Partagez | 
 

 baby sitting gone wrong (nate)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


avatar


/ avatar : jack falahee.
/ crédits : amor fati queen ♥ (av) HOODWINK bb ♥ (crackgifs) tumblr (gifs) old money (signature)
/ autres personnages : camille (timmy) slade (s. stan)
/ nombre de messages : 410
/ cartes en main : 905

/ âge : 28
/ statut : de nouveau en couple avec nate. bouffée d'oxygène.
/ occupation : professeur des écoles, formateur de quelques temps de la nouvelle génération.
/ zone du queens : le queens traditionnel avec elisa, la jumelle fusionnelle.
/ beau bordel :
(on) elisaroméoromyfratrienate (10)family

(off) natenate (2)nate (3) fbnate (4)nate (5)nate (6) fbnate (7)nate (8)nate (9)

MessageSujet: baby sitting gone wrong (nate)   Mer 2 Jan - 14:10

tu te pinces les lèvres, amusé par le message de détresse envoyé par nate, visiblement seul avec jimmy et un peu débordé par l'enfant de quatre ans. un sourire se dessine sur le coin de tes lèvres, tu relèves la tête en entendant la voix d'elisa qui se fout de ta gueule, te demandant s'il s'agit bel et bien du brun. tu hausses les épaules. ouai, il est en galère avec son neveu qu'il garde. tu souffles. tu lui as déjà parlé de jimmy, c'est un peu comme un neveu pour toi aussi, après tout. t'es resté proche de romy, même si c'est la frangine de nate, même si ça a été compliqué de laisser ce dernier partir il y a quatre ans, mais sans doute que vous avez été là l'un pour l'autre, t'en sais trop rien. vous êtes restés assez proche et c'est bien différent de la période ou tu as commencé à sortir avec son frère. vous ne vous entendiez pas si bien que ça et parfois, ça te fait doucement sourire. comme quoi les relations évoluent avec le temps, il faut savoir grandir un peu, tant toi que la jeune femme. tu te mords l'intérieur de la joue et termines ton repas avant de débarrasser et d'aller t'habiller un peu plus convenablement qu'avec le vieux jogging que tu portes. tu optes pour un jean et un pull assez épais et chaud, pour palier au froid hivernal qui est tombé sur new york depuis plusieurs semaines déjà. un long soupir t'échappe, tu te prépares rapidement avant de venir déposer un baiser sur la joue de ta jumelle, quittant rapidement l'appartement. tu te mords l'intérieur de la joue et soupires un peu face au froid extérieur. tu serais bien resté au chaud dans l'appartement, mais bon. rejoindre nate est aussi une de tes motivations, tu dois l'avouer. vous vous êtes vu il y a quelques jours, pour la nouvelle année, puisqu'il a décidé de venir s'incruster, mais sinon, pas vraiment, ces derniers jours. tu te pinces les lèvres un instant.

tu ne mets pas bien longtemps pour rejoindre l'appartement de romy, les rues sont assez calme et tu ne mets pas trop de temps pour trouver une place et te garer. tu ranges les clés de ta voiture dans ta poche et retiens un petit soupir, grimpant les quelques escaliers avant de venir toquer doucement à la porte de l'appartement. t'essayes d'imaginer dans quelle situation tu vas retrouver nate, et ça te fait un peu rire. parce que tu connais bien jimmy et que tu le sais capable de faire tourner son oncle en bourrique pour avoir ce qu'il veut. et tu ne peux t'empêcher de penser à ce futur inexistant, ou il aurait pu s'agir de votre fils. et non pas de celui de la sœur de nate. tu retiens un petit soupir. ouai, t'aimes les gosses et tu veux des gosses, dans un futur qui semble assez lointain pour le moment, parce qu'avec le brun, c'est encore un peu trop étrange, un peu trop bancal pour le moment. loin de votre relation d'il y a quatre ans. tu fermes les yeux un court instant, avant d'entendre un peu de bruit dans l'appartement. tu te redresses et esquisses un sourire en te retrouvant face à nate. hey toi. tu souffles en venant lui voler rapidement un baiser, avant d'entendre jimmy débarquer en courant. tonton gagaaa !! un petit rire t'échappe et tu te baisses juste à temps pour intercepter le petit, le prenant dans tes bras et te redressant un peu en le portant. ce n'est que maintenant que tu remarques les traces de peinture sur son visage et ses cheveux encore humides, lançant un regard interrogateur à nate, malgré son air dépité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2083-et-embrasse-moi-encore-a-nouveau-gabin http://savethequeens.forumactif.com/t2174-even-my-phone-misses-your-call


avatar


/ avatar : Bill Skarsgard
/ crédits : alittlebitofrain
/ nombre de messages : 221
/ cartes en main : 434

/ âge : 27
/ statut : en couple avec son ex
/ occupation : analyste en assurance et prévention pour une boite européenne-internationale
/ zone du queens : le Queens vert avec sa grande sœur et son neveu de 4 ans
/ beau bordel : En cours : Romy, Shiloh, Elisa, Romy-Mia-Gabin, Miles, Curtis, Gabin #10 FB

Terminés : Gabin, Gabin #2, Gabin #3 FB, Gabin #4, Gabin #5, Gabin #6 FB, Gabin #7, Gabin #8, Gabin #9

MessageSujet: Re: baby sitting gone wrong (nate)   Mer 2 Jan - 18:20


En vérité, ça sentait peut-être mauvais depuis le début. C’était peut-être un signe annonciateur, Nate aurait peut-être dû se méfier, ce regard incendiaire quand il est arrivé le chercher à la garderie de l’école, passé 18h. Mais il a fait ce qu’il a pu, prévenu seulement deux petites heures plus tôt par Romy qu’elle ne serait pas là de la soirée et est-ce que tu veux bien aller le chercher tu m’en dois une. Il lui en doit plusieurs, ouais, il en est bien conscient. Après quatre ans à n’avoir jamais pu la dépanner comme ça ou l’aider avec ce gosse de quelque façon que ce soit. Pourtant dans la voiture, Jimmy a été relativement calme. À l’appartement, il a tout de suite demandé à faire de la peinture et Nate lui a sorti tout le matériel plus que volontiers, c’est déjà ça de pris en moment calme. Pas que ça l’ennuie tant que ça de jouer aux pirates debout sur le canapé mais après la journée qu’il vient de se taper, il a plutôt envie de s’affaler dedans. Et ok, peut-être qu’en voulant se reposer les yeux cinq minutes, il s’est un peu endormi. Parce qu’en tout cas, tout à coup, Jimmy avait de la peinture jusque dans ses cheveux blonds comme un jeune cool à Tomorrowland. « Nate, regarde ce que j’ai fait. », il a dit, un air de défis sur le visage, brandissant une feuille recouverte de peinture et de paillettes, presque autant qu’il n’y en avait sur sa peau. « Ça c’est maman. », il a expliqué consciencieusement, posant le doigt sous la forme vaguement humanoïde. « Ça c’est tonton Gaga, à côté c’est toi et là c’est Héra. » Famille hétéroclite et sans papa. Au moins, il est sur le dessin. Tout comme tonton Gaga. Nate ne s’y fait toujours pas, à ce surnom et au fait que Gabin ait été assez présent dans sa vie pour devenir un tonton. C’est ce qu’il serait devenu d’office s’ils étaient restés en couple mais là, avec les quatre ans de rupture, c’est vraiment étrange. Un peu surréel. « Putain mais Jimmy t’en a foutu partout. » Certainement pas la réponse espérée par le gosse qui fronce les sourcils, déçu qu’on ne lui dise pas que son dessin mérite d’être exposé au Louvre.

Nate se lève et commence à ranger le bordel sur la table. Heureusement, rien qui ne soit rattrapable avec un peu de savon. « Bon c’est pas grave, on va prendre un bain maintenant. Sinon maman va criser. Va faire couler l’eau. » Ça a eu l’air de plaire à Jimmy qui a couru vers la salle de bain en faisant des espèces de cri de pirates. Et c’est là que ça a vraiment dégénéré. Insupportable, il a crié quand son oncle a voulu lui laver les cheveux et lancé de l’eau sur lui, noyant toute la salle de bain. Il a fini par s’enfuir du bain avant d’être propre ou sec, préférant courir nu dans tout l’appartement, s’amusant de voir Nate lui courir derrière. Et Nate, il sait pas que dans ses cas-là, le mieux c’est encore de les laisser filer. Il a pas l’habitude des gamins. « Reviens au moins mettre ton pyjama ! » Il s’est enfin arrêté et il a secoué la tête. « Non. Le costume de superman. » Après quelques minutes de débat – surtout constituées des cris de Jimmy – Nate a fini par le laisser mettre son costume de superman. Pas du tout optimal pour dormir mais putain, si ça peut le faire taire. Sauf que ça ne l’a pas calmé du tout et quand Nate a réalisé qu’il devait encore nourrir le petit monstre et le mettre au lit, il a décidé d’appeler tonton Gaga à la rescousse, lui envoyant un SMS alarmé.

Quelques minutes plus tard, quelqu’un toque enfin à la porte et Nate se précipite d’aller ouvrir. « hey toi. » Gabin dépose un rapide baisé sur ses lèvres et Nate n’a même pas le temps de dire quoi que ce soit que superman débarque en courant et en hurlant, fonçant droit sur son tonton. « Tonton gagaaa !! » Ce dernier rit, visiblement heureux de le voir – ce qui semble presque inexplicable à Nate qui n’en peut plus du gamin – et le prend dans ses bras avant de lui lancer un regard interrogateur. Nate laisse échapper un long soupire las en fermant la porte derrière eux. « Merci d’être venu. Je sais pas ce qu’il a, d’habitude on s’entend bien mais aujourd’hui, y a rien qui va. Le bain a plus ou moins été un échec, comme tu peux le voir. » Aux marques de peinture qui auraient dû disparaître, quoi. Toujours surexcité, Jimmy se met à remuer dans les bras de Gabin. « On joue à cache-cache ? » Nate regarde sa montre. « Non on va manger là. » Sinon Jimmy ne sera jamais au lit avant 20h30, dernier délai accordé par Romy, heure officielle de la libération. « Non !! On joue, on joue, on joue, on joue... » On dirait qu’il s’est fait deux-trois lignes de coke tellement il déborde d’énergie. Malgré avoir passé toute la journée à l’école. Y en a qui ont de la chance putain. « Euh, bon, Gab t’es chaud pour une partie de cache-cache ? », il soupire. Jimmy pousse des cris de victoire. Peut-être qu’il cède trop vite. Le plan c’est de le fatiguer pour avoir la paix, ça marche bien d’habitude. Mais d’habitude y a sa mère pour faire régner le calme quand elle en a marre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2246-de-gosse-de-riche-a-la-rue-nate http://savethequeens.forumactif.com/t2270-j-ai-pas-grandi-pour-sauver-le-monde-nate


avatar


/ avatar : jack falahee.
/ crédits : amor fati queen ♥ (av) HOODWINK bb ♥ (crackgifs) tumblr (gifs) old money (signature)
/ autres personnages : camille (timmy) slade (s. stan)
/ nombre de messages : 410
/ cartes en main : 905

/ âge : 28
/ statut : de nouveau en couple avec nate. bouffée d'oxygène.
/ occupation : professeur des écoles, formateur de quelques temps de la nouvelle génération.
/ zone du queens : le queens traditionnel avec elisa, la jumelle fusionnelle.
/ beau bordel :
(on) elisaroméoromyfratrienate (10)family

(off) natenate (2)nate (3) fbnate (4)nate (5)nate (6) fbnate (7)nate (8)nate (9)

MessageSujet: Re: baby sitting gone wrong (nate)   Mer 2 Jan - 19:31

avant que nate ne t'ouvre, tu t'attends vraiment au pire. parce qu'il t'a parlé d'un bain qui a échoué. tu te pinces les lèvres un instant, retiens un petit soupir et viens glisser tes doigts dans tes cheveux avant de toquer. tu te mords l'intérieur de la joue et esquisses un sourire quand nate vient t'ouvrir. il t'a manqué, même si ça fait seulement quelques jours que tu ne la pas vu. tu ne peux t'empêcher de venir lui voler un baiser avant que jimmy ne débarque comme une fury dans l'entrée, pour te sauter dans les bras. tu fermes les yeux en le réceptionnant, riant un peu. salut, petit monstre. tu esquisses un petit sourire. je suis pas un monstre. que le gamin souffle avec une moue adorable sur les lèvres. tu viens ébouriffer ses cheveux. de jimmy et te pinces les lèvres un instant, avant de lancer un regard interrogateur à nate en remarquant la peinture sur le visage de l'enfant, jusqu'à dans ses mèches blondes. merci d'être venu. je sais pas ce qu'il a, d'habitude on s'entend bien, mais aujourd'hui, y'a rien qui va. le bain a plus ou moins été un échec, comme tu peux le voir. tu retiens un petit soupir et jimmy s'agite dans tes bras. tu fronces un peu les sourcils face à l'enfant. on joue à cache-cache ? tu l'observes de longues secondes, avant de relever la tête vers nate. tu sais pas trop quoi dire, encore, et tu dois avouer que ça te fait doucement rire de voir le brun en galère. non on va manger là. non !! on joue, on joue, on joue, on joue... tu ne peux t'empêcher de lever les yeux au ciel un instant, un sourire sur le coin des lèvres malgré tout. tu viens reposer jimmy sur le sol, bien trop excité à ton goût. nate termine par craquer et un petit soupir t'échappe. euh, bon, gab t'es chaud pour une partie de cache-cache ? tu fermes les yeux un instant en entendant les cris de l'enfant et tu le laisses partir vers le salon. tu viens remettre ton haut en place. wow, intense. tu te contentes de souffler en te pinçant les lèvres. tu t'approches un peu de nate et viens glisser tes doigts dans ses cheveux pour essayer de le recoiffer un peu. faut vraiment que t'arrête de céder, c'est le bordel déjà. tu souffles avec une moue, lui volant un baiser. ah, j'ai déjà mangé par contre. tu ajoutes en retenant un petit soupir, haussant les épaules. tu termines par te tourner vers le salon ou jimmy est toujours surexcité. un nouveau soupir t'échappe et tu t'approches de l'enfant - habillé en superman, d'ailleurs. encore un échec du brun. t'aimes pas être le mauvais flic, mais jimmy, c'est un peu comme un gosse pour toi, et t'aime pas quand les gosses sont surexcité comme ça. y'a des heures pour l'être, et des heures pour être un peu plus calme en vue de l'heure du couché qui arrive bien malgré tout. jimmy, viens là. tu souffles en venant t'asseoir sur le canapé, tandis que la tête blonde s'approche de toi. tu viens éloigner ses cheveux de son front. il est tard pour jouer, tu sais. l'enfant commence à protester et tu fronces un peu les sourcils, pour l'en dissuader. regarde, il fait nuit dehors et maman va bientôt rentrer. tu ne voudrais pas qu'elle soit fâchée parce que tu n'es pas en pyjama et encore tout énervé ? le petit fait non de la tête et tu soupires un peu. tu observes un instant autour de toi, c'est vraiment le bordel. alors on va aller mettre le pyjama et te débarbouiller, d'accord ? comme ça, tu seras tout beau pour le retour de maman. tu ajoutes avec un petit sourire, te mordant l'intérieur de la joue et l'observant un instant. le petit te regarde de longues secondes, l'air dépité. aller, va chercher tes habits, j'arrive. tu souffles. et étonnamment, jimmy écoute et se dirige vers sa chambre, toujours excitée, mais déjà un peu plus obéissant. tu te pinces les lèvres un instant et l'observes s'éloigner. tu l'adores, ce gosse, mais c'est vrai que quand il veut, il a vraiment beaucoup d'énergie. tu te redresses et t'approches de nate, un petit sourire au coin des lèvres. tu viens glisser tes bras autour de sa taille et reviens l'embrasser tendrement. c'est pas si compliqué pourtant. tu souffles, te fichant un peu de lui, venant caresser sa joue tendrement. mais en même temps, tu comprends un peu la situation. sans doute que jimmy essaye de tester son oncle, ses limites. les enfants sont toujours comme ça, de toute manière. tu le sais bien, c'est la même chose à la rentrée, les gosses essayent de te tester et tu prends toujours garde à être strict avec eux, les enfant comprenant bien au fil de l'année que tu n'es pas méchant. avec jimmy non plus, tu ne l'es pas. tu as simplement plus d'autorité que ton petit ami. pour le moment du moins.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2083-et-embrasse-moi-encore-a-nouveau-gabin http://savethequeens.forumactif.com/t2174-even-my-phone-misses-your-call


avatar


/ avatar : Bill Skarsgard
/ crédits : alittlebitofrain
/ nombre de messages : 221
/ cartes en main : 434

/ âge : 27
/ statut : en couple avec son ex
/ occupation : analyste en assurance et prévention pour une boite européenne-internationale
/ zone du queens : le Queens vert avec sa grande sœur et son neveu de 4 ans
/ beau bordel : En cours : Romy, Shiloh, Elisa, Romy-Mia-Gabin, Miles, Curtis, Gabin #10 FB

Terminés : Gabin, Gabin #2, Gabin #3 FB, Gabin #4, Gabin #5, Gabin #6 FB, Gabin #7, Gabin #8, Gabin #9

MessageSujet: Re: baby sitting gone wrong (nate)   Mer 2 Jan - 21:22


Gabin a l’air amusé par la situation. Ça le fait un peu chier, Nate, de perdre le contrôle sur la situation mais au moins son mec a l’air confiant. C’est déjà ça. Parce que ça Gabin n’est pas du genre à se marrer quand la maison prend feu. S’il sourit c’est que tout n’est pas perdu. Même avec un Jimmy surexcité comme ce soir. Face auquel Nate cède facilement. Il n’a pas l’habitude. Dans son monde, on ne demande pas des trucs pour tester les adultes. On demande des trucs parce qu’on en a vraiment besoin. Mais il découvre que les enfants ne fonctionnent pas de la même façon. Une fois reposé par terre, Jimmy s’enfuit vers le salon, toujours en train de courir. Putain, s’il pouvait drainer l’énergie de ce gosse d’une façon ou d’une autre, il le ferait. « wow, intense. » Nate acquiesce, las. Il sourit quand Gabin passe ses doigts dans ses mèches pour les recoiffer. Ça fait du bien, un peu de douceur, après les cris stridents du gosse. « faut vraiment que t'arrête de céder, c'est le bordel déjà. » Suite à ce reproche, il a droit à un baiser alors il ne proteste pas. D’autant plus, qu’il se doute qu’il a raison. C’est peut-être bien un peu comme un clébard, un gosse. Si on commence à céder, c’est de pire en pire. Comme ce soir, quoi. « ah, j'ai déjà mangé par contre. » Nate soupire, à la pensée de la tâche surhumaine que ça va être de faire manger le petit monstre. « Mais pas Jimmy, malheureusement. » Et il ne peut quand même pas l’envoyer au lit sans manger. Le pauvre amour est en pleine croissance. Nate aurait été capable de lui filer des bonbons, pour être sûr qu’il ait avalé quelque chose avant de s’endormir. Mais le sucre ne l’aurait sûrement pas aidé à s’endormir.

Heureusement Gabin est là pour l’aider. D’ailleurs, il le regarde, appuyé contre le chambranle de la porte, quand il s’adresse au gamin pour essayer de le calmer. « jimmy, viens là. il est tard pour jouer, tu sais. regarde, il fait nuit dehors et maman va bientôt rentrer. tu ne voudrais pas qu'elle soit fâchée parce que tu n'es pas en pyjama et encore tout énervé ? » Ça a plutôt l’air de fonctionner. Jimmy a l’air touché par la raison. Nate ferme un peu les yeux, appréciant le silence, toujours pas tout à fait certain qu’il a envie de continuer à habiter dans le même appartement que superman. « alors on va aller mettre le pyjama et te débarbouiller, d'accord ? comme ça, tu seras tout beau pour le retour de maman. aller, va chercher tes habits, j'arrive. » L’impossible se produit alors : Jimmy obéit et file dans sa chambre. Reste à prouver que c’est vraiment pour aller chercher son pyjama mais c’est déjà une putain d’avancée. Nate fronce légèrement les sourcils en le suivant du regard, jusqu’à ce que Gabin vienne passer ses bras autour de lui. Il répond à son baiser avec tout autant de tendresse, passant une main dans sa nuque, l’autre dans son dos pour le presser un peu contre lui. C’est fou comme ça l’apaise. « c'est pas si compliqué pourtant. » Il le regarde dans les yeux, souriant un peu alors qu’il lui caresse la joue. « Oh ça va, hein. » Son sourire s’agrandit un peu. « Y a un gosse de quatre ans qui a débarqué dans ma vie y a deux mois, tu peux comprendre que j’sois un peu perdu, non ? » Jimmy est le premier gamin auquel il adresse la parole depuis qu’il n’en est lui-même plus un. Alors, ouais, même s’il a pu observer un peu Romy, il est franchement désemparé. Sa connaissance de l’éducation se résume plus ou moins à Rousseau, cet imbécile qui disait qu’ils naissaient bons et qu’il fallait donc tout les laisser faire. Il a de la chance d’être mort, ce con, parce qu’il la lui aurait bien foutue au cul son éducation négative. « Heureusement que t’es là, en tout cas. » Il l’embrasse une nouvelle fois, le serrant brièvement un peu plus fort avant de le lâcher. « Tu voudrais bien le mettre en pyjama pendant que je prépare les macaronis ? » Romy l’a prévenu que c’était le repas prévu pour ce soir. Heureusement qu’en plus d’être facile à faire, c’est un des plats préférés du gosse, avec les fish sticks. Ça devrait leur faciliter un peu la tâche au moment de le faire manger. Le fait qu’il soit déjà ‘si tard’ et que le repas ne soit pas prêt lui fait réaliser à quel point sa sœur a du mérite. Putain, ça a pas dû être facile tous les jours de s’occuper de tout, toute seule.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2246-de-gosse-de-riche-a-la-rue-nate http://savethequeens.forumactif.com/t2270-j-ai-pas-grandi-pour-sauver-le-monde-nate


avatar


/ avatar : jack falahee.
/ crédits : amor fati queen ♥ (av) HOODWINK bb ♥ (crackgifs) tumblr (gifs) old money (signature)
/ autres personnages : camille (timmy) slade (s. stan)
/ nombre de messages : 410
/ cartes en main : 905

/ âge : 28
/ statut : de nouveau en couple avec nate. bouffée d'oxygène.
/ occupation : professeur des écoles, formateur de quelques temps de la nouvelle génération.
/ zone du queens : le queens traditionnel avec elisa, la jumelle fusionnelle.
/ beau bordel :
(on) elisaroméoromyfratrienate (10)family

(off) natenate (2)nate (3) fbnate (4)nate (5)nate (6) fbnate (7)nate (8)nate (9)

MessageSujet: Re: baby sitting gone wrong (nate)   Mer 2 Jan - 22:48

évidemment que ça t'amuse, de débarquer et de voir nate complètement dépassé par la situation et par le comportement de son neveu. mais en même temps, ça ne t'étonne pas franchement. les gamins veulent toujours tester les adultes qu'ils ont en face d'eux, voir jusqu'où vont les limites. et visiblement avec le brun, elles ne vont pas très loin. jimmy se dirige vers le salon et tu profites de ce petit moment pour venir serrer nate contre toi, venant l'embrasser. tu fermes les yeux et soupires d'aise contre le brun. ça te fait du bien, t'aimerais bien pouvoir rester comme ça, mais bon. tu te contentes de venir le recoiffer, parce qu'il ne ressemble pas à grand chose. mais pas jimmy, malheureusement. un petit rire t'échappe. ça va aller t'en fais pas. tu souffles en caressant sa joue du bout des doigts, avant de lui voler un dernier baiser et de te diriger ensuite vers le salon ou tu viens t'asseoir pour être à la hauteur du garçon. tu prends toujours soin à te mettre à leur hauteur quand tu parles aux enfants. tu lui expliques qu'il est tard et que romy ne serait pas très contente de le trouver dans cet état en rentrant. le garçon semble comprendre, et même toi, t'as du mal à y croire, que ce soit si facile. tu soupires un peu en l'observant partir vers sa chambre. tu te pinces les lèvres. tu retournes vers nate avec un petit sourire, le taquinant un peu tandis qu'il vient caresser ta joue. tu fermes les yeux et le garde contre toi. oh ça va, hein. tu ris un peu, et viens lui voler un petit baiser. y'a un gosse de quatre ans qui a débarqué dans ma vie y'a deux mois, tu peux comprendre que j'sois un peu perdu, non ? tu hoches la tête en restant encore un peu contre le brun, tes bras autour de sa nuque, fourrageant ses cheveux du bout des doigts. je sais. les enfants essayent de tester les limites, c'est normal. mais faut pas que t'aies peur de t'imposer, il ne t'en voudra pas parce que tu lui dis non. enfin, sur le moment si, mais c'est mieux pour lui que de le laisser tout faire. regarde ou ça mène. tu souffles avec une moue, caressant doucement son dos. tu bosses avec des enfants au quotidien, t'as l'habitude maintenant, et tu sais les gérer. tu te pinces les lèvres et hausses un peu les épaules. heureusement que t'es là, en tout cas. tu voudrais bien le mettre en pyjama pendant que je prépare les macaronis ? tu hoches la tête et esquisses un sourire en lui volant un dernier baiser. va donc cuisiner et ranger un peu le bordel, je m'en occupe.

tu souffles avec un sourire, avant de te diriger vers la chambre du petit, un peu distrait dans sa mission. aller jimmy, on va aller se changer à la salle de bain. tu souffles en récupérant les vêtements. tu laisses le garçon se diriger vers la pièce en question et tu soupires un peu face au bordel. évidemment. tu viens attraper un gant de toilette que tu humidifies, faisant signe à jimmy de s'approcher après t'être assis sur le bord de la baignoire. tu viens nettoyer doucement son visage. dit gabin tu te mords l'intérieur de la joue mm ? tu souffles en relevant un peut la tête du garçon pour t'occuper d'une nouvelle tâche de peinture. tonton nate, tu le connais depuis longtemps ? tu hoches la tête et te pinces les lèvres. oui, depuis longtemps. avant ta naissance, tu sais. tu souffles en riant un peu, t'as l'impression d'être vieux en disant ça, c'est fou. c'est ton amoureux ? tu t’immobilises un instant dans tes mouvements, observant l'enfant de longues secondes. vous vous êtes fait un bisou. maman dit que c'est les amoureux qui se font des bisous. tu esquisses un petit sourire. oui, c'est mon amoureux. tu souffles finalement en terminant de le débarbouiller. pourquoi tonton nate il vit ici alors ? tu hausses un peu les épaules, attrapant le peigne pour le coiffer un peu. c'est compliqué, tu sais. tonton nate il était dans un autre pays, maman t'as dis ? le petit hoche la tête. et ta maman et tonton nate, ils s'entendent pas très bien avec leurs parents, alors tonton nate il est venu demander à sa sœur, quand il est revenu. tu comprends ? il faut qu'il trouve un chez-lui aussi. mais c'est difficile parfois. tu essayes d'expliquer doucement au petit, qui semble réfléchir à la question. tu demanderas à tonton nate, d'accord ? aller, lève les bras. tu soupires un peu et le laisses se changer rapidement. voilà, tout beau, tout propre pour aller manger. tu souffles en esquissant un sourire, le laissant retourner au salon, le suivant de près. tu veux regarder un peu les dessins animés pendant que je prépare le repas avec tonton nate ? tu demandes, et jimmy acquiesces, évidemment. tu le laisses se caler dans le canapé et allumes la télévision. tu te mords l'intérieur de la joue et soupires un peu, rangeant rapidement la peinture avant de rejoindre nate à la cuisine. tu glisses une main dans son dos. tu t'en sors ? tu demandes avec un sourire, sortant des assiettes pour le brun et son neveu. tu mangeras peut-être une ou deux bouchées dans l'assiette de nate, t'en sais trop rien.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2083-et-embrasse-moi-encore-a-nouveau-gabin http://savethequeens.forumactif.com/t2174-even-my-phone-misses-your-call


avatar


/ avatar : Bill Skarsgard
/ crédits : alittlebitofrain
/ nombre de messages : 221
/ cartes en main : 434

/ âge : 27
/ statut : en couple avec son ex
/ occupation : analyste en assurance et prévention pour une boite européenne-internationale
/ zone du queens : le Queens vert avec sa grande sœur et son neveu de 4 ans
/ beau bordel : En cours : Romy, Shiloh, Elisa, Romy-Mia-Gabin, Miles, Curtis, Gabin #10 FB

Terminés : Gabin, Gabin #2, Gabin #3 FB, Gabin #4, Gabin #5, Gabin #6 FB, Gabin #7, Gabin #8, Gabin #9

MessageSujet: Re: baby sitting gone wrong (nate)   Jeu 3 Jan - 12:32


Appeler Gabin à la rescousse, c’était vraiment la meilleure idée qu’il pouvait avoir. Il parvient à apaiser à la fois le gosse et Nate venant embrasser ce dernier, glissant ses doigts dans ses cheveux. Nate qui appréhende déjà le moment de nourrir Jimmy. « ça va aller t'en fais pas. », son mec lui assure après un petit rire. Un baiser plus tard, il part discuter en face à face avec le gamin. Qui semble l’écouter et revenir doucement à la raison. Nate les observe, appuyé contre le chambranle de la porte. C’est une belle scène qui se joue sous ses yeux, celle de son petit-ami qui gère avec un gosse. Ça le fait sourire, peut-être rêver un peu aux parents qu’ils auraient pu devenir à deux. Et le miracle se produit : le gosse file chercher son pyjama dans sa chambre, obéissant. Victorieux, Gabin revient prendre Nate dans ses bras, se moquant gentiment de lui. Ils s’embrassent, retrouvent temporairement leur bulle, alors qu’il est accroché à lui, bras autour de la nuque, doigts dans les cheveux. Nate explique que c’est normal, après tout, qu’il soit un peu perdu. Ce gosse de quatre ans, c’est un peu comme s’il avait débarqué dans sa vie tout à coup, il y a deux mois. Ça ne devrait pas être le cas, il aurait dû être présent dès le début mais ça ne s’est pas joué comme ça. « je sais. les enfants essayent de tester les limites, c'est normal. mais faut pas que t'aies peur de t'imposer, il ne t'en voudra pas parce que tu lui dis non. enfin, sur le moment si, mais c'est mieux pour lui que de le laisser tout faire. regarde ou ça mène. » Il acquiesce. Ouais ça partait carrément en enfer avant que Gabin n’arrive à l’appartement pour sauver la soirée. « Ouais t’as raison. Je m’en rappellerais. » Même s’il n’est plus tout à fait persuadé d’avoir encore envie, dans le futur, de garder Jimmy pour sa sœur. Ça doit seulement être la fatigue de ce soir. En attendant, grâce à Gabin, il se pourrait bien que Jimmy soit au lit à l’heure. Nate lui demande d’ailleurs s’il veut bien aller le mettre en pyjama pendant qu’il cuisine. Gabin hoche la tête et dépose un dernier baiser sur ses lèvres. « va donc cuisiner et ranger un peu le bordel, je m'en occupe. »

Nate sourit et le regarde partir avant de se diriger vers la cuisine pour faire bouillir de l’eau. Les macaronis c’est facile. Un des trucs qu’ils faisaient souvent avec Romy, quand ils étaient ados et qu’ayant peur de faire fondre trop vite leurs économies, ils s’étaient mis à la cuisine. Penché dans le frigo, il attrape une bière pour lui en même temps que les œufs et la crème pour la sauce, recette revisitée par leurs soins. Il prend rapidement une longue gorgée de bière et considère l’avoir bien mérité, après tout ça, cette longue journée et les cris de l’enfant. Il découpe ensuite le jambon avec un des couteaux japonais que sa sœur lui a offert pour Noël. Quelques minutes plus tard, il entend Gabin entrer dans la cuisine, sent sa main qui glisse dans son dos. « tu t'en sors ? » Il tourne la tête vers lui, répond à son sourire. « Ouais, tranquille. Et toi, avec Jimmy ? » Il met le plat au four, non sans l’avoir noyé sous le fromage râpé au préalable. « Ce sera prêt dans quelques minutes. Tu veux une bière ? » Ces derniers temps, ça ne doit pas être le genre de choses qu’on s’entend proposer dans l’appartement de Romy, puisqu’elle est sobre. Appuyé sur le plan de travail, il le regarde, bien souvent incapable de détacher ses yeux de lui quand il est là. « Je t’en dois une maintenant. », il dit en souriant. Enfin, c’est pas comme s’ils gardaient ce genre de comptes entre eux. Nate aussi, aurait rappliqué rapidement si Gabin l’avait appelé à l’aide. « Je peux te remercier en nature, sinon. », il ne peut s’empêcher d’ajouter, juste pour la blague, amusé par la beaufitude d’une telle proposition.

Un instant plus tard, le four sonne et ça fait rappliquer Jimmy à table dans un espèce de réflexe pavlovien : four qui sonne égal repas bientôt servi. Nate sort les macaronis du four et commence par servir le gosse. « Souffle avant de manger, c’est super chaud. » Jimmy acquiesce et, putain, c’est beaucoup trop mignon de le voir souffler un peu trop fort sur ses macaronis. La motricité fine c’est pas encore ça. Nate commence aussi à manger mais le silence ne s’installe pas longtemps. « Naaate. » Jimmy jette un œil vers Gabin comme s’il attendait son autorisation ou quoi, avant de continuer : « Pourquoi tu vis ici ? » Nate fronce les sourcils. Il ne comprend pas d’où ça vient, cette histoire. « Quoi ? », il demande en espérant avoir des précisions. « C’est ton amoureux il a dit de te demander. Et que tu devais trouver un chez-lui. », Jimmy ajoute en pinçant les lèvres, l’air tout à fait sérieux, voir un peu fier de lui de ressortir un mot piqué à Gabin. Nate regarde son amoureux et l’interroge un peu du regard, puisqu’il a l’air d’être à la source de tout ça. Ensuite, il tente de répondre à l’enfant : « Euh, ben j’avais nul part d’autre où aller. Et ta maman me manquait. Mais c’est pas pour toujours, tu le sais, non ? » Peut-être que Romy ne lui a pas tout expliqué. « Et t’inquiètes pas, tonton gaga sera le premier au courant quand j’aurai un chez-moi. Parce qu’il faudra bien inaugurer le nouveau lit. » Il ose dire ça parce que Jimmy est encore bien trop jeune pour comprendre réellement ce qu’il veut dire. Même peut-être pour savoir que des amoureux dorment dans le même lit d’ailleurs, puisque sa mère n’a jamais été en couple de son vivant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2246-de-gosse-de-riche-a-la-rue-nate http://savethequeens.forumactif.com/t2270-j-ai-pas-grandi-pour-sauver-le-monde-nate


avatar


/ avatar : jack falahee.
/ crédits : amor fati queen ♥ (av) HOODWINK bb ♥ (crackgifs) tumblr (gifs) old money (signature)
/ autres personnages : camille (timmy) slade (s. stan)
/ nombre de messages : 410
/ cartes en main : 905

/ âge : 28
/ statut : de nouveau en couple avec nate. bouffée d'oxygène.
/ occupation : professeur des écoles, formateur de quelques temps de la nouvelle génération.
/ zone du queens : le queens traditionnel avec elisa, la jumelle fusionnelle.
/ beau bordel :
(on) elisaroméoromyfratrienate (10)family

(off) natenate (2)nate (3) fbnate (4)nate (5)nate (6) fbnate (7)nate (8)nate (9)

MessageSujet: Re: baby sitting gone wrong (nate)   Jeu 3 Jan - 13:35

étrangement, tu arrives à calmer jimmy assez rapidement. tu sais pas trop pourquoi avoir toi ça marche mieux. sans doute parce que tu le connais depuis sa naissance, le gosse. il a jamais eu de père et tu sais pas si tu peux te considérer comme une figure masculine ou non. t'es pas vraiment l'exemple même de la figure masculine, dans tous les cas. tu te mords l'intérieur de la joue et soupires un peu en le voyant s'éloigner, tandis que le petit se dirige vers sa chambre. tu ne sais pas si c'est réellement pour aller chercher son pyjama ou s'il va réussir à se distraire entre temps, mais bon. tu te pinces les lèvres un instant et retiens un petit soupir en terminant par te redresser, rejoignant nate avec un petit sourire. t'aimes bien cette situation, t'es plutôt heureux qu'il t'ai envoyé un sms parce que ça veut dire que c'est à toi qu'il a pensé pour s'occuper d'un enfant. tu te pinces les lèvres un instant, sans doute que ça peut donner un aperçu de vous, d'une future vie à deux. tu fermes les yeux un instant en gardant le brun contre toi quelques instants de plus, profitant de ce moment de calme. ouais t’as raison. je m’en rappellerais. tu esquisses un sourire, viens l'embrasser une nouvelle fois avant de te charger d'aller préparer le petit pour qu'il soit un minimum présentable. romy n'en saura rien. tu te mords l'intérieur de la joue et ranges rapidement la salle de bain après avoir discuté avec jimmy, qui a un peu de mal avec la situation actuelle. c'est vrai que pour un gamin de quatre ans, voir son oncle débarquer comme ça pour terminer par squatter, c'est sans doute un peu étrange et incompréhensible. alors t'essayes de lui expliquer, qu'il faudra bien que nate trouve un appartement à lui dans quelque temps. tu te pinces les lèvres un court instant et laisses l'enfant retourner vers le salon, là ou tu l'installes devant un dessin animé.  

tu rejoins ensuite nate à la cuisine, là ou il prépare un plat de macaronis pour le repas. tu l'observes cuisiner et un sourire sans doute idiot se dessine sur tes lèvres. t'as toujours aimé le voir cuisiner. tu esquisses un petit sourire et te mords l'intérieur de la joue, venant finalement glisser ta main dans son dos. ouais, tranquille. et toi, avec jimmy ? tu hoches doucement la tête face à la brune, esquissant un petit sourire. ça va. tu souffles simplement en haussant un peu les épaules, tes doigts venant glisser dans tes mèches, tandis que tu te pinces les lèvres un instant. ce sera prêt dans quelques minutes. tu veux une bière ? tu ne peux t'empêcher de rire un peu, parce que c'est effectivement rare d'entendre ce genre de proposition dans cet appartement. avec plaisir. tu souffles dans un rire, récupérant la bière tendue par le brun. un sourire se dessine sur le coin de tes lèvres et tu viens boire une gorgée de boisson, soupirant d'aise un instant. t'as vraiment l'impression que ce moment pourrait en être un autre, dans votre ancien appartement. je t’en dois une maintenant. je peux te remercier en nature, sinon. tu arques un sourcil à ses mots, pouffant un peu de rire. tu viens pincer les côtes de la brune. idiot. tu te contentes de répondre avec un sourire. tu n'as pas le temps d'ajouter quoi que ce soit que le four sonne, signe que le repas est prêt. tu es étonné de voir jimmy arriver aussi rapidement. tu bois une nouvelle gorgée de ta bière tandis que nate s'occupe de servir le repas. tu viens t'attabler avec les deux harrington. souffle avant de manger, c'est super chaud. tu observes le garçon un instant et esquisses un sourire.

naaate. pourquoi tu vis ici ? tu te pinces les lèvres quand jimmy t'observes avant de poser sa question, et tu hausses un peu les épaules, ne sachant pas trop ou il veut en venir, le gosse. quoi ? c'est ton amoureux il a dit de te demander. et que tu devrais trouver un chez-lui tu ne peux t'empêcher de passer ta main contre ton visage, espérant masquer le rougissement bien trop présent sur tes joues. tu savais que t'aurais dû lui dire à jimmy, que c'était un secret. ou une connerie dans le genre. tu fuis un peu le regard de nate, te mordant l'intérieur de la joue de longues secondes. euh, ben j'avais nul part d'autre où aller. et ta maman me manquait. mais c'est pas pourquoi toujours, tu le sais, non ? et t'inquiète pas, tonton gaga sera le premier au courant quand j'aurai un chez-moi. parce qu'il faudra bien inaugurer le nouveau lit. tu fronces les sourcils et viens fusiller nate du regard. mais il est pas bien, de dire ça devant un gosse de quatre ans ? qui va sans doute aller le répéter à sa mère, d'ailleurs. tu te mords l'intérieur de la joue, venant boire une petite gorgée de bière. t'as décidé de laisser nate dans sa merde, pour cette fois, te contentant de rester silencieux un instant, jusqu'à ce que le gosse ait terminé de manger et veuille sortir de table, pour pouvoir retourner voir les dessins animés. vas-y. mais c'est exceptionnel, d'accord ? jimmy t'observe de longues secondes avant de hocher la tête et de filer, à la vitesse de la lumière. tu lui apporteras un yaourt un peu plus tard. tu tournes la tête vers ton amoureux. tu veux pas non plus dire à un gamin ce qu'il se passe dans notre vie sexuelle ? tu demandes en te pinçant les lèvres, fronçant un peu les sourcils. j'ai hâte de voir la réaction de romy quand il lui demandera ce que ça veut dire, que d'inaugurer un lit. tu ajoutes en haussant les épaules. tu comptes pas l'aider sur ce coup, il le mérite. ça ne t'empêche pourtant pas de venir rapprocher ta chaise de la tienne pour appuyer ta tête contre ton épaule, fermant les yeux un instant et retenant un petit soupir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2083-et-embrasse-moi-encore-a-nouveau-gabin http://savethequeens.forumactif.com/t2174-even-my-phone-misses-your-call


avatar


/ avatar : Bill Skarsgard
/ crédits : alittlebitofrain
/ nombre de messages : 221
/ cartes en main : 434

/ âge : 27
/ statut : en couple avec son ex
/ occupation : analyste en assurance et prévention pour une boite européenne-internationale
/ zone du queens : le Queens vert avec sa grande sœur et son neveu de 4 ans
/ beau bordel : En cours : Romy, Shiloh, Elisa, Romy-Mia-Gabin, Miles, Curtis, Gabin #10 FB

Terminés : Gabin, Gabin #2, Gabin #3 FB, Gabin #4, Gabin #5, Gabin #6 FB, Gabin #7, Gabin #8, Gabin #9

MessageSujet: Re: baby sitting gone wrong (nate)   Jeu 3 Jan - 16:59


« ça va. » Gabin lui confirme que tout s’est bien passé avec le gosse. Tant mieux, il commence à y avoir beaucoup de chances pour que Romy ne sache jamais que les choses lui ont échappé des mains pendant un instant. Évidemment qu’il a pensé à Gabin pour s’occuper d’un gamin avec lui. Non seulement parce qu’il a pensé un jour à en avoir réellement avec lui mais parce qu’il sait qu’il gère les gamins et a déjà gardé Jimmy plus d’une fois par le passé, pour dépanner Romy. Et puis aussi parce qu’il voulait le voir, il faut l’avouer. Même s’il l’avait pensé nul avec les gosses, il l’aurait appelé. Toutes les excuses sont bonnes pour passer du temps avec lui. Quoi qu’il en soit, il lui propose une bière. C’est plus que bien mérité. « avec plaisir. », il lui répond en riant un peu, bien conscient lui aussi que ce n’est pas le genre de phrase qu’on prononce dans cet appartement. Nate lui prend une bouteille dans le frigo et la lui tend après l’avoir décapsulée. Il sourit, un peu fier, quand il parvient à lui tirer un nouveau rire après lui avoir proposé de le remercier en nature. « idiot. », son mec vient lui pincer les côtes et son sourire s’agrandit un instant. Il aime leur proximité. L’instant d’après, le four se met à sonner et Nate sort le plat, les servant tous les deux. Jimmy commence à manger mais reprend rapidement la parole. Pour lui demander pourquoi il habite là. Nate fronce un peu les sourcils. Il se demande aussi pourquoi le gosse a regardé Gabin avant de poser sa question. Et il le voit rougir quand Jimmy lui dit que son amoureux lui a dit de lui poser la question. C’est grave mignon mais y a cette question de déménager qui dérange un peu. Parce que la vérité c’est qu’il n’a pas encore entamé la moindre démarche pour déménager, pas pressé de se retrouver à nouveau seul dans un appartement. Même si ça leur permettrait de se voir plus facilement, Gabin et lui. D’ailleurs, il dit devant Jimmy qu’ils inaugureront le nouveau lit, dès qu’il aura déménagé. Son mec le fusille du regard, se murant ensuite dans son silence pour la suite du repas. Le gamin ne pose pas plus de questions pour l’instant, sûrement un peu entrain de ruminer tout ça pour en faire du sens. Le silence n’est finalement rompu que quand le petit demande pour sortir de table et regarder les dessins animés. « vas-y. mais c'est exceptionnel, d'accord ? » Sachant très bien que Gabin n’attend que ça pour lui faire une remarque par rapport à tout à l’heure, il suit le gosse des yeux en l’implorant silencieusement du regard nooon reste putain. « tu veux pas non plus dire à un gamin ce qu'il se passe dans notre vie sexuelle ? » Nate lève les yeux au ciel, persuadé qu’il s’en fait pour rien. « C’est bon c’était carrément tout public ce que j’ai dit... » C’est pas comme s’il lui avait donné de quoi imaginer la scène, au gamin. À son âge, il n’a aucune idée de ce qui se joue entre deux amoureux dans un lit. « j'ai hâte de voir la réaction de romy quand il lui demandera ce que ça veut dire, que d'inaugurer un lit. » Malgré tout, Gabin se rapproche pour poser sa tête contre son épaule. Nate passe un bras autour de lui. « Elle lui dira que ça signifie dormir pour la première fois dedans. » Après tout, c’est l’un des sens possibles, non ? Quand on inaugure un musée, ça veut pas dire qu’on baise dedans. Sauf pour eux, peut-être. Mais ils ne sont pas spécialement la norme. « Et puis t’aurais pu me le demander toi-même, si tu voulais savoir pourquoi j’ai toujours pas pris mon propre appart’. » Il dit ça sans vraiment savoir si c’est bien ça qui s’est joué quand Jimmy a posé la question, après l’avoir regardé. Il a bien dit que c’était Gabin qui lui avait dit de demander, non ? « J’imagine que je voulais pas faire les démarches avant qu’on se remette ensemble. C’est pas sympa un appartement tout seul, si y a personne pour venir squatter. » Il sait de quoi il parle après quatre ans en Europe. Avec beaucoup trop peu de visites chez lui, ses seuls potes étant globalement ses collègues. Son regard est attiré par l’horloge sur le mur. « Il serait pas temps de mettre Jimmy au lit ? Et après, tu voudrais pas rester un peu ? » Histoire qu’ils puissent se voir un peu à deux quand même. Ce serait trop court, sinon. Il dépose ses lèvres sur le front de son mec avant de se lever pour débarrasser la table et mettre les restes du plat dans le frigo. Il retourne ensuite vers le salon. « Jimmy dodo ? » Protestations de la part de l’intéressé qui plaide pour regarder encore un épisode. Nate jette un regard qui signifie help bébé vers Gabin, tant qu’il peut encore profiter de son autorité sur le petit monstre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2246-de-gosse-de-riche-a-la-rue-nate http://savethequeens.forumactif.com/t2270-j-ai-pas-grandi-pour-sauver-le-monde-nate


avatar


/ avatar : jack falahee.
/ crédits : amor fati queen ♥ (av) HOODWINK bb ♥ (crackgifs) tumblr (gifs) old money (signature)
/ autres personnages : camille (timmy) slade (s. stan)
/ nombre de messages : 410
/ cartes en main : 905

/ âge : 28
/ statut : de nouveau en couple avec nate. bouffée d'oxygène.
/ occupation : professeur des écoles, formateur de quelques temps de la nouvelle génération.
/ zone du queens : le queens traditionnel avec elisa, la jumelle fusionnelle.
/ beau bordel :
(on) elisaroméoromyfratrienate (10)family

(off) natenate (2)nate (3) fbnate (4)nate (5)nate (6) fbnate (7)nate (8)nate (9)

MessageSujet: Re: baby sitting gone wrong (nate)   Jeu 3 Jan - 19:17

la soirée semble se passer un peu mieux depuis que tu es arrivé. en même temps, jimmy sait que tu peux t'énerver s'il n'écoute pas. et qu'il a sans doute tout à y gagner : l'autorisation de rester devant les dessins animés en soirée et de pouvoir sortir de table un peu plus rapidement que d'habitude. enfin, tu le supposes. romy doit sans doute l'habituer à rester à table et attendre que tout le monde termine son assiette, comme on le fait avec tous les enfants. mais sa mère n'est pas présente et tu dois bien avouer que tu as envie de pouvoir passer un peu de temps juste avec nate. même si tu ne comptes pas partir de suite, bien au contraire. tu te mords l'intérieur de la joue un court instant, essayant de comprendre ce qu'il se passe réellement. et une fois le petit retourné dans le salon, tu ne peux t'empêcher de réprimander nate sur ses paroles face à son neveu. tu fronces un peu les sourcils et glisses tes doigts dans tes cheveux. c’est bon c’était carrément tout public ce que j’ai dit... tu fronces un peu les sourcils, vous savez tous les deux qu'avec vous, c'est loin d'être tout public. tu te mords l'intérieur de la joue et soupires un peu, ramenant tout de même ta chaise non loin de celle de ton petit ami, pour venir poser ta tête contre ton épaule, souriant en sentant son bras passer autour de tes épaules. tu te sens bien, là. t'es carrément à ta place. elle lui dira que ça signifie dormir pour la première fois dedans. tu lèves les yeux au ciel, amusé par la remarque du brun. c'est pas faux, mais bon. tu fermes les yeux et un petit soupir d'aise s'échappe de tes lippes. et puis t'aurais pu me le demander toi-même, si tu voulais savoir pourquoi j'ai toujours pas pris mon propre appart'. tu fronces les sourcils en te redressant un peu. hé, mais je m'en fiche moi, tu fais ce que tu veux. tu souffles avec une moue. jimmy voulait savoir pourquoi tonton nate était toujours ici. tu ajoutes en te pinçant les lèvres, tes doigts glissant dans tes cheveux. c'est vrai, en plus. ça venait pas de toi, la question. tu esquisses un petit sourire malgré. j'imagine que je voulais pas faire les démarches avant qu'on se remette ensemble. c'est pas sympa un appartement tout seul, y'a personne pour venir squatter. tu te mords l'intérieur de la joue et hoches doucement la tête. c'est pour ça que tu voulais pas rester seul, il y a quatre ans. pas seulement parce que l'appartement te rappelait trop de souvenir avec nate. alors avec ta jumelle, c'est bien. tu l'observes quelques secondes. ouai, j'comprends. tu souffles simplement en te pinçant les lèvres, retenant un petit soupir et venant terminer ta bière d'une gorgée, avant de te lever pour aller déposer la bouteille dans le carton pour le verre. il serait temps de mettre jimmy au lit ? et après, tu voudrais pas rester un peu ?| tu jettes un coup d’œil à l'heure à ton tour et hoches la tête aux mots du brun. si il est couché, pourquoi je resterais ? t'es assez grand pour surveiller un appart vide. tu souffles, taquin, te contentant de revenir vers le brun, esquissant un sourire quand il dépose un baiser sur ton front. évidemment que tu vas rester. même plus qu'il ne le faudrait. tu rejoins ensuite nate et jimmy dans le salon, te pinçant les lèvres un instant. jimmy dodo ? l'enfant ne semble pas d'accord sur tous les points et tu ris un peu face au regard de nate, te mordant l'intérieur de la joue. tu esquisses un petit sourire. tu veux aller lire un peu dans ton lit avant de faire dodo ? tu proposes à l'enfant, esquissant un petit sourire. je veux que vous me lisiez une histoire. tu te mords l'intérieur de la joue en l'entendant parler au pluriel, retenant un petit soupir. d'accord. tu souffles. tu vas dans ton lit et tu choisis une histoire ? on arrive. tu ajoutes en laissant le petit se lever, après être resté quelques secondes de plus bloqués sur son dessin animé. tu soupires un peu et te tournes vers nate. tu t'es entraîné à raconter les histoires ? tu demandes avec un sourire, riant un peu, venant lui voler un baiser. tu serais mon prince. tu ajoutes en glissant tes doigts dans sa nuque que tu viens caresser tendrement. tes doigts glissent contre sa joue, et tu te serres contre son torse quelques secondes. tu t'sens bien, ce soir. t'as envie de rester aux côtés du brun, quitte à envoyer un message à ta frangine lui indiquant que tu ne rentreras pas dormir, tu t'en fiches bien. puis pourquoi pas, après tout ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2083-et-embrasse-moi-encore-a-nouveau-gabin http://savethequeens.forumactif.com/t2174-even-my-phone-misses-your-call


avatar


/ avatar : Bill Skarsgard
/ crédits : alittlebitofrain
/ nombre de messages : 221
/ cartes en main : 434

/ âge : 27
/ statut : en couple avec son ex
/ occupation : analyste en assurance et prévention pour une boite européenne-internationale
/ zone du queens : le Queens vert avec sa grande sœur et son neveu de 4 ans
/ beau bordel : En cours : Romy, Shiloh, Elisa, Romy-Mia-Gabin, Miles, Curtis, Gabin #10 FB

Terminés : Gabin, Gabin #2, Gabin #3 FB, Gabin #4, Gabin #5, Gabin #6 FB, Gabin #7, Gabin #8, Gabin #9

MessageSujet: Re: baby sitting gone wrong (nate)   Sam 5 Jan - 13:28


Nate se justifie. Ce n’était pas si grave, ce qu’il a dit devant le gosse. Plutôt carrément tout public. Même si eux qui inaugurent un lit ça n’a pas grand-chose de tout public. Mais Romy n’aura qu’à expliquer à Jimmy que ça signifie dormir dedans pour la première fois. Quoi qu’il en soit, il ne sait pas trop pourquoi le gamin lui a posé cette question mais il est certain qu’il lui a dit que c’était Gabin qui lui avait demandé. Ce dernier se redresse, sourcils froncés. « hé, mais je m'en fiche moi, tu fais ce que tu veux. jimmy voulait savoir pourquoi tonton nate était toujours ici. » La réaction a l’air sincère et puis c’est vrai que ça doit être un peu déstabilisant pour l’enfant de voir son oncle – qu’il n’a jamais rencontré en vrai – débarquer de nul-part et subitement habiter là, le voir tous les jours. Lui dans cette histoire, il n’avait pensé qu’à avoir l’approbation de sa sœur, pas encore très habitué au fait qu’un autre petit Harrington existait dans ce monde, doué de raison et de sentiments lui aussi. Quoi qu’il en soit, il explique à Gabin qu’il ne voulait pas commencer à se lancer dans la recherche d’un nouvel appartement tant qu’ils n’étaient pas à nouveau ensemble. Un appartement seul sans personne pour venir y squatter, très peu pour lui. Il n’a jamais trop aimé la solitude. Peut-être que ça lui fait trop penser aux multiples pièces vides de l’immense baraque de ses parents. Qui résonnaient bien trop. « ouai, j'comprends. » Nate lui sourit, réalise que lui aussi n’a pas décidé d’habiter seul et que c’est sûrement un peu pour la même raison. Il aurait pu simplement changer d’appartement si c’était juste une question de souvenirs.

Le regard attiré par l’horloge, Nate réalise qu’il est l’heure de mettre Jimmy au lit. Il demande à Gabin s’il accepterait de rester encore un peu, après ça. Ça le peine de ne plus pouvoir partir du principe que ce sera le cas, en être sûr à 100%. Comme c’était le cas, il y a déjà pas mal d’années : si Gabin passait chez Nate et Romy, il restait dormir, sauf cas particuliers. Ce n’était pas une question. Pourtant, aujourd’hui, il ne sait plus. Ils sont ensemble. Ils sont exclusifs. Mais ce n’est définitivement pas encore comme avant. Et pas non plus comme si l’histoire se répétait simplement. « si il est couché, pourquoi je resterais ? t'es assez grand pour surveiller un appart vide. » Nate sourit, dépose un baiser sur son front. « T’as raison, c’est pas comme si j’avais besoin de toi dans ma vie. », il répond, toujours souriant, avant de se diriger vers le salon pour annoncer à Jimmy que c’est l’heure d’aller dormir, préférant ne pas s’attarder sur une déclaration aussi cheesy. Les protestations de l’enfant fusent et Nate implore son mec du regard pour qu’il lui vienne en aide, lui qui s’en sort si bien avec le petit monstre. « tu veux aller lire un peu dans ton lit avant de faire dodo ? » C’est pas un peu ambitieux pour un enfant de 4 ans ? Nate n’en a aucune idée mais c’est sûr que ça l’arrangerait s’il acceptait de bouquiner tranquillement dans sa chambre. « je veux que vous me lisiez une histoire. » Futur petit dictateur ce gosse. « d'accord. tu vas dans ton lit et tu choisis une histoire ? on arrive. » C’est qui qui cède maintenant ? L’idée parvient néanmoins doucement à arracher le gamin à ses dessins-animés et il file choisir une histoire dans sa chambre, les laissant à nouveaux seuls. « tu t'es entraîné à raconter les histoires ? », Gabin demande, revenant lui voler un baiser. « tu serais mon prince. » C’est clairement de la triche. Bien sûr qu’il le sait qu’il peut à peu près tout obtenir en se pressant contre lui comme ça, ses doigts lui prodiguant de délicieuses caresses dans la nuque. Nate referme ses bras autour de lui pour l’empêcher de s’enfuir, plongeant son regard dans le sien. C’est sûr, qu’il vit pour la vague d’amour qui déferle alors en lui. Qu’est-ce qu’il l’aime putain. « Et on finirait heureux pour toujours dans mon château ? » Malgré lui, ça lui fait penser à leur château de draps. Il avait eu le sentiment qu’ils pourraient y vivre heureux pour toujours, à l’époque. À se nourrir de bonbons et de bière, comme de vrais adultes responsables.

Dans la chambre, Jimmy s’impatiente et les appelle. Nate serre Gabin un peu plus fort contre lui et lui vole un baiser à son tour avant de consentir à le lâcher. « Tu vas voir, je suis presque devenu raconteur professionnel. », il dit, amusé, pour répondre à sa question avant de se diriger vers la chambre du gamin. Rien n’est moins vrai, bien sûr, mais il est peut-être quand même un peu plus doué que la première fois. Ils s’installent alors à trois sur la largeur du lit, Jimmy entre eux. « Alors qu’est-ce que tu nous as choisi comme histoire ? » Jimmy brandit le livre en criant : « ARC-EN-CIEL. » Nate ne peut s’empêcher de le détailler un moment, se demandant si on a assez de présence d’esprit, quand on a 4 ans, pour faire directement référence au drapeau LGBT. Sûrement pas. Pourtant ça parle quand même de tolérance et de partage ce bouquin dans lequel tous les poissons de l’océan se moquent d’arc-en-ciel parce qu’il est différent alors que c’est le plus beau poisson de l’océan. Ça l’impressionne, les livres pour gamins, il ne se rappelait pas de ça, lui. Jimmy risque carrément d’être le gosse le plus tolérant de sa génération, avec tout ça. Ils racontent alors l’histoire à deux, le petit gigotant de temps en temps entre eux aux rebondissements de l’histoire – notamment pour s’indigner quand les autres poissons refusent de jouer avec Arc-en-ciel – et se partagent les dialogues plutôt instinctivement. C’est bizarre comme ça lui semble doux comme moment, le calme après la tempête de ce soir.

Après avoir bordé l’enfant et éteins la lumière – sans oublier de laisser la petite veilleuse – ils se retrouvent seuls dans le couloir. Nate coule un regard vers Gabin et murmure : « Je pense qu’on a assuré. » Il sourit. « Enfin, c’est majoritairement grâce à toi. D’ailleurs dis-moi que t’as galéré aussi au début steplait parce que là ça a l’air carrément instinctif et je me sens con. » Ils s’éloignent, retournent vers le salon où ils peuvent parler un peu plus fort sans risquer de déranger le gosse. Nate l’attire contre lui pour l’embrasser plus longuement, ne résistant pas à l’envie de glisser une main sous son haut pour caresser sa peau. « Tu sais qu’j’ai Netflix dans ma chambre ? », il dit faussement innocemment. Il avait déjà une télé dans sa chambre quand il était ado et c’était déjà un peu comme ça qu’il l’y avait attiré la première fois. Sauf que cette fois-ci, c’est une installation obligatoire sans laquelle il serait obligé de ne regarder rien d’autre que des dessins animés tout le week-end. « Mais on peut rester ici aussi, s’tu veux. », il ajoute en haussant les épaules. Finalement, ce qui lui importe le plus, à lui, c’est qu’il reste. Le plus longtemps possible. Ça fait trop de temps qu’il ne l’a plus eu rien que pour lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t2246-de-gosse-de-riche-a-la-rue-nate http://savethequeens.forumactif.com/t2270-j-ai-pas-grandi-pour-sauver-le-monde-nate
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: baby sitting gone wrong (nate)   

Revenir en haut Aller en bas
 
baby sitting gone wrong (nate)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo]
» Lolitta | Baby Sitting
» [Flash-back] Baby-sitting chez les Mills [Henry Mills]
» Baby-sitting
» Il a tes yeux, ta bouche, ton sourire... Du baby sitting, t'es sûre ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS ::  :: boulevard of broken dreams :: versions #5 et #6 :: RPS-
Sauter vers: