Partagez

 

 hématome (livia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3


Ismaël Sartier


( play your cards )

/ avatar : j.lorente
/ crédits : bandit rouge.
/ nombre de messages : 461
/ cartes en main : 0
hématome (livia) - Page 3 D5d3d46583314fb09d9e4afcd937f367
/ âge : 29
/ statut : fiancé, requin sanguinaire, entre les reins du paradis. le cœur arraché depuis bientôt dix ans.
/ occupation : parait qu'il devrait devenir banquier.
/ zone du queens : un joli loft dans le queens traditionnel.
/ beau bordel :
eden ¦ emile ¦ sybil

hématome (livia) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: hématome (livia)   hématome (livia) - Page 3 EmptyLun 4 Fév - 11:01

tu prends le risque.
tu ne choisis pas la sortir de secours. c'est livia que tu choisis. c'est dans une découverte que tu décides de plonger, corps et âme. la découverte de sentiments jusque alors inexplorés, ce cœur qui ne cesse de frapper, les émotions qui te prennent de toutes part, la peur qui se dilue dans un amour que tu pensais platonique. la découverte de son corps, des sensations qui tu ne pensais jamais connaitre auprès d'elle. t'as le regard brulant quand elle se debarasse de son haut, l'épiderme l'est tout autant lorsqu'elle vient se raccocher à toi, que vos peaux se rencontrent, enfin. pour la première fois. t'es les sens en éveils, la respiration saccadée, tu profites de chaque seconde. bientôt ses lèvres retrouvent les tiennes, ses bras autour de ta nuque et tu l'embrasses avec douceur. une douceur que tu découvres à travers elle, tes mains ne sont que caresses dans son dos, contre ses côtes, jusqu'à son dernier vêtement. c'est que t'aurai presque peur de l'abîmer livia, de te montrer trop féroce, trop fiévreux. c'est que tu veux en prendre soin, d'une façon plus que maladroite quand tu sais que tu pars à la conquête de son cœur, et qu'il risque de finir en charpie s'il elle le laisse entre tes doigts. mais tu ne t'arrêtes pas, tu n'en as plus l'envie, plus la force. les barrières tombent une à une. d'abord tes neuronnes qui s'éteignent, puis ton coeur qui efface la raison, la peur qui se transforme en désir, et les fringues qui disparaissent en un rien de temps.
tu l'as au dessus de toi livia, pour ne rien perdre de l'instant. tes yeux bleus qui s'approprient son corps, le détaillent tout comme tes doigts qui glissent sur sa peau. chaque centimètre carré d'épiderme sera étudié avec soin. pour ne rien oublier. ne rien regretter. tu voudrais arrêter le temps, prendre le large avec elle. disparaitre. vous recreer une vie meilleure que celle-ci. revenir en arrière, ne plus dissimuler ce qui vous attache réellement. voir ce qu'aurait donné une existence à ses côtés. tu n'as pas ce pouvoir. tout ce que tu possédes c'est la faculté de vivre l'instant présent. d'accepter tout ce qui se joue maintenant. un nouveau baiser, qui te ferait presque tourner la tête tant l'oxygène te manque. des gestes tendres, emplis tout de même d'un désir et d'une impatience que tu n'arrives plus à dissimuler. c'est salvateur, quand vous ne faites plus qu'un. tu ne sais pas qui possède l'autre tant ça bombarde à l'intérieur de ton être. t’étouffe tes premiers gémissements contre la peau de son épaule. incapable de soutenir son regard, sans perdre complètement pied. je te donne tout ce qu'il me reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Livia Henderson


( requiem for a lover )

/ avatar : marilhéa.
/ crédits : (ava) valtersen. (sign) uc.
/ nombre de messages : 4618
/ cartes en main : -44
hématome (livia) - Page 3 LELML9lV_o
/ âge : 26
/ statut : âme en peine.
/ occupation : agent de voyages, vendeuse de rêve autour du monde.
/ zone du queens : queens traditionnel.
/ beau bordel :
on dit qu'le temps détruit
mais l'temps n'est pas notre ennemi
parce que plus j'te connais
et plus j'me sens bénie.


☆ ☆ ☆
ismaël #3 - maureen - isabella - brynn
diego - salem - anyone ?

hématome (livia) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: hématome (livia)   hématome (livia) - Page 3 EmptyJeu 7 Fév - 5:35

elle laisse l'instant lui échapper totalement. elle jette sur le bas-côté, le trop plein de questions. les pourquoi, les comment, les et si. oubliant dans le même temps ce qui n'était plus que secondaire. l'essentiel s'étant finalement matérialisé sous ses yeux. elle ne voit plus que lui, plus qu'eux. elle ne subit rien d'autre que les battements déréglés de son coeur, les frissons et les courts-circuits qu'il provoque à tour de rôle alors qu'il la débarrasse des derniers bouts de tissu qui les séparaient encore. et qu'elle suit le mouvement. les retrouvailles de leurs deux corps n'en sont que meilleures, tant qu'elle se demande comment elle a pu vivre sans tout ce temps. par dessus tout, elle a le sentiment qu'on lui donne enfin le droit de ressentir ce qu'elle veut. finalement libérée des entraves qu'elle s'était mise de son propre chef. elle perd le contrôle sur beaucoup de choses. sa respiration en première ligne, qui s'essouffle déjà. comme si elle n'avait jamais eu à supporter autant de sentiments et d'émotions additionnés. tout simplement parce qu'elle n'avait jamais voulu quelqu'un autant que lui. ne se lassant pas de parcourir chaque parcelle de son corps, elle sent aussi ses mouvements et ses gestes d'une douceur infinie. à l'intérieur tout se détraque, ça brûle, ça la consume et pourtant, elle en redemanderait presque. fais de moi ce que tu veux ismaël, j'suis toute à toi. elle n'était que poupée de chiffon entre ses mains trop habiles. et c'est son corps tout entier qui parle là où les mots lui manquent. parce que certaines choses ne s'expliquent pas, elles se ressentent. les cartes ne lui appartiennent plus, elle a déposé les armes, elle a tout envoyé sur la table, jusqu'à écourter la partie. il n'y aura plus de retour en arrière et il broiera ce qu'il voudra ismaël puisqu'elle lui a tout laissé. elle ne maîtrise plus rien alors qu'elle se sent bizarrement libérée de ce poids qui lui comprimait la poitrine. les lèvres du brun de retour dans la bataille, elle ne se fait pas prier pour en reprendre possession. plus fort, plus intensément, à l'image de tout ce qui vibrait dans plusieurs parties de son anatomie. elle étouffe à peine un long soupir de soulagement quand il s'invite entre ses reins. et elle aurait pu accepter de se laisser torturer longtemps comme ça. avec difficulté, elle s'accroche à lui, tentant de reprendre le dessus sur sa respiration beaucoup trop hachée et sans doute entrecoupée par ses gémissements. c'est sur son dos qu'elle se venge, c'est lui qu'elle malmène jusqu'à sa nuque et ses cheveux. et y'a qu'en cet instant qu'elle se sent complète livia, quand elle a la sensation que plus rien ne pourrait les atteindre. et des sensations, elle en a bien trop. tant qu'elle ne comprend même pas comment ça pouvait être possible d'être aussi dépendante de quelqu'un. me lâche jamais ismaël, je perdrais pied, je saurais pas faire sans toi.

_________________
je fais tout de travers, je ne sais pas quoi faire de mes dix doigts en sang. je fous ma vie en l'air, à chercher la lumière et des vrais sentiments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2710-embrace-the-chaos-livia http://savethequeens.forumactif.com/t2766-a-la-folie-livia En ligne


Ismaël Sartier


( play your cards )

/ avatar : j.lorente
/ crédits : bandit rouge.
/ nombre de messages : 461
/ cartes en main : 0
hématome (livia) - Page 3 D5d3d46583314fb09d9e4afcd937f367
/ âge : 29
/ statut : fiancé, requin sanguinaire, entre les reins du paradis. le cœur arraché depuis bientôt dix ans.
/ occupation : parait qu'il devrait devenir banquier.
/ zone du queens : un joli loft dans le queens traditionnel.
/ beau bordel :
eden ¦ emile ¦ sybil

hématome (livia) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: hématome (livia)   hématome (livia) - Page 3 EmptyJeu 7 Fév - 15:11

plus de retour en arrière possible.
les gestes ont dépassé la raison, les émotions ont pris le dessus, les sensations s'en mêlent et le cocktail sera explosif. le compte à rebours est lancé, aucun d'eux ne sera en mesure de couper les fils à temps, tu en as conscience. tu t'es laissé happé par le moment, par la profondeur de son regard, par ce cœur, ce traître qui n'était plus capable de jouer les innocents. c'est aux battements du sien qu'il voulait répondre depuis trop d'années déjà. une amitié bancale qui ne pouvait conduire qu'à votre perte. la perte est totale, contre son corps tu t'enflammes, entre ses reins tu t'abandonnes, te laissant bercer par ses gémissements qui ne font qu'accompagner les tiens. tu la sens partout livia, ses ongles prennent possession de l'espace, s'enfoncent dans ta peau et ne font qu'accentuer le désir incadescent. tu la ressens partout livia, de ta moelle épinière jusqu'au bout de tes doigts, dans ton sang qui pulse beaucoup trop fort à t'en faire perdre l'esprit, dans chacun de tes soupirs. jusqu'à l'oxigène qui te manque, t'obligeant à lui voler son souffle dans des baisers entrecoupés. tes bras l'entourent complètement, comme si tu avais peur qu'elle prenne la fuite, tu t'accroches à elle avec hargne. dis moi qu'on réussira à figer le temps. tes lèvres se scellent aux siennes, une énième fois alors que le plaisir t’électrise, que tu te retrouves au dessus d'elle dévorant son cou, y laissant des vestiges de ton passage. il n'y a plus qu'elle, il n'y a plus que vous et tes coups de reins langoureux. son corps tu l'apprends délicatement, alors plus les minutes passent, plus tu plantes tes crocs dans son palpitant. tu lui arracheras, c'est certain, dans une dernière danse malheureuse. le loup se nourri des feulements de la louve. ce n'est qu'une fois repu, que tu lâches complètement prise contre sa bouche, le cœur battant, haletant dans un dernier soupir presque douloureux. tu n'en as pas assez, de ses lèvres, que tu récupères encore, et encore. des mots trop silencieux pour ne pas gâcher l'instant. tu finis par te laisser tomber de tout ton poids sur le coté, une main dans pour la tenir contre toi, le visage enfoui dans son cou, les yeux toujours clos. refusant de les ouvrir. j'veux pas faire exploser cette bulle, j'ai bien trop peur de voir les dégats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Livia Henderson


( requiem for a lover )

/ avatar : marilhéa.
/ crédits : (ava) valtersen. (sign) uc.
/ nombre de messages : 4618
/ cartes en main : -44
hématome (livia) - Page 3 LELML9lV_o
/ âge : 26
/ statut : âme en peine.
/ occupation : agent de voyages, vendeuse de rêve autour du monde.
/ zone du queens : queens traditionnel.
/ beau bordel :
on dit qu'le temps détruit
mais l'temps n'est pas notre ennemi
parce que plus j'te connais
et plus j'me sens bénie.


☆ ☆ ☆
ismaël #3 - maureen - isabella - brynn
diego - salem - anyone ?

hématome (livia) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: hématome (livia)   hématome (livia) - Page 3 EmptyLun 11 Fév - 20:28

ça devait arriver. et ça aurait même dû arriver depuis plusieurs années déjà. les étapes n'avaient pas été brûlées, et surtout pas par livia qui n'avait cessé de reculer. préférant garder pour elle ses sentiments véritables plutôt que de les voir tout ravager sur leur passage. pourtant, ce soir, elle n'est plus si décidée à réfréner quoique ce soit. le cerveau et les neurones bloqués sur pause, elle se laisse guider par tout autre chose. ce qui l'animait à l'intérieur. oubliant tout ce qui n'était pas eux, elle se laisse emporter dans ce qu'elle savait n'être qu'une parenthèse, aussi belle fut-elle. la réalité se chargerait de les rattraper bien assez vite. et même si elle le voulait de toutes ses forces, elle n'aurait aucune incidence là-dessus. y'a que les battements de leurs coeurs, les soupirs de leurs bouches et le rythme flou de leurs souffles pour briser le silence de l'endroit. c'est quand une myriade de sensations toutes aussi douces que violemment agréables l'assaillent, qu'elle s'accroche à lui autant qu'il s'accroche à elle. et elle marquera sa peau autant qu'il marquera la sienne, ne serait-ce que pour garder une trace de son passage dans ses bras. et elle y restera aussi longtemps qu'il voudra d'elle. tant pis si l'issue devait se révéler fatale pour son coeur déjà complètement intoxiqué. elle était prête à prendre le risque. parce qu'il en valait le coup ismaël, parce qu'elle l'avait dans la peau ismaël. l'air entre eux s'est fait la malle alors qu'ils le cherchaient désespérément l'un contre l'autre. elle va agripper ses lèvres, les dévorer, comme si elles étaient son dernier moyen de ne pas perdre complètement pied. un ultime mouvement plus tard, il termine sa course contre ses lippes, juste avant qu'elle n'étouffe ses derniers soupirs au coin des siennes. à bout de souffle, elle aurait pu en profiter pour tenter de retrouver un rythme cardiaque plus régulier. sauf qu'il n'en est rien, qu'elle n'en est même pas capable quand ismaël revient à l'assaut de sa bouche. elle voulait bien suffoquer dans cette configuration, qu'elle ne s'en débattrait même pas livia. pour tout le temps qu'elle avait perdu. ses mains, ses bras, tout revenait prendre place dans son cou, dans sa nuque. pour le maintenir tout contre elle au moins une dernière fois.
puis, doucement, elle se recule et elle le regarde, détaillant chaque trait de son visage. elle veut profiter de chaque seconde avant que tout reprenne sa place, avant qu'on leur retire ce qu'ils avaient maintenant. alors que sa seule présence suffisait à lui gonfler le coeur pour une vie entière. elle se penche pour déposer un baiser sur sa joue, et tant mieux si elle parvenait à s'imprégner de son odeur à quelque endroit que ce soit. finalement, elle attrape quelques fringues. juste le minimum, juste de quoi se recouvrir un peu. reprenant enfin place à côté de lui. et là, elle panique parce qu'elle sait qu'elle doit négocier le virage, celui qu'elle ne sait absolument pas comment appréhender, celui qu'elle a peur de prendre à l'envers. parce qu'elle sait qu'elle a de grandes chances d'entendre des choses dont elle se passerait bien. alors qu'elle aurait préféré rester en marge de tout ça, pour qu'ils n'aient pas à se poser des questions qui fâchent. ça va ? qu'elle souffle en désignant sa blessure de guerre. tu fuis livia, et tu le fais très bien. tu repousses l'échéance alors que tu sais pertinemment qu'elle va te revenir en pleine gueule dans très peu de temps. elle l'implorerait presque de se taire, de ne pas en parler, parce que ce serait tellement plus simple. on fait comme si rien n'avait changé ismaël, comme si rien ne s'était passé. s'il te plaît.

_________________
je fais tout de travers, je ne sais pas quoi faire de mes dix doigts en sang. je fous ma vie en l'air, à chercher la lumière et des vrais sentiments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2710-embrace-the-chaos-livia http://savethequeens.forumactif.com/t2766-a-la-folie-livia En ligne


Ismaël Sartier


( play your cards )

/ avatar : j.lorente
/ crédits : bandit rouge.
/ nombre de messages : 461
/ cartes en main : 0
hématome (livia) - Page 3 D5d3d46583314fb09d9e4afcd937f367
/ âge : 29
/ statut : fiancé, requin sanguinaire, entre les reins du paradis. le cœur arraché depuis bientôt dix ans.
/ occupation : parait qu'il devrait devenir banquier.
/ zone du queens : un joli loft dans le queens traditionnel.
/ beau bordel :
eden ¦ emile ¦ sybil

hématome (livia) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: hématome (livia)   hématome (livia) - Page 3 EmptyMer 13 Fév - 4:43

la bulle explose lorsque sa chaleur te quitte.
la vérité s'offre à toi. vous n'auriez pas dû. vous vous êtes laissé emporter par les années de non-dits. les sentiments gardés trop profondément se sont fait une joie de vous exploser en pleine gueule. ne vous laissant aucune échappatoire. tu fais comme elle, tu cherches ton boxer sur le sol que tu ne tardes pas à enfiler avant de te laisser retomber sur le canapé. une main derrière la tête, tu observes le plafond comme s'il pouvait t'apporter des réponses que tu ne trouveras pas tout seul. les questions fourmillent dans ton esprit, t'es pas vraiment certain d'avoir encore le droit de les lui partager. c'est elle qui rompt le silence s'étant installer dans la pièce. fini les soupirs, les souffles saccadés et l'harmonie des corps. tu fronces les sourcils, c'est à ta blessure qu'elle s'interesse. toi qui l'avait oublié, la douleur ressurgit instantanément. ne t'en fais pas. que tu lâches faiblement, tes yeux clairs s'accrochant aux siens. tu sens qu'elle tente de se cacher derrière une phrase aussi banale que celle-ci, tu pourrais la laisser faire. entrer dans son jeu, retrouver ta place originelle, faire comme si tout ça n'était pas arrivé. ou tu pourrais prendre tes couilles en main, mettre sur la table votre dérapage, trouver les bons mots et y mettre nom. la peur s'empare de ton être lentement, tu ne sais pas si c'est elle qui te fait grimacer ou s'il s'agit de cette douleur lancinante des points de sutures home made. tu sais bien que je suis solide. que tu lâches dans un sourire franc alors que tu te redresses. c'est la deuxième option que tu choisis, c'est à ton tour de t'enfermer une nouvelle fois dans le mensonge. bien plus simple que le reste. livia et toi, avez si longtemps fait semblant, pourquoi ne pas continuer sur cette voie. c'est plus convenable, moins douloureux aussi. tu prends une grande inspiration, avant de continuer. j'peux rester ici, cette nuit ? tu ferai mieux de t'enfuir, mais t'en as pas la force. tu t'échappera au petit matin, comme à ton habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Livia Henderson


( requiem for a lover )

/ avatar : marilhéa.
/ crédits : (ava) valtersen. (sign) uc.
/ nombre de messages : 4618
/ cartes en main : -44
hématome (livia) - Page 3 LELML9lV_o
/ âge : 26
/ statut : âme en peine.
/ occupation : agent de voyages, vendeuse de rêve autour du monde.
/ zone du queens : queens traditionnel.
/ beau bordel :
on dit qu'le temps détruit
mais l'temps n'est pas notre ennemi
parce que plus j'te connais
et plus j'me sens bénie.


☆ ☆ ☆
ismaël #3 - maureen - isabella - brynn
diego - salem - anyone ?

hématome (livia) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: hématome (livia)   hématome (livia) - Page 3 EmptyJeu 14 Fév - 4:18

et soudainement, tout s'arrête, tout fout le camp. en première ligne, l'alchimie qui avait empli les lieux quelques minutes plus tôt s'estompe comme elle était arrivée. pourtant, c'était toujours lui, c'était toujours elle. à croire que dès que ça devenait un peu trop personnel, ils perdaient tous les deux les codes et fuyaient aussi vite l'un que l'autre. le silence qui s'installe la dérange, l'irrite, illustrant parfaitement l'état de la situation. parce qu'il n'y avait aucun mot à placer sur ce qui venait de se passer, ni même sur ce que c'était censé vouloir dire, encore moins sur ce que ça ferait d'eux dans un futur proche. ils se contenteraient de rajouter un problème à l'équation aux inconnues déjà multiples. après tout, ils avaient toujours été doué à ce jeu-là, ils ne feraient que reprendre une partie jamais vraiment achevée. incapable de se lancer sur une pente qu'elle savait déjà glissante, elle élude livia, elle prend la direction opposée. préférant se focaliser sur ce qui n'était pas essentiel dans l'immédiat, car c'était bien là l'arme des plus paumés. elle baisse les yeux sur la cicatrice qui lui restait parce qu'on ne pouvait pas dire qu'elle parierait très cher sur ses talents d'infirmière. et finalement, ça lui offrait la porte de sortie idéale, pour peu que ismaël ne foute pas tout en l'air et se cantonne à ce qu'elle avait engagé dans son propre intérêt, dans leur propre intérêt. ne t'en fais pas. elle hoche la tête, ses yeux dans les siens, face à ce discours si bien rôdé. parce qu'elle ne pouvait même plus les compter les fois où il lui avait répété ça. pourtant, elle n'avait jamais changé de ligne de conduite, pas franchement aidée qu'elle avait été par la sienne. tant qu'ismaël serait ismaël, elle ne dormirait jamais sur ses deux oreilles. et peut-être bien qu'elle avait fini par se faire à cette idée, aussi déplaisante lui semblait-elle. tu sais bien que je suis solide. y'a ce léger rire qui répond à son sourire. effectivement, elle avait eu le temps d'en faire le constat. sauf que rien n'était éternel, personne n'était invincible et elle ne serait pas mécontente de le voir s'en rendre compte un jour.
plus elle y repensait, et plus elle se disait que sur ce canapé, ne restait plus que deux cons qui ne savaient pas se parler. ou qui ne savaient plus, peu importe les formules. et c'était quand même un comble pour deux êtres comme eux qui avaient passé leur vie l'un avec l'autre, et qui avaient presque tout vécu ensemble. j'peux rester ici, cette nuit ? évidemment que tu peux rester. elle souffle, la réponse tombait sous le sens. de toute façon, que pourrait-il leur arriver de plus maintenant ? ils avaient déjà écumé toutes les possibilités. elle se relève direction la cuisine, où elle attrape un verre d'eau qu'elle avale d'un trait. par besoin de remettre en ordre ses idées, comme ses émotions. en vérité, elle n'est pas bien sûre de fermer un oeil cette nuit. pas après l'ouragan qui avait tout ravagé là-haut et au milieu. échec et mat.

_________________
je fais tout de travers, je ne sais pas quoi faire de mes dix doigts en sang. je fous ma vie en l'air, à chercher la lumière et des vrais sentiments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2710-embrace-the-chaos-livia http://savethequeens.forumactif.com/t2766-a-la-folie-livia En ligne
Contenu sponsorisé






hématome (livia) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: hématome (livia)   hématome (livia) - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
hématome (livia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Les drogues sont un défi à l’esprit ▬ Livia
» LIVIA ▼ Bittersweet symphony
» Livia (+) trust me, I'm a pirate
» Please, make it stop † Livia
» HÉMATOMES CROCHUS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS ::  :: boulevard of broken dreams :: versions #7 et #8 :: RPS-
Sauter vers: