-39%
Le deal à ne pas rater :
Huawei P30 Smartphone
395 € 649 €
Voir le deal
-39%
Le deal à ne pas rater :
Huawei P30 Smartphone
395 € 649 €
Voir le deal

Partagez

 

 like in the movies (kahina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité


avatar


Invité


like in the movies (kahina) Empty
MessageSujet: like in the movies (kahina)   like in the movies (kahina) EmptyVen 5 Avr - 14:14

La scène est digne d’un bon vieux film. T’en as conscience. Tu te le répètes intérieurement depuis plusieurs minutes tout en jouant avec la carte entre tes doigts. C’est idiot. C’est bête. Tu pourrais faire autrement. Tu pourrais mettre fin à cette masquarade et lui dire clairement qui tu es. Mieux encore, tu pourrais rentrer chez toi et arrêter de te comporter comme si tu étais l’un des personnages principaux d’un film d’espionnage informatique. Ce n’est pas toi, ça. Ce n’est sûrement pas elle non plus. Ici, c’est la vraie vie. Ici, t’as besoin de dire clairement les choses pour qu’elles soient reçues et comprises. Tu sais pas pourquoi t’agis comme ça. Peut-être parce que tu peux. Peut-être que parce que ça te donne une chance de t’échapper encore, de ne pas avoir à partager ce lourd secret si elle ne parvient pas à comprendre. T’es nerveux. Pas uniquement parce que t’en es à ton second café en l’espace d’une dizaines de minutes. Pour une fois, ce n’est pas ton amour pour la caféine qui te met dans un tel état. C’est ta connerie. C’est ton audace.

Tu l’as reconnue. T’avais tranquillement la tête dans ton ordinateur lorsqu’elle en a parlé non loin de toi. The big news. L’information bien trop importante qui avait cassé internet ce matin. T’en avais entendu parler, toi. Comme tout le monde, en fait. Mais tu ne sais pas pourquoi, ses paroles t’ont mis la puce à l’oreille. C’est pas tous les jours qu’en cursus informatique, quelqu’un parle de ce genre de news, de ces histoires lancées sur internet par des justiciers sachant comme se procurer des informations importantes. Ça arrive, parfois, de remarquer le génie de certains, leur savoir faire pour hacker et pour se glisser dans des failles parfois pas si simple à identifier. Mais que quelqu’un d’ici parle du contenu en lui-même est assez pour te faire arquer un sourcil.

Ça t’a pris quelques jours quand même mais t’as fini par trouver. T’as fini par la percer à jour. C’est elle. C’est elle qui a trouvé l’information et qui l’a divulguée. C’est elle. T’es admiratif. Tu ne pensais pas que quelqu’un d’autre que toi ici utilise l’informatique comme une arme pour rendre le monde meilleur, pour aider. Alors t’as pas hésité longtemps et tu lui as envoyé un mail - cryptique, cheesy af, digne des plus mauvais films d’espionnage. La tentation était bien trop belle.

Je sais qui tu es. Je sais ce que tu fais.

Simple, efficace et accompagné d’une heure et d’une adresse. Il ne restait plus qu’à attendre, toi, ton second café et ta putain de carte à jouer à l’effigie de Robin des Bois posées sur la table. Digne de ces films pourris, putain.

@kahina stylinson like in the movies (kahina) 3227196488
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


like in the movies (kahina) Empty
MessageSujet: Re: like in the movies (kahina)   like in the movies (kahina) EmptyMar 16 Avr - 21:04

T’avais essayé d’en tracer l’origine à cette putain d’email. Tu l’avais lu dans tous les sens possible avec cette fichue manie de regarder derrière ton épaule comme cette sensation d’être observé. Tu te les étais repassé en boucle ces derniers jours cherchant à trouver la faille dans ton comportement sans parvenir à mettre le doigt dessus. T’en étais même venue avec panique à la conclusion que c’était peut-être un fichu piège de ton père. Qu’il allait te renvoyer en France. Tu t’imaginais surement pas ce qui allait se passé. Toutes les possibilités passées au crible dans ton esprit sans penser à la plus évidente. Sans même y réfléchir un instant. Même à croire à un fou derrière tout ça et dans le piège tu y foncer tête baisser. Surement ta putain de curiosité malsaine qui guider tes pas jusque dans ce café. L’esprit trop vif qui cogite dans tous les sens. Peut-être bien que tu aurais dû un peu plus couvrir tes arrières ou peut-être même bien que tu n’aurais pas dû prendre ces pseudo menace au sérieux ? Après tout, qu’avais-tu à perdre ?! Pas grand-chose si ce n’est ta liberté d’expression. Ton identité aussi. En fait, peut-être bien que tua vais plus à perdre que ce que tu pensais. Bien la première fois de ta vie que tentais de dédramatisé surement que tout cela te toucher bien plus que ne voulais le montrer. Souffle de courage qui s’échappe d’entre tes lèvres quand tu pousses la porte du fameux café. Un regard vers l’écran de ton téléphone avant de le ranger dans ton sac toujours de l’avance. Pas question de te laisser piéger par le temps. Pas cette fois. Jamais d’ailleurs. Le regard qui cours sur chacun des visages présent et les prunelles qui s’accrochent à ce petit goût de familier. –t’aurais dû t’en doutais idiote, t’en doutais que ce n’était pas mr lambda- Pas des pincettes que tu prendras alors que c’est presqu’avec rage que tu te diriges vers la table où il est installé. Pour qui se prenait-il l’idiot ?! Il ne savait donc pas plus que cela ?! Que des choses que tu assumes dans ton esprit alors que tu viens t’asseoir en face de lui dans un élan de confiance que tu ne te connais pas. Des ailes qui t’on comme poussé dans le dos il a touché à ce qu’il ne fallait pas. Le regard qui se percutes dans une amer violence dans le siens un demi instant. L’instant d’après c’est une carte à jouer à l’effigie du justicier des pauvres qui attires tes prunelles. Vas et viens entre le bout de cartons et l’animation de ces yeux. Un putain de jeu tordu et de bonne minute avant que l’évidence  ne te frappe. « Hm… Robin des bois ?!.. Intéressant comme choix… » La carte que tu glisses entre tes doigts et les mots que tu laisses s’échapper d’entre tes lèvres. Observation de l’homme dans l’attente de sa réaction et dieu sait que t’étais doué pour y voir clair dans le jeu des gens. S’il se foutait de toi tu le serais bien assez rapidement.

@Castiel Browning like in the movies (kahina) 3227196488
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


like in the movies (kahina) Empty
MessageSujet: Re: like in the movies (kahina)   like in the movies (kahina) EmptyMer 17 Avr - 10:42

Plus le temps passe et plus tu commences à douter de tes choix. Plus les secondes s’écoulent et tu te dis qu’en fait, tu n’aurais pas tellement dû agir ainsi, rien que pour le plaisir de jouer une scène d’un parfait film kitch. Tu imaginais comme elle devait tout observer autour d’elle depuis cet e-mail ; comme elle devait soupçonner tout le monde et s’inquiéter pour son futur. Tu n’avais pas été très malin. Tu aurais peur à sa place. Tu aurais retourné la terre entière afin de découvrir qui était l’auteur de ce que tu aurais perçu comme une menace. Ouais. T’avais pas géré. T'espérais juste que ça vaudrait le coup, au fond. T’espérais juste pouvoir lui faire confiance et, surtout, qu’elle ne t’en veuille pas au point de te balancer. Mais d’ici quelques minutes, vous sauriez chacun le secret de l’autre - vous assurant une destruction mutuelle si l’un de vous venait à l’ouvrir. Tu voyais ton honnêteté comme un signe de bonne foi malgré. Tu voulais lui prouver que tu ne dirais rien et, par dessus tout, tu ne voulais pas qu’elle doute de ça. Alors tu te devais de lui révéler ta propre identité afin de la convaincre totalement.

Elle vient s’installer devant toi sans attendre. Tu as à peine le temps de la reconnaître du coin de l’oeil qu’elle prend sa place à ta table, visiblement déterminée. Elle semble fixer ta carte malgré tout, avant que la compréhension ne se lise dans son regard. Bingo. « Hm… Robin des bois ?!.. Intéressant comme choix… » Elle à l’air de faire le rapprochement, de comprendre. Mais ça ne t’empêche pas de te sentir toujours coupable de lui avoir fait peur. « N’est-ce pas ? J’aurais voulu le lier au mail mais je ne suis pas sûr que ça aurait été très raisonnable. » Non, ça ne l’aurait pas été du tout et la révélation devrait lui permettre de lire la situation un peu plus clairement et de connaître réellement ses options. Quant à toi, tu lui souris doucement et tu viens lui tendre ta main afin de te présenter officiellement. « Castiel. » que tu souffles. « Et je m’excuse pour… la manière dont j’ai dû te faire venir. J’crois que je me suis cru dans un film d’espionnage. » Tu grimaces légèrement. Ta main droite vient se glisser sur ta nuque, mouvement témoignant de ta gêne. Tu assumes tout de même et t’es prêt à reconnaître que t’as peut être pas géré ça de la meilleure des manières. T’as tout de même l’espoir que ça la fasse sourire. Après tout, ton but premier était de pouvoir enfin parler à quelqu’un qui te comprend et qui, comme toi, utilises ses compétences à des fins très peu légales mais pourtant nécessaires.

@kahina stylinson like in the movies (kahina) 3227196488
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


like in the movies (kahina) Empty
MessageSujet: Re: like in the movies (kahina)   like in the movies (kahina) EmptyDim 5 Mai - 14:42

Curiosité ou besoin d’équilibré la balance du savoir. Tu ne sais pas trop ce qui à guider tes pas jusqu’à ce rendez-vous. Peut-être bien qu’un peu de peur aussi mais, de quoi ?! Tu avais peur de bien des choses mais, pas de l’inconnu. Rien à voir avec la police d’assurance que représente ton père face à tes conneries mais, plutôt que rien ne sers d’être effrayer avant de savoir. Alors, c’était surement là, de la curiosité malsaine ou l’envie de savoir ce qui t’as trahi. Peut-être bien que c’est l’une des première fois de ta vie ou tu as si peut réfléchie avant de te pointer à un rendez-vous. L’instinct surement qui te dicté que tout irais bien. Comme celui qui te poussas de manière déterminé à t’asseoir devant lui. Celui qui te fit assemblé les pièces du puzzle ou celui qui guidais chacun de tes pas, de tes paroles jusqu’en l’instant présent. « Non… en effet, ça n’aurais pas été très raisonnable !! Vaux mieux assuré ces arrières, tu ne crois pas ?!.... » Peut-être bien un peu de méfiance dans la voix ou dans le regard qui sonde l’homme. Au fond, tu le sais, tu le sais que s’il avait voulu faire quelque chose il l’aurait déjà fait. Tu aurais déjà entendu ton père abattre sa foudre sur toi et surement que tu te serais retrouver de nouveau en allée simple destination Paris. Il en était rien mais, n’étais-ce pas les bases d’un hacker que de faire attention, que de calculer toutes les possibilités. Mais, tu le savais Kahina, tu savais qu’il ne t’aurait pas révéler son identité s’il avait l’intention de te dénoncé. T’étais tiraillé entre t’enfuir ou profiter du moment. Tu ne mentirais pas en disant que tu te sentais comme une gamine face à l’un de ces idoles. T’en revenais pas d’ailleurs et dire que tout ce temps il avait été sous tes yeux car, tu le reconnaissais bien de la fac. Il fallait dire qu’à votre niveau vous n’étiez plus énormément comme élève. « Kahina… mais, tu le sais surement déjà ! » que tu lances en souriant. Tu n’es pas idiote il a surement déjà épluché ta vie comme tu en ferais de même pour la sienne en rentrant chez-toi. C’était comme ça dans votre monde. Donnant, donnant. Tout était question d’équilibre à tes yeux. Poignée de main comme un pacte silencieux scellant votre secret.  « Surement que je n’en attendais pas moins du légendaire… mais j’ai failli ne pas venir !!! » tes iris plongés dans les siennes surement que vous vous sondiez mutuellement  « Ma curiosité me perdras… » Petit rire qui se perd dans l’air et main gêné qui se perd dans ta chevelure qui encadre ton visage de belle boucle. « Qu’es qui m’a trahi ?!... » Que tu demandes à demi impatiente. Curiosité légitime de ta pars que tu te dis. Après tout tu aurais très bien pu être démasqué par quelqu’un de mal intentionné quoi que… tu n’es pas encore certaine de ces intentions à lui.

@Castiel Browning like in the movies (kahina) 3227196488
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


like in the movies (kahina) Empty
MessageSujet: Re: like in the movies (kahina)   like in the movies (kahina) EmptyVen 10 Mai - 16:30

T’es nerveux. Tu le seras sans doute encore pendant de longues minutes. C’est bien la première fois que tu révèles ton identité sur le web et tu ne peux pas te rassurer en pensant à la fois précédente. T’as juste à attendre, à voir sa réaction, à voir si elle compte garder ton secret ou vous couler tous les deux. Elle semble raisonnable, que tu te dis, elle va sans doute opter pour la première option. À moins qu’elle ne te déteste pour lui avoir fait peur de cette manière… ce que tu comprendrais totalement. « Non… en effet, ça n’aurais pas été très raisonnable !! Vaux mieux assuré ces arrières, tu ne crois pas ?!.... » Tu souris. Un sourire léger mais franc. Elle est méfiante, à juste titre, et cela transparaît dans sa voix mal assurée. Mais tu commences à te dire que tu as eu raison - qu’elle tient à son anonymat tout comme toi. « Ouais. Je crois bien. » Tu prends une gorgée de caféine, profitant de la chaleur de la boisson et de son effet sur toi. Tu aimes vraiment trop le café, toi. « Tu veux un café ? » que tu demandes, hésitant. Tu as envie de la mettre en confiance, de donner le ton amical de votre rencontre. Tu as envie qu’elle se détente, qu’elle perde peu à peu cette méfiance dont elle fait preuve - même si elle est justifiée.

Elle sourit finalement. Elle se présente à son tour et tu peux sentir le soulagement parcourir ton corps. « Kahina… mais, tu le sais surement déjà ! » Ouais. Tu le savais déjà. Qu’elle s’en doute n’est pas étonnant. Si elle fonctionne comme la plupart des personnes dans votre genre, elle doit savoir que tu as fait tes recherches. Des recherches approfondies qui plus est. « En effet. » Tu joues la carte de la franchise. Cartes sur table. Littéralement. « Surement que je n’en attendais pas moins du légendaire… mais j’ai failli ne pas venir !!! » Tu arques un sourcil sans comprendre avant que l’explication logique ne traverse ton esprit. Et tu rougis. Comme un gosse. Parce que le compliment fait autant plaisir qu’il n’était pas attendu. Légendaire. Carrément. Si tu t’attendais à ça. « Oh euh… Merci. » que tu souffles, les yeux baissé, un sourire gêné sur tes lèvres. Tu ne prends pas bien les compliments, toi. Ils te mettent bien trop mal à l’aise. Pourtant, tu dois avouer qu’ils font toujours plaisir. Surtout celui là. Celui là, il te va droit au coeur. « Ma curiosité me perdras… » qu’elle ajoute alors que tu reposes tes yeux sur elle, tes joues reprenant leur teinte habituelle et normale. « Je suis content que tu sois venue. » Tu joues légèrement avec ta tasse entre tes doigts. « C’est toujours agréable de savoir que l’on est pas seul et… même si l’on préfère garder nos secrets pour nous… ça reste un poids. » En tout cas, c’est ce que tu penses, toi. C’est dur de ne pas pouvoir en parler, de ne pas pouvoir partager quand tu penses avoir fait une bonne action, quand tu penses avoir aidé l’une des associations auxquelles tu envoies l’argent récupéré.

« Qu’es qui m’a trahi ?!... » qu’elle finit par quémander. Pas étonnant. Tu aurais aussi voulu savoir à sa place. « Ton enthousiasme sur certains sujets d’actualité. Sujets qui avaient bizarrement été mis en ligne par la même personne et d’une manière similaire. Une fois, c’est une coïncidence. Deux fois, peut-être encore. Mais plus que ça ? C’est une piste. » que tu avoues avec un autre sourire.

@kahina stylinson like in the movies (kahina) 3227196488
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


like in the movies (kahina) Empty
MessageSujet: Re: like in the movies (kahina)   like in the movies (kahina) EmptyJeu 6 Juin - 22:17

T’es venue Kahina. Tu as pris ton courage ou alors ta curiosité qui guider tout tes élan. Ton instinct premier. T’étais venu ans grand espoir avec de la méfiance plein ton sac à dos. T’étais venu et tu avais bien fait à t’attendre tout sauf à cela. T’étais venue et à ses réponses faisant écho aux tiennes tu savais que tu le regretterais pas. Pas cette fois. Pas aujourd’hui.  « On est sur la même longueur d’onde alors je crois ?! » tu n’attends pas de réponses non, juste ton regard qui sonde le siens et tu le sais au fond de toi. Tu sais que tu peux lever le voile de la méfiance. La confiance en est loin mais, la trahison ne sera pas alors qu’il a autant à perdre que toi dans ce petit jeu. Dans ce ballet intriguant. Excitant. « J’en abuse surement un peu trop de la caféine mais, avec plaisir… » Que tu lances comme si tu savais que cette conversation ne faisait que commencer. Surement que vous aviez tant à vous dire. Surement qu’il avait autant de question que toi tu en avais. « …et alors, t’es recherches sur moi ont été fructueuse ?! » que tu demandes avec cette même curiosité même si tu connaissais déjà à demi la réponse. Il avait dû trouver ce qui étais trouvable par le commun des mortels et peut-être même un peu plus. Chaque hacker avait sa marque de fabrique et il connaissait dès à présent la tiennes. Comme tu connaissais la sienne à ta manière. Il n’y avait pas de menace dans l’échange et dans le fond, tu avais le sentiment d’un étrange soulagement que vous vous renvoyez mutuellement. Ravi l’un l’autre, soulagé l’un l’autre. « Je suis ravie d’avoir rassemblé mon courage aussi… si j’avais su ce qui m’attendais je n’aurais pas hésité !! » surement que tu n’en revenais toujours pas d’avoir Le Robin des Bois devant toi. Il y avait de ces légendes urbaines dans votre monde sous terrain du virtuel ou le codage et le langage universel. Mythe d’hackeur qui ont su laisser leur empruntes et il n’y avait pas à réfléchir longtemps pour savoir qu’il en faisait partie. Finalement être démasqué par lui tu le prenais plus comme un honneur que comme un affront. Cela te suffisait pour te détendre un tant soit peu. « Tu n’as pas tort… puis difficile de se faire comprendre par ceux qui n’y connaisse rien ! » c’était parfois comme se mouvoir en sous-marin. Regarder le monde qui défile d’au-dessus. D’en dehors. Pesant la solitude ou l’incompréhension du monde. Surement que l’on ne finissait par s’y faire mais, la connexion avec l’autre finissais toujours manquer alors, la trouvé c’était précieux. Aussi précieux que de trouver l’information qui changera la donne ou de pirater le système le plus sophistiqué du monde. Peut-être bien que t’étais secrètement ravie de t’être fait prendre à ton propre jeu. Peut-être bien que tu remercier le destin d’avoir entrecroisé vos chemin qui convergé dans le même sens. Dans la même voie. « je plaide coupable… » que tu lances en souriant ou petit ricanement jeter dans l’air main faussement mise devant toi avant de les laisser retomber sur la table. « J’avoue que je me suis un peu enflammée ces derniers temps…aha ! » t’avais la rébellion facile et l’impulsivité à la place de la patience parfois mais, tu savais attraper le réveil quand il sonnait et tu prenais toute la situation comme un putain de radio réveil qui sonnait. « Un mal pour un bien finalement… surement que ta mise en scène me sauve d’un nouvel exile !! » petit clin d’œil et tu sais que tu n’as rien à craindre. C’était ton secret contre le siens à l’arrivée.

@Castiel Browning like in the movies (kahina) 3227196488[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


like in the movies (kahina) Empty
MessageSujet: Re: like in the movies (kahina)   like in the movies (kahina) EmptyJeu 11 Juil - 11:31

« On est sur la même longueur d’onde alors je crois ?! » Rien que cette question et tu te détends, et tu te dis que tout ira bien. T’as vraiment l’impression que ouais, vous l’être. T’as vraiment l’impression que vous vous comprenez et que vous avez les mêmes objectifs et, à présent, la même vision de cette rencontre. Tu hoches positivement la tête. « Je crois aussi, oui. » Tu lui offres un sourire, l’un de tes sourires sincères qui vont jusqu’à éclairer tes yeux. T’es un mec joyeux, toi. Tes sourires ne sont pas rares, surtout quand tu te sens à l’aise, quand tu apprécies la personne qui te fait face. T’en as à revendre, des sourires comme ça. Et tu lui en offres un, ravi de voir que tes petites magouilles ont fonctionnées, qu’elle est là et que tu vas enfin avoir quelqu’un avec qui partager cette partie de toi. Et t’imagines qu’elle pense la même chose, qu’elle aussi ne doit pas crier sur les toits ce qu’elle fait sur internet. Vous alliez pouvoir vous écouter, vous conseiller… Tu vas déjà bien trop loin. Tu fais confiance trop vite, tu t’attaches trop vite. Tu tires souvent des plans sur la comète qui finissent par partir en fumée. Il faut que tu ralentisses, que tu attendes un peu. Vous avez un peu de temps pour discuter, pour vous connaître. « J’en abuse surement un peu trop de la caféine mais, avec plaisir… » Purée, et toi donc. « On sera deux dans ce cas. » Tu ris doucement et fait signe au serveur pour qu’il vienne vers vous afin de prendre la commande de la demoiselle. Tu ne te fais absolument pas confiance pour lui commander exactement ce qu’elle veut. Après tout, elle fait peut-être partie de ces personnes qui mettent du sucre dans leur café. Terrible.

« …et alors, t’es recherches sur moi ont été fructueuse ?! » Tu t’es contenté de suivre que quelques pistes importantes. T’es pas aller fouiller dans sa vie amoureuse et t’as encore moins cherché à connaître ce qu’elle fait sur internet de son temps libre - à part ses activités illégales. T’as juste voulu voir à qui, à quoi elle était associée pour ne pas te planter, pour ne pas révéler ton identité à n’importe qui. T’es resté en surface parce qu’il n’y avait rien à trouver, finalement. « Tout dépend de ce que tu entends par là. Mais j’ai trouvé pas mal de vidéos. » Tu étais loin de te douter qu’elle rappait. Ça t’avait agréablement étonné. C’est pas ton truc, le rap, mais t’as apprécié en regarder quelques unes, surtout pour sa présence scénique. Elle s’éclate quand elle se donne et ça t’as donné envie de suivre la vidéo sans interruption. T’as aussi trouvé des relevés de notes, des médias sociaux mais à part ce qui se rapportait à Onyxx et son boulot, tu t’es pas trop intéressé. Le concept de la vie privée, c’est important pour toi - même si c’est clairement ironique vu ce que tu fais de ta vie.

Dans le fond, t’es content. Et pas seulement dans le fond. Ton sourire en est la première indication. T’aimes sa personnalité, jusque là. T’aimes le fait qu’elle soit franche, qu’elle ne se cache pas, qu’elle n’ait pas cherché la confrontation dès le début. « Je suis ravie d’avoir rassemblé mon courage aussi… si j’avais su ce qui m’attendais je n’aurais pas hésité !! » Tu comprends. Tu avais hésité aussi, après tout, avant d’envoyer ton mail. « Tu n’as pas tort… puis difficile de se faire comprendre par ceux qui n’y connaisse rien ! » Difficile de se faire comprendre tout cours, d’ailleurs. « Ouais. Qu’ils s’y connaissent ou non, la plupart des gens s’arrêtent à la loi, sans chercher à comprendre, sans voir que tout n’est pas noir ou blanc. » Tu marques une légère pause. « On opère dans le gris, nous. Tout le monde ne va pas forcément chercher à le comprendre. » C’est même pour pire toi. Elle ne fait que mettre des informations en lumière. Toi t’es un voleur, carrément. Même si tu ne gardes pas l’argent pour toi, même si tu t’efforces de faire du monde quelque chose de meilleur pour tout le monde, t’en es pas moins un voleur.

Tu lui expliques ce qui t’as mis la puce à l’oreille et t’es ravie de voir qu’elle prend ça à la rigolade plus qu’autre chose. « J’avoue que je me suis un peu enflammée ces derniers temps…aha ! » Tu hoches doucement la tête. Tu es parfaitement d’accord avec elle, pour le coup. « Un mal pour un bien finalement… surement que ta mise en scène me sauve d’un nouvel exile !! » Un rire amusé t’échappe. « Un mal pour un bien. Maintenant, tu pourras t’extasier avec moi, plus discrètement. » Et ainsi protéger son secret, autant qu’elle pourra protéger le tiens. Vous auriez enfin quelqu’un à qui parler de vos petites affaires. T’as l’impression qu’un poids a été levé de ta poitrine.

@kahina stylinson like in the movies (kahina) 3227196488
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






like in the movies (kahina) Empty
MessageSujet: Re: like in the movies (kahina)   like in the movies (kahina) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
like in the movies (kahina)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un faux pas, et voilà ! [PV Kagura] Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS :: versions #9 et #10 :: RPS-
Sauter vers: