Partagez

 

 new beginning. (kenan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité


avatar


Invité


new beginning. (kenan) Empty
MessageSujet: new beginning. (kenan)   new beginning. (kenan) EmptyVen 1 Fév - 16:10

il servait le même cinéma à chaque fois. c'était pas quelque chose qu'il avait appris à l'école mais bien un automatisme qu'il avait copié auprès de ses collègues. quand il était jeune, c'est d'abord chez un avocat qu'il avait cru trouver sa vocation. il avait du talent disait-on, il était appliqué et voyait les failles d'un dossier. mais rapidement, les bureaux froids des buildings de manhattan l'avaient étouffé et il avait décidé de changer de voie. ça faisait pile six ans qu'il avait posé ses classeurs dans ce bureau. enfin pas exactement celui-ci, on lui avait donné celui-ci quand il avait été certain qu'il resterait dans ce service et qu'il avait su grimper quelques échelons. il n'était pas arrivé et avait été accueilli en héros, parce que dans ses premiers jours dans ces couloirs, il avait commis des erreurs. la clé était de ne pas trop s'impliquer, ça il l'avait appris à ses dépends. c'est ainsi qu'il avait appris cette danse froide qu'il servit à kenan quand celui-ci se présenta dans son bureau. finn contourna le siège sur lequel était assis le jeune homme, le nez fourré dans son dossier. kenan brixton? plus une affirmation qu'une véritable question. il tenait à conserver sa froideur professionnelle. non pas parce qu'il n'avait pas de compassion au contraire. il avait suffisamment compris le problème ici. ce garçon était plus jeune que lui et il était maintenant aveugle. une vie qui s'écroule, et finn ne pouvait pas y être insensible. il écorna une feuille du dossier. donc je vais m'occuper de vous à partir de maintenant. votre dossier ne relève plus du médical. la réaction de finn aurait été différente dans le privé, mais le ton de sa voix, détaché, tranchait net. l'idée serait de trouver un nouvel équilibre dans votre vie.expliqua-t-il avec un discours pour le coup très médical. il ouvrit une page dans son ordi, un tableau, un récapitulatif. il tapa le nom de kenan en haut de la page. une vague personnalisation du processus. est-ce que vous seriez prêt à retrouver un travail? la voix était assurée mais finn savait que le cas ne serait pas facile. on parlait d'un jeune homme dans la fleur de l'âge, désormais privé de l'un de ses sens et la société entière attendait que ce soit lui qui fasse un pas dans sa direction. carlyle aspirait à rendre ça le plus simple possible, mais il ne pouvait en aucun cas s'impliquer personnellement.
Revenir en haut Aller en bas


Kenan Brixton


( play your cards )

/ avatar : Sergio bae C.
/ crédits : bonnie.
/ autres personnages : nika, vise son profil.
/ nombre de messages : 321
/ cartes en main : 20
new beginning. (kenan) 1I39AN
/ âge : 24
/ statut : un coeur abonné absent. un coeur bien trop soucieux du bien des personnes qu'il aime. Petit homme a grandit trop vite, pensant réussir à vivre une vie digne, mais il se retrouve dans le noir glaçant de son propre subconscient. alors son cœur est parti, démissionnant, car qui voudrait d'un homme ne voyant pas la beauté des courbes féminines ?
/ occupation : petit dealeur, petit combattant, mais surtout footballeur américain grandiose, mais son rêve d'être pro vient d'éclater en dix milles morceaux. qui a déjà vu un aveugle jouer au football américain ? Personne. Alors. Il n'est plus rien sauf un déchet.
/ zone du queens : le queens contemporain avec Sage et les jumeaux.
/ beau bordel :
in progress

nevaeh aspen finnsage arya venus ✽ you ?



new beginning. (kenan) Empty
MessageSujet: Re: new beginning. (kenan)   new beginning. (kenan) EmptySam 9 Fév - 16:38

On t’a supplié d’y aller, tu n’as pas vu le genou à terre mais c’était pareil. Tu ne savais pas trop pourquoi tu les avais laissé te convaincre. Tu sais juste que tu avais fait cette connerie par amour. Tout est par amour dans ta vie. Abandonné ta vie d’avant pour les protéger, te mettre en danger pour les laisser vivre leur rêve, alors que le tien se fissurait avec le temps. Ta vie est un échec, même dans la mort tu n’as pas été capable de briller. Alors, tu te retrouves dans cet endroit bruyant, tu les entends les enfants qui couine, qui quémande eux aussi à partir, tu ressens cette peur qui broie tes organes à chaque respiration de ta voisine, cette peur que sa vie ne prenne encore un départ différent, qu’elle soit fini. Tu as déjà débarqué dans ce genre de bureau, à votre arrivé, quand la voiture n’était que votre seul toit protégeant les tiens. Pas à la hauteur, un moins que rien. T’aurais dû le dire que t’étais un chat, neuf vies, mais doit en reste qu’une deux trois à présent. Quand tu calcules le nombre de fois que tu as pu sentir le dernier souffle se faire tu ris, car putain tu as une chance de merde. Tu ne peux pas tout t’avoir, survivre c’est sans doute ta vocation. L’endroit est froid et tu en frissonnes te souvenant de vos airs si malheureux la première fois. Une cuillère en or dans la bouche, puis d’un coup un bout de bois avec de la terre, laissant ce goût désagréable dans ta bouche. Installé avec de l’aide, tu ne sais qui, peu importe, t’es qu’une putain de poupée qui ne fais qu’être la potiche du moment. Pas grand-chose à faire ici, pas envie d’y être et une nouvelle prison à toi. Cet endroit est une prison, tu es coincé, tu ne peux pas courir sans risquer de t’échouer au sol, alors que cette putain de pénombre te suit partout, tu es coincé de toute part. Un condamné à vie. « Ouai. » Le ton est agressif, ça démontre cette envie folle d’être présent dans ce bureau face à ce discourt si glacial, discourt que tu as déjà entendu, tu pourrais le réciter pour lui avec grand plaisir. « Vous occupez de moi, me torcher le cul et tout ? » Tes dents écorches tes lèvres, car tu as craché ces mots comme ça, sans réflexion, car tu le sais, t’as rien à perdre. Un bras en moins ou pas, ça ne va plus changer cette envie de vivre. Tu ris, tu ne sais même pas si ta tête et dans la bonne direction pour parler à ce gars et on te parle d’équilibre de vie. « Ouai, un équilibre de vie … me faudrait déjà un moyen de savoir où je vais ! » Tu souris laissant cet air arrogant sur ton visage. « Ouai je compte allez promener des chiens, vendre des meufs, moche belle, peu importe je vois plus leur gueule ! » tu continues ton numéro, en vrai tu cherches qu’une chose qu’on t’abandonne qu’on te donne une putain de raison de tout lâcher, car les seuls qui te maintiennent c’est toujours les mêmes, mais que t’es qu’un putain de poids à supporter, t’aime pas ça, t’aimes pas cette vie à présent.

_________________

—Le ciel est toujours beau. Même quand il fait nuit, quand c’est pluvieux ou nuageux, c’est toujours un beau spectacle. C’est ce que je préfère dans vie car je sais que si jamais je me sens perdu, seul ou effrayé, il suffit que je lève la tête et le ciel sera toujours là… toujours aussi beau.—
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2007-il-y-a-toujours-de-la-lumiere-dans-ce-monde-meme-en-plein-coeur-de-la-nuit-kb http://savethequeens.forumactif.com/t2150-l-obscurite-de-ma-prison-kenan#78734
Invité


avatar


Invité


new beginning. (kenan) Empty
MessageSujet: Re: new beginning. (kenan)   new beginning. (kenan) EmptyMer 20 Fév - 20:58

le visage ouvert et toujours cordial de finn laissait entendre qu'il n'était plus tellement choqué par ce genre de comportements. il avait eu le temps de s'habituer au bout de quelques années dans ce service à déjouer les pièges émotionnels de son métier. c'était une qualité dans ce métier. le détachement. ça ne vous en rendez pas moins humain, répétaient les formateurs. un dossier ne peut être bien traité si c'est fait avec impartialité. le trentenaire avait déjà surpris des regards perdus chez ses collègues, des visages rouges de colère ou blanc de fatigue après un rendez-vous éprouvant. et tout le monde louait finn, et sa capacité à savoir se mettre à distance. c'est surtout, que plus qu'une force de persuasion auprès des autres, finn savait s'autoconvaincre avec efficacité. que les choses ne pouvaient pas le mettre en colère. qu'il était plus attaché à tel personne qu'à une autre. il vivait en permanence dans cette espèce de latence émotionnelle que beaucoup lui enviait. tu te rends pas compte de ta chance finn, j'aimerai prendre les choses avec autant de recul que toi. sauf que ce recul l'avait mis dos au mur. et il n'était plus certain de savoir communiquer avec les humains. le ton professionnel, il savait qu'il en avait pour une heure. peut-être un peu moins même. mais après son petit speech habituel, le jeune homme en face de lui le bouscula de ses mots. gardant son calme et ne voulant pas se laisser impressionner, finn garda un instant le regard plongé sur ses fiches. c'était de la colère justifiée, il n'imaginait pas ce que c'était d'être dans sa situation. écoutez, je préfère que le conversation reste cordiale. commença-t-il en se raclant la gorge, griffonnant nerveusement quelques données dans les cases du formulaire. finalement, il releva la tête vers kenan pour faire face à son visage, il ne pouvait pas fuir. chaque cas était différend, et en même temps beaucoup se ressemblaient. parfois, il fallait juste admettre la complexité particulière d'une personne, et finn devait se rendre déjà à l'évidence. kenan serait difficile à convaincre de collaborer. écoute, moi je te force à rien. je suis juste là pour t'aider et si t'as pas envie de traiter avec moi, je t'envoie un autre agent. je comprends que ta situation est pas facile, mais des gens sont là, autour de toi. et je parle pas des gens comme moi. j'te parle de tes amis ou de ta famille. t'as besoin d'eux mais ils ont aussi besoin que tu essayes de retrouver tes esprits. il essayait les sentiments. il était prêt à se recevoir une nouvelle vague de remarques mais il essayait tout, s'il devait le faire réagir pour avancer, il le ferait sans hésiter. après ce petit laïus pour lequel qu'il avait haussé le ton comme un maître d'école, il reprit comme si de rien était le remplissage de son formulaire.
Revenir en haut Aller en bas


Kenan Brixton


( play your cards )

/ avatar : Sergio bae C.
/ crédits : bonnie.
/ autres personnages : nika, vise son profil.
/ nombre de messages : 321
/ cartes en main : 20
new beginning. (kenan) 1I39AN
/ âge : 24
/ statut : un coeur abonné absent. un coeur bien trop soucieux du bien des personnes qu'il aime. Petit homme a grandit trop vite, pensant réussir à vivre une vie digne, mais il se retrouve dans le noir glaçant de son propre subconscient. alors son cœur est parti, démissionnant, car qui voudrait d'un homme ne voyant pas la beauté des courbes féminines ?
/ occupation : petit dealeur, petit combattant, mais surtout footballeur américain grandiose, mais son rêve d'être pro vient d'éclater en dix milles morceaux. qui a déjà vu un aveugle jouer au football américain ? Personne. Alors. Il n'est plus rien sauf un déchet.
/ zone du queens : le queens contemporain avec Sage et les jumeaux.
/ beau bordel :
in progress

nevaeh aspen finnsage arya venus ✽ you ?



new beginning. (kenan) Empty
MessageSujet: Re: new beginning. (kenan)   new beginning. (kenan) EmptySam 9 Mar - 14:50


Tu ne sais jamais à quoi t’attendre, tu ne sais jamais comment vont être les choses. T’aimerais tant rester dans ton appartement broyant le noir qui n’est que la seule couleur que tu peux voir, rien d’autre. Pas de lumière, pas de possibilité d’être comme avant, admirer les courbes des femmes, se délecter des couleurs du monde. Tout ça c’est ton passé, un passé que tu ne veux pourtant pas libérer d’entre tes mains. Tu veux juste pouvoir avoir le droit de choisir ta destinée, tu as beaucoup trop subit, que t’aimerais rendre ton dernier soupir et en finir. Mais t’es incapable de le faire toi-même, incapable de parvenir à te délecter du fait d’être encore en vie, d’être avec tes proches. Non, car t’es un poids mort, tu te considères aussi mal. T’es pire qu’un vieux cabot, car lui mérite d’être sauvé, d’être choyé, toi tu ne mérites pas tout cela. Alors te retrouver face à un robot, avec une voix humaines, mais des mots sans sens, sans émotion, tu ne sais pas, ça ne t’inspire pas. T’as pas envie, pas envie de faire d’effort, après tout. Il a l’air d’oublier que tu es juste inutile, qu’il t’aide au lieu de te laisser miroiter un faux futur qui pourrait être sympa. T’es pas tout le monde, t’as plus la vue, t’as plus grand-chose pour toi. T’envies les autres, tu envies ceux qui parviennent à vivre ainsi, depuis leur naissance ou pas. Peut-être que t’es pas le seul qui a envie de se jeter sous les roues des voitures quand tu les entends rouler à tes côtés. Mais tu n’es même pas sûre de bien viser, tu es incapable de savoir comment tu es censé te démerder seul. « Cordiale ou robotique ? » Tu lances ça avec un ton hargneux. C’est bien trop facile de dire ça à ton goût. Que ça reste cordiale, mais t’avais pas envie d’être là et lui n’avait pas envie de t’aider ? T’en sais rien, mais ce ton il te reste gravé en mémoire. « Vu qu’on passe au tutoiement … tu crois que toi ou un autre vous allez pouvoir me rendre ma vie d’avant ! » craches-tu, finissant par souffler. « Écoute gars dis que le rendez-vous c’est bien passé, qu’on a avancé et tout, que t’es fier de moi, en vrai je m’en branle, j’ai qu’une envie crever ! » les mots faut les dires et toi ça te fait du bien quand ça sort, tu fais tout ça pour eux, pour leur faire plaisir, qu’ils te voient avancer Kalvin et tara, mais t’as pas envie, l’envie de t’emporte pas dans le moindre effort. « Besoin de moi, besoin d’un poids mort je ne crois pas … eux ont besoin de vous de votre aide, prenez soin de mon frère et ma sœur, car niveau parent ont a pas été gâté malgré l’argent … lisez mon dossier d’enfance, regardes le nombre de fois que j’ai passé près de la mort, même elle ne veut pas de ma gueule. » que tu râles.

_________________

—Le ciel est toujours beau. Même quand il fait nuit, quand c’est pluvieux ou nuageux, c’est toujours un beau spectacle. C’est ce que je préfère dans vie car je sais que si jamais je me sens perdu, seul ou effrayé, il suffit que je lève la tête et le ciel sera toujours là… toujours aussi beau.—
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2007-il-y-a-toujours-de-la-lumiere-dans-ce-monde-meme-en-plein-coeur-de-la-nuit-kb http://savethequeens.forumactif.com/t2150-l-obscurite-de-ma-prison-kenan#78734
Invité


avatar


Invité


new beginning. (kenan) Empty
MessageSujet: Re: new beginning. (kenan)   new beginning. (kenan) EmptyDim 7 Avr - 19:09

finn avait toujours vécu dans un entre-deux confortable. tout avait été "moyen" dans sa vie. confort matériel présent sans toute fois pouvoir s'offrir certains "plus". le divorce de ses parents avait été silencieux, ses parents avaient conservé leurs distances sans jamais vraiment se détester au point de se déchirer. finalement, il avait vécu dans un espèce de silence bruyant. quelque chose qui lui convenait en apparence mais qui lui donner envie de tout renverser quand il y pensait avec un peu de sérieux. le trentenaire se trouvait à un âge charnière où il aurait aimé réaliser ses rêves ou au moins pouvoir mettre les mots sur ces-dits rêves. son reflet mélancolique dans son écran d'ordinateur l'agaçait. il aurait aimé avoir la fougue des autres, laisser ses pulsions les plus profondes lui faire commettre des erreurs. il passait d'une journée à l'autre sans entrain, effectuant simplement les tâches qu'on lui confiait, se pliant aux obligations qui lui incombaient sans jamais un pas de travers ni un mot plus haut que l'autre. il attendait que le temps passe. le matin, il attendait le soir. le soir, il attendait le lendemain. la violence et la familiarité des mots de kenan venait s'écraser contre la bulle d'indifférence et de calme dont finn s'entourait quotidiennement. qu'on ne s'y trompe pas, il n'enviait en rien la situation de kenan. mais finn aurait aimé avoir autant de répartie. mais comme d'habitude, il s'enfonçait dans ses calculs, pesant les mots et préparant sa réponse. il voulait y mettre du tact, un ton doucement moralisateur. et surtout, il voulait avoir raison sans avoir à lever le ton. comme un maître d'école, il avait réprimandé le jeune homme pour son ton trop familier et kenan ne tâcha pas de répondre à carlyle. ça lui serrait le cœur, cette détresse. il n'était pas insensible et son regard se posa honteusement sur ses formulaires. cette réduction normative n'avait aucun sens. comment était-il censé traduire dans ces cases impersonnelles tout le tourment que pouvait traverser kenan? c'est pas ni dans mon intérêt ni dans le tien. c'est grave ce que tu dis là. tu as des frères et sœurs, ils comptent sur toi que tu le veuilles ou non. il n'allait pas remplir ses papiers en disant qu'il n'y avait rien à signaler. et il ne pensait pas non plus que c'était une bonne idée d'orienter le jeune homme vers un psychologue sans que ce soit sa propre idée. il ne manquerait pas de renvoyer au visage de finn que ça ne l'intéressait pas et qu'il n'avait qu'à y aller lui-même. et il n'aurait pas tellement tort. tu as besoin de plus de temps? parce que je ne vais pas fermer ton dossier quand tu balances ce genre de choses kenan. dit-il en faisant référence aux envies d'en finir du brun. si tu veux revenir dans quelques temps, d'accord. mais on en restera pas là. tu as deux gamins qui ont besoin de toi et quoique tu en penses, c'est toi leur parent maintenant. tu peux pas baisser les bras, même si tu as tous les droits d'en ressentir le besoin. parce que, même si le jeune homme balançait des choses aussi crues, finn sentait bien que si quelque chose pouvait l'aider à remonter la pente c'était ce reste de famille.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






new beginning. (kenan) Empty
MessageSujet: Re: new beginning. (kenan)   new beginning. (kenan) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
new beginning. (kenan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « It's not a new Life. Just a new Beginning. » [Kira, Rose]
» Mesaj pou dwayen kinan m Malice
» Curtis Bishop ~ For nothing is evil in the beginning
» The Beginning of a Kingdom [ Roode / Jericho ]
» the beginning of tom & jerry ≈ joohee ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS ::  :: made of starlight-
Sauter vers: