Partagez | 
 

 SKIN (atom)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


avatar


/ avatar : Bridget Satterlee.
/ crédits : morphine (ava) • anesidora (code sign) • bridget-the-model (gifs sign)
/ nombre de messages : 88
/ cartes en main : 20

/ âge : 23
/ statut : Coeur absent, elle refuse tout battement de sa part. C'est plus simple de ne pas aimer que de s'y casser le nez.
/ occupation : Elle est la rose aux épines du soir, celle qu'on cajole contre quelques billets verts dans le noir.
/ zone du queens : Le queens effervescent.
/ beau bordel :

who's my buddies?

cam ; drill ; atom



MessageSujet: SKIN (atom)   Sam 24 Nov - 1:00

Les premiers rayons du soleil automnal venaient réchauffer délicatement la peau nue de son dos. Ses longs cheveux blonds ondulés par la nuit et les frottements contre l'oreiller glissaient lentement sur son épiderme sensible. La caresse la faisait bouger un peu, entraînant un gémissement de réveil, chassant ses cheveux en arrière, dégageant sa nuque à son tour exposée au soleil qui traversait les vitres. Ca faisait du bien avec l'hiver qui s'en venait de sentir encore un peu de chaleur. Un réveil délicat comme elle en connaissait peu, l'agitation dans la maison close la réveillant souvent bien avant que son horloge biologique ne l'ait décidé. Mais ce matin, elle n'était pas à la maison close. Le drap descendu sur ses hanches n'était pas le sien. L'oreiller sur lequel elle était appuyée, non plus. Quand ses paupières s'ouvraient, elle peinait un peu à réaliser où elle était. Habituellement, elle ne restait pas, jamais. Hier soir, elle s'était endormie sans être capable de se réveiller pour se barrer, sûrement trop bien calée dans ce lit trop grand pour elle, dans la douceur des draps plus neufs que les siens. La poupée, allongée sur le ventre, réalisait que la chambre était celle d'Atom, loin d'être inconnue à ses iris noisettes. Ce n'était pas la première fois qu'elle venait ici. Ça l'était qu'elle reste toute la nuit. Un constat qui la faisait froncer du nez, môme un peu trop indépendante dans l'âme.

Quand elle se redressait et qu'elle se retournait un peu, elle constatait que le propriétaire des lieux dormait encore - elle en avait l'impression en tout cas, se souciant peu de savoir si c'était vrai ou si elle se fourvoyait dans l'idée. S'échappant des draps sans un bruit, elle mettait la main sur leurs fringues éparpillés un peu partout. Elle n'avait pas envie d'enfiler sa robe dès le matin. Elle se contentait donc de renfiler son string rouge vif qui tranchait furieusement avec la pâleur de sa peau et de piquer la chemise noire d'Atom qu'elle s'était tant empressée de lui retirer la veille. Sans demander son reste ni même le réveiller, ses pieds nus la menaient à la cuisine alors qu'elle dégageait ses cheveux du col. Nul besoin d'être une experte pour comprendre comment la cafetière fonctionnait quand elle se retrouvait devant. Naturellement et dans un souci de politesse minimum, elle en faisait couler au moins pour deux tasses... putain les tasses, c'est où ça? Elle se mettait donc à chercher les précieuses dans les placards, pas forcément discrètement d'ailleurs, alors que les effluves de café commençaient à se faire sentir. « Bingo! » Les tasses? Non mais ça l'empêchait pas d'ouvrir une boite de gâteaux pour en fourrer un dans sa bouche en continuant de chercher. Si ce n'était pas la recherche de pouvoir, ça serait la gourmandise qui finirait par la perdre.


_________________
† girls like you run 'round with guys like me. †
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1869-sous-le-masque-de-la-complexite-la-simplicite-se-questionne http://savethequeens.forumactif.com/t1948-partners-in-crime-silene#71438


avatar


/ avatar : Michael Fassbender
/ crédits : /
/ nombre de messages : 29
/ cartes en main : 0
/ âge : 36

MessageSujet: Re: SKIN (atom)   Mer 28 Nov - 22:32

Tes yeux sont fermés, ton ouïe ne l’est pas, ça fait déjà quelques minutes que tu es réveillé quand t’entends la belle se réveiller, tu ne la dérange pas, non tu veux profiter encore un peu de ce lit dans lequel tu as passé un si bon moment, les moments calme sont vraiment beaucoup trop rares pour pas que tu n’y goûtes pleinement.
Tu décides finalement de te redresser de ton lit quand tu entends des bruits provenir de la cuisine, t’en profite pour sortir une clope, l’une de tes nombreuses addictions que tu n’as jamais essayé d’arrêter, puis t’enfiles ton petit pantalon, tu trouves pas ta chemise, tant pis, t’as la flemme de la chercher, tu te baladeras le torse dénudé après tout Silene l’a déjà vu bien des fois.
Petite halte dans ta salle de bain, rituel du matin que t’exécutes à la perfection, t’en profite pour prendre une douche rapide, là sous cette eau chaude, où tu n’entends que tes pensées, tu penses une fois de plus à ton plan machiavélique, tu te demandes comment gagner en pouvoir, comment accéder au trône, mais toutes tes idées ne sont encore que des croquis, des schémas incomplets, la seule chose dont tu es certains, c’est que Silene jouera un rôle déterminant, après tout pour faire tomber les rois il faut des fois passer par leur reine.
Tu dresses un sourire, bien décidé à te rapprocher de plus en plus de la belle mystérieuse, d’ailleurs c’est le moment pour toi de la rejoindre, tu te recoiffes, et tu te rends dans la cuisine, reprenant une clope au passage, tu la vois un peu trifouiller partout, à nouveau tu dresses un sourire sur ton visage quand tu te rends compte que finalement c’est elle qui porte ta chemise, tu t’approches d’elle à pas de loup comme tu as si bien appris à le faire, avant de poser tes mains sur sa taille et d’effleurer son oreille de tes lèvres, lui susurrant quelques mots.

« Tu sais si tu passais plus de temps ici, t’en passerai moins à chercher les choses. »

Tu sais bien que Silene est liée à la maison close, mais t’espère pouvoir te rapprocher d’elle assez près pour qu’elle vienne te voir plus souvent, parce que cette gueule d’ange elle est magique, parce qu’avec elle tout est simple, tu n’as pas à te prendre la tête, parce qu’elle est la pièce maîtresse de ton plan encore inconnue pour elle, sur sa tête tu auras peut-être l’occasion de mettre une couronne mais pour l’heure tu joues le jeu, tu joues ton rôle de mec simple, mystérieux parfois froid.
Finalement tu lâche sa taille, pour attraper des tasses et des verres sentant l’odeur du café se propager, effleurant ton corps du sien au passage, pour finalement tout déposer sur la table, cette proximité, ce petit jeu entre vous t’adores ça, tu pourrais vite devenir jaloux de partager la belle avec d’autres, mais tu comprends l’importance et le rôle de chacun donc pour l’instant t’observes le déroulement des choses.

« T’aurais dû me réveiller je t’aurais aidé avec tout ça. »

T’esquisse un énième sourire avant de finalement t’éloigner de quelques pas écrasant ton mégot dans le cendrier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


/ avatar : Bridget Satterlee.
/ crédits : morphine (ava) • anesidora (code sign) • bridget-the-model (gifs sign)
/ nombre de messages : 88
/ cartes en main : 20

/ âge : 23
/ statut : Coeur absent, elle refuse tout battement de sa part. C'est plus simple de ne pas aimer que de s'y casser le nez.
/ occupation : Elle est la rose aux épines du soir, celle qu'on cajole contre quelques billets verts dans le noir.
/ zone du queens : Le queens effervescent.
/ beau bordel :

who's my buddies?

cam ; drill ; atom



MessageSujet: Re: SKIN (atom)   Mer 28 Nov - 22:33

Les pans de la chemise dont deux pauvres boutons étaient fermés chatouillaient la naissance de ses cuisses. L'arrière couvrait à peine ses fesses, laissait deviner ses rondeurs féminines. Elle était grande, la sauterelle, mais pas assez large pour qu'elle soit à sa taille. Presque une robe trop courte et difforme finalement mais elle le connaissait tout le pouvoir que ça pouvait engendrer sur un homme. Habitude ou instinct, peu importe, elle n'avait pas choisi de porter sa chemise par hasard. La succube était rendue à son troisième gâteau quand les mains d'Atom encerclaient sa taille, la surprise lui coupant une demie seconde le souffle. Etre sur ses gardes, toujours, dans n'importe quelle situation. C'était souvent épuisant pour l'esprit mais tant pis, elle préférait ça que de laisser tomber les barrières et être retrouvée et tuée par ceux qu'elle avait arnaqué.

Instinctivement, son bassin venait chercher le sien, son corps prenait une légère cambrure à même de lui donner ses courbes sans qu'il ne l'ait demandé. « Je suis pas sûre que ce soit très bon pour le business vu que tu payes pas que je devienne ta pute personnelle. » Ni lui, ni les autres gars du gang ne payait. Parce qu'elle n'était que ça, n'est-ce pas? Elle n'avait pas peur d'utiliser les mots adéquats, même ceux pas franchement à même de redorer son blason. C'est ce qu'elle était, une pute et elle l'assumait entièrement quand bien même elle aspirait à plus grand. « Je passe déjà pas mal de temps ici... » Sourire mutin aux lèvres, elle haussait les épaules avec une innocence factice et maline. « C'est juste que la cuisine est pas franchement la pièce que je fréquente le plus chez toi. » Sous-entendu pas vraiment subtil mais réaliste.

Il lâchait sa taille et s'occupait d'ouvrir le bon placard, sûrement l'un des seuls dans lequel elle n'avait pas encore fouillé. Un rire amusé passait le seuil de ses lèvres sous les mots de Banks. « Je suis pas sûr que ce soit nécessaire d'être deux pour appuyer sur un bouton de cafetière. » Cafetière qu'elle attrapait d'ailleurs pour s'approcher de la table et remplir les mugs. « Et puis on sait très bien que j'aurais pas eu le temps d'arriver jusqu'à la cuisine si je t'avais réveillé. » Celui-là, de sous entendu, était plus discret non sans être empreint de souvenirs. C'était arrivé une paire de fois qu'elle tente de se tirer dans la nuit et qu'il l'attrapait au vol pour un second round. Elle était presque persuadée qu'il aurait fait la même ce matin si elle ne s'était pas échappée du lit en première. « T'es pas très petit dej de base, non? » Parce qu'elle n'avait rien trouvé d'autre que la boîte de gâteaux qu'elle était clairement en train de s'enfiler sans lui demander son avis.


_________________
† girls like you run 'round with guys like me. †
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1869-sous-le-masque-de-la-complexite-la-simplicite-se-questionne http://savethequeens.forumactif.com/t1948-partners-in-crime-silene#71438


avatar


/ avatar : Michael Fassbender
/ crédits : /
/ nombre de messages : 29
/ cartes en main : 0
/ âge : 36

MessageSujet: Re: SKIN (atom)   Mer 28 Nov - 22:33

T’étais bien incapable de résister à ses charmes, tout chez elle était sujet à tentation, pas seulement son physique de déesse, non, ses gestes, sa façon d’agir, elle était bien loin d’être une simple femme lambda, elle savait pertinemment le pouvoir qu’elle avait et elle te le faisait ressentir une fois de plus, ses courbes que tu pouvais clairement sentir te faisais dresser un sourire en coin, et pas que…

« L’argent n’est pas un problème, suffit que je me tape quelques contrats supplémentaires. Que je casse quelques mâchoires pour faire cracher l’argent, rien de bien nouveau. »

T’avais cette légèreté avec Silene, tu ne prenais pas vraiment de pincettes et puis après tout à quoi bon, avec elle, tu ne portais pas de masque, tu étais Atom, le grand méchant loup, avec parfois sa petite once de douceur, de cœur.

« Et puis pute, c’est dégradant pour une femme comme toi, tu sors clairement du lot, mais ça tu le sais déjà, t’es spéciale en plus d’être sexy, c’est sûrement ce qui fait de toi la plus convoitée. »

Quand t’y pensais, c’est vrai que la belle venait pas mal chez toi et pour ton plus grand plaisir, en général tu n’avais pas beaucoup de compagnie, solitaire que tu étais, alors forcément quand tu l’avais sous la main la belle, tu en profitais. Pour toi, ce n’était pas que ta dame de compagnie de la nuit, elle était plus que ça, même si t’étais loin d’être le plus grand parleur, t’aimais partager quelques discussions avec elle-même si en toute honnêteté la majorité de ce que vous partagiez était bien plus charnel.

« C’est vrai, je m’attache peut-être trop à toi, il ne faudrait pas que certains deviennent jaloux. »

Tu connaissais assez bien la maison close et le gang pour savoir que Silene était surveillé, qu’elle était la reine de ces lieux, toi, tu n’avais pas vraiment envie de ralentir le rythme de vos visites, mais elle n'avait pas tort, t’étais pas en position de demander plus.

« Promis, on l’explorera de fond en comble cette cuisine, comme ça, tu la connaîtras bien. »

Sourire en coin dressé sur ton visage, t’as ce côté coquin que tu ne peux pas vraiment retirer avec elle sans vraiment savoir pourquoi, peut-être que c’est parce qu’elle a sur toi une certaine emprise.

« Tu n’as pas tort, mais faut bien profiter parfois non ? Puis si ça fait chier quelqu’un là-bas, je m’en occuperai. »

Clairement, tu n’as pas peur de ramener ta sale gueule marquée par des années de galères à la maison close et demander si ça dérange quelqu’un, quelquefois t’as ces petites ardeurs, ce petit côté bouillant qui prends le dessus, tu deviens encore plus le bad boy Atom, mais si tu veux t’asseoir sur le trône, tu dois agir avec intelligence alors tu te calmes finalement avant de la remercier pour le café et pour lui répondre.

« Je mange rarement le matin oui, je tourne aux cafés et aux clopes, désolé si y a pas grand-chose, j’irai chercher des trucs la prochaine fois. »

T’avales finalement une gorgée de café qu’elle venait de te servir, ancrant ton regard dans le sien, tu la remerciais de te l’avoir servie.

« Merci pour le café au fait. Bon raconte-moi, ça se passe comment à la maison close ? Pas de potins, de rumeurs ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


/ avatar : Bridget Satterlee.
/ crédits : morphine (ava) • anesidora (code sign) • bridget-the-model (gifs sign)
/ nombre de messages : 88
/ cartes en main : 20

/ âge : 23
/ statut : Coeur absent, elle refuse tout battement de sa part. C'est plus simple de ne pas aimer que de s'y casser le nez.
/ occupation : Elle est la rose aux épines du soir, celle qu'on cajole contre quelques billets verts dans le noir.
/ zone du queens : Le queens effervescent.
/ beau bordel :

who's my buddies?

cam ; drill ; atom



MessageSujet: Re: SKIN (atom)   Mer 28 Nov - 22:33

Un sourire au bout des lèvres, un regard presque tendre, elle ne pipait pas un mot. Elle mesurait les mots qu'il employait, son regard noyé dans le bleu du sien. Ses paroles, elle les comprenait comme disant qu'il était prêt à payer, à être un client lambda de la maison close pour le seul plaisir de l'avoir davantage à ses côtés. Personne n'était dupe de la tension qui régnait entre Sly et Atom, elle était évidente à chacun sachant observer mais Silene n'avait de compte à rendre à personne, pas sur les gens qu'elle fréquentait en tout cas et en soi, elle n'avait rien contre le grand blond. L'idée qu'il puisse bosser davantage pour payer le temps qu'elle passait avec lui, c'était aussi étrange qu'agréable à l'idée. « Ça serait un cercle vicieux. » A la fois pour l'argent. Payer par un gang pour investir le dit argent dans une prostituée du gang en question. Mais aussi pour eux, vicieux dans un autre sens bien entendu.

« Et la moins accessible au final. » Pour les gars du gang, elle était relativement libre mais au final, les clients de la maison close qui avaient accès à ses courbes étaient triés sur le volet parce qu'elle était souvent pendu au bras de Sly pour appâter des clients du trafic plus que des mecs classiques qui se rendent dans une maison close pour tirer leur coup. Et là encore, Amor faisait miroiter les clients avec sa belle mais ne la livrait que peu souvent avec les colis. Clairement privilégiée sur le reste des filles et elle en faisait une force de tous les jours. « C'est noté Banks, méfies-toi si tu oublies. » Oublier de lui faire "visiter" la cuisine. Pour sûr qu'elle s'en servirait contre lui si jamais il ne tenait pas sa promesse.

Attrapant la tasse de café, elle la portait à ses lèvres, prenant soin de ne pas se brûler. Secouant doucement la tête, elle finissait son énième gâteau avant de fermer le paquet avant de tout manger. « Non, rien de très intéressant, pas pour toi en tout cas. » Les potins des prostituées n'avaient aucun intérêt pour lui et elle doutait qu'il puisse s'y intéresser vraiment. Appuyant sur son épaule, elle le faisait s'asseoir, trouvant place sur ses genoux de façon à lui faire face. Elle relevait alors les jambes pour encercler sa taille et le dossier de la chaise. Coincé! « Qu'est-ce que tu attends de moi Atom? » Les pupilles ancrées dans les siennes, sa tasse de café entre eux, elle profitait de la promiscuité pour le déstabiliser, pour tourner la conversation sur un terrain plus intéressant, autant pour lui que pour elle.


_________________
† girls like you run 'round with guys like me. †
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1869-sous-le-masque-de-la-complexite-la-simplicite-se-questionne http://savethequeens.forumactif.com/t1948-partners-in-crime-silene#71438


avatar


/ avatar : Michael Fassbender
/ crédits : /
/ nombre de messages : 29
/ cartes en main : 0
/ âge : 36

MessageSujet: Re: SKIN (atom)   Mer 28 Nov - 22:33

Un cercle vicieux dans lequel tu te jetterais bien, tu serais susceptible d’y perdre bien plus que quelques plumes, mais ne faut-il pas tenter le diable parfois, toi t’as toujours été le mec à jouer autant avec les sentiments, la séduction qu’avec la mort, marchant à l’adrénaline comme toujours.
« C’est bien les cercles vicieux parfois. » T’esquisses un simple sourire en coin pour appuyer tes propos.

« C’est ce qui fait ta rareté, tout le monde te désire mais peu sont en mesure de pouvoir te toucher ou même t’effleurer, t’es une étoile bien trop hors de portée. »
Mais pas pour toi, toi Atom, t’as la chance, le privilège de pouvoir partager avec elle bien plus que des caresses t’es bien conscient de ce que tu es de pourquoi tu as le droit à ça. T’espérais quand même au fond de toi que ces moments passés avec elle dans un lit lui donnait autant de plaisir qu’à toi.

« Oh, j’ai bien envie d’entendre le sinon maintenant. Mais compte sur moi, je te ferais la meilleure des visites avec quelques extras. »

Tu charmes autant que tu peux la belle, tout comme elle semble le faire avec toi, tu prends part à cette danse endiablé déterminer à jouer le jeu. Le regard, le torse dénudé et bombé pour mettre en avant ta musculature, tous les moyens sont bons pour faire bonne impression avec la belle.
Tu la vois se diriger vers toi, prendre place sur tes genoux, tu vois son regard se placer dans le tien, ce moment qui semble se figer dans le temps, sa voix qui se glisse jusqu’à tes oreilles, ce que tu attends d’elle Atome, ce que tu veux d’elle. Tu laisses tes mains se glisser dans son dos, sous ta chemise qu’elle porte, tu laisses tes doigts effleurer sa peau de haut en bas, tout en lui répondant à ton tour.

« Ce que j’attends de toi c’est bien plus que le rôle qu’on te demande à jouer, ce qui m’intéresse ce n’est pas que ce qu’il y’a entre tes cuisses mais ce qu’il y’a dans ta tête, t’es loin d’être une femme idiote, bien au contraire, j’attends de toi que tu prennes la place qui te revient de droit. »

Un sourire qui prend peu à peu place sur tes lèvres, tu fini finalement par lui ôter sa tasse des mains pour la rapprocher de toi un peu plus qu’elle ne l’était déjà, tu la laisses méditer sur ce que tu viens de lui dire sachant pertinemment qu’elle saura l’interpréter comme il se doit. Le jeu se complexifie pour se mettre à la hauteur de ses participants n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


/ avatar : Bridget Satterlee.
/ crédits : morphine (ava) • anesidora (code sign) • bridget-the-model (gifs sign)
/ nombre de messages : 88
/ cartes en main : 20

/ âge : 23
/ statut : Coeur absent, elle refuse tout battement de sa part. C'est plus simple de ne pas aimer que de s'y casser le nez.
/ occupation : Elle est la rose aux épines du soir, celle qu'on cajole contre quelques billets verts dans le noir.
/ zone du queens : Le queens effervescent.
/ beau bordel :

who's my buddies?

cam ; drill ; atom



MessageSujet: Re: SKIN (atom)   Mer 28 Nov - 22:34

« Une étoiles? » Rire nasal, sourire à connerie, ça sentait la bêtise à plein nez. « Je suis la lune moi monsieur. » C'était limite si elle lui disait pas "toi-même tu la connais cette lune" mais elle en aurait sûrement ri et ce n'était pas vraiment le moment parce que la conversation prenait un tournant particulier. « Sinon tu seras privé de visite, dans tous les sens du terme. » En dehors même de cette séduction sur base de visite coquine de cuisine, la discussion s'orientait davantage vers ce qui les liait moralement plus que physiquement.

Il n'était pas question de sentiments, pas entre eux et pourtant, elle avait la sensation que ce n'était pas un hasard s'il revenait toujours vers elle, que ce n'était pas que physique. C'était l'essentiel de leur lien, pour le moment, mais elle avait l'intime conviction que ça cachait autre chose, qu'il y avait un autre dessein derrière tout ça. Après tout, il suffisait de le regarder, il était assez bel homme pour avoir n'importe quelle gonzesse sans avoir a exploiter cette branche des Sons of Harpy. Mais il le faisait et quand il le faisait, c'est elle qu'il demandait. Il y avait forcément une autre raison et pour ne pas qu'il s'échappe, pour ne pas qu'il détourne la question, elle jouait de la chaise et de son poids (plume certes) pour faire de lui son prisonnier, attentive à la réponse qu'il lui donnait.

Le contact de ses doigts contre sa peau la faisait frémir, faisait courir des frissons contre son échine qu'elle calmait à coup de caféine. Ses iris ne quittaient pas les siens, elle ne disait rien, répétait les mots dits dans son crâne. Il la privait de sa tasse, éliminait le seul obstacle qui restait encore entre eux. Elle se sentait presque désarmée. S'il en avait envie, il pourrait la casser. Alors pourquoi se sentait-elle davantage protégée qu'en danger quand il la rapprochait de lui? Dans un réflexe, elle l'attrapait à la nuque, son corps se déposant presque sur le sien avec une délicatesse qui ne lui ressemblait pas vraiment. La délicatesse, ça faisait plus partie d'Inès que de Silene mais ça, Atom n'avait pas à le savoir, n'avait pas à avoir connaissance de son passé. Pour lui, elle était Silene, la préférée de Sly, un point c'était tout.

Son pouce dérivait sur sa joue, ses lèvres frôlaient les siennes sans jamais l'embrasser quand elle s'arrêtait dans ses gestes et daignait enfin lui répondre. « C'est le bordel dans ma tête, Atom. » Un aveu auquel elle ne s'attendait pas forcément elle-même. Tant pis, ça s'était posé là entre eux, c'était une vérité qui lui faisait d'autant plus peur en mettant des mots dessus, l'évinçant presque d'une question qui venait de suite se juxtaposer à ses paroles précédentes. « Et quelle place me revient de droit selon toi? » Il avait piqué sa curiosité, un peu trop sûrement. Elle n'était pas prête de le lâcher.


_________________
† girls like you run 'round with guys like me. †
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1869-sous-le-masque-de-la-complexite-la-simplicite-se-questionne http://savethequeens.forumactif.com/t1948-partners-in-crime-silene#71438


avatar


/ avatar : Michael Fassbender
/ crédits : /
/ nombre de messages : 29
/ cartes en main : 0
/ âge : 36

MessageSujet: Re: SKIN (atom)   Mer 28 Nov - 22:37

Rire que tu ne peux retenir, tu comprends bien vite la référence en voyant son visage, son rire, tu ne rétorques bien, ton regard et un léger sourire en coin pour seule réponse, après tout ça fait assez de temps que vous vous connaissez maintenant pour qu’elle sache lire sur ton visage.

« T’oserais me priver de visite ? »

Faux air choqué que tu prends, tu sais que si ça devait arriver, c’est toi qui lui rendrait visite parce que tu t’es trop attaché à elle, à sa présence, à vos moments à vous, elle est devenue au fil du temps une sorte d’addiction pour toi que tu serais bien incapable d’arrêter du jour au lendemain.

Désormais bien plus attentif à ce qu’il passait, tout devenait plus calme et sérieux, le silence s’installait peu à peu, toi t’étais calme, tes yeux ne quittaient pas les siens, tes mains ne quittaient pas son corps, tu t’étais engagé sur un chemin sérieux, impossible pour toi de faire demi-tour, tu devais commencer dès maintenant à mettre Silene dans ton camp, la convaincre qu’elle avait beaucoup à gagner en s’alliant avec toi, mais tu devais être fin et gérer tout cela d’une main de maître, tu l’écoutais attentivement désireux de répondre avec une grande justesse.

« Dis-moi ce qui te perturbe Silene, tu peux tout me dire après tant de temps passé ensemble. »

La place qui lui revenait de droit était bien loin d’être celle d’une prostituée au bas de l’échelle, tu voyais en elle un potentiel qu’il fallait exploiter s’il était allié à une loyauté irréprochable, tu voyais en elle la parfaite maîtresse d’un possible empire, pour autant fallait-il lui faire part de cette vision que tu avais ou devais-tu y’allais progressivement.
Tu la rapprochais un peu plus proche de toi encore, poitrine contre poitrine, ses lèvres que tu effleurais dangereusement avec les tiennes, tes mains puissantes que tu laissais courir sur son dos, les mots que tu commençais à insuffler dans son esprit comme un poison.

« Tu sais la place que tu dois occuper, te garder en bas de l’échelle est un terrible gâchis, ta place est proche d’un trône plus que d’une maison close. »

Tu marquais une légère pause, pour cette fois goûter à ses lèvres le temps d’un instant avant de poursuivre pour poser la plus importante des questions.

« Que ferais-tu pour te hisser au plus haut de l’échelle Silene, que donnerais tu pour atteindre cette place de choix qui te reviens. »

Tu relâchais finalement cette étreinte, la laissant prendre conscience de tout ce que tu venais de lui dire, tu l’emprisonnais de ton regard, attentif au moindre prochain son qui allait sortir de sa bouche, tout allait se jouer sur ses prochaines réponses, tu allais enfin savoir si elle était déterminée et prête à donner de sa personne pour se hisser bien plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


/ avatar : Bridget Satterlee.
/ crédits : morphine (ava) • anesidora (code sign) • bridget-the-model (gifs sign)
/ nombre de messages : 88
/ cartes en main : 20

/ âge : 23
/ statut : Coeur absent, elle refuse tout battement de sa part. C'est plus simple de ne pas aimer que de s'y casser le nez.
/ occupation : Elle est la rose aux épines du soir, celle qu'on cajole contre quelques billets verts dans le noir.
/ zone du queens : Le queens effervescent.
/ beau bordel :

who's my buddies?

cam ; drill ; atom



MessageSujet: Re: SKIN (atom)   Mer 28 Nov - 22:38

« Ce qui est étonnant là-dedans c'est que tu arrives encore à te poser la question. » Evidemment qu'elle en serait capable. A partir du moment où elle avait de l'intérêt, elle était capable de tout. Et le problème se trouvait là. Rien ne pouvait arrêter une Silene déterminée et c'est ce qui finirait par la mettre entre quatre planches.

La situation était étrange. La plupart des gens aurait détourné le regard, perturbés par cette assurance certaine qu'elle lisait dans ses yeux, par cette autorité tacite qu'il imposait à ne pas la lâcher du regard. Mais pas Silene. Au contraire. Elle ne détournait pas ses iris. A la place, elle cherchait des réponses silencieuses, peut-être y lire de possibles mensonges ou des non-dits. C'est ce qui lui plaisait tant dans cette relation bancale avec Atom. Elle n'avait pas peur de lui en dépit de tout ce qu'il avait fait dans sa vie, sans s'en cacher. Et elle ne l'impressionnait pas comme elle pouvait impressionner d'autres hommes. Entre eux, ils étaient vrais. Parfois trop. L'un comme l'autre avait un foutu caractère, capables de créer un brasier dès l'instant où ils n'étaient pas d'accord mais tout aussi capable de la contenir et de l'apaiser d'une manière qu'elle ne comprenait pas mais qu'elle se contentait de subir non sans un certain plaisir et une certaine crainte aussi.

« Non, j'en ai pas envie. » Pas envie de parler du bordel dans son crâne. Pas envie de parler de la balance entre Inès et Silene. Pas envie de l'entraîner là-dedans, encore moins envie de montrer qu'elle n'était pas aussi forte qu'elle prétendait l'être. Pas envie non plus de se rappeler qu'elle a merdé, qu'elle a entraîné la mort de Marco parce qu'il s'est interposé entre un client et elle, parce qu'il l'aimait trop, que la réciproque était vraie et qu'elle en souffrait encore aujourd'hui, que cet événement avait toujours de l'impact après un an, elle qui se refusait au moindre attachement, au moindre sentiment.

Elle préférait se concentrer sur ce qu'il lui disait, sur ce contact physique franc qui réchauffait sa peau, qui la faisait se sentir bien tout simplement. Elle ne répondait rien dans un premier temps, parce qu'elle n'en avait pas le temps surtout, se contentant de ses lèvres sur les siennes, ses doigts exerçant une légère pression contre son visage pour prolonger un peu, en profiter clairement. On ne pouvait pas dire que ce n'était pas agréable.

La question ne trouvait pas avec évidence sa réponse. Elle cherchait ses mots et ça se voyait parce qu'elle repensait à tout ce qu'elle avait déjà fait, à tout ce qu'elle pourrait faire, sur qui elle pourrait se reposer sans crainte et sur qui elle ne devait mettre aucun espoir. « Ça serait fou de te dire tout. » Et pourtant ça frôlait son esprit, ça stagnait même dans son cerveau parce qu'elle ne voyait rien qui pourrait l'arrêter, parce qu'elle ne voyait rien qui pourrait l'empêcher d'atteindre son objectif. « J'en conclus que je suis probablement plus tarée qu'il n'y parait. » Elle en riait parce qu'elle forçait sûrement le trait mais c'était flippant de se le dire. Si elle était prête à tout pour le pouvoir, ne serait-elle pas prête à trahir le roi pour ça? A lui planter une dague invisible dans le dos?

« Peut-être même à prendre la place du roi, j'en sais rien. » ou lui planter une vraie lame dans le cœur... Ces mots étaient plus sérieux que les précédents parce qu'elle n'avait pas idée de sa soif de pouvoir, elle ne savait pas elle-même ce dont elle avait besoin pour éponger cette envie omniprésente. Elle craignait vraiment que ça la bouffe plus que prévu, que ça la rende plus sans cœur encore. Oui, être capable du pire, ne pas savoir s'arrêter, ne pas pouvoir faire marche arrière, ça la faisait flipper comme jamais et malheureusement pour elle, ça se voyait dans les traits décomposés de son visage, dans sa tendance à mettre de la distance, moralement en quittant son regard, physiquement en quittant sa place pour se remettre debout et reprendre sa tasse à café, l'image d'une carapace remise.


_________________
† girls like you run 'round with guys like me. †
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1869-sous-le-masque-de-la-complexite-la-simplicite-se-questionne http://savethequeens.forumactif.com/t1948-partners-in-crime-silene#71438


avatar


/ avatar : Michael Fassbender
/ crédits : /
/ nombre de messages : 29
/ cartes en main : 0
/ âge : 36

MessageSujet: Re: SKIN (atom)   Mer 28 Nov - 22:43

Silene, elle était différente, différente des femmes qui aurait répondu autrement parce que tu savais que malgré sa liaison aux Sons of harpy, elle était indépendante, tu savais que ce que vous viviez n’était pas de l’amour, à vrai dire tu ne saurais même pas comment la décrire, seule chose dont tu étais certain au final, c’est que vous vous plaisiez mutuellement, son honnêteté, sa façon de parler sans réellement de filtre, t’aimais ça, vraiment.

« Tu sais que même si tu m’en privais, je briserai quand même tous les obstacles pour t’en offrir une de visite, un peu de challenge ça fait jamais de mal après tout. »

Ce stop que tu pris directement en plein visage, tu ne le sentis pas arriver, peut-être n’étais-tu finalement pas assez proche d’elle pour qu’elle s’ouvre complétement à toi, ou peut-être que tu étais un élément du problème qui la préoccupait. Tu restais de marbre face à sa réponse, faisant mine de comprendre sa réponse, bien que perturbé et intrigué par ce qui pouvait déstabiliser une femme de son aplomb.

« Si tes lèvres sont scellées, je ne forcerai pas à savoir le pourquoi. On a tous nos petits secrets, nos mystères. »

Sourire malicieux que tu dressais timidement sur ton visage, toi t’en avais beaucoup de secrets, certains plus sombre que d’autres, parfois, ils te bouffaient de l’intérieur et parfois t’avais tendance à les oublier le temps d’une journée, Silene savait qui tu été, comment t’apporter de la valeur aux Sons of harpy, t’étais pas le plus causant du groupe, mais sûrement l’un des plus à craindre, l’ombre meurtrière, pour autant, tu constatais que malgré tout le sang que t’avais sur les mains, tu continuais à recevoir des visites de ta belle, et tu te demandais bien ce qu’elle pouvait éprouver si ce n’était pas de la peur ou de la crainte.

« Crois moi que la folie, je commence à y être assez habitué, dit moi ce que tu voudras, tu as toute mon attention. »

Léger air sérieux que tu prenais, Silene avait complétement raison, une fois hissée au trône rien ne pourrait l’empêcher de le prendre et de régner en maîtresse, mais ce serait joué à un jeu dangereux, plus on monte en grade et moins on a d’ami, plus on a de puissance et plus on fait d’envie, des rivalités naissent, des amitiés meurent, pour toi, le choix était vite fait, en haut de cette pyramide, il fallait des gens loyaux, avoir des fondations solides pour cet empire qui pourrait vite devenir bancal.

« Pourquoi prendre la place du roi et t’exposer quand tu peut-être celle qui tire les ficelles dans l’ombre, pourquoi risquer d’être une cible quand tu ne peux être considéré comme un pion inoffensif, tu peux prendre la place du roi ou jouer plus stratégiquement et conserver des alliés loyaux.»

Tes mains qui se retiraient finalement de son corps pour la voir s’éloigner, tu la laissais prendre de la distance, en profitant pour sortir une énième clope que tu t’allumais rapidement avant de jeter ton briquet sur la table et d’embrayer.

« Préfères-tu jouer seul dans cette conquête au trône Silène, ne préfères-tu pas t’allier à des atouts précieux. »

Légère fumée que t’expires finalement vers elle avant de dresser un dernier sourire timide sachant pertinemment que tu venais de lui faire une offre qu’elle devait bien considérer, les mots étaient bien choisi, tu voulais lui faire comprendre qu’elle avait vraiment tout à gagner à briser ses chaînes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: SKIN (atom)   

Revenir en haut Aller en bas
 
SKIN (atom)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Achat]Skin de chat
» Conseils pour créer une skin avec pixia[tutorial]
» Skin Interface
» [skin]Magie sur ma skin de chat
» skin d'interface?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS ::  :: made of starlight-
Sauter vers: