Partagez | 
 

 Always on the back + Nevaeh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Malone O'Brien


/ avatar : Will Higginson
/ crédits : Sweet Disaster
/ autres personnages : Aucun
/ nombre de messages : 65
/ cartes en main : 608

/ âge : 28
/ statut : Célibâtard
/ occupation : Videur au night club officiellement, homme de main pour les McGrath officieusement + peintre à ses heures perdues
/ zone du queens : Queens contemporain
/ beau bordel : Nana + Nevaeh

MessageSujet: Always on the back + Nevaeh   Sam 12 Jan - 15:19


Cela faisait quelques temps que j’avais une nouvelle mission : garder un oeil sur Nevaeh. Balraj avait confiance en moi. J’avais su faire mes preuves et lui prouver ma loyauté. Les McGrath avaient sorti notre famille de la misère. Je ne pouvais que leur rendre la monnaie de leur pièce. Certes, par moment, j’aimerais faire autre chose de ma vie. Je me demandais même quelle aurait été ma vie si ma mère n’avait pas été morte en me donnant naissance. Mais le destin en avait décidé autrement. Je devais tout aux McGrath, je ferais n’importe quoi pour eux. Balraj l’avait bien compris. Voilà pourquoi, il m’avait confié une mission vraiment importante pour lui : protéger sa petite soeur coûte que coûte. D’ailleurs, la veille, Balraj m’avait pris à part pour m’annoncer qu’il devait partir quelque jours à l’autre bout des Etats Unis pour une affaire importante. Pendant son absence, il voulait que je garde un oeil sur sa soeur quitte à m’installer chez eux le temps qu’il était absent. Je lui assurais que ce n’était pas la peine mais qu’il pouvait compter sur moi. Aujourd’hui, je me garais devant chez Nevaeh et je toquais à sa porte puis j’entrais, comme si j’étais chez moi. Balraj m’avait laissé les clés pour pouvoir aller et venir comme bon me semblait pour réussir à bien ma mission. Il était certain que je n’allais pas le décevoir. Nevaeh ? C’est Malone ! J’entre dans leur belle demeure. J’étais déjà venu, une ou deux fois, pas plus mais à chaque fois, j’en prenais plein les yeux. Je ne vivais pas dans un tel luxe, mes grands parents n’avaient pas les moyens. En entrant dans le salon, je rencontrai Nevaeh. Tout va bien ? Ton frère n’est pas là donc si tu as un souci, n’hésite pas à me voir, ok ? Je me rendis ensuite dans la cuisine pour me servir à boire. Je faisais vraiment comme si j’étais chez moi mais après tout, c’était ce que Balraj m’avait dit. En l’absence du père McGrath, l’aîné était mon patron. Je lui obéissais donc au doigt et à l’oeil qu’importe ce que pouvait me dire la petite dernière, Nevaeh.

@Nevaeh McGrath
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2697-malone-la-vie-est-une-chienne#96824 http://savethequeens.forumactif.com/t2845-malone-keep-your-friends-close-and-your-enemies-closer#100823


Nevaeh McGrath


/ avatar : Marina Nery
/ crédits : balaclava (ava) - prrsephonerps (gif) - astra (sign)- VOCIVUS (icons) - alessia cara & Simon and Garfunkel (lyrics)
/ autres personnages : emeraude (e.purnell) & atlas (j.morgan) & soléane (m.horst) & kahina (b.o'grady) & autumn (b.hollitt)
/ nombre de messages : 736
/ cartes en main : 205

/ âge : 20
/ statut : Célibataire qui ne se caseras pas sans l'accord de sa famille, particulièrement de son frère.
/ occupation : Etudiante en médecine quand tu ne flânes pas dans les rues à la recherches de coin à photographié ou de beauté à coucher sur le papier. Sinon flanqué au coin VIP du Night-club familiale à tenter de faire comprendre que toi aussi tu peux faire partie du business des McGrath. La mafia c'est pas pour les enfants qu'ils disent
/ zone du queens : Le queens contemporain quand tu n'as pas envie de te taper le luxe de la baraques de tes parents.
/ beau bordel :
Gun n Roses

«She don't see the light that's shining
Deeper than the eyes can find it...»


à venir ❁ //
terminébonnie; nana;daphne;isabella



MessageSujet: Re: Always on the back + Nevaeh   Sam 12 Jan - 18:55


≈ ≈ ≈
{ Always on the back }
crédit/ tumblr ✰ w/@Malone O'Brien

Frustration, colère ou encore manque de considération. Oh que tu en ressentais des choses alors que le ressentiment ne s’amenuisé face à la foutu décision de ton cher grand-frère de te coller quelqu’un au basket. Comme si être maintenue à l’écart des affaires familiale pour te protégé soit disant ne suffisait pas, il avait fallu qu’il te fourgue l’un de ces hommes pour te surveiller. Tu n’avais pas besoin de cela, tu savais te défendre. Tu n’étais plus une gamine comme tes paires le pensent surement encore. Tu leurs en veux. Tu en veux à la terre entière. Il a ces raisons, tu le sais… Tu sais que ronger par la culpabilité de ton agression il s’est juré que plus jamais mal ne t’arriverais mais, à ton détriment. Il n’était même pas capable de t’en parler au lieu de ça il te chaperonné comme si de rien était. C’était surement là, le pire. Le silence te bouffait de l’intérieur. Un peu plus chaque jour tu voyais ton âme partir en fumé à force de non-dit. A force de ces putains de fantômes du passé qui te hantais mais, ça, personnes ne semblait vouloir le voir. Le comprendre. Tous prenaient tes fugues nocturnes et tes conneries comme les crises d’une gamine qui n’avait pas ce qu’elle voulait. Il était tellement tous loin du compte. Tellement loin que tu avais le droit à un nouveau toutou de compagnie. Tu l’avais vue le Malone gardé un œil sur toi les fois où tu t’incrustais au club ou lors de tes soirées étudiante. Il pensait être discret. Tu lui en voulais à lui autant qu’à ton frère pour lui obéir sans posé de question. Il n’était personne pour toi que tu disais. Qu’un autre connard d’homme de main qui pensait arriver à ces fins en léchant les pompes du boss. Le pire, c’est qu’il savait autant de rendre la vie impossible que tu le faisais. Que plus il t’énervait plus tu redemandais. C’était violent de ressentiment. Tu voulais juste respirer mais, personne ne te laissais jamais reprendre ton souffle. Ce soir, tu comptais le faire et sans l’avis de personne. Profiter du voyage d’affaire de ton frère pour t’échapper de cette fichue cage dorée. Tu étais venue avec lui dans ce foutu appartement de luxe pour sortir de la baraque de tes parents mais, c’était pareil au final. La même prison. L’un de tes t-shirt XXL qui te servent de robe et des baskets de marque aux pieds la nuit était à toi que tu t’étais dit. Prête à te libéré seule puisque personne ne le ferais jamais pour toi. Le sort ou tout abruti de frère semble en avoir décidé autrement. Malone et sa voix que tu entends et voilà qu’il est dans ton chez toi. Dans son chez lui pour la semaine à ce que tu observes dans son comportement. Tu le regard de tes prunelles noircie par la rage. Tu le suis allé dans la cuisine si seulement tu pouvais l’empoisonné sa putain de bière juste pour qu’il te laisse tranquille ne serait-ce qu’un instant. « Il est pas là et il s’est dit que j’avais besoin d’une baby-sitter ?!!! Je ne suis plus une gamine !!! » Que tu lances aussi piquante que les épines de la tige des roses. « Je n’ai pas besoin de toi !!! Tu peux repartir d’où tu viens !! Je ne te dis pas merci… » Un dernier regard, un sourire pincé tiré sur la pulpe de tes lèvres et tu retournes les talons pour attraper ton sac à dos et ton appareil photos. Tu ne changerais pas tes plans de liberté car Balraj l’avait décidé autrement.  

_________________
Hello Darkness my old friend. i've come to talk with you again...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1206-scars-to-your-beautiful-nevaeh#40899 http://savethequeens.forumactif.com/t1222-je-sens-des-booms-et-des-bangs-agiter-mon-coeur-blesse-nevaeh#42021


Malone O'Brien


/ avatar : Will Higginson
/ crédits : Sweet Disaster
/ autres personnages : Aucun
/ nombre de messages : 65
/ cartes en main : 608

/ âge : 28
/ statut : Célibâtard
/ occupation : Videur au night club officiellement, homme de main pour les McGrath officieusement + peintre à ses heures perdues
/ zone du queens : Queens contemporain
/ beau bordel : Nana + Nevaeh

MessageSujet: Re: Always on the back + Nevaeh   Mer 16 Jan - 7:47


Balraj m’avait dit de faire comme chez moi et c’était ce que je faisais. J’étais entré dans l’appartement comme si c’était le mien. L’ainé des McGrath m’avait laissé un double des clés pour pouvoir intervenir à tout moment. Cela pouvait s’avérer utile si Nevaeh avait besoin de quoique ce soit. La petite dernière des McGrath était une cible idéale pour les ennemis du père ou du frère. Ces messieurs comptaient sur moi pour protéger leur petite rose, leur petite prunelle. Je ne devais pas faillir dans ma mission sinon j’étais un homme mort. Alors oui, j’allais être sur ses baskets, oui, j’allais faire le mec lourd à la suivre tel un psychopathe et non, je ne lâcherai rien. Elle savait pas sur qui elle était tombée. J’étais allé me servir une bière dans la cuisine que j’avais décapsulé avec mon briquet. Je portais la bouteille à ma bouche pour en boire plusieurs gorgées tandis que Nevaeh m’avait suivi jusque dans la cuisine. Elle haussait le ton en me disant que j’étais une baby sitter, qu’elle n’était plus une « gamine ». J’esquissais un sourire devant son emportement. Personnellement, ça me faisait rire. Elle pensait pouvoir faire la loi mais elle se mettait le doigt dans l’oeil. Je reposais ma bouteille lorsqu’elle me dit qu’elle n’avait pas besoin de moi et que je pouvais repartir. Surtout, elle commençait à tourner les talons pour prendre la direction de la sortie avec toutes les affaires dont elle avait besoin sur le dos. Heureusement que je ne m’étais pas déchaussé, je pouvais vite la suivre. Tu n’es peut être plus une gamine mais tu ne peux pas sortir toute seule. C’est trop dangereux dehors, pour toi ! J’avais été là le jour où elle s’était faite agressée. J’avais vu un Balraj hors de lui et je le comprenais complètement. Si j’avais une soeur, je ne voudrais pas qu’on touche au moindre de ses cheveux. J’aurais réagi de la même façon. Nevaeh savait donc mieux que personne que c’était dangereux pour elle dehors. Je t’accompagne, où que tu ailles ! Et puis, si elle ne voulait vraiment pas me voir, je pouvais être discret. Je ferais mon truc de mon côté tout en gardant un oeil perpétuel sur elle. Comme ça, s’il lui arrivait quoique ce soit, je pouvais réagir à tout moment. De toute façon, la belle brune pouvait dire n’importe quoi, je ne l’écouterai pas et je la suivrai.

@Nevaeh McGrath
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2697-malone-la-vie-est-une-chienne#96824 http://savethequeens.forumactif.com/t2845-malone-keep-your-friends-close-and-your-enemies-closer#100823


Nevaeh McGrath


/ avatar : Marina Nery
/ crédits : balaclava (ava) - prrsephonerps (gif) - astra (sign)- VOCIVUS (icons) - alessia cara & Simon and Garfunkel (lyrics)
/ autres personnages : emeraude (e.purnell) & atlas (j.morgan) & soléane (m.horst) & kahina (b.o'grady) & autumn (b.hollitt)
/ nombre de messages : 736
/ cartes en main : 205

/ âge : 20
/ statut : Célibataire qui ne se caseras pas sans l'accord de sa famille, particulièrement de son frère.
/ occupation : Etudiante en médecine quand tu ne flânes pas dans les rues à la recherches de coin à photographié ou de beauté à coucher sur le papier. Sinon flanqué au coin VIP du Night-club familiale à tenter de faire comprendre que toi aussi tu peux faire partie du business des McGrath. La mafia c'est pas pour les enfants qu'ils disent
/ zone du queens : Le queens contemporain quand tu n'as pas envie de te taper le luxe de la baraques de tes parents.
/ beau bordel :
Gun n Roses

«She don't see the light that's shining
Deeper than the eyes can find it...»


à venir ❁ //
terminébonnie; nana;daphne;isabella



MessageSujet: Re: Always on the back + Nevaeh   Ven 18 Jan - 20:01


≈ ≈ ≈
{ Always on the back }
crédit/ tumblr ✰ w/@Malone O'Brien

Tu le regarde le Malone, peut-être un peu trop profondément. Tu le laisses un peu trop t’atteindre et c’est surement pour cette raison que tu réagis comme ça. Que tu te laisses trop atteindre par la haine qui s’éveil en toi. Cette douce rage contre toi, contre la terre entière. Contre lui et son air suffisant qui croit tout pouvoir contrôler de ta vie sous les bons dires de ton frère. T’allais à te dire que si c’était un autre ça aurais été pareil mais, tu te mentais à toi-même. Pour une raison que tu ignorais il piquait ton âme à vif. Mélange de sentiment et de ressentiment. Il avait réponse à tout et ça t’énervais. Il était plus le Roi chez toi que tu en étais maîtresse des lieux. Qu’il te prenne pour la gamine effrontée que tu n’étais pas si cela pouvait le décourager. Si cela pouvait le faire revenir d’où il venait te laissant l’instant de répit que tu voulais tant. L’instant de répits que tu obtiendrais d’une manière ou d’une autre. « Tu ne crois pas que le : tu n’es plus une gamine mais c’est trop dangereux pour toi, ne vont pas du tout dans la même phrase !!! » tu le jauge avec un calme faussement olympien et tu essayes de lire dans ces yeux ce qu’il ne laisse pas transparaître sur son visage. Tu t’énerverais presque toi-même à vouloir savoir ce qu’il se cache derrière ce masque qu’il plante sur son visage. Tu ne leurs que toi-même en te disant qu’il n’y a rien d’intéressant que sa putain d’allégeance à ton frère et ton père.  « C’est juste de la contradiction !! Je peux me défendre toute seule et ce n’est pas en me collant quelqu’un soit disant pour me protéger que ça m’empêcheras d’être blesser !!! » Tu es épuisée de répéter les même choses. De te débattre pour une place que tu n’obtiendras jamais. De vouloir faire comprendre que tu n’es pas ce foutu oisillon fragile tombé du nez mais, tu te meurs à la tâche. Ni présent, ni futur auquel te raccrocher. Il n’y a que ce putain de passé qui continue de te déchiré l’âme. « … ça n’as rien empêché la première fois !!! » Un instant tes iris dans les siennes un peu trop appuyé sur la douleur qui t’assailles en te replongeant quatre an en arrière. Puis tu t’échappes. De lui, de vous. De cet air irrespirable et de la putain de cage dans laquelle on veut t’enfermer. « Tu comptes m’accompagné dans le lit du premiers venue ou même au toilette c’est ça ?! » que tu lances dans une ironie feinte pour protéger ton cœur de la souffrance d’un passé qui continue inlassablement de te poursuivre.

_________________
Hello Darkness my old friend. i've come to talk with you again...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1206-scars-to-your-beautiful-nevaeh#40899 http://savethequeens.forumactif.com/t1222-je-sens-des-booms-et-des-bangs-agiter-mon-coeur-blesse-nevaeh#42021


Malone O'Brien


/ avatar : Will Higginson
/ crédits : Sweet Disaster
/ autres personnages : Aucun
/ nombre de messages : 65
/ cartes en main : 608

/ âge : 28
/ statut : Célibâtard
/ occupation : Videur au night club officiellement, homme de main pour les McGrath officieusement + peintre à ses heures perdues
/ zone du queens : Queens contemporain
/ beau bordel : Nana + Nevaeh

MessageSujet: Re: Always on the back + Nevaeh   Lun 21 Jan - 7:52


Nevaeh pouvait toujours essayer de négocier avec moi, je resterai intransigeant. Mon patron était son père en premier lieu puis son grand frère. En aucun cas Nevaeh était ma patronne même si elle faisait partie de la famille McGrath. Mon devoir était de la protéger et j’allais remplir ce devoir. L’extérieur était bien trop dangereux pour Nevaeh alors j’allais la suivre pour la protéger coûte que coûte. La jeune brune trouvait que c’était paradoxal ce que je lui disais. Je croisais les bras devant mon torse en la toisant du regard. Non, je ne pense pas. Tu peux être une adulte et pourtant être sans défense. Et toi, c’est ce que tu es. Je levais un de mes deux sourcils tandis qu’elle restait bizarrement calme. Je n’allais pas faiblir devant sa grace. Nevaeh enchaina à nouveau en tentant de trouver des arguments mais tout était déjà vu. Elle essayait de me dire qu’elle pouvait se défendre toute seule, que ça ne servait à rien qu’elle soit accompagnée parce qu’on pouvait tout de même la blesser. Tu as moins de risques d’être blessée si je ne suis pas très loin. Je ne la quittais pas des yeux. Elle était peut être la fille et la petite soeur des chefs, ce n’était pas elle qui allait faire la loi. Sa dernière phrase me lança une pique en plein coeur. J’avais assisté à son agression et j’avais vu un Balraj fou de rage. J’avais compris en cet instant l’amour qu’il portait à sa petite soeur. Si j’en avais une, je me comporterai sûrement comme Balraj. Je ne voulais pas que Nevaeh revive cet enfer et justement, j’étais là pour ça. Justement, c’est pour évité de revivre cet horreur. Je parlais calmement. Ca n’avait pas dû être facile la première fois. Au final, en dessous de son visage angélique se trouvait une jeune femme forte et courageuse avec des blessures sur le dos. Quoiqu’elle faisait, j’allais la suivre. Elle s’était écartée mais je la suivais du regard dans un premier temps quitte à ce que je me déplace physiquement si elle sortait de la demeure. S’il le faut, oui. Mais tu ne me verras pas si y’a pas de danger ! Je sais être discret. Je lui offris un sourire en coin. Je savais qu’elle allait bouillonner à l’intérieur. Au final, j’aimais bien la voir bouillir. Et puis, je voulais rendre l’atmosphère plus légère suite à la remémoration du souvenir d’il y a quatre ans.

@Nevaeh McGrath
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2697-malone-la-vie-est-une-chienne#96824 http://savethequeens.forumactif.com/t2845-malone-keep-your-friends-close-and-your-enemies-closer#100823


Nevaeh McGrath


/ avatar : Marina Nery
/ crédits : balaclava (ava) - prrsephonerps (gif) - astra (sign)- VOCIVUS (icons) - alessia cara & Simon and Garfunkel (lyrics)
/ autres personnages : emeraude (e.purnell) & atlas (j.morgan) & soléane (m.horst) & kahina (b.o'grady) & autumn (b.hollitt)
/ nombre de messages : 736
/ cartes en main : 205

/ âge : 20
/ statut : Célibataire qui ne se caseras pas sans l'accord de sa famille, particulièrement de son frère.
/ occupation : Etudiante en médecine quand tu ne flânes pas dans les rues à la recherches de coin à photographié ou de beauté à coucher sur le papier. Sinon flanqué au coin VIP du Night-club familiale à tenter de faire comprendre que toi aussi tu peux faire partie du business des McGrath. La mafia c'est pas pour les enfants qu'ils disent
/ zone du queens : Le queens contemporain quand tu n'as pas envie de te taper le luxe de la baraques de tes parents.
/ beau bordel :
Gun n Roses

«She don't see the light that's shining
Deeper than the eyes can find it...»


à venir ❁ //
terminébonnie; nana;daphne;isabella



MessageSujet: Re: Always on the back + Nevaeh   Lun 21 Jan - 18:14


≈ ≈ ≈
{ Always on the back }
crédit/ tumblr ✰ w/@Malone O'Brien

Tu cherchais désespérément l’approbation. Le jour où ta famille te laisserais la place qui te reviendrais de droit mais, il n’était pas encore venue. Non, au lieu de ça, ton frère s’étêter à vouloir te surprotéger. Même en son absence. Il n’y avait pas de telle chose que la liberté pour toi. Malone t’as nouvelle prison. Tu l’avais remarqué ce petit manège de protection, tu parles de discrétion et puis voilà qu’il ne chercher même plus à l’être s’imposant dans ta vie. Dans ton chez toi pour des sois disant ordre. Clamant qu’il serait plus à même de te protéger que tu pouvais le faire toi. Il n’en fallait pas plus pour te mettre hors de toi. Pas de cries non, tu n’étais pas du genre à user de ton énergie pour hurler. Toujours avec calme mais une infinie dureté et dieu savais que tu tenais ça de ton père. « Sans défense ?! Non mais, sérieux… faut que vous arrêtiez tous dans cette putain de famille de me prendre pour un agneau fragile!! Je sais me défendre : karaté, boxe… je suis même sur que je tire mieux que toi !! » Que tu lances au quart de tour le regard noir plongé dans le siens. Il a le don de te foutre en rogne bien comme il faut. Il te chercher l’idiot, il va te trouver. Tu croirais entendre ton frère dans ces mots, une chose est sûre il l’as bien briefer. T’en avait marre de te débattre pour prendre le contrôle sur ta propre vie. « Tu rigoles j’espère… t’es un risque à toi tout seul… à combien de mec tu as cassé la gueule, piquer leur gonzesses ou même voler je ne sais quoi pour le compte de mon père ?! Dis-moi, combien ?!... Tu attires autant le danger que moi !! » Que tu balances sachant que ton argument avait autant de poids que les siens. C’était leurs problèmes au gars engagées par tes parents ou même ton frères, ils te sous-estimés tous. Ils ne connaissaient rien ou tu le pensais ainsi. A t’en donner tort. Malone était là depuis le plus loin que tu t’en souviennes, son père avant lui. Il connaissait certainement plus de toi que tu le pensais. Il ne s’en privas pas pour retourner ce qu’il en savait contre toi. Il avait piqué là où ça faisais mal, là où il n’aurait pas dû. « T’en sais quoi toi d’abord de l’horreur que j’ai vécu ?! Hein ?! » Elles sont violente tes paroles. A en faire l’effet d’un coup de poing en plein estomac comme la douleur qu’il vient de t’infligé en mettant sa sur le tapis. Tu lui en veux de ces mots, de lui. Tu lui en veux d’avoir à demi raison. Tu te débats pour avancer mais, tout le monde continue perpétuellement de te rattacher à la putain de drame de ta vie. C’était attaché à ton âme comme si jamais tu ne pourrais en guérir. Les poings qui se sers et tes ongles que tu plantes dans ta chaire comme pour retenir le chagrin qui menace d’exploser. Comme pour contenir cette boule grossissante dans le fond de ta gorge. Jamais tu ne lui donneras raison de la sorte. Jamais tu ne donnerais raison à personne. « Tu sais quoi !! Laisse tomber… je vais dans ma chambre !! » Froide dans les mots mais, brisé dans le cœur. Tu lui laisses la victoire qu’il l’a savoure car, elle n’est qu’éphémère. Le corps qui se détournes de lui et sa prétendue discrétion. Belle ironie persuadée qu’à chaque fois qu’il sort il attire une ribambelle de nana en chaleur et de mec voulant faire mousser leur fierté. La porte de ta chambre que tu claques en guise de mécontentement ce n’est pas lui qui aller te faire changer tes plans. Ta fenêtres que tu ouvres car, à défauts de pouvoir emprunter la porte d’entrée, tu emprunterais les escaliers de secours.  

_________________
Hello Darkness my old friend. i've come to talk with you again...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1206-scars-to-your-beautiful-nevaeh#40899 http://savethequeens.forumactif.com/t1222-je-sens-des-booms-et-des-bangs-agiter-mon-coeur-blesse-nevaeh#42021
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Always on the back + Nevaeh   

Revenir en haut Aller en bas
 
Always on the back + Nevaeh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Davy Back Fight !
» I'll never forget. Please, come back. ♦ Lou
» Back to Hogwarts...
» Petit Come-back.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS ::  :: rising like a skyscraper-
Sauter vers: