Le Deal du moment :
ASOS : Livraison Premier à 8 €/an
Voir le deal
8

Partagez

 

 Pas choisi d'être une anomalie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant


Kéziah Maynard


( play your cards )

/ avatar : nick fuck jonas.
/ crédits : solsken.
/ nombre de messages : 706
/ cartes en main : 65
Pas choisi d'être une anomalie  Tumblr_inline_ok9cn0X3Td1qlt39u_250
/ âge : 24
/ statut : tu es célibataire. le coeur endolori par une ancienne histoire, un fantôme si présent dans tes songes, un ange.
/ occupation : footballeur professionnel, défenseur en l1 au New York City FC depuis six mois, tu joues aussi en edf.
/ zone du queens : tu vies dans le queens uppé.
/ beau bordel :
in progress
《india; chaptertwo. 》《kory ; chaptertwo.》《ruben ; chapterone.》《maddox; chapterone.》《you; chapterone. 》


Pas choisi d'être une anomalie  Empty
MessageSujet: Pas choisi d'être une anomalie    Pas choisi d'être une anomalie  EmptyMer 1 Aoû - 0:47

save the queens ---- / KEZIAH LORIS MAYNARD

22 ans ---- / ACE OF HEARTS---- / lucas bae hernandez

identité complète / Keziah Loris Maynard. tu portes le nom de ta mère, tu aurais pu continuer à porter le nom de ton père, mais tu as bien capté que tu n'étais pas parfait à ses yeux et qu'il avait fini par te renier t'abandonnant à tes premiers déboire. Tu as donc viré le Dashwood, prenant celui de ta douce mère. Tu ne sais rien de tes prénoms, d'où ils viennent et tout.  Et ça te va totalement. lieu de naissance et origines / tu as vu le jour dans les Yvelines à Nanterre.  Tu as des origines américaines et portugaises. études ou métier / Tu as eu ton bts vente haut la main, sans vraiment te donner à fond. Mais tu n'es pas dans la vente, sauf si tu vends du rêve, ça c'est le cas, même si tu n'en as pas du tout conscience. Tu joues depuis quelques mois en l1 en amérique , exactemnt à la grosse pomme. l'un des bons clubs du pays. Tu aurais pu rester à l'altético, mais tu n'as pas pu, récement tu es retombé dans les méandres d' Ana, tu n'es pas encore retombé dans Mia, mais tu tiens le coup, tu as décidé de mettre moins de pression sur tes frêles épaules. orientation sexuelle / Les femmes sans aucun doute. Tu les aimes au sens propre. Tu les respecte. T'es un gars bien.  Tu ne traines pas tout le temps avec des femmes, tu as des ouvertures et tout, mais tu es timide et tu te caches derrière ton sourire espérant que les femmes te comprennent. mais tu es vu comme un canard. façon de dire que tu es juste respectueux, romantique et au petit soin. Pour d'autre , tu seras juste le gars bien dressé et la bonne poire. mais tant pis. statut civil / Célibataire, ton organe central appartient pourtant à quelqu'un, une personne de ton passé, une personne que  tu ne vois plus, qui a disparu. Tu la rêve, tu t'abandonnes à elle dans tes rêves, mais tu le sais, tu dois oublier. mais c'est toujours aussi dur quand tu penses avoir trouvé la perfection, de ne plus y penser. peut être bien que cette fille n'est qu'un mirage, qu'en plus d'avir souffert de mia et ana, tu souffres de Perry. T'es pas rendu en tout cas. pi, scénario ou prélien / il sort de ma caboche ô.

traits de caractère /   timide ✗ compréhensif✗ borné✗ généreux ✗ impulsif ✗ autodidacte ✗ intelligent ( QI supérieur) ✗ bagarreur ✗  prévenant ✗ franche ✗ mystérieux ✗ gourmand ✗ fidèle ✗ fleur bleu ✗ romantique .
Tu es l'antipode du mauvais garçon. Tu es brave, gentil et respectueux. Comme aurait-pu le dire ton vieux, tu n'es qu'une anomalie, une erreur. Tu es doux, timide et romantique. T'aimes voir le sourire des femmes sur leur visage. tu n'es pas dragueur pour un sous, pourtant tu sais dire les choses, une fois en confiance. Les sentiments ? tu les fuis pas quand tu as la chance de les ressentir. Ton cœur est ton organe préféré, tu l'aimes cette petite chose, même si lui il est complètement détruit et éprit d'un fantôme.  Tu es du style à pardonner, t'as pas mauvais fond, tu ne sais juste pas être rancunier. tu passes à autre chose,pas au point d'être prit pour un con. tu fais la part des choses, tu trouves que c'est important. La franchise ça va de paire avec le fait de partager tes sentiments, ton ressenti. tu n'as pas peur de pleurer. Et alors.  T'es prévenant, présent pour les gens que tu aimes.  Tu n'es pas tout le temps doux, tu es impulsif et passionné. Tu ne sais pas te retenir quand quelques choses te gaffe, tu connais bien la baggare, tu sais comment faire. c'est cette haine que tu as de toi qui ressort souvent dans ces moments là, presque tu t'imaginerais en train de te boxer. t'es juste détruit et tu n'en prends pas conscience.

save the queens ---- / TELL ME MORE

once upon a story ---- / a soul ---- / a life to share
01/ Tu souffres  de mia et de ana. tu es un accroc de la perfection de ton corps, tu caches ton mal être derrière des sourires, mais tu contrôle ta nourriture, tu contrôles ton fichu poids et t'oublies que tu te détruit. . 02/ Tu as l'impression d'être abonné aux abandon. Tu ne les comptes plus depuis quelques temps. 03/ tu aimes les animaux, tu as un chien loup Blaze qui arrive sur ses trois ans. 04/ Tu t'entraînes beaucoup en dehors des entraînements en équipe. tu as besoin de ça , si tu ne veux pas finir par plonger dans des abîmes que tu ne veux pas récupérer. 05/ tu essayes de trouver la famille de ton père, mais ce que tu découvres sur cette dernière n'est pas rose. tu es presque heureux qu'il soit parti. tu ne cherches pas que cette famille, mais Ken. Y a un détective privé qui est sur l'affaire pour la retrouver, morte ou vive. Elle n'a pas de famille sauf toi. 06/ Tu joues de la guitare, ça te calme quand tu es pas bien, alors tu n'es pas doué à un point d'avoir un auditoire, mais tu te débrouilles plutôt bien. 07/ Pour te vider l'esprit, rien de tel qu'un coin de verdure ou naturel, la plage, les parcs, les montagnes, tu écris souvent là-bas.08/ Tu aimes beaucoup les vieux films avec louis de fouines, bourvils, t'adore les regarder, ça te rappelle de bon moment de ta jeunesse. Tu préfères ça à des films gnian gnian . tu as beau être un homme au cœur tendre, tu préféreras toujours les films d'action à ceux d'amour, surtout que ça finit jamais comme ça dans la vraie vie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://savethequeens.forumactif.com/t1130-pas-choisi-d-etre-une-anomalie https://savethequeens.forumactif.com/t1278-keziah-l-ame-d-un-champion


Kéziah Maynard


( play your cards )

/ avatar : nick fuck jonas.
/ crédits : solsken.
/ nombre de messages : 706
/ cartes en main : 65
Pas choisi d'être une anomalie  Tumblr_inline_ok9cn0X3Td1qlt39u_250
/ âge : 24
/ statut : tu es célibataire. le coeur endolori par une ancienne histoire, un fantôme si présent dans tes songes, un ange.
/ occupation : footballeur professionnel, défenseur en l1 au New York City FC depuis six mois, tu joues aussi en edf.
/ zone du queens : tu vies dans le queens uppé.
/ beau bordel :
in progress
《india; chaptertwo. 》《kory ; chaptertwo.》《ruben ; chapterone.》《maddox; chapterone.》《you; chapterone. 》


Pas choisi d'être une anomalie  Empty
MessageSujet: Re: Pas choisi d'être une anomalie    Pas choisi d'être une anomalie  EmptyMer 1 Aoû - 0:47

save the queens ---- / TELL ME MORE

once upon a story ---- / a soul ---- / a life to share
Il est six heures du mat'. Tu vis encore à Nanterre, tu veux dormir, t'es loin de te douter de ce qui va t'arriver ? Menteur. Ton lis vol, la lumière est allumée et tu gémis. " Mais." Ferme ta bouche. Tu n'as pas droit de parler comme ça. Tu entends ta mère. " Laisse le dormir, hier tu l'as tenu éveillé pour revoir les stratégies. C'est un enfant !" tu l'entends grogner contre ta mère. Autant dire que tu le sais, tu dois bouger, tu dois te lever, pas entendre ses cris, qu'elle ne prenne pas encore des mots. Tu es debout, devant lui. Il te regarde de haut en bas. " Il est quelle heure ?" Tu jettes un œil à ton réveil six heures du matin, ça pique. Beaucoup trop. Mais, tu souris. " Je suis en retard, je me rattraperai." Des mots que tu as l'habitude d'avoir. Te rattraper, d'être un bon à rien, de ne pas être capable d'assumer l'heure de levée donné par ton coach, ton père. Ouai ton père. Il a été coach de ton équipe, mais les autres parents ont décidé de faire une pétition. T’en sais rien toi de ce que c'est ça, ce que tu sais c'est que ton père c'est plus lui l'entraîneur, mais à la maison, si. Malheureusement. " Bouge-toi, au lieu d'être planté là !" Tu passes devant lui, une tape derrière la tête, ça fait mal, mais tu dis rien, tu serres les dents. Et tu te bouges.

Un regard à ton voisin. Tu es devant le bureau du directeur, tu n'as pas envie d'être ici, limite tu préfères subir les entraînements intensif de ton père, ses mots qui te font te sentir plus nul que tu l'es. Autant dire qu'il faut le faire pour te donner envie d'être dans le même endroit que ton père. Avec lui aucun répit, jamais.  " Dashwood et Perret entrez !" Tu te lèves et tu le vois son regard à celui que tu as frappé. T’avais pas envie, mais t'avais aucune envie de bosser. C'est de la merde la biologie, pas envie de bosser avec lui en plus. Alors, t'as pas vraiment réfléchis, t'as juste foncé, puis t'as aussi vu une manière de te casser de court. Du haut de tes treize ans t'as pas la foi pour les court et ceux depuis que tu es en sixième. Tu te faisais déjà chier durant les courts de primaire, alors là, c'est pire. M'enfin.  " Assis tous les deux !" Puis tu l'entends le premier de classe ramener sa fraise. " C'est lui qui a commencé ! Façon c'est le cancre de la classe !" Tu le regardes. " Pauvre petite chose !" Tu lèves les yeux au ciel, puis le proviseur le voit. " Dashwood pas d'impertinence ici !"  C'est plus fort que toi, tu les relèves au ciel. " Ok, trois jours d'exclusion, je vais prévenir vos parents !"  Et encore une fois. Tu le fais, c'est ainsi tu ne sais pas faire autrement.

Tu commences à regretter les cours à l'école. Les gens te manquent. Tu te retrouves avec ta mère, qui te fait les cours. T'arrives cependant à bien te démerder depuis que ta mère t'a traîné chez un psy pour savoir pourquoi tant de violence en toi. Elle aurait voulu entendre ta mère que c'était la faute de ton père, mais non. Tu étais juste plus en avance que les autres, tu te faisais chier. Maintenant, au lieu de suivre des cours de  cinquième, tu suis les cours de première. Tu as choisis de prendre une voie qui t'allait. Puis tu te concentrais un peu plus sur le foot, tu en mangeais. Tu regardais les matchs des pros, tu ne vivais que pour ça, poussé par ton père, mais aussi par toi-même, car tu as toujours adoré évoluer en équipe. Mais comparé à ton père la défaite tu t'en fichais, ouai c'est mieux de gagner, mais perdre c'était bien ça montrait que vous étiez uni même dans la défaite, et toi t'adorais ça. Par contre ton père ne cessait de te descendre quand ça se passait, mais tu t'en fichais complètement dans le fond. Mais bon le bon dans le fait de plus aller à l'école aussi ? Passer du temps avec ta mère. Tu adore ça. Elle est là pour toi, tu peux tout dire, même si elle se méfie, tente encore et encre de calme l'ardeur de ton père pour le foot. Parfois au lieu de bosser, vous allez passer des journées à vous balader, tu joues parfois au foot avec des petits et ça te régale totalement.

Tu as choppé une sale manie dont tu ne connais pas vraiment le nom. On te l'aurait dit à ce moment-là, t'aurais fait comme ton père,  je ne suis pas une fille. Mais c'est le cas, t'es atteint d'anorexie et parfois de boulimie. Parfois l'envie de bouffer et trop présente, alors tu y vas, tu manges, tu te goinfres et puis tout un rituel s'installer derrière ces fringales. Tu vomis et tu fais trois heures de sport. Tu deviens bon au dire de ton père, tu as perdu de la masse graisseuse pour des muscles, tu deviens plus puissant dans ton jeu. Puis tout vient à toi, l'équipe de France junior des moins de seize ans. Tu as à peine quinze ans, tu viens d'y faire ton entré et tu es heureux. Ton père ne relâche pas la pression, mais par chance tu n'es pas souvent chez toi. Tu n'y vas que pour les vacances où on te demande de te poser et tout, mais non. Ce n’est pas le cas. Ô que non. Tu bosses ton jeu de jambe, tu bosses tout avec ton père, rudement.

Des vacances. La côte d'Azur. Monaco. Tu y passes toujours tes vacances depuis que t'as même pas le moyen de t'en souvenir. Tu t'attendais juste à t'entraîner, à ne pas en profiter. Ce fut le cas durant ton mois de Juillet, mais le mois d'Aout fût autre chose. Le plus grand drame de ton père, tu devais t'échapper pour ne pas supporter ses cris, ses délires de minable, mais t'avais besoin d'aller chercher cette fille, de la voir encore et encore. Tu as rencontré India durant ce mois-ci. T’as Passé toutes les journées avec elle, à rire, parler de tout et de rien. De vos vies. Tu as parlé avec elle de ce qui te rongeait, de ce qui te faisait mal, cette maladie, tu as réussis à  mettre des mots dessus grâce à elle. Atteint d'anorexie et de boulimie, de Mia et Ana. Ce mois- passa bien trop vite, cette amitié si solide cachait bien d'autre chose, comme un premier amour que tu aurais qualifié ainsi à la fin de vos vacances. Un baiser, ce baiser c'était le premier que tu échangeais. Autant dire que ça t'avait retourné tout, l'esprit, le cœur. Puis le temps des promesses, celle de vous revoir au même endroit l'année d'aprés,  et surtout de vivre sa vie sans l'autre. Pas besoin de se bloquer. Mais, elle aurait du savoir, t'était là pour le sport, tu vivais pour ça, les filles t'en voyaient que très peu à ce moment précis. Tu ne l'oublieras jamais cet ange.

Tu étais tranquille, mais tout a décliné. Ton père a décidé de te pourrir la vie quand tu n'étais pas en EDF U16.  Il te poussait, encore et encore, puis toi tu faisais la même chose à ton corps.  Ne respectant de moins en moins le nombre de calorie demandé dans la journée pour une personne poussant son corps autant avec une pratique d'un sport à haut niveau. Ton corps fini par dire merde, adieu. Il se détache de ton âme, de ton esprit. Te voilà dans les vapes, complètement mal au point. Mais tu vas finir par faire deux jours dans le coma, ne pas te réveiller de suite. Laissant ta mère mal, mais ton père lui en a profité pour partir, pour vous abandonner. T’es faible, un minable, ce sont les mots qu'il a lancé dans ta chambre d'hôpital, à ta pauvre déjà mal au point en te voyant dans un tel état. Tu es tombé durant un match. Le match était fini, mais tout de même. En te réveillant tu ne t’attendais pas à ne pas le voir. Non, tu ne t'attendais pas à ça.

Tu devais te rétablir, mais il était hors de question d'oublier ton rêve, d'être un footballeur professionnel. Tu ne le faisais pas pour ton père, mais pour toi, autant dire que ça te faisait du bien tout en te tuant petit à petit, car putain, ce con il te manquait. Ces méchancetés et tout, mais ce n'était qu'une question de temps pour que tu puisses aire ton deuil de cet homme. Tu aurais dû entrer en soin, et avoir des réunions, mais l'année était passée, le mois d'aout était là et tu voulais tenir ta promesse. Tu avais seize ans et tu as passé un mois, trente jours avec elle, profitant, jouant parfois au foot, t'entraînant avant de la rejoindre. Mangeant, mais ça avec beaucoup plus de mal, car ton estomac par ta façon de faire, avec diminué, tu te sentais mal de trop manger, alors tu avais dû suivre les conseils du nutritionniste de l'équipe pour y arriver. India fut une nouvelle fois celle qui te donna du courage, pansant tes maux, sans même s'en rendre compte. Ton sourire n'était plus une façon de te cacher de ton mal être, de tes fautes, il était présent, revigorant face à cette fille.

Puis, tu as reprit ta route, elle a repris sa route, jusqu'au prochain mois d'aout, encore. Les mêmes règles, les mêmes promesses. Vivre sa vie, en profiter et se revoir comme si rien n'avait eu raison de vous. Tu vis ta vie, tu le fais. Tu vas aux réunions rencontrant cette brindille cassé de toute part : Kenaelle.  Elle est douce, elle te brise le cœur quand tes yeux se posent sur elle. Tu ne l'aime pas, non ton cœur il ne vit qu'India, encore. Tu les trouves pas assez bien les autres filles, tu cherches aprés un bout d'India et tu y trouves pas ton bonheur. Mais Ken, tu ne la vois pas comme une fille à mettre dans ton lit, façon tu n'as jamais mis personne dans ton lit, pourtant tu rêves qu'avec India la prochaine fois, même si ça ne se fait pas tu t'en fiche, tant qu'elle est au rendez-vous.  Ken devient ton journal. Les textos, les messages vocaux, tout y passe. Tout y est, et toi tu reçois ces maux, tu reçois ce qui ne va pas dans sa vie, tu reçois ses blessures physique et moral. Ça te brise de la voir si mal, si horriblement brisé. Sans elle tu n'avancerais pas. Tu n'y parviendrais pas.

Tu as hâte de la revoir. Ça fait un an, une magnifique année que tu as passé loin d'elle. Tu viens de signer à l'atlético et autant dire que tu as gravi les échelons, tu es à présent en u19, tu continues sur ta lancer, si tout va bien l'année prochaine tu seras dans les espoirs. Tu tiens le coup, Ana et Mia ont disparu, tu manges comme tout le monde, tu es bien serein. Pourtant tu as appris que ton mère vivait aux États-Unis, qu'il avait une autre famille, avec des gamins, dont un mec de ton âge. Ton père avait deux familles, comment il avait fait pour faire ça ? Il était rarement chez toi. Mais tu t'en fiche, ta mère est de nouveau heureuse, elle commence à sortir. Vous êtes tous les deux biens heureux de retrouver Monaco. Y a une année India et toi vous avez fini par vivre votre première fois à dix-sept ans. Tu es sur la plage de votre rencontre, tu attends, tu as qu'une hâte la voir arriver. Tu fixes l'heure, mais toujours rien, pas de message, rien. Tu n'oses pas lui envoyer un message, pourtant c'est la bonne période pour le faire. Tu attendras le soir venu pour lui envoyer un message qui restera sans réponse : je suis sûr la plage depuis ce matin et je t'attends. Tu vis un terrible décalage d'horaire vu qu'il est minuit ? J'espère ça va ? Trois jours passent pas de nouvelle, tu finis donc par lui renvoyer un message: t'es là ? Que se passe-t-il. Répond. Puis tu abandonnas. Car c'était une promesse et une fois brisée vous aviez dit que c'était signe de fin, que tout finissait. Le cœur brisé. Tu avais du mal à réaliser ça, tu as eu peur de retomber dans des anciennes conquêtes ana et Mia, mais Ken fût là, toujours scarifié de toute part, pour se sentir vivante. Alors, tu t'es noyé avec elle, cherchant à l'aider.

Tu cherches India partout. Chaque jeune femme est examinée des pieds à la tête, mais non, elles ne sont jamais elle. Toujours plus exubérante, plus chiante. T'as du mal, pourtant tu restes toi, tu les côtoies, tu essayes, faut l'oublier comme Ken te le dit. Elle t'aide, elle est toujours ton soutient, ton journal. Puis ta carrière avance, équipe de France espoir. Tu joues, tu gagnes, tu démontres que tu es un bon élément. Tu jongles avec ta vie, tu réussis par la même occasion ton BTS vente, t'as un peu suivit le mouvement pour le coup, en suivant Ken. Elle est devenue fondamentale dans ta vie. Pas une petite copine, pas celle qui fait naître des fantasmes dans ta vie, ô que non. Une soeur, une meilleure amie  de maux. Pour India, tu  n'y es pas retourné à Monaco, au lieu de rendez-vous les années qui ont suivi l'année de son manquement. Tu as du te faire du mal pour pas y aller. Limite si tu craquais c'était Ken qui te rappelait que c'était elle qui avait merdé. Mais tu le voyais pas de cette œil, pourquoi ? T'en sais rien. Peut-être que tu étais amoureux d'un mirage, d'un ange qui avait évolué, qui avait changé.

Champion du monde. Ce fût tellement bon, mais tu n'as pas vu que durant cette coupe de monde tue es devenu ton père, tu as oublié le plaisir de jouer visant la victoire. Tes potes, ton soutenue, les gars de l'équipe ont fait leur job, tout comme toi. Tu es fier, mais abattu à la fois. Champion du monde, c'est un bon pied de nez pour ton père, mais t'es loin de savoir que ta mère a appris la mort de ton père durant ton premier match en coupe du monde contre l’Australie. Elle ne t'a rien dit, elle n'a rien voulu te dire. Puis te voilà seule, mais tu ne veux pas tomber, tu veux te battre, alors tu as accepté un transfert aux états unis pour te requinquer, continuer de t'exercer tout en étant en équipe de France et tu as pour idée de savoir qui était vraiment ton père.

Ken,
Putain tu fais chier. J'ai cherché, je t'ai cherché, je crois que je suis tombé sur un tas d'aiguille. Personne ne sait où tu es, putain t'es où. J'ai besoin de toi, t'as besoin de moi.
Je vais pas bien et je n’ai pas envie de jouer l'égoïste, mais aprés tout tu le fais, tu es partie ?
T’es morte ? Séquestré ? J'en sais rien, vraiment rien, mais putain ça me ronge, je le sens en moi, que je ne peux pas affronter ça sans toi. Je te le redis pas, mais gagner sans toi, ça n'a pas de sens, ce n'est pas bon, c'est horrible.
Je me sens écorché, épuisé.
Comment je dois me relever ? Je ne peux plus penser à elle, tu sais qui. Je ne peux pas te parler et je me retrouve comme un con à écrire, encore et encore. En deux semaines, ça fait cinquante lettres, je tourne en ronde. Ça fait six mois que je suis dans cette équipe, ça me plait, mais merde, tu manques.
Putain, t'avais juré de pas m'abandonner et pourtant c'est ce que tu fais.
T’es une crétine, je n’ai même pas intérêt de te voir et scarifié, avec des cicatrices en plus, je crois je vais t'étriper.
Punaise Ken, reviens.

Ton téléphone en main suite à cette lettre étrange que tu viens de foutre en vrac dans un sac plastique. : Encore une lettre, encore une. À nouveau tu pianotes, encore et encore des messages. Des messages vocaux, qui restent sans réponse, qui ne sont même pas lu. T'en as marre, putain, t'en as marre.

save the queens ---- / BEHIND THE MASK

cindy---- /  ans ---- / rpgiste

ville / toujours dans le sud entre carca et perpi , mais je veux bien migrer dans  un endroit froid, si quelqu'un veut m'adopter, je dis oui !!! je fais bien à manger Pas choisi d'être une anomalie  4113627247 études ou métier / en pacs avec de grosses hésitation encore . avis général sur le forum / il est beau, il fait du bien, y a des membres trop mignon, trop nombreux à citer, prêt de 180 je crois, ça va pas être possible les gars ! Mais bref, je vous aime, des bisous sur vos petits culs  :léche: le détail qui t'a fait craquer / le projet direct! la personne qui l'a proposé , les souvenirs du passé ! sinon ça va , je peux vous donner une chaussure aussi ! fréquence de connexion / un peu trop souvent, je suis une droguée Pas choisi d'être une anomalie  4113627247 mais allez dans le 5/7, même si j'y crois pas, je connais pas le mot raisonnable Pas choisi d'être une anomalie  7591526 le mot de la fin / je veuuuuux des liens again Pas choisi d'être une anomalie  4113627247 .


on peut réserver le monsieur please Pas choisi d'être une anomalie  3176379322

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://savethequeens.forumactif.com/t1130-pas-choisi-d-etre-une-anomalie https://savethequeens.forumactif.com/t1278-keziah-l-ame-d-un-champion


Athenais Weiss


( keep on haunting me )

/ avatar : stella.
/ crédits : (ava) perséphone. (sign) uc.
/ nombre de messages : 1528
/ cartes en main : 10
Pas choisi d'être une anomalie  Tumblr_olsml16LWc1w0fctbo8_250
/ âge : 24
/ statut : coeur anesthésié depuis qu'il l'a trompé. super l'amour.
/ occupation : conseillère de vente en parfumerie chez l'oréal, pour les beaux yeux de papa. l'empire au bout des doigts.
/ zone du queens : là où siègent les plus gâtés, le queens uppé.
/ beau bordel :
Pas choisi d'être une anomalie  3097317071_1_3_8U4eKIqvi tried to wash you away
but you just won't leave.


☆ ☆ ☆
mahe - sage&tazmin - anyone ?

Pas choisi d'être une anomalie  Empty
MessageSujet: Re: Pas choisi d'être une anomalie    Pas choisi d'être une anomalie  EmptyMer 1 Aoû - 1:01

BB LUCAS BB D'AMOUR BB DE MA VIE MON PETIT COEUR FOND  Pas choisi d'être une anomalie  3176379322  Pas choisi d'être une anomalie  3176379322  Pas choisi d'être une anomalie  3176379322
re-bienvenue chez toi chaton et jtm  Pas choisi d'être une anomalie  3794924939  Pas choisi d'être une anomalie  3794924939  Pas choisi d'être une anomalie  3794924939

_________________

on était beau souvent, quand on
souriait pour rien, on s'aimait
trop pour s'aimer bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://savethequeens.forumactif.com/t721-best-kept-secret-athenais https://savethequeens.forumactif.com/t790-the-lovers-are-losing-athenais
Invité


avatar


Invité


Pas choisi d'être une anomalie  Empty
MessageSujet: Re: Pas choisi d'être une anomalie    Pas choisi d'être une anomalie  EmptyMer 1 Aoû - 1:06

le titre (louise attaque bordel)
bae lucas
toi
ça fait l'plus beau combo
t'es si beau - belle - comme ça.
on va enfin avoir notre lien bb
r'bienvenue chez toi. Pas choisi d'être une anomalie  3227196488
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


Pas choisi d'être une anomalie  Empty
MessageSujet: Re: Pas choisi d'être une anomalie    Pas choisi d'être une anomalie  EmptyMer 1 Aoû - 2:25

oh bah te revoilà, encore une fois carrément canon Pas choisi d'être une anomalie  2480631781
rebienvenue chez toi Pas choisi d'être une anomalie  2465598603 Pas choisi d'être une anomalie  3794924939
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


Pas choisi d'être une anomalie  Empty
MessageSujet: Re: Pas choisi d'être une anomalie    Pas choisi d'être une anomalie  EmptyMer 1 Aoû - 7:13

bordel mais comment tu fais pour gérer autant de compte. Pas choisi d'être une anomalie  697000959 Pas choisi d'être une anomalie  1774268211 rebienvenue par ici avec ce joli monsieur. Pas choisi d'être une anomalie  2480631781
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


Pas choisi d'être une anomalie  Empty
MessageSujet: Re: Pas choisi d'être une anomalie    Pas choisi d'être une anomalie  EmptyMer 1 Aoû - 8:10

rebienvenue avec ce beau goss.
et si err se tapait toute l'équipe de foot, vous en dîtes quoi? Pas choisi d'être une anomalie  4113627247
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


Pas choisi d'être une anomalie  Empty
MessageSujet: Re: Pas choisi d'être une anomalie    Pas choisi d'être une anomalie  EmptyMer 1 Aoû - 9:31

encore toi ?  Pas choisi d'être une anomalie  7591526
jtm, tes persos sont toujours trop classes.  Pas choisi d'être une anomalie  3476085353
rebienvenue. Pas choisi d'être une anomalie  946831849
par contre @err dohwan, pourquoi t'oublierais pas c't'idée ?  Pas choisi d'être une anomalie  3476085353
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


Pas choisi d'être une anomalie  Empty
MessageSujet: Re: Pas choisi d'être une anomalie    Pas choisi d'être une anomalie  EmptyMer 1 Aoû - 9:58

je suis morte.
j'ai cherché sa galerie hier pour savoir j'ai rien trouvé.
ce mec est un génie.
Spoiler:
 
bienvenue ici, et je veux un lien, je m'en fou. Pas choisi d'être une anomalie  1349592055
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


Pas choisi d'être une anomalie  Empty
MessageSujet: Re: Pas choisi d'être une anomalie    Pas choisi d'être une anomalie  EmptyMer 1 Aoû - 10:07

ah ça y est tu l'as enfin Pas choisi d'être une anomalie  7591526
ce personnage promet Pas choisi d'être une anomalie  4113627247
rebienvenue chez toi, t'es toujours aussi belle (beau) Pas choisi d'être une anomalie  3794924939
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






Pas choisi d'être une anomalie  Empty
MessageSujet: Re: Pas choisi d'être une anomalie    Pas choisi d'être une anomalie  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Pas choisi d'être une anomalie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS :: motherfuckers all know who i am :: living in shades of cool :: they say life starts now-
Sauter vers: