Partagez | 
 

  Un jour pour une éternité...Deux possibilités. Ft Silas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Un jour pour une éternité...Deux possibilités. Ft Silas.    Ven 11 Jan - 13:30

Je le sais désormais..Mon coeur t'était destiné.  
Dans la pièce sombre seul le silence lui répond. Il avance dans la pièce encombrer de bric a brac, tables et chaises empilés dans un coin, armoires aux portes béantes, étagères croulant sous le poids d'assittes poussiéreuses. Cette pièce devait être un débarras, il n'en connait l'existence, grâce a Dlahia, c'est drôle. Quand ils ont visités la salle elle avait demandé s'il y avait une autre pièce éventuellement pour se changer ou pour y faire dormir les plus jeunes, ils avaient donc vue cette pièce et une plus proche de la salle principale et c'est cette dernière qui a été aménagé en chambres avec de grand matelas posé sur le sol. Il avancent jusqu'à la fenêtre aux carreaux sales et regarde en contre bas, il y na quelques fumeurs qui brave le froid pour s'en grillé une. Il n'aimerait pas être dehors, il se souvient trop bien de cette nuit glacial qu'il a passé sur le banc en face de Silas avant que ce dernier  le force a rentré, du moins tout juste le temps qu'il se réchauffe un peu avant qu'il rentre, être chez lui, sans lui cela ne l'intéresse pas.  Il suit des yeux les points lumineux d'un avion qui traverse le ciel et s'en va loin.. Maintenant qu'il a un peu de temps il laisse son esprit vagabondait, refaire le film en quelques sortes. Reprendre ses souvenirs et y rajouter les sentiments. Il sourit en repensant à cette soirée au karaoké, assis l'un à côté de l'autre, Lee-han avait noué leurs mains,  il passait son bras sur ses épaules très souvent, il avait même failli s'endormir contre son épaule. Il avait toujours besoin d'un contacte avec lui, un geste, un sourire un bisou sur la joue, sa main dans la sienne.  Combien de fois il c'est appuyer sur son épaule ? Ou l'a t-il enlacer plaquant son dos contre son torse son menton sur son épaule ? Des milliers de fois.. voir plus. C'était tellement naturel chez lui, il ne pensait pas à mal, a rien enfaite il en avait le désir tout simplement. Il se passe une main sur le visage et pose sa main sur la vitre, sa main gauche vierge de son alliance, c'est bien lui de lui avoir volé. Son portable vibre et l'arrache à ses souvenirs.
L'écran créer plus de lumière dans la pièce sombres, Silas arrive, il baisse le regard et il le voit remonter la pente douce est entré dans le bâtiment. Il a dit qu'il devait lui parler, lui dire quelques choses d'important. Mais il doute de plus en plus, il craint de lui faire mal, trop de mal, maintenant un retour en arrière serait si dur.. est-ce possible ? Il sait déjà ce que dirait Silas. Il proposerait tout un tas de solution, des plus farfelues, ou plus macabres sans nul doute. Il soupire, pourquoi cela ne peut-il pas être simple ? L'amour devrait toujours l'être, comme ici où il sait que Silas l'aime et que la réciproque l'est depuis très longtemps, bien avant même que Silas ne découvre ses sentiments, peut-être même qu'il les a déclenchés, vue combien il le collé et le couvrait de mille attentions. Mais cela ne change rien, ici et maintenant la réalité est là, il est marié et il pourrait faire énormément de mal s'il dit ce qu'il ressent. s'il en dit rien il n'y a que lui qui souffrira longtemps très longtemps, lui qui ne voudra pas le revoir, pas le voir avec un autre et heureux. Ses pensées lui sont tellement douloureuses qu'il porte sa main à son coeur comme si cela pouvait soulager ce qu'il y ressent. Il se retourne sur le bruit de la porte qui s'ouvre, au lieu de se calmer son coeur s'enflamme quand la silhouette de Silas apparaît.
Tu n'as pas a t'excuser, c'est moi qui le devrait,
sur beaucoup de choses.. Le plus important c'est que tu sois là Silas.

Il s'avance dans la pièce en évitant une chaise brisée sur le sol pour le rejoindre, il s'arrête à sa hauteur et tend le bras pour faire glisser la porte et la laisser se refermer sur eux deux. Il n'aurait pas dû s'approcher, qu'il soit si proche ses bras ne demandent cas venir l'entourer et le serré tout contre lui. Il glisse ses mains dans ses poches, mais elle tremblent. Il penche le visage et lui demande avec amusement.Tu as troqué mon alliance contre quoi Silas ?Il devrait être en colère, si la situation été normale, il ne l'est pas du tout, même pas pour le prix qu'elle a coûté, il s'en fou. Il pense même qu'il l'aurait seulement porté quand cela était nécessaire et encore. Il peut bien avoir fait ce qu'il veux de son alliance, du moment qu'elle ne les lie pas eux deux, il ne veut pas en porter. Ses mains tremblent tellement qu'il fini par céder à son envie et lève la main pour saisir celle de Silas, en espérant qu'il ne le repousse pas. Il sent sa volonté flanchait, comment pourrait-il le laisser partir loin de lui ? Ne plus avoir de ses nouvelles, ne plus débarqué a n'importe quel heures du jour ou de la nuit. L'imaginer sourire a d'autres, s'abandonner dans d'autres bras que les siens, trouvé l'amour qu'il n'a pas eu la force de lui donné, il baisse son regard fermant ses yeux sur les larmes qui avaient commencé à s'accumuler, il gonfle son torse d'oxygène et relâché la pression, mais cela n'arrange rien, rien ne le pourra, la meilleure façon de résister a la tentation c'est d'y céder. Il redresse le regard et le glisse dans celui de Silas, son ami de longue date et tellement plus encore, il a toujours été plus qu'un simple amis, mais il  réalise maintenant la profondeur de leurs lien. J'ai cru que tu ne viendrais pas, je t'ai attendu jusqu'au dernier moment..Alors...Quand je t'ai vu.. C'était énorme de te voir là tu es tellement beau habillé comme ça...Toujours. J'ai vu la tension qui t'habiter, ton désir de te lever et de dire quelque choses.. surement un truc fou, digne de toi..Tu aurais dû le faire. Peut-être que cela aurait été plus simple, sans nul doute. Il se sent piégé, entres son désir et la raison. Une voix murmure comme pour le tenter.. le coeur a ses raisons que la raison ignore. Son coeur, tout en lui a ces raisons d'aller vers Silas. Mais est-ce encore possible ?! Cède cède dit une petite voix dans son âme.



Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Un jour pour une éternité...Deux possibilités. Ft Silas.    Sam 12 Jan - 20:01

un jour pour une éternité

« I didn’t believe it in this reality I hoped that wasn’t true The world is completely dark I feel suffocated In front of the faded line Stop right there Look at the stained illusion Everything has broken down There’s no utopia, that’s just an escape Now wake up, Wake up, wake up »
Le plus important c’était que tu étais là, et comment c’était le plus important, qu’est-ce qu’il voulait que tu fasses de ses excuses ? Il croyait que tu allais lui dire que tout était oublié, que tu lui pardonnerais tout d’un claquement de doigts ? On n’était pas dans un Disney, la vie n’avait rien à voir avec les histoires de contes de fées ou autres dessins animés. La vie c’était parfois de la merde, mais malgré tout la vie c’était un truc extraordinaire, que tu aimais plus que tout. Même si les choses se passaient rarement comme tu l’espérais, c’était pas si grave. Mais là, le voir autant s’accrocher à toi, c’était au dessus de tes forces. Pourtant, tu étais venu. Il fallait bien que tu lui rendes son alliance… la bonne excuse. Il te demandait d’ailleurs ce que tu en avais fait. Tu pouffas au ton qu’il avait employé. Comment pourrais-tu lui en vouloir indéfiniment ? Bien sûr que tu ne lui avais pas déjà pardonné, il t’avait trop fait de mal pour ça. Mais tu ne pouvais pas lui en vouloir au point de ne plus lui parler, au point de l’ignorer. Tu attrapas à ton tour sa main et posas la bague dans sa paume avant de refermer ses doigts dessus. Elle a juste glissé de ton doigt, qu’est-ce que t’as dit que c’était moi qui l’avait récupérée ?, répondis-tu du même ton amusé. Entre les tiennes, tu sentais sa main trembler. Tu mis longtemps avant de la lâcher. Avant de réaliser que tu la tenais fermement. Tu mis tes mains dans tes poches. Je suis passé réajuster un peu sa taille. Et j’ai vu qu’il y avait une faute d’orthographe à Dahlia, du coup j’ai fait changer ça aussi… Je te laisse regarder. Tu te demandas s’il allait y croire, ou s’il allait aussitôt deviner que tu étais complètement en train de mentir. C’était évident que tu n’aurais jamais dépensé d’argent pour quoi que ce soit en lien avec Dahlia, mais… c’était tout autant évident qu’il n’aurait jamais pu penser que tu irais faire barrer son prénom pour faire graver le tien à sa place. Si quelqu’un tombait sur son alliance et le voyait ? Tu n’en n’avais rien à faire. Ca ne serait pas ton problème. Ni celui de Lee-Han. Ca serait celui de ses parents, qui se croyaient encore au Moyen- ge.

Tu t’approchas un peu plus de lui pour venir essuyer les quelques larmes qui avaient commencées à couler sur son visage. Tu souris. Qu’est-ce que tu aurais voulu que je dise ? Tu aurais voulu que je te fasse une déclaration d’amour devant tes parents, ta famille, celle de Dahlia ? Alors que, comme tu le dis si bien, tu es entièrement hétéro ? Raconte pas de bêtises, Han. Tu retrouvas lentement un visage plus sérieux, ton regard plongé dans le sien. Quelques secondes, il se perdit sur ses lèvres. Tu mourrais d’envie de l’embrasser. Tu détournas le regard pour chasser cette pensée. Bon, il parait que tu as quelque chose de vraiment important à me dire… je t’écoute, déclaras-tu en t’adossant au mur, mains dans les poches.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Un jour pour une éternité...Deux possibilités. Ft Silas.    Dim 13 Jan - 19:14

Je le sais désormais..Mon coeur t'était destiné.  
Il se rend compte seulement maintenant a quel point il se sent toujours plus calme en sa présence, avec lui il à toujours était naturel sans fioriture, il n'en avait pas besoin. Avec les autres ses différents il n'a jamais su vraiment pourquoi, surement son éducation assez strict qui fait qu'il  met sans cesse une barrière entres lui et les autres, jamais avec Silas..?Enfin en ce moment c'est un peu compliqué entre eux. Mais Lee-Han a mis une note de gaieté dans sa voix quand il lui a demandé ce qu'il avait fait de son alliance. Il est vraiment curieux, est-ce qu'il l'a jeté dans un égout ? La vendu ou échangé ? Quand il lui prend la main il croit à un geste de tendresse, mais quand il sent le métal de son alliance dans le creux de sa paume, il ne sourit plus, il n'avait pas vraiment envie de récupérer ce poids trop lourd à porter. Il esquisse un sourire faible à sa réponse.
Oui elle à juste glissé... Je n'ai rien dit du tout, je ne pense pas que Dalhia aurait appréciée de le savoir. Il essayera toujours de la préservait Dalhia, elle n'a pas mérité cela, elle est innocente autant que lui. Sa main ne cesser de trembler, même entre celles de Silas, pourtant il apprécie tellement ce contacte, mais c'était plus fort que toi. Il avait envie de jeter cet anneau, plus encore il avait ce besoin trop puissant de se jeter dans ses bras, de le sentir contre lui, de goûter à nouveau à ses lèvres. quand il y pense à ce baiser qu'ils ont échangés a tout ce qu'il a ressentit à ce moment-là, a ce besoin puissant de lui. Il ramena sa main à lui quand il le relâcha, serrant fort son poings comme s'il pouvait faire disparaître l'anneau. Quoi ? Qu'est-ce qu'il raconte ? Il n'y avait pas de faute d'orthographe il a vu l'alliance, c'est lui qui les a récupères.. Puis quoi lui aider Dalhia ?  Jamais il ne ferait ça.. il... "Attend il .." Il cligne des yeux et lève sa main qui tremble encore plus maintenant, il ouvre sa main doucement l'anneau est là, c'est toujours le même anneau simple. Il c'en saisit entres son pouce et son index et laisse  glissé son regard suivant l'intérieur, son regard suit la ligne qui barre celui de Dalhia, son coeur bat de plus en plus vite quand il voit la gravure au côté de son prénom ses petites lettres qu'il affectionne au delà de tellement de chose, son prénom "Silas" Il redresse le regard ses yeux son humide à nouveau.Soin coeur tonne et les voix qui murmuré tout a l'heure hurler désormais. Il reste la pétrifié en regardant à nouveau les deux prénoms l'un a côté de l'autre, il ne peut détacher son regard de l'inscription. La voix de Silas le ramène à la réalité, il redresse le regard et sans le quitter des yeux il repasse l'anneau à son annulaire. Il est plus léger, cela n'enlève malheureusement pas totalement sa signification, mais de savoir leur deux noms gravé sur l'or lui réchauffe un peu le coeur et alléger le poids sur ses épaules. Il est tellement beau dans la pénombre avec ses mains dans les poches, combien de fois il lui a dit qu'il était canon. Son corps tremble, il ne sait plus quoi faire, il est perdu, il a surtout si peur de faire plus de mal. Un bruit dans le couloir le fait sursauter, il est bien trop sous tension. Instinctivement il s'est rapprocher de lui c'est stupide, quand les pas des mômes s'éloignent et rit de sa stupidité en relevant le regard Silas est là a quelques centimètres de lui.
Une parti de moi me dit que tu as raisons que je dois te laisser partir loin de moi..Que c'est mieux.. pour toi... que tu retrouveras un jour le bonheur que tu mérites.. Je sais que c'est que ce que je devrais faire pour toi.. pour Dalhia.. Je me sens faible Silas et terrifié surtout..Le connaissant Silas va le pourrir après un tel discours et il aurait raison, pour éviter qu'il tente de s'échapper il pose une main derrière lui et fais un pas de plus le bloquant de son propre corps, son regard ne le lâche plus une seule seconde, son souffle il le sent venir caresser son visage. Sa main libre vient frôler sa joue et cette fois il ne regrette pas de porter son alliance depuis qu'il sait que leurs noms y sont gravés. Ses doigts tremblent quand il les glissent sur sa nuque.
J'y arrive pas Silas, je veux pas que tu t'éloignes, je ne le supporterai pas. Je te veux prêt de moi, je veux que tu sois Mien!
Embrasse-moi Silas !

Il s'est encore rapproché de lui sa main et crispé sur sa nuque, il le foudroie d'un regard plein d'amour, de tous ce ressentis qui explose en lui et qu'il ne peut pas contenir, il le sait il n'y arrivera pas, il a besoin de lui, il frôle ses lèvres des siennes comme pour le tenter, il sait qu'il cédera à sa requête et si dans une seconde il ne cède pas lui ne résistera pas, d'ailleurs il s'avance encore l'attirant à lui et se déversant dans ce baiser, toutes ces nuits, ses jours ou son coeur scander doucement son nom mais qu'il ne comprenait pas. Tous ses moments où il cherché ses attentions, il était bien qu'en sa présence. sa main dans la sienne, ou le frôlant, son regard posé sur lui dés que cela était possible, toujours un sourire pour lui, une caresse tendre.. Il l'a aimé à sa façons et il a surtout perdu énormément de temps. Sur ses lèvres il découvre le sens du mot amour.




Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Un jour pour une éternité...Deux possibilités. Ft Silas.    Lun 14 Jan - 8:33

un jour pour une éternité

« I didn’t believe it in this reality I hoped that wasn’t true The world is completely dark I feel suffocated In front of the faded line Stop right there Look at the stained illusion Everything has broken down There’s no utopia, that’s just an escape Now wake up, Wake up, wake up »
Tu pouffas. Qu’est-ce que ça aurait bien pu lui faire, à Dahlia ? Ah, oui, c’est vrai. C’était de l’alliance de son mari dont il était question. Est-ce que tu en avais quelque chose à faire ? Hm… non, absolument rien. Tss. Ce n’était pas demain la veille que tu aurais de l’empathie pour Dahlia. Tu la détestais, elle était adorable, mais tu la détestais encore plus pour ça. Si tu te trompais sur toute la ligne, Lee-Han allait rapidement finir par tomber amoureux d’elle. A force de passer ses journées avec une fille qui avait tout pour être aimée, il ne pourrait pas faire autrement. Surtout qu’elle, elle l’aimait déjà. Tu essayais de te raisonner, mais à chaque fois tu finissais par retourner à tes rêves, à tes illusions. Tu interprétais chacun des gestes de Lee-Han d’une façon te plaisant, détournée de la réalité. Comme quand il vit l’intérieur de son alliance et qu’il releva le regard, larmes aux yeux. Il y avait une explication tout à fait logique, comme par exemple sa tristesse de te blesser autant.

Il commença à parler de la cérémonie, du fait que tu avais failli te lever. Tu ne l’avais pas fait, tu n’avais pas eu la force pour le faire. Et de toutes façons, qu’est-ce que ça aurait changé ? Il ne se serait pas jeté dans tes bras pour autant. Un peu de réalisme. Il se rapprocha en commençant sa tirade. Tu levas les yeux au ciel. Il t’avait vraiment fait venir pour te répéter des choses que tu avais déjà entendu des dizaines de fois ? Quelle perte de temps… Et pourquoi il parlait du mieux à faire pour Dahlia ? Il croyait que tu en avais quelque chose à faire de ce qui était le mieux pour elle ? Tu aurais pu éclater de rire tant c’était évident que non. Ok. Bon, j’y vais, j… Tu suivis du regard sa main se posant à côté de toi pour t’empêcher de partir, interrompant ta phrase. Apparemment, tu allais encore devoir attendre avant d’aller goûter les petits-fours. Tu reposas les yeux sur lui. Il était beaucoup plus près, d’un coup. Euh… Il reprit sa déclaration, au début tout allait bien. Il ne voulait pas que tu partes, ça tu le savais déjà, tu ne comptais même pas le nombre de fois où il l’avait dit, répété. La suite, cependant… tu n’eus pas le temps de dire quoi que ce soit, la sensation de sa main sur ta nuque monopolisant toute ton attention. Tu étais persuadé qu’il plaisantait, il n’y avait pas d’autre explication logique possible. C’est vraiment pas drôle, Lee-Han. Il n’avait pourtant pas l’air de rire.

Ses lèvres frôlèrent les tiennes. Tu n’allais pas pouvoir tenir longtemps comme ça. Tu n’eus pas le temps de penser davantage qu’il se rapprocha, attrapant ta lèvres entre les siennes. Tes jambes commencèrent à trembler. Tu t’agrippas à lui, d’abord au tissu de ses manches, puis en le serrant dans tes bras, commençant à lui rendre son baiser. Tu t’attendais à te réveiller d’un instant à l’autre et lorsque vous dûtes reprendre votre souffle, tu laissas passer à peine une seconde avant de l’embrasser à nouveau, le poussant contre l’autre mur et passant tes mains dans son dos, sous sa chemise. Si ce n’était qu’un rêve, alors autant en profiter autant que possible.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Un jour pour une éternité...Deux possibilités. Ft Silas.    Lun 14 Jan - 18:04

Je le sais désormais..Mon coeur t'était destiné.  
Sans surprise Silas avait répondu comme il s'y attendait, sauf que Lee-Han n'avait pas fini et il devrait rester là. Il ne sait pas s'il fait le bon choix, mais est-ce qu'il y a un bon choix dans la situation où il se trouve ? Non il n'y en a pas quoi qu'il décide quelqu'un souffrira. Alors, oui s'il choisit Dalhia il n'y aura que deux personnes qui souffriront, Silas pendant un temps avant qu'il ne finisse amoureux d'un autre, pour lui ce sera plus longtemps, il ne pourra plus jamais aimer, il devra vivre avec Dalhia et faire semblant. Il doute qu'il puisse un jour l'aimer vraiment, l'affection ce n'est pas aimé. Il fait toutes la différence maintenant, encore plus qu'il est tout proche de Silas que leurs regards s'accroche, que sa main se lève pour effleurer sa peau et se poser sur sa nuque. L'amour est là, juste là il l'a toujours eu sous les yeux et il ne l'a pas savouré comme il aurait dû. Il n'a qu'une vie, une seule pour être celui qu'il veut être, pour aimer comme il le souhaite, pour l'aimer lui. Il penche le visage à sa réponse, mais il ne répond rien ce n'est pas la peine, il préfère le lui montrait. C'est ainsi qu'il a lâché prise sur ses lèvres, que tout en lui ses libérer totalement, ses mains se sont crispées autour de son visage. Il a dévoré ses lèvres d'un baiser si intense, qu'il en tremble de partout. Quand leurs lèvres se séparent Lee-Han le fixe et avant même qu'il lui demande l'embrasser encore. Son dos heurte le mur et le corps de Silas ce pose tout contre le sien le pressant et il renforça cette sensation en l'agrippant pour qu'il soit au plus prêt de lui. Il sent les mains de Silas glissé sur sa peau est un râle lui échappe sur les lèvres douces qu'il embrasse toujours plus.
A bout de souffle, relâche ses lèvres, mais il ne maintient tout contre lui, il tremble et il n'arrive pas à se calmer. Un sanglot l'étouffe soudainement, c'est beaucoup trop, toutes ses sensations qui le traversent, tout ce qu'il a envie à cet instant et la musique qui montent d'en bas, les personnes qui l'attendent..Dalhia.. ses parents, les jumelles.. Sa belle famille. Il voudrait disparaître ou s'enfuir loin. Mais il sait qu'il ne le fera pas, il ne peut pas juste s'enfuir, ce n'est pas lui ça. Il pose sa tête sur le mur derrière lui fixant le plafond une seconde. Il a descendu ses bras et à nouer ses doigts à ceux de Silas.
Je suis marié Silas..Marié.. ils m'attendent tous en bas... Elle m'attend et je  veut être qu'ici.. Tu comprend ou tu crois encore que je plaisante ? Il repose son regard sur le sien et lève leurs mains jointes celle oui il porte l'alliance. Il porte leurs mains à ses lèvres et y pose un baiser pour ensuite le poser contre son torse.C'est ton nom a coter du mien sur cette anneaux, c'est toi que je veux aimer toute ma vie Silas.. Tu entend ? Je te dis que je t'aime... pas seulement  en amitié.... Je t'aime silas.
C'est libérateur de lui dire, mais en même temps c'est terrifiant, car il ne sait pas où il vont tous les deux et quels sera leur avenir. Il va devoir affronter beaucoup de choses, faire souffrir Dalhia et encaisser les reproches de ses parents et le regard hostile du reste de la famille, est-ce qu'il va perdre les restaurants ? Il est déjà à la rue, il devait rendre son appartement dans une semaine et demie. Puis là il va falloir qu'il redescende qu'il mange au côté de Dalhia, il va devoir sourire, danser et sourire encore et après ? Quand tout le monde partira et qu'ils iront...Il ferme son regard. Il ne veut pas y penser pourtant il devrait, d'ici quelques minutes il n'aura pas le choix que de descendre.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Un jour pour une éternité...Deux possibilités. Ft Silas.    Mer 23 Jan - 20:16

un jour pour une éternité

« I didn’t believe it in this reality I hoped that wasn’t true The world is completely dark I feel suffocated In front of the faded line Stop right there Look at the stained illusion Everything has broken down There’s no utopia, that’s just an escape Now wake up, Wake up, wake up »
C’était impossible. Tout dans cette journée te semblait irréel. Comment expliquer tout ce qu’il se passait autrement que par la banale hypothèse du rêve ? Tu allais souffrir à ton réveil. Tu avais l’habitude. Ce n’était pas la première fois que tu rêvais que Lee-Han tombait dans tes bras. Inconscient conscient ou simples espoirs vains ? Qui savait. C’était le principe des rêves ; personne ne pouvait les expliquer avec certitude.

Mais, quand tu sentis ses lèvres sur les tiennes, ce contact que tu réclamais tant, tu perdis pieds. Tu désiras ne jamais te séparer de lui, l’embrasser pour toujours. Juste l’embrasser, serait déjà tellement. Ton esprit était vide, tout ton être était concentré sur les sensations de ton corps. Les battements de ton coeur, du sien, tes jambes faiblissantes, le tissu de son costume, la texture de sa peau, de ses cheveux sous tes doigts, ça t’enivrait. Tu te sentais encore plus soûl qu’avec la vana tallin de ce midi. Tu avais envie de lui retirer cette veste, cette chemise, qui t’empêchaient de le sentir davantage contre toi. Tu l’aurais volontiers traîné dans ta voiture ou bien chez toi, mais c’était impossible. L’espace d’un instant, tu avais espéré. L’espace d’un instant, tu avais tout oublié. Mais en un instant, il t’avait ramené à la réalité, transperçant ton coeur d’un coup de sabre.

Tu ne pouvais pas faire autrement qu’être incapable de croire entièrement à ses paroles. C’était trop impossible, trop inattendu, trop… trop tout. Ses mots te faisaient toujours plus mal, tu avais rarement ressenti quelque chose d’aussi insupportable. Tu collas ton front contre son épaule. Tu ne pouvais plus soutenir son regard, c’était trop dur. Si tu continuais, tu allais à ton tour éclater en sanglots. Tu n’allais peut-être pas rester, après que vous seriez redescendus. Tu allais avoir une salle tête, tu ne serais pas capable de gérer les questions. Tu ne serais pas capable de dire que tu avais pleuré car tu étais heureux d’enfin voir ton meilleur ami marié avec une femme si merveilleuse. Rien que l’idée de le faire… ton corps montrait son opposition. Tu pensais réussir à te retenir de réellement partir en crise de larmes, mais les dernières paroles de Lee-Han t’achevèrent. Comment pouvait-il dire ça ? Avait-il conscience du mal qu’il te faisait ? Tu le repoussas. Est-ce que tu as conscience du temps depuis lequel on te le répète ? Ta douleur s’entendait dans la faiblesse de ta voix. Tu le regardais, en larmes, te retenant pour ne pas sangloter trop bruyamment. Tu pris ton visage dans tes mains et quelques profondes inspirations pour tenter de te calmer. Tu partis contre le mur opposé, t’y laissa glisser. Tu entouras tes genoux repliés contre ton torse de tes bras, posas ta tête contre le mur. Ton regard fixait le sol. Tu aurais mieux fait de ne jamais me dire ça, Han, soufflas-tu, gorge serrée.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Un jour pour une éternité...Deux possibilités. Ft Silas.    Mer 30 Jan - 16:40

Je le sais désormais..Mon coeur t'était destiné.  
Comment tout a pu basculer d'un seul coup, il a tellement redouté de lui avouer ce qu'il ressentait, tant de scénario lui on traversé l'esprit. Il savait qu'il y avait beaucoup de risque à lui avouer, car c'était la voix la plus difficile pour tous le monde, pas juste pour eux. Néanmoins, c'était trop fort, il ne pouvait pas garder cela pour lui, c'était là prêt a explosé, il fallait que cela sorte, il avait ce besoin de le tenir contre lui de l'embrasser a s'en bousillé les lèvres. Il reste appuyer contre le mur comme un pantin malheureux. Il se fait à nouveau repousser ce sentiment il le connait trop bien et cela recommence et il en est toujours la cause. Il le regarde et il ne sait pas quoi lui répondre, oui ses potes les ont toujours surnommés les amoureux, toujours on lui demandait s'il n'était pas un peu amoureux de Silas et à chaque fois il répondait que non c'était juste une très forte amitiés. Il ne voulait pas y croire, il avait peur et cela lui coûte cher aujourd'hui.
Oui je sais, je suis désolé.
Voilà tout ce qu'il trouve à dire, il aurait dû fermer sa gueule, il soupire et il le suit des yeux quand il va se laisser tomber contre le mur opposé à lui, dans la pénombre la scène est encore plus triste et lui sert encore plus le coeur. L'entendre pleurer était très douloureux, mais ce sont ses mots qui firent plus de dégâts en lui. Il aurait peut-être dû en effet. Non, c'est impossible, il aurait fini par craquer, il serait aller le voir encore et encore, il n'en aurait plus dormi la nuit, il aurait eu encore plus besoin de sa présence et ils auraient encore plus souffert. Il n'a jamais réussi à s'éloigner trop longtemps de lui, doucement il se rapproche et s'accroupis, posant ses mains sur ses genoux repliés.J'y ai pensé Silas.. comme tu le disais, tu aurais retrouvé ...quelqu'un..Dalhia serait heureuse et Moi... Je... n'aurais eu que ce que je mérite.
Que faire ? Descendre main dans la main avec Silas dire haut et fort que c'est lui qu'il aime et partir ... Il ne peut pas faire ça, pas ainsi. Oui il en meurt d'envie, mais ce n'est pas dans sa nature de faire du mal volontairement, il doit trouver un moyen, une méthode pour.. Pour quoi faire ? Divorcé ? Mais ne pas perdre l'estime de ses parents et aussi les restaurants, il s'en occupe, mais ils ne sont pas à lui, il peut tout perdre, mais en contre partie il aura l'amour, il redresse le visage et vient posa sa main sur la joue de Silas.
Il se redresse d'un seul coup la porte vient de s'ouvrir, son coeur vient de faire un arrêt douloureux. La pression ne désemplit pas alors qu'il voit dans l'encadrement de la porte sa jeune soeur. Il baisse les yeux vers Silas et traverse la pièce en espérant que ses yeux ne soient pas trop rougit. Qu'est-ce qui se passe ?Rien..enfin.. heu..Dahlia te cherche et maman aussi..Heu.. Ca va Lee ? Je vais venir...encore une minute s'il te plait. Il évite le regard de sa soeur, tenant la porte, c'est bien la première fois qu'il n'a qu'une envie ses foutre dehors l'une des jumelles. Elle se penche et regarde Silas et revient vers lui, sa main le fait sursauter quand elle lui saisit le menton.
Prend le temps qu'il faudra Lee, je m'occupe de tout.
Elle se retourne et revient, elle se dresse et passe ses bras sur son cou lui chuchotant doucement à l'oreille.Avec Ji-ul ont a toujours su, je ne sais pas ce que tu comptes faire, mais nous on est avec toi. Elle lui claque un baiser sonore sur la joue et lui retire la porte des mains il est figé sur place, elle lui sourit et la porte se referme. Qu'est-ce qu'il vient de se passer là ? Même les jumelles savent ? Il cligne des yeux des larmes lui brouillent la vue.. Et Dalhia ? Non impossible ? Il se passe les mains sur les yeux et d'un pas décidé il revient vers Silas le forçant à se lever.Ecoute-moi bien. Oui je te l'ai dis et oui cela complique tout.. Mais, je ne peux pas me taire, je ne peux plus.. Je ne sais pas quoi ni comment faire, ni même si je ne vais pas tout perdre dans cette histoire. Mais je t'aime Silas et j'ai besoin de toi.
Il encadre son visage en larme et vient poser ses lèvres sur les siennes. Il relâche ensuite son visage ses lèvres et recule d'un pas, son beau visage est ravage par les larmes et l'incertitude, mais son regard brille d'une détermination nouvelle. Je ne t'oblige pas à rester, moi pour l'instant je n'ai pas le choix, je ne veux pas rendre malheureux plus de gens. Mais ne me ferme pas ta porte Silas..



Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un jour pour une éternité...Deux possibilités. Ft Silas.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un jour pour une éternité...Deux possibilités. Ft Silas.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Une question pour le prix de deux ! ( Je blague)!
» Un trait légendaire remis au goût du jour pour le Chasseur
» Besoin d'aide pour -peut être- deux futurs membres *-*
» Un mauvais jour pour gagner de l'argent. [PV : Lyn/Mel']
» Un beau jour pour la Dame aux corbeaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS ::  :: boulevard of broken dreams :: versions #7 et #8 :: RPS-
Sauter vers: