Partagez

 

 Oh lights go down. (Kenan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Arya Warren


Arya Warren


( ice queen )

/ avatar : ester expósito
/ crédits : strangehell ♥
/ autres personnages : kristina, peyton, meg, asmée, opale, joy.
/ nombre de messages : 1893
/ cartes en main : 165
Oh lights go down. (Kenan) 8cfd74a6872b91e89e28cba8d05381ccfdc8df3b
/ âge : 20
/ statut : célibataire, un cœur trop abîmé, désormais fermé, qui ne demande pourtant qu’à être aimé.
/ occupation : étudiante en médecine, le besoin de se sentir importante et comédienne à ses heures perdues, la passion qui coule dans le sang.
/ zone du queens : queens vert, chez son oncle, Nikolaï.
/ beau bordel : Oh lights go down. (Kenan) O29pdD9o_o
slowly let me down, every word pulls me apart. gently tell me how, to forgive me now. cause all i need is on your lips, tell my enemy, they're my remedy, so slowly let me down.

☾ ☾ ☾
lalichristmasninavenus
owen (4)nikolai (3)kenan
cassey (7)quinn (7)sandy
samsilverriveraiméeluna

Oh lights go down. (Kenan) Empty
MessageSujet: Oh lights go down. (Kenan)   Oh lights go down. (Kenan) EmptyDim 10 Fév - 20:20

- oh lights go down
if these wings could fly
for the rest of our lives -

Qu’est-ce qu’elle fait ici ? Devant la porte de cet homme qu’elle ne connait même pas. Il pourrait très bien être un vrai psychopathe, et cela ne l’inquiète pas plus que cela, Arya. Elle a juste envie de fumer, là, tout de suite. Ou plutôt, elle a besoin, de fumer. Une habitude, une sale habitude qu’elle a prise à Los Angeles. Elle a commencé à fumer quand la situation s’est envenimée avec son ancien petit-ami, David. Lorsqu’elle a commencé à se perdre, en réalité. Lorsqu’elle a laissé cette part d’ombre prendre possession de son être, de son cœur. Ce n’est pourtant pas la pire habitude prise ces derniers temps, ou plutôt, ce n’est pas le plus gros problème qu’elle a développé. La boulimie lui fait certainement bien plus de mal qu’un petit joint, qu’un peu d’herbe. La boulimie lui fait bien plus de mal que les nombreuses soirées en état d’ivresse. Et depuis qu’elle est ici, à New-York, depuis un mois, la situation ne va pas en s’arrangeant. Son état ne va pas en s’arrangeant. En réalité c’est même pire. Elle se sent tellement seule, tellement abandonnée, qu’elle a l’horrible impression que son cœur est en train de s’éteindre petit à petit. Et elle le cache, évidemment qu’elle le cache, mieux que personne. Elle joue la comédie depuis qu’elle est toute petite. Elle a toujours fait du théâtre, alors aujourd’hui, elle le met à profit. Sa fierté est devenue un masque qui lui sert à se protéger, à ne pas dévoiler sa souffrance au grand jour. Une souffrance qui la dévore de plus en plus chaque jour. Et pour qu’elle en arrive à sonner chez quelqu’un qu’elle ne connaît même pas, juste pour avoir un peu d’herbe, c’est que la petite bombe à retardement qu’elle est ne va pas tarder à exploser. Elle va de plus en plus loin, se brûle à chaque fois un peu plus les ailes. Elle frôle ses limites sans savoir quand est-ce qu’elle s’arrêtera. Est-ce qu’elle s’arrêtera ? C’est déjà la grande question. Frappant à la porte, elle attend, un peu angoissée tout de même, en se demandant comment est-ce qu’il va réagir. Elle ne connait que son nom, Kenan. Il était à l’université lui aussi, jusqu’à ce qu’il ne disparaisse, à en croire les personnes qu’Arya fréquente là-bas. Et puis au bout d’un petit moment, la porte s’ouvre, et elle tombe nez à nez avec ce beau brun. Ce beau brun, aveugle. Détail qu’elle ignorait, Arya. - Salut heu… Kenan, c’est ça ? Demande-t-elle, d’une voix plutôt douce. Reste maintenant à lui expliquer pourquoi elle est ici. Ce qui s’annonce finalement beaucoup plus compliqué que prévu. - On ne se connait pas, je m’appelle Arya. Je suis à l’université. On m’a dit que tu aurais peut-être quelque chose à vendre… Subtilité, zéro. De plus, elle vient de débarquer à New-York. Un mois à peine. Alors il n’a certainement jamais entendu parler d’elle, et puis l’université est tellement grande. Elle est un peu gênée, elle se demande même s’il s’agissait là d’une bonne idée, finalement. Mais maintenant elle est là, face à lui, alors il faut bien qu’elle parle. Après tout, elle ne connaît que très peu de personnes ici, alors qu’a-t-elle à perdre ?

_________________

— she said, look at me baby these tears will run out. i said, i took you for granted but i can't be without you. please can we just say, pretty lies, pretty lies.
Revenir en haut Aller en bas
https://savethequeens.forumactif.com/t2653-arya-pretty-poison https://savethequeens.forumactif.com/t2681-war-of-hearts-arya#96383
Kenan Brixton


Kenan Brixton


( play your cards )

/ avatar : Sergio bae C.
/ crédits : cosmic light.
/ nombre de messages : 387
/ cartes en main : 0
Oh lights go down. (Kenan) 7lx1i-
/ âge : 24
/ statut : un coeur abonné absent. un coeur bien trop soucieux du bien des personnes qu'il aime. Petit homme a grandit trop vite, pensant réussir à vivre une vie digne, mais il se retrouve dans le noir glaçant de son propre subconscient. alors son cœur est parti, démissionnant, car qui voudrait d'un homme ne voyant pas la beauté des courbes féminines ?
/ occupation : petit dealeur, petit combattant, mais surtout footballeur américain grandiose, mais son rêve d'être pro vient d'éclater en dix milles morceaux. qui a déjà vu un aveugle jouer au football américain ? Personne. Alors. Il n'est plus rien sauf un déchet.
/ zone du queens : le queens contemporain avec Sage et les jumeaux.
/ beau bordel :
in progress
《aspen; chapterone. 》《sage ; chapterone.》《arya;chapterone.》《tony; chapterone.》《you; chapterone. 》


Oh lights go down. (Kenan) Empty
MessageSujet: Re: Oh lights go down. (Kenan)   Oh lights go down. (Kenan) EmptySam 16 Fév - 22:36

Had to have high, high hopes for a living. La musique qui hurle dans tes oreilles, sa fait chavirer ton myocarde. Prêt à t’envoler, prêt à te dire que tout ça c’était avant. Cette musique qui fait écho à ta vie, ton ancienne vie. Maintenant t’es le poids mort sur la vie de tes proches. Kelvin, Tara et Sage. Abandonner. Ne plus viser les étoiles, car ces dernières sont partis, disparu tout comme toi pouvant admirer la vie, flirter avec le monde. Ce monde est coupé de toi, tu n’es qu’enfermer dans une bulle où personne ne parvient à t’atteindre. Vole et tombe. T’aimerais avoir le pouvoir, la force de monter sur le toit, t’y penses, ça ronge ton esprit, ton être, mais tu y penses. Tu penses à eux, oubliant d’être égoïste, t’as toujours voulu le meilleur pour eux, toujours. Mais ils se retrouvent avec toi, incapable de relever le moindre défi, de viser la lune comme tu le faisais. Tu ne voulais que le meilleur, tu voulais les voir s’envoler, toucher tes étoiles pour voir leur sourire qu’ils ont toujours mérité sur leur visage. Mais t’as plus ce pouvoir. T’entend juste cette peine, ce malaise quand il te voit, toi tu ne fais que supposer. Tu pourrais demander, demander s’ils vont bien. Mais leur bouche ne t’offre que des mensonges, sans doute pour te soutenir, t’aider à remonter la pente. T’es une autre personne, certes tu es aveugle, mais c’est bien plus grand que ça. La musique qui défile dans tes oreilles te laisse des couleurs en rêve, des songes dont tu n’es plus sûr. Pas sûr que le rose soit si pâle, que le vert soit aussi compliqué à entrevoir. Tu n’y parviens plus et quand tu paniques, tu t’efforces de te souvenir, le souvenir de leur sourire, de ces mimiques parfois agaçante ou rassurante. Et t’as la larme à l’œil Kenan, car putain tu ne peux plus rien pour eux, plus rien pour toi. Mais t’es encore là. L’horreur. Te faudrait une nourrice, cessé de voir des personnes te dire que tu es capable de tout ce que tu faisais avant. Mais non. Non. T’as toujours envie de hurler que non. Mais tu les retiens ces cris, car à quoi bon t’époumoner inutilement ? Tu te renfermes dans un autre monde, un monde où tu es seul, la solitude est douce et meurtrière, alors que le reste du monde est un chaos à ton image. Le son découle, laissant les mots te briser un peu plus, te jeter ton ancienne vie à la gueule, sans que tu ne puisses rien faire, sauf t’apitoyer, seule chose que tu saches faire depuis un moment déjà. Les dernières notes glissent laissent ce goût amer en bouche. T’en as marre de la musique, marre de trouver des choses à contester partout. Le noir comme seule compagnie, enfoncer le cul dans le fauteuil qui te sert à broyer le noir dans lequel tu te tiens. Aucune lumière, rien sauf les bruits environnant. Les klaxons, le brouilla laissé par les habitants, les sirènes qui chantent te donnant envie d’être secouru, te donnant envie de soupirer le dernier souffle. Une boucle infernal, l’envie de te terrer à tout jamais dans un cocon, finir par rendre ton dernier souffle, puis penser à eux, avoir envie d’être fort pour eux. Une maudite boucle infernal, dans laquelle seul toi est bloqué par ce ténèbres. Un bruit sourd qui intervient dans tes pensées, un, puis deux coups. On frappe à ta porte encore. Que se passe-t-il ? T’en fiche,  tu ne vas pas le bouger ton cul. Pourtant tu le fais, tu le bouges. Un pas après un autre, les grimaces que tu tires quand tu rencontres un meuble, une chaussure, car t’es aveugle, tu avances donc sans même savoir où ton pied va atterrir. Porte que tu ouvres enfin avec un bras dur et un trait de visage fermé. «  Quoi ? »   Que tu lâches, alors qu’une réponse est presque automatique, une voix douce, l’antonyme du ton que tu avais utilisé. Kenan ? Ça sonne bien de sa voix, mais tu n’y fais même pas attention. Elle te veut quoi ? Elle est qui ? Encore quelqu’un qui vient te faire chier ? Stoïque. Tu arques un sourcil en levant les yeux au ciel, des yeux que tu aurais dû cacher, car tes pupilles elles ne savent pas où se poser, quoi regarder, façon là où elles se poseront, la couleur sera toujours aussi obscur. T’as compris son allusion, mais t’as pas envie, clairement t’es qu’un pauvre con. Le business est fini, ça a ruiné ta vie, tu as ruiné ta propre vie, comme un con.   « Toi tu connais pas les gens et tu viens comme ça ? »   Que tu lâches violemment. La main toujours posé sur le rebord de la porte. «  Je connais pas d’Arya et j’ai rien à vendre ! »   Que tu finis par lâcher. «  T’as pas mieux à faire de ta vie ? »    Tu es dur, bien plus qu’avant, tu le sens pourtant dans cette douce mélodie qu’est sa voix, qu’elle n’a pas l’air très sûre d’elle. Mais pourquoi tu te soucierais d’une autre personne ? Pourquoi.    


@arya warren Oh lights go down. (Kenan) 946831849 -me suis un peu lâchée et encore me suis retenue Oh lights go down. (Kenan) 697000959 -

_________________

—Le ciel est toujours beau. Même quand il fait nuit, quand c’est pluvieux ou nuageux, c’est toujours un beau spectacle. C’est ce que je préfère dans vie car je sais que si jamais je me sens perdu, seul ou effrayé, il suffit que je lève la tête et le ciel sera toujours là… toujours aussi beau.—
Revenir en haut Aller en bas
https://savethequeens.forumactif.com/t2007-il-y-a-toujours-de-la-lumiere-dans-ce-monde-meme-en-plein-coeur-de-la-nuit-kb https://savethequeens.forumactif.com/t2150-l-obscurite-de-ma-prison-kenan#78734
Arya Warren


Arya Warren


( ice queen )

/ avatar : ester expósito
/ crédits : strangehell ♥
/ autres personnages : kristina, peyton, meg, asmée, opale, joy.
/ nombre de messages : 1893
/ cartes en main : 165
Oh lights go down. (Kenan) 8cfd74a6872b91e89e28cba8d05381ccfdc8df3b
/ âge : 20
/ statut : célibataire, un cœur trop abîmé, désormais fermé, qui ne demande pourtant qu’à être aimé.
/ occupation : étudiante en médecine, le besoin de se sentir importante et comédienne à ses heures perdues, la passion qui coule dans le sang.
/ zone du queens : queens vert, chez son oncle, Nikolaï.
/ beau bordel : Oh lights go down. (Kenan) O29pdD9o_o
slowly let me down, every word pulls me apart. gently tell me how, to forgive me now. cause all i need is on your lips, tell my enemy, they're my remedy, so slowly let me down.

☾ ☾ ☾
lalichristmasninavenus
owen (4)nikolai (3)kenan
cassey (7)quinn (7)sandy
samsilverriveraiméeluna

Oh lights go down. (Kenan) Empty
MessageSujet: Re: Oh lights go down. (Kenan)   Oh lights go down. (Kenan) EmptyMar 26 Fév - 19:48

- oh lights go down
if these wings could fly
for the rest of our lives -

Une partie d’elle le regrette. Une partie d’elle se dit qu’elle exagère, qu’elle ne devrait pas être là, aujourd’hui. Une partie d’elle sait qu’elle fait n’importe quoi. Une toute petite partie, au fond de cœur. Mais une autre, une partie bien plus grande, a envie de fumer. Une partie bien plus grande a envie de se détruire. De se pousser à bout. De trouver ses limites. Une partie d’elle a besoin de cela. Parce qu’au fond elle n’a plus que cela. Laissée par tous, par toutes les personnes qu’elle a aimées. Laissée par les personnes qui ne devaient jamais l’abandonner. Elle n’a plus que cela. Cette foutue souffrance qui s’immisce petit à petit au creux de son cœur. Cette souffrance qui la ronge. Ces foutus vomissements. Parce qu’elle préfère fumer, oui. Elle préfère fumer, là, maintenant, plutôt que d’avoir une nouvelle crise. Une crise qui la mettra plus bat que terre. Une crise qui la laisserait là, minable, au sort. Une crise de trop, une qu’elle ne pourra peut-être même pas supporter. Mais Kenan, lui, il n’a rien demandé. Et elle doit bien avouer qu’elle ne s’attendait pas à cela, Arya. Elle ne s’attendait pas à tomber sur un homme malvoyant. Elle ne voulait pas le déranger, jamais. Et elle s’apprête à s’excuser, elle s’apprête à s’excuser de le déranger. Mais sa réaction est tellement violente, bien trop violente, que finalement, elle n’a pas le temps. Elle n’a pas le temps de dire quoi que ce soit, en réalité. Elle est surprise, bien évidemment. Mais à son tour, elle se braque. D’une voix beaucoup plus sûre d’elle, elle reprend la parole. - Oh, je vois que monsieur est susceptible. Aveugle ou non, elle ne se démonte pas, Arya. Peut-être parce qu’elle s’est bien trop laissée écraser par son ancien petit-ami. Peut-être que parce que désormais elle ne veut plus laisser n’importe quel homme la souiller. Contradictoire, lorsqu’on sait qu’elle se souille déjà bien assez elle-même. - Ce n’est pas ma faute si ta réputation te précède. Elle croise les bras, un signe de défense. Quel pauvre con. Voilà ce qu’elle se dit, sur le coup. Encore un de plus. Pourtant, lorsqu’elle voit son visage, il a l’air si doux, si gentil. Mais ce n’est vraisemblablement qu’une apparence. Peut-être qu’elle devrait plutôt essayer de calmer le jeu mais c’est plus fort qu’elle. C’est à l’intérieur d’elle, maintenant, cette colère. Cette souffrance. Et Kenan, il n’a rien demandé. Ce n’est pas sa faute. Mais c’est lui qui la prend en pleine figure, cette colère. Peut-être que la réciproque est vraie. Peut-être qu’Arya aussi se prend sa colère à lui. - J’allais m’excuser, mais visiblement tu n’en vaut pas la peine. Tais-toi, Arya. N’en rajoute pas. Mais cette petite boule de colère ne peut se retenir. Alors qu’au fond, ce n’est peut-être pas pour rien, si elle a été mise sur le chemin de ce garçon. Si ce garçon a été mis sur son chemin à elle.

_________________

— she said, look at me baby these tears will run out. i said, i took you for granted but i can't be without you. please can we just say, pretty lies, pretty lies.
Revenir en haut Aller en bas
https://savethequeens.forumactif.com/t2653-arya-pretty-poison https://savethequeens.forumactif.com/t2681-war-of-hearts-arya#96383
Kenan Brixton


Kenan Brixton


( play your cards )

/ avatar : Sergio bae C.
/ crédits : cosmic light.
/ nombre de messages : 387
/ cartes en main : 0
Oh lights go down. (Kenan) 7lx1i-
/ âge : 24
/ statut : un coeur abonné absent. un coeur bien trop soucieux du bien des personnes qu'il aime. Petit homme a grandit trop vite, pensant réussir à vivre une vie digne, mais il se retrouve dans le noir glaçant de son propre subconscient. alors son cœur est parti, démissionnant, car qui voudrait d'un homme ne voyant pas la beauté des courbes féminines ?
/ occupation : petit dealeur, petit combattant, mais surtout footballeur américain grandiose, mais son rêve d'être pro vient d'éclater en dix milles morceaux. qui a déjà vu un aveugle jouer au football américain ? Personne. Alors. Il n'est plus rien sauf un déchet.
/ zone du queens : le queens contemporain avec Sage et les jumeaux.
/ beau bordel :
in progress
《aspen; chapterone. 》《sage ; chapterone.》《arya;chapterone.》《tony; chapterone.》《you; chapterone. 》


Oh lights go down. (Kenan) Empty
MessageSujet: Re: Oh lights go down. (Kenan)   Oh lights go down. (Kenan) EmptySam 9 Mar - 15:16

T’avais pas le cœur d’aller ouvrir cette porte. La solitude et le noir t’entourant te donne l’impression d’être mort, te donnant une chance de ne plus être un poids pour quiconque ni même pour toi. C’est tentant parfois de tout arrêter, de dire adieu, mais t’es faible. Incapable de le faire, pas cap de franchir ce cap. Peut-être que pour trouver la paix, trouver la mort après tant de fois à l’avoir caressé du bout de tes doigts, tu pourrais tenter toi-même à ta vie, peut être que cette fois ce serait ta chance. Pour le moment t’as juste galéré comme toujours pour atterrir à la porte, t’as aucune idée de qui avait été devant cette dernière avant d’entendre la voix de la jeune femme se propager jusqu’à toi. Tu ne prêtes presque pas à la douceur et à la mélodie que joue sa voix en exposant ton prénom. Tu ne sais pas trop pourquoi tu es ainsi, avec tout le monde, t’as envie de rester dans une bulle, que personne ne vienne te déranger. Que tu succombes tout simplement au monde, que tu les laisses vivre tout en crevant dans ton coin. T’es lugubre, tu ne penses à rien d’autre. T’as plus envie de vivre, plus envie d’être ce chat avec ces neufs vies, sans doute plus qu’utiliser, alors c’est quand qu’il rend l’âme ce con ? Tes pensées sont aussi noires que le néant qui règne en toi, plongé dans l’obscurité à tout jamais. Avant t’était enjoué, t’avais envie d’en découdre avec la vie, encore et encore. Mais c’est sans doute passé, peut être que la balle a endommagé plus que ta vision, bien plus. Après tout elle a saccagé toute ta vie.  Puis tu ris à ses mots, toi qui as jeté ton amertume en pleine face de cette Arya, inconnue à ton souvenir, elle te pique. «  Non juste un connard ! »  Que tu lances. T’es pas susceptible, tu t’en balances d’être blessé, qui pourra plus le faire que tu ne l’es déjà ? On ne peut pas te mettre encore plus à terre, t’es déjà enterré, alors non. «  Bin fait moi plaisir va voir ces gens et dis leur que le kenan il est mort ! »  Un sourire qui se tord sur ton visage, t’as la tête rivé sur un endroit, sans même être sûr que la fille est là. Tu ne sais pas trop te repéré ou alors tu penses ne pas savoir le faire et tu le fais bien. Tu ris à gorge déployé et tu cherches la poignée … «  Si tu savais à quel point t’as raison … si seulement tu le savais … j’en vaux pas la peine, pourquoi t’es venu ici ? »  Que tu lâches. «  Après tout venir voir un gars qui n’a plus rien pour lui depuis qu’il est plongé dans le noir pour avoir de quoi tirer, autant dire que ouai j’en vaux pas la peine, mais toi alors tu vaux la peine de quelques choses ? »  tu ne sais pas sur qui tu tires, tu ne sais pas qu’elle est aussi bousillé que toi, t’en sais que dalle, façon t’es trop occupé à tenter de fermer la porte et autant dire que t’es tellement con qu’en tirant la porte, tu l’as prend dans la jambe, mauvais calcul. «  putain ! »  que tu lâches alors que tu finis par grimacer laissant ta main frotter tes yeux sous les lunettes qui tombent, alors que tu cherches juste un peu de vie , une once de vie en toi, vivant, mais mort. Calcul compliqué.  


@arya warren Oh lights go down. (Kenan) 946831849

_________________

—Le ciel est toujours beau. Même quand il fait nuit, quand c’est pluvieux ou nuageux, c’est toujours un beau spectacle. C’est ce que je préfère dans vie car je sais que si jamais je me sens perdu, seul ou effrayé, il suffit que je lève la tête et le ciel sera toujours là… toujours aussi beau.—
Revenir en haut Aller en bas
https://savethequeens.forumactif.com/t2007-il-y-a-toujours-de-la-lumiere-dans-ce-monde-meme-en-plein-coeur-de-la-nuit-kb https://savethequeens.forumactif.com/t2150-l-obscurite-de-ma-prison-kenan#78734
Arya Warren


Arya Warren


( ice queen )

/ avatar : ester expósito
/ crédits : strangehell ♥
/ autres personnages : kristina, peyton, meg, asmée, opale, joy.
/ nombre de messages : 1893
/ cartes en main : 165
Oh lights go down. (Kenan) 8cfd74a6872b91e89e28cba8d05381ccfdc8df3b
/ âge : 20
/ statut : célibataire, un cœur trop abîmé, désormais fermé, qui ne demande pourtant qu’à être aimé.
/ occupation : étudiante en médecine, le besoin de se sentir importante et comédienne à ses heures perdues, la passion qui coule dans le sang.
/ zone du queens : queens vert, chez son oncle, Nikolaï.
/ beau bordel : Oh lights go down. (Kenan) O29pdD9o_o
slowly let me down, every word pulls me apart. gently tell me how, to forgive me now. cause all i need is on your lips, tell my enemy, they're my remedy, so slowly let me down.

☾ ☾ ☾
lalichristmasninavenus
owen (4)nikolai (3)kenan
cassey (7)quinn (7)sandy
samsilverriveraiméeluna

Oh lights go down. (Kenan) Empty
MessageSujet: Re: Oh lights go down. (Kenan)   Oh lights go down. (Kenan) EmptySam 30 Mar - 20:22

- oh lights go down
if these wings could fly
for the rest of our lives -

Il a l’air à bout. Il a l’air à bout de son existence. Fatigué de vivre. Fatigué de devoir certainement lutter pour vivre. Il n’a pas toujours été aveugle, elle le sait, parce que personne à l’université n’a jamais parlé de lui comme une personne en cécité. Peut-être que c’est arrivé il y a peu. Peut-être qu’il ne s’en est pas encore remis, peut-être qu’il n’a pas accepté son nouvel état. Au fond, le ton monte entre eux, alors qu’ils pourraient peut-être se comprendre, tous les deux. Mais Arya ne baisse pas les armes. Désormais, elle en est incapable. Elle est incapable a tellement de colère, tellement de haine en elle. Elle est complètement déconnectée de la fille qu’elle était autrefois. Complètement déconnectée de toutes émotions, de tous sentiments. Parce qu’elle s’est fermée, Arya. Elle s’est fermée à l’instant même où elle a compris que chaque personne la ferait souffrir. Elle s’est fermée et il est maintenant presque impossible de débloquer le verrou sur son cœur. Alors elle se contente de le laisser déblatérer. Le laisser se rabaisser seule. Elle n’a aucune envie de s’abaisser à lui répondre, après tout, il est certainement bien plus malheureux encore qu’elle. Il n’a plus rien pour lui, c’est ce qu’il lui avoue, empli de colère. Et il a peut-être raison, après tout. La vie est faite de déception. Et Arya n’est pas certaine de pouvoir faire quoi que ce soit pour lui, même si elle le souhaitait. Pourtant, lorsqu’elle le voit claquer la porte sur sa jambe, et faire tomber ses lunettes au sol, elle se décide finalement à s’arrêter. S’arrêter de déverser tout ce qu’elle ressent de négatif sur lui. - Attend, c’est bon… Calme toi. Sa voix est légèrement plus douce. Elle prend sur elle, parce qu’au fond, peut-être qu’elle entrevoit une occasion de déverser toute sa noirceur avec quelqu’un. Elle se baisse alors pour ramasser ses lunettes, puis elle s’approche de lui, attrape doucement la main de Kenan. - Tiens. Elle place ses dernières entre les doigts du beau brun pour qu’il puisse les remettre, ses doigts effleurant les siens. Et puis elle laisse passer une seconde, deux secondes, elle laisse un silence s’installer, un silence un peu plus doux. Juste avant de reprendre la parole. - Ecoute, je suis désolée d’être venue chez toi comme ça. Je n’aurai pas dû, je ne sais rien de toi et c’était juste… Nul de ma part. Nul. Pitoyable, surtout. Pitoyable d’avoir besoin de se détruire pour se sentir mieux, paradoxalement. Nul d’avoir besoin d’aller quémander un peu d’herbe pour ne pas avoir à se faire vomir. C’est nul, oui, mais c’est trop tard, et à part réparer, elle ne peut plus rien faire maintenant. - Est-ce que tu… T’as besoin de quelque chose ? Elle est là, maintenant, et en voyant l’état du beau brun, Arya se dit qu’elle pourrait rester et essayer de l’aider, si il a besoin de quelque chose. 

_________________

— she said, look at me baby these tears will run out. i said, i took you for granted but i can't be without you. please can we just say, pretty lies, pretty lies.
Revenir en haut Aller en bas
https://savethequeens.forumactif.com/t2653-arya-pretty-poison https://savethequeens.forumactif.com/t2681-war-of-hearts-arya#96383
Kenan Brixton


Kenan Brixton


( play your cards )

/ avatar : Sergio bae C.
/ crédits : cosmic light.
/ nombre de messages : 387
/ cartes en main : 0
Oh lights go down. (Kenan) 7lx1i-
/ âge : 24
/ statut : un coeur abonné absent. un coeur bien trop soucieux du bien des personnes qu'il aime. Petit homme a grandit trop vite, pensant réussir à vivre une vie digne, mais il se retrouve dans le noir glaçant de son propre subconscient. alors son cœur est parti, démissionnant, car qui voudrait d'un homme ne voyant pas la beauté des courbes féminines ?
/ occupation : petit dealeur, petit combattant, mais surtout footballeur américain grandiose, mais son rêve d'être pro vient d'éclater en dix milles morceaux. qui a déjà vu un aveugle jouer au football américain ? Personne. Alors. Il n'est plus rien sauf un déchet.
/ zone du queens : le queens contemporain avec Sage et les jumeaux.
/ beau bordel :
in progress
《aspen; chapterone. 》《sage ; chapterone.》《arya;chapterone.》《tony; chapterone.》《you; chapterone. 》


Oh lights go down. (Kenan) Empty
MessageSujet: Re: Oh lights go down. (Kenan)   Oh lights go down. (Kenan) EmptyDim 1 Sep - 18:23

Ton seul souhait dans ta vie à présent ? Rendre l’âme, finir mort et ne plus à avoir à supporter cette seule couleur comme prison, tel un méchant tu es puni, coincé dans une prison sans aucune clef pour t’en libérer. La mort aura été plus douce pour toi, elle aura été royale, tu avais besoin de cela, besoin de ne plus subir, de ne plus être une personne pesante pour les autres. Le caractère qui mord, l’âme qui ne songe qu’à tourner en rond dans un noir complet, l’ébène est une couleur qui ne t’as jamais attiré, t’aimais rêver de couleur, mais tout c’est fini. Regretter ? Clairement pas. Tu n’as jamais regretté ton choix de rentrer dans ce gang pour vendre, pour subvenir aux besoins de ta famille. Famille déjà bien détruite par des géniteurs qui n’ont aucun rôle dans vos vies. La vie et toi, une histoire de haine et d’amour ,sans nul doute. Te retrouver devant une porte ouverte, une voix d’une inconnue au bataillon, il ne t’en faut pas plus pour vriller, pour laisser ton mal être t’entourer un peu plus, serrant la pulpe de ses doigts sur ton cou, cette impression d’étouffer, ne pas s’en sortir et qu’au final tu parviennes à respirer . La mort ne veut pas de toi et rien que ça c’est assez horrible, t’aimerais choisir ton camps, mort ou vivant, le choisir toi-même et qu’on te fiche une bonne fois pour toute la paix. Perdu dans ce sombre qu’est ta vie, tu fini par vriller un peu plus. Tu n’as plus rien à offrir à personne, pas de coque, pas d’amour que de la haine, car c’est ce que tu es une sombre merde qui n’est capable de rien. Apporter que de la haine dans la vie des gens et forcément que tu songes à ta mère, qui avait tenté de te tuer de nombreuse fois, la folie et si tu finissais comme elle à présent ? Et si tu n’étais que le fils de ta mère ? Un paumé qui sera incapable de se ressourcer dans ce noir, sans pouvoir voir et admirer la beauté des tiens ? Tu ne parviens pas à ne plus penser ainsi, penser à ta perte. La douceur de la voix de la jeune femme pourrait te détendre, t’apaiser, mais ce n’est pas le cas t’es une tête de mule, tu restes juste aphasique .Elle est tellement douce que parler tu aurais peur de la briser en un mot. Ta colère tu ne peux la maitriser, tu ne peux faire cela, c’est impossible, clairement.  Un merci ne t’aurait pas tué, mais tu ne dis rien, ne glissant même pas tes lunettes sur ton nez, à quoi bon ? Elle voix d’elle-même le monstre que tu es, elle aurait pu déjà fuir , elle attend quoi pour le faire ? Question qui résonne dans ton esprit, qu’attendent-ils tous pour t’abandonner, tu ne mérites rien d’autre. Toujours taciturne, tu restes réticent à l’égard de la jeune femme face à toi, tu le sens dans sa voix, qu’elle est d’une jeunesse imparable, sans doute plus que ta petite sœur tara.   «   besoin que tu dises à ceux qui t’ont envoyé de pas m’envoyer quiconque, je n’ai plus rien, je suis mort, compris ? » Tout ça en criant, tu ne sais donc plus t’exprimer autrement ? La délicatesse a pourtant été un moyen d’expression pour toi autrefois, quand ta main glissée dans celle de la belle Aspen, mais tout cela c’est après les trahisons, les abandons, tu n’attends plus qu’une chose de la vie qu’on t’abandonne, tu ne t’attends pas à mieux de quiconque , car tu ne mérites que ça. «   Non c’est toi qui as besoin de quelques choses, pourquoi tu veux de quoi te défoncer, tu peux clairement voir pourquoi je ne suis pas d’humeur, mais toi je n’en sais rien. »  tu craches toujours tes mots, mais seulement car tu ne penses pas pouvoir encore t’exprimer autrement, quand tu es doux ce n’est que pour demander une chose : ta fin.


@arya warren[/b][/color]

_________________

—Le ciel est toujours beau. Même quand il fait nuit, quand c’est pluvieux ou nuageux, c’est toujours un beau spectacle. C’est ce que je préfère dans vie car je sais que si jamais je me sens perdu, seul ou effrayé, il suffit que je lève la tête et le ciel sera toujours là… toujours aussi beau.—
Revenir en haut Aller en bas
https://savethequeens.forumactif.com/t2007-il-y-a-toujours-de-la-lumiere-dans-ce-monde-meme-en-plein-coeur-de-la-nuit-kb https://savethequeens.forumactif.com/t2150-l-obscurite-de-ma-prison-kenan#78734
Arya Warren


Arya Warren


( ice queen )

/ avatar : ester expósito
/ crédits : strangehell ♥
/ autres personnages : kristina, peyton, meg, asmée, opale, joy.
/ nombre de messages : 1893
/ cartes en main : 165
Oh lights go down. (Kenan) 8cfd74a6872b91e89e28cba8d05381ccfdc8df3b
/ âge : 20
/ statut : célibataire, un cœur trop abîmé, désormais fermé, qui ne demande pourtant qu’à être aimé.
/ occupation : étudiante en médecine, le besoin de se sentir importante et comédienne à ses heures perdues, la passion qui coule dans le sang.
/ zone du queens : queens vert, chez son oncle, Nikolaï.
/ beau bordel : Oh lights go down. (Kenan) O29pdD9o_o
slowly let me down, every word pulls me apart. gently tell me how, to forgive me now. cause all i need is on your lips, tell my enemy, they're my remedy, so slowly let me down.

☾ ☾ ☾
lalichristmasninavenus
owen (4)nikolai (3)kenan
cassey (7)quinn (7)sandy
samsilverriveraiméeluna

Oh lights go down. (Kenan) Empty
MessageSujet: Re: Oh lights go down. (Kenan)   Oh lights go down. (Kenan) EmptyVen 13 Sep - 19:58

- oh lights go down
if these wings could fly
for the rest of our lives -

Elle prend sur elle. Elle tente de se relaxer. De ne pas céder à l’agacement. Parce qu’après tout, elle est seule responsable de ce qui lui arrive. Seule responsable de cette situation chaotique. T’aurais pas dû venir ici, Arya. T’aurais pas dû te pointer chez cet inconnu. T’aurais pas dû venir chercher de quoi oublier, au risque d’impliquer quelqu’un d’autre. Elle est seule responsable, alors elle se calme. Elle voit, surtout, combien il peut souffrir. Elle voit, combien il doit se sentir mal, et se sentir seul. Elle imagine sans mal à quel point cela doit être difficile de se retrouver subitement dans le noir. De se retrouver dans l’obscurité pour toujours. Alors elle essaie de s’approcher. Elle essaie de calmer les choses. D’apaiser les esprits. Mais il n’est clairement pas réceptif. Il n’a pas envie d’être aidé. Il n’a pas envie d’être approché. Et au fond, tu sais mieux que personne ce que ça fait, de vouloir rester seul. De vouloir te protéger du monde, comme s’il pouvait te blesser à tout moment. Parce que c’est ce qu’elle fait, quotidiennement. C’est ce qu’elle fait en prétendant qu’elle va bien. En prétendant qu’elle n’est pas blessée par toutes les personnes qu’elle aime. En prétendant que si elle sort autant, c’est pour s’amuser. En prétendant que les conneries qu’elle fait ne sont pas qu’une façon de plus pour se détruire. En prétendant qu’elle n’est pas malade. Qu’elle ne souffre pas de cette foutue maladie mentale. Maladie psychologique. Symbole du dégoût d’elle-même. Symbole qui vient abîmer son corps. Briser son âme. Et elle ne peut pas se battre contre lui. Elle ne peut pas, parce qu’elle ne peut pas se battre contre elle-même. - Est-ce que ça t’intéresse ? C’est la seule chose qu’elle demande à son tour, lorsqu’il la questionne sur les raisons de sa présence. Raisons de son mal être. C’est la seule chose qu’elle lui demande, comme un ultime pas vers lui. Comme une ultime façon de créer un contact. Parce que s’il la rejette une fois de plus, elle ne cherchera pas plus loin. Elle ne pourra pas le forcer. Elle ne voudra pas le forcer. Vous êtes plus similaires que tu le penses, tu te renfermes dans ta coquille, toi aussi. Comment deux personnes fermées pourraient-elles s’apprivoiser ? Ou peut-être que c’est tout le contraire. Peut-être que deux personnes fermées peuvent obligatoirement se retrouver. Se réconforter. Se rassurer.

_________________

— she said, look at me baby these tears will run out. i said, i took you for granted but i can't be without you. please can we just say, pretty lies, pretty lies.
Revenir en haut Aller en bas
https://savethequeens.forumactif.com/t2653-arya-pretty-poison https://savethequeens.forumactif.com/t2681-war-of-hearts-arya#96383
Kenan Brixton


Kenan Brixton


( play your cards )

/ avatar : Sergio bae C.
/ crédits : cosmic light.
/ nombre de messages : 387
/ cartes en main : 0
Oh lights go down. (Kenan) 7lx1i-
/ âge : 24
/ statut : un coeur abonné absent. un coeur bien trop soucieux du bien des personnes qu'il aime. Petit homme a grandit trop vite, pensant réussir à vivre une vie digne, mais il se retrouve dans le noir glaçant de son propre subconscient. alors son cœur est parti, démissionnant, car qui voudrait d'un homme ne voyant pas la beauté des courbes féminines ?
/ occupation : petit dealeur, petit combattant, mais surtout footballeur américain grandiose, mais son rêve d'être pro vient d'éclater en dix milles morceaux. qui a déjà vu un aveugle jouer au football américain ? Personne. Alors. Il n'est plus rien sauf un déchet.
/ zone du queens : le queens contemporain avec Sage et les jumeaux.
/ beau bordel :
in progress
《aspen; chapterone. 》《sage ; chapterone.》《arya;chapterone.》《tony; chapterone.》《you; chapterone. 》


Oh lights go down. (Kenan) Empty
MessageSujet: Re: Oh lights go down. (Kenan)   Oh lights go down. (Kenan) EmptyDim 27 Oct - 17:32

Ours mal léché, aucune envie de se mélanger aux autres. Un monde extérieur que tu redoutes, les dangers tu ne les vois plus. La petite broutille qui ne faisait pas peur auparavant, est effrayant à souhait en réalité. T’avais pas envie d’être happé par la vie, tu ne désires que le diable et l’obscurité, car tu t’es fait à cette idée. Le prince déchu depuis des années, tu essayes de repousser la sentence et pourtant, ton cœur s’oblige à te dire que ce serait plus simple. La fuite, l’abandon. T’as jamais eu l’habitude d’en être l’auteur, mais cette fois, ton esprit se distingue à cette idée, à se dire que toi aussi tu serais capable de cet acte que tu n’as jamais pardonné à tes parents, à Aspen. T’as jamais eu le cœur à lâcher la main aux autres, ton monde tournait autour de ceux faisant rythmer ton myocarde. Ta vie, ton âme et ton cœur. Ils étaient tout. ils le sont encore, mais tu peines tant à retrouver le chemin vers cet âme aguerri qui n’avait peur de rien. Le manque d’opale, le manque d’aider les tiens. Tu n’es jamais passé en premier, car tu n’as jamais voulu de cette place. Tu ne voulais que le bonheur des tiens et ce n’était pas plus. Te voilà juste plongé dans cette prison de noir, qui t’attire vers les tréfonds des ténèbres sans même que tu ne cries gardes, pour que quelqu’un te sauve. Ça t’intéresse ses problèmes à la demoiselle ? T’aimerais dire non. Mais malgré ce mur de pierre que tu as fabriqué dans ta cage, tu t’en inquiète du monde, malgré l’anxiété que provoque le monde chez toi, il est plus gris, il est juste noir, te plongeant dans des relations complexe avec les autres. « je ne sais pas … » mensonge. Tu souffles et tu le sens cet air qui vient caresser ta peau, le courant d’air que provoque la porte d’entrée qui est ouverte. « J’ai envie de dire oui, mais dans le fond je me dis qu’est ce qu’elle pourrait me dire qui me ferait me dire, oh bon moi tout va bien, elle est mal … » Tu souffles un peu hilare, car tu jongles sur tes deux pieds, savoir ou ne pas savoir le mal qui intoxique la charmante voix qui t’a dérangé. « Alors dis moi pourquoi tu veux un poison, t’as commis un meurtre ? T’es mourantes ? T’es aveugle .. » Et le silence qui règne. Car tu ne te pensais juste pas capable de prononcer ce putain de mot à haute voix, t’évite d’y penser à ta cécité, elle te poursuit déjà assez dans ce monde lugubre qui est le tien, puis te voilà confronté à ce dernier, tout bonnement et horriblement.


@arya warren Oh lights go down. (Kenan) 1144481877

_________________

—Le ciel est toujours beau. Même quand il fait nuit, quand c’est pluvieux ou nuageux, c’est toujours un beau spectacle. C’est ce que je préfère dans vie car je sais que si jamais je me sens perdu, seul ou effrayé, il suffit que je lève la tête et le ciel sera toujours là… toujours aussi beau.—
Revenir en haut Aller en bas
https://savethequeens.forumactif.com/t2007-il-y-a-toujours-de-la-lumiere-dans-ce-monde-meme-en-plein-coeur-de-la-nuit-kb https://savethequeens.forumactif.com/t2150-l-obscurite-de-ma-prison-kenan#78734
Arya Warren


Arya Warren


( ice queen )

/ avatar : ester expósito
/ crédits : strangehell ♥
/ autres personnages : kristina, peyton, meg, asmée, opale, joy.
/ nombre de messages : 1893
/ cartes en main : 165
Oh lights go down. (Kenan) 8cfd74a6872b91e89e28cba8d05381ccfdc8df3b
/ âge : 20
/ statut : célibataire, un cœur trop abîmé, désormais fermé, qui ne demande pourtant qu’à être aimé.
/ occupation : étudiante en médecine, le besoin de se sentir importante et comédienne à ses heures perdues, la passion qui coule dans le sang.
/ zone du queens : queens vert, chez son oncle, Nikolaï.
/ beau bordel : Oh lights go down. (Kenan) O29pdD9o_o
slowly let me down, every word pulls me apart. gently tell me how, to forgive me now. cause all i need is on your lips, tell my enemy, they're my remedy, so slowly let me down.

☾ ☾ ☾
lalichristmasninavenus
owen (4)nikolai (3)kenan
cassey (7)quinn (7)sandy
samsilverriveraiméeluna

Oh lights go down. (Kenan) Empty
MessageSujet: Re: Oh lights go down. (Kenan)   Oh lights go down. (Kenan) EmptyMar 5 Nov - 18:53

- oh lights go down
if these wings could fly
for the rest of our lives -

Cynisme. Il fait preuve de cynisme, comme depuis le début de cette conversation. A croire qu’il ne sait faire que cela. Certainement son mécanisme de défense favoris. Et elle s’y connait, en mécanisme de défense, Arya. C’est exactement ce qu’elle fait, elle aussi. C’est exactement ce qu’elle fait tout le temps. Pour se protéger des autres. Pour se protéger du monde. Froideur qu’elle impose aux autres, froideur qu’elle s’impose à elle-même pour ne pas souffrir un peu plus encore. Seule réponse face à la douleur. Seule réponse face à la déception. La froideur, le cœur fermé, l’attirance pour la souffrance et ce dégoût d’elle-même. Cette manière de se faire mal, elle-même, pour ne pas laisser les autres le faire. Et t’étais pas comme cela, avant, Arya. T’étais le genre de fille capable de tout donner par amour. Capable de te dévouer à cent pour cent, pour les personnes que tu aimes. T’étais pas comme cela, avant, Arya. Mais t’es plus la même. Elle n’a plus envie de ressentir quoi que ce soit. Elle n’a plus envie d’être bernée à nouveau. D’être blessée à nouveau. Et elle ne croit plus, elle ne croit plus que quelqu’un puisse sincèrement l’aimer. Elle ne cherche plus à ce qu’on l’aime. Elle ne le cherche pas non plus avec le brun. Pas d’affection de sa part. Pas de compréhension. Juste de quoi fumer. Juste quelque chose à lui acheter pour oublier. Mais contre toute attente, il te pose des questions, Arya. Il s’intéresse finalement à toi, alors qu’il pourrait se contenter de te laisser partir. De retourner dans sa tanière. Mais il n’en fait rien, préférant te provoquer une fois de plus. Préférant te tester, une fois de plus. Elle qui est d’ordinaire la meilleure, au jeu de la provocation. Au jeu de l’insolence à peine déguisée. - Les gens. Qu’elle lâche, sans réfléchir. Sans rien contrôler. Et t’aimes pas ça, Arya. Tout ce que tu veux, c’est garder le contrôle. Sur toi. Sur ta vie. Sur les autres. Garder le contrôle, parce que cela fait bien trop mal lorsque tu le perds. - Je veux juste oublier les gens. Ce n’est pas la vérité. Du moins, pas entièrement. Parce que c’est aussi elle-même, qu’elle cherche à oublier. Elle-même, qu’elle cherche à fuir lorsque tout devient compliqué. Parce qu’elle s’est mise à penser qu’elle était seule responsable de ses malheurs. Tu penses que c’est ta faute, si t’es toujours rejetée, Arya. Si t’es toujours abandonnée. Tu penses que c’est ta faute, parce qu’après tout, t’as rien d’exceptionnel. T’es pas assez intéressante, pas assez intelligente. T’es pas assez douce, pas assez jolie. T’es pas assez tout court, en finalité.

_________________

— she said, look at me baby these tears will run out. i said, i took you for granted but i can't be without you. please can we just say, pretty lies, pretty lies.
Revenir en haut Aller en bas
https://savethequeens.forumactif.com/t2653-arya-pretty-poison https://savethequeens.forumactif.com/t2681-war-of-hearts-arya#96383
Kenan Brixton


Kenan Brixton


( play your cards )

/ avatar : Sergio bae C.
/ crédits : cosmic light.
/ nombre de messages : 387
/ cartes en main : 0
Oh lights go down. (Kenan) 7lx1i-
/ âge : 24
/ statut : un coeur abonné absent. un coeur bien trop soucieux du bien des personnes qu'il aime. Petit homme a grandit trop vite, pensant réussir à vivre une vie digne, mais il se retrouve dans le noir glaçant de son propre subconscient. alors son cœur est parti, démissionnant, car qui voudrait d'un homme ne voyant pas la beauté des courbes féminines ?
/ occupation : petit dealeur, petit combattant, mais surtout footballeur américain grandiose, mais son rêve d'être pro vient d'éclater en dix milles morceaux. qui a déjà vu un aveugle jouer au football américain ? Personne. Alors. Il n'est plus rien sauf un déchet.
/ zone du queens : le queens contemporain avec Sage et les jumeaux.
/ beau bordel :
in progress
《aspen; chapterone. 》《sage ; chapterone.》《arya;chapterone.》《tony; chapterone.》《you; chapterone. 》


Oh lights go down. (Kenan) Empty
MessageSujet: Re: Oh lights go down. (Kenan)   Oh lights go down. (Kenan) EmptyJeu 19 Déc - 11:02

T’attends juste les réponses à tes questions de cette fille s’étant immiscer dans ta pénombre, cette prison englobant toute ta vie depuis des mois maintenant. Une vie que tu ne vis plus, car elle n’en vaut plus la peine. Bloqué sur terre où ta place n’est plus. Tu ne demandes que la rédemption, le droit de partir à tout jamais, de laisser cette vie de merde derrière. Tout en culpabilisant de vouloir les abandonner. Coincé dans ta prison, sans doute jusqu’à ton dernier souffle. T’as pas l’habitude d’avoir peur, de frémir au moindre bruit dans le froid du Queens. Ton terrain de jeu devenu ton lieu de torture. Les illuminations mortes dans ta tête, elles ne sont plus qu’un poison coulant dans tes veines, laissant ce cadeau empoisonné te tuer, petit à petit. Tu l’écoutes la voix de la poupée, mais tu ris à ses mots. T’avais raison, elle ne parviendra pas à te faire te dire qu’elle était plus malheureuse que toi. les gens. Autant aller vivre sur une ile plutôt que de se détruire pour des personnes qui s’en contre fiche de nous. Toi t’aurais fait ça, oubliant juste les gens, oubliant juste tout ce que ces personnes pouvaient faire pour détruire ta vie, ta mère, elle qui avait vu juste en toi, te tuer la meilleure solution. Elle ne sait pas tout Sage, elle ne sait pas tout ce que tu as subit pour te comprendre, pour te laisser t’envoler. « Ils ont fait quoi ces gens, qu’est que la chère population du Queens, du monde a bien pu te faire … ? » Toujours piquant dans ta voix, tu ne sais plus trouver de douceur, puis à quoi bon retrouver la chaleur de la délicatesse , c’était inutile et tu le savais. Pourquoi cajoler les autres alors que la vie finira par les broyer. « ton soucis en vrai c’est pas les gens, c’est la vie ou toi … » tu lances ça comme ça, sans même songer à ce qui pourrait découler de tous tes mots. Tu ne prends plus le temps de réfléchir, le noir empêche de trouver la lumière dans ton putain de cerveau. Ton corps qui laisse passer la jeune femme si elle le veut, débattre, laisser découler ta rage était un bon moyen de te sentir encore utile et inutile à la fois. « si tu veux du poison, je peux en trouver. » Que tu lâches, si elle veut se tuer à petit feu, t’es qui pour l’en empêcher ? tu pourrais être utile en laissant de l’argent rentrer dans ta poche, te prouver que tu peux être utile, tout bonnement.    


@arya warren Oh lights go down. (Kenan) 1948873765

_________________

—Le ciel est toujours beau. Même quand il fait nuit, quand c’est pluvieux ou nuageux, c’est toujours un beau spectacle. C’est ce que je préfère dans vie car je sais que si jamais je me sens perdu, seul ou effrayé, il suffit que je lève la tête et le ciel sera toujours là… toujours aussi beau.—
Revenir en haut Aller en bas
https://savethequeens.forumactif.com/t2007-il-y-a-toujours-de-la-lumiere-dans-ce-monde-meme-en-plein-coeur-de-la-nuit-kb https://savethequeens.forumactif.com/t2150-l-obscurite-de-ma-prison-kenan#78734
Contenu sponsorisé






Oh lights go down. (Kenan) Empty
MessageSujet: Re: Oh lights go down. (Kenan)   Oh lights go down. (Kenan) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Oh lights go down. (Kenan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS ::  :: rising like a skyscraper-
Sauter vers: