Partagez

 

 dancing in the grey / arya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant


Louve Koroleva


( play your cards )

/ avatar : elisa flicka
/ crédits : carnavage (av), mars ♡/mø (sign)
/ autres personnages : kaz, henrik, jaime, roy
/ nombre de messages : 1213
/ cartes en main : 115
dancing in the grey / arya 7daf7af31e0012023fb2f7dd7975a335
/ âge : 25
/ statut : lone shewolf
/ occupation : men's worst nightmare since 1993
/ zone du queens : queens effervescent
/ beau bordel : arya, livia, billie, maureen, flip, thelma, gala, sarai, jabez. full

more:
 

dancing in the grey / arya Empty
MessageSujet: dancing in the grey / arya   dancing in the grey / arya EmptySam 19 Jan - 18:04

Les coups qui s'enchaînent, se multiplient, et le carmin qui coule vulgairement sur le sol. Il fait chaud, si chaud qu'il en serait presque difficile de respirer. Les corps se bousculent, se collent les uns contre les autres, et les voix se cassent à force d'hurler. Pourtant, Louve, elle n'entend que son sang qui pulse dans ses veines et son cœur qui bat vite, trop vite, dans sa poitrine. C'est à peine si elle arrive à discerner les silhouettes dans la foule, trop occupé par son adversaire. Il n'y a que la victoire qui l'intéresse. Que la sensation des billets entre ses doigts sanglants. Les minutes s'écoulent, chacune rapprochant Louve du triomphe. Elle est fatiguée, sent tous ses muscles la lâcher, mais elle continue de frapper. Ses mouvements sont plus brouillons et elle tente de ne pas penser aux reproches qui l'attendent. Elle frappe, frappe, frappe, encore et encore. Elle sait où faire mal, Louve. Ses poings s'abattent sans s'arrêter jusqu'à ce qu'on la relève, l'éloigne du corps de son adversaire assommé. Tout est flou. Tout est flou, puis les cris parviennent à ses oreilles et l'image devient clair. Elle a remporté son combat. Un sourire douloureux dévoile ses dents rouges de sang et lorsqu'elle aperçoit la silhouette de Blaise, il s'étend davantage sur ses lèvres. Elle ignore la douleur. Elle a gagné. Le reste n'a pas d'importance. Louve est vite emportée loin de la foule par les mains fermes de Blaise sur ses épaules. Elle monte dans la voiture sans rien dire, les yeux fixés vers l'extérieur. – J'espère que t'es consciente que t'as fait de la merde, qu'il lance, à peine le moteur démarré. – J'ai gagné, ça te suffit pas ? Sa voix est nonchalante, tellement que Blaise voit rouge. Le reste du trajet n'est que reproches de l'un et silence de l'autre. Louve sort de la voiture lorsqu'ils arrivent à destination et se faufile dans la douche à peine rentrée à l'intérieur de leur appartement, ignorant les paroles de son mentor et encore plus la présence de ses foutus hommes dans le salon.
Le sang nettoyé, son odeur disparu de son corps abîmé, il ne lui faut pas longtemps avant de prendre le chemin de la sortie, une veste en cuir noire par dessus un crop top transparent, un jean troué et des rangers. Avant que Blaise ne puisse la retenir, elle claque la porte et descend les escaliers à grande vitesse. Une fois dans la rue, ses jambes la portent naturellement jusqu'au bar le plus près. Tous les regards sont braqués sur elle lorsqu'elle pousse la porte et met un pied à l'intérieur. Les conversations meurent et il n'y a plus que le bruit du verre sur le bois qui résonne. Louve s'avance vers le comptoir d'un air impassible, les iris fixés devant elle. – Louve, que le barman s'exclame au moment où elle s'installe sur un siège en face de lui. Sa prise de parole semble encourager les clients qui reprennent leurs discussions aussitôt. Altaïr n'est pas avec toi ? La gamine arque un sourcil à sa question, faisant mine de regarder autour d'elle à la recherche de Blaise. – Tu le vois, toi ? Elle demande, le ton moqueur. Au lieu de poser des questions idiotes, je voudrais bien que tu m'apportes une bière, la plus forte que t'as. Louve n'ordonne pas mais ne lui laisse pas le choix non plus. Ici, on sait qu'on ne dit pas non à la protégée de Blaise Altaïr. Ici, ce que Louve demande, on le lui donne par peur des répercutions. Blaise ne lui a pas seulement offert un semblant de famille, il lui a aussi donné permission de régner sur ce petit monde. Qu'est-ce qu'elle aime ça, Louve.
Les minutes passent, puis les heures. Les visages changent, changent et rechangent. Louve est toujours assise au même endroit, cette fois avec un verre de Hennessy à la main. Elle boit pour faire passer la douleur. Elle boit jusqu'à en avoir la tête qui tourne. Puis il y a son regard qui se pose sur une silhouette inconnue. Elle n'est pas à sa place et ça, c'est quelque chose que tout le monde semble remarquer dans le bar. Mais au delà de ça, de ses vêtements élégants et de sa gueule d'ange déchu, il y a une lueur dans ses yeux qui empêchent Louve de regarder ailleurs. On murmure à son passage, la regarde un peu trop longtemps pour que ce soit innocent. Louve serre la mâchoire à la vue des pervers aux regards insistants et fronce les sourcils lorsqu'un homme s'approche trop près de l'étrangère. Vite, trop vite peut-être, elle se lève de son siège. Ses pas sont bancals, sa boîte crânienne embrumée par l'alcool. – Dégage, qu'elle balance à l'homme en question, le ton dur et les yeux glaciaux. Ce dernier a un moment d'hésitation, un air de défi qui s'affiche sur son visage, avant qu'il ne se rappelle que Louve, c'est aussi Blaise Altaïr. C'est un sacré paquet d'emmerdes s'il lui cherche des noises. Sa bouche se referme aussi vite qu'il l'a ouverte et il s'éloigne sans un mot de plus. Louve détourne alors son attention sur la jeune femme à ses côtés. Vous vous êtes perdue, mademoiselle ? Louve demande, un rictus aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2904-mais-moi-la-louve-moi-la-reine#103239 http://savethequeens.forumactif.com/t2945-savages#104596


Arya Warren


( play your cards )

/ avatar : Ester Expósito
/ crédits : ASTRA
/ autres personnages : kristina, peyton, meg.
/ nombre de messages : 1122
/ cartes en main : 275
dancing in the grey / arya Tumblr_ptdha4ng9q1s2nxzho5_250
/ âge : 20
/ statut : célibataire, un cœur trop abîmé qui ne demande pourtant qu’à être aimé.
/ occupation : étudiante en médecine et comédienne à ses heures perdues.
/ zone du queens : queens vert, chez son oncle, Nikolaï.
/ beau bordel :
you don't own me, i'm not just one of your many toys. you don't own me, don't say i can't go with other boys. don't tell me what to do, don't tell me what to say. and don't put me on display.

☾ ☾ ☾
lalicassey (4)owen
sloanbelkenanquinn (3)

dancing in the grey / arya Empty
MessageSujet: Re: dancing in the grey / arya   dancing in the grey / arya EmptyDim 20 Jan - 17:51



she finds it hard to trust someone
She's the girl in the corner
She's the girl nobody loved



Une crise. Encore une crise de boulimie. Elles sont de plus en plus fréquentes. Comme un toxicomane qui a besoin de sa dose, Arya, elle, elle a besoin de se faire du mal. Elle ne sait pas avec précision à quel moment elle est tombée là-dedans, dans cette maladie dont elle n’avait que bien trop peu entendu parler. Elle ne sait pas exactement à quel instant son esprit a vrillé, à quel instant elle s’est mise à penser que se faire vomir lui ferait du bien. Peut-être que c’est un moyen pour elle d’extérioriser sa souffrance, de sortir au sens propre de son corps toutes ces choses en elle qu’elle déteste. Qu’elle a commencé à détester. Parce que si personne ne l’aime, si personne n’est capable de le faire, c’est bien parce que le problème vient d’elle. Après avoir été abandonnée un nombre incalculable de fois, elle a définitivement fini par le penser. Elle a été abandonnée dès sa naissance, Arya. D’abord son père. Celui qui a jugé bon de déguerpir avant même qu’elle ne vienne au monde, sans même chercher à la connaître pour voir si oui ou non, elle en valait la peine. Et puis il y a eu son oncle, celui qui a pris la place de ce dernier, mais qui est finalement parti, lui aussi. Et ces derniers mois, a vie a dégringolé, une fois de plus. Une rupture avec celui auquel elle s’est raccrochée durant plus d’un an. Celui qui lui a offert le sentiment de compter pour quelqu’un. Puis finalement sa mère, sa mère qui l’a jugé bien trop ingérable et qui a finalement décidé de l’envoyer vivre chez son oncle, à New-York. L’éloignant ainsi d’elle et de tout ce qui a toujours fait sa vie. Alors elle sombre, elle sombre de plus en plus, Arya. Elle laisse une forme de noirceur gagner son cœur et sa vie. Et cette noirceur, c’est d’abord avec la boulimie, qu’elle s’exprime. Mais c’est quelque chose qu’elle se refuse d’avouer à qui que ce soit, bien trop renfermée derrière cette carapace de jeune fille forte et intouchable qu’elle s’est construite. C’est pour cette raison qu’elle est sortie, ce soir. Elle ne voulait pas que son oncle rentre, qu’il voit qu’elle ne se sentait pas très bien. Elle a juste besoin de sortir, et d’oublier. Alors elle s’est arrêtée devant le premier bar qu’elle a trouvé. Il n’a pas l’air vraiment fréquentable, mais peu importe, elle a l’habitude de ce genre d’endroits, désormais. Ou du moins, elle en avait l’habitude à Los Angeles, puisqu’elle a emménagé à New-York quelques semaines auparavant seulement. Elle ne prête pas attention à cet homme qui s’approche d’elle, un peu trop près. Elle n’y prête pas attention jusqu’à ce que cette fille n’intervienne, le repoussant immédiatement. Il ne demande pas son reste, il part sans se retourner, les laissant ainsi seule, l’une avec l’autre. Reposant son regard sur l’inconnue, Arya esquisse un petit-sourire, lui répondant simplement. Non, je venais juste boire un verre. Avant de reprendre rapidement. Je ne pensais pas avoir droit à un garde du corps. Toujours avec ce joli sourire sur les lèvres, Arya ne décroche pas son regard du sien. Elle est assez intriguée, elle doit bien l’avouer. Elle a à peine eu le temps de faire un pas dans ce bar qu’elle a déjà rencontré cette fille qui semble bien différente de celles qu’elle a pu connaître.  

CODAGE PAR AMATIS


_________________
i love to be free 
i’m young and i love to be young, i'm free and i love to be free, to live my life the way i want.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2653-arya-pretty-poison http://savethequeens.forumactif.com/t2681-war-of-hearts-arya#96383


Louve Koroleva


( play your cards )

/ avatar : elisa flicka
/ crédits : carnavage (av), mars ♡/mø (sign)
/ autres personnages : kaz, henrik, jaime, roy
/ nombre de messages : 1213
/ cartes en main : 115
dancing in the grey / arya 7daf7af31e0012023fb2f7dd7975a335
/ âge : 25
/ statut : lone shewolf
/ occupation : men's worst nightmare since 1993
/ zone du queens : queens effervescent
/ beau bordel : arya, livia, billie, maureen, flip, thelma, gala, sarai, jabez. full

more:
 

dancing in the grey / arya Empty
MessageSujet: Re: dancing in the grey / arya   dancing in the grey / arya EmptyJeu 24 Jan - 16:04

Les hommes et leurs yeux dégueulasses qui glissent sur les courbes féminines. Les hommes et leurs sifflements, leurs mots répugnants. Les hommes et cette façon qu'ils ont de prendre les femmes pour des objets. Les hommes cisgenres et une Louve qui préférerait crever que d'avoir à leur montrer une once de respect. Ils sont rares, ceux qui ont réussi à gagner son estime, à passer au dessus de sa haine viscérale pour l'autre sexe. Ils sont peu à avoir passé le test de la décence. Et Louve, il y a longtemps qu'elle a perdu l'espoir que les hommes changent. Et Louve, pourtant, elle continue à gueuler dans les rues, à se faire entendre jusqu'à chaque extrémité du globe. S'ils ne veulent pas changer, les femmes les feront changer. Parfois, lorsqu'elle repense à l'enfoiré qui lui a coûté trois ans de sa vie, elle se demande si elle a réussi à remettre son cerveau en place. Et quand Louve imagine ce dernier dehors, ses mains baladeuses sur un corps qui se débat et ce même sourire maniaque sur son visage, elle regrette de ne pas l'avoir tué. Elle regrette de s'être laissée porter loin de sa carcasse sanglante. Si elle était allée jusqu'au bout, elle serait sûre qu'il ne court pas les rues à la recherche de nouvelles proies. Cependant, personne ne peut remonter le temps, pas même elle et sa détermination. Alors, Louve se rattrape comme elle peut, profitant de sa réputation pour sauver qui elle peut, hommes, femmes, peu importe, de l'emprise perverse de leurs agresseurs, de ces bêtes aux idées et paroles écœurantes. A l'instant où son regard se pose sur la demoiselle aux cheveux d'or et aux vêtements criant richesse, elle sait. Elle sait qu'elle est de celles et ceux qu'on emmerdera cette nuit. Et Louve, elle se doute que l'inconnue le sait aussi.
Il ne lui faut pas longtemps pour se lever, la vue légèrement brouillée par l'alcool et la douleur persistante de son dernier combat. Elle fait disparaître l'homme d'un claquement de langue, ses opales glaciales suivant ses mouvements, avant de se poser sur le visage angélique de l'étrangère. Il y a quelque chose au fond des yeux de cette dernière. Quelque chose qui prend aux tripes. Quelque chose qui a l'effet d'un ras-de-marée à l'intérieur de Louve. Après un léger et rapide silence entre elles, ponctué par les voix graves, embrumés par l'alcool et le bruit des verres s'écrasant sur le bois crasseux des tables, les lèvres de la boxeuse se délient. Les mots s'échappent et un rictus s'étire, cachant son trouble intérieur. – Non, je venais juste boire un verre, que l'inconnue répond. Louve ne peut s'empêcher d'arquer un sourcil. Boire un verre ? Ici ? Avec la vermine du Queens ? C'est étonnant et si peu probable qu'elle en est d'autant plus intriguée. Je ne pensais pas avoir droit à un garde du corps. Louve répond à son sourire par un rire aérien, à peine audible à cause du raffut autour d'elles. – Et je n'avais pas prévu d'en être un. Il faut croire que cette nuit est pleine de surprises, qu'elle dit. Ses yeux refusent de quitter ceux de la jolie blonde, essayant de creuser, de lire à l'intérieur de ces derniers et trouver quelque chose, n'importe quoi qui pourrait relier les pièces du puzzle. Louve, que la boxeuse annonce de but en blanc. Je m'appelle Louve et si vous l'acceptez, je souhaiterais vous payer un verre. Beau sourire, yeux pétillants et la promesse d'une longue et intéressante nuit en approche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2904-mais-moi-la-louve-moi-la-reine#103239 http://savethequeens.forumactif.com/t2945-savages#104596


Arya Warren


( play your cards )

/ avatar : Ester Expósito
/ crédits : ASTRA
/ autres personnages : kristina, peyton, meg.
/ nombre de messages : 1122
/ cartes en main : 275
dancing in the grey / arya Tumblr_ptdha4ng9q1s2nxzho5_250
/ âge : 20
/ statut : célibataire, un cœur trop abîmé qui ne demande pourtant qu’à être aimé.
/ occupation : étudiante en médecine et comédienne à ses heures perdues.
/ zone du queens : queens vert, chez son oncle, Nikolaï.
/ beau bordel :
you don't own me, i'm not just one of your many toys. you don't own me, don't say i can't go with other boys. don't tell me what to do, don't tell me what to say. and don't put me on display.

☾ ☾ ☾
lalicassey (4)owen
sloanbelkenanquinn (3)

dancing in the grey / arya Empty
MessageSujet: Re: dancing in the grey / arya   dancing in the grey / arya EmptySam 26 Jan - 18:23



she finds it hard to trust someone
She's the girl in the corner
She's the girl nobody loved



Elle a ce regard. Elle a ce regard sur elle et c’est flagrant, elle lui porte de l’intérêt. Comme si, à peine la porte du bar passée, Arya parvient à capter l’attention de cette inconnue. Pourtant, elle n’a rien fait de particulier. Elle n’a rien fait qui le mérite. Mais elle est particulière, Arya. Elle l’est quoi qu’elle fasse. Et son regard lui fait un bien fou, son regard sur elle réchauffe son cœur en un seul instant, elle qui a la sensation de ne compter pour personne. Seulement, elle sait pertinemment comme les choses se passent. Elle sait pertinemment qu’au départ, tout le monde s’intéresse à elle, mais que tôt ou tard, ils finissent tous par partir. Elle n’intéresse pas suffisamment longtemps, Arya. Elle est comme un jouet qu’un enfant regarderait dans une vitrine. On le veut, on le veut, l’envie est bien trop forte, mais une fois le jouet en sa possession, il devient aussi banal que tous les autres. Et il termine bien rangé dans un placard, comme tous les autres. C’est l’horrible sensation qu’elle a, Arya. Parce qu’elle n’a eu de cesse d’être déçue, encore et encore par toutes les personnes en qui elle avait confiance. Par toutes les personnes qui avaient promis de ne jamais lui faire de mal. Et par la même occasion, toutes les personnes qui lui en ont fait le plus. Ici, dans ce genre d’endroit, elle n’aura aucune illusion, aucune déception. Ici, dans ce genre d’endroit, elle rencontrera certainement des personnes qui souffrent autant qu’elle. Des personnes qui souhaitent l’extérioriser, tout comme elle. Pourtant, il y a cette fille, Louve. Est-ce qu’elle est différente des autres ? Après tout, elle la protège sans aucune raison apparente. Est-ce qu’elle est différente des autres ? Ou bien est-ce qu’elle décevra, elle aussi ? C’est une question que la jolie blonde ne se pose pas. Pas une seule seconde. Elle se contente de rentrer dans son jeu, doucement mais sûrement. Un sourire malicieux accroché à son visage, elle reprend la parole en répétant. Une nuit pleine de surprise. Une nuit qui, elle le sent, s’annonce fort agréable. Et elle ne peut s’empêcher de décrocher son regard de son ange gardien. De Louve. Louve, c’est son prénom. Un joli prénom qui lui colle à la peau, à elle, celle qui l’invite à boire un verre. Je suis enchantée, Louve. Moi c’est Arya. Et j’accepte avec plaisir ce verre. Passant une main dans ses cheveux, elle se dirige avec la belle jusqu’au comptoir. Elle y prend place, et rapidement, elle plonge de nouveau son regard dans le sien avant de reprendre la parole. Je pense qu’on peut se tutoyer, non ? Demande-t-elle avec un large sourire sur les lèvres. Après tout, elles sont vraisemblablement amenées à passer la soirée toutes les deux. Rien que toutes les deux. Puisqu’avant son arrivée, Louve était assise seule. Mais pour faire connaissance, c’est certainement bien mieux ainsi. N’est-ce pas pour cette raison, qu’elle l’a invité à boire un verre ? Faire connaissance ? Quoi qu’il en soit, Arya en a bien l’intention, ce soir.  

CODAGE PAR AMATIS


_________________
i love to be free 
i’m young and i love to be young, i'm free and i love to be free, to live my life the way i want.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2653-arya-pretty-poison http://savethequeens.forumactif.com/t2681-war-of-hearts-arya#96383


Louve Koroleva


( play your cards )

/ avatar : elisa flicka
/ crédits : carnavage (av), mars ♡/mø (sign)
/ autres personnages : kaz, henrik, jaime, roy
/ nombre de messages : 1213
/ cartes en main : 115
dancing in the grey / arya 7daf7af31e0012023fb2f7dd7975a335
/ âge : 25
/ statut : lone shewolf
/ occupation : men's worst nightmare since 1993
/ zone du queens : queens effervescent
/ beau bordel : arya, livia, billie, maureen, flip, thelma, gala, sarai, jabez. full

more:
 

dancing in the grey / arya Empty
MessageSujet: Re: dancing in the grey / arya   dancing in the grey / arya EmptyLun 11 Fév - 15:22

C'est à peine perceptible à l’œil nu, presque invisible pour ceux qui ne s'y attardent pas. C'est inapparent et pourtant, Louve voit cette noirceur qui s'étend au fond des pupilles de l'inconnue. Elle la sent jusqu'au plus profond de son être, ayant trop longtemps sentie ce vide à l'intérieur d'elle-même. Elle ne se rappelle pas d'un jour, pas même d'une minute, sans le ressentir. Les médicaments n'ont fait que réduire son impact pendant un temps, remplaçant la rage par l'indifférence. C'est probablement pour cette raison qu'elle arrive si facilement à lire entre les lignes, à voir au dessus de ce que la jolie blonde laisse paraître, de ce masque créé de ses propres mains pour se protéger du monde. Et Louve ne cachera que c'est pour cette raison qu'elle reste, ses yeux investigateurs posés sur cet être puzzle qui ne demande qu'à être résolu. – Moi c’est Arya. Ça sonne comme un chant aux oreilles de la boxeuse, mélodie venant détendre son corps entier, lui faire oublier la brutalité de son quotidien. Elle ne peut s'empêcher de répéter son prénom intérieurement, trop effrayée qu'il s'efface de sa mémoire et s'envole vers de nouveaux horizons, là où trop de choses se sont perdues dans la vie de Louve. – Arya, qu'elle termine par dire à voix haute, un rictus aux lèvres. Un prénom presque aussi charmant que sa propriétaire. Son ton est enjôleur, tout comme ses regards enflammés de curiosité. Mauvaise habitude d'une femme qui s'est trop souvent creusé un chemin en jouant de ses charmes. Lorsque Arya, dont elle n'arrête pas de répéter le prénom dans sa tête, accepte son invitation, le sourire de Louve s'étend, réveillant la douleur dans sa mâchoire.
Elle ne bronche pas, refusant de montrer à quel point elle a mal, et mène la danse jusqu'au comptoir. La boxeuse n'est pas surprise de retrouver sa place intacte, sa bière non touchée, malgré la foule qui se trouve à l'intérieur ce soir. Elle s'y réinstalle sans un seul coup d’œil autour d'elle, son regard se reposant sur la demoiselle à ses côtés alors que ses doigts abîmés se referment autour de sa bouteille. – Je pense qu’on peut se tutoyer, non ? Et il y a ce sourire. Ce sourire derrière lequel elle a souvent dû cacher ses démons intérieurs. Ce sourire qui, malgré tout, agrandi celui de Louve sans grande difficulté. – Bien sûr, qu'elle répond simplement. Ses yeux détaillent Arya pendant quelques secondes et le silence tombe doucement entre leurs deux corps. Il est rapidement brisé par la voix de Louve appelant le barman et lui demandant de ramener huit shots de vodka. Lorsqu'il s'éloigne, elle retourne son attention sur la jolie blonde, lui adressant son plus beau sourire. Je pense qu'on en a autant besoin l'une que l'autre. Et si elle n'en veut pas, Louve se fera un plaisir de tous les boire et d'oublier. Oublier Blaise, sa foutue vie, sa propre existence, tout, tout ce qui voudra bien sortir de sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2904-mais-moi-la-louve-moi-la-reine#103239 http://savethequeens.forumactif.com/t2945-savages#104596


Arya Warren


( play your cards )

/ avatar : Ester Expósito
/ crédits : ASTRA
/ autres personnages : kristina, peyton, meg.
/ nombre de messages : 1122
/ cartes en main : 275
dancing in the grey / arya Tumblr_ptdha4ng9q1s2nxzho5_250
/ âge : 20
/ statut : célibataire, un cœur trop abîmé qui ne demande pourtant qu’à être aimé.
/ occupation : étudiante en médecine et comédienne à ses heures perdues.
/ zone du queens : queens vert, chez son oncle, Nikolaï.
/ beau bordel :
you don't own me, i'm not just one of your many toys. you don't own me, don't say i can't go with other boys. don't tell me what to do, don't tell me what to say. and don't put me on display.

☾ ☾ ☾
lalicassey (4)owen
sloanbelkenanquinn (3)

dancing in the grey / arya Empty
MessageSujet: Re: dancing in the grey / arya   dancing in the grey / arya EmptyMar 26 Fév - 18:16



she finds it hard to trust someone
She's the girl in the corner
She's the girl nobody loved



Elle ne sait pas, Arya. Elle ne sait pas si elle a désespérément besoin d’être comprise, ou bien besoin d’être sauvée. Sauvée d’elle-même. Est-ce que quelqu’un qui la comprend, quelqu’un qui comprend réellement sa noirceur, serait capable de la sauver, elle ? C’est une question qu’elle se pose, véritablement. Parce qu’elle, elle serait totalement incapable d’aider qui que ce soit. Et si ce n’était pas complémentaire, si elle ne devait en choisir qu’un, elle n’a aucune idée de ce qu’elle choisirait, Arya. Parce que pour l’heure, elle n’est pas prête à être sauvée. Elle n’est pas prête à arrêter toutes ses conneries. Non, elle n’est pas prête. Et c’est peut-être parce qu’il s’agit de tout ce qu’il lui reste. Cette douleur, cette noirceur, ce qui la ronge, c’est tout ce qu’elle a. Pourtant, il y a cette fille. Cette fille qui décide de la protéger ce soir. Cette fille qui décide, pour une raison qu’elle ne comprend pas, de passer cette soirée avec elle. Au fond, peut-être que c’est parce qu’elle la voit, cette souffrance. Elle ne semble pas venir du milieu le plus sain qui soit, sinon, elle ne se trouverait pas dans ce bar, ce soir. Pourtant, elle semble avoir une assurance sans faille. Une assurance qui attire inévitablement Arya. Parce qu’elle aimerait en avoir autant. Bon sang. Et le pire dans tout ceci, c’est qu’en apparence, cette assurance, elle est là. Bonne comédienne, elle a réussi à créer cette image, cette carapace de fille forte qui sait s’imposer. Mais ce n’est qu’une image dont la réalité est toute autre. Petite de dix-neuf ans qui ne s’aime pas, qui ne s’aime plus, qui ne sait plus. Mais Louve, elle, elle la trouve charmante. Charmante. Si seulement elle savait l’enfer qu’elle est en réalité. Il ne faut pas se fier aux apparences. Affirme-t-elle, en riant. Elle sait qu’elle est charmante, Arya. Elle sait du moins que c’est la première impression que les gens ont d’elle, systématiquement. Mais elle sait aussi que ce n’est qu’éphémère. Charmante, l’espace de quelques secondes. Et finalement, ils s’en vont. Tous. Parce qu’elle n’est pas le genre de filles qui retient, Arya. Visiblement pas. Mais ce soir, elle retient, elle retient au moins Louve. Elle suscite son intérêt. Et c’est important pour Arya. Alors elle s’installe avec elle, elle s’installe à ses côtés, sans retirer ce sourire de ses lèvres. Elle la laisse commander des shooters, parce que Louve semble complètement comprendre ce dont elle a besoin de soir. Plus encore, elle le devine. Elle le devine, rien qu’en croisant son regard. C’est une très bonne idée, en effet. Après quelques secondes, quelques secondes seulement, elle reprend finalement la parole, intriguée. Alors, raconte-moi ta soirée… Si elle en a besoin, elle aussi, ce n’est pas pour rien. Et puis ses mains abîmées parlent d’elle-même. C’est certainement une dure soirée pour toutes les deux. Mais pour Arya, les soirées sont toutes relativement difficiles, ces derniers temps.

CODAGE PAR AMATIS


_________________
i love to be free 
i’m young and i love to be young, i'm free and i love to be free, to live my life the way i want.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2653-arya-pretty-poison http://savethequeens.forumactif.com/t2681-war-of-hearts-arya#96383


Louve Koroleva


( play your cards )

/ avatar : elisa flicka
/ crédits : carnavage (av), mars ♡/mø (sign)
/ autres personnages : kaz, henrik, jaime, roy
/ nombre de messages : 1213
/ cartes en main : 115
dancing in the grey / arya 7daf7af31e0012023fb2f7dd7975a335
/ âge : 25
/ statut : lone shewolf
/ occupation : men's worst nightmare since 1993
/ zone du queens : queens effervescent
/ beau bordel : arya, livia, billie, maureen, flip, thelma, gala, sarai, jabez. full

more:
 

dancing in the grey / arya Empty
MessageSujet: Re: dancing in the grey / arya   dancing in the grey / arya EmptyDim 3 Mar - 11:47

Louve est attirée par Arya comme à un aimant. C'est magnétique, ça prend aux tripes. Ce qui se passe dans la boîte crânienne de cette dernière est plus important que le reste. Louve veut tout savoir, tout connaître. Elle veut toucher cette noirceur qui l'habite du bout des doigts. Elle n'avait pas prévu de passer la soirée accompagnée et, au fond, aurait préféré de ne pas être dérangée. Cependant, face à cette inconnue aux iris ardents, elle est incapable de passer son chemin. – Il ne faut pas se fier aux apparences. La boxeuse le sait, l'a toujours su même lorsqu'elle n'était qu'une gamine. Les apparences sont trop souvent trompeuses et la déception toujours trop cuisante. Sauf qu'avec Arya, elle arrive suffisamment à lire entre les lignes pour deviner ce qui se cache derrière sa peau porcelaine. Louve ne répond que par un clin d’œil entendu, voulant dire tout ce qui est à la frontière de ses lèvres, avant de prendre les devants jusqu'au comptoir. Rapidement, les shooters sont étalés devant leurs yeux, l'odeur de la vodka montant aux narines de Louve. Elle ferme les paupières une demi-seconde. L'alcool est bien trop souvent la seule chose qui la raccroche à la Terre, l'empêche de se briser en mille morceaux et de n'être que poussières. L'alcool l'aide à se préserver, à faire en sorte que les murs autour d'elle, ceux construits à la sueur de son front et au sang de ses mains, ne s'écroulent pas, la laissant sans protection aucune. Louve pourrait difficilement se passer de ses bienfaits, trouvant toujours du réconfort dans la boisson quand tout le reste s'écroule. Et il ne lui a fallu qu'un regard sur Arya pour deviner que ce soir, elle aussi a besoin de se vider la tête à coup de vodka. Alors, raconte-moi ta soirée, que cette dernière l'invite. A ça, Louve s'enfile un shot, grimaçant légèrement au goût amer qui glisse dans sa gorge. – Ma soirée est banale. Banale pour elle qui, quasiment tous les week-ends, se retrouvent sur un ring à risquer sa vie pour les beaux yeux de Blaise. Ses dents attrapent l'intérieur de sa joue et serrent, serrent jusqu'à ce que le goût métallique du sang soit sur sa langue. Je me suis pris quelques coups, rien de bien méchant, qu'elle ajoute en devinant le regard insistant de sa voisine sur les endroits bleutés visibles sur son corps. Un deuxième shooter enfilé et elle repose ses iris sur Arya, un sourire léger toujours étiré sur ses lèvres fendues. Et toi ? Dure soirée ? Ce n'est pas parce que tu souris que je ne devine pas l'obscurité dans laquelle tu te trouves. Il se passe trop de chose dans le regard de cette dernière pour que tout aille bien.

@arya warren
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2904-mais-moi-la-louve-moi-la-reine#103239 http://savethequeens.forumactif.com/t2945-savages#104596


Arya Warren


( play your cards )

/ avatar : Ester Expósito
/ crédits : ASTRA
/ autres personnages : kristina, peyton, meg.
/ nombre de messages : 1122
/ cartes en main : 275
dancing in the grey / arya Tumblr_ptdha4ng9q1s2nxzho5_250
/ âge : 20
/ statut : célibataire, un cœur trop abîmé qui ne demande pourtant qu’à être aimé.
/ occupation : étudiante en médecine et comédienne à ses heures perdues.
/ zone du queens : queens vert, chez son oncle, Nikolaï.
/ beau bordel :
you don't own me, i'm not just one of your many toys. you don't own me, don't say i can't go with other boys. don't tell me what to do, don't tell me what to say. and don't put me on display.

☾ ☾ ☾
lalicassey (4)owen
sloanbelkenanquinn (3)

dancing in the grey / arya Empty
MessageSujet: Re: dancing in the grey / arya   dancing in the grey / arya EmptyDim 24 Mar - 19:23

☾ ☾ ☾

she finds it hard to trust someone
(louve & arya)

C’est ce à quoi ressemble son quotidien, désormais. Traîner dans des endroits où elle n’a visiblement aucunement sa place, chercher sans cesse à dépasser ses limites quitte à se mettre en danger, se laisser tomber dans l’obscurité. C’est ce à quoi ressemble son quotidien, désormais, parce qu’au fond, elle n’espère rien de mieux, Arya. Elle n’espère rien de bon. Pourtant, elle a parfois la chance de tomber sur quelqu’un, quelqu’un comme Louve. Quelqu’un qui semble vouloir la protéger, quelqu’un qui semble vouloir lui apporter un peu de bon dans ses ténèbres. Ou peut-être qu’elle cherche simplement à la comprendre. A déchiffrer l’énigme qui repose dans sa petite tête blonde. Mais même si ce n’est que cela, c’est déjà beaucoup. Après tout, c’est ce dont elle manque cruellement, Arya, être comprise. Et c’est ce que personne ne semble être en mesure de faire. Certes, elle fait tout ce qui est en son pouvoir pour brouiller les pistes, mais même les personnes qui sont censées l’aimer et être toujours là pour elle ont fini par s’en aller, eux aussi. Ils l’ont laissé tomber. Ils l’ont abandonné, à son triste sort. Et ce manque d’amour qu’elle ressent désormais par leur faute, elle l’a transformé, elle l’a transformé en une colère contre elle-même. Une colère qu’elle tente d’évacuer chaque fois qu’elle se fait vomir. - Ce n’est tout de même pas banal de se prendre des coups. Affirme-t-elle avec un doux sourire, sans décrocher son regard du sien. Elle l’intrigue, Louve. Arya se demande pourquoi est-ce qu’elle perd son temps avec elle. Et puis, elle a l’air tellement différente d’elle. Tellement plus forte. - Tu n’as pas mal ? Elle n’a pas l’air, ou bien peut-être qu’elle est tout bonnement habituée. Habituée à la souffrance physique. Elle en a l’air, en tout cas. Mais Arya s’intéresse sincèrement à elle alors lui poser cette question est nécessaire. Mais rapidement, Louve lui demande à son tour si elle a passé une dure soirée. Haussant les épaules sans savoir comment lui répondre, Arya se décide finalement à reprendre la parole. - On peut dire ça, oui. Disons juste que je viens d’emménager à New-York et que j’ai un peu de mal à m’y faire. Si seulement. Si seulement cela ne pouvait être que cela. Si seulement son mal-être pouvait être aussi superficielle. Ce serait tellement plus simple. Tout serait tellement plus simple. Mais au lieu de cela, il faut qu’elle soit complètement bousillée. Il faut qu’elle soit emprisonnée à l’intérieur de cette noirceur qu’elle ne contrôle plus.

_________________
i love to be free 
i’m young and i love to be young, i'm free and i love to be free, to live my life the way i want.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2653-arya-pretty-poison http://savethequeens.forumactif.com/t2681-war-of-hearts-arya#96383


Louve Koroleva


( play your cards )

/ avatar : elisa flicka
/ crédits : carnavage (av), mars ♡/mø (sign)
/ autres personnages : kaz, henrik, jaime, roy
/ nombre de messages : 1213
/ cartes en main : 115
dancing in the grey / arya 7daf7af31e0012023fb2f7dd7975a335
/ âge : 25
/ statut : lone shewolf
/ occupation : men's worst nightmare since 1993
/ zone du queens : queens effervescent
/ beau bordel : arya, livia, billie, maureen, flip, thelma, gala, sarai, jabez. full

more:
 

dancing in the grey / arya Empty
MessageSujet: Re: dancing in the grey / arya   dancing in the grey / arya EmptyMar 2 Avr - 21:43

– Ce n’est tout de même pas banal de se prendre des coups. Cette affirmation ramène Louve sur Terre. Les singularités de son existence sont nombreuses, ne faisant que se multiplier au fur et à mesure que les mois s'écoulent. Elle savait dans quoi elle s'engageait en suivant Blaise. En acceptant de s'entraîner, puis de monter sur un ring improvisé. Son existence est loin d'être banale aux yeux du monde entier, mais pour elle, il y a de la normalité jusqu'à la dernière goutte de sang versée. Tout ce qu'elle vit au quotidien : les combats illégaux, l'argent sale entre ses doigts ensanglantés, les accords autour du trafic d'armes et les balles perdues, tout ça est normal de son point de vue. Se prendre des coups, se briser les os et se fendre la lèvre sont des conséquences classiques de son mode de vie. Une banalité, comme Louve le dit si bien. Tu n’as pas mal ? Elle étouffe un rire contre le verre remonté à ses lèvres. Décidant que boire serait synonyme d'étouffement à cet instant précis, la boxeuse le repose sur le comptoir, ses doigts ne lâchant pas pour autant leur emprise. – Non, qu'elle répond rapidement. C'est un demi-mensonge glissé hors de ses lèvres, la douleur étant présente mais toujours moins forte que certaines fois. J'ai connu pire. Pire à devoir se faire raccommoder par Blaise, l'hurlement à la frontière de la bouche. Pire à en souffrir pendant des semaines, les infections devenant une nouvelle banalité. Arya n'a pas besoin de savoir les détails et Louve ne compte pas lui en donner, estimant qu'elle a déjà assez dit. S'enfilant un nouveau shooter à s'en cramer la gorge, elle dévie la conversation sur sa voisine. Il y a dans les yeux de cette dernière une lueur qui lui tord l'estomac, une fragilité qui ne se voit que lorsqu'on y prête réellement attention. Dure soirée ou dure vie, qu'elle aurait dû demander. Quoique Arya répondra à sa question, Louve peut lire dans son regard que ça ne va pas – que rien ne va. – On peut dire ça, oui. Disons juste que je viens d’emménager à New-York et que j’ai un peu de mal à m’y faire. Louve sourit sincèrement, posant une main rassurante sur celle de la jolie blonde. Elle caresse furtivement sa peau avec une douceur passagère avant de refaire voyager sa paume jusqu'au comptoir. – Tu t'y feras, qu'elle la rassure doucement. Alors, tu viens d'où ? Nouvelle question accompagnée d'un sourire à jamais placardé sur ses lèvres fendues.

@arya warren
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2904-mais-moi-la-louve-moi-la-reine#103239 http://savethequeens.forumactif.com/t2945-savages#104596


Arya Warren


( play your cards )

/ avatar : Ester Expósito
/ crédits : ASTRA
/ autres personnages : kristina, peyton, meg.
/ nombre de messages : 1122
/ cartes en main : 275
dancing in the grey / arya Tumblr_ptdha4ng9q1s2nxzho5_250
/ âge : 20
/ statut : célibataire, un cœur trop abîmé qui ne demande pourtant qu’à être aimé.
/ occupation : étudiante en médecine et comédienne à ses heures perdues.
/ zone du queens : queens vert, chez son oncle, Nikolaï.
/ beau bordel :
you don't own me, i'm not just one of your many toys. you don't own me, don't say i can't go with other boys. don't tell me what to do, don't tell me what to say. and don't put me on display.

☾ ☾ ☾
lalicassey (4)owen
sloanbelkenanquinn (3)

dancing in the grey / arya Empty
MessageSujet: Re: dancing in the grey / arya   dancing in the grey / arya EmptyLun 8 Avr - 10:56

☾ ☾ ☾

she finds it hard to trust someone
(louve & arya)

Une partie d’elle admire déjà la force qu’elle perçoit en Louve, Arya. Elle aimerait pouvoir résister aux coups aussi bien qu’elle. Mais elle n’y arriverait jamais, c’est une certitude. Elle ne parvient déjà pas à résister aux coups de la vie. Aux coups moraux des personnes qu’elle aime. Et lorsqu’elle la voit, elle, la jolie blonde s’en veut presque d’être aussi fragile. D’être aussi faible. D’avoir autant besoin de se faire mal pour ne plus penser. Peut-être qu’au fond, il en est de même pour Louve. Peut-être que le fait de se prendre des coups l’empêche de penser à autre chose. A autre chose de plus douloureux. A une vie qu’elle aimerait oublier. Et puis cette phrase, elle a connu pire, cela en dit long. Soit qu’elle a eu une vie particulièrement difficile, soit qu’elle se prend des coups depuis bien trop longtemps pour le dire. Dans tous les cas, elle intrigue Arya. Et lorsqu’elle sent soudainement la main de cette dernière se poser contre la sienne, son cœur s’électrise l’espace de quelques secondes. Elle ne s’y attendait pas, mais c’est un contact qui lui fait du bien. Un contact accompagné d’une phrase qui la rassure. Tu t’y feras. Elle n’en est pas si sûre, mais Louve, elle, semble le croire. - Je viens de Los Angeles. Affirme-t-elle avec un petit sourire. Los Angeles, c’est tellement différent d’ici. Et tout ce qu’elle avait là-bas également. - Et toi ? Tu as toujours vécu à New-York, dans le Queens ? Elle apprécie réellement ce qui est en train de se passer entre elles. Elles font connaissance, l’une avec l’autre. Et peut-être que Louve sera l’une de ses premières amies ici, un pilier. Du moins, lorsqu’Arya la voit si forte, si protectrice, elle se sent bien. Elle oublierait presque les raisons qui l’ont poussé à venir ici ce soir. Son mal-être, sa foutue maladie mentale, ce qu’elle s’évertue à cacher au monde et ce qui la bouffe un peu plus chaque jour.

_________________
i love to be free 
i’m young and i love to be young, i'm free and i love to be free, to live my life the way i want.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2653-arya-pretty-poison http://savethequeens.forumactif.com/t2681-war-of-hearts-arya#96383
Contenu sponsorisé






dancing in the grey / arya Empty
MessageSujet: Re: dancing in the grey / arya   dancing in the grey / arya Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
dancing in the grey / arya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Grey's Anatomy RPG]
» Arya Ombrelune
» Arya's World Creations
» + Arya Hampton+
» Nouveaux grey kights!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS ::  :: made of starlight-
Sauter vers: