Partagez

 

 songe éphémère |Rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Kéziah Maynard


( play your cards )

/ avatar : nick fuck jonas.
/ crédits : solsken.
/ nombre de messages : 663
/ cartes en main : 15
songe éphémère |Rose  Tumblr_inline_ok9cn0X3Td1qlt39u_250
/ âge : 23
/ statut : tu es célibataire. le coeur endolori par une ancienne histoire, un fantôme si présent dans tes songes, un ange.
/ occupation : footballeur professionnel, défenseur en l1 au New York City FC depuis six mois, tu joues aussi en edf.
/ zone du queens : tu vies dans le queens uppé.
/ beau bordel :
in progress
《india; chaptertwo. 》《kory ; chaptertwo.》《ruben ; chapterone.》《maddox; chapterone.》《you; chapterone. 》


songe éphémère |Rose  Empty
MessageSujet: songe éphémère |Rose    songe éphémère |Rose  EmptyDim 3 Mar - 17:22


Tu rejoins la douce nuit, sombre et solaire à la fois. Besoin de rentrer chez toi. T’écoute les autres, le besoin d’échapper à ta triste réalité, l’homme au problème de fille. Tu dois arrêter de lire les merdes du net, tu le sais, un jour t’es un héros puis une sombre merde la minute d’après. Tu ne sais pas trop sur qui compter, t’aurais voulu compter sur elle, mais elle n’est pas là, pas là. Faut faire avec mais Kenny n’est pas là.  C’est compliqué, c’est clairement difficile à subir, mais tu es fier de ton choix, fier d’avoir laissé échapper ce secret qui était tien, soutenu d’une certaine manière, homme comme femme ayant à subir d’Ellie est une chose importante pour toi. La sensation d’avoir délivré le doudou qui t’as aidé à avancer, qui t’aide encore en prenant ta main, mais tous les doudous ne veulent pas que du bien aux personnes. Le tien te tire vers le bas, détruit ta santé, toi qui est un athlète de haut niveau. Te voilà de repos, le repos d’un guerrier bien mérité, mais t’es loin d’être heureux, loin d’être épanouie. Tout qui se mélange, tout qui te renvoie en arrière, te poussent à te faire un peu plus de mal. T’aimerais juste une main tendu autre que des spécialistes, t’as besoin d’aide, besoin qu’on vienne pour toi. Que te prouve que t’en vaut la peine, mais t’y crois pas. Borné et con. Tu marches dans les rues, ruminants les maux, les souvenirs du passé, du présent. Pensant à la mort de ton père, pensant à ses retrouvailles éphémères avec India, que tu n’avais pas revu depuis, puis le départ de celui que tu considérais comme un frère Kilian. La fin des k. Tu ne sais pas faire autrement, sans te noyer dans les problèmes qui t’entourent, tu ne le peux pas. Dans ton monde, tu parviens tout de même à déposer tes prunelles sur cette silhouette qui  donne l’impression d’être ballottée par les vagues déchaînés de la mer, pourtant c’est la terre ferme qui détient ses pieds. Tu finis par t’en approcher, seule, tu la regardes elle a l’air de porte tout la peine du monde dans cet instant. « Vous allez bien ?   »  Elle manque de s’écrouler, mais tes bras, l’agrippent, la retienne pour lui éviter la chute qui pourrait lui laisser des dommages.
[…]
T’as mal partout, tellement. T’es dans ta chambre quand tu entends la porte claquée, impossible que ce soit la jeune femme collée dans ton lit. Elle est encore endormie, tu as vérifié avec beaucoup de mal quand tes opales ont dû affronter la lumière du jour, t’avait pas fermé les volets. T’avais réveillé l’appartement  en rentrant, c’était plutôt la jolie blonde qui l’avait fait, toi tu étais bien, mais plus proche de la sobriété que du black-out. Tu mets du temps à parvenir à émerger totalement, tu te doutes bien que la porte qui a claqué c’était Kory et Maddox qui quittaient les lieux comme prévu pour la fête des grands-mères. Enfin, voilà tu étais seul, tu pourrais encore dormir, mais tu savais que cette nuit qui arriverait tu serais incapable de dormir si tu faisais ça, alors tu te levais, en caleçon, ton corps était courbaturé, non pas d’avoir fait du sport ou d’avoir trop bu, juste d’avoir dormi sur le sol avec quelques coussins, t’étais mieux là que sur le canapé bien trop étroit pour tout ton corps. Promis t’achètera un canapé réversible dans les jours à venir au cas où, ou tout ça reprend. Tu te lèves choppant ton pantalon, alors que tu lèves les yeux sur la jeune fille qui a les yeux à présent ouvert. « Salut !  »   Tu lui lances un petit sourire, la saluant d’une voix plutôt douce.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1130-pas-choisi-d-etre-une-anomalie http://savethequeens.forumactif.com/t1278-keziah-l-ame-d-un-champion
Invité


avatar


Invité


songe éphémère |Rose  Empty
MessageSujet: Re: songe éphémère |Rose    songe éphémère |Rose  EmptyLun 4 Mar - 2:00

Il fait froid dans ce pays, pourtant il y a quelques minutes encore elle avait chaud. C'est sûrement pour ça qu'elle a enlevé sa veste avant d'aller faire pipi entre deux voitures... d'ailleurs est ce qu'elle l'a récupéré ou est ce qu'elle est toujours là bas ? Elle en sait rien, elle sait même plus de quelle couleur est la veste, d'ailleurs elle ne sait même pas d'où elle vient. Gauche ou droite ? Elle a tourné, il y a un moment, c'était peut être il y a quinze minutes, peut-être il y a une heure. Son téléphone est mort avant qu'elle ne puisse prendre un uber, elle a assuré à Nika qu'elle pouvait rentrer à pieds, mais ça devait être un court trajet et on dirait qu'elle a marché toute la nuit. Rose aurait peut être pas dû faire de détour par la case toilettes, c'est ce qu'elle se dit en manquant de se tordre le pied sur le bord du trottoir. Heureusement, elle ne finit pas sa course dans le caniveau, pas cette fois, il y a des bras qui viennent l'encercler, des mains fermes qui lui évitent une mort certaine - ou du moins une chute honteuse. Elle essaye de se retourner, de remercier son sauveur, mais tout est flou, tout est noir.
[...]
De l'eau, c'est la première chose qui lui vient en tête alors qu'elle entrouvre un œil, venant aussitôt bloquer de son bras la lumière agressive qui ne fait qu’aggraver son mal de tête. Elle a l'impression qu'un chef de chantier est venu faire construire quelque chose au niveau de son lobe frontal, il a d'ailleurs sûrement ramené son équipe entière. Actuellement, ils y distribuent tous des coups de marteau à répétition, c'est la seule façon d'expliquer pourquoi sa migraine devient plus insupportable à chaque minute qui passe. La blonde se redresse difficilement, s'enfonçant lamentablement dans le matelas tandis qu'elle s'aide de ses coudes pour trouver une position un peu plus confortable. Ses yeux s'ouvrent et se referment plusieurs fois, tentant de chasser l'illusion d'une silhouette masculine se découpant dans la lumière. Mais rien n'y fait, elle a beau cligner plusieurs fois des yeux, battre des cils, les contours ne se font que plus nets, ne l'aidant qu'à confirmer ce qu'elle redoutait : un homme est bien présent dans sa chambre.
- Salut ! fait ce dernier d'une voix légère, apparemment bien moins perturbé que Rose à l'idée d'être ici.
La jeune fille ne peut retenir un léger sursaut et s'assoit rapidement en tailleur, ramenant le maximum de couvertures vers elle par soucis de pudeur. Elle regarde son interlocuteur avec des yeux ronds, ce qui doit sûrement lui faire comprendre qu'elle ne s'attendait pas à le voir ici, si le fait qu'elle n'ait pas encore prononcé un mot depuis plusieurs minutes n'était déjà pas un indice assez flagrant.
- Salut, euh, je... marmonne-t-elle maladroitement, tentant de retrouver ses esprits. Elle s'extirpe du lit et pose deux pieds par terre, avant de se réfugier aussitôt sous les draps quand elle réalise qu'elle est en culotte. Son pantalon il est là, un mètre plus loin, il la nargue depuis la chaise sur laquelle elle semble l'avoir jeté. Chaise qui, elle le remarque seulement, n'a rien à faire ici, devant un bureau qui n'a rien à faire là non plus. Rose réalise seulement qu'elle n'est pas dans sa chambre, ni dans son lit, ce qui ne peut signifier qu'une chose.
- ... On est chez toi ? dit-elle d'une petite voix, n'osant pas croiser le regard de cet inconnu, principalement parce qu'elle ne le connaît pas, mais surtout parce qu'il est à moitié nu. Dans sa chambre, à lui. Ce qui, certains s'accorderaient à le dire, est son droit, mais fait maintenant pleinement planer le doute dans la tête de Rose. Qu'est ce qu'elle a foutu ?
Revenir en haut Aller en bas


Kéziah Maynard


( play your cards )

/ avatar : nick fuck jonas.
/ crédits : solsken.
/ nombre de messages : 663
/ cartes en main : 15
songe éphémère |Rose  Tumblr_inline_ok9cn0X3Td1qlt39u_250
/ âge : 23
/ statut : tu es célibataire. le coeur endolori par une ancienne histoire, un fantôme si présent dans tes songes, un ange.
/ occupation : footballeur professionnel, défenseur en l1 au New York City FC depuis six mois, tu joues aussi en edf.
/ zone du queens : tu vies dans le queens uppé.
/ beau bordel :
in progress
《india; chaptertwo. 》《kory ; chaptertwo.》《ruben ; chapterone.》《maddox; chapterone.》《you; chapterone. 》


songe éphémère |Rose  Empty
MessageSujet: Re: songe éphémère |Rose    songe éphémère |Rose  EmptyMer 13 Mar - 17:24



T’es complétement à côté de la plaque, complétement fatigué, des maux qui meurtrie tout ton être et ton esprit. T’en avais assez avec le second qui te rendait dingue ces derniers jours. Mais en voulant aider une jeune femme, tu avais dû laisser ton lit pour ne pas dormir avec elle. T’es trop droit pour ça, quand t’as envoyé un message à l’un de tes potes il t’a conseillé tout le contraire dormir avec elle. Mais, non même si ce n’était que dormir. Elle avait droit à son intimité comme toi. Alors, t’avais trouvé le sol de ta chambre, pas si agréable que ça. T’as du mal à émerger, pour cause quand la porte claque, tu sais qu’ils sont tous partis et que toi tu te retrouves seul chez toi avec la jeune femme, jolie blonde complétement torchée qui avait bien fallut finir la tête la première au sol quand tu l’avais secourut. T’aurais pu passer ton chemin, comme bien du monde. T’aurais dû le faire même, mais tu ne conçois pas la vie ainsi. Tout le monde a besoin d’une main qui se tend et ces mains se perdent souvent n’arrivant jamais à bon port pour aider les autres. T’aimes ça aider les autres, puis t’as autant besoin des autres pour t’aider, même si t’as encore assez de mal à le comprendre. T’as peut être pas assez de personne qui t’apprécie, t’aime pour être là, tu ne les comptes que sur une main, voire deux. Et ce n’est sans doute pas suffisant. Tu pensais te lever et t’éclipser de ta chambre le plus rapidement possible, mais une fois ton pantalon en main, t’es les yeux qui ont croisé ceux de la blonde. Un sourire intimidé, comme si t’avais jamais vu de femme, alors que non, s’installe. Tu la salues, ne sachant pas trop quoi dire de plus. La jeune femme s’extirpe du drap, alors qu’elle est en culotte sans rien, tu détournes le regard, le plus vite possible. Les questions commencent à voler dans ton esprit, comment avait-elle fini en culotte ? Tu l’avais bien vu et couchée habillée. Alors, où était passé le reste ? Puis elle te demande si elle est chez toi, bien sûr. Que tu finis par dire. Glissant nerveusement ta main dans ta nuque, tu souris à la jeune femme. « Oui … » Que tu réponds. « Vous vous rappelez pas de moi ? » Que tu demandes, elle avait un peu parlé sans trop le faire pendant que tu la ramenais ici. Tu prends le verre propre posé sur le bureau et la bouteille d’eau qui allait avec. « Tenez ça vous fera du bien de boire un peu ! » Tu lui tends le verre plein d’eau, pas trop sûr qu’elle ait besoin de ça. « Je suis Kéziah au fait ! » Que tu dis une fois le verre dans sa main tout en lui lançant ton sourire, celui qui décolle jusqu’à tes oreilles.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1130-pas-choisi-d-etre-une-anomalie http://savethequeens.forumactif.com/t1278-keziah-l-ame-d-un-champion
Invité


avatar


Invité


songe éphémère |Rose  Empty
MessageSujet: Re: songe éphémère |Rose    songe éphémère |Rose  EmptyMer 15 Mai - 0:12

Il la regarde d’un air un peu surpris, un peu gêné. Lui non plus il a pas l’air de savoir où se mettre, ce qui renforce les soupçons de la blonde concernant le genre de soirée qu’ils ont passé. Il lui demande finalement d’une petite voix si elle se rappelle de lui, semblant deviner que non. Si ses paroles ne l’ont pas déjà trahie, ça doit sûrement être écrit sur son visage. Sa mâchoire un peu crispée, ses yeux arrondis, ses lèvres pincées qui viennent former cette question silencieuse: qui es-tu?
Il semble sentir son malaise et se dirige vers le bureau pour s’emparer d’un verre d’eau, qu’il lui intime de boire. D’accord, donc en plus d’avoir compris qu’elle est perdue, il a aussi réalisé qu’elle a la gueule de bois.
- Merci... minaude-t-elle d’une voix gênée.
Il a raison, elle a vraiment besoin de s’hydrater. Ça va déjà mieux une fois qu’elle finit son verre, ça lui permet de se concentrer et enfin porter attention à un détail qu’elle avait survolé: ils se vouvoient? Peut être qu’il veut juste rester respectueux avec ses conquêtes?
Il se présente ensuite, lui donne son prénom, et ça aussi ça l’interpelle. D’accord Rose, t’étais bourrée, mais tu suivrais quand même pas un type chez lui sans lui demander son prénom... Si?
- Moi c’est Rose, répond-elle un peu bêtement, prise de court par la situation.
Elle jette un autre regard autour d’elle, comme si grappiller un peu plus de temps allait lui présenter la solution sous les yeux, lui donner une réponse à la question qu’elle préférerait éviter de poser à Kéziah, pour ne pas paraître encore plus ridicule qu’elle ne l’est déjà. Mais quand faut y aller...
- Est ce que... on a.... articule-t-elle en les pointant tous les deux du doigt. Enfin tu vois quoi.
Non, peut-être qu’il ne voit pas, peut-être qu’il va devoir le lui faire dire plus clairement. Mais il parle avec une fille qui est en sous-vêtements dans son lit, donc il y a de l’espoir qu’ils se comprennent.  
- Je suis vraiment desolée, je me rappelle pas de grand chose, j’avoue.
Elle aperçoit son portable traînant sur la table de chevet, en charge. Elle l’attrape et tape sur un raccourci pour taper un message à Fin, un peu en panique. Avec un peu de chance il est réveillé, avec un peu de chance il viendra la chercher, se dit-elle en pianotant sur l’écran.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






songe éphémère |Rose  Empty
MessageSujet: Re: songe éphémère |Rose    songe éphémère |Rose  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
songe éphémère |Rose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Songe d'une Nudité...
» Evangelinne, La richesse de la rose, c'est sa fragilité [VALIDEE]
» Save the last Rose
» Le Monstre Rose Mangeur de Rêve...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS ::  :: beautiful dirty rich-
Sauter vers: