Partagez | 
 

 violent delights have violent ends ❁ nana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


avatar


/ avatar : Jason Morgan
/ crédits : valtersen (av') - astra (sign) - icons (sawn) - lewis capaldi (lyrics)
/ autres personnages : nevaeh (m.nery) & emeraude (e.purnell) & sol (m.horst) & kahina (b.o'grady)
/ nombre de messages : 266
/ cartes en main : 165

/ âge : 35
/ statut : à perdue sa raison de vivre et son futur en une poignée de seconde. Le veuf qui vendrait son âme au diable pour revenir en arrière...
/ occupation : Pilote de F1 (McLaren Racing) qui refuse de conduire à nouveau. Accessoirement héritié de McLaren Technology Group.
/ zone du queens : le queens uppé, dans cette villa qu'il se refuse de quitter par peur d'oublier...
/ beau bordel :
« I just died in your arms tonight»


in comming : //


MessageSujet: Re: violent delights have violent ends ❁ nana   Lun 14 Jan - 15:13


≈ ≈ ≈
{ violent delights have violent ends }
crédit/ tumblr ✰ w/@nana sforza

Tu n’as pas envie de réfléchir. Tu les tais ces pensées qui t’assailles. Ces pensées qui dérivent vers elle, vers ce que tu as perdu à tout jamais. Vers ce qui te hante à t’en arracher le cœur, l’âme. Oui, tu les asperges à coup de whisky et de chagrin à retardement. Tu prends l’instant comme une foutu pause dans l’espace-temps qui t’entoure. Qui se déchaîne contre toi depuis six mois. C’est bien ton putain d’anniversaire après tout. Tu auras tout le temps de te morfondre dans la prochaine année qui s’écoulera. Tu t’es mis comme en dehors de toi-même prit au jeu de la créature qui c’est déhanchée jusqu’à toi. La Nana qui t’enveloppe de ces mots et t’attise de son regard. Le reflet du tiens ou vos deux corps en résonance. Captant la même fréquence. Ne dit-on pas que deux négatifs font un positif. Tu y plonges droit dedans dans cette fichue équation. Tu l’embarque avec toi aussi tentateurs que son regard qui t’appel à la décadence. C’est comme si vous répondiez au défis de l’autre sans réfléchir. Comme-ci l’espace d’un instant vous déchargiez votre peine mutuelle pour vous laisser aller. Il n’y avait que vous. Vous, connectez à l’instant. « L’inaccessible reste le plus intéressant à poursuivre… » Murmure de ta voix de velours, de ton souffles qui viens se mêler aux siens sur vos deux visages rapprochés. « L’inaccessible il semblerait… » Tu nages sur ces eaux de sous-entendu. Jamais direct, tout en subtilité. C’était là, tout l’art de jouer, de te laisser surprendre par chaque coup bien placé. Vous en arriveriez à la même finalité. Tu te laissé caresser par la délicate brûlure de désir qu’elle laisser s’installer au fin fond de ton être. Par ce sentiment d’être en vie que tu retrouvais comme lors de votre dernière entrevue. Elle te prenait là où il fallait et tu lui répondais pour en redemander. « Je dirais excitant… le jeu à l’air d’en valoir le coup… » Suspension dans tes mots alors que tu cherches à la cueillir au-delà de son corps effleurant presque le tiens. Assez pour que tu en veuille plus qu’un simple flirt. Tu voulais tout et t’étais certain qu’elle aussi. Une parfaite harmonie jusque dans les tréfonds les plus noires de vos désirs. « …Mais est-elle douée pour anticiper leurs désirs ?! » sourire un coin tu remercierais presque tes amis de t’avoir tiré de force ici alors que ta soirée d’anniversaire prenait une tournure plus qu’attrayante. Vos verres qui se cognent entre eux aux rythmes de vos corps qui se rapprochent un peu plus à chaque instant comme attiré tels deux aimants. Force magnétique. Force électrique. Chaque cellule de ton être en alertes. « Un moment pour oublier, il semblerait que je l’ai trouvé… » Tes iris fixé sans les siennes tu ne l’as lâche pas. Plus. Ton verre que tu portes à tes lèvres dans un air de défis. Dans ce silence qui s’installe autour du brouhaha ambiant. Un silence qui en dit long…

_________________


...Since you left...
feels like a waste on me☽There must be something in the water. Cause everyday it's getting colder, and if only I could hold you. You'd keep my head from going under.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1764-i-just-died-in-your-arms-tonight-atlas http://savethequeens.forumactif.com/t1851-i-hope-i-never-lose-the-bruises-that-you-left-behind-atlas#68215


avatar


/ avatar : ú. corberó
/ crédits : Morrigan (ava) ; crackintime (sign) ; girlzzangs (icon sign)
/ autres personnages : cosimo s. ; katalina s. ; bear r. ; kára s. ; alistair c.
/ nombre de messages : 1124
/ cartes en main : 1908

/ âge : 27
/ statut : insatiable pendant tant d'années et puis... merde, c'est qu'un mec comme un autre. bon sang, non. C'est terrible, ça t'angoisse autant que ça te fait vibrer. et puis, c'est là que t'as revu ismaël, là qu'il s'est réimposé dans ta vie. c'est depuis une putain de confusion dans ton esprit mais t'as surtout l'coeur brisé par ses mots.
/ occupation : tenancière à ta manière, presque comme une matrone, t'es la gérante d'un nightclub des McGrath. T'es la mama, celle qui gère ça comme une main de fer.
/ zone du queens : le queens contemporain avec shabh que t'héberges, si tu regrettes ton passé d'adolescente milanaise, t'as toujours eu un coup de cœur pour l'ambiance du quartier.
/ beau bordel :
Dangereuse et sensuelle,
sous ta pluie sucrée.
Au creux de tes griffes,
je suis revenue.


MessageSujet: Re: violent delights have violent ends ❁ nana   Lun 14 Jan - 15:34


≈ ≈ ≈
{ violent delights have violent ends }
crédit/ tumblr ✰ w/@atlas mclaren

sa voix de velours te pénètre, elle t'atteint au point de légèrement de faire frisonner, de désir, de bonheur. tu le sens, ce frisson qui descend le long de ta colonne vertébrale, celui qui vient clairement exploser dans le bas de ton ventre. "vous aussi vous trouvez, atlas ?" t'as le sourcil qui se hausse, le flirt qui parcourt tes membres. t'as toujours adoré cela, ces premiers instants avec un homme. t'aimes cela ressentir les premiers émois, celui du jeu et de la souris, celui des faux-semblants mais qui ne laisse dupe aucun des acteurs. tu ris un instant, ta tête se renversant légèrement vers le haut, offrant ton cou délicat à sa vue, lorsqu'il te décrit comme une fille inaccessible. c'est presque vrai, d'une certaine manière. la passion que tu ressens pour lui ne l'est pas. mais les autres domaines de ta personne, le sont. autant pour lui que pour les autres hommes. t'aimes la subtilité de vos mots. et tu ne peux qu'hocher la tête, lentement, passant ta langue sur ta lèvre inférieure carmin. cette foutue couleur carmin que t'aimes porter sur tes lèvres. pour les hommes. pour toi. une marque de fabrique, presque. "je peux vous assurer qu'il en vaut le coup." aucunement tu te lances des fleurs mais cet homme, c'est décidé depuis que tu as croisé son regard tout à l'heure, tu le veux. alors tu continues sur cette lancée dans laquelle vous vous êtes embarqués, parlant de toi comme elle, parlant de toi comme cette maison qui s'offre à lui. "ça dépend. elle aime les anticiper tout comme être surprise." sourire qui lui répond, regard qui plonge bien plus encore dans le sien, t'es perdue dans cette bulle qui vous englobe. verre que tu cognes au sien, verre que t'apportes à tes lèvres et que t'as appuyé contre ta joue, tu le regardes, la tête légèrement penchée vers une de tes épaules.  "évidemment et il semblerait que je peux vous apporter bien plus encore. " tu susurres, levant ta main libre vers lui, effleurant sa mâchoire jusqu'à ses lèvres. "j'ai très envie de vous embrasser, atlas mclaren."  ton pouce qui vient caresser sa lèvre inférieure, tu ne t'en caches pas, fille directe comme tu es. femme qui sait toujours ce qu'elle désire. et ce soir, c'est lui.

_________________
nannina
J'dois t'avouer qu't'es l'une des filles que j'estimais le plus
Mais c'est triste et j'te fixe,
j'te l'dis chérie,
T'existes plus.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1203-diggin-in-my-inner-me-nana http://savethequeens.forumactif.com/t1269-wake-up-bitch-i-ain-t-dead-yet-nana


avatar


/ avatar : Jason Morgan
/ crédits : valtersen (av') - astra (sign) - icons (sawn) - lewis capaldi (lyrics)
/ autres personnages : nevaeh (m.nery) & emeraude (e.purnell) & sol (m.horst) & kahina (b.o'grady)
/ nombre de messages : 266
/ cartes en main : 165

/ âge : 35
/ statut : à perdue sa raison de vivre et son futur en une poignée de seconde. Le veuf qui vendrait son âme au diable pour revenir en arrière...
/ occupation : Pilote de F1 (McLaren Racing) qui refuse de conduire à nouveau. Accessoirement héritié de McLaren Technology Group.
/ zone du queens : le queens uppé, dans cette villa qu'il se refuse de quitter par peur d'oublier...
/ beau bordel :
« I just died in your arms tonight»


in comming : //


MessageSujet: Re: violent delights have violent ends ❁ nana   Lun 14 Jan - 17:16


≈ ≈ ≈
{ violent delights have violent ends }
crédit/ tumblr ✰ w/@nana sforza

Le cœur qui palpite guidé par le désir de goûter à ces lèvres qu’elle t’expose à se coup qu’elle dévoile. A son corps là, presque trop loin de toi ou pas assez proche. Tu as envie de ne pensé à plus rien d’autre qu’à elle et l’instant. Oublier le reste et ces conneries qui t’arraches le cœur que bien trop souvent. Tu veux te laisser berner par ces mots. Par ce jeu. Tu te laisses embarquer par le rythme de cette danse des plus sensuelles. Dans cette route tortueuse qui mènerais à la libération du poids qui te pèse même si ce n’est que temporaire. Elle t’offre un défi sur un plateau et tu te sers autant qu’elle. Les mêmes idées qui attisent vos deux esprits qui se jaugent. Les regards qui ne se lâchent pas dans l’attente continuelle de l’autre. D’un geste, d’une réplique, d’un sourire délicatement glissé. Un clin d’œil en guise de réponse et ce sourire charmeur qui ne te quitte pas. T’es aussi intéresser qu’elle et pourtant le plus excitant dans tout ça c’est bien la subtilité de vos échanges. De votre désirs à demi-dévoilé pour laisser tout le plaisir à l’autre de le découvrir. « Je n’en doute pas qu’elle en vaux le coup… » Tes prunelles qui glisses entre vos deux corps pour se nourrir de ses courbes qui t’appellent. Pour finir par revenir à ces yeux qui te dévorent à t’en faire soulever chaque cellule de ton épiderme. Tu te débarrasse de ton verre sur la table basse sans faire grand effort pour rester là, contre elle. Son souffle qui s’écrase sur ton visage à t’enivrer de désir. D'envie. Envie d’elle. « Ah oui ?! Bien plus… vous m’en voyez intrigué. » Cette aura de mystère qu’il l’entoure est ce qui t’as attiré en premier lieu chez elle. Nana  et son carré parfait. Nana et son franc parlé. Tu te laisses bercer par les sous-entendus et son envie à elle qui attise la tienne. Par cette main qu’elle glisse sur ta mâchoire t’en tirant un frisson que tu ne cherches même pas à dissimulé. Elle n’est pas le genre de femme à qui l’on peut cacher l’envie qu’on ait d’elle. Son pouce qui titille ta bouche autant que ces mots, ces murmures. Son regard ou elle tout entière. Tu t’approches un peu plus d’elle pour sentir ton corps appuyer le siens, pour sentir son souffle sur ta peau. « ….et qu’es qui vous retiens ?! » doux murmure pour ces oreilles. Une question sans en être une. Une question qui n’attend pas sa réponse. L’une de tes mains qui attrapent son verre pour le poser à côté du tiens. Il n’y a plus qu’elle et toi et ton autre main qui se glisse au creux de sa nuque pour l’attirer à toi. Elle et ces lèvres que tu fais tiennes…

_________________


...Since you left...
feels like a waste on me☽There must be something in the water. Cause everyday it's getting colder, and if only I could hold you. You'd keep my head from going under.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1764-i-just-died-in-your-arms-tonight-atlas http://savethequeens.forumactif.com/t1851-i-hope-i-never-lose-the-bruises-that-you-left-behind-atlas#68215


avatar


/ avatar : ú. corberó
/ crédits : Morrigan (ava) ; crackintime (sign) ; girlzzangs (icon sign)
/ autres personnages : cosimo s. ; katalina s. ; bear r. ; kára s. ; alistair c.
/ nombre de messages : 1124
/ cartes en main : 1908

/ âge : 27
/ statut : insatiable pendant tant d'années et puis... merde, c'est qu'un mec comme un autre. bon sang, non. C'est terrible, ça t'angoisse autant que ça te fait vibrer. et puis, c'est là que t'as revu ismaël, là qu'il s'est réimposé dans ta vie. c'est depuis une putain de confusion dans ton esprit mais t'as surtout l'coeur brisé par ses mots.
/ occupation : tenancière à ta manière, presque comme une matrone, t'es la gérante d'un nightclub des McGrath. T'es la mama, celle qui gère ça comme une main de fer.
/ zone du queens : le queens contemporain avec shabh que t'héberges, si tu regrettes ton passé d'adolescente milanaise, t'as toujours eu un coup de cœur pour l'ambiance du quartier.
/ beau bordel :
Dangereuse et sensuelle,
sous ta pluie sucrée.
Au creux de tes griffes,
je suis revenue.


MessageSujet: Re: violent delights have violent ends ❁ nana   Lun 14 Jan - 21:39


≈ ≈ ≈
{ violent delights have violent ends }
crédit/ tumblr ✰ w/@atlas mclaren

t'es conquise. tu te laisses attraper par l'homme, autant que tu as enroulé tes tentacules séductrices et invisibles autour de lui, autant autour de son corps que de son âme. atlas, tu le touches. atlas, il te touche. bien au-delà d'un désir physique. c'est bien trop étrange pour toi. pour une fois dans ta vie, t'as l'impression de ne plus être seule. mais, ce qui est encore plus étrange, malsain, c'est qu'après avoir trouvé cela, t'as toujours pas envie de guérir de tes maux. parce que ta douleur, elle est en toi, elle fait partie de toi, elle est toi. et avec atlas, t'es un poison, prête à l'embarquer avec toi dans ta souffrance, comme une sirène tirant vers le fond de l'eau, à la noyade, l'homme. tu joues avec le feu, tu le sais pertinemment. mais t'adores bien trop cela. le jeu et le feu frôlant tes chevilles te maintiennent en vie. alors que tes pupilles qui descendent sur ses lèvres un instant, qui font l'aller retour entre ses yeux et elles, t'as tes dents qui martyrisent inconsciemment ta propre lèvre inférieure. l'homme a approché son regard du tien, ton souffle rejoint le sien, il claque contre le sien. il susurre doucement, bonheur pour tes oreilles, quelques mots qui font revenir l'électricité dans ton corps, tes yeux lancent toujours cette petite lueur de défi. défi mêlé au désir. "pas grand chose.." et ton dernier mot meurt contre ses lèvres, alors que tes lèvres rejoignent les tiennes au goût du liquide ambré, elles les cueillent dans un baiser lent, sensuelle. d'abord bien trop curieux, comme si tes lèvres tentaient d'apprivoiser les siennes, comme si elles tentaient te tâter le terrain, de comprendre contre qui elles ont à faire. et sa paume chaude qui se glisse contre ta nuque, sous ton carré brun, te rapproche de lui. ta main qui glisse contre l'une de ses joues rugueuses par sa barbe de quelques jours, tandis que l'autre rejoint l'opposée. t'encadres son visage, caresses et sembles t'accrocher à lui. un instant, tu rompes votre baiser, recules légèrement la tête pour le regarder dans les yeux, pour te plonger dans ses lagons. seulement le temps de quelques secondes, le temps de montrer que tu le désires, que ça te fait quelque chose tout cela. avant de recapturer ses lèvres, plus hargneusement. c'est enivrant, grisant, alors que tu te laisses aller, yeux scellés, contre atlas, contre l'homme qui connaît souffre autant que toi, contre l'homme qui peut te comprendre presque mieux que quiconque.

_________________
nannina
J'dois t'avouer qu't'es l'une des filles que j'estimais le plus
Mais c'est triste et j'te fixe,
j'te l'dis chérie,
T'existes plus.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1203-diggin-in-my-inner-me-nana http://savethequeens.forumactif.com/t1269-wake-up-bitch-i-ain-t-dead-yet-nana


avatar


/ avatar : Jason Morgan
/ crédits : valtersen (av') - astra (sign) - icons (sawn) - lewis capaldi (lyrics)
/ autres personnages : nevaeh (m.nery) & emeraude (e.purnell) & sol (m.horst) & kahina (b.o'grady)
/ nombre de messages : 266
/ cartes en main : 165

/ âge : 35
/ statut : à perdue sa raison de vivre et son futur en une poignée de seconde. Le veuf qui vendrait son âme au diable pour revenir en arrière...
/ occupation : Pilote de F1 (McLaren Racing) qui refuse de conduire à nouveau. Accessoirement héritié de McLaren Technology Group.
/ zone du queens : le queens uppé, dans cette villa qu'il se refuse de quitter par peur d'oublier...
/ beau bordel :
« I just died in your arms tonight»


in comming : //


MessageSujet: Re: violent delights have violent ends ❁ nana   Lun 14 Jan - 22:58


≈ ≈ ≈
{ violent delights have violent ends }
crédit/ tumblr ✰ w/@nana sforza

C’était la première femme que tu tenais entre tes bras, la première femme par qui tu te laissais prendre depuis elle. Depuis Ornella. Pourtant, en cette instant rien ne te semblait important, rien mise à par elle et ces lèvres qui se sont glissés à l’unisson avec les tiennes pour goûter au plaisir de la décadence. De l’oubli. Souffrir seul semblait bien que de souffrir à deux. Alors, tu prenais tous ce qu’elle t’offrait. C’était vous et cette bulle qui vous entourer à en oublier que vous n’étiez pas seul. Ta main qui se glisse derrière sa nuque et tes lèvres qui découvrent ces lèvres avec envie. Envie d’en découvrir plus, d’en savoir plus. Son corps qui répond au tiens de ces mains qui englobe ton visage, qui t’effleures de ces doigts à en électrisé tout tes sens. A t’en donné envie de plus, toujours de plus. Quitte à te perdre tu ne le ferais pas qu’à moitié. Quitte à t’oublier, tu le ferais entièrement. Tu l’entraînerais avec toi aussi profond que soit la fin du gouffre. Douceur violente qui prend possession de ton âme. De tes sens. Interlude de ces prunelles qui se plonge dans les siennes comme pour y lire le désir qui anime vos corps. Vos êtres. Puis la passion retrouvée, de vos lèvres qui se scellent de nouveaux. Elles se cherchent elles s’attisent avec fougue et avec toujours plus d’envie. Une main attirer son visage un peu plus à toi et l’autre qui se glisse sur sa cuisse pour la pressé avec une fermeté délicate. Tu te sens vivant. Vivant pour la première depuis des mois. C’est comme te réveiller après des mois de torpeurs. Autant de mal que de bien tu te fou du jeu malsain dans lequel tu t’es enfermer. Cloisonner avec elle. Tu le prends comme il vient. Vous est vos putains de démons. Le cœur qui palpite et le souffles qui se fait plus court un instant à embrasser ces lèvres et l’instant d’après tu t’éloignes pour la contempler à demi essouffler. La contempler elle est sa beauté déconcertante. Ensorcelante. La main qui se glisse sur son menton. Le pouce qui caresse ses lèvres dont tu mourrais d’envie de goûter à nouveau. De croquer. Apprivoiser. « La patronne à le droit de s’absenter ?!... » Souffle de velours sur son visage et sourire enjôleur sur ton visage avant de glisser de nouveau sur ces lèvres avec l’envie de goûter le reste d’elle. Elle tout entière.

_________________


...Since you left...
feels like a waste on me☽There must be something in the water. Cause everyday it's getting colder, and if only I could hold you. You'd keep my head from going under.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1764-i-just-died-in-your-arms-tonight-atlas http://savethequeens.forumactif.com/t1851-i-hope-i-never-lose-the-bruises-that-you-left-behind-atlas#68215


avatar


/ avatar : ú. corberó
/ crédits : Morrigan (ava) ; crackintime (sign) ; girlzzangs (icon sign)
/ autres personnages : cosimo s. ; katalina s. ; bear r. ; kára s. ; alistair c.
/ nombre de messages : 1124
/ cartes en main : 1908

/ âge : 27
/ statut : insatiable pendant tant d'années et puis... merde, c'est qu'un mec comme un autre. bon sang, non. C'est terrible, ça t'angoisse autant que ça te fait vibrer. et puis, c'est là que t'as revu ismaël, là qu'il s'est réimposé dans ta vie. c'est depuis une putain de confusion dans ton esprit mais t'as surtout l'coeur brisé par ses mots.
/ occupation : tenancière à ta manière, presque comme une matrone, t'es la gérante d'un nightclub des McGrath. T'es la mama, celle qui gère ça comme une main de fer.
/ zone du queens : le queens contemporain avec shabh que t'héberges, si tu regrettes ton passé d'adolescente milanaise, t'as toujours eu un coup de cœur pour l'ambiance du quartier.
/ beau bordel :
Dangereuse et sensuelle,
sous ta pluie sucrée.
Au creux de tes griffes,
je suis revenue.


MessageSujet: Re: violent delights have violent ends ❁ nana   Mer 16 Jan - 11:23


≈ ≈ ≈
{ violent delights have violent ends }
crédit/ tumblr ✰ w/@atlas mclaren

tu sais pertinemment que tu ne devrais pas jouer avec lui, que tu devrais le laisser tranquille. tu connais son histoire. t'avoues avoir fouiné sur internet. personne célèbre, pilote reconnu, son histoire a fait l’objet de nombreux article et ça n'a pas été dure pour toi de trouver ce que tu cherchais. la cause de son chagrin. la cause qui relie presque son chagrin au tien. la cause qui vous fait sentir peut-être un peu plus proche l'un de l'autre. c'est étrange car vous êtes des opposés. vous n'êtes aucunement du même monde. volcaniques, ça explose entre vous. preuve lors de votre premier échange à cette réunion. mais au final, vous vous retrouvez dans cette situation. et ça te console, alors que t'es seule depuis bien trop longtemps, de te dire que tu ne l'es peut-être plus. y a pas de volonté pour toi de remplacer celui qui t'a lâchement abandonné, ni de volonté de faire de l'homme que tu tiens au creux de tes mains le tien. juste de se consoler mutuellement peut-être, juste de profiter de ce moment. de ses lèvres qui dansent contre les tiennes, de sa langue qui vient taquiner la tienne, de son corps qui se fait plus pressent contre le tien en ébullition. et de ce regard qui tombe dans le tien lorsqu'il attrape ton menton après avoir interrompu votre échange. son pouce qui caresse tes lèvres humides, légèrement gonflées, tu ne peux t'empêcher de le taquiner davantage en passant d'un effleurement ta langue sur son épiderme. son souffle qui te taquine et s'écrase contre ton visage, t'as le petit sourire carnassier qui revient sur les lèvres. "la patronne peut absolument tout faire ici." tu rétorques dans un susurrement avant de te lever, d'attraper sa main et la bouteille de l'autre. à ta suite, tu le mènes vers ton bureau, pour plus d'intimité, là où vous ne serais absolument pas dérangés. et une fois à l'intérieur, main que tu lâches, bouteille que tu viens poser sur ta table basse, tu ne peux pas résister à revenir rapidement, sensuellement, vers lui, pour reprendre ses lèvres, pour passer tes mains sous sa chemise afin de découvrir ce corps qui te fait de l’œil depuis qut'as posé les yeux sur lui.

_________________
nannina
J'dois t'avouer qu't'es l'une des filles que j'estimais le plus
Mais c'est triste et j'te fixe,
j'te l'dis chérie,
T'existes plus.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1203-diggin-in-my-inner-me-nana http://savethequeens.forumactif.com/t1269-wake-up-bitch-i-ain-t-dead-yet-nana


avatar


/ avatar : Jason Morgan
/ crédits : valtersen (av') - astra (sign) - icons (sawn) - lewis capaldi (lyrics)
/ autres personnages : nevaeh (m.nery) & emeraude (e.purnell) & sol (m.horst) & kahina (b.o'grady)
/ nombre de messages : 266
/ cartes en main : 165

/ âge : 35
/ statut : à perdue sa raison de vivre et son futur en une poignée de seconde. Le veuf qui vendrait son âme au diable pour revenir en arrière...
/ occupation : Pilote de F1 (McLaren Racing) qui refuse de conduire à nouveau. Accessoirement héritié de McLaren Technology Group.
/ zone du queens : le queens uppé, dans cette villa qu'il se refuse de quitter par peur d'oublier...
/ beau bordel :
« I just died in your arms tonight»


in comming : //


MessageSujet: Re: violent delights have violent ends ❁ nana   Hier à 15:42


≈ ≈ ≈
{ violent delights have violent ends }
crédit/ tumblr ✰ w/@nana sforza

Tu faisais taire cette petite voix en toi qui comme chantante voulais te rappeler que demain tu serais rattraper par les regrets. Rongé par la culpabilité comme cette impression d’avoir trompé celle que tu avais laissée derrière. Celle que tu avais l’impression d’avoir tué. Oh, oui, tu t’en voudrais à en crever sur place mais, cela ne changerais pas plus de la douleur que tu te traînais chaque jour. Alors, pour une fois, tu voulais attraper à bras le corps l’illusion que tout aller bien. Que le plaisir éphémère de la chaire effacerait tout ton mal. C ‘était une connerie, un putain de mensonge que tu te faisais à toi-même. Tu en été conscient mais, tu plongé comme même. Finalement tu n’étais pas seul dans le bateau. Dans le bateau de la folie et du désir. C’était malsain ce jeu mais, putain que ça te faisais du bien de te sentir vivant ne serait-ce qu’un instant. Une demi-seconde ou ton corps n’avais d’yeux que pour le siens. Ou ta seule préoccupation c’était de répondre aux appels de ces lèvres sur les tiennes. De son corps pressant le tiens. Tu deviendrais fou avec elle autant de fois qu’il le faudrait si cela te permettais d’effacer ces horreur de ton esprit juste une seconde. Tu te laisser guider par cette intense pulsion aussi malsaine qu’elle soit. Vos corps qui répondaient au jeu de l’autre à en grisé chaque parcelle de ton être. Tu ne cachais plus ton envie de la prendre, elle, tout entière. De laisser tes mains courir sur sa peau dénudées et tes lèvres capturer chaque recoin de ces courbes qui n’avaient cessé de t’appeler. Tu voulais te laisser emprisonner de ces mains et de son regard. Tu voulais qu’elle s’offre à toi comme tu t’offrais à elle en retour. Il ne suffisait plus de ces baisés faussement chaste ou de cette proximité de vos corps vêtu. Tu voulais plus. Tu voulais tout. La résonance de vos deux êtres qui désiraient la même chose. Se brûler du désir de l’autre. Son envie qui répond à la tienne et te voilà conduit loin des regards indiscret là, ou vous pourriez faire taire vos démons juste un moment. La porte qui se referme et le moment en suspens. Prunelles contre prunelles avant que son corps revienne vers le tiens. Attirer comme deux aimants, vous n’en aviez pas eu assez. Souffler par ces mains qui se glissent sous ta chemise pour y caresser ton corps là où le jeu s’arrêter. Vos lèvres qui se retrouvent et vos langues qui se cherchent. Cette main que tu glisses sur sa nuque comme une invitation à en prendre plus. Ton corps qui avance pour presser le siens contre son bureau. Les souffles qui s’accélèrent et les cœurs qui palpitent… Vous voilà propulser à dix mille lieux de l’instant. Ailleurs plongé dans un désir que vous vous décidez d’assouvir.

_________________


...Since you left...
feels like a waste on me☽There must be something in the water. Cause everyday it's getting colder, and if only I could hold you. You'd keep my head from going under.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1764-i-just-died-in-your-arms-tonight-atlas http://savethequeens.forumactif.com/t1851-i-hope-i-never-lose-the-bruises-that-you-left-behind-atlas#68215


avatar


/ avatar : ú. corberó
/ crédits : Morrigan (ava) ; crackintime (sign) ; girlzzangs (icon sign)
/ autres personnages : cosimo s. ; katalina s. ; bear r. ; kára s. ; alistair c.
/ nombre de messages : 1124
/ cartes en main : 1908

/ âge : 27
/ statut : insatiable pendant tant d'années et puis... merde, c'est qu'un mec comme un autre. bon sang, non. C'est terrible, ça t'angoisse autant que ça te fait vibrer. et puis, c'est là que t'as revu ismaël, là qu'il s'est réimposé dans ta vie. c'est depuis une putain de confusion dans ton esprit mais t'as surtout l'coeur brisé par ses mots.
/ occupation : tenancière à ta manière, presque comme une matrone, t'es la gérante d'un nightclub des McGrath. T'es la mama, celle qui gère ça comme une main de fer.
/ zone du queens : le queens contemporain avec shabh que t'héberges, si tu regrettes ton passé d'adolescente milanaise, t'as toujours eu un coup de cœur pour l'ambiance du quartier.
/ beau bordel :
Dangereuse et sensuelle,
sous ta pluie sucrée.
Au creux de tes griffes,
je suis revenue.


MessageSujet: Re: violent delights have violent ends ❁ nana   Hier à 22:58


≈ ≈ ≈
{ violent delights have violent ends }
crédit/ tumblr ✰ w/@atlas mclaren

la proie de la pieuvre, la proie de la tentatrice que tu es, t'es satisfaite de la fin de cette soirée. t'as besoin de cela. d'un mec comme atlas près de toi. d'un mec comme le pilote pour te faire oublier. parce que vous vous comprenez. parce que vous savez ce que ressent l'autre. mais surtout, parce qu'à cet instant, alors que tu l'as amené dans ton bureau et que tu as refermé la porte derrière vous pour que vous soyez tranquilles et non dérangés, vous avez tous les deux besoins d'oublier, ensemble. oublier votre traumatisme, les morts que comptent votre vie et le chagrin déversé depuis longtemps. c'est l'instant d'un moment, le temps que vos corps entrelacés s'apprivoisent, s'aiment, se font plaisir l'un l'autre, profitent et jouent. et c'est tout ce que tu demandes. c'est toujours simplement ce que tu demandes. rien de plus. pas de parole, pas de discussion. pas d'échange sur l'oreiller. ou juste le bruit de vos souffles agités, de vos râles fébriles et passionnés. tu réclames juste la sensation de tes mains qui glissent contre sa peau chaude sous sa chemise avant de commencer à la déboutonner, avant qu'elles soient bien plus baladeuses, bien plus aventureuses vers le bas de son ventre. tu demandes juste cette main puissance, masculine qui accroche ton cou sévèrement, ses lèvres passionnées qui retrouvent les tiennes et juste sa seconde main qui accroche ta taille quand il te fait reculer, buter contre le bureau, asseoir sur celui-ci. tissu recouvrant à moitié des cuisses relevé, vêtements qui se retirent et volent dans la pièce, t'es prête à te brûler les ailes à mesure que tes lèvres embrassent et glissent sur son torse dur, quitte à ce qu'il regrette plus tard. mais tu prends, tu ne lui laisses pas le temps d'y penser, d'y réfléchir. c'est le moment de tout oublier, le moment de penser à vous, le moment de vous affronter autrement que verbalement. l'instant où tu découvres atlas mclaren d'une bien autre manière, où tu découvres ce qu'est le plaisir avec lui.

fin du rp

_________________
nannina
J'dois t'avouer qu't'es l'une des filles que j'estimais le plus
Mais c'est triste et j'te fixe,
j'te l'dis chérie,
T'existes plus.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1203-diggin-in-my-inner-me-nana http://savethequeens.forumactif.com/t1269-wake-up-bitch-i-ain-t-dead-yet-nana
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: violent delights have violent ends ❁ nana   

Revenir en haut Aller en bas
 
violent delights have violent ends ❁ nana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Duo Nana Mouskouri ,Charles Aznavour
» Ma p'tite NaNa ! Un p'tit cadeau pout touwa !!! (END)
» Nana Komatsu | Hachi | Hachiko !
» Hwang Su Ran feat. Im Jin Ah ; Nana {After School}
» (F) Im Jin Ah [Nana] (After School) - Honda Ayane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS ::  :: boulevard of broken dreams :: versions #5 et #6 :: RPS-
Sauter vers: