Partagez | 
 

 soft opposite (lisa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Primrose America


/ avatar : jorja smith
/ crédits : vert alligator (av) vocivus (s)
/ autres personnages : lion
/ nombre de messages : 238
/ cartes en main : 0
/ âge : 21
/ statut : s'attarde sur des amours vains plutôt que d'en vivre vraiment.
/ occupation : étudiante en littérature française loin d'être assidue, sèche les cours pour se faire un salaire en bossant au mcdo.
/ zone du queens : queens effervescent
/ beau bordel :

MessageSujet: soft opposite (lisa)   Lun 10 Sep - 20:09

SOFT OPPOSITE

Elle tend les doigts, un œil clôt, l'autre sur le ciel. Elle gratte les nuages du bout des ongles, referme sa paume sur le soleil, peut-être qu'elle réussira à l'attraper, que si ses mains le tienne assez longtemps il cessera de s'échapper. Mais tout file toujours entre ses doigts, elle sait que la nuit tombera, voile obscur. que le temps continuera de lui retirer les gens qu'elle aime, que le soleil se lèvera toujours et qu'elle continuera de courir après d'autres astres, toujours en vain. Y a pas grand chose d'immuable dans cette vie posée sur les sables mouvants, chaque jour les fondations s'enfoncent jusqu'à se faire engloutir. Elle aura beau s'y accrocher, elles finiront toutes par s'échapper. presque toute, prim se repose sur des constantes qu'elle compte sur les doigts d'une seule main. De ceux qui ont, à leurs pieds, la confiance qu'elle y a déposée. Élus parmi son insécurité, parfois un cadeau souvent un fléau. Il porte des noms gravés dans son myocarde, réécrit sur les ratures des fuyards qui l'ont scarifié autrefois. C'est beau et douloureux. A l'image de sa perception du monde, un enchevêtrement de douceur qui laisse un arrière goût de mélancolie que même le whisky des soirées étudiantes ne saurait dissiper. Elle passe tant de temps à courir après des inepties qu'elle oublie souvent que les plus beaux instants qu'elle vit, elle les vit sobrement – sans alcool, sans fioriture, sans rage – et prim niera jusqu'en enfer, étouffera l'espoir qui naît toujours en elle, incapable pourtant de se laisser glisser sur les pentes abrupt qui en ont vu sombrer tant d'autres. Elle s'accroche encore, avec l'énergie de ses jeunes qui ont tant a vivre, à la beauté des sentiments pures qu'on retrouve dans les pupilles de ceux qui savent aimer sans blesser.
Ils sont rare,
ou discret.
Elle ne connaît de ce trésor que l'amour d'un frère. Et peut-être, dans une moindre mesure, l'affection de lisa. Celle qu'elle lui porte en l'espérant réciproque. De ces incertitudes qu'on ne révèle jamais, par pudeur et frayeur. Incapable de demander pour ne pas entendre une faille de plus se créer dans le cœur. Sentimentalisme qu'elle dissout dans un comportement aux antipodes du frémissements craintif de son être. Remise à la verticale d'une impulsion maladroite, sourire solaire sur les lèvres. Aucun tremblement dans l'enveloppe corporelle. Aucune hésitation quand elle scrute la flopée d'étudiantes assidus – contrairement à elle – qui s'échappe de l'enceinte de l'université. Une idée merveilleuse que prim a eu y a longtemps déjà, fuyant les bancs plus souvent qu'elle ne s'y asseyait. Au milieu de la foule dispersée, elle discerne les traits du visage ami, entraînant ses pas jusqu'à elle. Ravalant du bout des lèvres une remarque impertinente sur le temps perdu à étudier, excès de crâneries que prim ne dompte que quand elle prête attention à la personne en face. « t'as appris des trucs intéressants aujourd'hui? » primrose comme un grand fracas. Elle ne prévient pas d'un bonjour, s'écrase dans l'espace vital. Une collision inévitable quand elle se met sur le chemin, impose sa présence avec une douceur qui n'en est pas moins intrusive. « j'me suis dis qu'après avoir fait surchauffer ton cerveau t'aurais envie d'aller boire un verre. » le haussement d'épaule trahi l'incertitude, elle se rend compte trop tard que si l'envie la guidait vers lisa, la réalité contrebalance son impulsion. si, souvent, elle apaise prim, l'inverse n'est pas aussi vrai. Surtout, le verre de prim à déjà des allures de festivités dans son esprit là ou lisa penche plus souvent la tête sur son livre que dans un verre.

_________________

how they left always stay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t236-telegraph-ave http://savethequeens.forumactif.com/t278-endorphine


Lisa Martinez


/ avatar : carol.
/ crédits : (ava) old money. (sign) uc.
/ autres personnages : noa, gaia, athenais, india, siam, ainhoa.
/ nombre de messages : 1266
/ cartes en main : 50

/ âge : 19
/ statut : célibataire, et toujours vierge accessoirement.
/ occupation : sur les bancs de l'université.
/ zone du queens : b&b ranch, fly creek, ny.
/ beau bordel :
☆ ☆ ☆
cez - primrose - drill - kilan - bear
anyone ? - anyone ?

MessageSujet: Re: soft opposite (lisa)   Mer 19 Sep - 22:51

encore une de ces journées qui venait de commencer, de celles qui se ressemblaient toutes. les différents temps se succéderaient ne laissant que peu de place à l'imprévu, à la surprise. mais peut-être qu'elle se complaisait bien dans ses petites habitudes lisa. elle prendrait sa douche avant de s'habiller, elle s'abreuverait d'un jus d'oranges tout en faisant son sac pour la journée, déposerait un baiser sur la joue de maman puis papa l'emmènerait juste devant sa boulangerie préférée. elle achèterait une viennoiserie ou que sais-je d'autre, ce qui participera à combler le petit creux du matin. elle croiserait sans doute ce sdf au coin de la rue et lui donnerait quelques pièces ou un morceau de son encas et adresserait un sourire lumineux à la grand-mère qu'elle voyait passer chaque matin. et sa marche à pieds vers l'université se terminerait enfin quand elle passerait la grille de l'établissement. elle rejoindrait le cours de littérature, s'installerait tout en cherchant des yeux son amie primrose. comme bien souvent, ses recherches resteront vaines alors elle sortira ses cahiers, finalement prête à s'intéresser au professeur qui lui ferait face. non, rien n'avait fait exception à cette mécanique bien huilée ce jour-là encore. et lisa n'en faisant que trop peu cas, les heures avaient suivi leur cours.
elle quitta la salle le coeur léger, tout en sachant qu'elle allait retrouver son petit cocon familial. remettre les pieds dans ce ranch qui ne lui permettait pas d'apprécier davantage n'importe quel autre endroit sur cette planète. elle se sentait chanceuse de vivre dans un tel environnement lisa. elle mesurait chaque jour la préciosité de tout ce que la vie lui avait offert de plus beau. et au milieu de tout ça, il y avait primrose. celle qu'elle côtoyait sur les bancs de l'université, quand elle voulait bien s'y montrer. ce qui n'était pas chose courante ces derniers temps. elle ne comprenait pas vraiment comment elle fonctionnait lisa. elle tentait d'en savoir plus et n'obtenait que rarement des bribes de réponses. pourtant, elle ne lui tenait de rigueur de tout ça, c'était secondaire dans leur relation. si elle s'inquiétait pour l'avenir de son amie, elle entendait tout de même profiter de cette amitié qu'elle chérissait. parce que ces deux-là se ressemblaient autant qu'elles étaient différentes. elles se complétaient si bien qu'elles formaient un duo parfait. alors c'est un sourire qu'elle ne feint même pas qui s'empare de ses lippes quand son regard tombe sur la bouille de prim en quittant l'établissement scolaire. elle était culottée de se pointer à la sortie en aillant manquer toute la journée de cours, mais ça lui ressemblait bien finalement. t'as appris des trucs intéressants aujourd'hui ? elle grimace à la question lisa. au cas où ça t'échapperait encore, le but de prendre part à ces cours, c'est d'en ressortir moins bête à la fin. elle était convaincu de l'intérêt de l'apprentissage depuis toujours la blonde. elle avait soif de découvrir tout un tas de choses, de découvrir le monde qui l'entourait. elle était curieuse de tout et avait l'impression de contenter son cerveau chaque heure qu'elle passait dans ces amphithéâtres. quand primrose semblait penser tout le contraire de son côté. tu sais, quitte à te pointer dans le coin, t'aurais pu venir passer la journée avec moi aussi. elle avait fait le déplacement, elle aurait pu le faire pour plus longtemps. en plus, elle aurait pu répondre elle-même à la question qu'elle venait de poser. j'me suis dis qu'après avoir fait surchauffer ton cerveau t'aurais envie d'aller boire un verre. elle hausse les épaules lisa, elle hésite. ce n'était pas ce qu'elle avait prévu en quittant les cours. elle pensait rentrer chez elle et revoir les leçons du jour. puis peut-être qu'elle aurait été monter son cheval aussi, histoire de se libérer l'esprit de tout ce qui l'entravait. elle n'était décidément pas du genre à trainer en semaine, c'était plus le genre de primrose ça. va pour un verre, mais t'es priée de pas me lâcher demain. si elle pouvait obtenir une contrepartie satisfaisante, elle mettrait toutes les chances de son côté. t'avais quoi de si important à faire aujourd'hui ? à ses yeux, rien ne justifiait qu'on manque délibérément une journée à la fac. alors il devait forcément être question d'un évènement capital, non ?

_________________
you could be my king, i will be your queen. this could be the real thing, just like in the movies. the perfect ending, we could be fairytaling. the kiss, the whole thing, just like in the movies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t918-weaker-girl-lisa http://savethequeens.forumactif.com/t982-beat-of-my-heart-lisa En ligne


Primrose America


/ avatar : jorja smith
/ crédits : vert alligator (av) vocivus (s)
/ autres personnages : lion
/ nombre de messages : 238
/ cartes en main : 0
/ âge : 21
/ statut : s'attarde sur des amours vains plutôt que d'en vivre vraiment.
/ occupation : étudiante en littérature française loin d'être assidue, sèche les cours pour se faire un salaire en bossant au mcdo.
/ zone du queens : queens effervescent
/ beau bordel :

MessageSujet: Re: soft opposite (lisa)   Mar 25 Sep - 17:07

SOFT OPPOSITE

Les sourires de lisa sont solaires.
Et les heures avec elle sont douces, sûrement parce qu'elle l'est toute entière. Elle a l'aura si légère qu'on croirait avoir du baume au cœur rien qu'en la voyant, pour prim en tout cas, ça marche souvent. La certitude qu'il subsiste, quelque part dans son univers, quelqu'un qui apaise, qui ne soit pas déchirée par les tumultes. Pas de celles qui vous broient de l'intérieur, qui ravivent des colères ou font mal au cœur. Tout est simple, tandem des contraires qui s'attirent. De ces histoires d'amitiés évidentes qui ne souffrent pas pour des futilités.
les sourires de lisa sont solaires.
Mais ne durent jamais quand prim s'amuse à parler d'études quand elle est si peu assidue au sujet des siennes. Oscillant entre susceptibilité qui la met sur la défensive et baume au cœur quand elle la sens soucieuse – plus que bien d'autres – sur les choix maladroits qu'elle fait pour sa vie. Sourire figé sur le bout de ses lèvres, elle penche la tête de cet air indulgent saupoudré de douceur, presque un remerciement muet de seulement se soucier d'elle mais persuader malgré tout qu'elle n'a besoin de personne. Prim a la capacité de se croire libre quand des millions de chaînes la relie encore à ceux qui prennent soin d'elle. « est-ce que ça veut dire qu'ils sont tous ressortis moins bête d'ici aujourd'hui ? Parce que j'ai des doutes. » ses mains vole autour d'elle, désignant la foule qui s'éparpille dans un brouhaha de conversations amicales et d'éclats de rire. y a qu'a voir certains étudiants pas plus futés que des enfants dans une cours de récréation, ceux qui dorment dans le fond de l'amphithéâtre ou qui matent netflix sur leurs ordinateurs en ne prenant même pas le peine de faire semblant de prendre des notes. Prim a – au moins – le mérite de ne pas prétendre apprendre ce qu'on tente de lui inculquer quand d'autres font semblant d'être assidue malgré des esprits à mille lieux des bancs de la fac. Et si c'est pas réellement une excuse, ça prête à sourire. Elle a beau sécher régulièrement, elle révise plus que la plupart d'entre eux le soirs venus, dans une dynamique absolument illogique qui lui fait croire qu'elle parviendra à réussir son année pour le plaisir de son frère aîné rien qu'en lisant les fiches des camarades qui ont pitié d'elle. « t'aurais râlé toute la journée parce que je t'aurais embêté pendant que tu prenais tes notes. » et c'est sans doute vrai, prim ne tient pas en place, s'ennuie en écoutant les longs monologues soporifiques, à l'esprit qui divague toutes les trente secondes. Lisa est une élève bien plus assidue qu'elle, dans tout les sens du termes. Y a pourtant une pointe de gêne dans l'intonation de sa voix, si elle se fiche souvent du jugement d'autrui lisa à la faculté de la faire parfois se sentir minuscule tant les simples évidences qu'elle énonce sont importante. Elle croirait entendre rex qui lui rappelle souvent qu'elle doit travailler, parler d'avenir et de grandeurs pendant que prim sent la friture venu droit des cuisines du mcdo. « t'es dur en affaire quand même. » grimace au bout de ses lèvres qui se métamorphose en vague sourire. Elle reste consciente qu'elle doit être plus assidue, qu'elle passe trop de temps à fuir les bâtiments du savoir et peut-être qu'elle trouvera plus de motivation à y aller si elle s'y sent obligé, dans un deal amical avec lisa qui l'observe comme si elle attendait d'elle quelque chose que prim à du mal à donner. « mais d'accord. » juré, elle promet rien pour les jours suivants mais demain, elle peut s'y engager. Croire un instant qu'elle y trouvera son compte et qu'elle retrouvera une passion perdue depuis longtemps pour les études et les journées assise à prendre des notes. Et finalement elle sait pas si c'est une victoire pour elle de réussir à emmener lisa boire un verre en semaine, ou une victoire pour lisa de parvenir à la traîner en cours. un partout « oh des choses et d'autres, tu sais ce que c'est. » non elle sait pas, pas plus que prim. Est-ce que ce qu'elle pense important l'est vraiment ? Haussant les épaules, elle tourne les talons en direction d'un bar, consciente que sa réponse ne suffit pas. Arrachant du bout de ses lèvres la vérité dont elle parle si peu. « j'ai travaillé. » parce que c'est bien ça, l'avenir vers lequel elle se dirige, prim. Enchaînements de petits boulots, persuadée qu'elle pourra s'en sortir comme ça plutôt qu'en décrochant un diplôme pour un emploi qui a ferait vibrer. Jamais adepte des plans sur la comète, elle ne s'ancre que dans l'instant présent.

_________________

how they left always stay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t236-telegraph-ave http://savethequeens.forumactif.com/t278-endorphine


Lisa Martinez


/ avatar : carol.
/ crédits : (ava) old money. (sign) uc.
/ autres personnages : noa, gaia, athenais, india, siam, ainhoa.
/ nombre de messages : 1266
/ cartes en main : 50

/ âge : 19
/ statut : célibataire, et toujours vierge accessoirement.
/ occupation : sur les bancs de l'université.
/ zone du queens : b&b ranch, fly creek, ny.
/ beau bordel :
☆ ☆ ☆
cez - primrose - drill - kilan - bear
anyone ? - anyone ?

MessageSujet: Re: soft opposite (lisa)   Lun 15 Oct - 2:53

la surprise est belle autant qu'elle étonne. parce que primrose s'illustre perpétuellement dans une audace dont elle seule a le secret. jamais lisa n'aurait osé se pointer en bas des marches de la fac en ayant délibérément occulté une journée de cours. elle n'avait pas la folie, ni le goût du risque de son amie, c'était un fait avéré depuis quelques années déjà. mais pour ce que ça valait, elle l'admirait en quelque sorte parce qu'elle avait le don de l'impressionner. comme si finalement, rien ne l'importait vraiment. que ce soit les codes ou bien même ce que les gens pouvaient penser d'elle, rien ne la touchait. elle semblait toujours droite sur ses deux pieds, prête à affronter le monde avec une détermination sans faille. elle avait une aura qui la montait haut primrose, elle aurait aimé qu'il en soit autant pour elle la blonde. pourtant, elle n'avait pas été dotée de ce cadeau de la vie, ou de ce talent inné qu'on aimerait tous lui voler. et malgré tout ça, elle porte une affection sans borne à ce petit bout de femme qui se trouve désormais face à elle, pour son plus grand bonheur. si elle la cherchait continuellement sur les sièges des amphis, elle était heureuse d'apercevoir enfin sa bouille, même si c'était seulement à la sortie. elle profiterait au moins de sa compagnie quelques minutes, voire quelques heures selon le déroulement des évènements. y'a son sourire éclatant qui parle pour elle lisa. elle n'a pas souvent le visage sombre, mais aujourd'hui, il est encore plus lumineux qu'habituellement. est-ce que ça veut dire qu'ils sont tous ressortis moins bête d'ici aujourd'hui ? parce que j'ai des doutes. et même dans cette bonne humeur constante, elle trouve le temps de vanter les mérites de l'université. parce que sûrement aucun étudiant dans le périmètre ne s'avèrerait aussi loyal aux études qu'elle ne l'était. d'abord, elle esquisse un sourire rieur à la question de son amie. puis, elle hausse finalement les épaules. j'dirais pas ça parce qu'on reçoit pas tous de la même façon ce qu'on entend. regarde par exemple, le mec là, toujours au fond de l'amphi et qui ferme plus les yeux qu'il ne les ouvre, c'est certain qu'il n'a rien suivi et qu'il serait incapable de nous en faire un topo. elle dit alors qu'elle jette des regards à ce gars dont elle parle. au contraire de moi qui refuse de me déplacer pour rien. alors si j'suis en cours, j'compte bien en tirer profit. toi, t'es entre les deux. parce que j'suis à peu près sûre que tu serais comme moi si tu t'en donnais les moyens. elle croyait fort en son acolyte lisa. elle ne comprenait pas qu'elle-même n'en fasse pas autant. elle gâchait de belles chances d'aller plus loin. mais à part l'encourager sur la bonne voie, elle ne pouvait pas faire beaucoup plus. quand même, elle prend soin de souligner qu'elle aurait pu lui tenir compagnie pendant ses longus heures de cours. parce que supporter les choses à deux, c'est toujours mieux que tout seul. mais elle avait déjà tenté cette option bien des fois sans obtenir de résultats probants. et force était de constater qu'elle ne se décourageait jamais la gamine. t'aurais râlé toute la journée parce que je t'aurais embêté pendant que tu prenais tes notes. elle secoue la tête en entendant une justification si peu convaincante. n'essaie même pas de me dégouter de ta présence, j'aurais pu te faire taire si je l'avais voulu. ou alors je t'aurais balancé, histoire qu'on te fasse taire pour moi. elle garde son air sérieux quelques secondes, pour que prim croit à la menace. mais ça ne dure qu'un temps avant qu'elle éclate de rire. il n'était pas encore arrivé le jour où elle mettrait délibérément quelqu'un sur la touche. elle était plutôt du genre à défendre la veuve et l'orphelin, à prêter main forte à ceux qui ne le méritaient même pas ou qu'elle ne portait pas spécialement dans son coeur d'habitude. lisa dans toute sa splendeur, lisa et son coeur gros comme ça. et toute contente qu'elle est d'aller boire un verre avec son amie, elle en profite pour obtenir une promesse qu'elle a besoin d'entendre. celle qu'elle sera assise à côté d'elle le lendemain. parce que même si primrose pouvait en douter autant qu'elle le voulait, c'était important pour lisa. qu'elle soit là, qu'elle ne se sente pas si seule. alors l'occasion est trop belle pour la laisser passer. t'es dur en affaire quand même. elle voit bien que la brune n'est pas dans une situation confortable, ni en position de force. elle sait d'avance que le pari est gagné et s'en réjouit déjà. elle ne pouvait décemment pas lui refuser ce maigre plaisir, ça ne lui coutait pas grand chose. au pire, elle se contenterait de faire acte de présence, elle ne pourrait pas la forcer à suivre si elle ne le souhaitait pas. alors tout le monde obtiendrait une satisfaction, aussi petite soit-elle. mais d'accord. elle lève les gras en l'air, en s'extasiant d'avoir remporté la première manche lisa. il lui en faut si peu pour se sentir comblée. pour lui prouver combien elle lui est reconnaissante, elle accepte de la suivre là où elle voudra. boire ce que bon lui semblera pourvu qu'on ne mise pas sur de l'alcool. elle lui devait bien ce petit geste. et sur le trajet, elle se renseigne sur ce qui avait bien pu occuper la journée de son amie. elle voulait savoir ce qu'elle pouvait bien faire quand elle n'était pas en cours. lisa avait l'équitation, la natation, l'écriture. mais primrose, elle avait quoi ? oh des choses et d'autres, tu sais ce que c'est. non, elle ne savait pas ce que c'était, mais que pouvait-elle bien répondre d'autre ? alors elle hoche la tête pour ne pas la contrarier, pour ne pas passer pour une demeurée. toutes deux passent la porte du bar et prenne la direction d'une table proche d'une fenêtre, c'est toujours plus agréable. j'ai travaillé. elle tique lisa et reporte son regard sur celle qui l'accompagne. t'as travaillé ? tu fais quoi primrose ? elle a vraiment besoin de savoir. elle s'inquiète qu'on exploite sa copine. parce qu'elle n'avait sûrement aucun diplôme qui lui certifierait une bonne place. elle ne veut pas que ça se passe pour elle parce qu'elle mérite de réussir dans tout ce qu'elle entreprendra. elle ne lui souhaite que le meilleur et elle panique à l'idée que tout fiche le camp, et qu'elles perdent leur si belle ligne de vie. elle s'assoit face à elle dans l'attente d'une phrase ou de quelques mots qui atténueraient ses craintes. qui lui permettraient de souffler et de se dire que tout n'était pas encore complètement perdu.

_________________
you could be my king, i will be your queen. this could be the real thing, just like in the movies. the perfect ending, we could be fairytaling. the kiss, the whole thing, just like in the movies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t918-weaker-girl-lisa http://savethequeens.forumactif.com/t982-beat-of-my-heart-lisa En ligne
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: soft opposite (lisa)   

Revenir en haut Aller en bas
 
soft opposite (lisa)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sauvetage raté (Alwin, Keylo, Lisa, Ilialis, Calista)
» LISA caniche toy noire 14 ans (21) ADOPTEE
» Un ange tombé du ciel ? Soft Fury présentation
» Le cottage de Lenwë & Lisa
» Présentation LiSa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS ::  :: made of starlight-
Sauter vers: