Partagez
 

 is this what you wanted / kaz.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Mimi Wilkes


/ avatar : laura b.
/ crédits : avatar et icons par mars ♡.
/ autres personnages : agnes, gaspar, zekia et dom.
/ nombre de messages : 2006
/ cartes en main : 429
is this what you wanted / kaz. Large
/ âge : 26
/ statut : aime se faire aimer. errante. seule, trop seule, à détruire ce qu'elle touche, à ne pas pouvoir s'en empêcher, et à ne pas parvenir à le regretter. c'est à prendre ou à laisser.
/ occupation : âme brouillon. junkie, la plupart du temps. constamment renvoyée, la voilà qui veut prendre un job au sérieux. commis au vestiaire, au club des mcgrath.
/ zone du queens : ici et là, où on veut bien d'elle, où elle décide de s'oublier. les squats, les repères pour les âmes égarées. mais maintenant, un toit sur la tête, une vraie responsabilité. une chambre dans une maison de cinq étages, c'est petit, mais c'est tout ce qu'elle a jamais eu.
/ beau bordel : en cours -- miles / joel / vince / kaz / madalena / lais / ander (3) / bart / flip (3) / full.

Spoiler:
 

is this what you wanted / kaz. Empty
MessageSujet: is this what you wanted / kaz.   is this what you wanted / kaz. EmptySam 23 Fév - 17:21

• • •
@kaz zuniga
La porte claque, la nuit sonne. Mimi allume sa cigarette, laisse la fumée l’envelopper. Ses pas qui résonnent sur le ciment, elle traverse le trottoir où traînent quelques âmes enivrées qui profitent de la température clémente. Les oreilles encore bouchées de la musique qui lui a pété les tympans toute la soirée, mais elle aime la sourdine que ça apporte au reste du monde. D’humeur légère, ce soir, l’adrénaline du boulot encore dans la tête et le sourire latent au coin des lèvres. Elle se débrouille, Mimi. Se débrouille bien à faire sa place dans le club, à faire connaître un peu un nom qu’elle aimerait redorer, à qui elle aimerait donner un peu de substance. Que Mimi Wilkes, ça soit pas juste un alignement de syllables, que ça ait une identité, un visage. Le club, elle s’y sent bien, elle y vit, elle y existe. Il est tard, la nuit est à son plus profond, mais Mimi n’a pas envie de la terminer. Veut aller s’évader. Déjà quelques shooters de consommé pendant la soirée, l’avantage de travailler dans un club, elle a fait les beaux yeux au barman et il lui a refilé quelques verres pour lui donner du courage. Cigarette écrasée, elle entre dans le dépanneur du coin et s’achète une bouteille avec un billet froissé de vingt qu’elle a trouvé sur le sol collant. Vodka dans la gorge, l’ivresse qui se concrétise. Des heures avant que le soleil ne daigne se montrer.

Elle trouve les rails d’un pas incertain, le rire au bord des lèvres. En espérant que y’ait du monde, dans ce trou, une autre âme avec qui elle pourrait faire des conneries, discuter, s’oublier. Rire au fond de la gorge, elle débarque en manquant de se foutre la gueule en l’air, manquerait plus que le nez cassé pour terminer la soirée. Elle se rattrape, et titube jusqu’à la silhouette qu’elle a repérée. Renifle un peu la coke qu’elle s’est fait au coin d’un building avant d’arriver, l’esprit shooté et les yeux embrouillés. « Oh, merde. » Elle plisse des yeux en réalisant devant qui elle est débarquer. Comme elle a sauté dans la gueule du loup, Mimi, sans prendre garde. « C’est toi. Salut. » Maladroite, elle se gratte un peu la tête. Les cheveux emmêlés, et les bottes qui glissent alors qu’elle se laisse retomber par terre. S’assoir, pour arrêter de vaciller. « T’en veux ? » Elle lui tend la bouteille de vodka, dissimulée dans les éternels sacs bruns. Elle se fera probablement envoyer chier, mais au moins on pourra pas dire qu’elle a pas essayé. Hein, Kaz ?

On a été amis une fois, tu t’souviens pas ?

_________________
don't you know too much already, i'll only hurt you if you let me. - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2299-bullet-in-a-gun-mimi http://savethequeens.forumactif.com/t2343-burn-out-mimi


Kaz Zuniga


/ avatar : keith powers
/ crédits : aristos achaion/av, vocivus/bann
/ autres personnages : henrik, jo, louve
/ nombre de messages : 446
/ cartes en main : 0
is this what you wanted / kaz. FSOw9rzq_o
/ âge : 28
/ statut : l'cœur gangrené
/ occupation : camé des rues du queens
/ zone du queens : les pavés froids et les étoiles au dessus de la tête
/ beau bordel :
more:
 

is this what you wanted / kaz. Empty
MessageSujet: Re: is this what you wanted / kaz.   is this what you wanted / kaz. EmptyMar 26 Fév - 12:50

Tous les jours, Kaz est sur le trottoir à faire la manche, les paumes vers le ciel et les opales vides fixées sur des passants qui préfèrent regarder à l'autre bout de la rue que de poser les yeux sur la masse fantomatique à leurs pieds. Il s'acharne pourtant, les heures se multipliant et ses mains refusant de se refermer sans un billet en leurs creux. Aujourd'hui, il faut trois heures pour qu'une âme charitable apparaisse, les rayons du soleil illuminant sa silhouette comme si elle était envoyée par le Seigneur. Les doigts de cette femme touche ceux de Kaz avec une douceur qu'il caractériserait de maternelle. Ce toucher le ramène à des années en arrière, avant qu'il ne s'égare loin de la maison familiale et ne revienne jamais. L'inconnue lui sourit, plaçant un billet froissé dans sa paume. – Que Dieu te bénisse et te protège, que cette dernière murmure et Kaz se demande si son apparition n'est réellement pas divine. Si malgré toutes ces années, malgré tous les doutes qui subsistent dans son esprit et la rancœur au fond de son cœur, Dieu ne continue pas de veiller sur lui, l'un de ses nombreux fils égarés. Peut-être que c'est un signe, qu'il se dit. Peut-être que c'est ma porte de sortie. Et il y croit quelques minutes, le temps que ses jambes le mènent jusqu'à une ruelle qu'il ne connaît que trop et que ses doigts échangent le billet de dix dollars pour un sachet de poudre blanche. Il y croit toujours lorsqu'il étale un peu de cette poudre sur le couvercle d'une poubelle dégueulasse, de tracer sa ligne avec habileté et de commencer à la sniffer. Il cesse d'y croire lorsqu'il ressent la douleur dans ses narines, oublie complètement cette pensée au moment où l'effet euphorique se propage dans son corps. Kaz range le sachet dans la poche de sa veste dépareillée et sort de la ruelle, ses pupilles dilatées et un sourire maniaque sur ses lèvres.
Ses pas le mènent naturellement jusqu'au bâtiment désaffecté, comme attirés par ce refuge aux allures délabrées. Lorsqu'il y arrive, la nuit est tombée et il est difficile de discerner les visages qui se trouvent à l'intérieur, l'endroit seulement éclairé par quelques bougies. Kaz se voit offrir une clope qu'il accepte avec plaisir, s'installant sur les marches à l'entrée pour la fumer. Il n'y a que le bruit des feuilles et des animaux nocturnes entre les arbres pour briser le silence de l'endroit. Ici, Kaz se sent chez lui. Ici, il est en sécurité, loin de son frère et encore plus loin de ceux avec qui la paix n'est pas une option. Les minutes s'écoulent et sa cigarette vient brûler ses doigts. Il la relâche finalement, l'écrasant avec sa chaussure. Le son de pas sur le sol attire son attention. – Oh, merde. S'il n'avait pas encore reconnu la silhouette approchante, ces deux mots sont assez pour lui donner envie de prendre ses jambes à son cou. Mimi. Ça aurait pu être n'importe qui. Avec un peu de chance, ça aurait pu être Eden mais non, il fallait que ce soit Mimi. C’est toi. Salut. Kaz arque un sourcil, refusant d'ouvrir la bouche pour lui répondre. Des jours à ne pas s'adresser la parole et la première chose qu'elle lui dit, c'est un salut minable. Il ne se décale pas, espérant silencieusement qu'elle disparaîtra, retournera dans l'obscurité d'où elle est venue. Sauf que Mimi, elle s'assoit, prend place sur le peu d'espace qui reste sur la marche. T’en veux ? Ça lui vaut un rire jaune de la part de Kaz. Elle était où ta générosité quand j'crevais à petit feu ? C'est là, à la frontière de ses lèvres, mais ça refuse de sortir. – Tu t'fous d'moi ? Qu'il demande à la place, une expression de dégoût placardée au visage. Casse toi, Mimi. Sa voix est venimeuse, ne cachant pas la rancœur qui crame ses entrailles. T'aurais dû y penser avant, Mimi. Maintenant, tu pourrais agoniser que j'lèverais même pas le petit doigt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t3125-hallucinogenics http://savethequeens.forumactif.com/t3218-bury-a-friend#115048


Mimi Wilkes


/ avatar : laura b.
/ crédits : avatar et icons par mars ♡.
/ autres personnages : agnes, gaspar, zekia et dom.
/ nombre de messages : 2006
/ cartes en main : 429
is this what you wanted / kaz. Large
/ âge : 26
/ statut : aime se faire aimer. errante. seule, trop seule, à détruire ce qu'elle touche, à ne pas pouvoir s'en empêcher, et à ne pas parvenir à le regretter. c'est à prendre ou à laisser.
/ occupation : âme brouillon. junkie, la plupart du temps. constamment renvoyée, la voilà qui veut prendre un job au sérieux. commis au vestiaire, au club des mcgrath.
/ zone du queens : ici et là, où on veut bien d'elle, où elle décide de s'oublier. les squats, les repères pour les âmes égarées. mais maintenant, un toit sur la tête, une vraie responsabilité. une chambre dans une maison de cinq étages, c'est petit, mais c'est tout ce qu'elle a jamais eu.
/ beau bordel : en cours -- miles / joel / vince / kaz / madalena / lais / ander (3) / bart / flip (3) / full.

Spoiler:
 

is this what you wanted / kaz. Empty
MessageSujet: Re: is this what you wanted / kaz.   is this what you wanted / kaz. EmptyLun 4 Mar - 20:45

Elle se fracasse le nez contre un mur. Un mur qui s’appelle Kaz, et qui la regarde comme un désagrément. Ce qu’elle est, la plupart du temps, elle-même peut l’avouer. Mais bon, faut quand même pas exagérer. Elle sait pourquoi il fait la gueule, c’est toujours la même histoire, cette fois-là où elle avait pas pu l’aider. Où elle avait refusé de le faire. Tout le monde avait sa version de l’histoire, c’était pas la peine de chialer pendant cent ans non plus. Mimi, pas d’humeur à s’engueuler, elle se dit qu’ils pourraient peut-être faire taire ça au moins pour ce soir, il est seul et elle aussi, et puis elle a de la vodka et elle lui offre, pourquoi il fait cette grimace au juste ? Trop défoncée, trop saoûle pour comprendre qu’il veut à faire de sa sale gueule ce soir ou tous les soirs. Quand la proposition tombe et que la bouteille est tendue comme potentiel drapeau blanc mais ça lui vaut juste un rire jaune de la part de Kaz. Elle se renfrogne, Mimi, en le fixant toujours cependant. Elle reconnaît l’aspect vitreux de son regard, lui aussi a eu sa dose pour ce soir. Autant en profiter ensemble, non ? Mais il est pas de cet avis, alors qu’il lui lance un regard mauvais. « Tu t’fous d’moi ? » Le dégoût dans la bouche et dans les yeux, Mimi lève les yeux au ciel comme une gamine à qui on refuse un glace. Mais Mimi, tu peux pas décider qu’il est ton pote juste quand ça fait ton affaire. Envoie balader la petite voix dans sa tête, elle croyait l’avoir étranglée y’a longtemps.

« Casse toi, Mimi. » Y’a de la colère et de la rancune dans ces mots, et Mimi lève les deux bras. La bouteille qui manque de se renverser, et l’autre paume vers le ciel. « Roh, c’est bon. Pas la peine de gueuler. J’essayais juste d’être gentille, moi. » S’éloigne un peu, prenant une longue gorgée de la bouteille durement gagnée, et si pathétiquement dépensée. Reste silencieuse pendant un moment, Mimi, en jetant des regards furtifs en direction de Kaz. « T’es encore en colère contre moi ? » La voix qui traverse la nuit. Ne sait pas trop quel ton ça prend, si c’est curieux, si c’est lassé, si c’est moqueur. Pas trop en contrôle de ses sens, encore moins de sa langue. « J’vais t’en donner, d’la came, si c’est ça qu’tu veux. » Et elle commence à fouiller ses poches, Mimi, en se disant qu’il doit bien lui en rester. Trouve un fond de sachet quelque part, se redresse pour lui donner, et enfonce sa main dans un clou qui traîne. Le cri arraché de la gorge, la bouteille qui roule au sol en se vidant à moitié sur le bitume. « Merde ! Putain, merde… » Et elle rale, en attrapant la bouteille pour la redresser, le sang qui coule sur le sol. Le clou rapidement enlevé, heureusement pas trop enfoncé. On appelle ça le karma, j’crois ?

_________________
don't you know too much already, i'll only hurt you if you let me. - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2299-bullet-in-a-gun-mimi http://savethequeens.forumactif.com/t2343-burn-out-mimi


Kaz Zuniga


/ avatar : keith powers
/ crédits : aristos achaion/av, vocivus/bann
/ autres personnages : henrik, jo, louve
/ nombre de messages : 446
/ cartes en main : 0
is this what you wanted / kaz. FSOw9rzq_o
/ âge : 28
/ statut : l'cœur gangrené
/ occupation : camé des rues du queens
/ zone du queens : les pavés froids et les étoiles au dessus de la tête
/ beau bordel :
more:
 

is this what you wanted / kaz. Empty
MessageSujet: Re: is this what you wanted / kaz.   is this what you wanted / kaz. EmptyMar 5 Mar - 15:38

Des années à ne pas trouver racine, à n'être qu'un être errant sans famille vers laquelle se tourner, avant de trouver un semblant de stabilité avec ces autres âmes tourmentées. Ça a commencé avec Eden, seulement Eden. Et si encore aujourd'hui, elle est la seule à être capable de rallumer la flamme à l'intérieur de Kaz, ce dernier s'est aussi attaché à Mimi. Mimi et son amitié pansement pour venir arrêter l'hémorragie. Mimi qui était une trop bonne amie pour ce soit si facile. C'était idiot d'imaginer que ça pouvait fonctionner, tous les deux trop dépendants pour faire passer les besoins de l'autre avant les leurs. Et pourtant, Kaz avait fait l'effort d'être là pour Mimi dans les pires moments, à lui offrir un peu de ce qui le tient en vie. Il aurait pu la laisser crever, son corps tremblant sous la force d'un manque qu'il ne connaît que trop bien, mais il avait retrouvé un peu de son humanité pour l'aider. Lorsque son tour est venu d'être dans la souffrance, incapable de s'acheter quoique ce soit pour que ça s'arrête, Mimi lui a tourné le dos et c'est quelque chose qu'il ne peut pas lui pardonner. Quelque chose qui l'empêche de reprendre sa place à ses côtés, les yeux fixés sur un ciel étoilé et les mots de Mimi pour le bercer. Une amitié de plus ruinée – comme tout le reste. Ça fait mal. Ça fait mal de voir tout s'effondrer, encore et encore, et de ne pas être capable d'arrêter les dégâts. De sentir Mimi à côté de lui et de ne plus pouvoir l'appeler son amie. Peut-être qu'ils ne l'ont jamais été, finalement. Peut-être que ce n'était qu'une illusion créée par les stupéfiants. Kaz n'est plus sûr de rien – et encore moins de Mimi. La simple présence de cette dernière à ses côtés lui donne à la fois envie de partir et de vomir son trop plein de sentiments. Ses mots sont aussi durs que son regard qu'il dévie rapidement, le posant sur les cendres de sa dernière cigarette. Qu'est-ce qu'il donnerait pour les rejoindre, n'être que poussière et ne pas avoir à affronter chacune des situations délicates qui se présentent sur son chemin.
Du coin de l’œil, il voit Mimi s'agiter. Elle exagère souvent, les mains en l'air et l'expression sur son visage trop accentuée pour que ce soit naturel. Ça ne lui a jamais déplu à Kaz – jusqu'à aujourd'hui. – Roh, c’est bon. Pas la peine de gueuler. J’essayais juste d’être gentille, moi. – C'est bien ça, le problème, qu'il répond pour lui-même. Elle n'est gentille que quand ça l'arrange, Mimi, et ça commence sérieusement à lui monter sur le système. Kaz n'a pas besoin de sa gentillesse, pas aujourd'hui. Il est trop tard pour réparer les pots cassés. Si c'est clair pour lui, ça ne semble pas l'être pour elle. – T’es encore en colère contre moi ? Question qui arrive au moment où Kaz pensait en avoir terminé avec cette foutue conversation. Ses opales se relèvent, détaillant la silhouette de Mimi dans la presque obscurité. Il ne répond pas. Tous les deux connaissent la réponse et il n'a rien à ajouter. J’vais t’en donner, d’la came, si c’est ça qu’tu veux. Kaz a encore et toujours les sourcils froncés. Dire qu'il y a quelques minutes de cela, il était heureux, presque euphorique sous l'effet du MDMA dans son organisme. Et là, c'est à peine s'il se retient de sauter sur Mimi et de l'étrangler de ses propres mains. Elle n'a vraiment rien compris, pensant encore que ce n'était encore qu'en rapport à la drogue, alors que c'est devenu bien plus profond que ça pour Kaz. Le bruit qu'elle fait en fouillant ses poches lui donnerait presque mal à la tête et c'est d'un ton exaspéré qu'il reprend la parole : – Qu'est-ce que tu f – Il se voit arrêter par le cri de Mimi et le bruit du verre qui tombe sur le sol. Kaz lève les yeux au ciel sous la complainte de sa voisine, soupirant lourdement. Putain c'que t'es conne, qu'il lance sans une once de douceur, son regard se reposant finalement sur son visage, puis sur sa main sur laquelle il peut toujours discerner le rouge du sang malgré la nuit tombée. Tu vas pas te vider d'ton sang, dis ? Même si c'était le cas, Kaz se contenterait de regarder, une nouvelle clope taxée entre les lèvres. Tu sais j'suis une cause perdue, mais quand j'te vois, j'me dis qu'il y a pire que moi et ça m'rassure. Sans un mot de plus, il s'empare de la bouteille de Mimi, prenant une longue gorgée du liquide qui reste avant de la lui retendre avec une grimace. Tu comptais faire la paix avec un truc aussi dégueulasse ? Sourcil arqué. C'que t'es conne, qu'il répète encore une fois comme pour qu'elle l'intègre.

@mimi wilkes is this what you wanted / kaz. 3227196488
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t3125-hallucinogenics http://savethequeens.forumactif.com/t3218-bury-a-friend#115048


Mimi Wilkes


/ avatar : laura b.
/ crédits : avatar et icons par mars ♡.
/ autres personnages : agnes, gaspar, zekia et dom.
/ nombre de messages : 2006
/ cartes en main : 429
is this what you wanted / kaz. Large
/ âge : 26
/ statut : aime se faire aimer. errante. seule, trop seule, à détruire ce qu'elle touche, à ne pas pouvoir s'en empêcher, et à ne pas parvenir à le regretter. c'est à prendre ou à laisser.
/ occupation : âme brouillon. junkie, la plupart du temps. constamment renvoyée, la voilà qui veut prendre un job au sérieux. commis au vestiaire, au club des mcgrath.
/ zone du queens : ici et là, où on veut bien d'elle, où elle décide de s'oublier. les squats, les repères pour les âmes égarées. mais maintenant, un toit sur la tête, une vraie responsabilité. une chambre dans une maison de cinq étages, c'est petit, mais c'est tout ce qu'elle a jamais eu.
/ beau bordel : en cours -- miles / joel / vince / kaz / madalena / lais / ander (3) / bart / flip (3) / full.

Spoiler:
 

is this what you wanted / kaz. Empty
MessageSujet: Re: is this what you wanted / kaz.   is this what you wanted / kaz. EmptySam 16 Mar - 22:11

« C’est bien ça, le problème. » Ça tremble, en Mimi. Les secousses qui agitent son corps entier, et qui l’empêche de trouver pied. Mais c’est toujours comme ça, elle a pas d’excuse. Ou peut-être que si. À une époque elle aurait pu se justifier, de sa famille merdique et de son connard de père qui a foutu sa vie en l’air. D’un jumeau avec qui elle partage trop, et d’un sens de la morale complètement déphasé de la réalité. Sauf qu’à force d’accumuler les erreurs et les conneries, les excuses s’effacent et elle est juste devenue un parasite. Qui prend, qui prend, et prend encore, sans jamais rien redonner. Même à foutre des amitiés sincères en l’air, juste parce que ça faisait pas son affaire sur le moment. La vérité c’est qu’elle l’avait regretté deux secondes après avoir parlé, mais c’était déjà trop tard et elle était pas du genre à se torturer ou à se casser la tête avec des excuses. Elle aurait cru que Kaz, of all people, aurait compris. Il semblerait bien que non, à la manière qu’il lui parle. Pas mieux qu’à un insecte. Mais bon. Peut-être qu’elle l’a mérité.

Le chaos pendant quelques secondes, le vertige dans sa tête de s’être percée la main comme une idiote. Mais la bouteille semble être sauvée, et c’est ce qui compte. « Putain c’que t’es conne. » Le ton de Kaz est cruel, brutal. Mimi lui jette un petit regard de sauvage, le visage à moitié dissimulée derrière ses cheveux emmêlés. Elle ne dit rien, lèvres serrées, la douleur qui lui donne envie de pleurer. « Tu vas pas te vider d’ton sang, dis ? » Elle relève la tête, secoue sa main, comme si ça allait la débarrasser de la douleur. Le corps recroquevillé, la gorge serrée. « Non. » Le petit mot à peine assumé, elle se sent stupide Mimi, mais elle veut pas l’avouer. Pathétique, ridicule. À renifler comme une gamine. Elle voudrait qu’on prenne soin d’elle. Mais c’est pas à Kaz de faire ça et elle le sait. « Tu sais j’suis une cause perdue, mais quand j’te vois, j’me dis qu’il y a pire que moi et ça m’rassure. » Une petite moue qui se dessine sur les lèvres de Mimi, mais y’a une lueur d’espoir qui s’allume quand Kaz s’empare de sa bouteille. Presque le sourire aux lèvres, la main ensanglantée oubliée. « Tu comptais faire la paix avec un truc aussi dégueulasse ? C’que t’es conne. » Elle soupire, lève les yeux au ciel. « Oh, c’est bon, j’ai compris. Va t’faire foutre, putain. » Qu’elle lui lance, mais c’est plein de malice, pas d’agressivité. Elle désigne la bouteille, secouant toujours sa main comme si une magie allait enlever la douleur qu’elle ressent. « Fais pas genre t’es sélectif sur ta vodka, j’t’ai vu avaler des trucs bien plus crades que ça. » Et elle se redresse un peu, attrape la bouteille, dégage les cheveux de son visage et rigole doucement. Gorgée avalée, elle trouve pas ça si mal, elle. « Et puis c’pas de la merde. C’était une bouteille en spécial. J’te jure, j’ai économisé, genre, 3 pièces. » Trop contente d’une aubaine qui n’en était pas une, ça c’est clair. Puis le silence retombe, quelques instants, avant qu’elle ne reprenne une rincée. Dépose la bouteille entre les deux, juste au cas où. « Tu sais qu’j’ai trouvé un boulot ? » On dirait de la conversation, presque. Comme si elle voulait agiter le drapeau blanc, mais elle n’y pense pas, Mimi. Est juste en bonne compagnie, malgré l’hostilité. Ne réalisant pas les erreurs qu’elle a pu faire, et la manière qu’elle a détruit une amitié qui en valait le coup. « Oh, Kaz, allez, j’suis désolée… Tu vas pas m’faire la tête toute la vie, oui ? »

_________________
don't you know too much already, i'll only hurt you if you let me. - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2299-bullet-in-a-gun-mimi http://savethequeens.forumactif.com/t2343-burn-out-mimi


Kaz Zuniga


/ avatar : keith powers
/ crédits : aristos achaion/av, vocivus/bann
/ autres personnages : henrik, jo, louve
/ nombre de messages : 446
/ cartes en main : 0
is this what you wanted / kaz. FSOw9rzq_o
/ âge : 28
/ statut : l'cœur gangrené
/ occupation : camé des rues du queens
/ zone du queens : les pavés froids et les étoiles au dessus de la tête
/ beau bordel :
more:
 

is this what you wanted / kaz. Empty
MessageSujet: Re: is this what you wanted / kaz.   is this what you wanted / kaz. EmptyLun 18 Mar - 14:14

Le sang coule devant les yeux apathiques de Kaz, venant tâcher la peau laiteuse de Mimi de rouge carmin. Dans l'obscurité, il voit les traits de cette dernière se déformer, la douleur brisant les masques et apparences d'une enfant qui se veut grande. C'est qu'elle est, Mimi ; une gamine qui a grandi trop vite, une âme trop jeune pour encaisser les merdes qu'envoie la vie dans sa direction. Il en aurait presque pitié, Kaz. Il en oublierait presque sa colère, ses bras se refermant autour d'elle pour apaiser sa peine et effacer les traces de sa trahison. Malheureusement, les fêlures intérieures sont trop nombreuses et son cœur trop douloureux pour qu'il puisse passer au dessus. T'as fait ton choix, Mimi. T'as tout gâché avec ton égoïsme. Ses mots traduisent son affliction profonde, cette dernière mêlée à une rage volcanique au fond de ses tripes. Ça n'a plus rien à voir avec les cachetons, va bien au-delà de son refus. Kaz lui-même ne comprend pas bien sa réaction, mais il est incapable de calmer ses nerfs. Tout fait trop mal pour ça. Il observe Mimi du coin de l’œil, les larmes de cette dernière reflétant sous les étoiles. Il y a quelques semaines, je t'aurais rattrapé, Mimi. Je t'aurais donné tout ce que j'avais. Ton sang perdu, je l'aurais remplacé par le mien. Je l'aurais fait, Mimi. Je l'aurais fait pour toi, mais il a fallu que tu foutes tout en l'air. Chacune de ses pensées se reflète dans ses paroles et ses regards. Il laisse s'échapper le venin sans chercher à le retenir, voulant blesser Mimi autant qu'elle l'a blessé elle. Peut-être qu'il est le seul gamin dans cette histoire, à se battre contre une souffrance qu'il n'arrive même pas à nommer. Ses doigts se referment autour de la bouteille, la retirant des mains de Mimi sans lui demander son avis. Et il se plaint, Kaz. Il se plaint parce qu'il ne veut pas être gentil avec elle, ni prétendre que l'alcool qu'ils partagent peut réparer les pots cassés. Il a l'impression d'avoir trop de trucs à lui pardonner, alors qu'il n'y a que ce minuscule non qui se met entre eux – minuscule, peut-être, mais assez puissant pour lui donner l'impression d'être poignardé en pleine poitrine par celle qu'il considérait être son amie. – Oh, c’est bon, j’ai compris. Va t’faire foutre, putain. C'est trop tendre pour venir du cœur. – Va te faire foutre, que Kaz répond par automatisme, accentuant le te pour l'ancrer en Mimi. Ce n'est pas aussi agressif qu'il l'aurait voulu, nuancé par un ton à la fois amusé et agacé. Comme une adolescent mécontent, il croise ses bras à sa poitrine, la mâchoire crispée. – Fais pas genre t’es sélectif sur ta vodka, j’t’ai vu avaler des trucs bien plus crades que ça. La vérité est qu'il ne l'est pas. Il n'a pas le luxe de l'être, vivant seulement de quelques pièces par jour. Il aime la vodka qu'elle soit bonne ou dégueulasse, mais admettre qu'il a besoin d'un verre et apprécie le geste de Mimi est hors de question. – Plus crades veut pas dire que j'bois des trucs aussi infects que ça. Sa phrase est accompagnée d'un geste excessif de la main, manquant de refaire tomber la bouteille des mains de son interlocutrice. Cette dernière y répond par un rire qui résonne jusqu'au plus profond des entrailles de Kaz. Il ne l'avouera pas, mais il lui a manqué, son rire. – Et puis c’pas de la merde. C’était une bouteille en spécial. J’te jure, j’ai économisé, genre, 3 pièces. Il arque un sourcil à ça. Tu sais qu’j’ai trouvé un boulot ? Kaz ne montre aucun signe d'intérêt, le visage impassible sous la lumière de Lune. – Qui te dit qu'j'en ai quelque chose à foutre ? Ça sort aussi durement que le reste. La bouteille de nouveau en main, il reprend une gorgée qui brûle tout sur son passage, se fichant bien de ce que Mimi lui rétorquera sûrement. – Oh, Kaz, allez, j’suis désolée… Tu vas pas m’faire la tête toute la vie, oui ? Kaz repose la vodka avec violence sur la marche, contrôlant sa force pour éviter au verre de se briser. – T'es désolée pour quoi exactement, Mimi ? Il ne la regarde même pas, ses yeux fixés vers un horizon noirci. Pourquoi tu crois que j't'en veux à ce point ? Kaz secoue la tête. T'es trop idiote pour comprendre que j'veux pas que tu t'rattrapes en cachetons ou alcool à vomir. Il retourne enfin son attention sur elle, une flamme rageuse brûlant au fond de ses iris. Bordel, Mimi ! Cette fois, ce geste brusque fait tomber la bouteille à terre, la brisant en mille morceaux et laissant le liquide s'écouler sur l'asphalte. Tu t'excuses, mais c'est vide. Tes excuses sont aussi vides que toi. Tu le vois pas, Mimi ? Tu le vois pas à quel point tu m'as blessé ?

@mimi wilkes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t3125-hallucinogenics http://savethequeens.forumactif.com/t3218-bury-a-friend#115048


Mimi Wilkes


/ avatar : laura b.
/ crédits : avatar et icons par mars ♡.
/ autres personnages : agnes, gaspar, zekia et dom.
/ nombre de messages : 2006
/ cartes en main : 429
is this what you wanted / kaz. Large
/ âge : 26
/ statut : aime se faire aimer. errante. seule, trop seule, à détruire ce qu'elle touche, à ne pas pouvoir s'en empêcher, et à ne pas parvenir à le regretter. c'est à prendre ou à laisser.
/ occupation : âme brouillon. junkie, la plupart du temps. constamment renvoyée, la voilà qui veut prendre un job au sérieux. commis au vestiaire, au club des mcgrath.
/ zone du queens : ici et là, où on veut bien d'elle, où elle décide de s'oublier. les squats, les repères pour les âmes égarées. mais maintenant, un toit sur la tête, une vraie responsabilité. une chambre dans une maison de cinq étages, c'est petit, mais c'est tout ce qu'elle a jamais eu.
/ beau bordel : en cours -- miles / joel / vince / kaz / madalena / lais / ander (3) / bart / flip (3) / full.

Spoiler:
 

is this what you wanted / kaz. Empty
MessageSujet: Re: is this what you wanted / kaz.   is this what you wanted / kaz. EmptyMer 27 Mar - 23:48

Ça continue de pleuvoir, les insultes, les regards noirs, la colère. La rancune étouffante qui résonne dans les tripes de Mimi. Trop inconsciente pour vraiment la réaliser, et pas assez empathique pour la comprendre. Trop égoïste, Mimi, tu l’as toujours été. Caractéristique familiale un peu compliquée à se débarrasser. Elle et Ander qui n’ont appris qu’à prendre, prendre, et prendre encore, sans jamais rien redonner. Jamais rien à donner non plus, tout leur avait toujours été arraché, la dignité en premier. Ça a rien de personnel. Elle essaie, Mimi. Essaie de retrouver la complicité dont elle a besoin ce soir. Pas envie de s’engueuler, pas envie de se regarder avec la méfiance dans les yeux. Juste décompresser, juste s’amuser. Profiter de l’ivresse et du high, en compagnie de son ami. Ne comprenant pas qu’elle avait tout gâché, que c’était trop tard, toujours trop tard, non ? « Qui te dit qu’j’en ai quelque chose à foutre ? » Elle lève les yeux au ciel devant son aggressivité, pourtant il continue de boire de sa bouteille, et elle lit un espoir dans chacune de ses gorgées, peut-être que tout est pas perdu, et que c’est question de dire la bonne chose. Tenter le tout pour le tout, on va pas y passer la vie non plus.

Sauf que tu comprends pas, Mimi.
Tu comprends pas que tes décisions ont des conséquences.
Que c’que tu fais, parfois, ça détruit trop pour être réparé.
T’es vraiment aveugle.


« T’es désolée pour quoi exactement, Mimi ? » Elle relève les yeux vers Kaz, la petite moue sur ses lèvres. Un peu secouée par le ton qu’il emploie, l’envie de mettre les voiles mais elle ne bouge pas. « Pourquoi tu crois que j’t’en veux à ce point ? T’es trop idiote pour comprendre que j’veux pas que tu t’rattrapes en cachetons ou alcool à vomir. » Elle serre les dents, quand il la regarde à nouveau. La cruauté de son regard qui lui fout une claque en plein visage, toute cette colère, toute cette rage, c’est comme se faire brûler vive et Mimi ne peut que rester plantée là, tétanisée. « Bordel, Mimi ! » Elle sursaute, quand la bouteille se brise. Elle regarde le liquide se perdre sur le sol, foutu, foutu, tout est foutu. Mâchoire décrochée, le corps tendu, elle regarde les dégâts comme si c’était l’apocalypse même. « KAZ, PUTAIN ! » Qu’elle gueule, mais ça se perd dans les débris, dans les non-dits, dans les erreurs et les regrets.

« Tu t’excuses, mais c’est vide. Tes excuses sont aussi vides que toi. » Et ça tremble, dans ses tripes. Les poings serrés et le regard noir, elle a envie de frapper. Si seulement elle avait la force de son frère, si seulement elle avait les tripes. « C’est bon ! J’ai compris ! J’ai merdé ! Tu veux plus rien de savoir de moi, j’suis plus rien pour toi. J’ai compris. » Qu’elle crache, qu’elle feule, redressée sur un ressort. Le regard froid, le regard noir. « J’vais foutre le camp, alors, si c’est tant c’que tu veux. J’espère qu’t’es content, c’était tout mon salaire, ça. » Elle désigne la bouteille échouée au sol, les morceaux de vitre qui restent au sol. Se redresse, vacille, manque de s’échouer au sol, encore. « Tu vas finir tout seul, à force de rejeter tout le monde comme ça. J’étais prête à m’rattraper, moi. Mais clairement, tu préfères rester dans ta pauvre misère. » Elle continue de cracher. Plus capable de s’arrêter, maintenant qu’elle a commencé. Le sourire mauvais aux lèvres, alors qu’elle regarde Kaz. Mimi, trop conne pour comprendre qu’elle est la cause de tout ça. Que c’est d’ta faute, s’il est tout seul aujourd’hui. « J’vais rester en dehors de ton chemin. Mais tu te débarrasseras d’moi comme ça. Tu peux pas. J’suis comme d’la vermine, j’reviens toujours. Au mariage d’Eden, déjà. C’jour là, t’inquiètes pas, j’serai aussi là pour t’emmerder. » Le regard qui défie, le sourire mauvais. Mimi qui ne sait pas quelle tempête elle vient de provoquer. Eden. Tu connais Eden. Elle se marie. Et j’y serai. Et toi, Kaz ? Tu y seras ?

_________________
don't you know too much already, i'll only hurt you if you let me. - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2299-bullet-in-a-gun-mimi http://savethequeens.forumactif.com/t2343-burn-out-mimi


Kaz Zuniga


/ avatar : keith powers
/ crédits : aristos achaion/av, vocivus/bann
/ autres personnages : henrik, jo, louve
/ nombre de messages : 446
/ cartes en main : 0
is this what you wanted / kaz. FSOw9rzq_o
/ âge : 28
/ statut : l'cœur gangrené
/ occupation : camé des rues du queens
/ zone du queens : les pavés froids et les étoiles au dessus de la tête
/ beau bordel :
more:
 

is this what you wanted / kaz. Empty
MessageSujet: Re: is this what you wanted / kaz.   is this what you wanted / kaz. EmptyJeu 28 Mar - 11:22

L'euphorie se transforme vite en colère noire. Il n'y a de glace que son regard, le reste de son être cramant sous la puissance de sa rage. C'est si soudain que ça le surprend lui-même. Sa voix ne ressemble pas à la sienne, mais plus à celle de son frère. Kaz a gardé trop de choses de Marek – et jamais les bonnes. D'un geste brusque, il envoie la bouteille de vodka valser et s'écraser sur le béton. La réaction de Mimi ne se fait pas attendre, le son de sa voix outragée résonnant lointainement. Il est déjà trop loin, Kaz. Trop loin pour se soucier de ses protestations. Trop loin pour qu'on arrête les mots de quitter ses lèvres. Il s'acharne sur Mimi, plus dur avec elle chaque seconde. Il ne veut pas de ses excuses creuses, de sa fausse culpabilité. Elle est incapable de comprendre la situation, encore moins de penser ses propres paroles. Kaz le connaît, ce néant intérieur. Il le connaît et le voit en Mimi aussi clairement que son reflet dans un miroir. Et ses excuses, elles reflètent le vide qu'elle se trimbale au milieu de la poitrine. S'il les accepterait avec un(e) autre, quelque chose l'empêche de le faire avec elle – la rancœur sans doute, la douleur et le ressentiment aussi, un tout qui ne fait qu'accentuer la furie dans ses entrailles. Kaz entrevoit les maux que ses paroles provoquent dans les prunelles de Mimi. Il se délecte de sa souffrance silencieuse et de l'ébullition de son sang. – C’est bon ! J’ai compris ! J’ai merdé ! Tu veux plus rien de savoir de moi, j’suis plus rien pour toi. J’ai compris. De nouvelles syllabes balancées à l'aveuglette, leur sens jeté à l'oubliette. Elle ne comprend pas, Mimi, peu importe ce qu'elle en dit. Et si leur relation s'arrête définitivement maintenant, sûrement qu'elle ne comprendra jamais la vraie raison. Et toi, Kaz, tu saurais l'expliquer ? J’vais foutre le camp, alors, si c’est tant c’que tu veux. J’espère qu’t’es content, c’était tout mon salaire, ça. Kaz ricane amèrement à ça. Évidemment que Mimi ne pense qu'à sa vodka perdue, qu'à l'argent envolé dans les airs en même temps que sa dignité. Son amitié avec Kaz, ce n'est rien. Ce n'est rien qui vaille la peine de s'y arrêter. Évidemment qu'elle ne pense qu'à ça parce qu'au fond, ce qu'ils avaient, c'était aussi éphémère que faussé. – Oh, j't'en prie, Mimi ! Tu pourras t'en payer d'autres, des foutus bouteilles d'alcool. Puis merde, va t'plaindre ailleurs, qu'il crache avec animosité. Il se relève en même temps qu'elle, se retenant au mur pour ne pas buter. Moi, j'vais certainement pas t'plaindre. T'avais qu'à réfléchir avant d'foutre tout ton salaire dans d'la vodka. Nouveau ricanement, alors qu'il shoote dans un bout de verre. Il se fout du liquide qui s'étale sur l'asphalte. Il se fout de son salaire évanoui dans la nature et de ses plaintes à deux balles. S'il pouvait, Kaz en briserait plein d'autres, des bouteilles qui lui appartiennent. – Tu vas finir tout seul, à force de rejeter tout le monde comme ça. J’étais prête à m’rattraper, moi. Mais clairement, tu préfères rester dans ta pauvre misère. Mimi frappe où ça fait mal, remue le couteau dans une plaie encore bien saignante. Elle l'attaque avec férocité et pendant un instant, Kaz hésite à faire un pas en arrière pour se protéger des dégâts. Mais il reste, le regard noir bien ancré dans celui de son ancienne amie. – Si tu crois qu'c'est une misère de plus t'avoir dans ma vie, tu t'trompes. Tu peux crever maintenant qu'j'en aurais rien à foutre. L'un comme l'autre se déchaîne – comme deux ras-de-marée sur une même côte. Et Kaz, il ne s'arrêtera pas avant que Mimi soit assez amochée à son goût. – J’vais rester en dehors de ton chemin. Mais tu te débarrasseras d’moi comme ça. Tu peux pas. J’suis comme d’la vermine, j’reviens toujours. Au mariage d’Eden, déjà. Et c'est le bug. Son cerveau arrête de capter, si bien que le reste des mots de Mimi se perdent dans le néant. Le monde entier s'écroule sous ses jambes affaiblies. Dis moi que tu t'fous de moi, Mimi. Dis moi que c'est faux et que t'as juste balancé ça pour m'retourner le crâne. J't'en prie, Mimi. Me fais pas ça, pas à moi, pas comme ça. – De quoi tu parles, Mimi ? Il a bien compris, Kaz. Malgré sa désorientation momentané, il a compris et se perd dans sa douleur, le cœur en miettes dans sa poitrine. Mais c'est faux. C'est faux parce qu'Eden, elle t'a dit qu'elle t'aimait. Elle ne te ferait pas ça. Il n'y a que toi, pas vrai ? L'éternité, elle la passera avec toi, pas avec un autre. Pas vrai, Kaz ? Dis moi que tu t'fous de ma gueule. Sa voix s'étrangle dans sa gorge. Il y a ses mains qui s'agrippent brutalement aux épaules de Mimi. Dis moi qu'tu racontes de la merde.

Game over.


@mimi wilkes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t3125-hallucinogenics http://savethequeens.forumactif.com/t3218-bury-a-friend#115048


Mimi Wilkes


/ avatar : laura b.
/ crédits : avatar et icons par mars ♡.
/ autres personnages : agnes, gaspar, zekia et dom.
/ nombre de messages : 2006
/ cartes en main : 429
is this what you wanted / kaz. Large
/ âge : 26
/ statut : aime se faire aimer. errante. seule, trop seule, à détruire ce qu'elle touche, à ne pas pouvoir s'en empêcher, et à ne pas parvenir à le regretter. c'est à prendre ou à laisser.
/ occupation : âme brouillon. junkie, la plupart du temps. constamment renvoyée, la voilà qui veut prendre un job au sérieux. commis au vestiaire, au club des mcgrath.
/ zone du queens : ici et là, où on veut bien d'elle, où elle décide de s'oublier. les squats, les repères pour les âmes égarées. mais maintenant, un toit sur la tête, une vraie responsabilité. une chambre dans une maison de cinq étages, c'est petit, mais c'est tout ce qu'elle a jamais eu.
/ beau bordel : en cours -- miles / joel / vince / kaz / madalena / lais / ander (3) / bart / flip (3) / full.

Spoiler:
 

is this what you wanted / kaz. Empty
MessageSujet: Re: is this what you wanted / kaz.   is this what you wanted / kaz. EmptyDim 7 Avr - 12:15

Le chaos. Tout s’est fracassé, les espoirs, le verre, la soirée. Il reste juste la douleur et les cris et l’amertume. Soudainement il fait froid, soudainement, la vodka lui donne envie de vomir. Le sentiment d’échec qu’on lui force dans la gorge parce qu’elle est incapable de le ressentir elle-même. Il a raison, Kaz, raison d’être en colère, raison de lui dire tout ça, raison de l’écraser au sol. Tout c’que tu mérites, Mimi. Il rigole, il se moque, il gueule, elle gueule, comme des chiens en cage à qui on a rien appris d’autre. À patauger dans leur propre misère, à s’étrangler avec tout ce qui vient, parce que y’a rien d’autre à creuser. Réfléchir, elle sait pas faire ça, réfléchir, et les mots s’embourbent dans sa gorge parce qu’elle aime pas comment Kaz parvient à s’imiscer sous sa peau, et à lui dire ce qui fait mal, et à lui donner envie de chialer et de s’enfoncer le verre brisé dans la peau. Kaz, il la connaît trop, parce qu’ils sont les mêmes, et pourtant Kaz il a su lui donner un coup de main. Mimi, c’est juste un charognard, à se prélasser dans son règne du vide. Et ça s’enchaîne, ça continue à cracher, comme si ça pourrait leur faire du bien, y’a rien d’autre à faire quand quelque chose s’est perdu, à part le pleurer. Tu peux crever maintenant qu’j’en aurais rien à foutre. Les mots qui la hantent, qu’elle s’acharne à ne pas encaisser, parce que ça ferait trop mal et qu’au fond, elle sait qu’il a raison. Tu peux crever maintenant, Mimi, que personne en aurait rien à foutre. Et qu’on dirait juste,
putain,
c’est
le
karma.


Mais les Wilkes ne s’avouent jamais vaincu, la vermine qui ne fait que revenir, et Mimi qui en rajoute une couche avec Eden, sans y penser, et là on dirait que y’a quelque chose d’autre qui vient de déchirer le ciel, et qui s’est abattu sur leurs têtes. Le silence de mort qui se fait après le champ de bataille, et l’odeur de putréfaction dans les narines. « De quoi tu parles, Mimi ? » Y’a quelque chose qui a changé, dans son ton. Et ça vient secouer les os à Mimi, parce qu’elle comprend qu’elle a merdé. Encore.

Quand est-ce que tu vas t’arrêter ?


« Dis moi que tu t’fous de ma gueule. » Elle cligne des paupières et il est sur elle, les bras qui la secouent, comme une gamine, comme une poupée de chiffon, comme un jouet brisé qu’on essaie vainement de réparer. « Dis moi qu’tu racontes de la merde. » Et elle a le chagrin qui remonte dans la gorge, Mimi, elle en peut plus, tout ça c’est trop, trop, trop, et le sanglot lui déchire les lèvres et elle le repousse de toutes ses forces. « Non mais lâche moi ! » Elle se défait de son emprise, et recule un peu. « Arrête ! » Elle l’observe, la gorge serrée, et l’estomac retourné. Comment ça tu savais pas, Kaz ? C’est Eden. Comment ça tu savais pas ? « J’pen - j’pensais que t’étais au courant. » Et y’a plus aucune colère, plus aucune malice. Juste une voix honteuse qui a du mal à s’affirmer dans la nuit. « J’aurais pas dit ça si… » Elle s’arrête. Fini les excuses, Mimi. Tu l’as assez détruit comme ça. Et elle hausse les épaules. Renifle. « J’connais pas le type. J’pense qu’il est français, ou un truc du genre. » Si elle fouillait ses souvenirs, elle y parviendrait peut-être. Mais pour l’instant, y’a que Kaz qui importe, et la poitrine de Mimi se vide en voyant les catacombes dans lesquelles elle l’a plongé. Un pas vers lui, les traits déchirés. « Kaz… » Pardonne-moi, s’te plaît. Je voulais pas. J’suis désolée, pour Eden. J’sais que vous êtes proches.

J’sais aussi que tu méritais pas de l’apprendre comme ça.

_________________
don't you know too much already, i'll only hurt you if you let me. - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2299-bullet-in-a-gun-mimi http://savethequeens.forumactif.com/t2343-burn-out-mimi


Kaz Zuniga


/ avatar : keith powers
/ crédits : aristos achaion/av, vocivus/bann
/ autres personnages : henrik, jo, louve
/ nombre de messages : 446
/ cartes en main : 0
is this what you wanted / kaz. FSOw9rzq_o
/ âge : 28
/ statut : l'cœur gangrené
/ occupation : camé des rues du queens
/ zone du queens : les pavés froids et les étoiles au dessus de la tête
/ beau bordel :
more:
 

is this what you wanted / kaz. Empty
MessageSujet: Re: is this what you wanted / kaz.   is this what you wanted / kaz. EmptyDim 21 Avr - 8:31

Son monde, son univers, tout ce qu'il connaît s'effondrent et disparaissent dans les abîmes. Kaz voulait blesser Mimi à l'en faire pleurer, à la voir se décomposer devant ses pupilles dilatées. Mais c'est l'inverse qui se produit. C'est lui qui crève sous ses mots meurtriers. Il s’accroche à Mimi, ses doigts s'enfonçant dans sa chair avec une force qu'il ne croyait plus avoir. Eden qui maltraite la Terre sous ses pieds, son amour mensonger faisant tomber Kaz dans un trou noir infini et glacial. Il a beau secouer Mimi et essayer de la faire dire que c'est faux, une partie de lui sait qu'elle ne ment pas. Qu'Eden est promise à un autre, un inconnu, un étranger aux promesses qu'elle n'a cessé de lui faire. Les larmes de rage et de tristesse se perdent à la frontière de ses yeux, mais Kaz refuse de les laisser couler. Pas devant Mimi. Pas ici. Jamais. Ce n'est bientôt plus Mimi qu'il tient, ni ses traits qu'il voit devant de ses prunelles vitreuses. C'est Eden et les souvenirs qui se battent à mort dans son crâne. Eden ici, Eden partout à la fois. Eden et son odeur, son toucher, le goût de ses lèvres sur les siennes et la sensation de sa peau sur la sienne. – Non mais lâche moi ! Arrête ! Mais ce n'est pas sa voix qui résonne à ses oreilles. Pas ses mains qui le repoussent. Elle ne l'aurait pas repoussé, Eden. Elle se serait rattachée à lui et lui aurait murmuré des mots doux, des mensonges à rajouter à la collection. Kaz s'écroule au sol, pas plus à cause de Mimi que ses jambes flageolantes. Il ne se relève pas, son corps illustrant la chute de son monde tout entier. Les jambes à son torse, il pose ses yeux sur le ciel étoilé. J’pen - j’pensais que t’étais au courant. J’aurais pas dit ça si… Il n'a plus la force de répondre, Kaz. Plus la force de respirer. Il voudrait disparaître de la surface de la Terre, au mieux n'avoir jamais existé. Si Mimi n'était pas là, certainement qu'il se serait déjà foutu en l'air – parce qu'il y a rien sans Eden et qu'elle toujours là sans trop l'être. Parce qu'il a cru à ses promesses, mais que tout n'était qu'un mensonge pour le faire rester. Kaz ne comprend pas pourquoi. Pourquoi elle l'a tant fait espéré pour venir tout lui retirer ensuite. Pourquoi lui et pas un autre. Mais dans le fond, peut-être qu'il sait. C'est juste une façon pour le destin de lui faire payer ses erreurs passés et les cœurs brisés sur son chemin. Il devrait l'accepter sans broncher, sauf que la douleur est si forte qu'il serait prêt à supplier les cieux pour ça s'arrête. J’connais pas le type. J’pense qu’il est français, ou un truc du genre. Kaz secoue la tête, le regard toujours fixé sur les étoiles qui illuminent à peine le chantier. Il ne regarde pas Mimi quand elle s'approche, ni quand elle s'assoit à côté de lui. Kaz… Ses ongles s'enfoncent dans ses paumes jusqu'à en faire apparaître le carmin frais. Kaz a mal, trop mal pour ce soit supportable. Il a mal et il souhaiterait simplement que la douleur disparaisse. Et finalement, il laisse couler ses larmes, incapable de les retenir plus longtemps. – C'est elle qui te l'a dit ? Qu'il arrive à articuler, évitant toujours de croiser les yeux de Mimi. Il étouffe un sanglot dans sa manche, passe une main tremblante sur son crâne. Pourquoi t'étais au courant et pas moi, Mimi ? T'attendais quoi pour me le dire, Eden. Il sait que Mimi n'aura pas de réponse pour lui, en tout cas pas une qui puisse le satisfaire. Il y a que Eden qui pourra lui répondre, mais Kaz préférerait crever sur place que de la revoir.

@mimi wilkes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t3125-hallucinogenics http://savethequeens.forumactif.com/t3218-bury-a-friend#115048
Contenu sponsorisé





is this what you wanted / kaz. Empty
MessageSujet: Re: is this what you wanted / kaz.   is this what you wanted / kaz. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
is this what you wanted / kaz.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Demande de Wanted / Renom / Honneur Xino & Jenaiz
» Renom et Wanted du tigre marin !
» [Terminé] Wanted
» [Ahito Erenoa] Wanted/renom/récompense
» Renom-Wanted-Récompense RP.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS ::  :: get high by the beach-
Sauter vers: