Le Deal du moment : -39%
Huawei P30 Smartphone
Voir le deal
395 €

Partagez

 

 maux silencieux. (alysmus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité


avatar


Invité


maux silencieux. (alysmus) Empty
MessageSujet: maux silencieux. (alysmus)   maux silencieux. (alysmus) EmptyMer 25 Juil - 0:04


I'm overwhelmed and insecure, give me something.

il est tard. p't'être trop tard. j'ai un dernier mot d'la part de ton père. elle a mal, elle arrive pas à se lever. aly s'tient le ventre, s'retient de pas pleurer. elle voulait juste se balader dans les rues du queens, elle avait besoin de s'évader un peu. elle sent quelque chose d'humide sur sa joue. il lui a craché dessus. il rigole, mais elle est un peu sonnée. elle comprend pas vraiment c'qu'il s'est passé. elle a senti quelqu'un qui l'a tiré en arrière. puis les choses sont allées trop vite pour qu'elle s'en souvienne vraiment. au fond, il n'a pas vraiment frappé. pas trop. juste assez pour qu'elle souffre. et il est parti. comme ça. elle voit flou, y'a les larmes qui coulent. elle essaye de respirer, mais elle est presque bloquée. il a dû taper sur une côte. mais c'est sûrement rien d'grave, pas vrai ? son père oserait jamais vraiment lui faire du mal, pas vrai ? bordel. bordel. bordel. pourquoi elle est encore en train d'essayer d'lui trouver un fond gentil ? elle est ridicule, aly. elle a mal, aly. p't'être, que le pire dans tout ça, c'est qu'elle est pas si loin d'chez eux. alors elle attend un peu. le temps d'se calmer. le temps d'essayer de respirer. elle ose pas se toucher le ventre, parce qu'à peine elle ose frôler sa peau, qu'elle est prise de vertiges. faut qu'elle se reprenne. elle arrange ses vêtements, souffle un bon coup. elle est certaine de pouvoir y arriver, aly. elle s'croit forte. comme toujours. elle veut pas comprendre les mots d'ce type. son père oserait jamais lui faire mal. pas à elle putain. elle est devant chez elle. elle y est presque. elle veut juste s'allonger, juste se reposer. elle doit rien dire aux garçons. elle veut pas les inquiéter. pas encore. y'a les marches qu'elle doit monter. elle est en retard en plus de ça, aly. parce qu'elle avait dit à rasmus qu'elle rentrait bientôt, mais le bientôt, ça fait trop longtemps qu'il est sorti. quand elle arrive au bout d'ses putains d'escaliers, elle a encore envie de pleurer. faut qu'elle se reprenne, ça va, elle peut gérer la douleur. y'a son coeur qui bat vite. y'a rien qui va. et pourtant, elle arrive à ouvrir la porte de l'appartement. j'suis là. elle dit, en essayant d'cacher la douleur dans sa voix, contrôlant les tremblements d'son corps. et au fond, elle espère sincèrement que rasmus soit lui aussi sorti.  

©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


maux silencieux. (alysmus) Empty
MessageSujet: Re: maux silencieux. (alysmus)   maux silencieux. (alysmus) EmptyMer 25 Juil - 15:43


maux silencieux
— — — rasmus&alyzée — — —

Bordel de cul. Elle n’était pas encore rentrée. Il était tard et elle n’était pas encore rentrée. Le garçon, debout devant la large fenêtre, observait la vie nocturne qui s’agitait sous ses grands yeux sombres, le poing collé à ses lèvres, son corps immobile. En attente. À l’affût. Il savait comment cacher ses émotions, Rasmus. Il était comme ça. Impassible en toutes circonstances, même quand il mourrait d’envie d’étriper son interlocuteur. Il savait qu’il valait rester maître de soi-même, quoi qu’il arrive. Mais là, ce soir, il ne pouvait pas. Il n’en était pas capable. Ses yeux bougeaient sans cesse, nerveux. Ses dents mordillaient sa langue, ses joues. Parce que, bordel de cul, il était tard et elle n’était pas encore rentrée. Il avait regardé son portable mille fois avant de comprendre qu’elle ne répondrait pas à ses messages, pour une mystérieuse raison. Alors il s’était posté à la fenêtre, à se morfondre de plus belle. Il n’en avait pas bougé. Et maintenant, il se retenait de ronger ses ongles, tellement son angoisse le tuait à petit feu. C’était comme si elle avait disparu de la carte. Un tour de magie cruel, imprévu. Quand elle était sortie, il ne s’était pas inquiété. Elle était libre de ses mouvements, après tout. Leur appartement n’était pas une prison; Phil et lui, pas ses geôliers. Juste ses petits amis. Et ni l’un ni l’autre ne pouvaient la protéger, ce soir. Parce qu’ils n’étaient pas avec elle. Rasmus se massa le front. Il n’était pas aussi impulsif que Phil, il préférait calculer ses actes plutôt que de foncer dans le tas. Mais là, il fallait bien qu’il fasse quelque chose, non? Il ne pouvait pas rester là, comme un con, à attendre. N’avait-il pas suffisamment attendu? Juste au moment où il se torturait le cerveau, à s’interroger sur ce qu’il devait faire, la porte d’entrée tourna sur ses gonds. Lentement. Presque silencieusement. Presque. S’il ne s’était pas tenu immobile, il n’aurait rien entendu, il en était certain. Le visage miné par l’inquiétude, il fit volte-face et reconnut la silhouette d’Aly dans l’embrasure de la porte. Elle était là. Bien là. En chair et en os. « Aly, merde, t’étais passée où? » s’écria-t-il tout en allant à sa rencontre. Mais au fur et à mesure qu’il marchait vers la rousse, il comprit que quelque chose n’allait pas. Quelque chose clochait. Quoi? Ses tremblements, pour commencer. Son regard fragile, pour continuer. Sa voix mal assurée, pour terminer. Avec douceur, il toucha la joue de la jeune femme. Humide. Poisseuse. On lui avait craché dessus. « C’est qui le con qui t’a fait ça? » murmura-t-il, plus hébété qu’autre chose. Il voulait tout savoir. Là, maintenant. Au diable la patience.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


maux silencieux. (alysmus) Empty
MessageSujet: Re: maux silencieux. (alysmus)   maux silencieux. (alysmus) EmptyMer 25 Juil - 16:00


I'm overwhelmed and insecure, give me something.

aly, elle aura beau essayé avec toute la volonté du monde de cacher les maux, les blessures, au fond elle sait à quel point rasmus est loin d'être con. peut-être qu'il va comprendre, peut-être pas. et si c'est pas le cas, elle ira simplement prétexter qu'elle est fatiguée et elle partira s'coucher. elle peut pas lui dire. parce qu'il va s'énerver, ne va pas comprendre. et au fond, c'est bien aly qui n'comprend rien à c'qu'il se passe. elle a jamais rien demandé, elle mérite pas qu'on lui fasse autant d'mal. l'truc c'est qu'aly prend sur elle. elle arrive à ne pas trembler dans l'intonation de sa voix pour ne pas qu'ras se doute de quelque chose. elle peut mettre les tremblements sur le coup du froid. elle est intelligente, elle peut bien s'débrouiller. et non. rasmus n'est vraiment pas con. à peine il lui frôle la joue qu'une première question s'échappe de ses lèvres. et putain c'était pas dans le plan, ça. elle était censée s'être déjà échappé, être déjà aller se coucher. c'est rien. elle arrive plus à tenir sa voix. elle s'met à trembler, la douleur est de plus en plus forte et respirer en devient presque une torture. j'veux juste aller me coucher. elle veut pas l'embêter. elle a déjà assez fait avec l'histoire de son père. j'peux avoir un câlin ? s'il te plaît ? elle est vraiment pas rassurée. l'truc c'est qu's'il accepte, s'il veut bien, elle sait qu'au moment où il va compresser son corps contre le sien, elle va souffrir le martyr. mais à l'heure qu'il est, elle en a besoin. et elle sait, qu'rasmus est pas forcément tactile. elle demande rarement, et même, quand elle en veut un, elle l'force un peu parce qu'elle se rapproche de lui, elle colle elle-même son corps contre le sien. mais pas ce soir. parce qu'elle a mal, qu'elle arrive plus à gérer la douleur, et qu'elle est sur le point d'craquer, la douce aly.

©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


maux silencieux. (alysmus) Empty
MessageSujet: Re: maux silencieux. (alysmus)   maux silencieux. (alysmus) EmptyMer 25 Juil - 23:25


maux silencieux
— — — rasmus&alyzée — — —

Qu’est-ce qui avait bien pu se passer? Voilà la question qui tournait en boucle dans la tête de Rasmus depuis qu’Aly était rentrée. Il ne comprenait pas. Il ne comprenait rien. Elle n’était pas dans son état normal, c’était aussi évident que la bave qui était restée sur sa joue, qu’elle n’avait même pas pris la peine d’enlever. Comme si elle s’en fichait. Et elle tremblait, merde, elle tremblait tellement que Rasmus craignait qu’elle ne s’effondre devant ses yeux, comme un château de cartes qu’un faux mouvement de la main viendrait abattre. Elle était si fragile, Aly. Un rien pouvait la balayer. Parfois, il se demandait même ce qu’elle faisait ici, dans ce monde égoïste et corrompu. Elle n’avait pas sa place parmi les vivants, encore moins parmi les morts. Non, la jolie rousse, elle méritait de vivre au paradis, si on croyait à ces choses-là. Au paradis, ouais. Là où personne ne pourrait lui faire du mal. Là où son père ne pourrait jamais l’atteindre. Mais cet homme méritait-il le titre de père? Rasmus en doutait. Un père vous protégeait, vous aimait. Un père ne vous manipulait pas et ne vous traitait pas comme un vulgaire objet. Son père n’était pas son père. C’était un monstre. À cette pensée, Rasmus sentit son humeur s’assombrir. C’est peut-être pour ça, ou peut-être parce qu’elle s’entêtait à lui cacher la vérité, qu’il baissa les yeux. « Tu me fais pas confiance? » Il savait que Phil, lui, l’aurait forcée à parler, quitte à la bousculer un peu, juste pour la faire réagir. Parce que, merde, c’était pas rien. Et ça, quoi qu’elle en dise. Mais Rasmus, lui, préférait adopter une méthode plus insidieuse, plus subtile. Il verrait bien comment elle réagirait. L’important, c’était qu’elle ne s’emmure pas dans le silence. Et pour ça, il était prêt à tout. Sauf à ce qu’elle lui demande de la serrer dans ses bras. Et elle le suppliait du regard, sans mot dire. Ça devait être parce qu’elle, plus que quiconque, savait qu’il lui en coûtait beaucoup pour se rapprocher physiquement d’un autre être humain et de l’étreindre contre lui. Ce n’était pas dans la nature de Rasmus. Mais si Aly le lui demandait, si elle le regardait comme ça, avec ses grands yeux sombres — si vulnérables —, alors il courberait l’échine. Juste pour lui faire plaisir. Juste pour qu’elle se sente mieux. Avant qu’il ne change d’idée, il plaça ses grands bras autour de ses épaules d’un mouvement brusque, dénué de toute tendresse. Parce qu’il n’était pas aussi doué que Phil dans les démonstrations affectives. Mais il finirait bien par apprendre. Tôt ou tard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


maux silencieux. (alysmus) Empty
MessageSujet: Re: maux silencieux. (alysmus)   maux silencieux. (alysmus) EmptyMer 25 Juil - 23:49


I'm overwhelmed and insecure, give me something.

aly arrive pas vraiment à savoir ce qu'elle veut. elle a besoin d'être seule, mais en même temps elle supporterait pas qu'il ne soit pas à ses côtés. elle prend sur elle pour ne pas craquer, pour essayer d'montrer qu'il n'y a pas de problèmes, qu'elle est capable de respirer normalement. alors que c'est loin d'être le cas. plus elle respire, plus elle a la sensation d'avoir un couteau qui s'enfonce de plus en plus dans son organisme. elle a peur qu'rasmus s'énerve s'il apprend qu'on a touché à un d'ses cheveux. peut-être qu'encore une fois, elle ne se rend pas compte de la gravité de la chose. parce qu'elle préfère protéger ses petits-amis qu'se protéger elle-même. parce que c'est grave ce qu'elle a vécu, et pourtant, elle est encore à croire qu'ça lui est tombé dessus parce qu'elle était la première proie trop facile à attraper. alors que c'est faux. bordel, elle a compris qu'c'est un coup d'son père. elle a compris qu'il se passait quelque chose de bien trop grave, que c'n'était qu'un simple avertissement. je te fais confiance. elle a la voix qui tremble. elle arrive pas à se contrôler, aly. ça d'vient trop difficile, c'est lui demandé de faire des efforts qu'elle n'arrive plus à avoir. elle a besoin d'sentir qu'il est là. elle a besoin d'un câlin, de bras protecteurs. et pourtant, elle a presque oublié qu'c'est à rasmus qu'elle demande ça. l'type qui a énormément d'mal à être proche, physiquement. maladroit dans ses gestes. elle le regrette à la minute où les gestes de rasmus sont trop brusques. tu m'fais mal ! elle le repousse sans vraiment l'vouloir. elle explose en sanglots en s'tenant le ventre. et pleurer à sanglots, ça l'aide encore moins pour avoir de l'oxygène. il m'a fait mal, ras... et peut-être qu'il va comprendre, peut-être pas. une chose est certaine, c'est qu'elle n'arrive plus à faire semblant. et pire, elle arrive encore moins à respirer. elle veut juste aly, qu'tout ça s'arrête. elle est épuisée.

©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


maux silencieux. (alysmus) Empty
MessageSujet: Re: maux silencieux. (alysmus)   maux silencieux. (alysmus) EmptyVen 27 Juil - 0:17


maux silencieux
— — — rasmus&alyzée — — —

Elle lui faisait confiance, disait-elle. Alors si elle hésitait tant à lui révéler la vérité, si elle tremblait autant qu’elle le faisant en ce moment même, c’est que c’était plus grave qu’il ne l’escomptait. Autrement, elle ne serait pas aussi chamboulée. Il ne restait plus qu’à savoir ce qui s’était passé. Et pour ça, il n’y avait pas trente-six moyens : elle devait se confier à lui. Et ensuite, il ferait tout en son pouvoir pour que ça ne se reproduise plus. Il détestait tant la voir dans cet état, si désemparée — si vulnérable. Là, en ce moment, il aurait aimé que Phil soit là, avec eux. En son absence, Rasmus avait l’impression qu’il ne suffirait pas à lui seul à consoler Aly, quoi qu’il dise, quoi qu’il fasse. Il ne pouvait pas y arriver seul… et en même temps, il ne pouvait pas l’appeler pour lui dire de rappliquer à l’appartement séance tenante; l’appeler, c’était laisser la jeune femme seule, même si ce n’était qu’une affaire de quelques minutes. Et ça, il ne le voulait pas. Dire que la soirée avait si bien commencé, calme et paisible, et puis Aly qui venait de débarquer en si piteux état… Alors comme il ne pouvait rien faire d’autre, il l’enlaça contre lui, avec peut-être trop de rudesse qu’il n’en fallait, comme il le comprit quand elle le poussa loin d’elle en criant. Pris au dépourvu, Rasmus la dévisagea les sourcils froncés. « Mais qu’est-ce qui te prend? » Il ne comprenait plus rien. Comment ça, il lui faisait mal? D’accord, il n’était pas le mec le plus doux sur terre, mais de là à ce qu’elle se tienne le ventre à deux mains, non, il ne fallait pas exagérer. En plus, elle venait de fondre en larmes devant lui. Qu’était-il supposé faire? Lui faire un autre câlin? Bien sûr que non, puisque la première fois, il lui avait fait mal. Ce que c’était compliqué! C’est alors qu’une partie de la réponse se révéla à lui : quelqu’un lui avait fait mal. Les poings de Rasmus se serrèrent et son regard s’assombrit. Il avait envie de retrouver le con qui avait fait du mal à Aly et lui faire payer ses actes. Mais il devait penser à elle avant tout. Il devait garder la tête froide. Ne pas paniquer. D’une voix qui se voulait apaisée, il lui murmura : « Ok, ok, ok. Chut, calme-toi, j’suis là, ça va aller. J’veux juste comprendre. On t’a volé quelque chose? On t’a frappée? » Ça expliquerait pourquoi elle avait eu si mal quand il l’avait touchée. Aussitôt, il se maudit de ne pas y avoir songé plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


maux silencieux. (alysmus) Empty
MessageSujet: Re: maux silencieux. (alysmus)   maux silencieux. (alysmus) EmptyVen 27 Juil - 1:00


I'm overwhelmed and insecure, give me something.

elle n'assure pas aly. elle le sait. elle réclame un câlin pour le rejeter. elle demande de l'attention pour ne pas réussir à se contrôler. pourtant, les câlins de rasmus, elle les aime. parce que c'est maladroit, mais qu'elle se sent tellement privilégier à chaque fois qu'il lui offre ça. sauf que ce soir, elle est pas capable de l'apprécier. alors que pourtant elle en a besoin. et forcément, rasmus ne comprend pas. la questionne. se montre presque froid envers elle. ça lui fait redoubler les larmes. elle panique. il aimerait qu'il comprenne que c'est pas sa faute. qu'si elle a dû le repousser, c'est simplement parce que son père a envoyé un sbire pour montrer qu'il était toujours dans leurs vies, malgré qu'il soit encore en russie. j'suis désolé. parce qu'en plus elle s'excuse. elle se sent minable. n'sait pas comment faire pour expliquer concrètement ce qu'il s'est passé. elle parle. mais sa voix est coupée, à cause des larmes, à cause de la douleur. et le pire, dans toute cette histoire, c'est qu'elle arrive de moins en moins à respirer. et il fini par comprendre, ras. et, cette fois-ci, quand il se met en colère, c'est pas parce qu'aly l'a rejeté de ses bras. c'est simplement parce qu'il a compris qu'il s'était passé quelque chose de bien trop grave. et sur le coup, aly n'arrive pas à se calmer, n'arrive pas à calmer les sanglots, les larmes. elle prend du temps, avant d'essayer de contrôler un minimum la douleur pour pouvoir s'expliquer. mais ça lui semble impossible. alors elle s'contente de lever son tee-shirt. doit y avoir un hématome, vu la douleur qu'elle ressent. j'sais pas c'qu'il voulait. elle commence à réellement à avoir du mal à parler. j'ai trop mal. elle arrête de parler. elle peut pas pleurer, elle peut pas parler, elle peut pas respirer sans qu'la douleur se multiplie. elle a juste besoin qu'ras la rassure. mais ça semble impossible. pas avec c'qui est en train d'se passer. et si elle avait eu le courage, elle lui dirait, aly, qu'c'est un cadeau d'la part de son père.

©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


maux silencieux. (alysmus) Empty
MessageSujet: Re: maux silencieux. (alysmus)   maux silencieux. (alysmus) EmptyMer 29 Aoû - 21:45


maux silencieux
— — — rasmus&alyzée — — —

Dire que la situation n’était pas claire aurait été un euphémisme dans la situation actuelle. Rasmus, qui était pourtant le plus réfléchi du trio qu’Aly, Phil et lui formaient, n’arrivait pas à prendre le recul nécessaire pour comprendre que c’était beaucoup plus grave qu’il ne l’avait d’abord pensé. Il voyait bien les larmes couler sur le beau visage de la jeune femme, il voyait bien qu’qu’elle peinait à reprendre son souffle. Qu’elle paniquait. Mais il ne comprenait pas pourquoi. Ne pouvait pas comprendre pourquoi. Comment en aurait-il été autrement? Il n’était pas devin. Il n’était que lui, Rasmus Goldberg, petit être humain insignifiant parmi la mer d’êtres humains de cette foutue planète. Et il se sentait impuissant face à elle, sa Aly. À lui et Phil. Et il détestait cette sensation. Il aurait voulu lui épargner toutes les souffrances du monde, à Aly. Après tout ce qu’elle avait vécu aux mains de son père — mais méritait-il pareil titre? il en doutait —, elle ne le méritait pas. Elle méritait d’être heureuse. Et là, maintenant, devant lui, elle ne l’était pas. Et, fallait-il le répéter une énième fois, il ne comprenait pas pourquoi. Alors il s’emporta un peu contre elle. Lui demanda d’un ton sec ce qu’il lui prenait, tout d’un coup. Et resta interdit face à sa réponse. Elle s’excusait. Il s’énervait, pas aussi violemment que Phil se serait énervé, et elle s’excusait. Comme si elle avait merdé. « Aly, t’as pas besoin de t’excuser, je… C’est moi qui… » Et il en perdait ses mots, Rasmus. Preuve que la situation le dépassait, lui qui aimait tellement tout contrôler. Il ne chercha pas à achever sa phrase, qui resta en suspens. Il se contenta d’observer la jeune femme en larmes devant lui, sans savoir comment l’aider ou même lui remonter le moral. Il se contenta de l’observer en attente d’une réponse de sa part. Une réponse qui vint, finalement, sous la forme d’une hématome horrible, énorme, sur son ventre. La bouche entrouverte, Rasmus la dévisagea un moment avant d’éclater : « Putain, Aly, mais tu t’es vue? Faut t’emmener à l’hôpital! Tout de suite! » Il voudrait lui reprocher de ne pas le lui avoir dit plus tôt, mais il n’en avait pas le courage. La dernière chose qu’il voulait, c’était être la source de ses pleurs. Avec un sourire qu’il espérait rassurant, il entoura la jeune femme de son bras afin qu’elle se sente en sécurité et qu’elle puisse prendre appui sur lui, puis ensemble, ils se dirigèrent vers sa voiture. Pendant qu’il l’aidait à s’installer et à attacher sa ceinture, il lui murmura, les dents serrées : « Attends que Phil soit au courant… Celui qui t’a fait ça va regretter d’être né, crois-moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


maux silencieux. (alysmus) Empty
MessageSujet: Re: maux silencieux. (alysmus)   maux silencieux. (alysmus) EmptyMer 5 Sep - 18:44


I'm overwhelmed and insecure, give me something.

elle est incapable de faire un choix, d'savoir où ses sentiments sont un peu plus forts. parce que rasmus est rasmus, phil est phil. ils se complètent tellement tous les trois qu'ça rend leur relation encore plus belle. l'truc, c'est que ce soir, c'est différent. ce soir, alyzée a mal, alyzée a surtout peur. elle n'ose pas dévoiler la vérité parce qu'elle a peur que rasmus s'énerve, a peur qu'il en oublie la détresse de la rousse pour se venger, pour taper l'homme qui aurait osé faire du mal à sa princesse. elle veut juste se sentir protéger, elle veut juste qu'il serre aly très fort, qu'il lui dise que tout ira bien. sauf qu'c'est pas possible. parce qu'aly est en larme, parce qu'aly souffre le martyr, parce qu'elle veut juste que tout ça s'arrête. elle est pas née au bon endroit. aly, c'le genre de fille qui mériterait d'se sentir aimer, qui aurait pu appeler sa mère dans l'espoir qu'elle lui donne des conseils. mais c'est pas comme ça qu'ça doit s'passer, visiblement. il comprend pas, rasmus. et elle le sait. elle voit son visage. ça lui semble juste impossible d'ouvrir les yeux, juste impossible d'ouvrir la bouche. alors tant pis, alors elle montre. elle relève son tee-shirt, elle aurait tellement espéré être sourde pour n'plus entendre rasmus. peur d'sa réaction, peur d'trop d'choses, au final. aly aimerait lui dire de ne pas crier, mais elle en est incapable. elle laisse juste rasmus faire, le laisse l'emmener jusqu'à la voiture, essaye d'épuiser son souffle alors que ça lui semble impossible. son rasmus est là, il ne lâche pas la gosse. elle se sent d'un coup un peu plus à l'aise, a simplement l'impression qu'il arrive à mettre de côté la colère pour n'pas qu'elle s'inquiète. elle a juste oublié, aly, qu'elle n'était pas face à phil, ce soir. faut pas lui dire. elle s'inquiète, d'un coup. parce que putain, elle sait, aly, qui a pu lui faire ça. elle sait, bordel, et elle s'en veut presque d'vouloir encore le protéger après toute l'horreur qu'elle a subi. juste... emmène moi à l'hôpital, trouve une excuse, mais si phil apprend qu'c'est mon père, il va vouloir aller l'tuer. les yeux qui clignotent, elle a l'impression qu'le monde s'est soudainement mis à tourner. elle se sent pas bien, elle réalise même pas c'qu'elle dit. et quand ça d'vient impossible pour elle d'laisser les yeux ouverts, elle s'laisse juste emporter. par elle n'sait trop quoi. le fond sonore est juste un immense bruit qu'elle n'comprend pas. putain. aly voulait juste qu'tout ça s'arrête.

©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


maux silencieux. (alysmus) Empty
MessageSujet: Re: maux silencieux. (alysmus)   maux silencieux. (alysmus) EmptyLun 10 Sep - 22:14


maux silencieux
— — — rasmus&alyzée — — —

C’était mille fois plus grave qu’il ne l’avait imaginé. Il avait l’impression qu’une partie de son monde venait de s’écrouler, bam, comme ça. Comme un vulgaire château de cartes qu’une main cruelle aurait balayé sous le coup de la colère. Et le pire, c’était qu’il n’avait rien vu venir. Con. Con, con, con. Il était con, Rasmus. Il avait cru à sa comédie. Ça ne lui arrivait pas souvent, mais là, maintenant, tout de suite, il avait envie de se mettre à genoux et de la supplier de lui pardonner, lui pardonner de l’avoir laissée souffrir comme ça. Parce que bordel, il avait failli la perdre ce soir. La vérité le frappait de plein fouet. Il avait failli la perdre, sa Aly. Si le type l’avait frappée un peu plus fort, peut-être qu’elle n’aurait pas eu la force de rentrer à l’appartement. Peut-être qu’elle ne serait jamais rentrée. Peut-être qu’on ne l’aurait jamais retrouvée. Ou alors des semaines plus tard, son corps si beau mais si fragile tout en morceaux. Les morceaux d’une poupée trop douce pour ce monde. Juste parce que Phil et lui n’avaient pas pu la protéger. N’avaient pas su la protéger. Mais c’était chose du passé, décida-t-il tout en l’installant dans la voiture. Désormais, il mettrait tout en œuvre pour assurer sa sécurité. Leur sécurité à tous, tant qu’à faire. Il y avait clairement un malade dans cette ville qui s’amusait à persécuter des innocents. Il s’agissait de surveiller ses arrières. Et Rasmus avait peut-être une idée pour ce faire. Mais pour l’heure, ce n’était pas important. L’important, c’était d’emmener Aly à l’hôpital. Avant que ses blessures ne s’aggravent, ne s’infectent ou il ne savait quoi. Il faillit freiner brusquement en l’entendant mentionner son paternel. 「 Ton père? 」 balbutia-t-il, choqué. 「 Je sais pas, Phil a l’droit d’être au courant et tu… Fuck! 」 Il klaxonna, une vieille dame venait de changer de voie sans avoir mis son clignotant. Il soupira. Le stress le rendait irritable. 「 Mais t’as pas tort, il en serait bien capable. 」 Et c’était justement le problème avec Phil, trop impulsif pour son propre bien. 「 On verra bien. Mais t’es pas seule, Aly. Okay? On est là. Pour toi. 」 Il  tenait à le lui rappeler. Ils seraient toujours là pour elle. Rasmus. Et Phil. Toujours. Comme elle ne répondait pas, il profita d'une lumière rouge pour tourner la tête en sa direction : c'est là qu'il s'aperçut que sa tête était tombée contre sa poitrine, que son corps était devenu flasque, une vraie poupée vivante. Rasmus jura et quand la lumière tourna au vert, il appuya sur l'accélérateur si violemment que le moteur hurla. L'hôpital n'était plus bien loin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






maux silencieux. (alysmus) Empty
MessageSujet: Re: maux silencieux. (alysmus)   maux silencieux. (alysmus) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
maux silencieux. (alysmus)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS :: versions #3 et #4 :: RPS-
Sauter vers: