Partagez

 

 VICTIME BOLOSS ; kurtis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Eros Kidd


( play your cards )

/ avatar : layson
/ crédits : @old money (bb ana)
/ autres personnages : skadden, strauss et knollys
/ nombre de messages : 342
/ cartes en main : -1
/ âge : 25
/ beau bordel :

b r y n n / k u r t i s / e l i s a / b i l l i e
(full)

VICTIME BOLOSS ; kurtis. Empty
MessageSujet: VICTIME BOLOSS ; kurtis.   VICTIME BOLOSS ; kurtis. EmptyMar 5 Fév - 23:02

t’as pas mis d’temps à t’en r’mettre, kidd.
on t’a pourtant prévenu qu’tu devais t’reposer, éviter les efforts physiques.
rester l’plus souvent possible dans l’pieu, rien qu’le temps qu’ça cicatrise, qu’tes points n’s’ouvrent pas avant ta prochaine visite à l’hosto.
c’tait mal t’connaître d’prétendre qu’t’obéirais comme un chien.
qu’tu laisserais passer l’opportunité d’sortir d’chez toi, d’faire la fête et d’ram’ner une meuf pour la nuit.
et, évidemment, t’as fait tout c’qu’on t’a déconseillé.
parce qu’c’est comme ça qu’tu fonctionnes, eros.
prouver au monde entier qu’ils ont tort, qu’ils s’trompent s’ils croient qu’ils peuvent t’enchaîner, faire d’toi un putain d’pantin.
et t’as toujours pas compris.
qu’la plupart des gens, ils font ça qu’pour ton bien.
mais t’avais trop hâte d’tester, d’voir si l’trou dans l’épaule susciterait – encore plus – l’attention d’la gent féminine.
et faut dire qu’t’es pas trop déçu, quand tu t’extirpes en dehors d’la boîte avec une jolie blonde plantureuse pendu à tes lèvres.
ces dernières qu’elle dévore sur la banquette arrière d’un taxi, sous le r’gard hébété du chauffeur.
et quand vos défroques quittent enfin la bagnole, y a pas une s’conde qui vous échappe.
t’es d’jà en train d’lui r’tirer son t-shirt avant même d’avoir mis la clef dans la serrure.
tes lippes toujours scotchés aux siennes, coup d’pied vers l’arrière pour r’fermer la porte derrière toi.
et ça prend pas d’temps qu’tu t’retrouves sur l’dos, allongé sur l’canapé alors qu’sa silhouette t’surplombe.
et kidd, si on t’avait dit qu’ça f’rait autant d’effet d’avoir l’corps criblé d’balles, t’aurais p’t’être cherché les noises bien avant.
et y a deux types de potes dans la vie.
ceux qui s’effacent, qui sont discrets, qu’attendent sagement tes appels pour n’pas t’déranger.
et y a kurtis.
celui qu’entre en trombe dans ton appart’.
celui qui t’regarde dans les yeux pendant qu’a une meuf qui s’amuse à jouer les infirmières avec ton pauvre corps.
celle-ci qui pousse un léger cri d’stupéfaction quand elle r’marque un homme d’race noire dans l’embrasure d’la porte d’entrée.
hey big mac. t’veux t’joindre à nous ?
et y a c’sourire en coin qui t’déforme l’visage.
parce qu’ça t’amuse d’être l’seul d’totalement à l’aise dans cette pièce.
ça t’arrache même un rire lorsqu’les poings d’la blonde s’abattent sur ton torse avant d’quitter ta chaleur.
ses fringues qu’elle enfile plus rapidement qu’tu lui as retiré.
et ça t’emmerde un peu d’avoir fait ça pour rien, d’avoir perdu ton temps.
d’avoir souffert l’martyr pour une baise qu’aura duré l’temps d’un batt’ment d’cil.
mais eros, t’as qu’a faire défiler les prénoms d’tes contacts pour qu’une autre nana rampe jusqu’à toi.
ton r’gard qui croise celui d’kurtis, t’hausses les épaules, empruntant une moue presque déçu quand ton plan cul claque la porte.
ou pas…
et c’t’à ton tour d’te redresser, déambulant dans l’appart’, nu comme un vers.
t’empoignes l’premier jogging qui t’tombe sous la main et tu r’viens sur tes pas.
un arrêt obligatoire d’vant l’frigo pour t’emparer d’deux bières avant d’retrouver ton pote.
bouteille qu’tu lui tends alors qu’tu décapsules la tienne et la portes à tes lèvres.
et tu t’rappelles qu’ça fait un moment qu’tu n’l’as pas vu, le kurtis.
pas d’puis qu’on t’a tiré d’ssus.
pas d’puis qu’t’as une putain d’histoire de malade à raconter.
à ajouter dans la liste interminable des épopées d’eros kidd.
oh vieux ! t’envie d’voir mes points d’suture ?

@kurtis mcdonald. VICTIME BOLOSS ; kurtis. 2371390455

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2595-plastic-love-eros


Kurtis McDonald


( le bigmac d'la street )

/ avatar : reece king.
/ crédits : heresy/avatar, moi/sign.
/ autres personnages : betsi (n.peltz), brynn (n.o'neil), cez (j.o'connell), sage (c.desjardins), tad (a.piper).
/ nombre de messages : 5972
/ cartes en main : 25
/ âge : 24
/ statut : véritable bras cassé.
/ zone du queens : queens effervescent.
/ beau bordel :

VICTIME BOLOSS ; kurtis. Empty
MessageSujet: Re: VICTIME BOLOSS ; kurtis.   VICTIME BOLOSS ; kurtis. EmptyDim 10 Fév - 6:34

keros / victime boloss /

Les effusions Kurt, c'est pas pour toi. Tes potes, tu les aimes en silence (quand tu les aimes), et t'estimes que ça suffit comme ça. De toute façon, t'as jamais cherché à faire partie d'une moyenne ou à suivre des codes. T'es ta propre échelle de référence gamin, même si souvent, c'est un problème. Le truc, c'est que les sentiments et tout c'qui s'en rapproche, tu gères pas. Pas plus que tu ne gères ta tune (déjà que t'en as pas beaucoup). Pas plus que tu gères les meufs (pourtant, Dieu sait que dans ce domaine, t'es plutôt au niveau moins un). Pas plus que tu gères ta vie entière, en réalité. Alors c'est vrai, tu t'es même pas pointé à l'hosto quand t'as appris qu'Eros s'était pris une balle dans l'épaule. Pire, t'as même pas été inquiet une seule seconde, parce que tu sais que ton pote est plus solide qu'une buffle quand il le veut. Seulement, t'as peut-être un peu culpabilisé a posteriori, Kurt. Tu te dis que t'es pas loin de passer pour un type ingrat, et de surcroît, pour un pote en carton. C'est pour cette raison que tu t'es décidé à aller rendre une petite visite à Eros, maintenant qu'il était de retour chez lui et qu'il devait se faire chier à mourir avec toutes les restrictions et autres interdictions qui lui étaient sans doute imposées. Ça, c'est ce que tu croyais avant de débouler dans son appart' et de le surprendre en plein ébat avec une poupée barbie qui semblait tout autant apprécier le moment jusqu'à ce que tu fasses finalement office d'ombre au tableau. Toujours au mauvais endroit au mauvais moment. La routine. Mais putain, tu te dis que tomber sur ton pote en pleine partie de baise, c'est quand même pire qu'un mauvais concours de circonstances. Et sans doute que t'aurais du tourner les talons, refermer la porte ou fermer les yeux. Mais au lieu de ça, Kurt, t'es resté planté là avant de te taper le fou rire de ta vie ; un mélange d'amusement et d'un soupçon de gêne qui achève de trahir ta présence. « Hey big mac. T’veux t’joindre à nous ? » Pour toute réponse, tu te racles bruyamment la gorge et lève ton majeur dans les airs, à l'adresse d'Eros. Toutefois, t'es même pas certain qu'il ait eu le temps de le voir puisque c'est ce moment que la blonde sulfureuse choisit pour mettre un terme au spectacle qui se déroulait devant tes yeux, et quitter la pièce sans aucun scrupule (sans manquer de te bousculer dans l'entrée, visiblement vexée de ne pas avoir eu l'opportunité d'aller au fond des choses - sans mauvais jeu de mots). « Merde, j't'ai fait rater ton coup ? » Question rhétorique. La réponse est assez évidente pour que tu n'aies besoin d'une quelconque confirmation. De toute façon, Eros semble déjà parti sur un autre dossier. « Oh vieux ! T’envie d’voir mes points d’suture ? » Tu l'regardes de travers. Un rire te racle le palais, et tu ne peux t'empêcher de l'envoyer dans la gueule du Kidd. « J'ai eu peur que tu me demande si je voulais voir ta bite de plus près. » Tu hausses légèrement les sourcils. « J'crois que j'en ai assez vu pour aujourd'hui. » Faut dire que c'était pas franchement dans tes plans, à la base. Tu voulais juste agir en bon pote, toi. Au lieu de ça, tu l'as empêché de tirer son coup, et t'as enfin découvert ce qui pouvait bien se cacher derrière le mot "embarrassant". « J'sais qu'il y a pas vraiment de limites entre nous, mais écoute, il va être temps d'instaurer celle-là : voir la bite d'un poto bandée comme celle d'un taureau, c'est de trop. Les rimes sont gratuites. » Tu te la joue âme sensible, bien loin pourtant de te formaliser de ce genre de choses. Mais ça t'fait marrer d'être faussement offusqué l'espace d'un instant, simplement parce que tu penses qu'il vaut mieux en rire. « Vas-y, montre », tu acceptes finalement, dans l'attente qu'Eros dévoile les dégâts et te raconte dans le même temps toute l'histoire. Les écoutilles déjà en éveil, tu lèves ta bière dans les airs, prêt à trinquer. « À tes blessures de guerre... abruti. »

_________________

- m o t h a f u c k a z all know who i am /
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t66-kurt-mothafuckaz-all-know-who-i-am http://savethequeens.forumactif.com/t5236-kurt-big-mac
 
VICTIME BOLOSS ; kurtis.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lutte contre le deboisement: Une victime de plus des anti-nationaux
» Une petite victime qui passait par là. (Jann) (terminé)
» c'est dans des moments comme ça qu'on voudrait être tout petit # winthrop (fini)
» L'Uruguay présente ses excuses au peuple haïtien
» AZAZEL ◭ Pile tu meurs, face je te tue !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS ::  :: boulevard of broken dreams :: versions #9 et #10 :: RPS-
Sauter vers: