Partagez

 

 blood in the cut / moïse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Mimi Wilkes


( play your cards )

/ avatar : laura b.
/ crédits : avatar et icons par mars ♡.
/ autres personnages : agnes, gaspar, zekia, dom et iryna.
/ nombre de messages : 2346
/ cartes en main : 105
blood in the cut / moïse.  GWGNz1i
/ âge : 26
/ statut : errante, à détruire ce qu'elle touche, à ne pas pouvoir s'en empêcher, et à ne pas parvenir à le regretter. sauf quand il s'agit de sa moitié, son jumeau, son âme. dans le creux du ventre, la belle gueule d'un certain hoenikker.
/ occupation : âme brouillon. junkie, la plupart du temps. constamment renvoyée, la voilà qui veut prendre un job au sérieux. le club des mcgrath comme terrain de jeu.
/ zone du queens : ici et là, où on veut bien d'elle, où elle décide de s'oublier. les squats, les repères pour les âmes égarées. mais maintenant, un toit sur la tête, une vraie responsabilité. une chambre dans une maison de cinq étages, c'est petit, mais c'est tout ce qu'elle a jamais eu.
/ beau bordel : en cours -- miles / joel / vince / kaz / madalena / lais / ander (3) / bart / flip (3) / eden&ander / jaime / full.


Spoiler:
 

blood in the cut / moïse.  Empty
MessageSujet: blood in the cut / moïse.    blood in the cut / moïse.  EmptyMar 19 Fév - 16:54

• • •
@moïse russel
Humiliation. Ça s’enchaîne. Encore et encore, de toutes les manières possibles. Mimi ne connaît aucune limite. Ne peut pas se permettre d’avoir des limites. Pas quand elle a autant besoin de sa dose, et qu’elle s’est frottée aux mauvaises personnes. Les sommes à peine remboursées que y’a une autre dette qui se pointe le bout du nez. C’est sans fin. Ça ne s’arrêtera jamais. Ça va finir par la tuer. On la retrouvera avec la balle dans la tête, ou la seringue dans le bras. Ça a toujours été comme ça. Et ça continuera comme ça. Elle avait laissé Ander dormir dans sa chambre. Petite chambre, petit toit sur sa tête. Mais c’était un accomplissement, pour Mimi. D’avoir un boulot et un appartement. Des responsabilités. Autre chose que la drogue injectée dans ses veines, et les dettes sur ses épaules. Pas juste avoir la rue comme maison, et les squats comme sanctuaire. Faudrait pas tout gâcher. Alors elle avait économisé. Avait rassemblé tout ce qu’elle pouvait. Elle s’était pointée. Ça avait pas été assez. Service rendu, pour régler tout ça.

Jusqu’à la prochaine fois.

Elle prend une grande bouffée d’air, une fois à l’extérieur. Les poumons remplis d’air toxique. Ça se diffuse dans la soirée new yorkaise. Le ciel d’encre qui menace de s’écraser sur sa tête. Elle en peut plus, Mimi. Et pourtant elle ne sait pas s’arrêter. Les sachets sécurisés dans la poche de sa veste. Personne y touchera sauf elle. Pas après ce qu’elle a fait. Elle a gagné sa dose. Elle l’a méritée. Pas envie de retrouver son frère. Qu’il dorme dans son lit ce soir. Elle ira ailleurs. Loin des yeux du monde, loin des hurlements des loups. Un refuge, n’importe où. Sauf qu’une âme comme elle n’a pas le droit au repos. La porte se referme derrière elle. Sa botte se dépose dans une flaque de boue, qui éclabousse son collant troué. Merde. Le sifflement entre ses dents, alors qu’elle cherche ses cigarettes. En trouve une, à moitié entamée. Pas de briquet. Un regard sur elle. Elle relève les yeux.

Y’a un type, là. Il se fond dans la nuit, caméléon. Mimi attrape son regard. Méfiante, prudente. Elle sait qui il est. Plus ou moins. Un d’eux. Un de ces types-là, qui lui rendent la vie misérable. Elle ne se rappelle pas l’avoir déjà vu parlé. Un de ces mystères. Pas envie de le gérer. Alors elle plisse des yeux, rempli son regard de tonnerre. « Qu’est-ce que tu r’gardes ? » Elle crache. Elle devrait être plus prudente. Qui sait quelle influence il a avec les autres. Elle vient peut-être de se tirer dans pied. Ça serait bien son genre. Encore. Elle piétine. Son morceau de cigarette entre les doigts, et pas de feu pour l’allumer. Lui aussi, en a une entre les lèvres. La fumée dissimule un peu son visage, à part ses yeux. Mimi déglutit. « T’as du feu ? » Comme s’il allait lui en donner. Mais elle a rien à perdre, de toute façon. Jamais rien à perdre.

_________________
this fast lane living, it's a curse, better tell me what's your life worth. ///
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2299-bullet-in-a-gun-mimi http://savethequeens.forumactif.com/t2343-burn-out-mimi


Moïse Russel


( play your cards )

/ avatar : bosso.
/ crédits : hoodwink.
/ nombre de messages : 327
/ cartes en main : 32
blood in the cut / moïse.  2bf23942fb7a5967db8b040cd97c517c
/ âge : 27
/ statut : bros before hoes.
/ occupation : the gangsta's paradise.
/ zone du queens : entre le traditionnel et l'effervescent.
/ beau bordel :

blood in the cut / moïse.  Empty
MessageSujet: Re: blood in the cut / moïse.    blood in the cut / moïse.  EmptyMer 20 Fév - 7:48

tu restes jamais dans les parages quand ils profitent de la faiblesse humaine. toujours mieux à faire. des histoires de dernières minutes à régler quand D'shaun se languit de l'arrivée de la brune, elle va réclamer une dose qu'elle ne pourra pas se payer et ça les fait tous marrer, toi tu gardes le silence. à tel point que Leeroy te demande si t'es pas en amour avec la poupée fracassée. tu montres les crocs, lui envoie ton poing dans l'épaule assez fort pour le faire ravaler sa merde. j'ai pas l'temps de m'amuser, contrairement à d'autres. que tu craches tout en sortant ton cul du canapé, la porte de tarde pas à claquer derrière toi, sous les insultes stridentes de tes frères. tu descends à la hâte dans la rue, mains dans les poches de ton jogging, tu reviendras dans une heure ou deux.
t'as pas les idées claires moïse, son âme en peine elle t'a laissé un arrière goût de déjà-vu. toi qui aime pourtant être marionnettistes, jouant de ton flingue et de tes poings pour faire danser les gens. tu t'y refuses quand la gamine se pointe jusqu'à l'antre du diable. alors tu tournes en rond dans les rues voisines, un détour par l'épicerie de Raul, un arrêt au diner où bosse Sheyla et te voilà déjà de retour. le dos appuyé contre la brique, tu t'allumes une cigarette qui t'offrira quelques minutes de répit supplémentaires. c'était sans compter sur mimi qui attire tout de suite ton attention. tes yeux glissent sur elle avec trop d'intensité, tu cherches des blessures de guerre. il n'y a que son regard orageux pour secouer le tiens. Qu’est-ce que tu r’gardes ? tes lèvres se retroussent en un sourire malveillant, tu tchippes sans même t'en apercevoir. ta sale gueule. mouvement de menton en sa direction, tu la jauges alors qu'elle s'approche, maladroite. T’as du feu ? t'arques un sourcil, tu fouilles dans ta poche et en sors un briquet rose que tu lui lances. garde le. tu tires sur ta clope, laissant la fumée flouter son visage. ça t'évitera d'aggraver ton cas ce soir. en agressant un autre type sans motif valable. une nana comme toi, devrait pas faire du business avec ces gars là. des types comme moi. t'as jamais compris, tu comprendras jamais, ces petites blanches qui traînent leurs miches jusqu'ici pour affronter les chiens des enfers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Mimi Wilkes


( play your cards )

/ avatar : laura b.
/ crédits : avatar et icons par mars ♡.
/ autres personnages : agnes, gaspar, zekia, dom et iryna.
/ nombre de messages : 2346
/ cartes en main : 105
blood in the cut / moïse.  GWGNz1i
/ âge : 26
/ statut : errante, à détruire ce qu'elle touche, à ne pas pouvoir s'en empêcher, et à ne pas parvenir à le regretter. sauf quand il s'agit de sa moitié, son jumeau, son âme. dans le creux du ventre, la belle gueule d'un certain hoenikker.
/ occupation : âme brouillon. junkie, la plupart du temps. constamment renvoyée, la voilà qui veut prendre un job au sérieux. le club des mcgrath comme terrain de jeu.
/ zone du queens : ici et là, où on veut bien d'elle, où elle décide de s'oublier. les squats, les repères pour les âmes égarées. mais maintenant, un toit sur la tête, une vraie responsabilité. une chambre dans une maison de cinq étages, c'est petit, mais c'est tout ce qu'elle a jamais eu.
/ beau bordel : en cours -- miles / joel / vince / kaz / madalena / lais / ander (3) / bart / flip (3) / eden&ander / jaime / full.


Spoiler:
 

blood in the cut / moïse.  Empty
MessageSujet: Re: blood in the cut / moïse.    blood in the cut / moïse.  EmptySam 23 Fév - 23:05

Ils ont rigolés, les salopards. Ils ont rigolés et ça lui a donné envie de leur fracasser le crâne avec la batte de baseball qu’elle a vu traîner dans un coin. Sauf qu’elle sait qu’elle en aurait pas vraiment l’estomac, de briser les crânes et de devenir meurtrière. Elle sait aussi que ça se retournerait contre elle trop rapidement, ils sont trop forts, plus forts qu’elle. Moins que rien, Mimi, voilà c’que t’es. L’amertume aux lèvres, la dignité n’est plus qu’un mythe pour la junkie. Allez vous faire foutre, qu’elle veut hurler aux cieux, mais personne ne va l’entendre. Se retrouvée ancrée dans la réalité à la place, deux yeux qui la scrutent et qui lui donnent envie de s’arracher la peau, on dirait qu’il la voit vraiment, pas juste la coquille défoncée et abusée, quelque chose au-delà, elle aime pas ça, elle aime pas ça. Et pourtant on dirait qu’il est méfiant aussi, méprisant aussi, comme tous les autres qu’il est, inutile de penser le contraire. Ta sale gueule, qu’il laisse tomber alors qu’elle s’approche, et Mimi arque un sourcil. Il a même pas tort, c’est ça le pire, elle va vraiment la sale gueule de la fille qui a perdue toute volonté de s’accrocher à un semblant de dignité.

Elle s’attend pas à ce qu’il lui donne vraiment ce qu’elle a demandé. Plutôt qu’il l’envoie chier, qu’il lui donne ce qu’elle mérite. Mais il fouille dans ses poches et il lui tend un briquet rose. Mimi l’attrape, la confusion dans le regard. « Garde le. » Elle fait tourner le petit objet entre ses doigts, incertaine. C’est peut-être un piège, c’est peut-être un test, ça veut dire quoi si elle garde un cadeau avec ces gars-là ? Mais le type ne bouge pas. « Ça t’évitera d’aggraver ton cas ce soir. » Elle aimerait souffler sur la fumée de sa clope pour pouvoir mieux voir son visage. Chercher le mensonge, chercher la moquerie. Pas possible que ça en soit autrement. « Une nana comme toi, devrait pas faire du business avec ces gars là. » Elle plisse des yeux, Mimi. L’éclair de noirceur qui passe dans le regard. « Une nana comme moi ? » Qu’elle répète, avec un certain mépris dans les mots. Elle devrait être prudente, mais elle est fatiguée. Écrasée. « Tu m’connais pas. » Elle secoue la tête, enclenche le briquet et allume la cigarette. Les vapeurs dans la bouche, le nuage qui l’enveloppe. « Merci. » Voix basse, voix honteuse, d’avoir pété les plombs peut-être un peu trop rapidement. Comme d’habitude. « Tu vas pas m’demander une pipe en échange, j’espère ? Parce que tu peux bien te l’enfoncer où j’pense. » Après tout, elle en connaît de son genre qui ne font que ça. Donner, puis demander. Jamais juste donner. Pas avec ces gens-là. Ça se peut pas. Prête à l’envoyer chier, et pourtant le petit tremblement dans la voix, de pas trop savoir à quoi s’attendre, et de juste attendre le pire.

_________________
this fast lane living, it's a curse, better tell me what's your life worth. ///
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2299-bullet-in-a-gun-mimi http://savethequeens.forumactif.com/t2343-burn-out-mimi


Moïse Russel


( play your cards )

/ avatar : bosso.
/ crédits : hoodwink.
/ nombre de messages : 327
/ cartes en main : 32
blood in the cut / moïse.  2bf23942fb7a5967db8b040cd97c517c
/ âge : 27
/ statut : bros before hoes.
/ occupation : the gangsta's paradise.
/ zone du queens : entre le traditionnel et l'effervescent.
/ beau bordel :

blood in the cut / moïse.  Empty
MessageSujet: Re: blood in the cut / moïse.    blood in the cut / moïse.  EmptyDim 24 Fév - 13:36

Qu’est ce que t’en as à foutre dans l’fond ? La merde des autres ne t’intéresse pas, tu as toujours su être assez intelligent pour ne pas t’en mêler. Jusqu’à elle. Tu as toujours su garder tes distances, jusqu’à ce que Mimi et ses jolies yeux ne se pointent. Et ça te fait chier. T’aurai préféré l’éviter ce soir, le destin a décider de la mettre sur ton chemin, tu n’y peux rien. une nana comme moi ? Tu m’connais pas. elle se fait venimeuse, toi, tu laisses tomber ce qu’il reste de ta cigarette sur le sol, tu sors un peu de l’ombre. T’as avancé juste d’un pas, qu’elle discerne un peu mieux ton visage et toi le sien. Elle est abîmée la gamine, comme si son âme essayait de se détacher d’un corps qui la fait souffrir. bien sur que j’te connais. vous êtes toutes pareilles. vous, les junkies. tu crois que t’es leur première marionnette ? ils savent très bien comment te faire revenir. tu ricanes, tu cherches à être blessant. Elle te remercie et tu hoches la tête. Elle sait jamais fermer sa bouche quand il le faut Mimi, et ça la perdra c’est certain. A sa dernière réplique tu ris presque à gorge déployée, le regard sévère, t’arques un sourcil. tu crois que tu serais capable de me la faire lever ? sérieusement ? dans ton état ? tu attaques, déjà prêt à montrer les crocs. si c’est ce qui m’faisait bander, tu crois pas que j’resterai là, les soirs où tu te pointes ?! tu ris encore, de plus en plus mauvais. C’est pas ton truc, les filles faciles, les filles qu’on soumet. Ça a jamais fait parti de tes principes, au moins un des bons points de ton éducation. Tu fourres les mains dans les poches de ton jogging, le regard braqué sur la jeune femme. Tu sais pas à quoi elle joue, tu comprends pas ce qu’elle cherche. Elle qui est presque au fond du gouffre, a-t-elle besoin d’une main de plus pour l’aider à s’y noyer ? Tu soupires, un peu trop fort, la patience et le calme te manque. Tu soupires, parce que tu voudrais simplement tracer ta route, remonter dans cet appartement, retrouver les gars. Mais t’es pas certain de supporter leurs conversations ce soir, de réussir à garder ton calme, alors peut-être que tu devrais rester là. Face à elle, la sonder encore un peu, jusqu’à ce qu’elle prenne la fuite d’elle même. mais si t’as peur que j’ai besoin de tes services un jour, tu peux toujours me le rendre, ce briquet. ou tu peux suivre mon conseil, et te trouver des dealers plus ... dociles. que tu lâches, un sourire narquois au coin des lèvres. Ce serait le mieux, pour tout le monde. Surtout pour elle, surtout pour toi, qui ne sait plus sur quel pied danser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Mimi Wilkes


( play your cards )

/ avatar : laura b.
/ crédits : avatar et icons par mars ♡.
/ autres personnages : agnes, gaspar, zekia, dom et iryna.
/ nombre de messages : 2346
/ cartes en main : 105
blood in the cut / moïse.  GWGNz1i
/ âge : 26
/ statut : errante, à détruire ce qu'elle touche, à ne pas pouvoir s'en empêcher, et à ne pas parvenir à le regretter. sauf quand il s'agit de sa moitié, son jumeau, son âme. dans le creux du ventre, la belle gueule d'un certain hoenikker.
/ occupation : âme brouillon. junkie, la plupart du temps. constamment renvoyée, la voilà qui veut prendre un job au sérieux. le club des mcgrath comme terrain de jeu.
/ zone du queens : ici et là, où on veut bien d'elle, où elle décide de s'oublier. les squats, les repères pour les âmes égarées. mais maintenant, un toit sur la tête, une vraie responsabilité. une chambre dans une maison de cinq étages, c'est petit, mais c'est tout ce qu'elle a jamais eu.
/ beau bordel : en cours -- miles / joel / vince / kaz / madalena / lais / ander (3) / bart / flip (3) / eden&ander / jaime / full.


Spoiler:
 

blood in the cut / moïse.  Empty
MessageSujet: Re: blood in the cut / moïse.    blood in the cut / moïse.  EmptyMar 5 Mar - 2:20

Elle a appris à se méfier, Mimi. Elle sait trop bien que dans ce monde, y’a rien qui est gratuit. Tout vient tout le temps avec son lot de bordel, son lot de conneries, son lot de conséquences à gérer. Toujours les écorchures dans la gorge, toujours les roches dans le fond de l’estomac. Rien pour rien, ça c’est évident pour elle. Alors elle préfère mettre les choses au clair, après avoir essuyé l’humiliation de la journée à l’intérieur du bâtiment d’à côté. Ses amis se sont assez foutus de sa gueule, elle en veut pas plus. Mais lui, il est différent. Elle ne sait pas pourquoi, c’est son instinct qui lui dit. Mais Mimi n’a jamais trop fait confiance à cet instinct là, même en le suivant tout le temps. Il l’a précipité dans sufisamment de merdes pour savoir que c’est pas trop son truc, de prendre des bonnes décisions. Bien sûr que j’te connais, qu’il dit. Vous êtes toutes pareilles. Elle serre les dents, la gorge gonflée de honte. Marionnette. C’est tout c’que t’es. La junkie pathétique qui ferait n’importe quoi pour sa dose, et il le sait. Eux aussi. Il a raison. Il a raison et c’est pour ça que ça pique autant, que ça brûle autant. Va te faire foutre, qu’elle aimerait lui cracher au visage. Mais c’est trop amer pour que ça sorte.

« Tu crois que tu serais capable de me la faire lever ? Sérieusement ? Dans ton état ? Si c’est ce qui m’faisait bander, tu crois pas j’resterai là, les soirs où tu te pointes ? » Il rigole, et elle veut lui arracher la gorge, qu’il arrête de rire et de se moquer d’elle. Elle sait qu’elle est une moins que rien, pas besoin de lui rappeler. Mais bon, peut-être bien qu’elle l’a cherché. Elle le fait toujours, de toute façon. Pathétique, à juste vouloir pleurer, à vouloir le frapper jusqu’à ce qu’il saigne en sachant bien qu’elle ne pourrait même pas le toucher avant qu’il se défile. « Mais si t’as peur que j’ai besoin de tes services un jour, tu peux toujours me le rendre. Ou tu peux suivre mon conseil, et te trouver des dealers plus… dociles. » Toujours ce foutu sourire, elle serre les dents Mimi et elle relève le menton, essaie de faire sa fière, mais le tremblement de ses lèvres et ses poings serrés gâchent tout. Gamine. « J’veux pas d’tes conseils. J’tai demandé du feu, pas une putain d'thérapie. » Elle le regarde d’un air mauvais, la colère dans la gorge. « Pour qui tu t’prends, au juste ? Tu crois p’t’être que t’es mieux qu’eux parce que tu veux pas d’moi ? Bah tu te fourres le doigt dans l’oeil, connard. » Et voilà que le briquet vole dans les airs, se fracasse contre le mur de briques en face, et se casse. S’échoue sur le sol en quelques morceaux de plastique, alors que Mimi s’approche d’un pas. Aveuglée par la honte, la colère, l’humiliation. « Voilà c’que j’en fais, d’ta foutue charité. » Pourtant y’a la gorge gonflée et les yeux qui scintillent. Renifle, la cigarette oubliée entre les doigts. « J’ai jamais rien voulu d’tout ça, moi. Tu t’rends pas compte que même si j’voulais aller voir ailleurs maintenant, ils me laisseraient pas filer ? J’suis foutue, putain. » La légère panique dans les yeux, d’être embringuée dans une histoire plus grande qu’elle. Certaine qu’elle va finir par y crever. Et ça sera sans doute mérité.

_________________
this fast lane living, it's a curse, better tell me what's your life worth. ///
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2299-bullet-in-a-gun-mimi http://savethequeens.forumactif.com/t2343-burn-out-mimi


Moïse Russel


( play your cards )

/ avatar : bosso.
/ crédits : hoodwink.
/ nombre de messages : 327
/ cartes en main : 32
blood in the cut / moïse.  2bf23942fb7a5967db8b040cd97c517c
/ âge : 27
/ statut : bros before hoes.
/ occupation : the gangsta's paradise.
/ zone du queens : entre le traditionnel et l'effervescent.
/ beau bordel :

blood in the cut / moïse.  Empty
MessageSujet: Re: blood in the cut / moïse.    blood in the cut / moïse.  EmptyMer 6 Mar - 13:06

Elle garde la tête haute, y’a la colère et l’impatience qui se dessine sur ses traits.Tu notes sans mal ses poings qui se serrent, l’implosion est proche. Tu n’as pas bougé d’un centimètre, les mains dans les poches de ton pantalon. Tu sais pas ce que tu attends, tu ne tardes pas à le savoir quand elle explose littéralement. J’veux pas d’tes conseils. J’tai demandé du feu, pas une putain d’thérapie. Pour qui tu t’prends, au juste ? Tu crois p’t’être que t’es mieux qu’eux parce que tu veux pas d’moi ? Bah tu te fourres le doigt dans l’oeil, connard. le briquet rose de ta soeur vole dans les airs, se fracasse en petit bout que tu regardes atterrir à tes pieds. T’as pas le temps d’en placer une, qu’elle fait un pas, inconsciente. Que ses mots se font plus virulents. T’as réveillé le fauve sans le vouloir, et tu voudrais qu’il arrête ses rugissements pour te laisser penser. J’ai jamais rien voulu d’tout ça, moi. Tu t’rends pas compte que même si j’voulais aller voir ailleurs maintenant, ils me laisseraient pas filer ? J’suis foutue, putain. elle a les yeux qui brillent, la voix qui part en vrille, t’es toujours aussi immobile. Tes sourcils se froncent. L’impression qu’ils sont tous plus idiots les uns que les autres, qu’ils ne comprennent rien à rien, ne veulent pas faire les efforts nécessaires. Alors qu’elle devrait s’en prendre aux autres gars, ceux qui profitent d’elle et se faiblesses, c’est toi qui goûte à son poison. Proie facile. tu devrais plutôt être contente que j’sois pas un des autres. puisqu’elle a fait un pas, tu en fais de même. De toute ta hauteur tu la domines. Mains toujours rangées. que j’ai pas envie d’te sauter par plaisir non partagé. tu continues, les dents serrées. d’quel droit tu pleurniches là ? pour ce que j’en sais, c’pas eux qui te forcent à acheter des doses que tu peux pas t’offrir. t’aimerais la secouer un petit peu, la bousculer d’une main vive pour qu’elle sorte de sa rêverie ridicule. Qu’elle s’échappe de se rôle de victime qui lui colle si bien à la peau. à chaque fois, c’est la même merde, tu te ramènes trop en manque pour réfléchir. presque à g’noux pour avoir ta came, tu ricanes on est pas des enfants de chœurs, on fait pas dans la charité, t’sais. tu t’englobes dans le lit volontairement, qu’elle n’oublie pas que la gentillesse est de courte durée. Que ce sont eux qui t’ont élevé, que t’es tout aussi dangereux. penses la prochaine fois. penses. que tu termines, appuyant ton index sur son front à deux reprises comme si tu voulais y faire entrer un semblant de logique. parce que nous, on pensera pas pour toi. t’es exaspéré plus qu’énervé dans le fond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Mimi Wilkes


( play your cards )

/ avatar : laura b.
/ crédits : avatar et icons par mars ♡.
/ autres personnages : agnes, gaspar, zekia, dom et iryna.
/ nombre de messages : 2346
/ cartes en main : 105
blood in the cut / moïse.  GWGNz1i
/ âge : 26
/ statut : errante, à détruire ce qu'elle touche, à ne pas pouvoir s'en empêcher, et à ne pas parvenir à le regretter. sauf quand il s'agit de sa moitié, son jumeau, son âme. dans le creux du ventre, la belle gueule d'un certain hoenikker.
/ occupation : âme brouillon. junkie, la plupart du temps. constamment renvoyée, la voilà qui veut prendre un job au sérieux. le club des mcgrath comme terrain de jeu.
/ zone du queens : ici et là, où on veut bien d'elle, où elle décide de s'oublier. les squats, les repères pour les âmes égarées. mais maintenant, un toit sur la tête, une vraie responsabilité. une chambre dans une maison de cinq étages, c'est petit, mais c'est tout ce qu'elle a jamais eu.
/ beau bordel : en cours -- miles / joel / vince / kaz / madalena / lais / ander (3) / bart / flip (3) / eden&ander / jaime / full.


Spoiler:
 

blood in the cut / moïse.  Empty
MessageSujet: Re: blood in the cut / moïse.    blood in the cut / moïse.  EmptyDim 17 Mar - 3:23

« Tu devrais plutôt être contente que j’sois pas un des autres. » Il fait un pas vers l’avant lui aussi, et bientôt les corps sont trop près. Mais elle est petite, Mimi, et lui il est l’inverse. Il la domine entièrement, la regarde de haut juste comme il faut, et elle serre les dents. Elle devrait être plus prudente et elle le sait, sinon elle va finir par atterrir dans un fossé avec un trou sanglant entre les deux yeux. Mais c’est plus fort qu’elle, elle s’énerve, elle oublie, elle dérape. Et après elle revient en rampant, parce qu’elle sait rien faire d’autre, et c’est ça que font les crapules dans son genre. Et lui, il sait ce qu’elle est, il le voit parfaitement, et ça la trouble Mimi qu’on la comprenne comme ça, parce que ça lui donne du pouvoir sur elle. Il est pas comme les autres, elle le sait, sois prudente Mimi, avant de te faire bouffer tout rond. « Que j’ai pas envie d’te sauter par plaisir non partagé. D’quel droit tu pleurniches là ? Pour ce que j’en sais, c’pas eux qui te forcent à acheter des doses que tu peux pas t’offrir. » Elle serre les dents, relève le menton, mais ça sert à rien. La gorge serrée et les yeux brûlants, elle sait qu’il a raison, rien ni personne qui la force, à part la foutue faiblesse dans les os, et le manque cruel de la camée.

« Je... » Mais il a pas fini, il revient à la charge, il est stable, il est solide, il est capable de l’écraser et elle ne peut rien faire sinon attendre que le coup de grâce ne vienne. « À chaque fois, c’est la même merde, tu te ramènes trop en manque pour réfléchir. Presque à g’noux pour avoir ta came. On est pas des enfants de choeurs, on fait pas dans la charité, t’sais. » Elle aimerait l’envoyer chier, mais elle est plus capable de parler, juste l’envie de s’effondrer, de craquer, de tomber. « Penses la prochaine fois. Penses. Parce que nous, on pensera pas pour toi. » Les épaules de Mimi qui retombent, la force qui la quitte soudainement. Elle en tomberait à genoux si seulement elle avait pas un semblant de dignité. La cigarette oubliée entre ses doigts, elle baisse les yeux, ravisée. Renifle, s’essuie les yeux même si y’a pas vraiment de larmes qui coulent. Hausse les épaules. La défaite est cruelle. T’es juste une vermine, Mimi. Fais toi à l’idée. « Pourquoi tu m’dis tout ça ? » Qu’elle finit par lancer, soudainement. Le regard relevé vers lui, « Pourquoi tu rigoles pas avec les autres, si tu m’trouves si pathétique ? Hein ? Pourtant, j’les mérites, ces humiliations, ces conneries. Alors pourquoi t’es là à m’parler, à m’faire la leçon, comme si tu pensais que y’avait un moyen que j’m’en sorte un jour ? » Elle secoue la tête, trouve la stabilité d’au moins lui rendre son regard. « J’suis une cause perdue, tu l’sais autant qu’moi. Alors pourquoi tu perds ton temps avec moi comme ça ? » Le pire c’est qu’elle ne veut pas vraiment une réponse. Mais c’est bien la dernière défense qu’il lui reste, de lui balancer ça. La dernière avant la chute. « Peut-être que j’te dégoute pas tant que ça. » Petit sourire au coin des lèvres, malicieux, mais étrangement amer. Pourquoi tu continues de faire ça, Mimi ?

_________________
this fast lane living, it's a curse, better tell me what's your life worth. ///
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2299-bullet-in-a-gun-mimi http://savethequeens.forumactif.com/t2343-burn-out-mimi


Moïse Russel


( play your cards )

/ avatar : bosso.
/ crédits : hoodwink.
/ nombre de messages : 327
/ cartes en main : 32
blood in the cut / moïse.  2bf23942fb7a5967db8b040cd97c517c
/ âge : 27
/ statut : bros before hoes.
/ occupation : the gangsta's paradise.
/ zone du queens : entre le traditionnel et l'effervescent.
/ beau bordel :

blood in the cut / moïse.  Empty
MessageSujet: Re: blood in the cut / moïse.    blood in the cut / moïse.  EmptyVen 29 Mar - 3:56

Pourquoi tu m’dis tout ça ? tu fronces les sourcils, si seulement t'en avais la moindre idée. Tu te ramolis Moïse, les années ne te font pas de cadeaux, ou alors c'est ses yeux brillants qui te mettent dans le mal être. T'y verrais presque ta frangine, et çate dégomme l'coeur de l'imaginer dans une telle position. Pourquoi tu rigoles pas avec les autres, si tu m’trouves si pathétique ? Hein ? Pourtant, j’les mérites, ces humiliations, ces conneries. Alors pourquoi t’es là à m’parler, à m’faire la leçon, comme si tu pensais que y’avait un moyen que j’m’en sorte un jour ? tu tchippes une nouvelle fois, tu voudrais lui faire raveler ses mots, au même titre que son sourire en coin que tu vois se dessiner lentement. J’suis une cause perdue, tu l’sais autant qu’moi. Alors pourquoi tu perds ton temps avec moi comme ça ? c'est une cause perdue oui, comme toi, comme vous tous. Votre ligne de vie n'est faite que d'emmerdes, qui deviendront de plu
encore rejoint les autres ? Peut-être que j’te dégoute pas tant que ça. elle tente, elle pique, et ça marche. Tu fronces les sourcils de plus belle, partagé entre la laisser en plan et rester là à soutenir son regard de panthère. ouais, ça doit être ça, peut-être que j'suis tombé amoureux de ton malheur. que tu balances en levant les yeux au ciel, avant de fouiller dans ton jogging pour en sortir une énième clope, puisque t'es là à perdre ton temps, autant bousiller ta santé par la même occasion. j'en ai juste marre de te voir pleurnicher, comme tout les autres. que t'ajoutes, tirant une taffe. j'sais pas, j'pense que tu vaux mieux qu'ça. que t'avoue, la conviction dans le ton de ta voix, vous pensez tous que y'a pas moyen d'vous en sortir, mais déjà, si vous gobiez pas toutes ces merdes, peut-être que vos idées s'raient plus claires. peut-être que vous tomberiez pas si bas. que tu continues, soucieux. les junkies te donnent du fil à retordre ces derniers temps, c'est toi qui n'a plus les idées assez claires, c'est toi qui te laisse emporter par tes émotions et qui est en train de vivre un putain de transfert. ouais, tu me dégoutes pas, Mimi. la première fois que tu prononces son prénom, comme pour lui montrer que tu sais exactement qui elle est, qu'elle n'est pas qu'une droguée parmi toutes les autres qui viennent réclamer vos services. et ça devrait pas t'faire sourire comme ça. que t'ajoutes, tirant sur ta clope trop fortement. T'as pas envie de jouer Moïse, pas avec elle, pas comme ça, t'as même pas envie qu'elle essaye.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Mimi Wilkes


( play your cards )

/ avatar : laura b.
/ crédits : avatar et icons par mars ♡.
/ autres personnages : agnes, gaspar, zekia, dom et iryna.
/ nombre de messages : 2346
/ cartes en main : 105
blood in the cut / moïse.  GWGNz1i
/ âge : 26
/ statut : errante, à détruire ce qu'elle touche, à ne pas pouvoir s'en empêcher, et à ne pas parvenir à le regretter. sauf quand il s'agit de sa moitié, son jumeau, son âme. dans le creux du ventre, la belle gueule d'un certain hoenikker.
/ occupation : âme brouillon. junkie, la plupart du temps. constamment renvoyée, la voilà qui veut prendre un job au sérieux. le club des mcgrath comme terrain de jeu.
/ zone du queens : ici et là, où on veut bien d'elle, où elle décide de s'oublier. les squats, les repères pour les âmes égarées. mais maintenant, un toit sur la tête, une vraie responsabilité. une chambre dans une maison de cinq étages, c'est petit, mais c'est tout ce qu'elle a jamais eu.
/ beau bordel : en cours -- miles / joel / vince / kaz / madalena / lais / ander (3) / bart / flip (3) / eden&ander / jaime / full.


Spoiler:
 

blood in the cut / moïse.  Empty
MessageSujet: Re: blood in the cut / moïse.    blood in the cut / moïse.  EmptyDim 7 Avr - 17:58

Il lui reste au moins ça. Après l’humiliation et la descente aux enfers, c’est la dernière carte qu’elle peut jouer. Essayer d’embobiner, d’attirer la pitié peut-être, se faire un allié dans ce monde pourri. Elle sait que ça va pas marcher, il est pas ce genre de gars, il a une carapace trop solide pour qu’elle puisse espérer la percer. Et pourtant elle va pas se gêner d’essayer, de se fracasser contre en espérant juste y faire une petite fissure dans laquelle elle pourra se faufiler. Mimi, elle prend ce qu’elle trouve, charognard devant les débris, et elle se fait son trône dans le bordel laissé derrière. Alors elle le provoque, lui balance tout ce qui lui brûle la gorge, sa dernière défense face à la défaite qu’il lui fait sentir avec ses mots poignards. Il voit clair en elle, et elle se remonte autant qu’elle peut, sans comprendre qu’elle est déjà au sol, Mimi. Fais toi à l’idée. Mais les Wilkes il ne restent pas, ils se creusent leurs tunnels et ils retrouvent la lumière comme ça. « Ouais, ça doit être ça, peut-être que j’suis tombé amoureux de ton malheur. » Il lève les yeux au ciel, ça colle pas, ça a glissé sur lui comme l’eau et l’huile, c’est une cause perdue Mimi. Mais elle reste plantée là, ça peut pas être la fin du jeu, il se tire une cigarette et elle le toise, le feu dans les yeux et le désespoir dans la gorge. « J’en ai juste marre de te voir pleurnicher, comme tout les autres. J’sais pas, j’pense que tu vaux mieux qu’ça. » Et ça te frappe, Mimi, comme s’il t’en avait collé une sur la joue. Sauf que c’est étrangement doux, et que la surprise ne fait pas si mal que ça. J’pense que tu vaux mieux qu’ça.

« Vous pensez tous que y’a pas de moyen d’vous en sortir, mais déjà, si vous gobiez pas toutes ces merdes, peut-être que vos idées s’raient plus claires. Peut-être que vous tomberiez pas si bas. » Les réflexions qui font baisser le menton à Mimi, la honte de se pourrir le système tous les jours, mais c’est plus fort qu’elle, une fois tombée on ne peut pas se relever. Non ? « Ouais, tu me dégoutes pas, Mimi. » Elle relève la tête, les yeux posés sur lui. Lui et sa cigarette, lui et sa voix qui dit pas de conneries, lui qui pense qu’elle vaut mieux que ça. Ça vibre à l’intérieur de Mimi, et soudainement y’a le sourire qui se lève sur ses lèvres. Elle se l’explique pas, mais on dirait qu’y’a des ailes qui lui ont poussées. Mimi. « Et ça devrait pas t’faire sourire comme ça. » Mais ça fait que la faire sourire encore plus. L’éclat dans les yeux, de mieux comprendre tout ça. Pourquoi il est aussi silencieux, pourquoi il se joint pas aux autres. Il croit qu’tu vaux mieux qu’ça. Ça la fait sentir spéciale, Mimi, et elle peut pas s’empêcher de sourire, dès que quelqu’un lui donne de l’attention positive, elle qui en a au compte-goutte, elle peut pas s’empêcher de s’en délecter. « J’souris bien si j’ai envie. » Mais c’est dit avec une voix presque taquine, alors qu’elle s’approche un peu pour mieux le regarder. La brise qui vient secouer ses cheveux, et l’odeur de la cigarette entre les deux. « Ok. J’retire c’que j’ai dit. T’es pas comme les autres, Moïse. » Lui rendre la pareille, d’un mot glissé. Elle le connaît, son nom, elle va pas faire comme si elle l’avait pas entendu. « Mais t’as tort. J’vaux pas mieux que ça. » Épaules haussées, alors qu’elle désigne le bâtiment duquel elle vient de sortir. « Même si j’voulais m’en sortir, j’saurais pas où commencer. J’ai passé cinq mois en détox, et ça a rien changé. Ça a juste empiré les choses. » La légère amertume dans la gorge, mais le sourire toujours accroché aux lèvres. Et elle l’observe, toujours. « J’te comprends pas. » La voix basse, presque en un murmure. « Comment tu fais pour croire en quelqu’un qu’tu connais pas ? »

_________________
this fast lane living, it's a curse, better tell me what's your life worth. ///
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2299-bullet-in-a-gun-mimi http://savethequeens.forumactif.com/t2343-burn-out-mimi


Moïse Russel


( play your cards )

/ avatar : bosso.
/ crédits : hoodwink.
/ nombre de messages : 327
/ cartes en main : 32
blood in the cut / moïse.  2bf23942fb7a5967db8b040cd97c517c
/ âge : 27
/ statut : bros before hoes.
/ occupation : the gangsta's paradise.
/ zone du queens : entre le traditionnel et l'effervescent.
/ beau bordel :

blood in the cut / moïse.  Empty
MessageSujet: Re: blood in the cut / moïse.    blood in the cut / moïse.  EmptyMer 17 Avr - 8:40

tu devrais pas être là avec elle. à l'observer comme tu le fais, à lui dire des mots qui ne te ressemblent pas. elle représente votre gagne-pain, c'est en partie grâce à des filles et mecs dans son genre que vous vous remplissez les poches. t'as le comportement d'un parfait hypocrite en lui crachant tes conseils foireux. comme si ne pas avaler des pilules étaient la solution miracle, comme si arrêter les rails de coke la mettrait automatiquement sur le bon chemin. ce n'est pas comme ça que ça fonctionne avec les junkies, le nœud est bien plus complexe, presque indémêlable. elle sourit Mimi après paroles et tu tentes de le lui faire ravaler ce sourire, en fronçant tes sourcils et en rajoutant une couche. J’souris bien si j’ai envie. tu ne fais qu'hausser les épaules, laissant ton dos s’appuyer un peu plus contre le béton du mur. la cigarette se consume presque seule entre tes doigts. Ok. J’retire c’que j’ai dit. T’es pas comme les autres, Moïse. c'est entendre ton prénom qui te décroche ton premier sourire, comme touché qu'elle l'ait retenu au détour d'une conversation. Mais t’as tort. J’vaux pas mieux que ça. tu soupires une nouvelles fois, prêt à prendre la parole mais elle te coupe dans ton élan Mimi et tes yeux s'ancrent aux siens. Même si j’voulais m’en sortir, j’saurais pas où commencer. J’ai passé cinq mois en détox, et ça a rien changé. Ça a juste empiré les choses. tes mâchoires se contractent une nouvelle fois. J’te comprends pas. Comment tu fais pour croire en quelqu’un qu’tu connais pas ? elle questionne, tu n'es pas certains d'avoir les réponses, tu voudrais. pour une fois, tu voudrais être en mesure de dire quelque chose de rassurant. déjà, commence par ne plus venir jusqu'ici. arrête d'acheter, arrête de trainer avec des connards, arrête de te mettre dans la merde. que tu commences, c'est toi qui a lâché le mur pour faire un pas vers elle. j'sais pas, règle tes dettes une bonne fois pour toute et lâche l'affaire. le ton las, un coup d'oeil pour le téléphone que tu viens de sortir de ta poche qui ne cesse de vibrer depuis deux bonnes minutes. j'crois pas en toi, pas encore, mais j'voudrai. que tu lâches au même rythme que tu ranges le cellulaire. et si t'as besoin de quelqu'un pour plus rien te vendre, ce sera moi. et les autres en ferrons de même. que t'ajoutes, c'est que tu serais en mesure de clôturer toutes ventes à son égard dans le quartier si tu le voulais. faut qu'j'file Mimi, oublie pas tout ce que je t'ai dis. ton sourire s'éteins quand tu jettes la cigarette au sol, vos yeux se croisent une dernière fois et tu ne tardes pas à pousser la porte du hall.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






blood in the cut / moïse.  Empty
MessageSujet: Re: blood in the cut / moïse.    blood in the cut / moïse.  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
blood in the cut / moïse.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» armée blood axe en construction
» Blood Bowl, New Ork Jets vs Kass'Krâns
» Black Lagoon Roberta's Blood Trail
» True blood.
» Debut de waagh! (blood axe represent')

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS ::  :: boulevard of broken dreams :: versions #7 et #8 :: RPS-
Sauter vers: