Partagez

 

 what about us ? (vince)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Celeste Warner


Celeste Warner


( play your cards )

/ avatar : mimi elashiry.
/ crédits : poésies cendrées (av) ; doom days (icon).
/ autres personnages : sadie myers.
/ nombre de messages : 431
/ cartes en main : 31
/ âge : 26
/ statut : en couple avec vince. tu es folle de lui. un peu trop peut-être. et pourtant, vous n'arrivez pas à ne pas vous blesser.
/ occupation : danseuse au new-york city ballet. rêve réalisé depuis peu.
/ zone du queens : tu vis avec lais dans une grande maison du queens contemporain.
/ beau bordel :
what about us ? (vince) Tumblr_ptud8hMhFA1x1l0y5o3_400

----- ☾ -----

vince barlow #3
damen rogers
adam griffin

what about us ? (vince) Empty
MessageSujet: what about us ? (vince)   what about us ? (vince) EmptyMer 8 Mai - 16:53

tu soupirais un peu en entrant dans le club et tu regardais autour de toi. vince ne semblait pas être ici. dommage. peut-être que tu espérais tomber sur lui, en venant ici. peut-être que tu cherchais à le rendre jaloux, à l’énerver aussi. tu n’en savais trop rien. mais pourl moment, il n’était pas là. et tu doutais de le voir ici ce soir. tu te pinçais les lèvres alors que flip t’attirait avec lui un peu plus loin pour retrouver vos amis et tu souriais en saluant tout le monde, lâchant sa main et t’asseyant à côté d’une amie, pour lui souhaiter son anniversaire. « bon anniversaire. » tu soufflais en déposant un baiser sur sa joue, lui tendant un sac pour lui offrir son cadeau. elle penchait la tête sur le côté, t’indiquant que tu n’aurais pas du lui offrir quoi que ce soit et tu haussais les épaules. « on a pas tous les jours vingt-cinq ans. » tu soufflais avec un sourire. c’était vrai, après tout. le serveur arrivait finalement pour prendre vos commandes et tu commandais un gin, commençant à discuter avec tes amis. tu soupirais un peu, les observant tour à tour. ça faisait longtemps que tu n’étais pas sortie pour fêter un anniversaire. tu avais énormément pensé au travail ces derniers mois, au point d’oublier de te faire plaisir. finalement, au bout de quelques minutes, flip se levait, indiquant qu’il devait y aller et tu faisais une petite moue, déposant un baiser sur sa joue doucement. « à bientôt. je t’écris. » tu soufflais avec un sourire.

la soirée se déroulait bien, tu riais et tu dansais parfois, revenant bien vite à ta table pour discuter avec tes amis et rattraper le temps perdu. tu avais pas mal bu. mais rien qui t’empêche de garder le contrôle, parce que tu détestais ça. tu relevais la tête à un moment donné, te sentant fixée et tu te pinçais les lèvres en apercevant vince, plus loin, malgré l’obscurité du club. « je reviens. » tu soufflais alors à tes amis, te levant et te dirigeant vers les toilettes. tu savais qu’il allait te suivre, tu savais qu’il devait être en colère contre toi. alors tu voulais éviter une scène devant tout le monde, surtout. tu soupirais en te rafraichissant un instant, t’appuyant contre le lavabo. tu fixais le miroir et tu le voyais finalement franchir le pas de la porte. tu croisais ses yeux bleus dans le reflet et tu te tournais finalement vers lui. « salut. » tu soufflais alors, essayant de paraître la plus détachée possible. tu te pinçais les lèvres. « je pensais pas que tu serais là ce soir. » tu ajoutais finalement en haussant les épaules. même si c’était finalement très probable qu’il soit là aussi.
Revenir en haut Aller en bas
https://savethequeens.forumactif.com/t2668-fille-des-etoiles-celeste https://savethequeens.forumactif.com/t2855-don-t-stop-me-now-celeste
Vince Barlow


Vince Barlow


( play your cards )

/ avatar : Pleskun
/ crédits : kane. (avatar) solosands (signature) solsken (icon)
/ autres personnages : billie, bart, river, jj
/ nombre de messages : 691
/ cartes en main : 0
what about us ? (vince) Tumblr_pvgkv3cdtn1x0m9doo6_400
/ âge : 25
/ statut : en couple avec celeste, une relation fait d'amour et de haine, de passion violente
/ occupation : ancien dealer, reconverti en vigile au closer, petite frappe rêvant d'une vie meilleure
/ zone du queens : les zones d'ombres, le bronx
/ beau bordel :

what about us ? (vince) Empty
MessageSujet: Re: what about us ? (vince)   what about us ? (vince) EmptyDim 19 Mai - 20:21

Tu détestes ce job. C’est la triste vérité, t’n'es pas fait pour ça. Pas fait pour faire le gros dur devant la porte d’entrée, la gueule fermée, le ton autoritaire, refuser les gosses qui veulent justes venir faire la fête. T'es pas fait pour ça, pour être à l’heure tous les jours, pour te pointer au taff bien sapé, pour y passer quelques heures et rentrer chez toi ensuite, quelques billets en poche, à peine assez pour survivre. Ce n'est pas ton truc ça, toi tu veux gagner plus, avoir les poches remplis en seulement quelques heures, et puis recommencer jusqu’à avoir assez de tune pour te barrer d’ici, tout plaquer, et tout recommencer ailleurs. devenir un nouveau Vince, peut-être même que tu t'autoriseras à changer de nom, de prénom, te faire appeler… autrement, peu importe tant que tu recommences tout autre part, tant que tu mènes une nouvelle vie. Alors pourquoi tu fais ça Vince ? Pourquoi tu’es là encore ce soir ? À faire ce qu’on te dit, te tenir bien droit, ne pas réfléchir, grogner quand on s’approche. Qui tu cherches à impressionner Vince ?

Les heures passent, la boîte se remplit, une foule compacte de corps s’abrutissant à coup d’alcool et de rire, de danse lascive et de sourire échanger. Ils sont tous les mêmes. Tous à chercher la personne qui ramèneront dans leurs lits, tous à vouloir une âme à capturer, pourrir, posséder pour la nuit. Tu t’éclipses, le temps d’une pause, d’aller te griller une ou deux clopes dans la cour arrière. de respirer autre chose que les vapeurs d’alcool et de sueur. Tu les observes, de loin, le groupe que tu as remarqué plusieurs tôt, ton regard attiré par la tignasse blonde qui rit, danse, et vit sans toi, seulement à quelques mètres. tu ne peux détacher ton regard, tu ne peux fermer les yeux devant le spectacle qui se produit devant toi, devant les éclats de rires, son sourire qui en dit long, ses gestes que tu détestes. C'est pas elle que tu détestes à cet instant. c’est ce qu’elle est, ce qu’elle fait, sa façon de t’avoir oublié si vite, d’être passé à autre chose, de faire comme si tu n’existais plus. Est-ce qu'elle a vraiment pu t’oublier si vite ? non. t’y crois par tu sait que non. qu’elle fait ça pour te mettre en colère, qu’elle est venue ici exprès. bien sur qu’elle le fait exprès. et tu rages, sert la mâchoire, un peu plus quand elle se dirige vers les toilettes, s’éloigne de toi sans même venir te voir. ça te fou en rogne, ça remue la rage à l’intérieur de toi et tu lui emboîtes le pas, là suis, silencieux quand tu passes le pas de la porte, te pousse légèrement pour laisser les clients passés.

elle relève la tête en te voyant. regard contre regard, ses yeux océan rencontre les tiens. tu l’observe, sans broncher. elle ne pensait pas te voir ce soir. tu ricanes. “bien sur que si”, tu soupires, glissent tes mains dans les poches de ton jean, sans la lâcher du regard. “tu savais que je serais la céleste, puisque je travaille ici.”, t’inspire, ton épaule contre le chambranle de la porte. “et c’est évidemment pour ça que t’es venu la… t’amuser avec ces mecs”, t’oublient les autres filles de son groupe d’amis, t’oublient les mecs que ta déjà vue, tu sais bien qu’ils font partie de son groupe de pote, qu’ils ne sont pas forcément ses amants, par forcément des personnes avec qui elle couche. pourtant, c’est plus fort que toi, t’arrive pas à penser autrement, t’arrive pas à ne pas avoir la nausée rien qu’en y pensant, cette envie de tout envoyer en l’air.

_________________

coeur de gangster ☩
Tu racontes que tu l'aimes mais c'est toi qui lui fais du mal
M'appelle pas "mi amor", on s'était dit "à la muerte"
Revenir en haut Aller en bas
https://savethequeens.forumactif.com/t1635-prince-de-la-ville
Celeste Warner


Celeste Warner


( play your cards )

/ avatar : mimi elashiry.
/ crédits : poésies cendrées (av) ; doom days (icon).
/ autres personnages : sadie myers.
/ nombre de messages : 431
/ cartes en main : 31
/ âge : 26
/ statut : en couple avec vince. tu es folle de lui. un peu trop peut-être. et pourtant, vous n'arrivez pas à ne pas vous blesser.
/ occupation : danseuse au new-york city ballet. rêve réalisé depuis peu.
/ zone du queens : tu vis avec lais dans une grande maison du queens contemporain.
/ beau bordel :
what about us ? (vince) Tumblr_ptud8hMhFA1x1l0y5o3_400

----- ☾ -----

vince barlow #3
damen rogers
adam griffin

what about us ? (vince) Empty
MessageSujet: Re: what about us ? (vince)   what about us ? (vince) EmptyMar 4 Juin - 21:41

tu observais vince de longues secondes, alors qu’il rangeait ses mains dans ses poches et tu te tournais finalement vers lui, t’appuyant contre le lavabo. tu haussais les épaules à ses mots et tu te pinçais les lèvres. « et alors ? j’ai encore le droit de sortir où je veux. » tu soufflais dans un long soupir. tu avais peut-être fait exprès de venir là, tu avais peut-être proposé cet endroit à ton amie pour son anniversaire. vince te manquait. terriblement. mais il avait mit fin à votre relation, ou alors vous l’aviez fait tous les deux, t’en savais trop rien finalement. tu fronçais les sourcils quand il parlait des mecs avec qui tu étais venue et tu arquais un sourcil. « arrête vince tu les connais tous. » tu soufflais en soupirant et en glissant ta main dans tes cheveux. tu fermais les yeux et tu glissais ta main dans tes cheveux blonds. bordel, tu l’aimais tellement. tu avais l’impression qu’absolument rien ne pourrait changer tes sentiments à son égard un jour. ni vos disputes, ni ses colères, ni ses gestes un peu trop violents parfois. ni toutes vos différences. tu croisais les bras sur ta poitrine et tu haussais les épaules. « ça fait plaisir de voir que t’es encore jaloux de mes amis. » tu soufflais alors en arquant un sourcil, mi sincère, mi provocatrice. tu t’avançais alors vers lui et tu t’arrêtais à quelques centimètres de son corps. tu pouvais sentir son parfum, d’ici. son parfum à son image. tu l’observais de longues secondes et tu haussais les épaules. « c’est vrai. t’as raison. je suis venue ici en espérant te voir. et j’ai peut-être aussi voulu te rendre jaloux. tu l’as cherché, chéri. » tu soufflais alors en plantant ton regard bleuté dans le sien. oui, tu l’avais cherché vince. il avait pas le droit de te jeter comme il l’avait fait quelques semaines auparavant. il avait pas le droit de te faire ça, alors que tu étais prête à tout pour lui. prête à te sacrifier, prête à garder n’importe quel secret pour qu’il s’en sorte. tu savais que le ton que tu employais n’allait pas lui plaire, mais t’étais comme ça. t’étais pas du genre à te taire, pas du genre à te soumettre. et tu savais déjà comment ça allait terminer. il y avait toujours deux options. soit vous alliez une nouvelle fois vous disputer, et attirer tous les regards, soit il allait finir par te baiser dans un des toilettes. ou peut-être que ce soir, ce serait les deux. t’en savais rien. mais il était là, face à toi, tu avais eu son attention et c’était tout ce qui comptait pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
https://savethequeens.forumactif.com/t2668-fille-des-etoiles-celeste https://savethequeens.forumactif.com/t2855-don-t-stop-me-now-celeste
Vince Barlow


Vince Barlow


( play your cards )

/ avatar : Pleskun
/ crédits : kane. (avatar) solosands (signature) solsken (icon)
/ autres personnages : billie, bart, river, jj
/ nombre de messages : 691
/ cartes en main : 0
what about us ? (vince) Tumblr_pvgkv3cdtn1x0m9doo6_400
/ âge : 25
/ statut : en couple avec celeste, une relation fait d'amour et de haine, de passion violente
/ occupation : ancien dealer, reconverti en vigile au closer, petite frappe rêvant d'une vie meilleure
/ zone du queens : les zones d'ombres, le bronx
/ beau bordel :

what about us ? (vince) Empty
MessageSujet: Re: what about us ? (vince)   what about us ? (vince) EmptyMer 31 Juil - 20:32

Ça te rend malade de la voir là. Ça te rend complètement dingue, complètement con. peut-être un peu plus qu’a l’habitude. Ouais ce n'est pas bon, pour toi, pour elle, pour tous ceux qui croiseront ton chemin. tu supportes par quand elle joue comme ça, quand elle met tes nerfs à vif, ta patience au bout de ses limites, qu’elle fait sortir tout ce qu’il y a de plus mauvais en toi -est ce que tu as vraiment besoin de sa Vince ? est-elle l’unique cause de ton impulsivité, de ta violence, de tes crises irréparable ? - pourtant tout est de sa faute, comme toujours, elle est la cause de vos disputes, de vos ruptures trop fréquente. et encore ce soir c’est elle qui cause tant de colère sous ton crâne rasé, quand tu la vois là, isolante, feignant l’amusement au creux des bras d’un autre homme. elle n’est pas venu par hasard, parce que Céleste ne fait rien par hasard. non, non, tu vois clair dans son jeu. et tu ne supportes pas ça. la suit dans le fond de la boîte pour en avoir le coeur net. tu veux l’entendre de sa bouche. qu’elle te donne encore bien des raisons de lui en vouloir. c’est tellement plus facile que de l’aimer.

elle se défend l’effrontée, prône le droit à la liberté, celle de pouvoir circuler ou elle veut et en particulier sur ton lieu de travail. se défend en invoquant ses amis, de simple mais, ceux que tu connais déjà Vince, que tu as déjà rencontré, avec qui tu t’es parfois lié d’amitié. ces même mais là. alors pourquoi tu réagis comme ça ? pourquoi est ce que tu lui donnes le droit d’aimer ça, quand t’es jaloux, complètement fou, sans logique. elle se gargarise de l’intérêt que tu lui portes, elle aime ça, en joue. se redresse pour s’approcher de toi, enfin. elle approche, démarche féline, son regard transperce le tien. s’arrête à ta hauteur, assez près pour y déposer des effluves de son parfum, de son souffle, d’une odeur trop familière, comme enfermée dans un cocon rassurant et doux. tu sens la douce chaleur s’estomper aux premiers mots qu’elle expulse, le sourire aux lèvres, hyènes en robe du soir, elle s’amuse déjà, se pare d’une attitude provocatrice. celle que tu détestes ? elle avoue à demi-mot sa culpabilité, son intention de te rendre fou, jaloux, de faire sortir l’animal en toi, t’accuse même d’en être la cause. Ça étire un sourire sur tes lèvres pincées, un rictus mauvais que tu ne sais retenir, s’extirpe en accompagnant ton regard qui la scrute. tes doigts se referment sur son poignet, machinalement, geste de défense, désespéré, espérant la retenir à toi, qu’elle ne s’éloigne pas à nouveau, reprendre le contrôle. d’elle. de vous. lui montrer que tu es toujours celui qui a le contrôle, qu’elle est toujours à toi. “arrête de jouer à ça céleste…”, parce qu’elle sait très bien comment ça finira, elle sait très bien ce don tu es capable. Tu l’attires à toi, libère le passage derrière elle devant le regard agacé des clients. “Viens pas foutre la merde ici… j'veux pas que tu bousilles ma vie encore un peu plus...”, regard océan qui rencontre le sien, marque chaque mot un peu plus dur, un peu plus ferme, toujours un peu plus cruel.

_________________

coeur de gangster ☩
Tu racontes que tu l'aimes mais c'est toi qui lui fais du mal
M'appelle pas "mi amor", on s'était dit "à la muerte"
Revenir en haut Aller en bas
https://savethequeens.forumactif.com/t1635-prince-de-la-ville
Celeste Warner


Celeste Warner


( play your cards )

/ avatar : mimi elashiry.
/ crédits : poésies cendrées (av) ; doom days (icon).
/ autres personnages : sadie myers.
/ nombre de messages : 431
/ cartes en main : 31
/ âge : 26
/ statut : en couple avec vince. tu es folle de lui. un peu trop peut-être. et pourtant, vous n'arrivez pas à ne pas vous blesser.
/ occupation : danseuse au new-york city ballet. rêve réalisé depuis peu.
/ zone du queens : tu vis avec lais dans une grande maison du queens contemporain.
/ beau bordel :
what about us ? (vince) Tumblr_ptud8hMhFA1x1l0y5o3_400

----- ☾ -----

vince barlow #3
damen rogers
adam griffin

what about us ? (vince) Empty
MessageSujet: Re: what about us ? (vince)   what about us ? (vince) EmptyJeu 8 Aoû - 21:53

un rictus mauvais apparaissait sur ses lèvres et tu gardais ton regard planté au sien. tu ne baisserais pas les yeux, tu ne te plierais à ses exigences. non, pas ce soir. tu soupirais quand il attrapait finalement ton poignet et tu arquais un sourcil. tu te retenais de te dégager, préférant l’observer longuement. il te rapprochait alors de lui et tu pouvais sentir son haleine alcoolisée. putain, qu’est-ce que tu l’aimais. t’étais prête à crever pour cet homme, t’étais prête à lui donner tout ce que tu avais. et la phrase qui sortait de sa bouche te brisait littéralement le coeur. tu l’observais de longues secondes, sondant son regard, à la recherche de la moindre trace d’amour ou de tendresse qui pouvait rester. mais tu ne voyais rien. « moi je bousille ta vie vince ? moi, la danseuse, qui garde tous tes putains de secrets par amour, moi je bousille ta vie ? » tu sifflais alors, véritablement en colère. c’était vraiment cruel de sa part. une larme roulait silencieusement sur ta joue, parce que tu pouvais encaisser plein de choses, mais ça, c’était trop pour toi. même si ça semblait tellement insignifiant par rapport à ce que vous vous balanciez en temps normal. mais tu avais fait de nombreux sacrifices pour lui. si quelqu’un dans votre couple bousillait la vie de l’autre, c’était surement pas toi. « tu te rends compte que j’ai toujours été là pour toi ? même quand tu me laissais pendant des jours sans nouvelles, j’étais là. je t’attendais. parce que je t’aimais et que j’étais sûre que tu partirais pas sans moi. j’ai pas bousillé ta vie vince. j’ai toujours tout fait pour toi. tout par amour. t’es vraiment cruel de me dire ça. » tu soufflais en secouant la tête longuement et en reniflant, détournant finalement le regard pour aller devant les lavabos pour te rafraichir. « si je suis venue là, c’est pour attirer ton attention. pour te dire que je suis là, toujours là, à t’attendre malgré tout. mais je sais pas… j’aurais peut-être dû aller niquer avec le premier mec que j’ai croisé ? ou juste… arrêter de t’attendre comme une conne ! dis moi vince, dis moi ce que je dois faire, et je t’écouterais, une ultime fois. » tu soufflais alors que les gens autour de toi te regardait, leurs regards oscillant entre la surprise, la pitié et parfois même l’inquiétude. tu glissais tes mains sous l’eau froide et tu soupirais en les glissant ensuite sur ton visage. tu savais pas du tout ce que tu voulais, ce que tu faisais encore là. t’aurais surement dû lui mettre deux gifles et te barrer. ne plus jamais le revoir. mais c’était bien au dessus de tes forces. tu étais accro à vince comme une nana accro au crack ou à l’héro. et tu savais pas comment sortir de cette addiction. « aime moi ou déteste moi. reste ou pars. fais un choix je peux plus continuer comme ça. » tu ajoutais alors dans un sanglot en secouant un peu la tête, et en glissant tes doigts dans tes cheveux blonds.
Revenir en haut Aller en bas
https://savethequeens.forumactif.com/t2668-fille-des-etoiles-celeste https://savethequeens.forumactif.com/t2855-don-t-stop-me-now-celeste
Vince Barlow


Vince Barlow


( play your cards )

/ avatar : Pleskun
/ crédits : kane. (avatar) solosands (signature) solsken (icon)
/ autres personnages : billie, bart, river, jj
/ nombre de messages : 691
/ cartes en main : 0
what about us ? (vince) Tumblr_pvgkv3cdtn1x0m9doo6_400
/ âge : 25
/ statut : en couple avec celeste, une relation fait d'amour et de haine, de passion violente
/ occupation : ancien dealer, reconverti en vigile au closer, petite frappe rêvant d'une vie meilleure
/ zone du queens : les zones d'ombres, le bronx
/ beau bordel :

what about us ? (vince) Empty
MessageSujet: Re: what about us ? (vince)   what about us ? (vince) EmptySam 31 Aoû - 13:10

“T’es croc de cette meuf Vince”,
c’est faux.
ou peut-être bien que si. peut-être qu’ils ont raison tes potes. peut-être que c’est le cas. ça l’est surement.

tu l’es, accroc à elle depuis que ta rencontrer ses yeux clairs, sa peau tachetée de tache de rousseur, son sourire envoûtant. tu l’es depuis ce soir-là, ou elle a murmuré son prénom, ou elle t’a laissé entrer dans sa vie. ou peut-être bien que c’est elle, qui s’est immiscé dans la tienne. et t’a jamais quoi en faire, de cette histoire, de cette belle à tes bras qui t’aiment, prête à tout pour toi. elle est toujours la Céleste. quand tu’es un vrai con, quand tu lui fais du mal, quand tu la blesses, quand tu fais tout pour qu’elle parte, elle est là, toujours là, bien accroché à votre relation. À toi. et tu’es bien trop con pour voir la chance qu’elle représente, la stabilité qu’elle pourrait t’apporter, le bonheur qui te manque depuis que tu’es gosse. elle n'est pas comme toutes les autres, pourtant ça suffit pas . tu’n'as toujours pas eu envie de faire des efforts, d’arrêter d’être con, d’arrêter de tout détruire quand tout est beau.

t’es qu’un con vince.

encore un peu plus ce soir, quand tu l’accuses de venir te provoquer ici, de venir foutre la merde dans ta vie déjà bien trop bancale. ça la blesse, tu peux le voir, là sous sa poitrine, son cœur explosé à cause de la douleur. tu peux le voir à ses yeux injectés de larmes, les flots salés qui ne tardent pas à rouler sur ses joues, détrempé sa peau. ses yeux que tu vois trop souvent mouillé, des pleurs que tu provoques toujours, font un pincement dans ton cœur, à chaque fois. le ton monte, il n’est plus question d’être discret, d’avoir une conversation calme et posée, d’avancer chacun votre tour des arguments et contre arguments. non, toi, tu ne prononces pas un mot, reste là, planté à l’entrée de la salle d’eau, subissant chacun des regards étonné, fâchés, contrarié des clients qui défile. tu t’en fous pas mal de savoir si ça les dérange, te fou pas mal d’exposer ton linge sale devant tout le monde, t’en foutent pas mal de montrer aux autres que ton couple bat de l’aile. pourtant elle implore un choix, que tu décides, choisisses pour vous ce que vous allez devenir, refusent de continuer ainsi, fatigué de toutes ces disputes, ces cris, ces pleurs. elle ne veut plus céleste, ne veut plus t’attendre pendant des heures, ne veut plus des pleurs qui noient ses joues. ne veut plus de tout ça.

et toi vince, qu’est ce que tu veux ?


“je veux que tu partes d’ici Céleste, rentre chez toi”, tu refuses de prendre une décision. rester ou partir. la quitter ou l’aimer. tu refuses de choisir, par peur de tes propres choix, par peur des conséquences. tu ne fais jamais de promesses que tu ne saurais tenir, tu’n'es pas comme ta mère, tu ne peux pas lui promettre de l’aimer pour toujours, de la chérir, d’être le petit ami parfait qu’elle attend. tu ne peux pas lui assurer, tu ne peux encore moins lui jurer. et sans même un dernier regard sur ses sanglots, tu tourne les talons, fais demi-tour pour retrouver le brouhaha de la grande salle, de la musique qui cogne fort, des rires, des cris, des verres qui claque les uns contre les autres. Tes nerfs encore tendus, tes poings serrés, et l’envie de laisser ta colère exploser. le regard croise la mauvaise personne, tu t’approches, comme un boxeur montant sur un ring, comme un animal sauvage prêt à bondir, à attaquer. tes mains autour de son col, ses yeux qui ne comprennent pas, se défendent de n’avoir rien fait de répréhensible. Peu importe, tu trouveras bien l’explication plus tard, tu trouveras le moyen de justifier tes actes, tes coups de folie. ce qui justifie de le traîner dehors, le jeter sur le pavé mouillé, là dans le caniveau, ton poing sur son visage.

_________________

coeur de gangster ☩
Tu racontes que tu l'aimes mais c'est toi qui lui fais du mal
M'appelle pas "mi amor", on s'était dit "à la muerte"
Revenir en haut Aller en bas
https://savethequeens.forumactif.com/t1635-prince-de-la-ville
Contenu sponsorisé






what about us ? (vince) Empty
MessageSujet: Re: what about us ? (vince)   what about us ? (vince) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
what about us ? (vince)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS ::  :: boulevard of broken dreams :: versions #11 et #12 :: RPS-
Sauter vers: