Partagez | 
 

 sip it till you're tipsy, dancing with the demons (lyra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


/ avatar : nicolas simoes
/ crédits : morrigan
/ nombre de messages : 148
/ cartes en main : 5
/ âge : 27
/ statut : c’est un miracle qu’il ait toujours pas chopé de mst
/ occupation : maquereau au service des vermeil
/ zone du queens : queens effervescent
/ beau bordel :

MessageSujet: sip it till you're tipsy, dancing with the demons (lyra)   Jeu 12 Juil - 22:52




SIP IT TILL YOU'RE TIPSY, DANCING WITH THE DEMONS


Lyra + Ryder / Alors que la foule ondulait, comme possédée, au rythme des basses assourdissantes, Ryder prit une gorgée de son verre avant de se détourner de la balustrade qui offrait une vue plongeante sur la piste de danse pleine à craquer. De sa démarche souple et gracieuse, il se fraya un chemin jusqu’à la table qui leur avait été réservée, ce soir-là. Savas Vermeil avait pris l’habitude de célébrer chacun de ses succès un peu louches dans la même boîte de nuit et avec la même bande d’hommes peu recommandables. Ryder jeta un coup d’œil à l’un d’entre eux qui, affalé sur l’un des élégants canapés en cuir, pelotait à pleines mains une jeune femme à tel point plus belle que lui qu’il ne faisait à peu près aucun doute qu’elle était davantage intéressée par son portefeuille que par ses qualités personnelles. Un rictus se dessina sur les lèvres pleines de Ryder et il intercepta le regard de son patron, qui d’un geste de la tête lui indiqua qu’il était temps d’aller commander une nouvelle bouteille de vodka au bar. Ryder hocha la tête et prit, toujours de cette démarche féline, la direction requise.

Au fur et à mesure qu’il s’avançait, Ryder sentit bon nombre de paires d’yeux se poser sur lui – certaines avec envie, d’autres avec jalousie, et l’un comme l’autre plaisait à l’intéressé. Arrivé au bar, il commanda deux bouteilles de Grey goose avant de laisser son regard divaguer une nouvelle fois en attendant qu’on lui apporte son dû. Et c’est là que son regard, pour la première fois de la soirée, accrocha quelque chose d’intéressant. Si Ryder n’avait pas su combien les videurs veillaient à faire respecter l’âge minimal requis pour rentrer, il aurait cru que se tenait devant lui une demoiselle de dix-sept ans à tout casser : la douceur de son visage avait quelque chose de pratiquement juvénile, et il se surprit à contempler ses traits surprenants pendant quelques secondes avant d’être tiré de sa rêverie par le barman qui était revenu, bouteilles à la main. Il lui tendit distraitement la main pour réceptionner celles-ci, sans quitter la mystérieuse petite brune du regard. Il finit par accrocher le sien, de regard, et les yeux de Ryder s’illuminèrent de cette lueur si particulière qui avait l’habitude de susciter chez son destinataire autant d’attirance que d’appréhension. Après avoir récupéré son dû, il approcha la mystérieuse jeune femme et, avant que celle-ci n’eût le temps de remarquer qu’il se trouvait juste derrière elle, il lui susurra dans le creux de l’oreille : « Mon patron est en train de se bourrer la gueule avec tous ses associés là-bas. Ça vous dirait de venir avec moi vider la bouteille la plus chère de cette boîte à leurs frais ? » Au fur et à mesure qu’il avait parlé, il s’était avancé afin qu’elle pût, au final, voir le visage de son interlocuteur. Un nouveau sourire, un clin d’œil si furtif qu’il aurait pu passer inaperçu, et toujours cet air de canaille qui lui conférait dix fois plus de charme que toutes les belles phrases qu’il aurait pu sortir. Sans se départir de son air malicieux, il posa une bouteille sur le bar, avant d’ouvrir l’autre et d’en avaler, lentement, une gorgée, sans quitter la demoiselle du regard. « Une pour vous, une pour moi, qu’est-ce que vous en dites ? », questionna-t-il tout en poussant la bouteille posée sur le bar en direction de la jeune femme. Non pas que lui eût besoin d’avoir sa propre bouteille – comme tous les soirs, Ryder était saoul comme toute la Pologne, mais il y était si habitué que désormais, seul un œil expert aurait été capable de déceler la lueur vitreuse dans son regard ou tout autre signe d’ivresse, si ce n’est cette légère odeur d’alcool tout juste non entièrement dissimulée par son parfum capiteux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t789-i-tore-the-muscle-from-your-chest-and-used-it-to-stub-out-cigarettes-ryder http://savethequeens.forumactif.com/t840-ashtray-heart-ryder


avatar


/ avatar : ellie martin.
/ crédits : avatar ©labonairs, icons ©little liars et codes signature from ©old money.
/ autres personnages : carmen standford, seth coldeweij et celian wolfe.
/ nombre de messages : 111
/ cartes en main : 0
/ âge : 22
/ statut : les repères encore fragiles et la rancœur de son abandon toujours présente.
/ occupation : secrétaire non officielle d'un journaliste, la galère de sortie de prison.
/ zone du queens : queens effervescent.
/ beau bordel :
L I S T E D E S R P E N C O U R S
d a i s y / b a s s / r y d e r / e d o a r d o / c o m m u n

MessageSujet: Re: sip it till you're tipsy, dancing with the demons (lyra)   Sam 14 Juil - 18:18

LYRA HENSTRIDGE & RYDER MONTGOMERY

the lion shall lie down with the lamb
L'idée n'était certainement pas la plus brillante de sa carrière mais l'envie était trop forte pour qu'elle parvienne à y résister plus longtemps. Sur la liste des choses qui lui avaient le plus manqué durant ces huit mois, la nourriture de qualité était la première. Elle s'était, dès sa sortie, ruée chez le premier restaurant mexicain du coin pour enfin redécouvrir les saveurs absentes des repas tièdes et fades de prison. En deuxième position venait le plaisir de prendre soin d'elle et de profiter d'une douche brulante non entourée d'une vingtaines de co-détenues en train de chantonner des paroles hasardeuses de chansons depuis trop longtemps passées de mode. Puis il y avait la fête. Les bars étouffants, les boîtes de nuit assourdissantes. Le queens et ses animations pour lesquelles Lyra avait ce soir décidé de se faire jolie. Elle porte une robe bleu nuit et une paire d'escarpins noirs, ses cheveux reposent en une cascade foncée sur ses épaules et ses lèvres ont été délicatement peintes en rouge. Elle n'est pas accompagnée : l'entrée dans l'établissement n'en est que plus aisée encore. Elle n'a pas même eu besoin de dévoiler de pièce d'identité, pour une fois. Le bruit des basses réveille bientôt ses sens et elle laisse couler un regard étourdi autour d'elle, peinant à camoufler le sourire presque béat qui menace de s'installer sur ses lèvres. Une proie idéale pour quelques célibataires qui la dévorent déjà des yeux, prêts à s'emparer de la brebis visiblement égarée de la soirée. Mais elle est bien trop distraite pour y faire attention, à ces regards. Seule la voix suave qui se glisse jusqu'à son oreille parvient à la ramener sur terre. Une proposition indécente, un sourire à vous damner et un regard trop intense pour ne pas tomber dedans. Les lèvres de Lyra s'étirent une fois de plus en un doux et spontané sourire. Je ne tiens plus très bien l'alcool, je risquerais sûrement de le regretter -et vous aussi, par la même occasion-. rétorque-t-elle avec malice, incapable de faire preuve d'autre chose que d'une candide franchise. Ca fait bien trop longtemps qu'elle n'a pas touché une goutte d'alcool Lyra, même depuis sa toute récente liberté. Le mystérieux brun renchérit malgré tout : elle a comme l'impression que ce n'est pas le genre d'homme à qui l'on a l'habitude de dire non. J'en dis que pourquoi pas, après tout. L'histoire avait une fâcheuse tendance à se répéter avec Lyra : elle était incapable de se refuser le moindre plaisir.

_________________

--- sweet lilac wine
I lost myself on a cool damp night, gave myself in that misty light, was hypnotized by a strange delight under a lilac tree // lyrics lilac wine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t770-victime-de-la-mode-lyra http://savethequeens.forumactif.com/t806-mon-amour-a-du-caractere-lyra#23702


avatar


/ avatar : nicolas simoes
/ crédits : morrigan
/ nombre de messages : 148
/ cartes en main : 5
/ âge : 27
/ statut : c’est un miracle qu’il ait toujours pas chopé de mst
/ occupation : maquereau au service des vermeil
/ zone du queens : queens effervescent
/ beau bordel :

MessageSujet: Re: sip it till you're tipsy, dancing with the demons (lyra)   Dim 15 Juil - 22:57




SIP IT TILL YOU'RE TIPSY, DANCING WITH THE DEMONS


Lyra + Ryder / La jeune femme a l’air surprise, prise de court – et Ryder, sans rien trahir, jubile. Il était habitué à l’effet qu’il avait toujours exercé sur les femmes, mais cela n’empêche qu’il ressentait toujours cette petite pointe de satisfaction à chaque fois que son petit manège fonctionnait. Ryder se délecta quelques secondes du regard appuyé qu’elle lui lança, la regarda hésiter. Une moue amusée se dessina sur ses traits lorsqu’elle évoqua des regrets – de toute évidence, elle n’avait pas la moindre idée d’à qui elle était en train de parler. Il fit mine de poser son index sur les lèvres de la jolie inconnue, en arborant une moue aussi innocente que malicieuse. « N’employez pas des mots que je ne comprends pas. » Nouveau clin d’œil. Ryder disait vrai – les regrets ne faisaient pas partie de son arsenal, déjà restreint, d’émotions habituellement ressenties. Pour être tout à fait précis, Ryder n’en avait jamais, des regrets. Il s’adaptait à la situation et, lorsque quelque chose ne se déroulait pas comme il l’avait espéré, il s’arrangeait pour faire basculer la situation pour qu’elle lui redevienne favorable. Et dans ce cas précis, ce n’était certainement pas le degré élevé d’alcoolémie d’une ravissante brune qui risquait de susciter les remords de Ryder. Et lorsqu’elle finit par accepter de le suivre, il s’empara délicatement de sa main pour y poser les lèvres dans un geste de galanterie qui lui aurait presque permis de passer pour un gentilhomme. « Ah ! voilà la réponse que j’attendais », susurra-t-il. D’un geste, il l’invita à marcher devant et lui emboîta le pas, laissant traîner son regard sur les courbes féminines qu’il avait sous les yeux. Les deux s’installèrent côte à côte, un peu à l’écart des autres. Ryder remplit leurs verres, avant de lever le sien pour trinquer avec la délicieuse jeune femme qui lui tiendrait compagnie ce soir. Il prit ensuite une première gorgée, sans la quitter du regard. « Et que fait une aussi belle jeune femme toute seule ici ? » Ce n’était absolument pas une approche dragouilleuse maladroite – Ryder ne se servait jamais de ce genre de phrases cliché pour séduire son interlocutrice, et parlait ici en connaissance de cause. Il avait beau ne rien comprendre à la nature humaine et être profondément imperméable à tout code relationnel, il n’en était pas moins doté d’un sens de l’observation hors du commun, et avait bien remarqué la façon dont elle s’était comportée en réponse à sa demande. Pas un coup d’œil autour d’elle pour vérifier que ceux qui l’accompagnaient étaient toujours dans les parages, pas un texto envoyé pour les informer de ce qu’elle état en train de faire – soit elle était une amie de piètre compagnie, soit elle était seule, et Ryder était prêt à parier sur cette dernière option. Ce qui ne l’arrangeait que plus, car cela signifiait qu’il avait tout son temps pour la cuisiner. « Et est-ce que je peux vous demander votre nom ? » roucoula-t-il, le regard toujours vissé au sien, tout aussi hypnotisé qu’il était hypnotisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t789-i-tore-the-muscle-from-your-chest-and-used-it-to-stub-out-cigarettes-ryder http://savethequeens.forumactif.com/t840-ashtray-heart-ryder


avatar


/ avatar : ellie martin.
/ crédits : avatar ©labonairs, icons ©little liars et codes signature from ©old money.
/ autres personnages : carmen standford, seth coldeweij et celian wolfe.
/ nombre de messages : 111
/ cartes en main : 0
/ âge : 22
/ statut : les repères encore fragiles et la rancœur de son abandon toujours présente.
/ occupation : secrétaire non officielle d'un journaliste, la galère de sortie de prison.
/ zone du queens : queens effervescent.
/ beau bordel :
L I S T E D E S R P E N C O U R S
d a i s y / b a s s / r y d e r / e d o a r d o / c o m m u n

MessageSujet: Re: sip it till you're tipsy, dancing with the demons (lyra)   Sam 11 Aoû - 16:24

LYRA HENSTRIDGE & RYDER MONTGOMERY

the lion shall lie down with the lamb
L'inconnu semblait avoir un talent certain pour les beaux discours. Lyra le voyait à son sourire confiant et au ton serein qu'arborait sa voix, ne prononçant jamais un mot plus haut que l'autre, visiblement habitué à se mettre son auditoire dans la poche. Si la brune n'était pas des plus naïves, elle ne pouvait s'empêcher de se laisser charmer par le charisme aveuglant du jeune homme. Elle reste donc muette face à sa réponse, se contentant d'un fin sourire en coin pour l'informer de son accord mutin. A sa complète surprise, il s'empare de sa main et y dépose un rapide baiser, faisant presque oublier à Lyra qu'elle se trouvait dans une vulgaire boîte de nuit et non dans une pimpante soirée mondaine. Si je peux me permettre, vous faites tâche dans le décor. fait-elle remarquer dans un haussement de sourcils, sans se défaire de son sourire. Un tel baiser aurait semblé ridicule venant de quatre-vingt-dix-neuf pourcent de la population de la boîte, et pourtant il faisait son parfait effet venant du brun. Elle ne songe pas à être méfiante, Lyra. Elle devrait sûrement, mais l'innocence qui suivait sa sortie de prison et la redécouverte d'un monde l'obligeait à ne se soucier de rien d'autre que du plaisir qu'elle avait à retrouver sa liberté. Alors elle le suit volontiers, ouvrant la marche jusqu'à l'endroit qu'il a choisi pour eux. Il les éloigne volontairement du reste du groupe, lui faisant comprendre qu'il n'y avait que lui et elle, à cet instant. Elle apprécie l'attention mais n'en rougit pas pour autant. La question qui sort ensuite de sa bouche ne manque pas de lui arracher un rire alors qu'elle décide de prendre le "une aussi belle jeune femme" comme une simple formule de politesse que comme un réel compliment. C'est une obligation pour une femme, d'être accompagnée partout où elle va ? souffle-t-elle sans animosité aucune, répondant à sa question par une nouvelle question. Elle doutait sérieusement qu'il lui aurait posé la même question si elle avait été un homme. Et elle comprenait, d'un côté. Parce qu'une femme seule dans ce genre d'endroits était souvent soit en chasse, soit désireuse de jouer les proies. Pour être honnête, je n'ai plus grand monde avec qui partager mes soirées ces temps-ci. reprend-t-elle d'un ton plus sérieux. Rares étaient les amis qui avaient sagement attendu qu'elle termine ses sept mois de prison pour revenir prendre de ses nouvelles. Lyra avait alors compris à quel point la plupart de ses relations étaient superficielles. Mais pouvait-elle vraiment les blâmer ? Elle n'arrivait pas à en vouloir pleinement à ceux et celles qui avaient préféré continuer leur vie plutôt que d'attendre qu'elle retrouve la sienne. Vingt-deux ans, c'était trop jeune pour s'encombrer de ce genre d'obligations. Lyra. concède-t-elle quand il lui demande son prénom, gardant volontairement son nom de famille pour elle, habituée à ne pas en dévoiler trop d'un coup. Elle lui adresse un bref mouvement de tête, pointant le menton vers lui afin de lui retourner la question, curieuse de mettre un nom sur ses traits parfaits.

_________________

--- sweet lilac wine
I lost myself on a cool damp night, gave myself in that misty light, was hypnotized by a strange delight under a lilac tree // lyrics lilac wine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t770-victime-de-la-mode-lyra http://savethequeens.forumactif.com/t806-mon-amour-a-du-caractere-lyra#23702


avatar


/ avatar : nicolas simoes
/ crédits : morrigan
/ nombre de messages : 148
/ cartes en main : 5
/ âge : 27
/ statut : c’est un miracle qu’il ait toujours pas chopé de mst
/ occupation : maquereau au service des vermeil
/ zone du queens : queens effervescent
/ beau bordel :

MessageSujet: Re: sip it till you're tipsy, dancing with the demons (lyra)   Jeu 16 Aoû - 0:53




SIP IT TILL YOU'RE TIPSY, DANCING WITH THE DEMONS


Lyra + Ryder / Au fil des secondes, Ryder se dit de plus en plus qu’il l’appréciait déjà, cette belle inconnue. Son répondant lui plaisait, et il voyait que, toute charmée qu’elle était, elle ne se laissait pas déstabiliser par les méthodes de drague qu’il s’était déjà affairé à déployer pour la séduire. La petite pique qu’elle lui lança après son baisemain arracha un sourire à Ryder, qui ne releva pas, laissant toutefois transparaître dans son regard espiègle l’amusement qu’elle suscitait chez lui. Lorsqu’ils furent installés, elle ne perdit rien de son mordant – elle contra sa question du tac au tac, et, encore une fois, Ryder sourit, agréablement surpris d’avoir trouvé de la compagnie dont l’intérêt semblait s’étendre au-delà d’un physique plaisant. « Certainement pas – et vous n’avez pas l’air d’être le genre que l’on puisse obliger à quoi que ce soit. » Il lui fit un clin d’œil, taquin, et prit une nouvelle gorgée de son verre, sans quitter la belle inconnue du regard. « Mais l’être humain est de nature sociable, et je ne connais pas grand-monde qui passerait une soirée en boîte sans compagnie. » Il ne précisa pas qu’en l’occurrence, il était plus que ravi d’être celui qui servirait de compagnie à la demoiselle ce soir – mais cela n’était, de toute façon, pas bien difficile à deviner, tant il la dévorait du regard et écoutait attentivement chaque parole qui s’échappaient de ses lèvres pulpeuses. Son regard se fit plus perçant lorsqu’elle lui confia ne pas être fort entourée, mais il ne releva pas, tout en notant mentalement qu’il reviendrait sur ce point, intrigué par cette déclaration surprenante. Son expression intriguée se fit ensuite à nouveau charmeuse lorsqu’il apprit enfin le nom de sa charmante interlocutrice. « Vous avez un très joli prénom, Lyra. » Nouvelle gorgée, et il répondit au regard inquisiteur de Lyra avec un petit « Ryder » serti d’un sourire éclatant. Il remplit ensuite à nouveau leurs verres, et leva ensuite le sien. « À votre santé, jolie Lyra. » Le niveau du contenu des bouteilles commençait déjà à fameusement diminuer, et Ryder sentit sa tête devenir légère, tandis que sa langue, déjà d’ordinaire fort à l’aise, se déliait de plus en plus. « Dites-moi, comment ça se fait que vous n’ayez pas grand monde avec passer votre temps ? Vous n’allez quand même pas me dire que vous n’avez pas d’amis ou de collègues aussi conquis que moi par votre charme… » Mi-taquin, mi-sérieux, Ryder fixait Lyra avec intensité, réellement intrigué de connaître la réponse. Ryder n’était pas réputé pour l’intérêt qu’il portait à son prochain, loin de là – on faisait difficilement plus égocentrique et nombriliste que le Montgomery. Pourtant, lorsqu’il était gagné par l’impression qu’il y avait quelque chose d’intéressant à découvrir en creusant un chouïa, Ryder était capable de prêter une oreille d’une attentivité extraordinaire. Ce n’était pas pour rien que la compagnie de Ryder était fort appréciée par ses interlocuteurs – il savait comment flatter, divertir et écouter ceux-ci. Et il n’y avait aucune raison qu’il en aille autrement ce soir. Ryder était intrigué par sa mystérieuse interlocutrice, dont rien de ce qu’elle laissait entrevoir ne semblait expliquer la solitude qu’elle venait d’évoquer. Elle était parvenue, en un rien de temps, à le captiver, tant par son charme que par son air énigmatique, et Ryder se félicitait de l’avoir abordée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t789-i-tore-the-muscle-from-your-chest-and-used-it-to-stub-out-cigarettes-ryder http://savethequeens.forumactif.com/t840-ashtray-heart-ryder
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: sip it till you're tipsy, dancing with the demons (lyra)   

Revenir en haut Aller en bas
 
sip it till you're tipsy, dancing with the demons (lyra)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» From Dusk Till Dawn [PV Mü - Shion - Ahina - Alucar]
» but you'll never be alone, I'll be with you frow dawn till dusk (ft. Richerd)
» Maelle Till [assassine, mage du vent]
» And I'm not leavin', till you're leavin' ◎ 22/02 | 15h25
» « lost till you're found ... know that we all fall down » ❖ lejane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS ::  :: rising like a skyscraper-
Sauter vers: