Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
12.90 €
Voir le deal

Partagez

 

 broken hearts (meg)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité


avatar


Invité


broken hearts (meg) Empty
MessageSujet: broken hearts (meg)   broken hearts (meg) EmptySam 8 Juin - 8:50



qu'est-ce que tu fous ici will ? t'as accepté une invitation, la promesse d'une belle soirée animée, d'une soirée où la bière et la drogue coulent à flot. et tu retrouves plantée là, au milieu de personnes que tu ne connais pas ou très peu. ce genre de personnes branchées qui veulent se donner un style pour être hype. de la bière bon marché traine aux quatre coins de l'appartement, c'est suffisant pour certains, pas pour toi. feu follet, tu te glisses entre les corps qui ne te prêtent pas d'attention, cigarette coincée entre les lèvres. qu'est-ce que tu fous ici putain. t'as besoin d'air, de toutes façons tu t'es enfoncée trop loin pour être capable de rentrer. appuyée sur la rambarde du balcon, ton regard se jette dans le vide, ton éternel sourire moqueur sur les lèvres. cinq étages et puis le sol, juste de quoi planer quelques instants. juste quelques quelques secondes pour faire comme ta sœur. mais t'es pas comme ça will, t'es pas aussi faible qu'elle. tu te crois au-dessus du monde will, tu oublies presque que le feu peut souvent brûler. ce soir, t'as besoin de ta dose d'adrénaline, t'as besoin de te sentir vivante malgré tes yeux éclatés par tout ce que tu as pu avaler ce soir. sans une once d'hésitation, tu passes une jambe puis la seconde. ça y est, tu planes un peu, tes jambes se balancent dans le néant, seules tes mains enroulées autour du fer froid te maintiennent en vie. tu ne sauteras pas, jamais, toi au moins tu connais la limite. tes yeux se détournent du bitume plus bas, tu aperçois une fille dans le coin, silencieuse. tu sais reconnaitre les bad trip, les limites de l'overdose, tu es trop souvent passée par là. ton regard s'échappe rapidement, mais tu éprouves un certain intérêt pour l'inconnue. tu te revois trop souvent dans cette situation, paumée, spectatrice de ton propre corps. tu tires une nouvelle taffe et murmure, comme si c'était pour toi-même, comme si tu parlais à la will du passé. « tu te sens bien ? » juste quatre petits mots, déjà un exploit pour la sauvage que tu es. il faut dire que tu n'es pas vraiment toi-même, enfermée dans tes propres démons que tu renfermes au plus profond de toi.




Revenir en haut Aller en bas
Meg Arganza


Meg Arganza


( moonlight shadow )

/ avatar : bahar sahin
/ crédits : battery fox
/ autres personnages : silene, peyton, arya, opale, joy.
/ nombre de messages : 410
/ cartes en main : 186
broken hearts (meg) 82217122448f5c99340dea853c031751e14123aa
/ âge : 22
/ statut : cœur éteint, écorché, depuis l’accident, elle se tient à l’écart de toute forme de vie par peur de blesser à nouveau.
/ occupation : elle flotte sur le parquet, le street jazz comme seul moteur, mais la danse ne permet pas de vivre alors elle est serveuse dans un bar du coin.
/ zone du queens : c’est dans le queens traditionnel qu’elle a fait ses armes.
/ beau bordel :
to the gypsy that remains, her face says freedom with a little fear, i have no fear. i have only love. and if i was a child, and the child was enough, enough for me to love.
--------------------
(✧✧) aquila (2)ella (2)leodjawnybalthazarewanpearlwayattemiles.

broken hearts (meg) Empty
MessageSujet: Re: broken hearts (meg)   broken hearts (meg) EmptyMer 12 Juin - 15:11


@will rosen / i am damaged at best /

Amorphe. Epuisée. Sans la moindre once de vie. Sans la moindre once d’espoir. La tête retournée, le cœur dans le vide, prêt à lâcher à tout instant. Prêt à s’effondrer, s’éclater au sol. Les yeux dans le vague, les yeux vitreux, fatiguée d’encaisser. Fatiguée de penser. T’es allée trop loin, Meg. Bien trop loin. La boîte de cachets, tu l’as terminé. Antidépresseurs comme seul remède à la douleur. Antidépresseurs pour balayer les souffrances du cœur. Tout ce qu’elle veut, c’est oublier. Tout ce qu’elle veut, c’est ne plus penser, ne plus entendre cette voix qui lui hurle sans cesse qu’elle n’est qu’une putain de meurtrière. Ne plus sentir le poids de la mort sur ses épaules. Et elle a accepté d’aller à cette fête, parce qu’être seule chez elle l’angoisse. Mais être entourée, c’est peut-être pire encore. Parce qu’elle a peur. Peur de craquer. Peur de céder à une nouvelle crise. Peur de paniquer. Peur de s’effondrer. Peur de devenir violente. Envers elle. Envers les autres. Peur parce qu’elle n’est plus capable de tenir sans gélules. Mais là, tu tiens plus non plus, Meg. T’es affalée dans ce fauteuil, sur le balcon, incapable de bouger. Parce que médicaments, alcool, mauvais mélange. Parce que tu t’es cru bien trop forte, une fois encore, une fois de trop. Si bien qu’elle ne voit même pas cette fille. La belle. La brune. Celle qui joue dangereusement avec le feu. Celle qui oscille au-dessus du vide. Elle ne la voit pas. Prisonnière de son propre enfer. Brûlant dans les flammes ardentes. Elle ne la voit pas, mais elle l’entend. Elle l’entend s’adresser à elle. Alors elle relève la tête, Meg, aussi difficilement que possible, pour poser ses yeux faiblards sur elle. - Oui. Qu’elle lâche, sans même faire fonctionner son cerveau. Qu’elle lâche, parce qu’elle n’a toujours su que répondre oui, à cette question. Parce que se montrer vulnérable aux yeux de qui que ce soit, c’est simplement impossible pour elle. C’est inenvisageable. Pourtant, t’es plus si forte, Meg. T’es plus ce roc que t’étais autrefois. Non. T’es bousillée. Bousillée par l’accident. - Ça va, merci. Mensonge évident, alors qu’elle ne bouge pas. Qu’elle ne se redresse pas. Le cerveau dans un profond coma, le corps lourd. L’autre fille, elle ne semble pas être dans un meilleur état, elle. Si ce n’est qu’elle est consciente. Si ce n’est qu’elle est vivante. Au fond, ton état ce soir, il reflète juste ce que tu es à l’intérieur, Meg. Morte. Au moins à moitié morte.

_________________

    you see your gypsy -- it all comes down to you. well, you know that it does. well, lightning strikes, maybe once, maybe twice. ah, and it lights up the night.
Revenir en haut Aller en bas
https://savethequeens.forumactif.com/t4425-born-to-die-meg https://savethequeens.forumactif.com/t4461-a-broken-heart-meg#176919
Invité


avatar


Invité


broken hearts (meg) Empty
MessageSujet: Re: broken hearts (meg)   broken hearts (meg) EmptyMer 12 Juin - 17:33




question idiote, c'est l'hôpital qui se fou de la charité. bien sûr qu'elle ne va pas bien, tu t'es trop souvent retrouvé dans le même état pour le savoir. assommée avec une brique à la place du crâne, les pensées qui hurlent au corps de se lever, de bouger de là, mais les jambes ne répondent pas. tu peux décrire les moindres sensations, si tu fermes les yeux tu peux presque le ressentir. tu n'es pas si loin de son état, si tu tires à nouveau sur ton joint c'est parce que ce n'est pas assez, tu n'es pas partie assez loin, ton cerveau est encore capable d'émettre des pensées rationnelles. ce n'est pas ce que tu veux, toi tu veux juste oublier. ton regard se repose sur la brune qui émet un simple mot, juste un oui qui pu le mensonge. des mortes-vivantes, voilà ce que vous êtes. calcinées intérieurement, des carcasses qui tiennent debout comme par miracle. tu te revois dans ses yeux, la fatigue, le désespoir, l'envie de sauter par-dessus cette foutu rambarde. « Ça va, merci. » un ricanement s'échappe de tes lèvres, tu te fous bien si elle pense que tu te moques. on ne te fait pas le coup de dire que ça va, pas à toi. tes jambes enjambent une nouvelle fois le balcon pour se reposer au sol. toucher un peu terre à nouveau, juste pendant quelques minutes, une forme de sagesse ? « ça va passer, ça passe toujours. » tu es incapable de dire pourquoi tu prends cette nana sous ton aile, toi tu es plutôt du genre à enfoncer les autres toujours plus loin, pas à les aider. c'est peut-être ses yeux au bord du précipice qui te poussent à tenter de la sauver, pour une fois dans ta vie de camée. tu laisses ton dos glisser contre le bois de la barrière pour te retrouver accroupie, le regard solidement accroché qui hurle "ne me lâche pas, je vais te sauver, c'est promis". mais tu ne le diras pas. « j'te propose un deal. tu te lèves pour me prouver que ça va, ou tu restes là  et tu m'expliques ce qu'il y a.» sourcil arqué, un air de défi sur le visage. tu sais qu'elle ne peut pas se lever, tu la condamnes à parler et ce n'est pas plus mal.






Revenir en haut Aller en bas
Meg Arganza


Meg Arganza


( moonlight shadow )

/ avatar : bahar sahin
/ crédits : battery fox
/ autres personnages : silene, peyton, arya, opale, joy.
/ nombre de messages : 410
/ cartes en main : 186
broken hearts (meg) 82217122448f5c99340dea853c031751e14123aa
/ âge : 22
/ statut : cœur éteint, écorché, depuis l’accident, elle se tient à l’écart de toute forme de vie par peur de blesser à nouveau.
/ occupation : elle flotte sur le parquet, le street jazz comme seul moteur, mais la danse ne permet pas de vivre alors elle est serveuse dans un bar du coin.
/ zone du queens : c’est dans le queens traditionnel qu’elle a fait ses armes.
/ beau bordel :
to the gypsy that remains, her face says freedom with a little fear, i have no fear. i have only love. and if i was a child, and the child was enough, enough for me to love.
--------------------
(✧✧) aquila (2)ella (2)leodjawnybalthazarewanpearlwayattemiles.

broken hearts (meg) Empty
MessageSujet: Re: broken hearts (meg)   broken hearts (meg) EmptyJeu 13 Juin - 11:44


@will rosen / i am damaged at best /

"Ça va passer, ça passe toujours." Si seulement. Si seulement c’était vrai. Si seulement c’était vrai, une fois de plus. Cette phrase, celle qui fait écho à tant de souvenirs. Celle qui évoque les moments les plus douloureux de sa vie. Ceux dans lesquels elle a toujours su trouver la force de ne pas s’écrouler, ceux dans lesquels elle a trouvé la force de se relever. Cette force en elle depuis toujours, celle qui lui murmure à chaque chagrin "ça va aller, Meg". Ça va aller, ta mère est morte, mais tu t’en remettras. Ton père t’en veux, ton père est absent, mais ça va aller. T’es seule, mais tu t’en sortiras seule, ça va aller. Et cela a été. Battante. Indépendante. Débrouillarde. Elle n’a pas eu une vie facile, elle n’a pas eu une vie de princesse, mais elle a survécu. Elle s’en est toujours sortie, un sourire aux lèvres, une force de caractère à toute épreuve. Mais cette fois, t’as bien peur qu’elle se trompe, cette belle brune. T’as bien peur que ça ne passe pas. Que rien de passe. Ni ta souffrance, ni cette présence mortuaire qui te suit partout. Elle a mal. Tellement mal qu’elle pourrait crever là, sur place. Qu’elle pourrait crever là, à cette putain de soirée, sans que personne ne s’en rende compte. Personne. Sauf peut-être elle. Elle qui semble vouloir comprendre ses maux. Elle qui semble la mettre au défi dans le but d’entrer en elle. Dans son esprit empli de fumée noire. - Ok. Qu’elle répond pourtant, incapable de montrer sa faiblesse. Incapable de montrer sa vulnérabilité. Même devant une parfaite inconnue. Parce que c’est ta marque de fabrique, et que sans ça, t’es plus rien. T’es déjà plus rien. Mais tu maintiens les apparences. T’essaie. Balayant l’idée de pouvoir faire mal à quelqu’un d’autre, l’idée qui te ronges le cœur. Les mains qui s’agrippent aux accoudoirs, elle puise dans ses dernières ressources pour se soulever, pour se relever. Elle y parvient, tant bien que mal. L’effort est surhumain. La douleur est intense. Chaque membre de son corps est plus lourd encore que son voisin. Debout, il ne faut qu’une demi seconde pour comprendre que les jambes ne suivent pas, que les jambes ne tiennent pas. Et elle retombe, Meg. Elle retombe dans ce fauteuil. Prisonnière de son propre corps. De sa propre dépendance. T’es pitoyable, Meg. T’es faible. Plus que jamais. - Je suis visiblement condamnée à rester ici. Ici. Avec la fraîcheur de la nuit qui s'abat sur ses épaules. Face à sa nouvelle vie. Face à tous ses rêves qui s’envolent. Face à la danse qui s’éloigne. Face à l’absence de ceux qu’elle a perdu. Face à cette fille, qui apparaît comme son seul et unique repère, ce soir. - J’pense que je ne vais pas t’être d’une très bonne compagnie, tu sais. Si tu veux t’en aller, c’est encore temps. Si tu veux fuir la souffrance, fuir la mort, pars maintenant.

_________________

    you see your gypsy -- it all comes down to you. well, you know that it does. well, lightning strikes, maybe once, maybe twice. ah, and it lights up the night.
Revenir en haut Aller en bas
https://savethequeens.forumactif.com/t4425-born-to-die-meg https://savethequeens.forumactif.com/t4461-a-broken-heart-meg#176919
Invité


avatar


Invité


broken hearts (meg) Empty
MessageSujet: Re: broken hearts (meg)   broken hearts (meg) EmptyJeu 13 Juin - 18:20




toi la briseuse de cœur, tu détruis tout ce que tu touches, en commençant par toi-même. plaisir violent d'une agonie. ta sœur en a fait les frais, tu le penses réellement parfois. c'est ton côté bipolaire qui refait surface, tu pleures sur son triste sort un soir, le lendemain tu abordes le sujet en te moquant ouvertement de sa décision d'en finir avec la vie. c'est toi la folle aux yeux de ton entourage, pourtant tu es bel et bien là, en chair et en os, prête à ouvrir la conversation avec l'inconnue qui tente de se lever maladroitement. elle marque un bon point, tu aimes son esprit de contradiction, son mental de battante qui la pousse à relever ton défi malsain. les jambes vacilles, croulent sous son propre poids et elle retombe dans ce fauteuil. qu'est-ce qu'elle a fait pour en arriver là, pourquoi, comment. une histoire mal terminée comme la tienne, probablement. une histoire de cadavre sur la conscience. « Je suis visiblement condamnée à rester ici. » tu affiches un léger sourire amusé, tes yeux se fixent sur les centaines d'étoiles qui brillent au milieu de la noirceur du ciel, comme une infinité de petits éclats qui hurlent de ne pas perdre espoir. tu le sais toi, que les étoiles sont en réellement mortes depuis des années, à vrai dire tu n'as jamais compris cette fascination qu'ont les gens pour ces astres. «J’pense que je ne vais pas t’être d’une très bonne compagnie, tu sais. » du ciel, tes yeux passent sur l'intérieur de l'appartement, tu préfères encore faire la discussion à une fille un peu perdue que te mêler à une foule sans saveurs. « je suis pas assez sociable pour aller m'enfermer.. » tu n'en as pas envie, tu n'as pas besoin du côté anxiogène que la fle t'apporte. nouvelle taffe sur ton joint, la fumée s'échappe rapidement et tu tends ton précieux vers la brune en proposition. combattre le mal par le mal, ça a parfois du bon. « si tu me racontais plutôt ce qui ne va pas ? on est toutes les deux condamnées  à rester dehors, autant s'occuper. » s'occuper pour ne plus penser au reste, s'occuper l'esprit pour accepter la présence des fantômes qui rôdent autour. tu es persuadée que la mort n'est qu'un passage, que les esprits sont là, bien planqués, pour raviver les plaies béantes.





Revenir en haut Aller en bas
Meg Arganza


Meg Arganza


( moonlight shadow )

/ avatar : bahar sahin
/ crédits : battery fox
/ autres personnages : silene, peyton, arya, opale, joy.
/ nombre de messages : 410
/ cartes en main : 186
broken hearts (meg) 82217122448f5c99340dea853c031751e14123aa
/ âge : 22
/ statut : cœur éteint, écorché, depuis l’accident, elle se tient à l’écart de toute forme de vie par peur de blesser à nouveau.
/ occupation : elle flotte sur le parquet, le street jazz comme seul moteur, mais la danse ne permet pas de vivre alors elle est serveuse dans un bar du coin.
/ zone du queens : c’est dans le queens traditionnel qu’elle a fait ses armes.
/ beau bordel :
to the gypsy that remains, her face says freedom with a little fear, i have no fear. i have only love. and if i was a child, and the child was enough, enough for me to love.
--------------------
(✧✧) aquila (2)ella (2)leodjawnybalthazarewanpearlwayattemiles.

broken hearts (meg) Empty
MessageSujet: Re: broken hearts (meg)   broken hearts (meg) EmptyLun 17 Juin - 19:43


@will rosen / i am damaged at best /

C’est son reflet, qu’elle croit voir lorsque ses yeux croisent ceux de la brune. C’est son reflet, qu’elle croit voit lorsqu’elle sent une douleur semblable à la sienne. C’est son reflet. Si ce n’est qu’elle, elle n’est pas complètement écroulée sous le poids des médicaments. Si ce n’est qu’elle, elle est ici parce qu’elle le souhaite, et non parce qu’elle ne peut plus bouger. Et elle se bat, pourtant, Meg. Elle se bat contre le poids du monde. Contre le poids de sa vie. Vie beaucoup trop dure, beaucoup trop cassée, a seulement vingt et un ans. Parce qu’elle est celle qui a grandi trop vite, bien trop vite, Meg. Parce qu’elle est celle qui n’a pas eu d’enfance, meurtrière à la naissance. Parce qu’elle est celle qui a subit le regard terne de son père, les regards désobligeant de ceux persuadés qu’elle ne ferait jamais rien de bon dans ce triste monde. Et t’as pas voulu, t’as pas voulu le croire. Tu t’es persuadée que t’avais toutes tes chances. Que tu n’avais qu’à te battre pour t’en sortir. Pour suivre tes rêves. Tu t’es persuadée que tu t’élèverais, alors que tu ne peux plus te relever. Et elle s’enferme. Elle s’enferme pour ne pas infliger l’horreur de sa situation à qui que ce soit. A qui que ce soit qui ne le mériterait pas. Parce que l’aimer, elle, c’est mourir. L’aimer, elle, c’est périr. Et cette inconnue, si belle, elle devrait la rejeter, elle aussi. Elle devrait la forcer à s’en aller. Mais t’en as pas la force, hein, Meg. T’en as pas la force, parce que dans le fond, sa voix, elle te fait du bien. Sourire qu’elle lui décroche, en affirmant qu’elle n’est pas sociable. Côté sauvage, qu’elle connaît bien, pour l’être un peu, elle aussi. Beaucoup plus, depuis l’accident. - Pourtant tu me parles, à moi. Elle le relève, sans demander d’explications. Elle le relève, parce qu’elle sent bien cette petite étincelle, entre elles. Celle qui la pousse à réfléchir, à s’imaginer partager sa souffrance. Partager un joint. Celui qu’elle attrape, tendant faiblement son bras. Elle tire quelques taffes. Reprenant les souvenirs en pleine gueule. Ceux de l’accident. L’alcool, la drogue. Ce qu’elle aurait pu éviter. Ce qu’ils auraient pu éviter. Et pourtant elle est là, à fumer, encore. Malgré ce qui s’est passé. Malgré son état déjà critique. - Qu’est-ce qui te fait croire que quelque chose ne va pas ? Qu’elle demande, plongeant ses yeux amandes dans les siens. - J’ai juste trop forcé. Pas très convaincante, Meg. Et quelque chose te laisse penser qu’elle n’y croira pas. Peut-être parce qu’au fond, elle est dans le même état que toi. Mais que pourrait-elle dire ? Que pourrait-elle avouer ? Que son cœur est mort depuis des mois ? Qu’elle s’imagine à tout moment, capable de se jeter par-dessus ce putain de balcon ?

_________________

    you see your gypsy -- it all comes down to you. well, you know that it does. well, lightning strikes, maybe once, maybe twice. ah, and it lights up the night.
Revenir en haut Aller en bas
https://savethequeens.forumactif.com/t4425-born-to-die-meg https://savethequeens.forumactif.com/t4461-a-broken-heart-meg#176919
Invité


avatar


Invité


broken hearts (meg) Empty
MessageSujet: Re: broken hearts (meg)   broken hearts (meg) EmptyVen 21 Juin - 18:08



aucune n'est là pour rattraper l'autre, elles se plaisent dans leurs malheurs, elles apprennent à vivre avec, à trainer ce fardeau comme un boulet attaché à la cheville. c'est le quotidien de will, entrainer les autres dans sa chute pour ne pas sombrer toute seule. elle crèvera un jour, comme tout le monde, mais ce jour-là elle sera entourée. c'est tragique, c'est égoïste, elle ne l'a jamais renié. elle n'est pas méchante, seulement terrifiée par la solitude, elle l'a déjà trop côtoyé  dans ses chambres d'hôpital. c'est peut-être pour ça qu'elle parle à cette inconnue, elle a ce sentiment qu'elle ne la laissera pas toute seule, pas ce soir. « Pourtant tu me parles, à moi. » simple haussement d'épaule en guise de réponse. elle est loin will, perdue dans ses pensées les plus macabres, le début d'un gentil bad trip et le palpitant qui s'emballe à cause du manque. ça va finir mal. « Qu’est-ce qui te fait croire que quelque chose ne va pas ? J’ai juste trop forcé. » sourire amer sur ses lèvres gercées. elle le sait parce qu'elle est trop de fois passée par là. « je connais ça plus que tu ne le crois. » phrase à peine murmurée, témoignage d'une tension qui monte, qui s'infiltre en elle comme un poison. d'un bond, will se retrouve debout malgré ses jambes qui supplient pour un peu de répit. elle tend une main en direction de la brune, simple invitation à une escapade plus enivrante que la soirée où elles sont bloquées. « tu viens ? il faut que je parte d'ici avant de devenir folle » une folie déjà bien imprégnée, une folie qu'elle refuse de voir en face. elle veut juste profiter d'être en bonne compagnie pour s'évader, aller où ses pas la mène, respirer un peu tant que l'obscurité est là, tant qu'elles sont vivantes.







Revenir en haut Aller en bas
Meg Arganza


Meg Arganza


( moonlight shadow )

/ avatar : bahar sahin
/ crédits : battery fox
/ autres personnages : silene, peyton, arya, opale, joy.
/ nombre de messages : 410
/ cartes en main : 186
broken hearts (meg) 82217122448f5c99340dea853c031751e14123aa
/ âge : 22
/ statut : cœur éteint, écorché, depuis l’accident, elle se tient à l’écart de toute forme de vie par peur de blesser à nouveau.
/ occupation : elle flotte sur le parquet, le street jazz comme seul moteur, mais la danse ne permet pas de vivre alors elle est serveuse dans un bar du coin.
/ zone du queens : c’est dans le queens traditionnel qu’elle a fait ses armes.
/ beau bordel :
to the gypsy that remains, her face says freedom with a little fear, i have no fear. i have only love. and if i was a child, and the child was enough, enough for me to love.
--------------------
(✧✧) aquila (2)ella (2)leodjawnybalthazarewanpearlwayattemiles.

broken hearts (meg) Empty
MessageSujet: Re: broken hearts (meg)   broken hearts (meg) EmptySam 6 Juil - 20:14


✧ ✧ ✧
{ i am damaged at best }
crédit/ tumblr ✧ w/@will rosen

Elle n’a pas peur de la solitude, Meg. Elle n’a pas peur de finir seule. Elle n’a pas peur de se retrouver livrée à elle-même. C’est tout ce qu’elle cherche. Parce que le poison, le seul et l’unique, c’est elle. Parce qu’elle est néfaste pour toutes les personnes souhaitant s’en approcher. Parce qu’elle fera mal, inévitablement, et parce que voir ceux qu’elle aime souffrir par sa faute lui bousille les tripes. Elle le ressent, constamment, ce manque. Elle la ressent, constamment, cette culpabilité qui ronge son être. Elle n’est plus celle qu’elle était. Elle ne sera jamais celle qu’elle espérait. Et lorsqu’elle se voit, avachie sur ce putain de fauteuil, elle voit ses rêves s’envoler. Elle voit ses rêves qui disparaissent, un à un. T’as mal, Meg. T’as mal en imaginant que ta vie maintenant, c’est ça. Parce que dans cet état, elle ne pourra jamais entrer dans une école de danse. Parce que dans cet état, elle ne pourra jamais sortir de ce monde sans aucune chance dans lequel elle a grandi. Condamnée. Coincée. Simplement sortie par les paroles de la belle, indiquant qu’elle connaît son état bien plus qu’elle ne l’imagine. Et pourtant, elle semble s’en satisfaire, alors qu’elle, elle sent son cerveau vriller un peu plus chaque seconde. - A croire qu’on s’est bien trouvées. Qu’elle se contente de répondre, se perdant rien qu’un peu dans les beaux yeux bleus de l’inconnue. Inconnue qui ne tarde pas à reprendre du poil de la bête, contrairement à elle. Inconnue qui se ressaisit, prête à quitter cette fête dans laquelle elles n’ont pas de place. Trop abîmées. Trop écorchées. - Si tu te sens capable de me traîner, avec plaisir. Un faible sourire qui s’installe alors qu’elle attrape sa main, avec le peu de force qu’il lui reste. Elle s’en sert pour se relever, difficilement. Main qu’elle ne lâche pas, même une fois debout, par peur de retomber de nouveau. - Je te suis, où tu veux. Parfaitement consciente que, sans elle, elle serait de toute manière bien incapable de quitter cet endroit. Triste à dire, mais ton sort, il dépend d’elle, ce soir.

_________________

    you see your gypsy -- it all comes down to you. well, you know that it does. well, lightning strikes, maybe once, maybe twice. ah, and it lights up the night.
Revenir en haut Aller en bas
https://savethequeens.forumactif.com/t4425-born-to-die-meg https://savethequeens.forumactif.com/t4461-a-broken-heart-meg#176919
Contenu sponsorisé






broken hearts (meg) Empty
MessageSujet: Re: broken hearts (meg)   broken hearts (meg) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
broken hearts (meg)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oops! this is hentaï, partenariat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS :: versions #9 et #10 :: RPS-
Sauter vers: