Partagez

 

 there's you in everything i do (finose)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant


Finley Hossman


( play your cards )

/ avatar : gregg sulkin
/ crédits : twister (av), chibird (gif), astra (signature), sting (lyrics)
/ autres personnages : bb celio
/ nombre de messages : 524
/ cartes en main : 0
there's you in everything i do (finose) Tenor
/ âge : 25
/ statut : célibataire, les yeux rivés sur la beauté des courbes étrangères, quand elles ne sont pas sur celles familières, inconsciemment
/ occupation : actuellement caissier chez costco, qui sait de quoi demain est fait
/ zone du queens : d'un appartement à l'autre, le plus souvent dans le queens effervescent, là où le compte en banque souffrira le moins possible

there's you in everything i do (finose) Empty
MessageSujet: there's you in everything i do (finose)   there's you in everything i do (finose) EmptyDim 12 Mai - 12:36


une nouvelle fois viré, dégagé de la colocation sans préavis. situation qui devient rengaine, s'installe en routine bien trop désagréable à force. bien trop habituelle, pour tout avouer. encore une fois. ne pas gérer, ne pas payer, ne pas se faire accepter, puis se faire jeter. la vieille chaussette abandonnée qui doit tout à coup faire ses clics et ses clacs et se barrer, sans rien demander, sans parler, sans regarder. juste se barrer.
putain, j'en ai marre de devoir constamment refaire mes sacs. à force, j'vais juste plus les vider, et les laisser dans ma bagnole, sans chercher à comprendre.
les sacs, les cartons. c'est encore et toujours dans le coffre de la voiture, qu'ils se trouvent. ça fait trois jours, maintenant. trois jours qu'ils y trainent, dans l'attente de trouver une nouvelle chambre où les installer, mes affaires. sans aucun espoir de toute façon, d'y rester plus de trois semaines. un mois, si tout se passe bien.
et j'me dis, affalé sur le canapé de rose, les pieds sur la table basse, une sucette à la cerise dans la bouche, que c'est peut-être chez elle, que j'devrais m'installer et laisser mes affaires. elle serait pas capable de m'foutre dehors, pas vrai? j'suis trop mignon pour ça. pas sûr pour autant qu'on se supporte encore, à vivre sous le même toit. on n'a plus dix ans. et encore, même là, on se supportait pas vraiment.
- hé, markle, j'ai une idée! tu m'écoutes? ok. on est censés aller visiter tout plein d'appartements pour que je trouve la coloc idéale, bla-bla-bla, on sait tous les deux comment ça va finir. alors j'ai une super idée. tu m'écoutes?
le retour du gamin surexcité, les yeux qui commence à briller de l'excellente idée que je viens d'avoir, pas si excellente que ça. le sourire en coin, fier de ce qui pourrait devenir une énorme connerie. la joie, pure et simple de pouvoir à nouveau partager tout notre quotidien ensemble, comme si on ne le faisait pas déjà assez. comme si on s'voyait pas assez, alors qu'on est toujours fourrés ensemble.
alors j'regarde rose droit dans les yeux et lui pointe ma sucette sous le nez.
- et si, au lieu de tout ça, au lieu de se faire chier, je m'installais tout simplement ici? hm? ça nous évitera des galères, des frais inutiles, tout ça, tout ça.
léger haussement d'épaules.
- évidemment, ça implique que tu pourras plus ramener de mecs chez toi, parce que ça va t'saouler que j'sois constamment là. mais, hé, j'sais faire cuire des pâtes hein. c'est pas plus important?
moi non plus, j'pourrais plus ramener de filles, c'est sûr. mais, au fond, ça m'perturbe pas tant que ça. c'est grave, docteur?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t4252-can-t-stop-staring-at-those-ocean-eyes-fin http://savethequeens.forumactif.com/t4281-experience-exigee-finley


Rose Markle


( play your cards )

/ avatar : michelle randolph
/ crédits : iron queen, moonlight emotions
/ autres personnages : nikki la plus belle
/ nombre de messages : 374
/ cartes en main : 10
there's you in everything i do (finose) 10100567306c0db78fd732ebc8014283
/ âge : 24
/ statut : éternelle célibataire, armée jusqu'aux dents, incapable de s'engager sans se sauver de peur d'être encore abandonnée. elle commence à croire qu'elle a le cœur qui bat plus, pourtant si elle prenait quelques secondes pour l'écouter... elle réaliserait peut-être qu'il bat depuis des années.
/ occupation : assistante au sein de l'équipe créative de la nbc, même si pour l'instant ça consiste surtout à apporter les cafés et forcer un sourire face aux blagues sexistes du patron
/ zone du queens : queens effervescent
/ beau bordel : un peu o-ver-boo-kée fin + nika + mylan +kéziah + fin/nika/mylan + loren

le petit moodboard des familles


there's you in everything i do (finose) Empty
MessageSujet: Re: there's you in everything i do (finose)   there's you in everything i do (finose) EmptyDim 12 Mai - 13:39


c'est toujours le même schéma, rose court partout et fin fait des plans sur la comète. elle l'écoute d'une oreille distraite pendant qu'elle est en proie à un énième tetris dans son petit frigo. pourquoi elle essaye toujours d'y emmagasiner 50 trucs quand elle a des trucs importants à faire? ça y est, elle stresse. si elle se dépêche pas, elle sera jamais à l'heure pour ses visites d'appart avec fin.
mes visite d'appartement... se répète-t-elle en hochant la tête. elle prend tellement la tâche au sérieux qu'elle s'approprie les visites. alors que c'est pas elle qui bouge, c'est pas elle qui a besoin d'un endroit où crécher, c'est fin. pour ce qui doit sûrement être la 6ème fois depuis le début de l'année, mais ça c'est qu'un détail, on s'y fait.
fin qui à l'heure actuelle s'est installé tel un roi sur son canapé, avec une aisance si spectaculaire qu'on en viendrait à croire qu'il pose ses fesses ici tous les matins - ce qui n'est pas loin de la vérité, au final. elle l'entend s'exciter, comme à chaque fois lorsqu'il est sur le point de lui soumettre une nouvelle idée, et la blonde s'efforce de l'écouter tandis qu'elle essaye de caler un bocal de cornichons au dessus de son pot de confiture. elle ferme la porte de son misérable frigo d'un geste un peu brusque, se relève en soupirant et croise le regard du brun, qui se sert maintenant de sa sucette comme de son sceptre et lui brandit sous le nez. s'installer ici, il sait faire des pâtes, qu'il lui dit. elle sent déjà la migraine monter et est à 2 doigts de dire à ce gosse d'arrêter son monologue quand la porte du frigo se rouvre et que les pots avec lesquels elle s'est battue viennent s'écraser sur le sol, ponctuant la phrase de fin d'un bruit sonore, faisant écho à son idée.
- et meeeerde, se plaint la blonde en courant les ramasser. heureusement rien n'est cassé, alors elle les pose sur le plan travail avant de se retourner vers le garçon, mains sur les hanches.
- vivre ici? et tu vas dormir où, dans la baignoire? t'as vu la taille du canapé? lui dit-elle avec un petit sourire. elle sait qu'il est en train de la charrier, mais l'idée qu'il ait envie de passer 7 jours dans cet appart plutôt que 4 ne la dérange pas tant que ça, ça fait même plutôt plaisir à entendre, même si elle n'en dit rien. et puis y a qu'à toi que ça évite des galères, moi j'ai rien à y gagner. elle sort son téléphone et regarde la liste d'adresses qu'elle a enregistré, celles qu'ils doivent aller visiter pour la journée, ignorant les dires du jeune homme.
- y a 15 minutes de trajet jusqu'au 1er appart, faut qu'on bouge où on va être à la bourre.

_________________
perfect disasters i don't know what's round the corner, way i feel right now i swear we'll never change. back when we were kids, swore we would never die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t3315-thundercloud-rose#121027 http://savethequeens.forumactif.com/t3346-padam-rose


Finley Hossman


( play your cards )

/ avatar : gregg sulkin
/ crédits : twister (av), chibird (gif), astra (signature), sting (lyrics)
/ autres personnages : bb celio
/ nombre de messages : 524
/ cartes en main : 0
there's you in everything i do (finose) Tenor
/ âge : 25
/ statut : célibataire, les yeux rivés sur la beauté des courbes étrangères, quand elles ne sont pas sur celles familières, inconsciemment
/ occupation : actuellement caissier chez costco, qui sait de quoi demain est fait
/ zone du queens : d'un appartement à l'autre, le plus souvent dans le queens effervescent, là où le compte en banque souffrira le moins possible

there's you in everything i do (finose) Empty
MessageSujet: Re: there's you in everything i do (finose)   there's you in everything i do (finose) EmptyDim 12 Mai - 14:38

je la vois, s'exciter à vouloir ranger des courses qu'elle a visiblement fait sans aucune réelle utilité apparente. elle court, elle s'attelle ç un rangement pas nécessaire tout ça pour tenter de canaliser son stress des visites. comme si c'était elle qui devait déménager. pourtant, c'est moi qui déménage, qui n'ait plus de toit, et j'suis pas stressé moi. même pas un peu. ça m'fait quand même un peu sourire de la voir dans cet état.
puis quand le frigo s'ouvre et que tout tombe par terre, j'y peux rien, j'éclate de rire.
- calme toi avec tes conserves, c'est pas la fin du monde, on dirait un écureuil qui stocke.
mais elle m'a entendu, elle m'a même écouté visiblement. et si je ne la connaissais pas par coeur, j'aurais pu croire qu'elle ne veut pas de moi chez elle. ce qui est faux, je passe mon temps à squatter ici. j'y passe même plus de temps que ce que j'en passe chez moi, d'ailleurs. j'y suis après le boulot, j'y suis après les soirées, même le matin juste pour ramener le petit-déjeuner. au final, les seuls moments où je squatte pas ici, c'est quand elle est occupée, ou que moi j'ai trouvé une conquête pour la nuit. soit peu de temps en comparaison au reste.
- justement, vu que j'suis beaucoup trop grand pour la baignoire ou le canapé, et que toi t'es une demi-portion, j'pourrais prendre ta chambre, et toi le canapé? t'en dis quoi? c'est pas une excellente idée? on s'entend qu'on va pas dormir ensemble, quand même.
non pas qu'on ne l'ait jamais fait. c'est déjà arrivé, évidemment. soirée trop mouvementée, bien arrosée, trop de fatigue et de tournis pour laisser l'un ou l'autre s'écraser au canapé ou au sol, soirée qui a fini en partage de lit en tout bien tout honneur. parfois collés, parfois pas. sans arrière pensées. du moins, ça, j'y crois dur comme fer.
- rien à gagner? tu m'as pas écouté. j'sais faire des pâtes! et, je payerais la moitié de ton loyer, évidemment.
tant que j'ai un job. mais je m'abstiens de l'ajouter à la fin de ma phrase. elle le sait très bien. elle sait tout aussi bien que moi la difficulté que j'ai à garder un boulot, autant que celle que j'ai à garder un logement. c'est peut-être ça, mon problème. mon manque de stabilité. c'est peut-être ça aussi la solution, s'installer ensemble, puisqu'elle est la seule constante dans ma vie.
constante trop agitée.
je l'attrape par le poignet et la fais tomber sur le canapé, près de moi.
- quinze minutes, on est bons alors, non? on part d'ici.. dix minutes, et c'est parfait. sérieusement, rose, tu sais aussi bien que moi que ça va pas le faire, et que dans deux semaines, on sera de retour à la case départ. pourquoi on se tue à me chercher un appart? ça m'saoule. si j'dois trouver un logement, j'en trouverais un le moment venu, c'est tout.
j'hausse les épaules. au pire, j'ai une voiture où dormir. tout n'est pas perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t4252-can-t-stop-staring-at-those-ocean-eyes-fin http://savethequeens.forumactif.com/t4281-experience-exigee-finley


Rose Markle


( play your cards )

/ avatar : michelle randolph
/ crédits : iron queen, moonlight emotions
/ autres personnages : nikki la plus belle
/ nombre de messages : 374
/ cartes en main : 10
there's you in everything i do (finose) 10100567306c0db78fd732ebc8014283
/ âge : 24
/ statut : éternelle célibataire, armée jusqu'aux dents, incapable de s'engager sans se sauver de peur d'être encore abandonnée. elle commence à croire qu'elle a le cœur qui bat plus, pourtant si elle prenait quelques secondes pour l'écouter... elle réaliserait peut-être qu'il bat depuis des années.
/ occupation : assistante au sein de l'équipe créative de la nbc, même si pour l'instant ça consiste surtout à apporter les cafés et forcer un sourire face aux blagues sexistes du patron
/ zone du queens : queens effervescent
/ beau bordel : un peu o-ver-boo-kée fin + nika + mylan +kéziah + fin/nika/mylan + loren

le petit moodboard des familles


there's you in everything i do (finose) Empty
MessageSujet: Re: there's you in everything i do (finose)   there's you in everything i do (finose) EmptyLun 13 Mai - 2:59

le carnage dans sa cuisine le fait rire, sans grande surprise. ça lui rappelle la journée où ils ont aidé rose à emménager. la bande était venue au complet pour monter les quelques meubles que la blonde avait en sa possession, et la moitié d’entre eux s’était acharné - pour ne pas dire battu pendant 4h - à monter un dressing ikéa très cheap sur le mur de sa chambre. le clap de fin avait été une bière renversée sur un sac poubelle rempli de fringues de rose, ce qui avait eu le don de faire rire fin pour le reste de la journée. rose était tellement frustrée qu’elle avait forcé le brun à rester après que tout le monde soit parti pour l’aider à ranger le bordel, sans même être sûre que c’était lui qui l’avait causé (mais si elle a retenu quelque chose de son temps en foyer c’est que quand ça sent le brûlé, c’est souvent fin). dans tous les cas elle était presque sûre qu’il se serait tout de même éternisé ici, parce que c’est chez rose et qu’il allait pas rater l’occasion de prendre possession des lieux aussi tôt que possible.
au final il a presque vécu ici aussi longtemps qu’elle, se dit-elle en l’écoutant contester l’arrangement imaginaire du partage des lieux. elle lève les yeux au ciel en retenant un sourire amusé, s’imaginant recroquevillée tous les soirs sur le canapé, la tête posée sur l’accoudoir, le cou tordu. définitivement pas la chambre de rêve qu’elle s’imaginait pendant ses nuits blanches passées au foyer.
il lui attrape le poignet pour la faire s’asseoir près de lui, avec cet air un peu sérieux qu’il prend quand il veut se faire entendre. la dernière fois qu’elle l’a vu avec cette tête c’était ce week-end, quand il expliquait au reste de la bande comment passer dans le dos du videur pour entrer dans la boite à deux pas de chez nika.
elle pousse un petit soupir en l’écoutant parler, portant attention à ce discours qu’elle a l’impression d’avoir déjà entendu 20 fois. c’est peut-être pas les mêmes paroles, mais le refrain est récurent. pourquoi s’emmerder avec l’école, pourquoi s’emmerder avec le permis, pourquoi s’emmerder avec un job. le son du jour, c’est l’appart.
elle pose une main sur son visage et vient le couper dans son élan, serrant de ses petits doigts les joues du brun pour forcer sa bouche en une grimace grotesque, comme elle le fait quand elle a besoin qu’il l’écoute.
- mon appart actuel n’est pas capable de te recevoir plus qu’il ne le fait déjà. il exploserait. on exploserait, tu nous connais, 24h ensemble dans un 30m carré?
elle le formule peut-être pas explicitement, mais l’idée lui semble trop risquée. elle a pas envie de revenir à ce stade où elle pouvait jeter tout ce qui lui passait sous la main au visage du brun, où elle passait parfois 2h à guetter le moindre bruit indiquant son retour quand il claquait la porte du foyer avec colère.
ce qu’elle dit pas non plus, c’est que si elle lui donne la facilité de se poser sur son canapé tous les jours, il s’en contentera. parce qu’il est comme ça fin, il prend ce qui s’offre à lui sans se fixer d’autre objectif que d’être là, d’être en vie. les autres s’y sont fait, parce que c’est fin, qu’on va pas le changer, mais pas rose. rose elle le pousse parce qu’elle exige mieux, simplement parce qu’elle veut qu’il ait mieux. il mérite mieux.
- alors ce qu’on va faire, c’est qu’on va aller visiter ces apparts. on va prendre des notes et si par miracle le plafond ne tombe pas en ruine, le coloc n’est pas un dealer de meth et l’eau du robinet est claire, on te le prend.
elle se lève du canapé et attrape le catalogue qu’on lui a filé à la sortie du supermarché. elle en profite pour tapoter la tête du brun avec en passant chercher son sac derrière le canapé, pour lui intimer de se bouger.
- et puis qui sait, ajoute-t-elle en replaçant la bandoulière sur son épaule, regardant le plafond, si d’ici là tu trouves un job un peu plus stable hossman... peut être que je me laisserai tenter par un appart plus grand, avec des pâtes, et ta tronche.

_________________
perfect disasters i don't know what's round the corner, way i feel right now i swear we'll never change. back when we were kids, swore we would never die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t3315-thundercloud-rose#121027 http://savethequeens.forumactif.com/t3346-padam-rose


Finley Hossman


( play your cards )

/ avatar : gregg sulkin
/ crédits : twister (av), chibird (gif), astra (signature), sting (lyrics)
/ autres personnages : bb celio
/ nombre de messages : 524
/ cartes en main : 0
there's you in everything i do (finose) Tenor
/ âge : 25
/ statut : célibataire, les yeux rivés sur la beauté des courbes étrangères, quand elles ne sont pas sur celles familières, inconsciemment
/ occupation : actuellement caissier chez costco, qui sait de quoi demain est fait
/ zone du queens : d'un appartement à l'autre, le plus souvent dans le queens effervescent, là où le compte en banque souffrira le moins possible

there's you in everything i do (finose) Empty
MessageSujet: Re: there's you in everything i do (finose)   there's you in everything i do (finose) EmptyLun 13 Mai - 15:35

alors moi j’espérais que mon discours allait la mettre d’accord, je l’espérais un peu au fond au de moi. qu’elle allait accepter que je m’installe chez elle indéfiniment, qu’on partage à nouveau tout un tas de trucs, encore plus qu’on n’en partage déjà. des trucs agréables et puis d’autres trucs un peu moins agréables, malheureusement.
et elle m’attrape le visage, me serre les joues pour me faire terre, même si elle sait combien je déteste quand elle me fait ça. elle le sait, ça m’énerve.
mais étrangement j’suis prêt à tout oublier, à oublier qu’elle m’a fait cet affront. parce que c’est rose, parce que j’arrive jamais à lui en vouloir bien longtemps quand elle me balance son regard avec ses grands yeux et ses longs cils. parce que c’est futile que j’me dis au fond de moi, pour oublier ses yeux.
et je l’écoute attentivement.
elle a pas tort. putain, c’est vrai qu’elle a pas tort. le foyer en a suffisamment fait les frais, dès nos conneries, de nos engueulades, des claquages de portes, des coups de pression. y en a eu assez et c’est probablement pas la peine d’en rajouter encore dans son tout petit appartement. elle a pas tort.
et ça m’emmerde.
alors je me contente une nouvelle fois d’hausse les épaules, un léger sourire au coin de mes lèvres, celui qui veut dire ‘je nous mets au défi d’habiter encore ensemble’.
mais elle est pas du même avis. de toute façon, rose, elle est jamais du même avis que moi. a croire que ça l’amuse de me contredire. en fait, j’en suis persuadé. ça la fait rire de me foutre en rogne, de dire et faire tout l’opposé de ce que je dis. ça fait des années que j’en suis persuadé et c’est probablement pas maintenant que ça va changer.
comme le fait de ne simplement pas prendre d’appart jusqu’à ce que j’en ai vraiment besoin, ou qu’il me tombe au coin de la gueule. là non plus, elle n’est pas d’accord. rose veut que je me bouge, rose fait toujours en sorte que je me bouge. et j’peux pas lui en vouloir. au fond, je lui en suis même reconnaissant, même si j’peux pas l’admettre. jamais.
elle a raison et ça m’fait chier.
je l’écoute plus ou moins attentivement, jusqu’au catalogue que je me prends dans la gueule, et là, j’suis bien obligé de relever la tête, de capituler. je me lève du canapé, même, les bras levés en guise de drapeau blanc.
- ok, ok, t’énerve pas, surtout. on y va, c’est bon.
j’enfile mes chaussures que j’avais laissé traîner en plein milieu de son salon, puis mon portefeuille, sur la table basse.
- un job stable..
je murmure, et lève les yeux au ciel. comme si c’était possible. elle me connaît pourtant. et en plus, c’est même pas ma faute si j’arrive jamais à en garder un. c’est leur faute, c’est eux qui veulent jamais me garder. tout ça pour un simple retard, ou bien un jour où j’arrive avec les yeux un tout p’tit peu rouge. c’est n’importe quoi.
- c’est bon, t’as fini tes sermons, on peut y aller?
t’as gagné rose, t’as réussi à me rendre grognon. félicitations.
et je l’attends déjà à la porte d’entrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t4252-can-t-stop-staring-at-those-ocean-eyes-fin http://savethequeens.forumactif.com/t4281-experience-exigee-finley


Rose Markle


( play your cards )

/ avatar : michelle randolph
/ crédits : iron queen, moonlight emotions
/ autres personnages : nikki la plus belle
/ nombre de messages : 374
/ cartes en main : 10
there's you in everything i do (finose) 10100567306c0db78fd732ebc8014283
/ âge : 24
/ statut : éternelle célibataire, armée jusqu'aux dents, incapable de s'engager sans se sauver de peur d'être encore abandonnée. elle commence à croire qu'elle a le cœur qui bat plus, pourtant si elle prenait quelques secondes pour l'écouter... elle réaliserait peut-être qu'il bat depuis des années.
/ occupation : assistante au sein de l'équipe créative de la nbc, même si pour l'instant ça consiste surtout à apporter les cafés et forcer un sourire face aux blagues sexistes du patron
/ zone du queens : queens effervescent
/ beau bordel : un peu o-ver-boo-kée fin + nika + mylan +kéziah + fin/nika/mylan + loren

le petit moodboard des familles


there's you in everything i do (finose) Empty
MessageSujet: Re: there's you in everything i do (finose)   there's you in everything i do (finose) EmptyLun 13 Mai - 23:49

fin lève les mains en l’air et semble se décider à suivre le mouvement, bien qu’elle se demande si c’est là un geste de capitulation ou d’exaspération. à entendre ce qu’il dit, et surtout à en voir la tête qu’il tire pendant qu’il est en train de se chausser, c’est un bon mélange des deux. la blonde fait le tour de la pièce, à la recherche de ses clés, et trouve le jeune homme sur le pas de la porte quand elle est enfin prête. fin ronchonne encore à moitié quand elle arrive à sa hauteur.
- ouais, allez, go, dit-elle, concédant à arrêter leur discussion ici.
la demoiselle éteint la lumière et les presse dans le couloir, claquant la porte derrière elle. c’est bon, le plus dur est fait. ils descendent les escaliers bien trop étroits de son immeuble et elle lui jette un regard en coin, hésitant à en rajouter. pourquoi elle arrive jamais à se taire?
la blonde se mord la lèvre - non, c’est peut-être pas le moment, chaque chose en son temps. ça fait quelques semaines qu’elle hésite à lui proposer un entretien à la nbc, mais elle est encore franchement pas sure de son idée. y a forcément un truc que le brun pourrait faire dans le gratte-ciel où elle bosse, le rez-de-chaussée compte à lui seul 10 boutiques différentes. et si en bossant là bas il tombe sur les bonnes personnes, il pourrait facilement se faire un réseau. le truc, c’est qu’elle est pas certaine qu’il en ait envie. et s’il en a pas spécialement envie, elle veut pas se risquer à le recommander. et puis pour l’instant, il a l’air de s’en sortir chez costco.
les cris du petit chien de la voisine du rez-de-chaussée -une vieille dame avec un parfum beaucoup trop fort pour être agréable, peu importe l’heure de la journée- la tirent de ses pensées, et le duo la salue au passage. Rose presse le pas pour avoir à éviter de lui parler alors qu’ils sont pressés, et l’air frais du dehors marque le succès de sa mission.
elle hésite à prendre sa voiture, parce que quelque chose lui dit que fin va pas se gêner pour avoir une conduite énervée s’ils sont en retard, mais elle se ravise. en général il est un peu plus calme quand elle est du côté passager. et quand c’est daisy, on a même pas l’impression que c’est la même personne qui conduit.
- dernier à la voiture paye le caféééé! s’exclame soudain la blonde en se mettant à courir en direction du véhicule.
Bon ok, c’est pas très fair-play compte tenu de l’avance qu’elle vient de prendre, mais fin courre beaucoup plus vite qu’elle. Et puis c’est plus dans l’intention de dérider le garçon que de gagner la course, qu’elle s’élance.

_________________
perfect disasters i don't know what's round the corner, way i feel right now i swear we'll never change. back when we were kids, swore we would never die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t3315-thundercloud-rose#121027 http://savethequeens.forumactif.com/t3346-padam-rose


Finley Hossman


( play your cards )

/ avatar : gregg sulkin
/ crédits : twister (av), chibird (gif), astra (signature), sting (lyrics)
/ autres personnages : bb celio
/ nombre de messages : 524
/ cartes en main : 0
there's you in everything i do (finose) Tenor
/ âge : 25
/ statut : célibataire, les yeux rivés sur la beauté des courbes étrangères, quand elles ne sont pas sur celles familières, inconsciemment
/ occupation : actuellement caissier chez costco, qui sait de quoi demain est fait
/ zone du queens : d'un appartement à l'autre, le plus souvent dans le queens effervescent, là où le compte en banque souffrira le moins possible

there's you in everything i do (finose) Empty
MessageSujet: Re: there's you in everything i do (finose)   there's you in everything i do (finose) EmptyMar 14 Mai - 0:23

voilà, ça y est, j’en ai déjà marre. j’ai décidé de faire ma tête de cochon, et ça va être difficile de me l’enlever. quoi que. rose est capable de tout. autant de m’énerver que de m’arracher un sourire quand j’en ai le moins envie. puis rose, j’sais pas lui résister. j’ai jamais vraiment su, d’ailleurs. j’ai toujours plus ou moins fait semblant d’y arriver. la vérité, c’est que j’en suis pas capable. et pire encore, j’en ai même pas envie. parce que quand je souris, elle sourit aussi, et putain, j’ferais n’importe quoi pour la voir décrocher un sourire. j’vendrais mon âme au diable s’il le fallait, pour ça. j’le ferais sans hésiter une seule seconde.
et des fois, même, j’fais exprès.
j’fais exprès de râler, j’fais exprès de marmonner, j’fais exprès d’avoir l’air plus ronchon que je n’le suis vraiment, juste pour la voir se plier en quatre pour me dérider. juste pour ça, juste pour son attention. même si j’l’avouerais jamais.
et pour l’instant, j’traine des pieds dans la cage d’escalier, les mains dans les poches, l’air renfrogné, même si elle essaie de me presser à descendre plus vite.
tout ça parce que j’en ai marre, que j’ai la flemme et puis que j’ai pas envie, moi, d’aller visiter des apparts. j’m’en tape, c’est même pas important ni urgent.
mais ça lui fait plaisir, à rose, ça s’voit. elle est plus enjouée que moi, comme si c’était pour elle qu’on cherchait un logement.
arrivés dehors, c’est l’air frais qui m’envahit d’abord, qui me donne une soudaine envie de rouler un joint et de me poser au fond d’un canapé. puis c’est rose qui me prend de court, qui lance son défi, qui se met déjà à courir alors que j’suis encore là, les mains dans les poches à lever les yeux au ciel.
gamine.
mais ça fait son effet, c’est indiscutable. j’me mets à courir aussi, à la rattraper en deux temps trois mouvements, à deux mètres de la voiture. la rattraper, l’attraper au passage, mon bras qui glisse autour de sa taille, qui la serre, l’éloigne du véhicule et mon autre main qui touche la carrosserie, le visage éclairé, illuminé, et un sourire immense qui s’y dessine tout à coup, dévoilant mes dents.
- du coup tu m’dois deux cafés, même. un parce que j’ai gagné, le deuxième parce que tu m’as fait sortir alors que j’étais trop bien installé.
oui, je continue de râler un p’tit peu encore. c’est pas de ma faute, j’m’en suis pas remis d’à quel point j’étais bien installé.
et inconsciemment, mon bras est resté enroulé autour d’elle, un peu plus proche de moi, sans que mon sourire m’ait quitté.
mes yeux sont incapables de la quitter, eux aussi.
jusqu’à ce qu’une voiture klaxonne dans la rue, me fasse sursauter, et je lâche tout après de longues secondes qui semblaient à la fois une éternité, à la fois trop courtes.
petit passage de main dans les cheveux pour faire mine de me recoiffer quand ils n’en ont pas besoin.
- c’est quoi la première destination alors?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t4252-can-t-stop-staring-at-those-ocean-eyes-fin http://savethequeens.forumactif.com/t4281-experience-exigee-finley


Rose Markle


( play your cards )

/ avatar : michelle randolph
/ crédits : iron queen, moonlight emotions
/ autres personnages : nikki la plus belle
/ nombre de messages : 374
/ cartes en main : 10
there's you in everything i do (finose) 10100567306c0db78fd732ebc8014283
/ âge : 24
/ statut : éternelle célibataire, armée jusqu'aux dents, incapable de s'engager sans se sauver de peur d'être encore abandonnée. elle commence à croire qu'elle a le cœur qui bat plus, pourtant si elle prenait quelques secondes pour l'écouter... elle réaliserait peut-être qu'il bat depuis des années.
/ occupation : assistante au sein de l'équipe créative de la nbc, même si pour l'instant ça consiste surtout à apporter les cafés et forcer un sourire face aux blagues sexistes du patron
/ zone du queens : queens effervescent
/ beau bordel : un peu o-ver-boo-kée fin + nika + mylan +kéziah + fin/nika/mylan + loren

le petit moodboard des familles


there's you in everything i do (finose) Empty
MessageSujet: Re: there's you in everything i do (finose)   there's you in everything i do (finose) EmptyMar 14 Mai - 9:55

ça se passe exactement en cinq secondes, cinq secondes de fausse joie durant lesquelles rose arrive à se persuader un instant que cette fois c'est la bonne, qu'elle va gagner la course. à savoir qu'elle ne gagne presque jamais ce genre de compétition contre fin, et ça n'a rien de très surprenant, surtout quand on prend en compte le fait que ses jambes sont bien plus courtes que les siennes - et que rose n'a jamais été une grande sportive. elle a déjà eu de brèves victoires, mais elle les compte sur les doigts d'une main. c'était souvent en le prenant de court comme aujourd'hui ou en lui pointant quelque chose du doigt avant de se sauver, mais eh, on fait comme on peut quand on fait un mètre soixante.
les cinq secondes défilent devant ses yeux en même temps que ses espoir de gagner la bataille alors qu'elle sent un bras lui encercler la taille, la tirant en arrière contre son gré.
- noooooon tu triches!! se plaint-elle alors qu'il les fait aisément pivoter, inversant leur position précédente d'une simple danse.
fin pose une main sur la voiture pour marquer sa victoire, qu'il accompagne d'un grand sourire satisfait. en temps normal elle aurait pu savourer ça comme sa réussite personnelle, parce qu'elle a réussi à lui arracher le sourire qu'elle voulait, parce qu'il tire plus la gueule, ça y est. mais la satisfaction qu'elle était sensée en tirer lui passe complètement au dessus de la tête, parce que la blonde est un peu distraite par leur proximité. parce que fin se marre, parce qu'il la tient toujours dans ses bras, et que de là où elle est elle peut compter tous les cils sur son visage.
et c'est pas sensé la distraire autant, c'est pas sensé lui donner une crampe d'estomac inexplicable, mais ça le fait, et ça s'en va aussi vite que c'est arrivé quand le garçon dessert enfin son étreinte, réagissant à un klaxon qui retentit près d'eux. il lui demande quelle est leur destination tandis qu'elle fait le tour de la voiture et ouvre la porte.
- 31 Hopetoun Avenue, répond-t-elle en s'installant sur le siège passager, bouclant sa ceinture. tu suis le boulevard pendant cinq minutes et tu tournes à gauche arrivé à l'église. après c'est la première à droite.
elle attrape machinalement le câble connecté à l'autoradio et branche son portable, faisant défiler spotify à la recherche d'une chanson. ça lui évite d'avoir à croiser le regard de fin pendant encore quelques secondes, et quelques secondes c'est juste ce qu'il lui faut pour reprendre ses esprits. elle sait pas ce qu'elle a à être si sensible dès que le brun s'approche un peu trop récemment, mais elle a pas envie d'explorer l'idée pour le moment. elle y réfléchira plus tard, genre, dans dix ans.
le duo prend la route lorsque rose se décide enfin sur une chanson. elle pose son téléphone et gesticule un peu sur son siège, sentant un peu tardivement quelque chose la gêner en dessous. elle fouille deux trois secondes et extirpe une petite trousse du dessous de sa cuisse, poussant une exclamation ravie en la voyant.
- mais c'est ma trousse à maquillage ! ça fait trois jours que je la cherche putain, t'aurais pu me dire que je l'avais laissée là.
elle aurait du se rendre compte qu'elle l'avait faite tomber la dernière fois. faut dire qu'elle avait pas toute sa tête ce jour là, c'est quand fin était gracieusement venu la chercher après son mystérieux réveil chez un inconnu.

_________________
perfect disasters i don't know what's round the corner, way i feel right now i swear we'll never change. back when we were kids, swore we would never die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t3315-thundercloud-rose#121027 http://savethequeens.forumactif.com/t3346-padam-rose


Finley Hossman


( play your cards )

/ avatar : gregg sulkin
/ crédits : twister (av), chibird (gif), astra (signature), sting (lyrics)
/ autres personnages : bb celio
/ nombre de messages : 524
/ cartes en main : 0
there's you in everything i do (finose) Tenor
/ âge : 25
/ statut : célibataire, les yeux rivés sur la beauté des courbes étrangères, quand elles ne sont pas sur celles familières, inconsciemment
/ occupation : actuellement caissier chez costco, qui sait de quoi demain est fait
/ zone du queens : d'un appartement à l'autre, le plus souvent dans le queens effervescent, là où le compte en banque souffrira le moins possible

there's you in everything i do (finose) Empty
MessageSujet: Re: there's you in everything i do (finose)   there's you in everything i do (finose) EmptyMar 14 Mai - 10:45

c’était perturbant. déboussolant. autant que ce que c’était agréable, et même grisant. avoir rose d’aussi près sans être capable de lâcher ses yeux du regard, sentir son souffle taper contre mon visage, mon sourire que a refusé de s’en aller et même mon cœur qui a commencé à s’emballer de la proximité. et rose, stoppée net dans son élan, elle aussi, restée sans prononcer un seul mot, qui a accepté le silence imposé, à attendre de voir la suite.
jusqu’à ce qu’on soit tirés de nos pensées, jusqu’à ce qu’on se lâche, pour le mieux. pour mieux mettre toutes ces pensées de côté et faire comme si rien ne s’était passé, comme si mes battements ne s’étaient pas accélérés, comme si mes mains n’avaient pas commencé à devenir moites. sans raison visible à mes yeux, d’ailleurs. ni apparente, ni cohérente. tout ça n’a aucun sens, on n’a qu’à le mettre aux oubliettes.
rose part s’installer au passager, je m’installe derrière le volant et commence déjà à rouler alors qu’elle commence à peine à me dicter l’adresse.
- à côté de l’église. super. j’vais enfin pouvoir aller à la messe tous les dimanches.
l’ironie de mes paroles est bien trop forte pour ne pas me tirer un sourire en coin, et ce, peu importe combien je tentais de garder un visage sérieux, presque impassible depuis.. ouais, depuis quelques secondes uniquement en fait. mon visage sérieux n’aura pas duré plus de quelques secondes.
j’y peux rien, j’ai du mal avec le sérieux tout court.
rose met de la musique en route, peut-être pour détendre l’atmosphère, peut-être pour combler le silence, peu importe. je tapote mes doigts en rythme sur le volant, un peu d’engouement pour la chanson, un peu d’énervement aussi parce que ça roule décidément trop longtemps, et je suis perturbé par les gesticulations de rose qui ressemblent à tout sauf à celles qu’elle fait quand elle danse, en général.
à vrai dire, on dirait plutôt un asticot, actuellement.
un asticot qui fait des trouvailles, visiblement. et j’suis tenté de tourner la tête vers elle pour voir son visage satisfait comme elle l’a chaque fois qu’elle trouve quelque chose, mais je me retiens, fort. je me retiens parce que si je le fais, on finira par avoir un accident, c’est sûr, puisque je n’arriverais plus à me concentrer sur la route après ça. et si je me fiche bien d’avoir un accident moi-même, j’me pardonnerais jamais s’il arrivait quoi que ce soit à rose quand c’est moi qui conduit. oh, puis aussi parce qu’il y a une voiture de patrouille de police juste derrière nous.
alors j’me contente de l’écouter.
- premièrement, comment j’suis censé savoir que c’est la tienne de trousse à maquillage? ou même que tu l’avais perdue?
sérieusement. j’suis censé lui envoyer un message à chaque fois que je trouve quelque chose d’inhabituel qui traîne dans ma voiture? parce que si j’fais ça, j’ai pas fini.
- ensuite, si t’avais pas été picoler comme un pilier de bar jusqu’à te retrouver dans le lit d’un inconnu j’te rappelle, t’aurais sûrement remarqué que t’avais perdu ta trousse. donc c’est tout sauf ma faute.
cette matinée j’aurais préféré l’oublier à tout jamais. vraiment. l’angoisse de ne pas savoir ce qu’il s’est passé, qu’elle-même ne se souvienne pas, qu’elle soit rentré avec un inconnu sans prévenir qui que ce soit. j’aurais vraiment préféré oublier. mais non, évidemment. rose en a décidé autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t4252-can-t-stop-staring-at-those-ocean-eyes-fin http://savethequeens.forumactif.com/t4281-experience-exigee-finley


Rose Markle


( play your cards )

/ avatar : michelle randolph
/ crédits : iron queen, moonlight emotions
/ autres personnages : nikki la plus belle
/ nombre de messages : 374
/ cartes en main : 10
there's you in everything i do (finose) 10100567306c0db78fd732ebc8014283
/ âge : 24
/ statut : éternelle célibataire, armée jusqu'aux dents, incapable de s'engager sans se sauver de peur d'être encore abandonnée. elle commence à croire qu'elle a le cœur qui bat plus, pourtant si elle prenait quelques secondes pour l'écouter... elle réaliserait peut-être qu'il bat depuis des années.
/ occupation : assistante au sein de l'équipe créative de la nbc, même si pour l'instant ça consiste surtout à apporter les cafés et forcer un sourire face aux blagues sexistes du patron
/ zone du queens : queens effervescent
/ beau bordel : un peu o-ver-boo-kée fin + nika + mylan +kéziah + fin/nika/mylan + loren

le petit moodboard des familles


there's you in everything i do (finose) Empty
MessageSujet: Re: there's you in everything i do (finose)   there's you in everything i do (finose) EmptyMar 14 Mai - 13:29

il peut pas s'empêcher de réagir sarcastiquement, de lui faire comprendre que non, il s'est toujours pas décidé à prendre leur journée au sérieux, et ça lui fait lever les yeux aux ciel. qu'est ce qu'il est chiant des fois, ça lui donne envie de lui mettre des claques, de le secouer. elle aimerait bien le voir réagir différemment, l'entendre lui dire quelque chose, même un tout petit rien lui suffirait, quelques mots qui indiqueraient que dans le fond il s'inquiète un peu de son sort, qu'il aimerait bien mener une vie un peu plus stable. mais ça a jamais été son cas, il se contente de ce qu'il trouve en chemin, il se contente de passer la moitié de sa semaine avec rose et l'autre moitié à vagabonder. et la blonde se rassure en se disant que pour rien au monde elle ne troquerait la première moitié, que ça pourrait être pire, comme situation. alors quand il rigole tout seul à sa propre blague elle sourit, un peu. ouais, il la saoule, ouais, il se comporte toujours comme si y avait rien de grave, mais il est là. et dans le fond c'est tout ce qui compte.
la réponse qu'il lui offre déconcerte la blonde le temps d'un court instant, un instant où son visage vient sûrement la trahir, affichant une émotion passagère. un léger moment d'agacement à l'idée que tant de filles se soient déjà trouvées à sa place sur le siège passager que le brun soit incapable de distinguer ses affaires de celles des autres. mais rose c'est pas les autres, et quelque chose en elle ne peut pas s'empêcher de vouloir le lui faire remarquer, des fois qu'il aurait oublié. sauf que le brun continue dans sa lancée, lui lançant une pique concernant la fameuse soirée, ou plutôt matiné qu'elle aurait préféré oublié. et pour le coup, ça lui cloue le bec, et ça c'est plutôt rare avec fin. elle aime pas le laisser avoir le dernier mot.
- le lit d'un inconnu, répète-t-elle d'un air offusqué, se sentant rougir. comme si faire le perroquet allait minimiser la situation. figures-toi que c'est pas un inconnu, c'est un joueur de foot. je l'ai vu hier à la télé.  
niveau répartie, on a fait mieux. mais c'est la vérité, elle l'a vu à la télé hier pendant qu'elle zappait à la recherche d'un programme à mater pendant qu'elle dînait - ce qui avait eu don de lui faire avaler une bouchée de travers. ça. explique pourquoi son visage lui avait paru légèrement familier. et vu que rose déteste avoir tort, mais qu'elle déteste encore plus quand il est question de l'admettre devant fin, c'est tout ce qu'elle trouve à lui rétorquer.
ils passent devant l'église, tournent dans une petite rue, et elle jette un coup d'oeil pour tenter d'apercevoir le bon numéro, profitant de la distraction.
- tiens tu peux te garer, c'est juste là, lui dit-elle en pointant un immeuble blanc du doigt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t3315-thundercloud-rose#121027 http://savethequeens.forumactif.com/t3346-padam-rose
Contenu sponsorisé






there's you in everything i do (finose) Empty
MessageSujet: Re: there's you in everything i do (finose)   there's you in everything i do (finose) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
there's you in everything i do (finose)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS ::  :: boulevard of broken dreams :: versions #9 et #10 :: RPS-
Sauter vers: