Partagez

 

 taking care of each other (cosemy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant


Cosimo Saint


( play your cards )

/ avatar : bederov.
/ crédits : neon cathedral.
/ autres personnages : nana
/ nombre de messages : 521
/ cartes en main : 0
/ âge : 27
/ statut : rien à offrir à par l'angoisse et les départs difficiles.
/ occupation : us army/démineur, special forces.
/ zone du queens : queens contemporain.

taking care of each other (cosemy) Empty
MessageSujet: taking care of each other (cosemy)   taking care of each other (cosemy) EmptyJeu 27 Déc - 13:07



what if you’re wrong ?

what if this is who we are now ?

Nouvelle nuit. Nouvelle entrée dans les ténèbres. Tu rejoignais, comme à chaque fois, démons et cauchemars. T'étais l'enfant hanté par les bêtes féroces, par les jouets s'attaquant à toi. Et pourtant, en y réfléchissant bien, t'aurais aimé rêver de ces choses. Retrouver les cauchemars de son enfance, ceux qui te faisaient te réveiller apeurer mais surtout, ceux qui, une fois passés, te permettaient d'être consolé par l'un de tes parents. Ta mère ou ton père, parfois les deux. Dans leurs bras, tu te rassurais. Près d'eux, t'étais protégé. Ils n'étaient que cauchemars, qu'irréels. Bien plus inoffensifs qu'aujourd'hui, bien moins traumatisants que depuis des mois. Aujourd'hui, tes cauchemars étaient réels. Simplement le reflet de ce jour sanguinaire. Comme un film se relançant à sa fin, tu vivais et revivais toujours la même chose. La même peur. La même douleur. La même horreur. Le même cauchemar. Celui dont tu faisais tout pour éviter, à commencer par te priver de sommeil. Chaque soir, tu retardais cet instant, tu le craignais. Tu t'occupais l'esprit, les mains jusqu'à ce que tu tombes de sommeil. Aujourd'hui n'avait été une exception. A t'abrutir devant la rediffusion d'une télé-réalité mauvaise et exaspérante, t'avais fini par sombrer. Vers trois heures du matin, quelque chose comme cela. Espérant avant de sombrer dans tes songes, avoir un instant de répit. Tout ce que tu demandais, c'était qu'une nuit paisible. Qu'une nuit sans cauchemar, ni rêve tu l'acceptais. Prières non exaucées, demandes sans succès, tu retombais encore et encore au même endroit. Tu vivais encore et encore l'épisode. Le bruit des balles et des explositions te brisant les tympans à te rendre sourd, la vue du sang et des corps déchiquetés te rendant nauséeux. Le gout du sang, ton propre liquide rouge. Et surtout, l'odeur. La terrible odeur. Celle de la mort, celle de la rouille et des dépouilles mélangées à l'odeur de la poussière. Encore et encore, tu te faisais tirer dessus, encore et encore tu voyais ton meilleur ami posait ce pied sur cette mine, celle que tu n'avais pas repéré à temps. Et encore et encore, tu t'agitais dans ton sommeil, hurlant.  
code by EXORDIUM. | IMGS BY MAL DE NUIT




@emeraude hamilton taking care of each other (cosemy) 3227196488

_________________
there's blood on the crown;
go and take it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1527-i-am-become-death-destroyer-of-worlds-cosimo http://savethequeens.forumactif.com/t1575-eenie-meenie-miny-moe-cosimo


Emeraude Hamilton


( play your cards )

/ avatar : ella purnell
/ crédits : dandelion(av) - astra (sign) -margotofrph/faust & bonnie (gif-ics) - lewis capaldi (lyrics)
/ autres personnages : nevaeh, atlas, autumn, kahina,
/ nombre de messages : 479
/ cartes en main : 0
taking care of each other (cosemy) Ua89
/ âge : 25
/ statut : amoureuse de l'amour. à la recherche du prince charmant. les déceptions n'ont pas étouffées ton espoir de vivre une belle histoire. surement un peu trop rêveuse.
/ occupation : actionnaire d'hamilton coorporation, et la fière propriétaire d'une galerie d'art.
/ zone du queens : queens contemporain, là ou tu puisse ton inspiration. l'essence de la beauté.
/ beau bordel :
taking care of each other (cosemy) Aaqb« You were mine just yesterday »


in comming : //

taking care of each other (cosemy) Gazt


taking care of each other (cosemy) Empty
MessageSujet: Re: taking care of each other (cosemy)   taking care of each other (cosemy) EmptySam 29 Déc - 15:39


≈ ≈ ≈
{ taking care of each other }
crédit/ tumblr ✰ w/@Cosimo Saint

T’étais prise dans l’écho insoutenable de l’insomnie. Là, coincé dans le délicat de tes draps les prunelles ouvertes sur le noir de l’horizon de ta chambre. Le regard rivé sur le plafond que tu distingué de la vague lueur de ton radio réveil. L’esprit qui tergiverses à tenter de répondre à ces questions auxquelles tu n’avais pas les foutues réponses. L’esprit tourmenté par les derniers mots de Mahé que tu te passer en boucle à tenter de te le sortir de la tête. Ou peut-être bien que c’était les mots de Cosimo qui raisonner en toi. Que tu aurais pu crier si tu avais été seule au milieu du désert. Lors, tu crié dans ta tête, tu hurlais contre toi-même. Toi que tu trouvais si stupide de se laisser embrouiller encore et toujours par des hommes qui ne te voient même pas comme tu les vois eux. Tu te haïssais de toujours te laisser prendre aux pièges de ton propre cœur. Ton putain de cœur. Tu tournais en rond dans ta propre tête à t’en épuisée sans pourtant jamais trouver cette endroit si réconfortant qu’est censé être le sommeil. Tu te retournais le corps d’un sens à un autre le souffle qui fend l’air en guise de l’exaspération que tu ressens. T’es là, avec toi-même à écouter le silence de la nuit. A percevoir Mr Chat qui fait sa vie de l’autre côté de ta porte. T’es là, à chercher un signe de lui de l’autre côté de ton mur. N’importe quoi pour t’occuper que tu te dis alors que tu chercherais peut-être à te rassurer qu’il aille bien. Que sa nuit n’est pas parsemé de crie que tu entends de temps à autre sans osé y faire quelque chose. Tu ne te sens pas légitime pour l’aider encore faudrait-il qu’il est envie d’être aidé. Pourtant, tu avais cette sensation que depuis votre dernière soirée quelque chose avait changé ou du moins, tu espérais. Peut-être que se serais plus simple comme ça alors que tu ne semblais plus être capable de faire machine arrière. Toi qui réfléchis souvent trop voilà que tu t’étais laissé porter par tes pieds. Ton corps à demi-dénudé de ta légère tenue de nuit. C’était ce crie violent à t’en déchirer les entrailles. Le cœur. Ce crie qui t’avais sortie du confort de ton lit et de l’inconfort de ton insomnie. Non, tu n’avais pas réfléchie, t’avais couru. Pour la première fois depuis que tu avais emménagé ici, pour la première fois depuis que vous cohabitiez. Tu avais décidé de prendre le risque de faire quelque chose. T’étais prête à te prendre un coup, un rejet… tu n’avais rien à perdre finalement, si ce n’est la putain d’illusion dans laquelle tu vivais.  La pénombre du loft qui te guide jusque devant sa porte dont le son de la télévision en émanes dans un bruissement léger couvert par des cries à t’en crever le myocarde. Ses cries. La porte que tu ouvres et c’est impuissante que tu te sens en le voyant se débattre contre lui-même dans son lit. Lui perdu au milieu. Traits crispés de douleur faisaient surement écho au tiens. La télévision qui illumine de la clarté de ces images la nuit de la pièce. Interdite un instant et un autre râle de panique qui te sort de ta léthargie. Précipitation de ton être au siens, au milieu de son lit sur lequel du es monté à genou pour déposer avec prudence tes mains nues sur sa peau perlé par la sueur. « Cosimo… réveille-toi… Cosimo, tout vas bien !!! » Que ta voix single l’air mais il semble perdue et si fragile que tu aurais envie de le prendre dans tes bras et le consoler comme un enfant sortant d’un cauchemar. Faudrait-il qu’il en sorte alors qu’il se débat à t’en donner presque des coups. Tu t’en fou de toi en cet instant lui seul semble compter. Voir les gens souffrir, tu n’as jamais pu supporter. Toi, mère Theresa. « COSIMO !!!!! » que tu finis par t’exclamer, plus fort, plus clairement déterminé à le ramener à la réalité. A toi.  

_________________
i felt for you but hit the ground trying to mend a heart that keeps breaking...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1543-supermarket-flowers-emy#56639 http://savethequeens.forumactif.com/t1577-desillusion-emy#57897


Cosimo Saint


( play your cards )

/ avatar : bederov.
/ crédits : neon cathedral.
/ autres personnages : nana
/ nombre de messages : 521
/ cartes en main : 0
/ âge : 27
/ statut : rien à offrir à par l'angoisse et les départs difficiles.
/ occupation : us army/démineur, special forces.
/ zone du queens : queens contemporain.

taking care of each other (cosemy) Empty
MessageSujet: Re: taking care of each other (cosemy)   taking care of each other (cosemy) EmptyLun 31 Déc - 0:25



what if you’re wrong ?

what if this is who we are now ?

T'as le corps qui ne se repose quasiment jamais, le corps qui se fatigue. C'est pas agréable, presque pas gérable, t'aimerais aller mieux. T'aimerais soulager ton corps, te soulager la conscience. Être en paix. Loin d'être un caliméro, tu gardais cela pour toi. T'étais pas de ce genre, de ceux qui se plaignent, de ceux qui partagent leur douleur avec les autres. Secret, tu l'étais. C'était surtout pour éviter d'embêter les gens. Et encore plus, pour qu'on te laisse tranquille. Alors que là, alors que tu revis comme toujours cette affreuse scène, cette affreuse mort entre tes mains, tu sais bien que t'es agité dans ton lit. C'est comme réaliser dans son cauchemar que l'on rêve, que ce n'est pas réel. C'est comme espérer se réveiller alors que c'est presque impossible. Par-delà les bruits assourdissants de la scène que tu as vécue, tu l'entends. Comme un échos. Comme un son éloigné. Comme la voix d'un ange venant te chuchoter à l'oreille. Et alors que tu sembles avaler par les démons, condamner à le revivre comme chaque nuit par la sentence, tu les sens. Tu sens cette pression chaude, ses petites mains sur ton corps. Tu l'entends cet hurlement qui te permet de t'arracher au souvenir. C'est instinctive, c'est défensif. T'as été préparé à cela durant ces dernières années, réagir. T'es plongé dans les ténèbres, rattrapé par tes démons mais tu ne dors toujours que d'une oreille. Paré à toute éventualité, à toute possible agression. Et c'est sans contrôle que tu ouvres les yeux, que ton corps se mouve avant de se déplacer complètement, avant de recouvrir son corps du tien. L'enveloppant, la coinçant. Comme si elle pouvait être l'ennemi, celle qui t'attaquait alors qu'elle venait de te sauver d'une certaine manière, de te sortir de l'horreur. Ton corps allongé sur le sien, sur son corps menu, ta main englobant ses poignets pour la contenir. Respiration hachée, t'as ce putain de temps de réaction, celui que t'as toujours lorsque tu sors de tes songes noirs. Bien plus encore à cet instant, dans cette position, ton regard ancré dans le sien. Si proche. Ton regard d'homme sur le qui-vive mêlé au perdu, au regard apeuré, à celui du chagrin. T'as plus ce masque que t'affiches chaque jour pour n'importe qui, encore plus pour Emeraude. Une minute. Puis une deuxième, à reprendre ta respiration, à la regarder, à te noyer dans son regard, à détailler ton visage. A la troisième, tu te dégages vivement, comme si tu avais brûlé. Ou comme si tu venais de te rendre compte de ce que tu faisais. Là ton corps sur le sien, sur le féminin. La libérant, tu roules à côté d'elle, sur le dos. "Excuse-moi, Emy.." voix raque du réveil, du mec qui a refait sa mauvaise nuit, tu pousses un lourd soupir, passant ta main sur ton visage puis dans tes cheveux humides. Témoignage de fébrilité, c'est la première fois que tu l'appelles ainsi, par son surnom.
code by EXORDIUM. | IMGS BY MAL DE NUIT




@emeraude hamilton taking care of each other (cosemy) 3227196488

_________________
there's blood on the crown;
go and take it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1527-i-am-become-death-destroyer-of-worlds-cosimo http://savethequeens.forumactif.com/t1575-eenie-meenie-miny-moe-cosimo


Emeraude Hamilton


( play your cards )

/ avatar : ella purnell
/ crédits : dandelion(av) - astra (sign) -margotofrph/faust & bonnie (gif-ics) - lewis capaldi (lyrics)
/ autres personnages : nevaeh, atlas, autumn, kahina,
/ nombre de messages : 479
/ cartes en main : 0
taking care of each other (cosemy) Ua89
/ âge : 25
/ statut : amoureuse de l'amour. à la recherche du prince charmant. les déceptions n'ont pas étouffées ton espoir de vivre une belle histoire. surement un peu trop rêveuse.
/ occupation : actionnaire d'hamilton coorporation, et la fière propriétaire d'une galerie d'art.
/ zone du queens : queens contemporain, là ou tu puisse ton inspiration. l'essence de la beauté.
/ beau bordel :
taking care of each other (cosemy) Aaqb« You were mine just yesterday »


in comming : //

taking care of each other (cosemy) Gazt


taking care of each other (cosemy) Empty
MessageSujet: Re: taking care of each other (cosemy)   taking care of each other (cosemy) EmptyMar 1 Jan - 18:33


≈ ≈ ≈
{ taking care of each other }
crédit/ tumblr ✰ w/@Cosimo Saint

Tu ne sais pas ce qui t’avais mené ici ou peut-être que tu ne voulais pas voir la vérité en face. Peut-être que tu ne voulais tout simplement pas voir les choses comme elles étaient. Toi, résolu toujours dans la même putain de situation à tomber pour des gars qui ne voulait pas toi ou cette idée qu’aider les autres étaient toujours la solution à tous tes problèmes à toi. T’étais désespérément qu’une idiote qui ne réfléchissait pas. T’étais toujours guidé par cette peur irrationnelle de finir seule. Ton pire ennemi c’était bien toi-même. C’était tantôt tu réfléchissais trop ou tantôt tu laisser ton cœur régir ta vie et dans les deux cas c’étaient une catastrophe. Peut-être qu’agir par instinct était pour une fois la bonne chose à faire. Tu n’avais pas réfléchie c’était ton corps qui avait réagie aux cris de détresse de Cosimo. C’était comme un appel qui saigne ton cœur à coup de couteaux. Tu t’en es voulu à la seconde ou tu as franchi la porte de sa chambre comme si tu n’avais aucune légitimité pour entrer dans son intimité de la sorte. Pourtant, tu t’en foutais du reste, de tout, il n’y avait que lui. Lui dans son lit qui se débattait contre un cauchemar dont les horreurs pouvaient à moitié se lire sur son visage. T’en avais mal pour lui. Avec lui. Tu avais ravalé stupidement ta culpabilité pour le sortir de cet effroi dont tu ne connaissais rien. Tu voulais l’aider à se battre sans savoir qui était son ennemi. Agir sans réfléchir probablement que cela t’apprendras une bonne leçon qu’avant de sortir d’un soldat d’un cauchemar il faut prendre des précautions. Encore une preuve de ton idiotie mais, tout semblait si naturelle et même si normale pour toi. De tes mains qui se déposent sur son corps à son prénom que tu souffles d’entre tes lèvres et son être que tu secoues pour le sauver de ces songes qui le retiennent. Tu l’avais fait dans l’innocence de le voir se réveiller tout simplement et vas savoir ce que tu t’étais imaginé par la suite. Tu t’étais surement fait une tout autre idée que celle de finir sous lui en plein état second. C’était comme un film dont l’espace-temps c’était déréglé entre vitesse rapide et ralenti. Ces yeux plongés dans les tiens et c’est comme être plongés dans les tréfonds de son âme et ce que tu peux y lire e terrasse. Ton esprit de réflexion qui s’est fait la malle dans la bulle spatio-temporelle qui semble s’être figé dans le temps au même rythme que ta voix. Tu te sans coincé bien plus que littéralement. Non, tu n’as pas peur c’est juste l’immobilité de ton esprit qui te prend aux tripes. Impuissante. Alors, tu ne bouges pas, tu ne clignes pas non plus. Tu attends tout simplement dans ce foutue espoir qu’il revienne à lui. Dans le stupide espoir de pouvoir revenir en arrière même si ta stupidité t’aurait mené au même point. Pour l’après, tu n’avais tout simplement pas réfléchie. L’esprit vidé de tout soupçon de réflexion, de toute notion du temps… tu te laisser tout simplement happé par ce regard qui te semblait te détailler. Son regard. T’en avais même perdue la respiration même là, alors qu’il se dégage laissant un étrange manque de la pression qu’il exerçait sur ton corps. Il t’avait laissé là, perdue. Ces mots qui brisent l’étrange silence installer. Ces mots qui te réveil de ton état second. Ton corps qui se relève instinctivement comme pour se protéger. Dans un coin de son lit le dos cotre sa tête de lit et les jambes cotre ton corps le regard rivé sur la porte. Dieu qu’est-ce que tu foutais là. « Je… euh… non, c’est moi, je n’aurais pas dû… excuse-moi Cosimo c’est juste que… » Que quoi, tu te sentais ridicule et tu n’avais rien à faire là et certaine qu’il ne voulait pas de toi non plus ici, dans son lit. Putain. « Je… je vais te laisser ! » que tu souffles sans pour autant réussir à bouger le corps encore paralysé de l’instant d’avant.

_________________
i felt for you but hit the ground trying to mend a heart that keeps breaking...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1543-supermarket-flowers-emy#56639 http://savethequeens.forumactif.com/t1577-desillusion-emy#57897


Cosimo Saint


( play your cards )

/ avatar : bederov.
/ crédits : neon cathedral.
/ autres personnages : nana
/ nombre de messages : 521
/ cartes en main : 0
/ âge : 27
/ statut : rien à offrir à par l'angoisse et les départs difficiles.
/ occupation : us army/démineur, special forces.
/ zone du queens : queens contemporain.

taking care of each other (cosemy) Empty
MessageSujet: Re: taking care of each other (cosemy)   taking care of each other (cosemy) EmptyMer 2 Jan - 22:35



what if you’re wrong ?

what if this is who we are now ?

Faiblesse.
t'étais ce mec qui se montrait aux autres comme un homme fort. celui qui veut paraître plus qu'il ne l'est, différent de qui il est. t'es fort pour garder les secrets, ton secret, fort pour paraître. dire que tout va bien, que tout va mieux alors que rien n'est le cas. alors que tout va mal, tout ne va pas mieux. tout pourrait même être en train d'empirer. au fond de toi, t'es plus le même mec. t'es brisé. traumatisé. et si tu ne dis rien, c'est pour qu'on ne s'inquiète pour toi. si tu ne te montres pas, c'est pour protéger les autres. protéger les gens que tu apprécies des moments difficiles, des moments dangereux. comme celui qui est en train de se déroule, comme celui là où tu viens de capturer emeraude sous ton corps. son dos plaqué au matelas, ton corps épousant le sien, ses formes délicieux. ta main ayant capturé les fins poignets pour les remonter au-dessus de sa tête, tu la regardais, tu cherchais les réponses. celles qu'elle ne pouvait te donner. celles que tu pouvais trouver seulement tout seul. ou du moins, tu le pensais. tu savais pas si t'avais besoin d'emeraude. pourquoi elle ? les minutes passent et t'es toujours là, à tenter le diable, à rester dans ce position dangereuse. perdue. malheureux. toujours autant en deuil. rien n'a changé. sauf qu'elle est là à présent. à te regarder comme si elle pouvait te comprendre. à te regarder comme si elle essayait de te rassurer. à attendre, à ne plus bouger, ni même respirer. son souffle contre ton visage est faible et lent. témoin de son désir ? la surprise ? ou tout simplement de la peur que tu lui fais éprouver ? tu pencherais bien évidemment sur la troisième solution. t'as dû la terroriser. t'as même presque honte qu'elle t'ait vue ainsi. tu t'es dégagé, brisant sans le vouloir le contact de son corps sous le tien. le soupir, l'excuse, t'as brisé le silence, brisé la tension. dans la pièce, pas dans ton corps. t'as encore l'impression que tes muscles sont tendus, pour le cauchemar mais pas que. à cause d'elle. t'es resté sur le qui-vive. elle s'est redressée, glissant son corps bien plus haut sur le lit pour poser son tronc contre ta tête de lit, ramenant ses genoux contre elle. comme si elle voulait se protéger de toi ? t'en sais rien mais au moins, elle ne s'était pas enfuie. elle s'excuse et tu comprends pas vraiment pourquoi. t'es là à reprendre ton souffle, tes esprits, sans répondre alors qu'elle annonce qu'elle va partir. c'est instinctif, tu rattrapes son bras avant qu'elle ne déguerpisse, même si elle n'a fait aucun mouvement pour réellement partir. tes doigts s'enroulent de nouveau autour de son poignet. "Reste..." tu lances, la voix rauque alors que les images de la télévision, qui défilent, viennent faire danser leurs ombres sur vos visages. "S'il te plait." tu ajoutes, après quelques secondes, comme une supplice. t'as pas envie d'être tout seul d'un seul coup. t'as ton coeur qui se calme bien plus rapidement que d'habitude alors qu'elle est là. à elle seule, elle éclipse les mauvaises scènes que tu viens de revenir.
code by EXORDIUM. | IMGS BY MAL DE NUIT




@emeraude hamilton taking care of each other (cosemy) 3227196488

_________________
there's blood on the crown;
go and take it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1527-i-am-become-death-destroyer-of-worlds-cosimo http://savethequeens.forumactif.com/t1575-eenie-meenie-miny-moe-cosimo


Emeraude Hamilton


( play your cards )

/ avatar : ella purnell
/ crédits : dandelion(av) - astra (sign) -margotofrph/faust & bonnie (gif-ics) - lewis capaldi (lyrics)
/ autres personnages : nevaeh, atlas, autumn, kahina,
/ nombre de messages : 479
/ cartes en main : 0
taking care of each other (cosemy) Ua89
/ âge : 25
/ statut : amoureuse de l'amour. à la recherche du prince charmant. les déceptions n'ont pas étouffées ton espoir de vivre une belle histoire. surement un peu trop rêveuse.
/ occupation : actionnaire d'hamilton coorporation, et la fière propriétaire d'une galerie d'art.
/ zone du queens : queens contemporain, là ou tu puisse ton inspiration. l'essence de la beauté.
/ beau bordel :
taking care of each other (cosemy) Aaqb« You were mine just yesterday »


in comming : //

taking care of each other (cosemy) Gazt


taking care of each other (cosemy) Empty
MessageSujet: Re: taking care of each other (cosemy)   taking care of each other (cosemy) EmptyJeu 3 Jan - 21:03


≈ ≈ ≈
{ taking care of each other }
crédit/ tumblr ✰ w/@Cosimo Saint

Tu n’avais pas réfléchie et cela semblait être encore et toujours la même équation avec lui. Comme si tout sens de raison s’envoler en sa présence. Comme si rien ne contait si ce n’est lui et l’instant. Tout s’envoler. Ni passé, ni futur… Juste l’instant présent que tu avais toujours irrémédiablement envie d’éternisé. De piégé dans un bocal, une bulle et ne jamais en sortir. Profitez des rares moments que l’on se décide à t’offrir. Ton cœur les prenait sans réfléchir l’idiot. Il courait comme tu avais courue jusque dans sa chambre guidé par se cries à t’en faire saigné tout ton être. Crisper ton myocarde et blesser ton âme. C’était lui qui avait semblait blessé là, perdu entre ces songes tortueux. Alors, non, tu n’avais pas réfléchie comme happé par sa douleur. Comme l’envie de le sauver ou sombre idiote à croire que tu étais celle qui pourrais le réconforté. Comment pourrais-tu être capable d’aider qui que ce soit alors que, tu n’arrivais même pas à t’en sortir avec tes propres soucis. Tes soucis qui se résumais souvent à ton foutu cœur qui prenait le dessus sur le reste. Qui pouvais espérer être sauvé par une nana qui étais incapable de stabilisé ces propres émotions. Ces propres sentiments. Pourtant, tu t’étais laissé embarqué par l’indescriptible qu’il te faisait ressentir. Tu t’étais laissé à le sortir de ces démons qui tentais de l’embarqué. Tu avais cette envie de le ramener à toi, de le garder prêt de toi sans en mesurer les conséquences. La sentimentale qui prenait le dessus sur tout le reste. Il y avait lui, puis toi après. C’était juste à lui que tu avais pensé même à demi prise de panique sous son corps encore à demi prit dans les flots de son cauchemar. Tu t’étais rassuré par son regard profondément ancré dans le tiens comme si tu y sentais que jamais il ne te ferait du mal. Comme si au-delà de la surprise et de la peur il y avait tout le reste qui prenais le dessus. Cette étrange connexion à t’en faire palpiter tout tes sens à t’y bloquer un instant avant de revenir à toi voulant presque revenir à l’instant d’avant. L’instant ou vos deux corps happé l’un par l’autre avaient semblé mettre le temps en suspend juste avant la libération. Le retour à la réalité que tu voulais de nouveau fuir. Dans ses bras ?! Probablement que oui mais, tellement pas raisonnable. Tu ferais mieux de fuir, de te retirer toi et tes stupides idées de gamine. Il n’avait pas besoin de toi que te pleurer ton cœur et le siens semblas dire autre chose. Sa main qui viens retrouver ton poignet en t’en faire frissonner de se contact qui réveille chaque cellules de ton corps. De ta peau. De ce simple mots de sa voix rocailleuse qui t’appel à rester alors que ta raison semble pour une fois vouloir prendre le dessus. « Je… heu… ce n’es pas… » et sa supplique qui te coupe l’herbe sous le pieds alors que ton regard retrouves le siens sous le jeu d’ombre et de lumière des image télévisé sur l’épiderme de vos visages.  Ton corps qui se détend imperceptiblement alors que lui, ton cœur, à recommencer à battre avec chamade dans ta poitrine. « D’accord…. Si tu veux, je reste… un peu… » Un peu ou toujours ?! Que tu aurais voulu le rendre éternel ce moment alors que tu le savais que demain vous en reviendrais au même stade. Lui te fuyant comme si tu avais l’une de ces maladies incurable. Si seulement ces instants pouvaient avoir le pouvoir d’arrêter le temps. Littéralement arrêter le temps. Ta main libre qui viens se poser instinctivement sur la sienne qui enserre ton poignée « le sommeil ne voulait pas de moi de toute manière… » Que tu dis comme pour éviter le silence de s’installer et pourtant, quand tes yeux se plongent dans les siens, aucun mots ne semble nécessaire pour que vos âmes se comprennent…

_________________
i felt for you but hit the ground trying to mend a heart that keeps breaking...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1543-supermarket-flowers-emy#56639 http://savethequeens.forumactif.com/t1577-desillusion-emy#57897


Cosimo Saint


( play your cards )

/ avatar : bederov.
/ crédits : neon cathedral.
/ autres personnages : nana
/ nombre de messages : 521
/ cartes en main : 0
/ âge : 27
/ statut : rien à offrir à par l'angoisse et les départs difficiles.
/ occupation : us army/démineur, special forces.
/ zone du queens : queens contemporain.

taking care of each other (cosemy) Empty
MessageSujet: Re: taking care of each other (cosemy)   taking care of each other (cosemy) EmptySam 5 Jan - 18:54


≈ ≈ ≈
{ taking care of each other }
crédit/ tumblr ✰ w/@emeraude hamilton

la respiration qui se calme mais le coeur qui continue de battre bien trop rapidement. ça, ce n'est plus l'effet de ton rêve, de tes mauvais souvenirs qui te hantent chaque jour, chaque nuit. h24. ce n'est plus du tout cela. c'est elle. elle est ton nouveau démon. emeraude. elle est celle qui occupe tes pensées. de plus en plus. surtout après la soirée que vous avez passé tous les deux il y a quelques jours. à partager. à apprendre à vous connaître. tu repenses souvent à ses mots. à votre discussion, ou du moins, sa discussion sur la recherche de l'amour. à votre discussion autour du bonheur. tu soupires, ça t'énerves de penser à ce genre de choses. de penser à elle, comme cela. et sa présence dans ton lit n'arrange rien. le souvenir de ton corps contre le sien quelques instants plus tôt n'arrange pas plus ton coeur, ta tête, le début de désir pour elle que tu as pu ressentir. nouveau passage de ta main dans tes cheveux qui repoussent, les ébouriffant bien plus encore qu'ils ne le sont pas ton début de nuit agité. ça te soulage qu'elle veuille bien rester avec toi, même pour quelques instants, même après avoir ressenti son hésitation. "merci.." tu lances avec douceur, dans un souffle, alors que tu viens de la retenir par le poignet. tu lui souris un peu. quelque peu gêné de l'avoir réveillé. sa petite main chaude couvre la tienne ou ce qu'elle peut. t'es tenté, un instant, d’emmêler tes doigts aux siens mais tu ne fais rien. tu restes comme cela, ton regard dans le sien. plongé dans le sien. te noyant. "je t'ai empêché de dormir ? je suis désolé." tu t'excuses bien avant qu'elle ne te réponde, sûr d'être la cause de sa difficulté à dormir. t'avais pas envie de la déranger, d'être la cause de sa fatigue. t'étais peut-être égoïste à vouloir qu'elle reste un petit peu avec toi là. mais tu ne l'étais pas pour les démons qui t'envahissaient. tu préfères être le seul à se voir toucher par les maux. tu ne la connaissais pratiquement pas. mais t'avais l'impression de la connaître depuis si longtemps. rien qu'en détaillant son visage, rien qu'en laissant glisser tes yeux sur ses traits, sur ses lèvres ou sur son cou. tu devrais pas faire ça. la regarder ainsi. sans discrétion. t'empêches pourtant tes yeux de descendre plus bas, sur cette nuisette jolie, ni trop osée, ni trop sage et qui laisse assez de place à l'imagination, qu'elle n'en laisse pas. raclement de gorge, tu te forces à détourner le regard, à retirer ta main, te dégageant de son touché. "on se regarde un truc ?" forte respiration, tu portes tes sur la télévision alors que tout ton attention reste sur elle, même si tu ne la regardes plus. tu la sens juste à côté de toi. et c'est déjà bien trop.

_________________
there's blood on the crown;
go and take it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1527-i-am-become-death-destroyer-of-worlds-cosimo http://savethequeens.forumactif.com/t1575-eenie-meenie-miny-moe-cosimo


Emeraude Hamilton


( play your cards )

/ avatar : ella purnell
/ crédits : dandelion(av) - astra (sign) -margotofrph/faust & bonnie (gif-ics) - lewis capaldi (lyrics)
/ autres personnages : nevaeh, atlas, autumn, kahina,
/ nombre de messages : 479
/ cartes en main : 0
taking care of each other (cosemy) Ua89
/ âge : 25
/ statut : amoureuse de l'amour. à la recherche du prince charmant. les déceptions n'ont pas étouffées ton espoir de vivre une belle histoire. surement un peu trop rêveuse.
/ occupation : actionnaire d'hamilton coorporation, et la fière propriétaire d'une galerie d'art.
/ zone du queens : queens contemporain, là ou tu puisse ton inspiration. l'essence de la beauté.
/ beau bordel :
taking care of each other (cosemy) Aaqb« You were mine just yesterday »


in comming : //

taking care of each other (cosemy) Gazt


taking care of each other (cosemy) Empty
MessageSujet: Re: taking care of each other (cosemy)   taking care of each other (cosemy) EmptyMar 8 Jan - 0:01


≈ ≈ ≈
{ taking care of each other }
crédit/ tumblr ✰ w/@Cosimo Saint

C’était comme te laissais bercer  par l’imprévisible avec lui. Avec lui, c’était l’instant qui comptais tout le reste n’était que détail qui ne transperçait pas la bulle dans laquelle vos deux être c’était enfermer. Il n’y avait ni passé, ni futur… tu ne pouvais pas compter sur ce derniers. Tu ne voulais pas non plus mettre en avant ce cœur qui souffrait trop aisément. Il n’y avait que lui et toi connecté à l’instant. Tu t’étais laisser porter jusqu’à lui sans réfléchir car, c’était ça, tu ne réfléchissais plus avec lui. C’était comme si tu répondais à l’appel silencieux de son âme. Tu l’as mettais de côté cette peur de l’inconnu avec lui, tu n’en avais aucune de peur. Son regard qui se déposé sur toi continuais de te rassurer malgré cette distance qu’il s’évertuer à mettre entre vous. Malgré vous, vous sembliez la braver cette distance. Sans effort le mur entre vous s’effondrez de lui-même. Tu te laissais porter par l’inconnu avec une étrange sensation que c’est ce qu’il te fallait. Qu’il te ferait du bien malgré toute la souffrance que tu pouvais lire dans ces prunelles. Cette douleur silencieuse que tu avais eue l’impression de caresser du bout des doigts la minute d’avant. Ton corps coincé sous le siens tout semblait s’être aligné. Un livre ouvert qui ne demandais qu’à être lu mais, que tu avais encore peur d’abimé en ouvrant simplement les pages. Tu n’étais pas certaine qu’il voulait être lu, encore moins par toi. Pourtant, il t’avait retenue de sa main enroulant ton poignée et de ces yeux appelant les tiens. L’hésitation de ta raison qui voulais protéger ton cœur et pourtant, c’était lui qui prenait toujours le dessus sur le reste. Lui qui se laissaient emporter encore et toujours d’un simple regard. De sa main poser sur ta peau et de la tienne qui vient recouvrir sa propre chaleur. Le cœur qui se réchauffe de palpitation et le sourire timide qui veulent réconforter tous ces tourments. Tu ne sais pas si c’est de toi dont il a besoin Cosimo mais, tu voudrais l’être cette personne. Son merci souffler avec douceur et tout qui semble prendre sens ou peut-être bien qu’encore une fois, tu es là, à te faire des idées. Pourtant, son regard noyé dans le tiens semble dire tellement de choses. Certaines que tu ne peux pas comprendre mais dont tu aimerais qu’il t’en compte tous les sens. « Ne t’excuses pas… c’est moi et mes insomnies, je pense trop… tu ne m’empêches pas de dormir ! » doux sourire sur tes lèvres ne voulant pas lui en mettre plus sur le cœur de ce qu’il a déjà. Il te réveil… parfois mais, jamais il n’avait été la source du problème. Jamais il ne le serait. Tu te laisses à le contempler un instant dans tous ces si subtil détails qui te ferais chaviré ton âmes. Tu te laisses presque réchauffer par son regard qui se perd en toi. Puis il revient à l’instant te ramenant à la réalité. Les songes laissés de côté il fallait que tu arrêtes de rêver. « D’accord… si tu veux… » Que tu lances doucement presque dans un murmures les yeux rivé dans la même direction que lui et pourtant c’est sa présence que tu sentais t’envahir et la tentation de te replongé dans ces yeux était grande. Le silence, lui, n’amenaient qu’un tas de question. « Cosimo ?!... » Que tu finis par lancer là, toujours terrer dans le coin de son lit à te demander si tu ne devrais pas garder tes mots pour toi mais, tout semblait plus fort avec lui… « Je… enfin… je sais que je suis certainement la dernière personne à qui tu voudrais parler… je suis comme une inconnue après tout, mais, si… si un jour tu as envie de parler… je serais écouté… » C’était dit avec hésitation mais, ton cœur avait peur. Peur d’avoir gâché le peu que vous aviez. Tes prunelles qui se posent sur lui à la recherche du moindre signe qui rassurerait ton âme.

_________________
i felt for you but hit the ground trying to mend a heart that keeps breaking...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1543-supermarket-flowers-emy#56639 http://savethequeens.forumactif.com/t1577-desillusion-emy#57897


Cosimo Saint


( play your cards )

/ avatar : bederov.
/ crédits : neon cathedral.
/ autres personnages : nana
/ nombre de messages : 521
/ cartes en main : 0
/ âge : 27
/ statut : rien à offrir à par l'angoisse et les départs difficiles.
/ occupation : us army/démineur, special forces.
/ zone du queens : queens contemporain.

taking care of each other (cosemy) Empty
MessageSujet: Re: taking care of each other (cosemy)   taking care of each other (cosemy) EmptyMar 8 Jan - 16:39


≈ ≈ ≈
{ taking care of each other }
crédit/ tumblr ✰ w/@emeraude hamilton

tes yeux dans les siens, tes yeux qui plongent et se noient dans ce putain de regard chocolat. t'as qu'une envie, rapprocher davantage ton corps. t'as juste envie de prendre son visage de poupée entre tes mains et de déposer tes lèvres contre les siennes. de la goûter. de lui faire perdre la tête. de te faire perdre la tête. pour qu'enfin, tu penses à autre chose. pour qu'elle te sauve... "tu fais souvent des insomnies ?" tu demandes en réponse. vous avez au moins un autre point commun, le problème du sommeil. t'as tes démons, tu les connais bien aujourd'hui les tiens, depuis le temps qu'ils te poursuivent. mais tu te poses des questions sur les siens. qu'est-ce qu'il y a de plus profonds chez elle ? qu'est-ce qui peut la maintenir réveiller ? tu le savais, tu t'étais promis à toi-même de la tenir éloigner loin de toi. mais c'était plus fort que toi. t'aurais pu la remercier et la laisser s'éloigner de toi, la laisser te fuir. mais non. t'allais à l'encontre de tes décisions, de tes certitudes. peut-être que c'était là la cause de ta nuit agitée. qu'une des balles de ton rêve t'avait finalement frappé, qu'elle t'avait bousillé bien plus encore le cerveau. quoi qu'il en soit, tu venais de lui proposer de rester avec toi. c'était risqué. mais de toute manière, c'était ça, ta vie. un énorme risque. tu vivais dans le risque, le danger continuellement. pour toi, emeraude était encore plus que cela. elle était encore bien plus dangereuse. t'es rassuré qu'elle accepte alors tu zappes un peu, tombant avec elle dans le silence. seul le son de la télévision vous envahit. et aussi votre respiration. parce que tu l'entends. puis il y a ton prénom qui sort, elle t'interpelle et tu tournes ton visage vers elle. "hm ?" tu fais pour l'encourage à dire ce qu'elle désire te dire. et ce qu'elle te propose faire virevolter ton cœur. ça l'embaume. "merci emeraude..." tu souffles doucement, sincère dans tes remerciements. et tu te poses réellement la question ? est-ce que tu es prêt ? est-ce qu'elle est prête ? t'as légèrement les jtons, la peur de la voir finalement parti après s'être rendu compte de la manière dont tu es bousillé. presque dangereux, pour toi. pour elle. pour les autres. tu penses pas être capable de péter un câble, de devenir fou. mais tout de même... "c'est pas joli, tu sais..." tu t'entends dire, tu te redresses afin de t'asseoir, une de tes mains passe dans tes cheveux alors que t'as détourné le regard vers un endroit de la chambre. tu regardes sans regarder. "mais dis-moi, toi, ce qui t'empêche de dormir." tu préfères détourner la conversation. t'es comme ça, toujours plus soucieux des autres que de toi. toujours plus enclin à parler des autres que de toi.

_________________
there's blood on the crown;
go and take it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1527-i-am-become-death-destroyer-of-worlds-cosimo http://savethequeens.forumactif.com/t1575-eenie-meenie-miny-moe-cosimo


Emeraude Hamilton


( play your cards )

/ avatar : ella purnell
/ crédits : dandelion(av) - astra (sign) -margotofrph/faust & bonnie (gif-ics) - lewis capaldi (lyrics)
/ autres personnages : nevaeh, atlas, autumn, kahina,
/ nombre de messages : 479
/ cartes en main : 0
taking care of each other (cosemy) Ua89
/ âge : 25
/ statut : amoureuse de l'amour. à la recherche du prince charmant. les déceptions n'ont pas étouffées ton espoir de vivre une belle histoire. surement un peu trop rêveuse.
/ occupation : actionnaire d'hamilton coorporation, et la fière propriétaire d'une galerie d'art.
/ zone du queens : queens contemporain, là ou tu puisse ton inspiration. l'essence de la beauté.
/ beau bordel :
taking care of each other (cosemy) Aaqb« You were mine just yesterday »


in comming : //

taking care of each other (cosemy) Gazt


taking care of each other (cosemy) Empty
MessageSujet: Re: taking care of each other (cosemy)   taking care of each other (cosemy) EmptyMar 8 Jan - 17:56


≈ ≈ ≈
{ taking care of each other }
crédit/ tumblr ✰ w/@Cosimo Saint


C’est comme s’il avait cueilli ton âme. Comme si d’un seul regard, le premier, il avait compris qui tu étais. Il avait lu en toi et tu avais cette étrange facilité à te livrer à lui. Toi et cette fâcheuse tendance à ne rien dire. A détourner l’attention, à te cacher dernière les autres… Avec lui, c’était comme si tu pouvais être toi. Pas besoin de te cacher et même la gêne que tu sentais quand il te regardait si profondément, même ça, elle te faisait te sentir bien. Sa présence caresser ton âme d’un doux désir de te rapprocher de lui. De le connaître. Tu te sentais protégée comme envelopper dans un cocon qui vous entourez. Une bulle inébranlable ou l’extérieur n’existait pas. Il n’y avait que lui, que toi. Vous. Tu l’avais rejoint sans réfléchir, sans pensé qu’il te retiendrait. Tu t’étais imaginé de faire rejeter lamentablement comme toujours mais, il t’avait pris de cours. Tu t’étais laissé enfermer avec lui dans l’instant. Un nouvel instant qui vous était offert. La peur, avec lui, t’en avais aucune. Il n’y avait que surprise. Il avait cette aura qui te rassurer jusque dans le fond de ton cœur. Ton cœur qui avait raison de toi. Ton cœur qui s’agitait dans ta poitrine rien qu’à sentir sa présence non loin de toi. Rien qu’au son de sa voix. Il t’en faisait oublier tout le reste. Tu hoches simplement la tête à sa question car, pour toi, tes insomnies non rien d’important. L’important c’est lui. Cosimo. Tu veux être là pour lui maintenant que tu as trouvé le courage de venir vers lui. De ne pas taire ces cauchemars que tu entends depuis des jours secouer vos nuits. Tu ne prêtant pas être quelqu’un pour lui mais, juste une main tendue si encore la voulait-il de ta main. De toi ?!... sa sincérité de réchauffe le cœur. Tu l’as sens te transperçais alors que tu étais prête à attendre le temps qu’il faudrait. Le temps dont il aurait besoin.  « Le moche ne me fait pas peur… » Un murmure, un souffle presque une invitation. Une envie profonde de le rassurer sans même savoir à quoi t’attendre. Tu es là, tu ne partiras pas que tu veux lui dire. Tes prunelles qui cherches désespérément les siennes comme si ces yeux suffisais à te rassurer qu’il était là, avec toi. Que cette connexion que tu ressentais au plus profond de ton être, tu ne l’imaginais pas. Peut-être que tu avais autant besoin de lui d’être sauvé. Sauver de toi-même. « Moi… je m’empêches de dormir toute seule. Je m’efforce de me dire que je ne fais pas tout de travers mas, j’en arrive toujours à la même conclusion. J’attends trop de la vie, elle a bien moins à m’offrir que ce que je voudrais. Que ce que j’aimerais… » un sourire timide qui se fend sur tes lèvres le regard perdu devant toi. Perdu dans tes pensées toutes te ramènes à lui. Tes jambes qui se détendent devant toi et le regard songeurs qui laisse défilés les images du téléviseur devant tes yeux qui ne semble vouloir qu’une chose. Lui…

_________________
i felt for you but hit the ground trying to mend a heart that keeps breaking...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1543-supermarket-flowers-emy#56639 http://savethequeens.forumactif.com/t1577-desillusion-emy#57897
Contenu sponsorisé






taking care of each other (cosemy) Empty
MessageSujet: Re: taking care of each other (cosemy)   taking care of each other (cosemy) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
taking care of each other (cosemy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Taking the hobbits to Isengard ! [PV Evan]
» Les ONG, instruments des gouvernements et des transnationales ?
» I'm gonna be released from behind these lies, I don't care whether I live or die. ₪ 14 mars, 13h27
» Life's Too Short to Even Care at All •• Kaleessi
» ❧ BROKEN - You've been taking up my mind with your little white lies.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS ::  :: boulevard of broken dreams :: versions #5 et #6 :: RPS-
Sauter vers: