Partagez | 
 

 dating process is not normal for me (nahia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Gaia Andreani


/ avatar : ana.
/ crédits : (ava) hershelves. (sign) uc.
/ autres personnages : noa, athenais, lisa, india, siam, ainhoa.
/ nombre de messages : 1569
/ cartes en main : 25

/ âge : 29
/ statut : to conquer, to please and to seduce, just to heal.
/ occupation : nurse, humanist heart.
/ zone du queens : le queens vert.
/ beau bordel : be brave with your life.
☆ ☆ ☆
finn #2 - cez - kory - tehani
anyone ? - anyone ?

MessageSujet: dating process is not normal for me (nahia)   Mer 18 Juil - 11:51

ce serait mentir que de dire qu'elle ne regardait pas les couples qui se tenaient par la main dans les rues new-yorkaises. ceux qui dinaient les yeux dans les yeux dans un restaurant spécialement choisi pour l'occasion. ou bien ceux qui se souriaient encore, sans oublier de jeter un oeil, de temps à autres, sur leurs enfants qui jouaient non loin. elle ne pouvait pas dire que ce genre de vie ne la faisait pas rêver gaia. seulement, elle n'avait plus personne pour la partager avec elle. alors elle a posé un mouchoir dessus, un voile qui lui permettait de ne pas trop se torturer avec ça et de continuer à avancer, à saisir toutes les autres opportunités que la vie pouvait lui offrir.
celle-là, c'était une idée de winnie. et dire qu'elle n'avait pas été emballée était un doux euphémisme. elle n'était pas du genre à s'étaler en place publique gaia. ni même à s'offrir tel un morceau de pain, au premier venu. elle avait encore un certain respect pour elle-même et n'entendait pas s'imposer des choix qui ne lui convenaient pas. pourtant, face à l'insistance de son amie qu'elle connaissait bien pour ne jamais lâcher le morceau sans avoir obtenu gain de cause, elle avait capitulé. voilà qu'elle voulait se mêler de ses relations amoureuses maintenant. la brune se contenterait de faire profil bas, d'obéir à ses lubies passagères tout en espérant qu'elle lui ficherait la paix juste après. c'était un rendez-vous, un seul. elle pouvait bien y mettre un peu du sien, il ne risquait pas de lui arriver grand chose après tout. elle se résigne à rejoindre le parc le plus proche de chez elle. un lieu qu'elle avait choisi pour ne pas se retrouver trop reculée du reste du monde. peut-être parce qu'elle n'était pas non plus très rassurée de rencontrer un parfait inconnu dont elle n'avait aperçue qu'une image flou sur un site de rencontres. elle soupire en repensant à ce que lui faisait faire sa meilleure amie, elle ne manquerait pas de lui rendre la pareille si l'occasion se présentait. s'installant finalement sur un banc au milieu de la verdure environnante, elle patiente. non sans s'imaginer des tas de scénarios pour les minutes à venir. quand son regard se recentre enfin, c'est sur la pâtissière du coin qu'elle le pose. ma pâtissière préférée ! je ne pensais pas qu'on serait amenée à se croiser en dehors de votre boutique. ça faisait plusieurs années que gaia était devenue une habituée des lieux. matin et soir, elle ne se refusait jamais un petit plaisir gourmand. d'autant qu'ils avaient l'avantage de lui éviter de cuisiner quand l'envie lui manquait, c'est-à-dire à peu près chaque jour de chaque mois. elle savait que ce n'était pas bon pour sa ligne mais qu'y pouvait-elle si elle n'avait rien d'un chef ? j'attends quelqu'un mais on peut sûrement échanger quelques mots avant son arrivée. elle a le sourire pendu aux lèvres gaia, trop heureuse de cette rencontre fortuite. si seulement tu savais jusqu'où winnie avait poussé le bouchon, tu en perdrais peut-être tes étincelles...

_________________

me and my heart we got issues, don't know if i should hate you or miss you. damn i wish that i could resist you, can't decide if i should leave you or kiss you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t448-i-call-myself-a-chameleon-gaia http://savethequeens.forumactif.com/t518-et-soudain-tout-le-monde-me-manque-gaia En ligne
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: dating process is not normal for me (nahia)   Mar 25 Sep - 0:54

t’es de repos aujourd’hui et c’est loin de te déplaire. ta vie parfaite, celle que tu pensais avoir réussi à reconstruire, oui cette vie là… et bien elle commence à s’effriter. t’es pas du genre à te laisser abattre ni être percutée par les évènements qui t’arrivent. pourtant c’est le cas. et il faut que ça change. tu ne laisseras pas ce bordel monstre qu’est ton passé resurgir et tout foutre en l’air. alors t’as pris ta journée, t’as décidé d’aller faire du shopping. c’est bien connu, les femmes pour s’occuper l’esprit elles font chauffer la carte bleue. et ça t’a fait du bien. quelques ensembles de lingerie, des pantalons pour bosser, une robe pour une soirée quelconque et trois paires de chaussures plus tard, te voilà plus apaisée. tes sacs portés à bout de bras tu erres dans le parc non loin de ta dernière boutique. les rayons du soleil te font du bien, ils te calment. t’es pourtant pas casanière mais ces derniers temps t’as passé plus de temps enfermée dans la cuisine de la pâtisserie qu’ailleurs. le travail t’a toujours sauvé. avoir les mains dans la farine a un côté relaxant que tu apprécies toujours autant. mais ta vie ne doit pas se résumer qu’à ça. tu réunis tous tes achats dans une seule main pour pouvoir payer un café à un vendeur ambulant du parc. le gobelet en main après l’avoir acheté, tu te balades dans les allées, regardes les gens profiter du temps clément de la journée. quelques enfants qui jouent avec leurs parents qui les observe de loin, des promeneurs solitaires ou d’autres qui sortent leurs chiens. y’a un peu de tout. aussi des joggeurs qui se fichent de savoir si t’es sur leur chemin dont un qui manque de te faire renverser ton café. tu pestes mais ne t’attarde pas sur le sujet, continuant d’avancer. jusqu’à ce que tu la vois, douce habituée de la boutique. tu lui souris, tu t’approches et laisses échapper un rire à sa remarque. ” préférée ? et bien j’en ai de la chance dites moi. “ oh t’es pas du genre à te formaliser si les clients vont ailleurs mais c’est vrai que ce genre de mots font plaisir à entendre. elle te propose de bavasser un instant et l’idée est forte alléchante. ” avec plaisir. “ tu la rejoins sur le banc, dépose ton paquetage et porte ton breuvage à tes lèvres. ” un rendez vous amoureux ou juste une rencontre amicale ? “ tu te passes la main dans les cheveux avant de se reprendre. ” pardonnez ma curiosité, c’est un trait de ma personnalité que j’ai du mal à dissimuler. “ et c’est vrai. t’es une putain de curieuse. un défaut qui te poursuit depuis ta naissance d’ailleurs. mais tu l’aimes bien gaïa. si tous les clients pouvaient être comme elle les journées n’en seraient que plus douces.
Revenir en haut Aller en bas


Gaia Andreani


/ avatar : ana.
/ crédits : (ava) hershelves. (sign) uc.
/ autres personnages : noa, athenais, lisa, india, siam, ainhoa.
/ nombre de messages : 1569
/ cartes en main : 25

/ âge : 29
/ statut : to conquer, to please and to seduce, just to heal.
/ occupation : nurse, humanist heart.
/ zone du queens : le queens vert.
/ beau bordel : be brave with your life.
☆ ☆ ☆
finn #2 - cez - kory - tehani
anyone ? - anyone ?

MessageSujet: Re: dating process is not normal for me (nahia)   Mer 26 Sep - 1:07

elle y a pensé plusieurs jours durant. chaque fois un peu plus, à mesure que le fameux jour se rapprochait. elle essayait de tout imaginer, de préparer chaque éventualité qui pourrait se présenter à elle. dans sa tête, elle avait aussi façonné un tas d'excuses pour plein de sujets divers et variés. rien n'avait été laissé au hasard. et pourtant, elle paniquait toujours autant quand elle pensait à l'inconnu qu'elle allait bientôt devoir côtoyer pour sûrement près d'une heure. le rendez-vous n'avait même pas encore eu lieu qu'elle aurait souhaité l'abréger d'avance. ce n'est pas qu'elle n'est pas à l'aise avec les relations humaines gaia, c'est même tout le contraire. dans son métier, elle rencontre beaucoup de personnes issues de cercles différents et le courant passe toujours à merveille. là où ça devient compliqué, c'est quand on commence à parler de relation amoureuse. c'était devenu un sujet tabou pour la jeune femme qui refusait de se relancer là-dedans. elle répétait à qui voulait bien l'entendre qu'elle y avait perdu suffisamment de plumes la dernière fois, pour avoir envie de retenter l'expérience. elle s'y était laissé prendre une fois, pas deux. d'autant qu'elle ne savait toujours pas ce qui avait pu pêcher précédemment, elle n'avait donc aucun moyen de rectifier le tir. non, l'unique solution était de se complaire dans son célibat, même s'il ne lui tenait pas chaud la nuit, lui. autant que possible, elle s'occupait l'esprit avec le boulot, bien décidée à repartir en mission humanitaire dès que l'occasion se représenterait. parce qu'il n'y avait que ça qui puisse totalement lui happer ses dernières pensées dévastatrices.
elle aurait voulu pouvoir arrêter le temps, pour que les minutes cessent de courir autant. jamais le temps ne lui avait paru aussi rapide. l'être humain était décidément plein de contradictions, misant toujours sur ce qu'il n'avait pas. l'éternelle insatisfaction de tout un chacun. nerveuse d'une façon tout à fait nouvelle, elle patiente gaia. sans manquer de jeter des regards alentours sans arrêt. à la recherche de l'homme qui la rejoindrait bientôt. elle a étrangement besoin de se rassurer et de se préparer psychologiquement, ne sachant pas à quelle sauce elle allait être mangée. et elle est presque soulagée quand c'est nahia qui entre dans son champ de vision. elle ne fait pas le rapprochement, elle n'interprète rien, elle ne comprend rien de ce qui devrait lui sauter aux yeux. à la place, elle lui offre un visage tout sourire de tomber sur elle à ce moment-là. la pâtissière qu'elle visitait pratiquement chaque jour était encore sur sa route même en dehors de sa boutique. l'univers cherchait-il à tout prix à faire quelque chose de ces deux-là ? elle ne réfléchit même pas à tout cela l'infirmière, elle la prévient uniquement que leur échange sera sans nul doute écourté, mais prend le temps de la complimenter quand même. parce que c'est dans sa nature d'avoir toujours un mot gentil pour tout le monde. préférée ? et bien j’en ai de la chance dites-moi. un léger rire s'échappe de ses lèvres. en réalité, c'est moi qui ai de la chance. mon estomac serait bien maigre et malheureux de ne pas profiter de vos doigts de fées. la gourmandise était un bien vilain défaut chez la brune. ça faisait partie d'elle et elle n'y pouvait pas grand chose. ce pourquoi la pâtissière sauvait bien des fois sa faim de loup. elle avait beau se rêver dans une maison en couple avec l'homme qu'elle aimait gaia, il n'en restait pas moins qu'elle n'avait aucune des compétences de la femme au foyer. avec plaisir. elle semble ravie d'échanger quelques mots nahia, elle s'installe même à côté de l'infirmière. un rendez vous amoureux ou juste une rencontre amicale ? un petit rire gêné s'empare de la andreani. elle n'était décidément pas à l'aise avec cette situation, et elle saurait en faire payer le prix fort à sa meilleure amie. elle ne se serait sûrement jamais permise de la mettre dans un tel embarras. pardonnez ma curiosité, c’est un trait de ma personnalité que j’ai du mal à dissimuler. vous voulez dire, comme ma gourmandise ? elle souffle dans un rire. chacun avait ses propres vices, personne n'était parfait. c'était si ennuyeux la perfection. c'est plutôt ni l'un, ni l'autre. c'était l'idée d'une amie de me créer un compte sur un site de rencontres, voilà pourquoi j'me retrouve ici aujourd'hui. à attendre après un homme... mais je n'espère rien de ce genre de date. elle se sent obligée de préciser immédiatement qu'elle ne croit pas du tout en ce style d'histoires arrangées. elle n'est pas naïve à ce point, on ne construit pas des relations comme on construit des maisons. et pour vous, c'était journée shopping par plaisir ou pour oublier un petit désagrément ? elle parlait sûrement en connaissance de cause gaia. se faire plaisir avec des fringues était souvent un bon moyen d'éviter de trop penser à des sujets qui fâchaient. chacun ses méthodes après tout.

_________________

me and my heart we got issues, don't know if i should hate you or miss you. damn i wish that i could resist you, can't decide if i should leave you or kiss you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t448-i-call-myself-a-chameleon-gaia http://savethequeens.forumactif.com/t518-et-soudain-tout-le-monde-me-manque-gaia En ligne
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: dating process is not normal for me (nahia)   Lun 22 Oct - 1:52

si on te connait suffisamment, on sait que ce n'est pas dans ton habitude de faire du shopping. c'est pas comme si t'étais matérialiste ou que t'avais besoin de fringues. c'est juste un besoin primaire, animal. dépenser des sous, t'occuper l'esprit, faire en sorte de ne rien avoir d'autre en tête que de savoir si ce haut ira avec ce bas, si le prix est abordable ou sympa pour l'article. comme ça on pense pas, comme ça on réfléchit pas. t'es dans cet état d'esprit et comme ça fonctionne sur toi, autant en profiter. alors t'en profites et t'as dévalisé plusieurs magasins. c'est ainsi que tu te retrouves sur ce banc avec tes sacs, avec cette cliente que tu côtoie régulièrement lorsqu'elle vient prendre ses douceurs avant d'aller bosser ou au retour du boulot. même si t'aimes faire découvrir ce que tu prépares à de nouveaux clients, tu adores les clients réguliers. t'apprends à les connaître, tu retiens leurs petites habitudes et puis c'est sympa de voir des visages amicaux comme ça. parce que oui, s'ils reviennent, c'est qu'ils apprécient ce que tu prépares. y'a des ronchons bien sur, ceux qui râlent pour un oui pour un non mais tu les aimes bien. surtout desmond, le sexagénaire qui vient tous les dimanches matins pour acheter son pain et qui trouve toujours un sujet à débattre. mais bon, il parle, ça prend du temps de s'en occuper et même si à l'heure où il passe il n'y a pas grand monde dans la boutique, vaut mieux que tous tes clients ne soient pas comme lui sinon ce serait compliqué à gérer. " en réalité, c'est moi qui ai de la chance. mon estomac serait bien maigre et malheureux de ne pas profiter de vos doigts de fées. " tu souris. elle est vraiment gentille gaia. puis un poil flatteuse mais tu ne vas pas t'en plaindre. " merci. " simple mot soufflé en réponse à cette confidence. puis la curiosité reprend le pas sur le reste, parce que c'est dans ta nature. un trait de ta personnalité que tu as du mal à dissimuler et puis de toute façon t'en as pas envie. " vous voulez dire, comme ma gourmandise ? " au moins vous vous comprenez sur vos défauts. même si tu ne considères ni la gourmandise, ni la curiosité comme en étant. ce sont les moeurs qui veulent ça. alors tu rigoles à sa suite, comprenant qu'elle ne prend pas mal ta question. " c'est plutôt ni l'un, ni l'autre. c'était l'idée d'une amie de me créer un compte sur un site de rencontres, voilà pourquoi j'me retrouve ici aujourd'hui. à attendre après un homme... mais je n'espère rien de ce genre de date. " tu hoches la tête. t'as jamais été sur un site de rencontre mais t'es pas du genre à juger ceux qui y vont. " si jamais ça se passe mal vous n'aurez qu'à crier je resterai dans le coin pour rappliquer avec mes collants et ma cape de super héroïne. " mais bien sur, on y croit. quoique si elle décide de te demander de l'aide, tu ne vas pas te faire prier. après tout les mecs lourds, t'en as connu bien assez pour te méfier de la gente masculine. " et pour vous, c'était journée shopping par plaisir ou pour oublier un petit désagrément ? " elle aussi et curieuse et ça ne te dérange pas plus que ça. " un peu des deux. enfin j'aime pas forcément le shopping mais faut bien renouveler sa garde robe de temps en temps. surtout que les tabliers ne sont pas toujours efficaces à 100%. " petite pause, gorgée de ta boisson que tu prends avant de continuer à parler. " puis ouais, se vider la tête, tout ça. j'ai revu mon ex et disons que ça ne s'est pas très bien terminé. enfin pour lui vu que je suis partie un peu sans le prévenir. donc voilà... " tu risques de passer pour une salope mais t'as toujours assumé tous tes choix. tu ne vas pas changer aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas


Gaia Andreani


/ avatar : ana.
/ crédits : (ava) hershelves. (sign) uc.
/ autres personnages : noa, athenais, lisa, india, siam, ainhoa.
/ nombre de messages : 1569
/ cartes en main : 25

/ âge : 29
/ statut : to conquer, to please and to seduce, just to heal.
/ occupation : nurse, humanist heart.
/ zone du queens : le queens vert.
/ beau bordel : be brave with your life.
☆ ☆ ☆
finn #2 - cez - kory - tehani
anyone ? - anyone ?

MessageSujet: Re: dating process is not normal for me (nahia)   Mar 23 Oct - 0:21

elle attendait un homme qu'elle ne connaissait pas. un homme au visage inconnu aussi, parce qu'elle n'avait pas vu une seule photo. sa meilleure amie avait fait en sorte de la tenir en haleine, en lui glissant seulement quelques mots clés : brun, typé, plutôt grand, tout à fait ton style. mais avait-elle vraiment un type ? en y réfléchissant bien, finn n'entrait pas dans toutes les cases. cela ne l'avait pas empêchée de se laisser prendre dans ses filets, comme avec jamais personne auparavant. alors elle en secouait encore la tête quand elle y repensait. elle ne savait plus vraiment si elle devait croire à toutes ces pseudos promesses ou si son amie lui avait dit tout cela dans l'unique but de la tenter un temps soit peu. elle n'était pas du tout bon public en ce qui concernait les sites de rencontre gaia. elle ne leur laissait même pas le bénéfice du doute. comme tout, chacun trouvait midi à sa porte. et ce qu'elle rejetait, serait acclamé par d'autres, c'était l'histoire de la vie tout simplement. pourtant, à défaut de tomber sur l'homme avec qui elle avait rendez-vous, c'est une connaissance bien moins stressante qui la rejoint. elle en remercierait presque dieu, si elle croyait en une quelconque déité. elle relâche la pression alors qu'elle commence à échanger avec sa pâtissière préférée, celle-là même qui lui régalait les papilles presque quotidiennement. et elle ne manque jamais une occasion pour la complimenter parce que ça lui semble normal de la remercier de combler autant sa gourmandise sur-développée. merci. entre ces deux-là, les marques de politesse n'en finissent plus. peut-être toutes deux affublées d'un coeur gros comme ça, ceci expliquant cela. et quand il en fût assez des gentillesses, c'est la curiosité qui s'empara de son interlocutrice. mais pouvait-elle vraiment lui en vouloir, c'était humain. et puis, elle-même avait d'autres genres de vices. ce qu'elle ne manqua pas de lui formuler avant de lui expliquer qu'elle ne savait pas très bien ce qu'était censé être ce rendez-vous qu'elle attendait. il n'était pas question d'amour, ni même d'une connaissance. c'était peut-être une simple découverte qui mènerait à davantage ou qui s'arrêterait comme elle avait commencé. tout était possible, tout était permis. à travers les mots employés, nahia doit comprendre qu'elle n'est pas rassurée par ce qui viendra ensuite. si jamais ça se passe mal vous n'aurez qu'à crier je resterai dans le coin pour rappliquer avec mes collants et ma cape de super héroïne. elle est touchée d'entendre de telles propos. elles ne se connaissaient pas énormément, pourtant, elle se proposait déjà de lui prêter main forte en cas de besoin. ce genre de service rendu se perdait de nos jours et ça faisait plaisir à gaia de voir que la sympathie des gens n'avait pas totalement disparue. il restait quelques rescapés qu'elle était bien heureuse de pouvoir croiser sur sa route. je prends ! je n'sais vraiment pas ce qui m'attend et je suis loin d'être tranquille... on voit tellement de choses aujourd'hui qu'on en vient à avoir peur de tout et de tout le monde, je trouve ça vraiment triste. en effet, c'était un état de fait qu'elle avait du mal à accepter. pourquoi, comment et quand le monde avait autant changé ? parenthèse refermée, elle s'intéresse cette fois-ci à son interlocutrice en s'appuyant sur tous les sacs qui lui tenaient compagnie et qui hurlaient bien fort qu'elle avait usé sa carte de crédit les heures précédentes. qui ne l'avait jamais fait ? que ce soit sur un coup de tête ou que ça résulte d'une envie mûrement réfléchie, le résultat n'en restait pas moins le même. alors par curiosité à son tour, elle attend de connaître les motivations de la pâtissières. pas qu'elle voulait s'immiscer dans sa vie, mais par souci d'alimenter leur conversation plutôt. puisqu'elles étaient là toutes les deux, autant partager certaines pensées. un peu des deux. enfin j'aime pas forcément le shopping mais faut bien renouveler sa garde robe de temps en temps. surtout que les tabliers ne sont pas toujours efficaces à 100%. elle acquiesce, étant relativement du même avis. vous voulez dire que le tablier n'a jamais fait tomber aucun mec à vos pieds ? je suis sceptique. ça veut pourtant dire que vous êtes douée pour la cuisine, les hommes sont souvent sensibles à ce genre de talent. elle est intriguée gaia. elle se sentait dépourvue de beaucoup de choses étant donné qu'elle n'était pas du tout douée sur ce plan. et souvent, elle essayait de tout miser ailleurs pour tenter de garder un avantage qu'elle n'avait pas sur les plans de travail d'une cuisine. puis ouais, se vider la tête, tout ça. j'ai revu mon ex et disons que ça ne s'est pas très bien terminé. enfin pour lui vu que je suis partie un peu sans le prévenir. donc voilà... elle reprend nahia, choisissant de se dévoiler un peu plus intimement. elle doit avoir une bonne capacité d'écoute et elle doit pousser à la confession. ça lui fait du bien de le savoir, de se dire qu'elle peut permettre à son entourage de se soulager. et cet aveu fait décidément écho à son propre vécu. j'suis étonnée de voir qu'on a en quelque sorte le même parcours de vie. j'ai aussi revu mon ex récemment... sauf que dans mon cas, c'est lui qui est parti comme un voleur. c'est toujours difficile à assimiler pour elle mais peut-être qu'elle en apprendra davantage si elle creuse plus du côté de son interlocutrice. est-ce que je serais trop indiscrète si j'vous demandais ce qui vous a poussé à faire ça ? elle n'a jamais été dans le jugement gaia, et elle n'était pas dans l'optique de commencer aujourd'hui. elle ne connaissait pas son histoire et n'avait donc aucun droit de donner son point de vue sur ses actions. mais en entendant ses réponses, elle espérait en trouver pour elle-même quelque part. elle cherchait perpétuellement à mettre fin à ses interrogations, de quelque manière que ce soit.

_________________

me and my heart we got issues, don't know if i should hate you or miss you. damn i wish that i could resist you, can't decide if i should leave you or kiss you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t448-i-call-myself-a-chameleon-gaia http://savethequeens.forumactif.com/t518-et-soudain-tout-le-monde-me-manque-gaia En ligne
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: dating process is not normal for me (nahia)   Mer 31 Oct - 1:39

t’es serviable dans l’idée. tu l’as toujours été. c’est une qualité qui te caractérise, c’est une part de toi que peu de personnes connaissent. parce que peu de personnes te connaissent en vérité. on te voir comme un animal nocturne du genre qui ne se laisse pas approcher, qui reste dans son coin, dans son univers. en vérité, ils n’ont pas totalement tort. t’es un peu fantasque dans ton genre. un peu à part. ton ancien chef te comparait souvent d’ailleurs à ce paléontologue qu’on voit dans cette série à succès de dix saisons. totalement obnubilée par ton travail et ne parlant, dans ton cas, que de pâtisserie matin midi et soir. t’es pourtant plus que ça. bien plus que ça. naturellement, tu lui proposes de l’aider si ce rendez vous se passe mal. tu la suivras comme son ombre si cela est nécessaire. ” je prends ! je n'sais vraiment pas ce qui m'attend et je suis loin d'être tranquille... on voit tellement de choses aujourd'hui qu'on en vient à avoir peur de tout et de tout le monde, je trouve ça vraiment triste. “ doucement tu hoches la tête. elle n’a pas tort. ” c’est bien vrai. “ t’es du genre à toujours voir le bon côté chez les uns, chez les autres mais il arrive que chez certains, le côté sombre soit bien plus présent et que le mal se voit être diffus dans toute leur personnalité. elle te parle ensuite de tes emplettes, de tes achats posés à tes côtés. ” vous voulez dire que le tablier n'a jamais fait tomber aucun mec à vos pieds ? je suis sceptique. ça veut pourtant dire que vous êtes douée pour la cuisine, les hommes sont souvent sensibles à ce genre de talent. “ t’éclates de rire, elle n’a pas l’air d’avoir compris le fond de ta pensée en fait. ” je parlais plutôt du côté ergonomique de la chose. les tabliers ne protègent pas tout le corps alors des fois on tâche nos vêtements et puis bah quand c’est du colorant ou autre, ça ne part pas. pour bosser je peux les garder ces fringues mais pour sortir c’est tout de suite plus compliqué. “ donc oui, il te faut en racheter. t’es du genre en plus à porter des choses aux couleurs chatoyantes donc là où une tâche se voit plus facilement. t’es pas du genre discrète dans tes habits, t’aimes qu’on les remarque, que ce soit sur terre ou par delà la stratosphère. ” mais c’est vrai que certaines tenues font venir les hommes ou même les femmes comme s’ils étaient des papillons attirés par la lumière. surtout les décolletés, ça fonctionne bien. “ même si sous un tablier ça ne se voit pas des masses. tu finis par te dévoiler un peu plus, à lui expliquer la raison principal de ce shopping inopiné. cette envie de penser à autre chose pendant quelques heures. étonnante réponse qui vient de la blonde. non, tu ne t’y attendais pas. ” j'suis étonnée de voir qu'on a en quelque sorte le même parcours de vie. j'ai aussi revu mon ex récemment... sauf que dans mon cas, c'est lui qui est parti comme un voleur. “ finalement, elle est plus à même de comprendre teddy. plus que toi en tout cas. même si t’es quasiment sûre à 200% que son ex n’est pas parti pour les mêmes raisons qui t’ont poussé toi à déguerpir. d’ailleurs ça semble l'intéresser. ” est-ce que je serais trop indiscrète si j'vous demandais ce qui vous a poussé à faire ça ? “ tu souris doucement, cherche comment exposer ça sans en dire trop, sans en cacher trop. ” disons que je me suis enfermée dans une vie qui n’était pas pour moi. il n’y était pour rien lui, c’était mon meilleur ami mais y’a des choses que j’ai pas su lui avouer et ça a fini par nous briser. c’est triste mais j’ai du prendre de la distance pour moi, pour lui. puis j’ai plaqué mon boulot, j’ai fait ce qui me faisait vibrer à savoir la pâtisserie et voilà. un changement total de vie. “ c’était ça de toute façon, un renouveau. ” qu’est ce qu’il s’est passé pour vous ? enfin, s’il vous l’a dit du coup ? “ parce que teddy ne l’a pas su tout de suite. que depuis une poignée de jours. cinq ans murée dans le silence avant que tu ne te décides. qu’en est il pour elle ?
Revenir en haut Aller en bas


Gaia Andreani


/ avatar : ana.
/ crédits : (ava) hershelves. (sign) uc.
/ autres personnages : noa, athenais, lisa, india, siam, ainhoa.
/ nombre de messages : 1569
/ cartes en main : 25

/ âge : 29
/ statut : to conquer, to please and to seduce, just to heal.
/ occupation : nurse, humanist heart.
/ zone du queens : le queens vert.
/ beau bordel : be brave with your life.
☆ ☆ ☆
finn #2 - cez - kory - tehani
anyone ? - anyone ?

MessageSujet: Re: dating process is not normal for me (nahia)   Sam 17 Nov - 1:25

l'inconnu n'était pas ce que préférait gaia. elle aimait bien savoir où elle mettait les pieds, même si elle ne rechignait jamais devant un peu de surprise. elle voulait simplement se sentir en terrain connu. ce qui était loin d'être le cas aujourd'hui. et puis, quel genre de personne se laissait convaincre aussi facilement d'accepter un rendez-vous dont elle ne voulait pas ? la jeune adreani, pour sûr. parce qu'elle n'avait jamais le coeur de contrarier ceux qu'elle aimait, et ça lui valait pas mal de noeuds d'estomac. l'état dans lequel elle se trouve semble transparaitre par tous ses pores puisque son interlocutrice se propose de rester à proximité en cas de problème. elle se sent immédiatement touchée par la proposition alors qu'elle lui explique que la société actuelle ne l'aide pas du tout à se détendre et à prendre ce "date" à la légère. c’est bien vrai. encore un bon point, elles étaient sur la même longueur d'ondes. et elle était presque rassurée de ne pas être la seule à penser ce genre de choses l'infirmière. puis, très vite, elle ne peut s'empêcher de poser les yeux sur les sacs qui accompagnent son interlocutrice. elle ne peut même pas les rater tant ils sont nombreux. elle avait dû se faire plaisir la pâtissière, pour une raison qui lui échappait encore mais sur laquelle elle avait bien envie de se pencher. alors elles parlent tabliers et elle ne comprend visiblement pas ce qu'essayait de lui dire son interlocutrice. elle se sent idiote quand elle entend ses explications d'ailleurs. je parlais plutôt du côté ergonomique de la chose. les tabliers ne protègent pas tout le corps alors des fois on tâche nos vêtements et puis bah quand c’est du colorant ou autre, ça ne part pas. pour bosser je peux les garder ces fringues mais pour sortir c’est tout de suite plus compliqué. le sens premier était pourtant assez simple à saisir. elle hoche la tête en riant avant de reprendre. c'est un fait. et c'est une personne qui travaille en blouse toute la journée qui vous le dit. finalement, elles étaient partenaires sur ce plan-là. leurs métiers respectifs exigeant de se couvrir pour éviter les débordements. j'espère que ça ne vous arrive pas trop souvent parce que ça doit vous coûter cher en remaniement de garde-robe. elle se dit qu'elle gagnerait sûrement à miser sur des fringues plus confortables et qui craignaient moins quand elle se rendait au boulot. de plus, le tablier ferait en sorte qu'on ne remarque même pas son style vestimentaire plus négligé qu'à l'accoutumée. mais c’est vrai que certaines tenues font venir les hommes ou même les femmes comme s’ils étaient des papillons attirés par la lumière. surtout les décolletés, ça fonctionne bien. hum, ça sent le vécu. bonne ou mauvaise expérience ? elle demande dans un léger rire. après tout, on avait affaire à un tas de situations plus ou moins appréciables dans une vie. autant les partager et en rire ensemble quand elles n'étaient plus d'actualité. puis finalement, sans qu'elle s'y attende, la pâtissière choisit de s'épancher davantage. elle apprend dans la foulée qu'elle aussi avait vécu le désastre que devenait le moment où l'on retrouvait son ex. enfin, tout dépendait des circonstances de la rupture. mais dans ce cas, leurs deux histoires avaient l'air de se ressembler sur beaucoup de points. elle le lui fait savoir sans se cacher, parce qu'elle avait bien besoin d'en parler un peu de cet évènement et ce qu'elle avait pu ressentir. elle ne se voyait pas en parler à son frère et puis, ses soeurs avaient sûrement d'autres chats à fouetter. alors comme toujours, elle gardait tout pour elle, ce qui n'était pas souvent la bonne décision à prendre. la curiosité piquée, elle va même jusqu'à la questionner pour en savoir davantage sur les causes de leur séparation, sans même savoir si elle acceptera de répondre. mais elle ne risquait rien à essayer. au pire, elle essuierait un refus qui ne l'empêcherait sûrement pas de dormir. disons que je me suis enfermée dans une vie qui n’était pas pour moi. il n’y était pour rien lui, c’était mon meilleur ami mais y’a des choses que j’ai pas su lui avouer et ça a fini par nous briser. c’est triste mais j’ai du prendre de la distance pour moi, pour lui. puis j’ai plaqué mon boulot, j’ai fait ce qui me faisait vibrer à savoir la pâtisserie et voilà. un changement total de vie. elle hoche la tête, très intéressée par toutes ses confessions. dans le même temps, elle se questionne. pour savoir si c'était ce genre de raisonnement qui avait pu passer par la tête de finn, ou bien si on parlait de totalement autre chose. elle aurait donné beaucoup pour avoir ne serait-ce que quelques réponses vagues. pourvu qu'elle trouve sur quoi s'appuyer pour obtenir un semblant de compréhension. ça arrive, on ne prend pas toujours les chemins qui nous mèneront dans la bonne direction. il faut du temps pour comprendre ce qu'on veut vraiment. et... vous ne regrettez jamais cette décision ? c'était encore à finn qu'elle pensait. elle se disait souvent qu'il avait peut-être pris une décision sur un coup de tête, mais qu'il s'en voulait aujourd'hui et qu'il ne savait pas comment revenir tout simplement. elle pensait beaucoup trop à tout ça gaia, beaucoup trop pour son propre bien. et elle ne pouvait pas s'en empêcher malheureusement. puis, comme elle s'y attendait, la brune lui renvoie la question. qu'est ce qu'il s’est passé pour vous ? enfin, s’il vous l'a dit du coup ? celle-ci venait de répondre à ses interrogations, elle lui devait bien le retour d'ascenseur. pour la deuxième fois, elle se sent un peu idiote l'infirmière, parce qu'elle n'a aucune réponse à apporter. et elle est reconnaissante à la jeune femme pour la deuxième phrase qu'elle ajoute. l'ennui, c'est justement que je ne le sais toujours pas. et c'est sûrement un des facteurs qui m'empêche le plus de tourner la page. parce qu'elle ne cesse de se reprocher tout et n'importe quoi gaia alors elle n'avance pas. du jour au lendemain, il est parti. sans rien dire, sans la moindre explication. elle hausse les épaules, déboussolée comme à l'accoutumée. j'aimerais pouvoir vous en dire plus, ça voudrait dire que j'ai enfin compris le fond du problème. même si elle devait souffrir de mots assassins ou de reproches qu'elle ne supporterait pas forcément, elle aimait autant pouvoir obtenir de véritables clés. sauf qu'elle n'avait pas ce pouvoir. et elle allait devoir vivre avec ça longtemps encore, tant elle n'avait pas dans l'idée de retomber sur lui un jour prochain. on est quand même sacrément déprimantes avec nos relations foireuses. elle lâche dans un léger rire, histoire de détendre l'atmosphère qui s'était alourdie suite à des révélations pas très agréables. peut-être qu'elle devrait enchainer les sites de rencontres toutes les deux, pour se soutenir, et pour oublier dans le même temps. elles en avaient autant besoin l'une que l'autre.

_________________

me and my heart we got issues, don't know if i should hate you or miss you. damn i wish that i could resist you, can't decide if i should leave you or kiss you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t448-i-call-myself-a-chameleon-gaia http://savethequeens.forumactif.com/t518-et-soudain-tout-le-monde-me-manque-gaia En ligne
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: dating process is not normal for me (nahia)   Mer 21 Nov - 0:47

" c'est un fait. et c'est une personne qui travaille en blouse toute la journée qui vous le dit. j'espère que ça ne vous arrive pas trop souvent parce que ça doit vous coûter cher en remaniement de garde-robe. " c'est vrai qu'elle y connait quelque chose gaia. infirmière, elle doit en avoir des blouses. et tout comme toi, elle a ses vêtements de tous les jours, ceux qu'elle ne porte pas quand elle travaille. y'a des métiers qui fonctionnent ainsi, c'est comme ça. " ça va encore... et heureusement parce que je suis pas fan du shopping. puis en ligne c'est compliqué, je suis douée pour commander des vêtements qui sont trop grands ou trop petits. " ouais, faut dire que t'as pas trop de chance sur ce sujet. tu te demandes même si c'est pas fait exprès. qu'on t'envoies les mauvaises tailles. non, en fait non. t'es bien trop dans la vision idyllique de la vie pour ça. tu te dis juste à chaque fois que c'est un concours de circonstance et que ça ne se reproduira plus. oui c'est tout un travail d'être optimiste. vraiment tout un travail.
pourtant t'habiller, ça te fait plaisir. t'aimes la couleur, t'aimes te mettre en valeur. tu sais pas si t'es vraiment douée pour ça, tu sais juste que t'aimes bien. puis si les autres ça leur plait pas bah tant pis. " hum, ça sent le vécu. bonne ou mauvaise expérience ? " t'en dis trop ou pas assez c'est sur qu'elle doit s'interroger. oui les décolletés attirent. plus d'une fois d'ailleurs. " plutôt bonne mais je m'attarde jamais sur ce genre de rencontres... je passe vite à autre chose. " tu tiens pas à passer pour une salope ou une meuf qui couche à tout va mais c'est vrai que les relations, c'est plus trop ce qui t'attire en ce moment. tu veux juste profiter, t'amuser. si l'amour te tombe dessus pourquoi pas. mais en attendant, c'est pour passer le temps.
parler de son passer, parler de teddy c'est toujours compliqué pour toi. tu ne peux pas dire que tu ne l'aimes pas ou que tu ne l'as pas aimé. t'as juste pas su comment faire. comment lui dire pourquoi il n'a jamais pu te toucher. comment lui expliquer ce mal qui t'habitais. non, t'as préféré fuir du jour au lendemain, quand ça devenait trop pressant, quand tu n'avais plus d'autre échappatoire que ça. pauvre teddy. même après tout ce temps, lui expliquer c'était.. un challenge. enfin. c'est comme ça. tu peux pas réécrire l'histoire, il faut aller de l'avant. " ça arrive, on ne prend pas toujours les chemins qui nous mèneront dans la bonne direction. il faut du temps pour comprendre ce qu'on veut vraiment. et... vous ne regrettez jamais cette décision ? " tu réfléchis mais à peine une seconde avant de secouer la tête de gauche à droite. " non. je pense que c'était le mieux pour moi et pour lui aussi. même si c'était pas correct sur le coup, il méritait mieux que ça. " c'est ce qui t'a permis de tenir aussi toutes ces années, de penser ça. et au fond tu avais peut être raison lorsque tu sais ce qu'il est devenu. puis ça ne sert à rien d'avoir des regrets.
si pour toi ça semblait être la bonne idée, ça ne l'était peut être pas dans son cas. puis c'est pas la même situation, elle a été la personne qui s'est faite larguée du jour au lendemain sans trop comprendre ce qui a du lui arriver la pauvre. " l'ennui, c'est justement que je ne le sais toujours pas. et c'est sûrement un des facteurs qui m'empêche le plus de tourner la page. du jour au lendemain, il est parti. sans rien dire, sans la moindre explication. j'aimerais pouvoir vous en dire plus, ça voudrait dire que j'ai enfin compris le fond du problème. " tu te mords la lèvre en écoutant ces paroles. c'est compliqué lorsque ce n'est pas clair. puis c'est pas toi qui va pouvoir l'aider. t'es quasiment certaine que son ex n'est pas parti pour les mêmes raisons que toi. c'est impossible. ou du moins tu l'espères pour lui. parce que tu ne peux pas souhaiter ça à quelqu'un. ton passé. même si ça a fait de toi ce que tu es aujourd'hui. " je suis désolée pour vous... " parce que tu ne sais pas quoi dire de plus. ah si. " j'espère qu'un jour vous saurez ce qu'il s'est passé. " au moins pour qu'elle tourne la page au besoin.
" on est quand même sacrément déprimantes avec nos relations foireuses. " tu ne peux pas t'empêcher d'éclater de rire. c'est bien résumer la situation quand tu y penses. à vous écouter parler, c'est l'enfer d'être en couple. " j'avoue qu'on n'est pas les meilleurs exemples du monde... mais faut pas désespérer, on va bien finir par trouver. j'me laisse plus de possibilités maintenant. homme, femme, on verra bien. " t'as décidé de pas trop te compliquer la vie. de ne plus te la compliquer. " vous ne savez pas qui vous devez rencontrer alors ? même pas une petite idée ? " a part que c'est un homme visiblement. ça ne réduit pas franchement les possibilités.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: dating process is not normal for me (nahia)   

Revenir en haut Aller en bas
 
dating process is not normal for me (nahia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Speed-dating de Noko
» Speed-Dating Lou ♣
» HYE-NA.park _ sometimes i pretend to be normal but it gets boring so i go back to be me
» "Pastèque" et Josh : le mot "normal" n'existe pas
» [Recherche] Safari de type normal.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS ::  :: boulevard of broken dreams :: versions #3 et #4 :: RPS-
Sauter vers: