-34%
Le deal à ne pas rater :
Perforateur burineur SDS+ MAKITA DHR202RM1J avec batterie et coffret ...
295.99 € 449.80 €
Voir le deal

Partagez

 

 Paradis perdu. (Tossey)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Cassey Warren


Cassey Warren


( shooting star )

/ avatar : Laura Vandervoort.
/ crédits : battery fox et old money.
/ autres personnages : Isabella Kingston & Ella Gardner.
/ nombre de messages : 2365
/ cartes en main : 825
Paradis perdu. (Tossey) - Page 2 Tumblr_pwu4ebSp0E1trfd18o7_400
/ âge : 37
/ statut : Célibataire qui rêve au prince charmant mais qui lui préfère les vilains sexy. Le coeur en suspension, elle se tourne toujours vers le mauvais garçon.
/ occupation : Antiquaire renommée, elle possède sa propre enseigne. Mais, derrière la jolie façade, les soucis d'argent l'ont obligée à prendre un second travail. Elle susurre de vilains mots à de parfaits inconnus.
/ zone du queens : Queens Contemporain.
/ beau bordel :
Paradis perdu. (Tossey) - Page 2 Tumblr_inline_pix2d6yzUJ1t8d1vp_540Je t’ai dit que ma vie avait pris fin quand tu es née, mais c’est faux. Elle n’avait jamais commencé avant.

Paradis perdu. (Tossey) - Page 2 AQweAfN
Arya (8)Nikolaï (8) Owen (25)
BrandyAinhoaAbel
AquilaKenanAndy
PeytonLuis (2)WilhelmCiara

Paradis perdu. (Tossey) - Page 2 7d895f169374265ef052adf4c26c6360

Paradis perdu. (Tossey) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Paradis perdu. (Tossey)   Paradis perdu. (Tossey) - Page 2 EmptyMer 31 Juil - 19:15


☆ ☆ ☆
{ Paradis perdu }
crédit/ tumblr ☆ w/@Toby Fleming
Elle savait que ce moment ne serait pas facile. Elle s’en doutait bien. Mais elle n’imaginait pas qu’il serait aussi laborieux, elle n’imaginait pas qu’il chercherait à lire ses pensées, ni même à la retenir. T’as jamais été vraiment retenue. Mais il est de nature compréhensive, Toby. Elle pensait, naïvement, qu’il aurait compris. Qu’il aurait su déceler les chamboulements dans sa vie sans qu’elle n’ait besoin de les avouer. Douce illusion brisée par les questions, les incompréhensions, les demandes d’explications de Toby. Elle était seulement venue lui dire qu’elle a besoin d’un peu de temps. Elle n’avait pas pensé à une rupture. Ils ne sont même pas réellement ensemble, ils n’ont jamais mis de mots sur leur relation. Mais elle avait besoin de prendre du recul. Pour savoir, justement, ce dont elle a vraiment envie. Ce dont elle a besoin. Et, à la place, elle se retrouve à devoir justifier ses sentiments, ses émotions, alors qu’elle veut prendre cette distance précisément parce qu’elle ne sait plus ce qu’elle éprouve. Elle savait qu’il souffrirait, mais pas comme ça. Pas au point de refuser son choix, refuser de la laisser sans aller. Il la suit pourtant jusqu’à la porte et passe avant elle devant les escaliers. Il l’empêche de fuir, l’oblige à l’écouter. Mais, lui, refuse de l’entendre. – Je le sais, Toby ! Et c’est précisément ce que j’ai essayé de t’expliquer, je ne suis pas en état de l’avoir, cette relation, je ne peux pas, pas maintenant ! Il lui en demande beaucoup trop. Il a toujours eu des attentes qui dépassaient les siennes, elle a tenté de les combler comme elle a pu. Mais elle n’y arrive pas cette fois, elle n’y arrive pas parce qu’elle va mal. Et cela lui fait encore plus mal qu’il puisse penser qu’il n’a jamais compté sous prétexte qu’elle veut prendre du recul. S’il pense vraiment une chose pareille, c’est réellement qu’il n’a pas compris celle qu’elle est. Mais elle ne lui répond pas, elle ne se justifie pas. Elle n’a pas la force de rester avec lui, de lui témoigner un quelconque sentiment… Alors tout faire pour les convaincre alors qu’il se met à douter, elle n’en est vraiment pas capable. Peut-être que c’est mieux pour lui, au fond, peut-être qu’il vaut mieux qu’il se dise qu’il n’a jamais compté. Prenant une profonde inspiration, elle essaie de garder contenance alors qu’il continue de lui demander pourquoi. Pourquoi elle a décidé de fuir. Elle entrouvre les lèvres, juste un instant, avant de les refermer.  Ses yeux qui retrouvent les siens, malgré elle, alors qu’il commence à lui dire qu’il aime. Le regard qui devient brillant, incapable de l’entendre, incapable de l’accepter. Elle ne prononce pas une parole alors qu’il commence à lui faire un discours. Celui qu’elle ne voulait pas entendre. Celui qui sème un peu plus le doute dans son esprit déjà trop tourmenté. – Arrête… Je t’en prie, arrête… Mais il continue de lui parler, il continue de prétendre qu’elle pense être mieux sans lui. Elle sent l’émotion la submerger. La tristesse devant leur relation déchirée, la frustration de ne pas pouvoir se dévoiler, la rancœur aussi qu’il la pousse à se battre contre lui. Comme si t’en avais encore la force. – Écoute, je n’ai jamais dit que tu ne comptes pas, ni que c’est une corvée de t’avoir dans ma vie. Je te dis juste que j’en ai besoin. J’ai besoin de m’éloigner, et j’en ai le droit Toby… Je t’explique que je suis perdue dans ma vie, et tu me demandes de t’expliquer des choses que je comprends pas ! Tu me demandes des réponses que je n’ai pas moi-même. C’est pour ça qu’il me faut du recul, pour y voir plus clair. Et ça ne l’aide pas d’entendre combien lui, il l’aime. Ça ne l’aide pas de se dire que lui, il est là pour elle. Ce serait tellement facile de se réfugier dans cette relation, sans penser à rien d’autre, sans penser qu’elle s’en mordra peut-être les doigts. Mais elle ne peut pas lui faire une chose pareille. Et, surtout, elle ne peut pas se le faire à elle-même. – Au revoir Toby. Elle n’attend pas sa réponse pour s’en aller cette fois. S’en aller pour de bon. Avec le sentiment d’avoir effiloché le lien qu’elle cherchait uniquement à préserver.

_________________

--- soif d'idéal
Attirée par les étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
https://savethequeens.forumactif.com/t2975-elle-avait-des-yeux-des-yeux-d-opale-cassey https://savethequeens.forumactif.com/t3007-cassey-sans-jamais-s-arreter
Invité


avatar


Invité


Paradis perdu. (Tossey) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Paradis perdu. (Tossey)   Paradis perdu. (Tossey) - Page 2 EmptyMer 31 Juil - 19:36

C'est fou, ce qui semblait une véritable idylle dans l'esprit du jeune prêtre s'effondrait en quelques minutes à peine. Cassey avait besoin de s'éloigner de lui... Et encore une fois, il se demandait de qui d'autre, elle s'éloignait en même temps, ou elle se rapprochait? Elle avait l'air de croire qu'il aurait compris, aussitôt, pourquoi elle voulait s'éloigner. Mais tout ce qu'elle lui disait n'avait aucun sens. D'un côté, elle disait qu'elle était perdue et ne savait plus ce qu'elle désirait dans la vie, mais elle démontrait bien qu'elle était certaine de vouloir du recul.
Elle voulait s'éloigner, et elle en avait le droit. Bien sûr qu'elle en avait le droit, elle n'était pas sa chose, sa possession. Elle était juste la femme qu'il aimait plus que tout dans ce monde. Elle était celle qui avait comblé la place que Dieu ne comblait pas dans son être. Il la regardait fuir, et il essaya tant bien que mal de la stopper, une nouvelle fois, mais c'était impossible. Elle était réellement décidée. Et Toby ne savait pas s'il devait douter ou non de sa sincérité... Il ne pouvait s'empêcher de ressentir une jalousie, envers le monde entier. Ce monde qui lui prenait Cassey. Et qui sait, peut-être l'oublierait-elle rapidement et se réfugierait-elle dans les bras d'un autre? Non, impossible! Elle avait des sentiments pour lui, elle ne lui avait pas menti! Elle le quittait, parce qu'elle avait besoin de réfléchir, non pas parce qu'elle avait besoin d'un autre... Elle ne se moquait pas de lui, elle était sincère.
Cette fois, Toby ne répond pas à son long monologue, il n'y parvient pas, il reste silencieux et résolu. Elle répète en boucle... Il sait qu'elle lui cache quelque chose, des événements récents... Mais elle ne semble pas prête à lui en parler. Pas à présent dans tous les cas. Elle redoute quelque chose. C'est à cet instant qu'il comprend qu'il doit la laisser s'en aller, qu'il n'a de toute façon pas le choix. Dans un ultime sursaut, il descend les marches à ses côtés, en courant, l'attrape par le bras, d'une main ferme mais délicate.
"Excuse-moi, Cassey, je ne voulais pas te brusquer, ou te forcer. Bien sûr que tu as le droit de prendre tes distances, si c'est ce que tu veux." déclare-t-il simplement.
"Mais quand tu te sentiras prête, quand tu voudras parler, ma porte est grande ouverte. Je t'attendrai." déclare-t-il doucement. Il lui caresse alors tendrement la joue, avec extrême douceur, affichant un large sourire sur ses lèvres. Son regard est triste, mais son sourire sincère. Elle part avec un bout de son âme et elle peut venir le lui rendre quand elle le souhaite. Elle peut revenir dès qu'elle en ressent le besoin. Et là, délicatement, il se penche, venant déposer un baiser chaste contre ses lèvres, avec délicatesse, mais surtout avec amour. Il s'écarte ensuite, la contemplant l'espace de quelques secondes. "Au revoir, Cassey." souffle-t-il, caressant encore sa joue du bout du pouce, dans un frôlement, avant de se retourner et de remonter les marches qui mènent au presbytère.
@Cassey Warren
Revenir en haut Aller en bas
 
Paradis perdu. (Tossey)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS :: versions #9 et #10 :: RPS-
Sauter vers: