Partagez

 

 Beaux rêves - Celeste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Lais Eberle


( play your cards )

/ avatar : sonia
/ crédits : mimosa
/ autres personnages : émile
/ nombre de messages : 3058
/ cartes en main : 315
Beaux rêves - Celeste 19062103380424735116281465
/ âge : 23
/ zone du queens : le queens contemporain, dans une colocation acidulée.
/ beau bordel : lyzéa / miles / celeste / kurtis / mimi / meg / bart / +

Beaux rêves - Celeste Empty
MessageSujet: Beaux rêves - Celeste   Beaux rêves - Celeste EmptyMar 22 Jan - 20:27

Tu t’es surprise un verre à la main ce matin, même s’il était bien trop tôt pour boire. Le cerveau en miette et la mine déconfite, tu es emplie de doute et tu restes très incertaine pour ton futur. T’as le cœur qui bat à cent à l’heure et la gorge sèche. Tu dois prendre une décision, alors que tu n’es pas sûre de toi et à vrai dire, c’est bien la première fois. T’as toujours voulu être la meilleure. T’es une compétitrice et tu n’hésites pas à écraser les autres sur ton passage. Ne pas savoir te tue. Tu as reçu un coup de fil de ton propriétaire, te relançant une nouvelle fois pour payer ton appartement. Tu n’as plus les sous. Tu galères à rembourser ton prêt étudiant et les quelques économies qu’il te restait tu les as utilisées pour t’amuser en soirée. T’as beau user de tes charmes, tu payes bien trop souvent tes verres. T’as un goût amer dans la bouche. Tu n’as pas envie de partir alors que tu pourrais sauver un peu d’argent – et d’espace- en rejoignant une colocation. C’est vrai qu’il n’est pas très grand ton studio pourtant tu l’aimes bien quand même. Tu n’as qu’une seule pièce qui pour autant t’as aidé à t’émanciper de la lassitude de la routine dans laquelle tu avais mis les pieds, à prendre un nouveau départ. Haut de plafond et lumineux, il te correspond. Tu y aimes ce parquet qui grince lorsque tu le foule. Tu y as d’ailleurs posé au sol, des dizaines de cadres avec des dessins, des photographies. Au mur, tu as ce grand miroir dorée que tu apprécies tant, celui devant lequel tu aimes passer des heures à te préparer et que tu as récupéré de ta chambre avant de partir de chez tes parents. Tu as quelques plantes, un lit bien trop grand pour toi toute seule et cette commode en bois que t’as trouvé dans la rue. La proximité inévitable avec tes voisins dans ce vieil immeuble te dérange plus trop. Ce que tu aimes par-dessus tout, c’est cette grande fenêtre au fond de ton studio. Elle a un rebord sur lequel tu prends le soleil. Tu aimes regarder au loin les buildings de Manhattan et imaginer toutes ces personnes y travaillant. Tu chéris aussi les moments de calme, où tu regardes juste le ciel, t’observes les nuages, tu leur imagines des formes, tu ne penses à rien d’autre. Quitter ton appart, c’est tout recommencer à zéro, et ça te terrifie.

Dehors le soleil décline, et ta soirée s’assombrit. Tes jambes tremblent et t’as l’impression que ta tête va exploser. L’argent ça te préoccupe tout le temps. Ta mère n’a jamais cédé à tes caprices, t’as appris à économiser, pourtant tu ne sais plus quoi faire. Tu as besoin de sortir prendre l’air, de te changer les idées. T’attrapes ton téléphone et cherches qui tu pourrais appeler. T’as toujours eu des amis toutefois jamais trop proches. Tu ne daignais pas jusqu’à très récemment te présenter aux soirées, recherchant une excuse en continue pour les éviter. T’es pas très forte en socialisation. Tu fais des remarques maladroites et t’as tellement peur d’un silence dans une conversation que tu préfères parler sans t’arrêter. Au fond de toi, tu ressens constamment une dualité permanente entre être toi, et être chez toi, et aider les autres de ton mieux.

Ton regard s’arrête sur le prénom de Celeste. Tu penses souvent à elle, même quand tu ne la vois pas. Tu l’as rencontré à la base nautique de ta ville natale quand tu n’étais pas plus haute que trois pommes. Tu étais condamnée à passer des vacances plutôt moyennes chez toi, alors qu’elle venait de New York pour se ressourcer au lac. Tu l’as aperçu dans son gilet de sauvetage trop grand, ses cheveux blonds négligemment noué en une natte. Elle aboyait contre un garçon qui tentait de lui prendre sa rame. Tu t’es approchée d’elle et d’un air convenu tu ne l’as plus quitté de son séjour.  Son départ a été un déchirement. A vous deux, rien n’était impossible. Vos bouilles d’anges obtenaient déjà toute petite tout ce que vous souhaitiez. Au début, tu lui envoyais des lettres jusqu’à ce que les cartes commencent à se ressembler et que vous vous lassiez. Tu l’as perdu de vue pendant des années pour mieux la retrouver après.
Tu lui envoies un bref message. Elle trouvera les mots pour t’apaiser et sa franchise t’aidera à y voir plus clair. Tu ne l’as pas vu depuis un moment, trop occupée à conquérir le monde en usant de ses charmes et de ses pas agiles. Rendez-vous est pris chez elle. Elle t’ouvre la porte avec un grand sourire. Elle est belle Celeste. Grande, élancée, blonde, elle a souvent été un modèle. Ton premier réflexe est de la prendre dans tes bras. Tu lui plantes un baiser sur la joue. Tu as beaucoup trop à lui dire. « Merci de m’avoir invitée. Tu m’as tellement manqué ! Pardon de ne pas prendre de tes nouvelles plus souvent. » Tu aimes passer du temps avec elle.

@Celeste Warner Beaux rêves - Celeste 3227196488
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2325-t-es-qu-une-mome-lais http://savethequeens.forumactif.com/t2344-nous-pourrions-nous-entendre-lais


Celeste Warner


( play your cards )

/ avatar : zippora seven.
/ crédits : balaclava (av), bonnie (icons).
/ autres personnages : georgia, lila, noor, nadja, elisa & pippa.
/ nombre de messages : 208
/ cartes en main : 0
/ âge : 26
/ statut : en couple avec vince. tu es folle de lui. un peu trop peut-être. et pourtant, vous n'arrivez pas à ne pas vous blesser.
/ occupation : danseuse à l'opéra de new-york. rêve réalisé depuis peu.
/ zone du queens : tu vis en colocation avec une belle bande de rigolos.
/ beau bordel :
Beaux rêves - Celeste LrVKKmUr_o


Beaux rêves - Celeste Empty
MessageSujet: Re: Beaux rêves - Celeste   Beaux rêves - Celeste EmptySam 26 Jan - 21:03

tu soupirais doucement, rentrant de ta répétition, épuisée. ton nouveau rôle à l’opéra te demandait énormément de travail et d’efforts, sans compter que tu devais aller à manhattan à chaque fois. le métro, tu n’en pouvais plus. mais tu n’avais pas franchement le choix. ce job, tu en avais rêvé pendant des années, et pourtant, tu ne te voyais pas quitte le queens. tu y étais bien, tu avais ton appartement, slade, vince, maureen. tous tes amis. tu ne te voyais pas déménager dans un quartier trop grand, trop touristique. tu étais bien ici. tu te déshabillais rapidement et tu te glissais sous la douche, tu en avais besoin. tu soupirais de bien être en laissant l’eau chaude détendre tes muscles et ton corps et tu te savonnais rapidement, appliquant un shampoing sur tes cheveux. tu te perdais dans tes pensées, te demandant ce que pouvait bien faire vince. parfois, t’en arrivais à te demander si il était encore en vie, si il n’avait pas été abattu dans une ruelle, quelque part. tu fermais les yeux, essayant de penser à autre chose. tu terminais de te laver et tu t’enroulais dans un peignoir, jetant un oeil à ton téléphone. tu le prenais et tu répondais au message de lais, qui voulait passer te voir. ça faisait un petit moment que tu ne l’avais pas vu, la jeune femme. c’était une amie d’enfance, que tu connaissais depuis près de vingt ans maintenant. une amitié qui durait, malgré la vie, malgré vos vies, parfois compliquées. tu te séchais rapidement, nouant tes cheveux en une tresse, et tu enfilais un jogging et un pull confortable. tu n’avais pas franchement besoin de faire des efforts pour accueillir la jeune femme. elle terminait par arriver, une demi-heure plus tard et tu ouvrais la porte avec un sourire. la jolie brune plantait ses lèvres contre ta joue en te serrant contre elle et tu caressais son dos un instant. « moi aussi je suis contente de te voir. » tu soufflais doucement en la laissant entrer dans ton appartement. tu venais dans la cuisine et tu la regardais. « comment tu vas ? » tu demandais alors avec douceur, prenant des verres dans les placards, et amenant de quoi vous hydrater dans le salon. alcool, jus de fruits, eau, bière. elle pouvait prendre ce qu’elle voulait. tu ouvrais aussi un paquet de chips et tu t’installais sur le canapé, l’invitant à venir s’asseoir près de toi. « alors quoi de neuf ? » tu demandais alors. elle avait surement pas mal de choses à te raconter. et toi aussi, de ton côté, tu avais des choses à lui dire. ton nouveau travail, ta relation avec vince, et tout le reste. tu lui désignais le plateau et les verres et tu souriais un peu. « fais comme chez toi surtout, prends ce que tu veux. » tu expliquais avec un petit rire en te pinçant les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2668-fille-des-etoiles-celeste http://savethequeens.forumactif.com/t2855-don-t-stop-me-now-celeste


Lais Eberle


( play your cards )

/ avatar : sonia
/ crédits : mimosa
/ autres personnages : émile
/ nombre de messages : 3058
/ cartes en main : 315
Beaux rêves - Celeste 19062103380424735116281465
/ âge : 23
/ zone du queens : le queens contemporain, dans une colocation acidulée.
/ beau bordel : lyzéa / miles / celeste / kurtis / mimi / meg / bart / +

Beaux rêves - Celeste Empty
MessageSujet: Re: Beaux rêves - Celeste   Beaux rêves - Celeste EmptyDim 27 Jan - 20:08

Le canapé te tend les bras et tu t’y laisses tomber lourdement, loin de la grâce de ton amie. « comment tu vas ? »  Ton sourire béat ne quitte pas tes lèvres. Tu te sens bien avec elle. Tout te semble plus simple et plus authentique. T’as encore en mémoire des souvenirs communs. Des odeurs qui t’enivrent et de ramène à vos douze ans, des mélodies imprégnées dans le crâne. T’as déjà eu peur qu’elle t’abandonne Celeste. Qu’elle te délaisse pour son copain. Et pourtant, près de dix ans après vous êtes encore réunies. « Je vais bien. Et toi alors ? ». Elle s’affaire de son côté et tu pianotes sur ton téléphone quelques émojis pour un inconnu te draguant lourdement sur tinder.  « fais comme chez toi surtout, prends ce que tu veux. » Tu tends la main automatiquement vers une bière toutefois tu te ravises. Tu te sens idiote de commencer à boire si tôt. C’est pas dans tes habitudes, et t’es plutôt du genre obsessive Lais. Tu risques de tomber dans ton propre piège. Tu te rabats sur un jus de fruit, un goût amer qui ne te quittes pas. « alors quoi de neuf ? » Tu te mords la joue pour cacher ta gêne. T’as toujours une peur bleue d’imposer ta présence ou de te plaindre sans réellement avoir de problèmes. Un frisson te parcourt la colonne. Tu fais jouer tes doigts contre le verre jusqu’à ce que le tintement t’agace. « Pas grand-chose, ma vie est aussi intéressante que celle de ma mère. Toujours à l’hôpital, toujours à cuisiner quand j’ai le temps. Toujours bien seule. » Un rire gêné s’échappe de ta gorge. Tes yeux scrutent la pièce à la recherche d’un point d’appui. Le regard fuyant, tu sais qu’elle ne te jugera pas, et pourtant t’as encore du mal à assumer ta rupture avec ton ancien copain. T’as encore plus du mal à assumer ton coup de cœur pour Theodora. Simple amourette passagère ou réelle muse , elle t’interroge sur cette bisexualité nouvelle. Pas à ta place, t’es loin de faire une annonce. Ce monde encore inconnu, te terrifie, t’as tout quitté pensant avoir trouvé ta place. Maintenant t’as plus de but, plus de thunes, et tu te retrouves à venir pleurnicher chez ton amie. Détresse sentimentale, parfois la jalousie te prends à la gorge et t’angoisse, parce que tu prends tes amis pour acquis. Tu sais pourtant qu’en un claquement de doigts ils peuvent t’abandonner pour quelqu’un de mieux, c’est d’ailleurs ce que tu fais le mieux. T’aimes être aimée et ce n’est jamais assez à tes yeux. Tu penches la tête et te décides à regarder Celeste. Elle te sonde de ses iris azur . Tu te pinces les lèvres et souris légèrement. « Je papillonne un peu à gauche et à droite. Enfin j’essaie alors que tu sais que les coups d’un soir très peu pour moi sauf lorsque que je finis bourrée. Il y a beaucoup plus de chance pour que je finisse vieille fille. » Tu rigoles à ta propre blague qui n'en est pas une.  Tu vis mal ton célibat encore trop récent. « Et toi alors ? Où en es-tu dans tes projets ? Tes auditions ? Et Vince ? ». Tu te rends compte que t’accours un peu trop souvent auprès de Celeste quand tu vas pas bien. T’as besoin d’elle dans ta vie et t’aimerais au fond lui être aussi essentielle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2325-t-es-qu-une-mome-lais http://savethequeens.forumactif.com/t2344-nous-pourrions-nous-entendre-lais


Celeste Warner


( play your cards )

/ avatar : zippora seven.
/ crédits : balaclava (av), bonnie (icons).
/ autres personnages : georgia, lila, noor, nadja, elisa & pippa.
/ nombre de messages : 208
/ cartes en main : 0
/ âge : 26
/ statut : en couple avec vince. tu es folle de lui. un peu trop peut-être. et pourtant, vous n'arrivez pas à ne pas vous blesser.
/ occupation : danseuse à l'opéra de new-york. rêve réalisé depuis peu.
/ zone du queens : tu vis en colocation avec une belle bande de rigolos.
/ beau bordel :
Beaux rêves - Celeste LrVKKmUr_o


Beaux rêves - Celeste Empty
MessageSujet: Re: Beaux rêves - Celeste   Beaux rêves - Celeste EmptyMar 12 Fév - 21:35

tu te servais un verre de jus de fruits, y ajoutant de l’eau pour le rendre moins acide, et moins sucré. tu faisais encore plus attention qu’avant, maintenant que tu travaillais pour l’opéra de new-york. tu n’avais pas franchement droit à l’erreur. ça incluait de prendre du poids, ou de ne plus faire de sport. alors tu avais un mode de vie sain, du moins au niveau de ce que tu mangeais. pour le reste, on ne pouvait pas dire que ta relation avec vince était ce qu’il y avait de plus sain. mais tu l’aimais, et tu ne l’échangerais pour rien au monde, cette relation. tu haussais un peu les épaules quand la jeune femme te retournait la question. « oui je vais bien. » tu soufflais avec un sourire, te pinçant doucement les lèvres. lais t’expliquait qu’elle passait toujours beaucoup de temps à l’hôpital, qu’elle cuisinait et qu’elle était toujours seule et tu riais un peu, haussant à nouveau les épaules en buvant une gorgée de jus de fruits. « tu sais il vaut mieux être seule que mal accompagnée parfois. » tu expliquais en la regardant, te mordant l’intérieur de la joue. tu éclatais de rire quand elle t’expliquait qu’elle papillonnait à droite à gauche, mais qu’elle avait de grandes chances de finir vieille fille et tu soupirais un peu. « dis pas de bêtises, t’es encore jeune. » tu soufflais pour essayer de la rassurer. tu jouais un peu avec ton verre et tu glissais ta main dans tes cheveux, avisant un message de vince sur ton téléphone portable. tu lui répondais rapidement et tu te pinçais doucement les lèvres, plongeant ton regard dans celui de la brune quand elle te posait à son tour des questions. tu haussais les épaules. « je travaille pour l’opéra de new-york depuis deux mois environ. c’était un de mes rêves et je suis fière de l’avoir réalisé. » au moins, tu avais réalisé quelque chose. ça n’était pas évident, avec ton passé familial chaotique, tes problèmes d’argent, et tout le reste. mais tu n’avais jamais rien lâché, et tu avais fait énormément de sacrifices pour y arriver. et oui, pour une fois, tu pouvais dire que tu étais fière de toi. si tout n’était pas rose dans ta vie, tu avais au moins le mérite de travailler, et d’avoir fait de ta passion, ton métier. ça ne durerait pas toute la vie, mais tu profitais simplement de ces moments. « et avec vince ça va. enfin du mieux que ça peut aller avec nos deux caractères de merde. » tu soufflais dans un petit rire, te pinçant les lèvres à nouveau. tu allais bien te garder de lui expliquer la situation en détails. tu avais dit à vince que tu le protégerais, avec cette histoire de braquage. tu n’allais pas mettre qui que ce soit au courant. tu étais prête à tout pour le protéger. « non vraiment, ça se passe bien. » tu soufflais avec un petit sourire. tu buvais une nouvelle gorgée de boisson et tu soupirais longuement. « tu t’en sors toi ? entre les cours et le reste ? » tu demandais alors, t’inquiétant un peu pour ton amie. tu ne savais pas si elle était venue car elle avait besoin de réconfort, ou d’autres choses. ou simplement car tu lui manquais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2668-fille-des-etoiles-celeste http://savethequeens.forumactif.com/t2855-don-t-stop-me-now-celeste


Lais Eberle


( play your cards )

/ avatar : sonia
/ crédits : mimosa
/ autres personnages : émile
/ nombre de messages : 3058
/ cartes en main : 315
Beaux rêves - Celeste 19062103380424735116281465
/ âge : 23
/ zone du queens : le queens contemporain, dans une colocation acidulée.
/ beau bordel : lyzéa / miles / celeste / kurtis / mimi / meg / bart / +

Beaux rêves - Celeste Empty
MessageSujet: Re: Beaux rêves - Celeste   Beaux rêves - Celeste EmptyMer 6 Mar - 18:01


« je travaille pour l’opéra de new-york depuis deux mois environ. c’était un de mes rêves et je suis fière de l’avoir réalisé. » Tes yeux fixent le vide un instant avant que tes prunelles ne posent un regard bienveillant sur Celeste. Je suis fière de toi. Et tu l’es. Parce qu’elle a travaillé dur pour ce rôle. Des images de Celeste te reviennent en tête. Ce sont celles d’une gamine souple et gracieuse dansant à tout bout de champ l’année où tu l’as rencontré. Être danseuse est un songe que tu n'aurait pu imaginer ne serait-ce qu’une seule seconde. C'est une carrière qui te semble inaccessible, réservée à une élite. Mais Celeste l’a fait, et tu l’admires énormément pour ça. Ton attention se reporte sur elle et tu la regardes émerveillée. Elle respire, elle bouge avec grâce et souplesse, là où ses gestes se font méticuleux et précis. Mais tu ne peux t’empêcher d’émettre un hoquet de surprise lorsqu’elle dilue son jus d’orange à l’eau. Tu ne sais pas ce ce rêve, ce qu’être danseuse implique comme contraintes. Tu ne connais pas non plus les sacrifices par lesquels elle est passée pour se hisser à son plus haut niveau. Mais ce que tu vois, c’est une jeune femme pleine de vie, qui se fatigue beaucoup et dont les sacrifices pour rester au meilleur niveau semblent loin de s'arrêter. « et avec vince ça va. enfin du mieux que ça peut aller avec nos deux caractères de merde. » Dans son regard, dans sa voix et son intonation, tu ressens une certaine gêne. Elle l’affirme et la conclut par une simple phrase « non vraiment, ça se passe bien. » . Tant mieux alors, je suis contente pour vous. Ce n’est pas que tu ne la crois pas, mais tu ressens une pudeur qui s’installe entre vous. A la simple évocation de cette pensée, une boule vient se nicher au creux de ton ventre, symptomatique d’un besoin inéluctable de la garder au plus près de toi quand bien même vos rencontres se font plus espacées. Alors tu te demandes pourquoi, et à quel moment tu as arrêté de prendre des nouvelles. A quel moment tu as fait passer tes études avant toutes ces personnes qui te sont si chères, et ce que tu ferais sans elles. Parce qu’au fond Lais, tu as besoin de reconnaissance, mais tu as besoin par-dessus tout de garder au plus près de toi ces amis. tu t’en sors toi ? entre les cours et le reste ? tu ne peux réprimer un sourire en coin, parce que c’est typiquement le comportement qu’elle a Celeste. Elle a cette douceur en amitié à faire passer les autres avant elle. S’effacer auprès de ses amis pour s’enquérir de leur bien-être, à mille lieues de la jeune femme persévérante qu’elle est en compétition. Tout va bien pour moi. Je rends mon appart dans quelques jours et je rejoins une colocation. Tu finis ton verre d’une traite et tu te ressers. Je n'arrivais plus à payer mon loyer pour un appartement ridiculement petit avec les frais des cours. Tu relèves la tête vers elle, les yeux brillants d’inquiétude. Tu as besoin de la savoir proche de toi et tu la sens t’éloigner et glisser entre tes doigts. Tu t’éclaircis la gorge et ouvres la bouche sans ne rien dire. Parce que tu regrettes d’être arrivée chez elle perdue, l'esprit occupé et de ne pas être sûre de tout ce que tu fais. Et parce que tu as le sentiment de contaminer ton entourage et de leur rajouter une pression supplémentaire superflue. La vérité c'est que je suis face à un dilemme. J’ai rencontré deux personnes totalement différentes. Mais je ne suis pas sûre de moi. Les mots ont franchi tes lèvres sans que ne t’en aperçoives. Tu jettes un coup d’œil de côté, recherchant une réaction qui trahirait les sentiments de Celeste. L’impatience commence à chatouiller ton ventre et les questions te brûlent la langue. Tu te lèves et te places devant la fenêtre, le regard hagard, à regarder sans voir le ciel bleu nuit. Dis Celeste. Le sourire que tu lui adresses est triste, empreint de ces préoccupations qui te consume à petit feu tous les jours. Est-ce qu’il s’est passé quelque chose pour qu’on ne se voit moins souvent ? Ta voix se teinte d’un son haut perché par l’inquiétude qui te serre la gorge. Parce que tu ne sais pas si tu as merdé ou si tu es arrivée à ce moment de ta vie où tu es trop égoïste pour te soucier de tes amis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2325-t-es-qu-une-mome-lais http://savethequeens.forumactif.com/t2344-nous-pourrions-nous-entendre-lais


Celeste Warner


( play your cards )

/ avatar : zippora seven.
/ crédits : balaclava (av), bonnie (icons).
/ autres personnages : georgia, lila, noor, nadja, elisa & pippa.
/ nombre de messages : 208
/ cartes en main : 0
/ âge : 26
/ statut : en couple avec vince. tu es folle de lui. un peu trop peut-être. et pourtant, vous n'arrivez pas à ne pas vous blesser.
/ occupation : danseuse à l'opéra de new-york. rêve réalisé depuis peu.
/ zone du queens : tu vis en colocation avec une belle bande de rigolos.
/ beau bordel :
Beaux rêves - Celeste LrVKKmUr_o


Beaux rêves - Celeste Empty
MessageSujet: Re: Beaux rêves - Celeste   Beaux rêves - Celeste EmptyDim 21 Avr - 11:22

« tant mieux alors, je suis contente pour vous. » tu hochais doucement la tête avec un petit sourire et tu soupirais en buvant une gorgée de ta boisson. tu soupirais un peu et tu l’écoutais t’expliquer qu’elle allait laisser son appartement pour rejoindre une colocation et tu souriais. c’est vrai que les loyers étaient chers, même dans le queens. new-york avait beaucoup d’avantages, mais aussi énormément d’inconvénients, comme le coût de la vie, qui était vraiment élevé par rapport au reste des états-unis. et sans doute même du monde. « c’est cool ça. c’est des gens que tu connais déjà ? » tu demandais avec un sourire en l’observant de longues secondes. elle était belle lais, du genre à faire chavirer les coeurs. les longs cheveux bruns, les yeux bleus perçants. aussi bleus que l’océan. la belle brune t’expliquait finalement qu’elle avait rencontré deux personnes totalement différentes et tu arquais un sourcil, un sourire amusé sur les lèvres. « ah oui ? dis moi tout, je peux peut-être t’aider. » tu soufflais dans un petit rire en te redressant pour prendre quelques chips dans le saladier. tu grignotais lentement, faisant tout de même attention à ce que tu mangeais. avec ton nouveau job, tu n’avais pas droit à l’erreur. tu soupirais lentement et tu retrouvais son regard, quand enfin elle te posait une question un peu délicate. tu la regardais et tu penchais un peu la tête sur le côté, venant lui prendre doucement la main. « lais tu sais… il ne s’est rien passé. mais on a nos vies, plus ou moins compliquées parfois. j’ai mis énormément d’énergie dans la danse ces derniers mois, et ça a fini par payer. je suis désolée si tu as le sentiment que je me suis éloignée. je l’ai fais inconsciemment. » tu soufflais avec une pointe de tristesse dans la voix. c’était vrai que mis à part ton frère et vince, ces derniers temps tu ne voyais plus grand monde. tu t’en voulais. t’aurais du faire plus attention, mieux répartir ton temps. tu soupirais doucement en glissant tes doigts dans tes cheveux, te pinçant les lèvres. « mais tu es là. tu as bien fais de passer. » tu soufflais avec un petit sourire en reprenant une gorgée de boisson. elle avait l’air perdu, la brune. ses mots étaient comme un appel à l’aide, tu avais l’impression. tu l’observais et tu fronçais un peu les sourcils. « dis t’es sur que ça va lais ? »  tu demandais, inquiète. elle avait l’air de porter énormément de choses sur ses épaules, et ça te faisait de la peine. « je peux t’aider ? » tu terminais par demander, comme la bonne amie que tu étais. ou que tu essayais d’être, du moins.

vraiment désoléééée pour le retard, je ferai mieux la prochaine fois Beaux rêves - Celeste 697000959 Beaux rêves - Celeste 3227196488
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2668-fille-des-etoiles-celeste http://savethequeens.forumactif.com/t2855-don-t-stop-me-now-celeste
Contenu sponsorisé






Beaux rêves - Celeste Empty
MessageSujet: Re: Beaux rêves - Celeste   Beaux rêves - Celeste Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Beaux rêves - Celeste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nous sommes noirs et très beaux » Eloge de Anténor Firmin
» Quand les beaux-parents débarquent....
» Euphrasie ► ferme les yeux... les plus beaux rêves sont en toi. [Terminée]
» David - Spectre de Janus de l'Etoile Celeste de la Machination
» Les beaux légumes!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS ::  :: rising like a skyscraper-
Sauter vers: