Partagez

 

 jeunesse abyssale. (euphrasie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Isabella Kingston


( in the shadows )

/ avatar : Nathalie Kelley.
/ crédits : shining & calaveras. ♥
/ autres personnages : Cassey Warren & Ella Gardner.
/ nombre de messages : 14901
/ cartes en main : 10100
jeunesse abyssale. (euphrasie) Qv6k
/ âge : 33
/ statut : Le coeur émietté, l'âme égarée.
/ occupation : Ancienne responsable de communication chez Kingston Corporation, elle a perdu son travail au moment exact où elle a quitté son mari. Elle essaie, désormais, de retrouver des repères, notamment grâce à une collaboration avec sa soeur dans une entreprise de bijoux artisanaux.
/ zone du queens : De retour auprès de sa sœur dans le Queens effervescent.
/ beau bordel :

jeunesse abyssale. (euphrasie) Puz8P3CZ_o « Elle s’accrochait à lui comme on s’accrochait à la vie. » N

(♛♛) Nikolaï (88) , Silene , Peyton (7) , Julius (2) , Quinn , Ashley (2) , Lion (2) , Joy (2) , Addison , Hazel , Livia (2) , Luis , Arya , Anton , Ivy


jeunesse abyssale. (euphrasie) 1536497669-isa

jeunesse abyssale. (euphrasie) Empty
MessageSujet: jeunesse abyssale. (euphrasie)   jeunesse abyssale. (euphrasie) EmptyMar 7 Avr - 21:02


♛ ♛ ♛
{ jeunesse abyssale }
crédit/ tumblr ♛  w/ @Euphrasie Suárez
Assise à la table de ce café, en terrasse, la latina profite des rayons du soleil, la tête un peu ailleurs. Elle pense à… la dernière fois qu’elle s’est retrouvée avec l’élu de son cœur. Elle songe à cette relation chaotique, celle dont elle ignore complètement l’avenir. Elle est, comme, dans un flou artistique. Sans savoir ce qu’ils vont devenir, sans savoir si leur couple pourrait bien revenir à la vie. La jeune femme évacue ses pensées bien trop torturées pour recommencer sa lecture du bouquin qu’elle tient entre les mains. Elle a du mal à se concentrer dessus, les idées diffuses, l’esprit en proie à trop d’inquiétudes. La patience pourtant incarnée, elle est pressée de voir son amie débarquer. De sa lumière, de son sourire pétillant, Euphrasie, elle saura tout te faire oublier. Elle n’est même pas encore arrivée, en réalité, qu’elle parvient déjà à te faire tout oublier. Les réflexions de l’écorchée vive se tournent vers la première fois qu’elle l’a vue. Cette fois-là, alors qu’elle était à quelques mètres d’elle, dans cette rue. Elle a assisté à toute la scène qui se déroulait sous ses yeux entre cette gamine d’une vingtaine d’années et cet homme en colère qui ne cessait de la menacer. C’est elle qui avait volé, c’était elle qui était coupable. Mais quand elle l’a vue, Isa, vulnérable devant un homme qui criait bien trop fort à son égard… elle n’a pas réfléchi. Elle s’est immiscée dans la conversation, sans hésiter, comme un instinct venu de nulle part la submerger. Elle ne se qualifierait pas de quelqu’un de spontané, la tourmentée est plutôt de celles qui pèsent ses décisions, ses choix, avec raison et conscience. Mais elle agit différemment quand il s’agit d’une situation dangereuse. Elle agit différemment, surtout, devant les personnes qu’elle aime, ou bien, celle qu’elle prend sous son aile. Et, en l’espace de quelques minutes, Euphrasie a combiné les deux à la fois. Elle est devenue cette fille un peu perdue qu’elle prenait sous son aile pour la protéger. Et c’est ainsi, contre toute attente qu’est née leur amitié. Improbable, pourtant évidente, la belle est de ces lumières dont la lunaire a trop besoin dans sa vie tourmentée. Justement, comme si elle entendait son appel à l’aide, l’ombre de la jeune femme vient subitement sortir Isabella de ses songes. Relevant ses prunelles du livre dont elle n’a lu que quelques lignes, elle lui sourit, heureuse de la voir. – Coucou toi. la salue-t-elle, son doux sourire sur les lèvres, alors qu’elle referme déjà le livre qu’elle tient entre ses mains. Elle le pose sur la table en laissant à son amie le soin de s’installer tranquillement face à elle. Le serveur, qu’elle avait poliment renvoyé quelques instants plus tôt à son arrivée, vient à nouveau jusqu’à leur table pour leur offrir deux cartes. Isabella le remercie d’un sourire avant de reposer son ébène dans les iris de la belle Euphrasie. – Comment vas-tu ? lui demande-t-elle en retirant ses lunettes de soleil pour mieux ancrer ses prunelles dans les siennes. Toute ton attention désormais focalisée sur elle.

_________________

    wild heart -- Usant à l'envie leurs chaleurs dernières | Nos deux cœurs seront deux vastes flambeaux | Qui réfléchiront leurs doubles lumières | Dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://savethequeens.forumactif.com/t363-isabella-un-diamant-avec-quelques-defauts-est-preferable-a-une-simple-pierre-qui-n-en-a-pas https://savethequeens.forumactif.com/t385-isabella-stay-a-mystery-it-s-better
Invité


avatar


Invité


jeunesse abyssale. (euphrasie) Empty
MessageSujet: Re: jeunesse abyssale. (euphrasie)   jeunesse abyssale. (euphrasie) EmptyDim 12 Avr - 16:27

l'heure est enfin aux bonnes nouvelles, euphrasie. et de ce fait, t'es super contente. t'as carrément l'impression d'être sur un petit nuage à mi-chemin entre coton et paillettes. rien ni personne ne semble pouvoir gommer le sourire lumineux qui borde ton joli minois car la chose que tu attendais le plus depuis des mois et des mois est sur le point de se concrétiser : ton grand-frère va bientôt être libérer. t'as un peu honte de l'admettre joli coeur, mais tu commençais grave à ne plus trop y croire. t'avais l'impression que c'était juste un jeu pour les flics de vous faire miroiter cet espoir, histoire que vous finissiez par craquer et lâcher des noms. mais vous avez tenu et heureusement que votre patience a fini par porter ses fruits. ou en tout cas va finir, parce qu'il est pas encore là mais c'est une question de peu de temps. tu sais que le plus dur est derrière vous et c'est à ça que tu t'accroches. t'as commencé à cocher les cases d'un calendrier des pompiers de new-york datant de l'année dernière pour tenir à jour le décompte officiel du retour de pablo. ça t'aide. t'as peut-être l'air un peu stupide mais il n'y a que ta colocataire pour en juger et son avis te passe largement au-dessus. tu l'abandonnes sans regrets à la pop musique qui déferle si fort dans ses oreilles que même toi tu entends sans avoir le casque (tu sais pas comment ses tympans peuvent tenir le coup) et sans un regard. c'est pas encore le moment pour toi de retrouver l'homme de ta vie mais c'est presque aussi bien. tu vas te changer les idées avec une personne qui a tendance à te déstabiliser parfois. toi, t'es une pauvre gamine qui a su attirer le regard d'une femme à l'allure respectable, tiré d'un univers à n'en point douter à des kilomètres du tiens. tu as du mal à saisir le pourquoi du comment mais t'as fini par arrêter de te poser des questions inutiles, t'es seulement reconnaissance parce que cette femme t'as sauvé la mise et parce qu'elle t'écoutes d'une façon pas comme celle des autres. elle t'intimide aussi. pour elle, t'as envie d'être une personne droite, presque modèle, en totale contradiction avec tes activités de pseudo criminelle. son chaleureux sourire finit de réchauffer ton coeur, tu lui réponds « bonjour isabella. » en prenant place en face. « vraiment bien. » t'aurais du mal à prétendre le contraire vu le sourire qui trône fièrement sur ton visage. « et toi ? je ne te déranges pas j'espère ? » tu n'as pas manqué de remarquer le bouquin dans ses mains, un détail qui ne peut que te ramener vers l'évidence de tes lacunes en matière de lecture, entre autre.
Revenir en haut Aller en bas


Isabella Kingston


( in the shadows )

/ avatar : Nathalie Kelley.
/ crédits : shining & calaveras. ♥
/ autres personnages : Cassey Warren & Ella Gardner.
/ nombre de messages : 14901
/ cartes en main : 10100
jeunesse abyssale. (euphrasie) Qv6k
/ âge : 33
/ statut : Le coeur émietté, l'âme égarée.
/ occupation : Ancienne responsable de communication chez Kingston Corporation, elle a perdu son travail au moment exact où elle a quitté son mari. Elle essaie, désormais, de retrouver des repères, notamment grâce à une collaboration avec sa soeur dans une entreprise de bijoux artisanaux.
/ zone du queens : De retour auprès de sa sœur dans le Queens effervescent.
/ beau bordel :

jeunesse abyssale. (euphrasie) Puz8P3CZ_o « Elle s’accrochait à lui comme on s’accrochait à la vie. » N

(♛♛) Nikolaï (88) , Silene , Peyton (7) , Julius (2) , Quinn , Ashley (2) , Lion (2) , Joy (2) , Addison , Hazel , Livia (2) , Luis , Arya , Anton , Ivy


jeunesse abyssale. (euphrasie) 1536497669-isa

jeunesse abyssale. (euphrasie) Empty
MessageSujet: Re: jeunesse abyssale. (euphrasie)   jeunesse abyssale. (euphrasie) EmptyMar 21 Avr - 19:14


♛ ♛ ♛
{ jeunesse abyssale }
crédit/ tumblr ♛  w/ @Euphrasie Suárez
Il y a comme une vague de lumière qui vient doucement l’envahir quand elle voit apparaître le visage de son amie. Elle a cet effet, similaire à celui d’un rayon de soleil, Euphrasie. Douce chaleur qui vient animer le cœur pourtant émietté de l’âme en peine alors qu’elle la salue avec un doux et beau sourire. Elle se sent instantanément revitalisée par l’enthousiasme de la poupée latine qui paraît, en plus, particulièrement enjouée en ce jour ensoleillé. Ou c’est peut-être parce qu’elle se sent elle-même, chaque fois, un peu plus happée par les ténèbres qu’elle s’accroche plus encore que d’ordinaire à ce halo de lumière. Mais la jolie Euphrasie, à peine assise, n’hésite pas à lui faire savoir qu’elle se sent vraiment bien. Comme si quelque chose lui était arrivé, quelque chose qui justifie ce sourire si radieux. Un sourire, plus léger, vient se dessiner sur les lèvres de la trentenaire avant qu’elle ne secoue la tête de gauche à droite suite à sa question. – Oh, non, pas du tout. Tu es de meilleure compagnie. affirme-t-elle avec un sourire en coin. Elle préfère profiter de son amie, qu’elle ne voit pas si souvent, plutôt qu’un bouquin qu’elle pourra bien reprendre à un moment ou un autre. Ses opales se posent sur la jeune fille qui lui fait face, cette gamine un peu paumée qu’elle a instinctivement pris sous son aile. Elle ne sait pas ce qui s’est créé le jour de leur rencontre. Elle aurait pu se contenter de sortir Euphrasie de la situation délicate dans laquelle elle se trouvait, avant de simplement s’éloigner. La jolie brune, elle aussi, aurait pu se contenter de la remercier et s’échapper.

Mais elle est restée.

Elle est restée à ses côtés.

C’est peut-être pour cette raison qu’Isabella prend tant de soin à garder un œil sur elle. Comme une fragilité que tu décèlerais en elle, ou peut-être juste, le besoin qu’on lui tende la main. Ce brin de timidité que tu peux parfois deviner dans ses grands yeux noirs, cette lueur aussi que tu y lis parfois, comme un nouvel espoir. T’as été cette enfant déboussolée, Isa, peut-être même qu’une part de toi l’est toujours au fond de toi. Elle est juste bien cachée sous l’assurance qu’elle a su trouver. Mais, à cet instant, c’est sur son amie qu’elle est concentrée. Sur elle et le sourire pétillant qui trône sur son doux visage depuis son arrivée. – Alors, dis-moi donc, y a-t-il quelque chose qui te rende aussi radieuse ? Ou est-elle seulement, comme à son accoutumée, ce petit soleil que son aînée voit en elle. Peut-être bien un peu des deux, Isabella l’espère.

_________________

    wild heart -- Usant à l'envie leurs chaleurs dernières | Nos deux cœurs seront deux vastes flambeaux | Qui réfléchiront leurs doubles lumières | Dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://savethequeens.forumactif.com/t363-isabella-un-diamant-avec-quelques-defauts-est-preferable-a-une-simple-pierre-qui-n-en-a-pas https://savethequeens.forumactif.com/t385-isabella-stay-a-mystery-it-s-better
Invité


avatar


Invité


jeunesse abyssale. (euphrasie) Empty
MessageSujet: Re: jeunesse abyssale. (euphrasie)   jeunesse abyssale. (euphrasie) EmptyJeu 30 Avr - 11:34

tu as longtemps pensé que les gens comme toi ne pouvaient pas espérer se mêler à la foule de gens ordinaires, une pensée quelque peu primaire sur les bords au vu de l'époque mais que la vie t'as fortement encouragé et ce, dès ton plus jeune âge. la faute à une fichue histoire de classes. et à des rangs sociaux destinés à diviser les gens. car diviser, c'est mieux régner. jusqu'à présent, ça ne te dérangeait pas plus que ça. et d'ailleurs, c'est toujours plus ou moins le cas. tu n'es pas une gamine difficile, toi. même que t'es plutôt docile dans ton genre. tu suis le mouvement, tu te laisses porter. t'es pas de celle qui pose problème. mais récemment, t'as été à mener à revoir tes opinions. t'as mis un pas de l'autre côté des barrières qui se dressaient depuis toujours devant toi, tu les as franchis. certaines de tes certitudes ont été remises en question car c'est assez agréable de faire de nouvelles rencontres que tu n'as pas l'occasion de faire tous les jours. . car isabella est différente de toi et des autres gens. comme eux, tu faisais des généralités sur leur compte sans penser une seconde à rencontrer une exception, de celle qui bouleverse le monde. ton monde, dans ce cas-là. c'est un peu étrange, tes amis du gang ne comprendraient pas. toi même parfois tu ne comprends pas et tu n'oses croise en ce lien spécial qui vous unit depuis que vos regards se sont croisés la première fois. et pourtant, vos univers se sont connectés l'un à l'autre. tu souris davantage à ces mots qui gonflent ton coeur de joie sans toutefois savoir si il t'est possible d'offrir un sourire plus large que celui qui habille déjà tes lèvres. tu es heureuse de cette rencontre et de ces bonnes choses qui arrivent ces derniers temps. la roue à tourner en ta faveur pour une fois. « j'ai reçu une bonne nouvelle. » inespérée, que tu attendais depuis des semaines, des mois. « je vais enfin revoir mon grand-frère. il me manque. » tu n'oses pas mentionner la prison. tu n'es pas toute blanche et tu sais qu'elle sait, mais tu ne veut pas prendre le risque d'entacher ton image à ses yeux. que ce soit la goutte de trop, qui fasse que finalement elle décide qu'elle ne peut pas rester à tes côtés. d'une certaine façon, tu ne veux pas la décevoir parce tu ne connais pas les limites du supportable bien que tu la saches tolérante et gentille. elle t'as sorti d'un sacré mauvais pas mine de rien, alors qu'elle n'y était pas obligé. tu ne peux t'empêcher de douter, d'émettre quelques réserves la question. tu aimerais attendre. est-ce mal de vouloir prendre son temps pour révéler l'intégralité de tes secrets ? machinalement, tu tires sur le bout de la manche de ta veste et quand tu t'en rends compte, tu l'enlèves avant de détourner ton regard sur ton ventre. de détourner son attention. « elle pèse. » elle, parce que c'est une petite fille qui va pointer le bout de son nez dans quelques mois. et maintenant que tu te poses, tu te rends comptes que vous traînez jusqu'ici t'as épuisé. t'es essoufflée.
Revenir en haut Aller en bas


Isabella Kingston


( in the shadows )

/ avatar : Nathalie Kelley.
/ crédits : shining & calaveras. ♥
/ autres personnages : Cassey Warren & Ella Gardner.
/ nombre de messages : 14901
/ cartes en main : 10100
jeunesse abyssale. (euphrasie) Qv6k
/ âge : 33
/ statut : Le coeur émietté, l'âme égarée.
/ occupation : Ancienne responsable de communication chez Kingston Corporation, elle a perdu son travail au moment exact où elle a quitté son mari. Elle essaie, désormais, de retrouver des repères, notamment grâce à une collaboration avec sa soeur dans une entreprise de bijoux artisanaux.
/ zone du queens : De retour auprès de sa sœur dans le Queens effervescent.
/ beau bordel :

jeunesse abyssale. (euphrasie) Puz8P3CZ_o « Elle s’accrochait à lui comme on s’accrochait à la vie. » N

(♛♛) Nikolaï (88) , Silene , Peyton (7) , Julius (2) , Quinn , Ashley (2) , Lion (2) , Joy (2) , Addison , Hazel , Livia (2) , Luis , Arya , Anton , Ivy


jeunesse abyssale. (euphrasie) 1536497669-isa

jeunesse abyssale. (euphrasie) Empty
MessageSujet: Re: jeunesse abyssale. (euphrasie)   jeunesse abyssale. (euphrasie) EmptySam 9 Mai - 20:05


♛ ♛ ♛
{ jeunesse abyssale }
crédit/ tumblr ♛  w/ @Euphrasie Suárez
Comme une frontière éternelle, entre deux univers. Les classes sociales opposées refusent, trop souvent, de se rencontrer. Elle ressent, Isabella, comme un rejet qui viendrait des deux côtés. Plus encore, en vérité, depuis qu’elle est passée de l’un à l’autre. Car elle n’a pas toujours été cette femme d’un certain rang social, au répertoire similaire à son compte en banque, inestimables. Elle est née dans les quartiers les plus pauvres de New York. Elle a grandi, avec l’idée en tête, de sortir de ce monde. Et elle y est arrivée, en poursuivant ses études, mais aussi par le biais de ce mariage qui lui a ouvert toutes les portes jusque-là complètement closes. Elle est devenue quelqu’un, presque, du jour au lendemain. Mais elle l’était déjà, quelqu’un. Elle l’est juste devenue aux yeux d’une nouvelle classe sociale. À l’instant exact où elle a perdu sa légitimité dans celle qui avait toujours été la sienne. Comme si elle avait dû abandonner la première pour la deuxième. Comme si, finalement, elle dû abandonner une partie d’elle-même. C’est dans cet entre-deux que tu te retrouves constamment, Isabella, tout le temps. Trop riche et trop mondaine pour certains, trop latine et trop terre-à-terre pour d’autres. Tu ne trouves pas aussi facilement ta place que ton assurance ne le laisse entrevoir. Tu ne la trouves pas si souvent, hormis grâce à quelques exceptions.

Des exceptions comme elle, Euphrasie,
doux espoir envers la vie,

Elle aurait pu vite la cataloguer, vite la rejeter. Mais leurs différences ne les ont pas détournées. C’est peut-être aussi grâce à cette rencontre si inopinée. Elle ne s’attendait pas à prendre sous son aile l’enfant paumée quand elle est venue à son secours. C’est quelque chose qui s’est fait naturellement, instinctivement. Un besoin de garder l’œil sur elle, peut-être parce qu’elle ne sait que trop bien comme c’est facile de perdre ses repères, dans cet univers. Comme c’est facile de franchir la limite, dépasser cette frontière, entre les petits larcins et les véritables criminels. Elle ressent comme un instinct protecteur envers celle qui pourrait être sa petite sœur. Et un élan de bonheur, quand elle annonce l’une de ces nouvelles qui met du baume au cœur. Un tendre sourire vient se dessiner sur le visage de la beauté écorchée sans qu’elle ne perde de temps à rebondir. – Oh, je suis heureuse pour toi. Je sais ce que c’est quand… la vie éloigne la famille. Tu vas retrouver un petit bout de toi. Elle a dû dire au revoir plus d’une fois aux membres de sa famille. Des distances qui lui ont pesé, avant le bonheur de les retrouver. Elle ne peut que facilement imaginer l’enthousiasme et la joie de la jolie poupée. Peut-être aussi car, d’une certaine manière, elle se sent connectée à elle. À ce qui peut la rendre heureuse. Drôle d’instinct, pour un lien que tu ne t’expliques pas, autant que la peur que tu avais pour elle la première fois, quand tu l’as vue, prise la main dans le sac. Lien inexorable, auquel tu n’as pas essayé de chercher une justification, simplement heureuse de cette relation. Elle s’apprête à l’interroger davantage, autant par curiosité que pour poursuivre la conversation. Lui demander où était ce frère éloigné, question qui suscite son intérêt. Mais la jeune femme sort de ses pensées quand sa petite protégée émet un geste de la main, laissant son attention se porter sur son ventre naissant. – C’est une fille ? Félicitations, je ne le savais pas ! elle lui confie, dessinant l’esquisse d’un sourire. – J’espère que tu fais attention à te ménager. La grossesse n’est pas trop compliquée..? elle demande, l’air presque hésitant, car elle ne sait pas du tout comment tout est censé se passer. Avoir un enfant ne l’a encore jamais attirée, peut-être même que l’envie ne lui viendra jamais. Mais elle a l’air heureuse, Euphrasie, elle a l’air épanouie. C’est tout ce qui compte pour son amie.

_________________

    wild heart -- Usant à l'envie leurs chaleurs dernières | Nos deux cœurs seront deux vastes flambeaux | Qui réfléchiront leurs doubles lumières | Dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://savethequeens.forumactif.com/t363-isabella-un-diamant-avec-quelques-defauts-est-preferable-a-une-simple-pierre-qui-n-en-a-pas https://savethequeens.forumactif.com/t385-isabella-stay-a-mystery-it-s-better
Invité


avatar


Invité


jeunesse abyssale. (euphrasie) Empty
MessageSujet: Re: jeunesse abyssale. (euphrasie)   jeunesse abyssale. (euphrasie) EmptyMar 12 Mai - 14:35

ta vision du monde est complètement foireuse et dès que tu penses commencer à le comprendre, tu te rends comptes peu après que tu faisais fausse route. encore. la vie (le destin) n'en finit pas de te surprendre, gamine. plus souvent en mal mais parfois aussi en bien, comme pour te récompenser de laisser sa chance à l'espoir, d'être résigner mais pas trop. t'es plus ouverte au monde que ton entourage, sûrement parce que tu ne sais pas voir le mal ou que tu ne le perçois souvent pas complètement. c'est un mauvais point généralement, pourtant, il peut s'avérer être utile parfois. si tu restée constamment figée sur des idées, tu ne pourrais pas évoluer. et tu n'aurais pas pu faire la rencontre de la belle isabella. du moins, vous deux, ça aurait été différent. il n'y aurait pas eu cette connexion fabuleuse, peut-être mystique, entre vous. ça fait du bien de voir des gens comme elle, lumineux. dans ton monde, de l'autre côté du mur, faut dire que tu n'en vois pas beaucoup. « oui. » tu acquiesces. « c'est exactement ça. pablo est tellement important pour moi. » il t'as élevé au décès de ta mère, partageant ce rôle avec ton oncle. ça ne devait pas être simple tous les jours, il avait beaucoup à faire, à gérer, mais il l'a fait. tu es si reconnaissante de tout ce qu'il a fait et ce qu'il fait encore pour toi car tu sais que même depuis sa cellule, ton aîné veille sur toi. il est fantastique et tu comptes bien qu'une fois libéré, plus rien ne soit en mesure de vous séparer de nouveau. vous ne retrouverez pas toute votre complicité sur le champs car les faits sont ce qu'ils sont mais tu mets volontairement de côté ces détails qui te dérangent, au fond de toi tu sais que ce n'est qu'une question de temps et tu t'accroches à cette image que tu t'es faîtes de lui, en oncle gaga de sa nièce à naître. « oui ! je l'ai appris récemment. » tu n'avais pas de préférences mais maintenant que tu sais, t'es plus que ravie que ce soit une fille. tu t'imagines déjà lui faire coincer des barrettes de toutes les couleurs dans les cheveux et l'habiller avec des vêtements plus mignons les uns que les autres. tu n'as pas beaucoup de moyens mais tu as découvert une friperie pas très loin de chez toi à des prix abordables même pour toi. « ça va. parfois j'ai l'impression de ressembler à une grosse baleine mais il paraît que les prochains mois seront pire alors je ne devrais pas trop me plaindre. » la vérité, c'est qu'il y a des jours où tu vis mieux ta grossesse que d'autres. malgré tout, tu fais attention. tu peux difficilement faire autrement alors que ton oncle te ménage depuis quasi le début même si il n'est pas très content. « en même temps, j'ai touuuut le temps faim. » t'es devenue un estomac sur pattes. d'ailleurs, pour joindre le geste à la parole, tu attrapes la carte du café pour y découvrir les pâtisseries proposées. sauf que tu ne sais pas lire alors tu découvres que dalle. tu as pris l'habitude de faire semblant pour que personne ne sache pour tes lacunes en matière de lecture et d'écriture et généralement ça marche plutôt bien car tu connais de tête ce qui est proposé. mais pas cette fois. pas ici. tu te sens un peu bête, tu ne veux pas prendre le risque de demander quelque chose qui n'est pas sur la carte. « il y a trop de choix, hein ? je ne sais pas quoi prendre...   » ton rire un peu forcé pour cacher ta gêne.
Revenir en haut Aller en bas


Isabella Kingston


( in the shadows )

/ avatar : Nathalie Kelley.
/ crédits : shining & calaveras. ♥
/ autres personnages : Cassey Warren & Ella Gardner.
/ nombre de messages : 14901
/ cartes en main : 10100
jeunesse abyssale. (euphrasie) Qv6k
/ âge : 33
/ statut : Le coeur émietté, l'âme égarée.
/ occupation : Ancienne responsable de communication chez Kingston Corporation, elle a perdu son travail au moment exact où elle a quitté son mari. Elle essaie, désormais, de retrouver des repères, notamment grâce à une collaboration avec sa soeur dans une entreprise de bijoux artisanaux.
/ zone du queens : De retour auprès de sa sœur dans le Queens effervescent.
/ beau bordel :

jeunesse abyssale. (euphrasie) Puz8P3CZ_o « Elle s’accrochait à lui comme on s’accrochait à la vie. » N

(♛♛) Nikolaï (88) , Silene , Peyton (7) , Julius (2) , Quinn , Ashley (2) , Lion (2) , Joy (2) , Addison , Hazel , Livia (2) , Luis , Arya , Anton , Ivy


jeunesse abyssale. (euphrasie) 1536497669-isa

jeunesse abyssale. (euphrasie) Empty
MessageSujet: Re: jeunesse abyssale. (euphrasie)   jeunesse abyssale. (euphrasie) EmptyMer 27 Mai - 23:00


♛ ♛ ♛
{ jeunesse abyssale }
crédit/ tumblr ♛  w/ @Euphrasie Suárez
Euphrasie, elle est de ces personnes qui illuminent. Celle qui, elle, l’illumine. Non seulement de par sa présence, mais aussi par la connexion qui les unit. À ses côtés, c’est comme si l’écorchée vive disparaissait. Qu’Isabella, tu n’étais plus que la meilleure version de celle que tu toujours été. Comme un drôle de lien que tu ne saurais tout à fait expliquer. Elle a ressenti, dès les premières secondes jusqu’à aujourd’hui, ce besoin de la protéger. Ce besoin de garder un œil sur celle qui, à n’en pas douter, sait pourtant bien se débrouiller. Peut-être que, finalement, l’enfant perdue lui rappelle un fragment d’elle-même. C’est plus fragrant encore quand elle l’entend parler de ce frère. Elle a la sensation de s’écouter, elle, quand elle parle de sa sœur, quand elle parle de son frère. L’amour qui transparaît dans ses prunelles, le bonheur qui emplit tout son visage de lumière.  Euphrasie, elle est belle, quand elle parle de ce grand frère. Un doux sourire se dessine sur le minois d’une Isabella attendrie, avant que la conversation ne se poursuive, sur un autre membre de la famille d’Euphrasie… sa future fille. – Ce qui signifie aussi que je vais pouvoir la gâter dès maintenant ! dit-elle, ravie par cette perspective. Elle n’a aucun enfant dans sa vie, Isabella. Ses amis n’en sont pas là. Son frère et sa sœur encore moins. Et elle… elle, c’est quelque chose dont elle n’a pas encore ressenti le besoin. Elle n’a qu’une vague idée de ce que vit la jeune femme mais, à ses paroles, elle laisse échapper un léger rire cristallin. – Tu ne ressembles pas du tout à une baleine, tu es magnifique. Et quand tu ne pourras plus te déplacer, je te promets d’amener les desserts à toi. elle lui sourire, les opales emplies de malice. Elle la taquine, Euphrasie, mais elle est réellement sublime. Et tu ne lui as jamais dit, mais pourtant tu l’admires. Elle l’admire de prendre tant de responsabilités, seule, si jeune. Elle l’admire, précisément parce qu’elle-même, avec tout le confort qui lui est offert aujourd’hui, elle ne sait pas si elle pourrait y arriver. Peut-être aussi parce que tu as passé une majorité de ta vie à être une mère pour tes cadets. Sans vos parents, tu étais la seule qui leur restait. Et tu t’es toujours occupée d’eux sans jamais flancher, sans jamais regretter. Mais, aujourd’hui, tu as besoin d’être toi-même, Isabella, besoin de vivre pour toi-même et par toi-même. Ce qui ne l’empêche pas de se réjouir pour son amie. Bien au contraire, elle est pressée de voir arriver cette petite fille. – Mais tu as l’excuse toute trouvée, tu n’as aucune raison de te priver. Et, comme pour le prouver, les deux amies finissent par se saisir des cartes qui leur ont été laissées. Les pupilles noires découvrent avec un certain intérêt tous les desserts proposés. C’est tout un éventail de choix qui leur est exposé. Euphrasie finit par le faire remarquer, mais elle paraît presque un peu gênée. Et, sur le moment, la latine se trompe sur la raison de cet embarras à demi-voilé. – Tu peux prendre plusieurs desserts si tu le veux. Je ne te jugerai pas. précise-t-elle avec un petit sourire en coin tout en relevant son ébène sur elle. Puis d’ajouter, un joli sourire aux lèvres. Mais elle voit toujours, sur son visage, comme une véritable, persistante, gêne. – Tout va bien, Euphrasie ? elle lui demande, un brin inquiète. Sans même imaginer, pas un instant, la raison réelle de son mal-être.

_________________

    wild heart -- Usant à l'envie leurs chaleurs dernières | Nos deux cœurs seront deux vastes flambeaux | Qui réfléchiront leurs doubles lumières | Dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://savethequeens.forumactif.com/t363-isabella-un-diamant-avec-quelques-defauts-est-preferable-a-une-simple-pierre-qui-n-en-a-pas https://savethequeens.forumactif.com/t385-isabella-stay-a-mystery-it-s-better
Invité


avatar


Invité


jeunesse abyssale. (euphrasie) Empty
MessageSujet: Re: jeunesse abyssale. (euphrasie)   jeunesse abyssale. (euphrasie) EmptyVen 17 Juil - 16:01

que diraient les autres et ton frère s'ils te voyaient là, assisse tranquillement à la terrasse d'un café, en face d'une femme bien plus classe et toi que toi ainsi que de toutes les autres personnes qui composent ton entourage ? parfois, tu te poses la question parce qu'au fond de toi, tu as toujours cette peur de les décevoir euphrasie, ces autres qui t'ont accepté quand le reste du monde te tournait le dos. t'es reconnaissante et tu sais très bien bien à qui tu dois toutes les choses qui font de toi la femme que tu es. les red wolves ont fait beaucoup pour ton compte. c'est pour cette raison que la question ne hante ni trop souvent ni trop longtemps ton esprit. tu n'es pas connu pour aimer la difficulté, aussi tu ne vois pas l'intérêt de devoir faire des choix quand il n'y a aucun enjeu vital derrière. étant donné ta situation que tu trouves délicate car c'est tel que tu la perçois, tu veux profiter paisiblement de ce que la vie à enfin décider de t'offrir. peut-être que tu t'illusionnes, ce ne serait pas la première fois que tu ferais fausse route, mais si ce n'est pas le cas alors tu veux avoir eu raison de ne penser qu'au moment présent et de le vivre avec le sourire. car celui d'isabella est contagieux. à moins que ça ne soit le tiens ? tu es vraiment de bonne humeur aujourd'hui, ça te change de la morosité à laquelle tu dois faire face souvent quand tu te retrouves seule en tête-à-tête avec tes idées noires. tu arrives même, à l'image d'isabella, à t'enthousiasmer au sujet du bébé. ça devrait être une quasi constante pour toi, tu es la future maman après tout, mais t'es pas sereine sur pas mal de petits trucs qui font que ça ne t'aide pas à voir la vie en rose. tu es une femme enceinte atypique, tu en as conscience. « oh tu sais, tu n'as pas besoin de la gâter. » ni de faire de cadeaux tout court. elle ne vivra pas dans l'opulence cette petite. tu n'en as pas les moyens et tu ne tiens pas à courir ceux qui en ont pour lui offrir ce que toi tu ne peux pas. t veux pas être cette maman que l'on prend en pitié même si c'est déjà sûrement un peu le cas.  « ne me dis pas ça sinon je vais être tentée au point de trop grossir. t'imagines si je ne perds pas tous mes kilos de grossesse ? » tu n'as jamais été trop axée sur ton physique mais dans celui d'il y a quelques mois tu te sentais bien et t'aimerais retrouver ce poids initial car avec ces kilos en trop que tu te trimballes actuellement tu te sens gauche.  « j'ai du entendre trop d'histoires, du coup j'ai l'impression que je vais finir par faire trembler le sol à chacun de mes pas... » et on te surnommera éléphant ou hippopotame, charmant. tu as sincèrement envie de te montrer raisonnable mais l'appel du ventre est ce qu'il est, tu as faim et il faut bien donner des forces à ce bébé. et si ce n'est pas des forces que tu lui donnes, alors c'est un goût certain pour les sucreries parce que c'est bien là-dedans que tu passes la plupart de tes pourboires. au fond, tu te demandes comment ça se fait que tu n'aies pas fini par t'en lasser. à défaut d'en être réellement le cas, tu aurais pu faire genre si t'avais réfléchi deux secondes avant de te saisir de la carte. ça t'aurais éviter de te sentir bête en te rappelant tes lacunes en matière de lecture.  « oui... ça va... » non, ça ne va pas. tu vas devenir mère mais comment t'es censée l'élever et même l'aider plus tard quand il sera à l'école si tu n'es pas capable de lire ? tu vas être un boulet pour lui. quelques instants suffisent à tes yeux pour se remplir de larmes, tu devines que tes hormones te jouent de nouveau un tour. c'est d'ailleurs ce que tu dis à ton amie pour ne pas l'inquiéter.  « les hormones me jouent des tours... je vais prendre comme toi. » t'essayes de t'en sortir avec une pirouette maladroite, si tu y arrives ce serait bien la première fois que tes hormones jouent en ta faveur.
Revenir en haut Aller en bas


Isabella Kingston


( in the shadows )

/ avatar : Nathalie Kelley.
/ crédits : shining & calaveras. ♥
/ autres personnages : Cassey Warren & Ella Gardner.
/ nombre de messages : 14901
/ cartes en main : 10100
jeunesse abyssale. (euphrasie) Qv6k
/ âge : 33
/ statut : Le coeur émietté, l'âme égarée.
/ occupation : Ancienne responsable de communication chez Kingston Corporation, elle a perdu son travail au moment exact où elle a quitté son mari. Elle essaie, désormais, de retrouver des repères, notamment grâce à une collaboration avec sa soeur dans une entreprise de bijoux artisanaux.
/ zone du queens : De retour auprès de sa sœur dans le Queens effervescent.
/ beau bordel :

jeunesse abyssale. (euphrasie) Puz8P3CZ_o « Elle s’accrochait à lui comme on s’accrochait à la vie. » N

(♛♛) Nikolaï (88) , Silene , Peyton (7) , Julius (2) , Quinn , Ashley (2) , Lion (2) , Joy (2) , Addison , Hazel , Livia (2) , Luis , Arya , Anton , Ivy


jeunesse abyssale. (euphrasie) 1536497669-isa

jeunesse abyssale. (euphrasie) Empty
MessageSujet: Re: jeunesse abyssale. (euphrasie)   jeunesse abyssale. (euphrasie) EmptyJeu 23 Juil - 21:07


♛ ♛ ♛
{ jeunesse abyssale }
crédit/ tumblr ♛  w/ @Euphrasie Suárez
Bien plus sereine qu’Euphrasie, la latine apprécie leur amitié sans se torturer l’esprit. Peut-être parce que celui-ci est déjà suffisamment envahi par les démons qui peuvent la hanter, pour y ajouter, une âme qui ne fait que l’éclairer. Toujours entre deux feux, Isabella, toujours entre deux univers. Tu vacilles entre richesse et pauvreté, entre bonté et malhonnêteté, entre lueur et ténèbres. Mais, en elle, tu n’as toujours vu que la lumière. Elle est trop pétillante, trop souriante, trop bénéfique à ton cœur branlant, pour qu’il puisse en être autrement. Les iris accrochés à cette jeune femme qui brille par sa seule présence, elle la contemple, elle qui va donner la vie d’ici peu de temps. Devant sa tentative pour la rassurer, l’aînée des deux amies ne tarde pas à rétorquer. – Tu plaisantes, il sera le seul enfant dans mon entourage, j’aurais envie de lui acheter tout ce que je verrais. elle affirme, le sourire éclatant. Elle se sent bien, ici, à cet instant. Ses tourments mis de côté, elle imagine tout ce qu’elle pourrait offrir au bébé qui n’est pas même encore né. Bien sûr, elle exagère, un peu, quand elle dit qu’elle lui offrira tout ce qui lui fait envie. Elle a grandi dans un milieu modeste, Isabella, bien plus qu’elle n’en a l’air. Elle est devenue celle qu’elle est grâce à des valeurs humbles qu’elle a conservées, elle ne ferait pas de la progéniture d’Euphrasie un enfant trop gâté. Mais cela lui ferait plaisir de lui faire quelques cadeaux, à l’occasion. C’est l’avantage d’être l’amie de la maman. Il y en a même beaucoup d’autres quand elle en verrait moins à celui d’être elle-même une mère. Une étape dans la vie qu’elle repousse loin dans son esprit. Si bien qu’elle n’a jamais songé à ces aspects négatifs ; encore moins sur Euphrasie. Un rire cristallin s’échappe des lèvres de la responsable en communication alors qu’elle secoue la tête, de gauche à droite, négativement. – Tu exagères… il n’y a que ton ventre qui laisse entrevoir que tu es enceinte. Et, de toute manière, je suis certaine que tu perdras les quelques kilos que tu as pu prendre. Elle la trouve touchante, presque candide, à appréhender autant quelque chose de si anodin. Elle les oubliera vite, les kilos en trop, quand elle portera son bébé entre les bras. Mais Isabella essaie de la rassurer comme elle peut, avec pragmatisme, parce que c’est certainement ce dont elle aurait besoin à sa place si les rôles étaient inversés. Elle veut apaiser ses craintes mais, aussi, la convaincre de profiter autant qu’elle le devrait de sa grossesse. Et cela passe nécessairement par le fait qu’elle ne devrait surtout pas se priver de dessert. La carte entre ses doigts manucurés, la ténébreuse observe les choix qui leur sont proposés, jusqu’à ce qu’elle remarque très vite… quelque chose ne va pas chez son amie. La mine tout de suite plus préoccupée, l’inquiétude perlée dans ses opales, elle est loin d’être convaincue par ses paroles. Moins encore quand elle voit soudain ses pupilles se remplir de larmes. – Hé… d’instinct, elle se penche un peu plus vers elle toujours de l’autre côté de la table. Cette fois, elle est véritablement inquiète. Loin qui plus est de croire à ces histoires d’hormones. Ce n’est pas à cause d’elles si Euphrasie est dans cet état ou, en tout cas, pas seulement. – Mais il y a bien quelque chose qui t’a attristée pour que tu sois chamboulée… Elle tente, comme elle peut, d’accrocher le regard de sa petite protégée. Le dessert totalement oublié, c’est sur elle que toute l’attention de l’écorchée est focalisée. Elle a besoin de savoir ce qu’il en est, besoin de savoir si elle va aussi bien qu’elle essaie de l’en persuader. – Euphrasie, parle-moi… tu sais que tu peux tout me dire… elle prend la peine de préciser. Glissant sa main contre celle de ce bout de femme que t’as pris en affection ; le cœur serré de la voir dans un tel tourment. Tu lui exprimes autant que tu le peux ton soutien ; pour mieux lui faire comprendre que tu es là pour elle.

_________________

    wild heart -- Usant à l'envie leurs chaleurs dernières | Nos deux cœurs seront deux vastes flambeaux | Qui réfléchiront leurs doubles lumières | Dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://savethequeens.forumactif.com/t363-isabella-un-diamant-avec-quelques-defauts-est-preferable-a-une-simple-pierre-qui-n-en-a-pas https://savethequeens.forumactif.com/t385-isabella-stay-a-mystery-it-s-better
Contenu sponsorisé






jeunesse abyssale. (euphrasie) Empty
MessageSujet: Re: jeunesse abyssale. (euphrasie)   jeunesse abyssale. (euphrasie) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
jeunesse abyssale. (euphrasie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS :: walk the streets like a loaded gun :: made of starlight-
Sauter vers: