Le Deal du moment : -40%
Maillot de football Third Paris Saint-Germain – ...
Voir le deal
54 €

Partagez

 

 retrouvailles (lion)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité


avatar


Invité


retrouvailles (lion) Empty
MessageSujet: retrouvailles (lion)   retrouvailles (lion) EmptyLun 4 Fév - 15:37

un soupir sur les lèvres, tu terminais de te préparer, dans la petite loge qui servait à tout le monde. tu déposais la dernière touche de mascara sur tes cils et tu te pinçais les lèvres, arrangeant ton rouge à lèvres. tu soupirais un peu en jetant un coup d’oeil à l’heure et tu te levais pour te diriger vers les scènes. ce club, ce boulot, c’était pas l’idéal. mais au moins, ça t’aidait à payer les factures, ça t’avait permis de t’éloigner de ta mère, et de son monde malfamé. ce n’était pas le luxe, ici, certes. mais c’était mieux que rien, et ce n’était pas glauque. c’était plus du spectacle qu’autre chose. tu soupirais et tu entrais finalement sur scène, sur tes hauts talons, et très peu vêtue. tu étais seule sur scène et c’était rare, vous étiez souvent plus. tu commençais à danser sur la musique, t’aidant de la barre de pole dance, regardant tes spectateurs sans vraiment les voir. tu soupirais et tu continuais de danser lentement, retirant ton haut, essayant de voir si ton spectacle intéressait. pas vraiment. les hommes étaient plutôt concentrés sur leur table de poker, trop occupés à ne pas se laisser avoir par leur adversaire, ou trop occupés à bluffer pour gagner encore un peu plus d’argent. tu laissais tomber ton haut sur la scène, te retrouvant en soutien-gorge et tu continuais de danser, jusqu’à poser ton regard sur une table, un peu plus loin. ton sang ne faisait qu’un tour et ton coeur manquait un battement quand tu reconnaissais lion. tu soupirais, fermant les yeux un instant et tentant de rester concentrée sur ta tâche. tu croisais alors son regard, et tu détournais les yeux, ne sachant pas vraiment si il t’avait reconnu ou non. qu’est-ce qu’il faisait là ? est-ce qu’il venait souvent ? tu continuais de danser, ne voulant pas faire sentir que tu avais été perturbée. tu déglutissais faiblement, et quand enfin la musique s’arrêtait, tu t’empressais de sortir de scène. une de tes collègues prenait alors ton bras. « hé t’as vu un fantôme ou quoi ? » « je… non non désolée je me sens juste pas très bien. » tu soufflais alors que tu sentais de l’agitation un peu plus loin, et finalement, lion qui arrivait à accéder à l’arrière de la scène. tu le regardais. toujours beau. tu enfilais rapidement un peignoir pour te couvrir et tu soupirais, alors qu’il arrivait à ta hauteur. tu ne savais même pas quoi lui dire. « salut. » tu soufflais finalement en soupirant. ça avait été étrange, avec lion, à une époque. et vous vous étiez perdus de vue, depuis quelques mois. ça te faisait bizarre de le retrouver là. « qu’est-ce que… je savais pas que tu venais là. » tu ajoutais en soupirant et en secouant un peu la tête. tu savais pas quoi penser de tout ça. il était surement en train de te juger, de se demander ce que tu faisais là, pourquoi tu étais tombée si bas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


retrouvailles (lion) Empty
MessageSujet: Re: retrouvailles (lion)   retrouvailles (lion) EmptyVen 15 Fév - 6:47

N'importe ou sauf ici.
C'est là qu'il voudrait être.
Ailleurs que dans cette ambiance sirupeuse aux lumières tamisées, loin de cette cage qui enferme les chairs dénudés qui le laisse léthargique. Lion n'est pas de ceux qui sont sensible à l'exhibition, mal à l'aise devant les jeux de séductions désabusés des danseuses qui s'effeuillent et des rires gras qui l'entoure. Ces coups d'oeil lassé sur son acolyte d'un soir en disent long, c'était l'affaire que de quelques minutes quand il a désormais l'impression d'être ici depuis des heures.
Trop longtemps.
C'est peut-être l'ennui qui crée l'hallucination, dessine les contours de georgia sur la scène. Une illusion, puisque ça ne peut être que ça. Ses orbes attachées à la silhouette, tentant de déchiffrer le tableau étrange qui se dessine sous son regard. Elle est là. mais ne peut pas l'être . dans l'esprit de lion, ça n'a aucun sens. Une pièce de puzzle mal imbriqué, qui force le passage dans une forme qui n'est pas faites pour elle. Une erreur. Et quand elle clot son numéro, il ne peut pas s'empêcher d'aller voir. Confirmer les craintes ou apaiser les doutes. Indifférent aux règles qui lui interdisent sans doute de mettre un pied par ici.
C'était pas un mirage.
Georgia est là.
Trop peu vêtue, trop maquillée. Trop différente de celle qu'il avait croisé la dernière fois. Comme une version d'elle dans un univers qui n'est pas le sien. Même son salut sonne creux, ou ce sont ses oreilles à lui qui n'en capte plus le son. Corps tendu comme si il découvrait une faute sans savoir laquelle. « je ne viens pas . » d'habitude. Et peut-être aurait-il préféré ne jamais y mettre les pieds, ne pas finir ici, ne pas la voir, elle. Pas comme ça. Indéniablement de ceux qui juge. Qui pense – hautain – qu'ici c'est pas un bon endroit, que georgia à fait un mauvais choix – en supposant que ça en soit un – « ça fait longtemps? » qu'on s'est pas vu ? que t'es ici? peut-être qu'il a fermé trop longtemps les yeux, trop désireux d'éviter son propre reflet il en a oublier le monde qui continuait de tourner. Maintenant qu'il les rouvre, l'univers à changé. Le sien du moins. De ce qu'il y avait hier il ne reste rien. Et cette réalité là ne lui convient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


retrouvailles (lion) Empty
MessageSujet: Re: retrouvailles (lion)   retrouvailles (lion) EmptySam 23 Fév - 16:39

le moins qu’on puisse dire, c’est que tu ne t’attendais pas du tout à voir lion ici. et même si tu avais fait le choix de venir ici, de faire ce métier, tu n’étais pas franchement ravie de le voir. pas comme ça, pas ici. il t’avait manqué lion. vous vous étiez perdus de vue un moment, et il fallait que tu tombes sur lui. ou qu’il tombe sur toi, et qu’en plus, il te reconnaisse. tu acquiesçais un peu quand il te soufflait qu’il ne venait pas là, et tu te pinçais les lèvres. non, ce n’était pas son genre d’endroit, à lion. non, il avait surement été poussé par quelqu’un. tu le regardais longuement, et dans ses yeux, dans ses yeux bleus, tu voyais tout ce que tu détestais voir. le jugement, l’incompréhension. et ça te faisait mal. « arrête de me regarder comme ça… » tu soufflais alors en secouant la tête. tu soupirais et tu terminais par t’éloigner un peu, pour être plus tranquille. il te demandait alors combien de temps ça faisait et tu te tournais vers lui. « combien de temps que quoi ? qu’on s’est pas vu ? que je travaille ici ? » tu demandais en fronçant les sourcils et en croisant les bras sur ta poitrine. tout ce qui s’était passé dans ta vie depuis quelques mois, c’était n’importe quoi. il y avait eu lip, il y avait eu cette grossesse, et tous les problèmes avec ta mère. et tout le reste. et lion, qui t’avait apporté un peu de bonheur, le temps d’une soirée. tu glissais tes doigts dans tes cheveux noirs et tu haussais les épaules. « si je suis là, c’est mon choix lion. je suis partie de chez ma mère, j’ai tout plaqué. il faut bien que je travaille. » tu soufflais alors en soupirant un peu. tu n’étais pas certaine qu’il allait comprendre. il pourrait te dire que pour gagner de l’argent, il y avait tout un tas d’autres moyens, plus simples et moins indignes que de se foutre à poils devant des hommes en manque. certes. mais tu n’avais pas envie de te justifier. c’était comme ça. « qu’est-ce que tu faisais, ces derniers mois ? » tu demandais alors. et tu savais même pas pourquoi tu demandais ça, lui non plus n’avait pas à se justifier, après tout. mais tu voulais savoir. tu voulais comprendre. pourquoi ce silence. tu ne lui en voulais pas, il n’aurait pas pu t’aider, et tu n’aurais de toute façon pas voulu de son aide, parce que tu étais trop fière pour ça. tu le regardais et tu haussais un peu les épaules en te pinçant les lèvres. « désolée, ça me regarde pas vraiment. » tu ajoutais en rejoignant ta loge, le laissant te suivre, si il en avait envie. tu t’asseyais sur un fauteuil et tu le regardais longuement, venant boire un verre d’eau en serrant ton peignoir contre ton corps. t’étais contente de le voir malgré tout. ça n’avait surement pas été évident pour lui non plus. lip était son meilleur ami, et lip était parti du jour au lendemain, sans franchement prévenir. « comment tu vas ? » tu demandais alors doucement en te pinçant les lèvres.

@lion reed retrouvailles (lion) 3227196488
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


retrouvailles (lion) Empty
MessageSujet: Re: retrouvailles (lion)   retrouvailles (lion) EmptyVen 22 Mar - 17:22

C'est l'histoire de quelques mois,
une poignée de semaines.
Pourtant c'est si différent. Soudain, georgia semble loin de lui, aux antipodes de leur dernière soirée dans le bar de sa mère ou les sourires en coins et les regards de connivences faisaient lois. Il a suffit de si peu pour creuser le fossé entre leurs êtres que lion n'a rien vu venir. Ou peut-être qu'il a juste fermé volontairement les yeux.
C'était plus facile.
Et dieu sait que lion est expert pour détourner le regard sur ce qui l'ennui, ce qui le gêne ou simplement parce qu'il est occupé à regarder ailleurs. Une faculté étonnante à la déloyauté s'il y trouve de bonnes raisons. Ils sont – trop – rare ceux qu'il n'a jamais déçu. Une déception qu'il creuse davantage en regardant georgia sans savoir vraiment comment réagir. « comme quoi ? »  même lui sait pas réellement quel regard il pose sur elle, quelque chose qui oscille entre un dégoût impossible a expliquer et une douleur qui vient d'un fond de conscience qui ressurgit maintenant qu'il voit tout ce qu'il a accepté de laisser. « je sais depuis combien de temps on s'est pas vu georgia. » les dents serrés, il croirait presque qu'elle le prend pour un con. Pas stupide au point de ne pas savoir compter les mois qui se sont égrenés. « j'te parle de ce job à la con. » il pointe du doigt la porte derrière elle, qui mène à la scène comme si elle avait pas compris ce qu'il essayait de dire. Et ça l'énerve encore davantage de se sentir investi d'une tâche – qu'il comprend à peine – quand il avait passé tant de temps à continuer à vivre sans demander aucune nouvelle. S'offrant le droit de juger des actes dont il se souciait si peu il y a encore une heure. « et c'est ce travail là que t'as trouvé ? T'aurais pu trouver autre chose. j'aurais pu t'aider »
mensonge.
Il aurait, pour ça, fallu qu'il soit là. Qu'il prête attention aux signes et aux besoins. Qu'il s'intéresse seulement à une autre qu'a lui-même, qu'il cesse d'être fantôme dont la présence n'existait que dans des souvenirs qui vieillissaient au fur et à mesure. des mois entiers, elle le lui rappelle trop bien lorsqu'elle prend des nouvelles comme une amie digne de ce nom.
Beaucoup plus digne que lui.
« rien de plus que les mois d'avant. » il mentira pas en prétendant qu'un emploi du temps chargé l'empêchait d'être là pour elle. Il a aucune excuse lion, encore moins l'affront de lui faire croire qu'il se sent le besoin de lui en apporter. Il jouera pas le drame qui prétend que l'absence de louve ou le départ de lip sont des raisons suffisante. « et toi ? » il s'installe sur une chaise vacante, décidant d'un même coup qu'après tout ce temps, georgia mérite un peu mieux de sa part. « ça valait le coup, de tout plaquer, au moins ? » aucune animosité dans sa voix, juste un peu d'espoir. Que son choix n'ai pas été vain et qu'elle ai trouvé un peu de lumière sur ce chemin-là après avoir trop côtoyé l'obscurité.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


retrouvailles (lion) Empty
MessageSujet: Re: retrouvailles (lion)   retrouvailles (lion) EmptyLun 8 Avr - 20:46

« comme quoi ? » tu le regardais intensément et tu terminais par secouer la tête, ne préférant même pas répondre. tu soupirais et tu te pinçais les lèvres, préférant l’ironie pour lui répondre. son ton était sec, il n’appréciait visiblement que tu te moques de lui. tu glissais tes doigts dans tes cheveux en l’observant et tu te pinçais les lèvres silencieusement. tu ne comprenais vraiment pourquoi il te faisait la morale. et tu terminais par rire nerveusement quand il t’expliquait qu’il aurait pu t’aider. « m’aider ? et tu étais où ces derniers mois lion ? tu étais où quand j’ai eu besoin de toi ? » tu demandais, incrédule. tu comprenais pas. oui, tu avais eu besoin de lui. après que son meilleur ami t’aies fait avorter, après que tu te sois sentie si mal et si perdue, tu aurais eu besoin de lui. mais il n’était pas là. tu rejoignais ta loge, essayant de ne pas t’énerver malgré tout ça et tu retirais tes talons aiguilles, ainsi que ton maquillage. trop vulgaire certainement. tu soupirais alors que le jeune homme t’expliquait qu’il n’y avait rien de neuf dans sa vie et tu le regardais. « donc tu n’as même pas une bonne excuse pour avoir disparu tout ce temps ? » tu demandais, la voix éteinte. tu cherchais pas l’affrontement, mais tu en avais assez qu’on te juge sur tout ce que tu faisais. peu importe ce que tu décidais, ça ne convenait à personne. tu fermais les yeux pour te démaquiller, frottant énergiquement sur tes yeux et ta peau et tu haussais les épaules. « au moins je suis loin de ma mère. c’est tout ce dont j’avais besoin. » tu n’avais pas besoin d’une meurtrière et d’une trafiquante de drogue dans ta vie, oh non. tu soupirais et tu glissais finalement tes doigts dans tes cheveux, te tournant vers lui pour le regarder. tu n’avais pas voulu t’emporter. tu respirais lentement en fermant les yeux et tu t’asseyais sur ta chaise, l’observant de longues secondes. « c’est provisoire tout ça, ok ? » tu soufflais alors, la voix plus douce et plus calme qu’avant. tu ne voulais pas qu’il croit que tu avais totalement vrillée, car ce n’était pas le cas. c’était pour avoir une vie meilleure ensuite, même si ça pouvait sembler difficile à croire. « et toi pourquoi tu es là ? » tu demandais finalement en haussant un peu les épaules. tu ne le voyais pas franchement fréquenter ce genre de lieu. mais peut-être qu’il avait changé, lui aussi. peut-être qu’avec les mois qui étaient passés, lion n’était plus celui que tu connaissais. tu ne savais pas franchement ce qu’il allait pouvoir se passer ensuite. tu ne pouvais nier qu’il t’avait manqué, que le petit jeu de séduction qui s’était instauré entre vous, auparavant, t’avait plu et te manquait. mais au delà de ça, c’était sa compagnie, et son amitié, qui te manquait le plus.

@lion reed retrouvailles (lion) 3176379322
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


retrouvailles (lion) Empty
MessageSujet: Re: retrouvailles (lion)   retrouvailles (lion) EmptyDim 28 Avr - 16:41

Ces mots jouent les uppercuts quand elle souligne avec cynisme sa brillante absence. Le rictus est amer, sourire des vaincus qui accepte leur défaite. presque lion ne courbe jamais l'échine en silence, préférant de loin l'audace de jouer la mauvaise foi. « t'aurais eu qu'a m'appeler » Et sans doute que ça aurait réellement suffit, qu'il serait venu comme il l'avait toujours fait. Mais georgia n'a jamais appelé et lion n'a jamais cherché à entendre sa voix non plus, c'était plus facile comme ça sans doute pour l'un comme pour l'autre. Son mutisme avait quelque chose de réconfortant, l'assurance qu'il n'avait alors pas a choisir entre la loyauté bafoué pour un vieil ami disparu et la nécessité d'être présent pour elle. Dans son inaction, elle a fait un choix inconscient qui convenait jusqu'ici très bien à lion. Et sans doute que, s'il ne l'avait pas vu onduler sous les lumières tamisées, ils en seraient encore là, à n'être plus que des souvenirs devenant vague dans l'existence de l'autre. « parce que je te dois d'en avoir une ? » incrédule. C'est qu'il ne s'est jamais senti le devoir de rendre des comptes, à quiconque, pas même à georgia. Éternel exempté de ces devoirs bienséants que les imbéciles s'infligent. Conscient d'attendre pourtant l'inverse à son égard. Encore plus conscient encore de n'avoir aucune raison pour ses silences, de ne pas se sentir le besoin de simplement dire pardon. « loin c'est un grand mot, t'es pas à l'autre bout du pays mais juste quelques rues plus loin dans une boite de strip-tease » les paumes ouvertes pour souligner ses mots se referment dans un soupir. La guerre est vaine, le fossé déjà creusé par les mois de silence et le pont pour se retrouver trop fragile pour l'alourdir avec ses jugements. « est-ce qu'au moins ça se passe bien pour toi, ici? » c'est tout ce qui devrait lui importer. La seule chose de laquelle il voudrait se soucier. La première chose qu'il aurait du demander, dans le fond. Mais lion n'a jamais été doué pour faire les choses dans l'ordre. Encore moins pour bien les faire. « j'ai été traîné ici contre mon gré, faut croire que c'était un coup du destin. » y a un filet de sourire qui éclot aux coins des lèvres, presque un drapeau blanc, presque une main tendu. Ses tripes ne se dénouent pas mais il peut pas en vouloir des heures à georgia pour la route qu'elle a choisi, encore moins parce qu'il ne l'a pas vu venir, lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


retrouvailles (lion) Empty
MessageSujet: Re: retrouvailles (lion)   retrouvailles (lion) EmptySam 4 Mai - 15:15

tu préférais rester silencieuse quand lion jouait la mauvaise foi en disant que tu n’aurais eu qu’à appeler et tu te pinçais les lèvres à la place. ça semblait si facile. tu soupirais un peu et tu secouais la tête, avant de froncer les sourcils à ses mots. « tu m’aides pas du tout là. » tu murmurais. non, il ne t’aidait pas en te disant ça. il ne t’aidait pas non plus en te regardant avec ses grands yeux incrédules. et tu terminais par baisser les bras, lasse, quand il soulignait que tu n’étais qu’à quelques rues de chez ta mère. « t’es pas croyable lion. » tu soufflais en secouant la tête et en passant ta main dans tes cheveux. il aurait pu te dire que tu avais bien fait de t’être finalement prise en main, de t’être éloignée de ta méchante mère. mais tu avais l’impression qu’il t’enfonçait plus qu’il ne fallait. tu fermais les yeux et tu t’asseyais devant ta coiffeuse pour te démaquiller rapidement, presque rageusement. tu tournais finalement la tête vers lui à sa question et tu reposais ta lotion, haussant les épaules. « personne n’est désagréable avec moi, je fais mon job, je gagne de l’argent et c’est tout. c’est temporaire, je te l’ai dis. le temps que je trouve autre chose. peut-être que je reprendrais mes études je… je sais pas. » tu soufflais en haussant les épaules. t’aurais bien aimé faire des études plus tôt. devenir journaliste, par exemple. mais ta mère t’en as toujours empêchée. aujourd’hui, tu avais l’impression de retrouver ta liberté. même si effectivement elle n’était pas si loin que ça. mais les mcgrath, ils t’offraient une protection, aussi. malone veillait sur toi, et tout le reste du clan. tu te sentais en sécurité, pour la première fois depuis longtemps. tu observais le jeune homme de longues secondes et tu répondais finalement à son sourire. « un coup du destin. ouais, on peut appeler ça comme ça. » tu soufflais finalement en te pinçant les lèvres. « tu m’as manqué. » tu murmurais finalement en haussant un peu les épaules, te pinçant les lèvres en l’observant pendant de longues secondes. « ils vont pas se demander où tu es ? » tu demandais alors en désignant la salle d’un coup de tête, pour parler de ses collègues. amis. tu ne savais pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






retrouvailles (lion) Empty
MessageSujet: Re: retrouvailles (lion)   retrouvailles (lion) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
retrouvailles (lion)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS :: versions #9 et #10 :: RPS-
Sauter vers: