Partagez

 

 renegades / ander.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité


avatar


Invité


renegades / ander. Empty
MessageSujet: renegades / ander.   renegades / ander. EmptyVen 8 Mar - 0:05


@ander wilkes
- - - - - - - - - -
Il n’y avait personne. Gaspar lâche un soupir, écrase sa cigarette d’un geste impatient. C’était la deuxième qu’il enfilait. Jette un coup d’oeil à sa montre, pour vérifier l’heure. Lui qui était tout le temps à l’heure, ça ne lui plaisait pas trop que les autres ne partagent pas son assiduité. Surtout pas quand il s’agissait de business et que ses minutes étaient comptées. Il attendrait le temps qu’il faudrait, mais ça finirait par augmenter son tarif. Le type, il jouait avec le feu. Un feu qui finirait certainement par le brûler - mais Gaspar était habitué de travailler avec des gens nerveux. Des types un peu inconscients qui pensaient qu’il allait régler tous leurs problèmes d’un claquement de doigt, sans comprendre qu’ils devraient donner un peu des leurs aussi, et que ça prenait beaucoup pour que Gaspar fasse confiance. Un bon montant d’argent, et un semblant de tête sur les épaules. Il ne pouvait pas aider des types qu’il soupçonnait capable de le vendre, après tout - un jeu trop dangereux avec certains, qu’il s’empressait de jeter à la porte.

Finalement, un type apparaît. Les joues un peu creuses, le regard nerveux. C’est toi, Gaspar ? Le Hoenikker hoche la tête, et le type se mets à parler. Sa situation, sa connerie. Explique le tout, alors que Gaspar écoute attentivement. Le genre de connerie qui ne pardonnait pas, mais ce n’était pas une cause perdue. Avec de la minutie et de la rapidité, ça se ferait. Et le type semblait plus ou moins solide, au moins, il semblait vouloir y mettre du sien pour s’en sortir. Les regrets dans la voix, les cernes de celui qui ne dormait plus très bien. Et Gaspar acquiesce. Puis, il donne son prix. Le tarif habituel, ou plus ou moins. Pas trop du genre à négocier. Ses services, il fallait pouvoir les payer - sinon, on ne les touchait pas. Aussi simple que ça. Mais le type pâlit soudainement. Et la conversation s’embrouille, jusqu’à ce qu’un autre type les approche. Grand, bâti, du genre emmerdeur. Gaspar le dévisage. T’es qui toi ? Mais le client se précipite vers lui. « Ander, dude, there you are… Listen… » Gaspar soupire, passant une main sur son visage. Ça se compliquait. Il aimait pas ça. Raclement de gorge, pour les interrompre. Signe de tête vers le nouvel arrivant, les yeux un peu assombris. « Who the fuck is this guy ? » Qu’il demande, yeux plissés. La situation qui semble de plus en plus louche, alors que les minutes passent. Et Gaspar, il déteste qu’on lui fasse perdre son temps. Ça avait déjà trop duré.

dialogues:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


renegades / ander. Empty
MessageSujet: Re: renegades / ander.   renegades / ander. EmptySam 23 Mar - 18:58

∆∆∆

Coup de fil de fin de soirée. Isaac était dans les ennuis jusqu'au cou. Isaac avait besoin d'argent. Isaac ne pouvait pas attendre. Isaac avait supplié. Et, finalement, Ander avait obtempéré. Accepté le rendez-vous qu'on lui avait fixé. Accepté de venir, sans pourtant s'encombrer de se remplir les poches. Sachant qu'Isaac était instable, et que le plan pouvait mal tourner. Et n'ayant absolument aucune envie de se retrouver fauché parce qu'il avait prétendument accepté d'aider.

Il a près de trente minutes de retard quand il arrive finalement. Ralentit le temps de capter la silhouette d'Isaac, en grande discussion avec un type un peu plus loin. Et il soupire, Ander. Laisse son mégot de cigarette presque terminé tomber à terre. L'écrase en se remettant en marche, pour s'approcher rapidement de la scène. Isaac a l'air confus. Isaac a l'air de marchander — et le type avec lui n'a pas l'air d'apprécier. Bien vite, le Wilkes arriva à leur hauteur. Isaac le vit, et Isaac s'empressa de se décaler d'un pas pour l'accueillir. Mais dans quelle merde tu t'es mis ? « Ander, dude, there you are… Listen… » « The fuck did you do, huh ? » Coupé dans son élan, Isaac n'ose pas reprendre. Tétanisé, entre l'agressivité d'un Ander aux mains enfoncées dans les poches, et le soupir agressif de l'inconnu à leurs côtés. « Who the fuck is this guy ? » Le ton suffisant qui fit tourner la tête à Ander. Il le dévisagea, un instant, avant de lui rendre exactement la même intonation. « I can hear you, Fabio. » Le surnom méprisant, alors qu'il reporte ses yeux sur Isaac. Mains en l'air en signe de paix, la foutue volonté d'atténuer les choses avant de les voir dégénérer. Plus peur d'Ander que de l'autre type, à cet instant donné. « Who the fuck is he ? » « His – His name's Gaspar, and he's here to help me. I – » « What do you mean, help you ? » Il crache. Plus dégueulasse encore envers Isaac, qu'envers le type qui n'a rien demandé, à part un peu de respect pour ses chaussures cirées. « I... I just need the money to pay him. D'you have it ? » Un regard pour le dénommé Gaspar. « He's got the money you ask for, he's gonna pay you, man, Ander – » Il oscille entre les deux hommes, Isaac — confus, paumé. « Can you pay him, and I'll pay you back, I promise, I – » Les sourcils d'Ander froncé. Crachat dans le fond de la voix, et le regard méprisant pour Isaac. « I ain't gonna pay shit for you. » Les yeux qui accrochent le dénommé Gaspar. Comprenant qu'il s'agissait peut-être de la seule personne ayant les pieds sur terre, à cet instant. « Why the fuck does he owe you ? » Isaac embourbé. Isaac qui n'arrive même plus à parler. Isaac qui se confond dans sa terreur, à l'idée que le seul ami qu'il avait pu appeler refusait de payer. What now ?

PAR MARS / @GASPAR HOENIKKER

dialogues :
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


renegades / ander. Empty
MessageSujet: Re: renegades / ander.   renegades / ander. EmptyMar 26 Mar - 22:20


@ander wilkes
- - - - - - - - - -
« I can hear you, Fabio. » Gaspar se tourne vers le type qui vient de débarquer. Le dévisage de bas en haut, partagé entre l’envie d’éclater de rire et de lui défoncer la gueule. Mais c’est quoi ton problème ? Débarqué de nulle part, l’allure de celui à qui Gaspar ne ferait pas confiance en cent ans, et la situation qui l’irrite profondément. Sa patiente déjà fortement défoncé par les circonstances, voilà qu’il faut qu’un petit smart-ass débarque avec ses grands airs et ses insultes. L’hongrois qui pense presque halluciner, devant l’échange qui se déroule ensuite. Soupire longuement, en se frottant les yeux. Pas le temps pour ça, pas l’énergie pour ça. Ce genre de merde qu’il évitait au possible, mais qui venait inévitablement avec le choix de carrière. À t’frotter aux imbéciles, faut forcément les côtoyer. L’envie de s’allumer une cigarette, de tourner les talons, de juste ne pas être là, ne pas gérer ça.

Et alors, il comprend finalement pourquoi le type est là. « Can you pay him, and I’ll pay you back, I promise, I - » Gaspar le dévisage, le mépris dans les yeux et dans les traits. Le client pathétique, qui ne sait pas trop dans quel pétrin il s’enfonce, et Gaspar qui a de plus en plus envie de se laisser débrouiller avec sa merde. « I ain’t gonna pay shit for you. » L’autre qui est juste désagréable, et Gaspar lui rend son regard quand il se mets à le toiser. Exaspéré, et franchement pas d’humeur à gérer. « Why the fuck does he owe you ? » Cette fois, Gaspar ne peut pas retenir le rire. Moqueur, mais sincère. Il secoue la tête, en ne relâchant pas le regard du type. « I really don’t see how that’s your business. » Hausse les épaules, en enfonçant ses mains dans ses poches. Se tourne vers le client, un soupir exaspéré qui passe ses lèvres. « Look. It’s real simple. No money, no service. I don’t have time for your shit. » D’une main, il balaye l’air en direction de l’autre type. Les complications, c’est pas pour moi. « Call back when you have the money. » Il va pour tourner les talons, mais le client lâche une exclamation qui ressemble à un peu de désespoir. « I don’t have time, man ! If you don’t do this now, they’re gonna get me. » Gaspar lui rend un regard assombri. « How is that my problem ? » Le client trop nerveux, qui s’agite, qui menace de péter les plombs. « I can’t go to jail, man, I’m gonna die there… » Gaspar lâche un autre rire. Hausse les épaules. Sort ses cigarettes de sa poche, pour en glisser une entre ses lèvres. « Should’ve thought about that before you lit the match, man. » Il s’en fout d’en dire un peu trop à l’autre type - qui franchement, n’a pas l’honnêteté d’écrit sur le front de toute façon.

dialogues:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


renegades / ander. Empty
MessageSujet: Re: renegades / ander.   renegades / ander. EmptyLun 22 Avr - 5:11

∆∆∆

C'est le chaos. Le putain de chaos — et Ander n'a pas envie d'être là. Préfèrerait rentrer chez Mimi, passer la soirée devant un film, dans ses bras, sur son lit. Pioncer comme son corps le lui réclamait, depuis quelque temps. Arrêter de se faire ballotter de tous les côtés par des types qui ne savaient pas assumer leurs décisions, gérer leur vie, et qui pensaient mériter l'amitié ou les faveurs d'un type comme lui. Qu'est-ce qui t'fait dire ça, au juste ?
Qu'on s'connaît depuis quinze ans maintenant ?

Dis-moi, au juste, ce que ça change à ta connerie ?


« I really don’t see how that’s your business. » L'autre n'aide pas, et ça fout Ander sur les nerfs plus encore qu'il ne le voudrait. Pire encore, il en rit, et le Wilkes ne passe qu'à deux doigts de lui attraper le col et de lui faire regretter son insolence. Mais le regard noir suffit — assez intelligent et lucide pour savoir que ce type n'était pas l'ennemi. « 'Cause he screwed up my night because of your shitty face, asshole. » Il s'en fout, d'lui dégueuler ses insultes et son mépris. Le regarde avec la lèvre retroussée, avant de reporter son attention à Isaac avec un soupir. Pas l'intention de continuer cette guerre-là. Pas alors qu'ils avaient tous deux un vrai problème, le même problème à s'occuper. Et c'est Gaspar qui se charge le premier de lui faire comprendre son erreur.

« Look. It’s real simple. No money, no service. I don’t have time for your shit. » Me neither — mais Ander n'a pas besoin de rajouter. Isaac le sait. « Call back when you have the money. » « I don’t have time, man ! If you don’t do this now, they’re gonna get me. » « How is that my problem ? » Le type marque un point. L'échange brutal, sous les yeux d'Ander. Ander, qui s'est calmé le temps d'écouter. Calmé, pour mieux s'énerver s'il le fallait. Essayer d'comprendre, puisqu'on ne voulait pas lui raconter. « I can’t go to jail, man, I’m gonna die there… » « Should’ve thought about that before you lit the match, man. » What the
Fuck
Are we
Talking
About


Trop pour Ander. Trop pour Isaac, aussi. Isaac a peur. Isaac a une seule chance de s'en sortir, et elle se tient divisée en deux. Un peu d'argent de la part d'Ander, et un service de la part du type. Quel genre — le Wilkes n'en savait rien. Mais malgré le flou, il était capable de relier grossièrement les points. « You don't get it. You have... You have to help me. » Il en dérape, Isaac. Il s'avance d'un pas — et cette fois c'est Ander qui s'interpose. L'attrape par le col, sèchement, et le ramène vers lui. Coupe le chemin qu'il entreprenait de base. Don't touch that guy. « What the fuck did you get yourself into, this time ? » « Ander. Please. Please, man... » « Maybe jail would help you get your head straight. » C'est craché. Feulant, méprisant. Mais il connaît Isaac depuis trop longtemps. Ça briserait le coeur à sa tante — et il la connaissait, la vieille Olivia. Il l'aimait bien. Elle méritait pas ça. « No, man, n– »

Il a pas le temps de finir que le Wilkes l'a balancé violemment vers le sol. S'est retourné vers l'autre type, pour le toiser. Pas encore décidé sur le comportement à adopter — mais Isaac ne survivrait pas à la prison. Et Olivia n'y survivrait pas non plus. « How much ? » C'est sec. Brutal. Pesé. Derrière lui, Isaac a commencé à se relever. Fébrile, les mouvements tremblants. « Man... Oh, man, th– » « You shut the FUCK up ! » Il se retourne, sèchement. Lui éclate la mâchoire d'un coup qu'il ne mesure pas. Le force à nouveau à se recroqueviller sur le trottoir, et à cracher le sang qui s'accumule contre ses gencives. Mérité. C'est mérité.
Il rendra rien.


Ander qui se redresse. Clébard enragé toisant à nouveau le loup. Sur le bord de tout envoyer chier. Sur le bord d'accepter. « How much ? » qu'il répète. Les mots plus détachés. Le froid dans le regard, dilué au milieu de la violence et du sang. De combien on parle, mon gars ?

Combien, pour qu'tu l'sortes de là ?


PAR MARS / @GASPAR HOENIKKER

dialogues :
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar


Invité


renegades / ander. Empty
MessageSujet: Re: renegades / ander.   renegades / ander. EmptyJeu 6 Juin - 23:37


@ander wilkes
- - - - - - - - - -
Il est pas bien content, l’autre. La vulgarité qui ponctue ses phrases, et l’impatience dans la gorge. Lèvre retroussée et la noirceur au fond du regard. Le genre de gars qui n’a pas peur de se mettre en colère et de frapper fort, jusqu’à ce que ça saigne. Du genre dangereux, Gaspar s’en doute bien - et il est loin d’être con, le Hoenikker, il va rester en dehors de son chemin autant qu’il le peut. Mais les affaires sont les affaires - et si l’autre veut son alibi, faudra payer. « You don’t get it. You have… You have to help me. » Le désespoir dans les yeux, alors que Gaspar reste stoïque. Le type s’avance, et le Hoenikker ne bouge pas - c’est l’autre qui débarque et qui l’attrape au vol, le ramenant vers lui en le secouant. « What the fuck did you get yourself into, this time ? » Gaspar inspire profondément, croise les bras. Se demande pourquoi il est là, au juste. Écoute la conversation, sans intérêt particulier. Ander, que s’appelle le colérique. Il semble il y avoir un passé entre eux, au moins assez bien installé pour chauffer les esprits. Le voilà au sol, alors que Gaspar tire une cigarette de son paquet. Le glisse entre ses lèvres, alors que le type se tourne vers lui. « How much ? » Même pas le temps de répondre, que l’autre se relève derrière. « Man… Oh, man, th- » Ça gueule, encore. Et ça explose. « You shut the FUCK up ! » Gaspar recule un peu, pour laisser la place à l’autre de foutre son coup. Mâchoire fracassée, le sang qui le fait hoqueter, alors que le Hoenikker allume sa cigarette. Tranquille. Le visage qui ne laisse rien transparaître. You got some anger issues there, man. Mais en même temps, il ne connaît rien de lui - don’t know your history, can’t really judge.

Le colérique revenu sur ses pieds, et à le toiser. Gaspar laisse échapper la fumée de sa cigarette, toujours le visage fermé. « How much ? » Longue inspiration. À se demander s’il devrait pas négocier le prix, après tous ces emmerdes. En même temps, ça lui fait pitié, de voir l’autre type cracher son sang par terre - et en même temps, il aime pas la tête de ce Ander, mais alors vraiment pas. Pas le genre de gars stable sur qui tu peux compter. « 5000$. » Qu’il lâche finalement, en glissant la clope entre ses doigts. Haussant légèrement les épaules. « Plus an extra 500$ for every day I don’t get the money. » Petit sourire, sur le coin de ses lèvres. T’es dans la cour des grands, mon pote. « So you better find it fast, if you don’t want your friend to rot in jail for the rest of his life. » Les yeux plantés dans ceux d’Ander, avec l’air du type pas du tout prêt à négocier. Pas pour ce genre de business là, non. « ‘Cause that’s what he’s gonna get. Aggravated arson that kills two guys… That’s voluntary manslaughter for you. Tsk. Of course, that’s if he doesn’t get himself killed beforehand. » Pas vraiment en train de menacer. Il fait juste exposer les faits, Gaspar. « So ? »C’est dans ce genre de merde que ton pote s’est embarqué. À toi d’voir si tu veux vraiment l’aider.

dialogues:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






renegades / ander. Empty
MessageSujet: Re: renegades / ander.   renegades / ander. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
renegades / ander.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hawkins Jayden - living like we're renegades

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS ::  :: boulevard of broken dreams :: versions #9 et #10 :: RPS-
Sauter vers: