Partagez

 

 hearts burst into fire – sera.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Lyes Skadden


( play your cards )

/ avatar : AYOUB
/ crédits : POÉSIES CENDRÉES.
/ autres personnages : STRAUSS
/ nombre de messages : 3766
/ cartes en main : 0
/ âge : 23
/ beau bordel :

hearts burst into fire – sera. Empty
MessageSujet: hearts burst into fire – sera.   hearts burst into fire – sera. EmptyDim 23 Sep - 1:50

portable contre l’oreille, y a qu’la putain d’sonnerie qui r’tentit, encore et encore, qui t’agresse. t’échappes deux ou trois jurons lorsqu’tu tombes sur sa boîte vocale pour la dixième fois d’affilé.
p’tain, va chier, jihane ! t’entends ? VA. CHIER !
tu raccroches en grognant, toujours d’bout d’vant la porte d’entrée d’son immeuble avant d’faire volte-face. prunelles qu’abandonnent l’écran d’ton portable, silhouette qu’attire ton attention lorsqu’tu lèves enfin le r’gard.
hé ! sera…
s e r a .
sera cohen.
ta première fois.
ta première expérience.
t’es parfaitement conscient qu’elle et jihane sont potes, mais tu n’pensais pas te r’trouver seul, rien qu’avec elle, un d’ces jours. tu l’as souvent croisé en présence d’la blonde, t’délectant silencieusement d’ses courbes aguicheuses qu’t’as pas su caresser conv’nablement, d’ses envies qu’t’as pas su combler, toi qu’avait pas géré pour une gonzesse qu’avait d’jà couché.
aujourd’hui, ça s’rait différent.
aujourd’hui, tu s’rais à la hauteur.
mais, aujourd’hui, c’trop tard.
bras qu’tu croises contre ton torse après avoir dévalé l’escalier pour t’rendre jusqu’à elle. r’gard qui t’remémore ta défaite, couteau qui s’immisce dans ta plaie encore ouverte, celle qu’a jamais eu l’temps d’cicatriser.
dur coup pour l’ego d’un homme.
si t’es là pour jihane, elle est pas là.
t’es tranchant, presque sur la défensive. pensées parasites qu’accaparent ton esprit.
y a pire, skadden !
v’là que’ques jours à peine, t’étais incapable d’bander. ouais, y a pire.
t’hausses les épaules, soupire qui s’extirpe d’entre tes lèvres, t’adoptes une posture moins hostile.
c’trop tard ?
naaa. jamais trop tard.
on était sensé aller boire un verre, mais elle a p’t’être eu un imprévu…
tu commences, tes iris qu’accrochent tout, excepté ceux d’sera.
- t’veux… euh, je--
t’murmures, presque intimidé par la brune.
toi, lyes skadden.
mots qu’tu mâchouilles, qu’tu perds, qu’t’oublies.
t’avales d’travers, gorge sèche, myocarde qui déconne.
c’quoi ton problème, bro ?
t’veux v’nir, p’t’être…
proposition qui s’échappe, déferle d’entre tes lippes toujours entrouvertes, à la r’cherche d’une raison valable pour qu’elle puisse t’accompagner. comme si c’tait impossible qu’elle accepte sans qu’il y ait un quelconque motif à ta d’mande.
pour m’éviter d’foutre la merde ?
bras qui tombent d’chaque côté d’ton corps, sourcil arqué, toi-même surpris d’tes propres dires. foutre le bordel dans un bar, c’pas tellement ça qui t’inquiète.
non.
c’qui t’chicote c’qu’elle est libre de r’fuser ton approche.
deuxième défaite.
t’encaiss’ras pas, c’te fois-ci.
l’intérieur d’ta joue qu’tu martyrises une d’mi s’conde avant d’te r’pendre pour éviter d’te ridiculiser une énième fois.
opales qui cherchent finalement les siennes, qui les trouvent assez rapidement, d’ailleurs.
j’m’occupe même d’la première tournée !
t’insistes, sourire malicieux qu’étire tes lippes.
mais t’as les poches vides, lyes. t’comptais sur la générosité d’ta meilleure amie pour t’éclater la gueule. du coup, tu d’vras improvisé, t’faire un ou deux porte-feuilles, en douce, histoire qu’sera r’marque pas qu’t’es complètement fauché.
parce qu’a aucune nana qu’est attiré par les mecs d’ta classe sociale, ceux qu’ont rien à offrir d’autre qu’des dettes exorbitantes.
p’is t’as pas l’intention d’laisser passer la chance d’lui montrer c’que tu vaux, aujourd’hui.
qu’le môme qu’elle a dépucelée, y a que’ques années, est maint’nant dev’nu un homme.
un putain d’bonhomme, ouais !

@sera cohen hearts burst into fire – sera. 2323690026

_________________

he's delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t146-reckless-behaviour http://savethequeens.forumactif.com/t190-these-violent-delights-have-violent-ends


Sera Cohen


( play your cards )

/ avatar : sofia jamora.
/ crédits : hoodwink / avatar, baalsamine / icons
/ autres personnages : kestrel.
/ nombre de messages : 2165
/ cartes en main : 20
hearts burst into fire – sera. Tumblr_oor0ysLFuj1sm7pamo6_r1_400
/ âge : 22
/ statut : papillon de nuit qui refuse de se poser sur une seule fleur, tu explores, tu goûtes et tu recommences, encore et encore.
/ occupation : assistante maquilleuse pour stars, les paillettes et les vips toi c'est le monde auquel tu veux appartenir.
/ zone du queens : le queens effervescent.
/ beau bordel : hearts burst into fire – sera. Tumblr_oor0ysLFuj1sm7pamo9_r1_400
you just need to believe in me.
you know, like a fairy.


(( moodboard ))

☽ ☽ ☽

jihanemattieindia
lyessagekristina


6/6 | full

hearts burst into fire – sera. Empty
MessageSujet: Re: hearts burst into fire – sera.   hearts burst into fire – sera. EmptyJeu 27 Sep - 23:32


tu laisses un soupir glisser entre tes lèvres ouvertes, une mèche brune que tu remets en place derrière ton oreille sans que ce ne soit concluant non plus, une bourrasque de vent a vite fait de la déplacer encore une fois, tu te mords la lèvre en maugréant dans ta barbe. mais qu'est-ce qu'elle pouvait bien faire ? tu sors ton téléphone de ton sac en lâchant plusieurs réflexions qui pourraient faire rougir une nonne, encore aurait-il fallu qu'elle comprenne ton allemand, ce qui n'était pas chose aisée. ta mère avait beau avoir des origines, tu ne pouvais pas prétendre parler sa langue natale aussi bien qu'elle. même un gosse de cinq ans ferait mieux que toi. une voix qui t’interpelle, tu lèves les yeux en haussant un sourcil, prête à mordre la personne qui avait cru bon de te déranger dans ton plan imaginaire de faire rôtir ta meilleure amie pour le lapin qu'elle venait de te poser. tu croises les yeux familiers de lyes. lyes. une première expérience pour lui, une deuxième pour toi. souvenirs brumeux d'une nuit malheureuse de deux adolescents trop jeunes, trop inexpérimentés. c'est vrai tu songes, jihane et lui étaient potes, ça ne devrait pas te surprendre de le voir flâner près de chez elle. ses mots qui te sortent de tes pensées tourbillonnantes alors que tu sens tes traits se déformer, tu relèves le menton d'un air faussement narquois. apparemment t'étais pas la seule à t'être pointée pour rien aujourd'hui. tant mieux tu te dirais presque, au moins t'avais le plaisir de voir que t'étais pas la seule à te retrouver comme une poire devant sa porte. « sans blague, j'avais pas deviné en voyant la tête que tu tires. » tu réponds dans un souffle, un sourire taquin qui s'étire au coin de tes lèvres. vous n'aviez jamais vraiment reparlé de ce qu'il s'était passé. par honte peut-être, un malaise qui planait au dessus de vos têtes sans que l'un ou l'autre ne cherche à le dissiper, à dire que c'était de l'histoire passée, vous alliez pas vous prendre la tête pour une expérience ratée. et pourtant comme si ça semblait plus fort que vous, vous en étiez là. tu ne sais pas si tu dois rire ou pas de son attitude, lui le garçon que tu avais vu aussi confiant qu'un lion quand jihane était présente, mais ça t'amuse sera. de le voir se tortiller ainsi à chercher quoi dire. essayait-il de se montrer poli ? tu ne peux retenir le sourire félin qui vient glisser sur ton visage. une photo, voilà ce que tu devrais prendre. le même sourcil que tu hausses, tes yeux clairs fixant avec attention le jeune homme qui te fait face. « serait-ce une manière détournée pour me demander de te tenir compagnie, lyes ? » tu ne caches pas l'amusement qui brille au fond de tes pupilles, c'était trop beau pour être vrai. tu lâches un rire léger à ses propres mots. « si c'est si gentiment proposé. » tu susurres, les mots à peine plus haut que les bruits vous entourant. ça ne pouvait pas être si terrible non ? si on oubliait ses caresses maladroites, ses baisers hésitants, les deux gamins que vous étiez à l'époque, il n'y avait pas de raisons que cela se passe mal... 'fin tu ne pouvais que l'espérer. « jihane n'aura que ses yeux pour pleurer quand elle verra qu'on s'est bien amusés sans elle. » les absents avaient toujours tort, n'est-ce pas ?

@lyes skadden hearts burst into fire – sera. 2323690026

_________________
    a girl who wore passion like a dress made of diamonds and hair made of flames. ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1626-tease-hard-kiss-harder-sera http://savethequeens.forumactif.com/t1674-relatively-stable-sera


Lyes Skadden


( play your cards )

/ avatar : AYOUB
/ crédits : POÉSIES CENDRÉES.
/ autres personnages : STRAUSS
/ nombre de messages : 3766
/ cartes en main : 0
/ âge : 23
/ beau bordel :

hearts burst into fire – sera. Empty
MessageSujet: Re: hearts burst into fire – sera.   hearts burst into fire – sera. EmptyVen 30 Nov - 19:43

impossible d’cacher ta suprise lorsqu’tu tombes nez à nez avec sera, pourtant conscient qu’elle et jihane sont potes.
c’p’t’être bien d’la croiser sans la présence d’la blonde qui t’laisse pantois, l’rythme cardiaque qu’accélère aussitôt qu’t’ouvres la bouche pour prononcer son prénom.
confiance qu’tu perds d’un trait, comme si t’avais fait un bond dans l’passé pour r’trouver l’adolescent qu’t’étais.
comme si l’temps s’était jamais r’mis en marche après c’te fameuse soirée.
et tu t’dis qu’tu dérailles, lyes… qu’c’est probablement qu’ton égo qui fait des caprices, ta fierté qu’en mange un coup.
qu’d’la r’voir t’rappelle des souv’nirs amers, ceux qu’t’aurais préféré oublier, effacer d’ta mémoire à tout jamais.
p’is tu t’mets à japper.
sur la défensive, comme un sale clébard qui défend son territoire.
p’t’être bien qu’c’est pour tenter d’te r’centrer, d’lui prouver qu’t’es pas un faible… ou p’t’être qu’tu cherches uniqu’ment à t’convaincre toi-même, au fond.
pa’ce, si ça s’trouve, elle s’en bat les steaks d’tes piètres performances d’il y a plus d’cinq ans !
sans blague, j'avais pas deviné en voyant la tête que tu tires.
sourire qui s’étire sur ses lèvres, r’gard qu’tu détournes machinalement.
t’aurais bien envie d’lui dire qu’c’est un peu d’sa faute si t’as une gueule d’chien enragé en c’moment, mais tu t’contentes d’ravaler les mots qu’tu menaces d’lui gerber en pleine figure.
p’is, au lieu d’ça, t’lui proposes d’détrôner jihane, cette dernière qui semble vous avoir oublié, tous les deux.
p’is tu trébuches.
langue qui fourche.
lexie désordonnée, confuse, intimidée.
t’as rien du skadden qu’t’étais y a à peine deux minutes, c’lui qu’insultait sa meilleure amie sans vergogne.
faut bien une putain d’sera cohen dans l’paysage pour r’mettre en cause toute ta virilité.
serait-ce une manière détournée pour me demander de te tenir compagnie, lyes ?
hauss’ment d’épaules alors qu’tes iris s’accrochent aux siennes.
p’is t’es dans la merde, là… trop tard pour baisser l’menton ou pour laisser ton attention s’porter partout ailleurs excepté sur la brune.
alors t’encaisses, lyes.
t’assumes.
c’pas un p’tit échec qui t’fera abandonner la guerre, pas vrai ?
m’ouais, p’t’être… rien qu’si ça fonctionne !
rire qui s’échappe d’ent’ ses lippes alors qu’les tiennes restent clouées, scellées.
y a pourtant tes opales qui la défient, provocant jusqu’à la cime d’tes cils.
si c'est si gentiment proposé.
murmure qui t’arrache un léger sourire d’satisfaction, l’genre qui colle parfait’ment bien à ta gueule de p’tit merdeux.
p’is tu célèbres ta – mince – victoire intérieurement.
silencieusement.
discrètement.
jihane n'aura que ses yeux pour pleurer quand elle verra qu'on s'est bien amusés sans elle.
ouais, ça pour t’amuser… t’y comptes bien !
réflexion qu’tu gardes pour toi alors qu’tu contournes sera pour t’diriger vers ta bagnole.
t’aurais pu jouer au gentleman, lui ouvrir la portière et la r’fermer derrière elle, comme une putain d’princesse.
mais, lyes… y a qu’laure qu’a l’droit à c’traitement d’faveur d’ta part !
y a un endroit qu’tu préfères pour t’bourrer la gueule ?
t’as tout d’même la délicatesse d’l’interroger au sujet d’ses envies.
t’es pas si insensible qu’ça, finalement.
ou bien…
tu commences lorsqu’ton cul trouve l’siège côté conducteur.
ton bras qu’t’étires pour empoigner la ceinture d’sera et la lui boucler toi-même.
menton qui s’lève, proximité bien vite comblé et tes dents dévoilées dans un sourire carnassier lorsqu’ton r’gard s’éternise dans l’sien.
t’aimes mieux improviser ?
iris qui tombent jusqu’à la pulpe d’ses lèvres, celle qu’tu mates une s’conde.
p’t’être deux.
p’t’être dix.
ta propre langue qu’tu lacères d’tes crocs avant de r’trouver l’vert d’ses yeux et d’t’écarter.
un peu.
à peine.
mutilation pour t’empêcher d’t’emporter, d’agir trop vite… parce que la soirée est jeune et, la nuit, encore bien loin.
y a l’temps, gros. y a l’temps.

_________________

he's delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t146-reckless-behaviour http://savethequeens.forumactif.com/t190-these-violent-delights-have-violent-ends


Sera Cohen


( play your cards )

/ avatar : sofia jamora.
/ crédits : hoodwink / avatar, baalsamine / icons
/ autres personnages : kestrel.
/ nombre de messages : 2165
/ cartes en main : 20
hearts burst into fire – sera. Tumblr_oor0ysLFuj1sm7pamo6_r1_400
/ âge : 22
/ statut : papillon de nuit qui refuse de se poser sur une seule fleur, tu explores, tu goûtes et tu recommences, encore et encore.
/ occupation : assistante maquilleuse pour stars, les paillettes et les vips toi c'est le monde auquel tu veux appartenir.
/ zone du queens : le queens effervescent.
/ beau bordel : hearts burst into fire – sera. Tumblr_oor0ysLFuj1sm7pamo9_r1_400
you just need to believe in me.
you know, like a fairy.


(( moodboard ))

☽ ☽ ☽

jihanemattieindia
lyessagekristina


6/6 | full

hearts burst into fire – sera. Empty
MessageSujet: Re: hearts burst into fire – sera.   hearts burst into fire – sera. EmptyMar 1 Jan - 15:12


t'avais du mal à croire qu'elle avait pu te poser un lapin comme ça, sans te prévenir. même pas un petit message pour te prévenir, la trahison quoi. alors que tu laisses ton drama intérieur se dérouler dans ton esprit, tu soupires sera. il fallait que tu trouves quoi faire, pour pas que tu te sois déplacée pour rien non plus, tu t'étais préparée pour sortir et c'était bien ce que tu comptais faire. et quand tu tombes nez à nez à avec lyes – que jihane semblait avoir planté tout comme pour toi – tu sens un sourire félin étirer lentement tes lèvres. peut-être que finalement tu l'avais ta distraction de la soirée, malgré le malaise entre vous, des années après vos moments intimes maladroits. il fallait bien qu'un jour vous passiez au dessus de ça quand même, vous partagiez des amis, vos routes venaient à se croiser parfois, ce malaise était insupportable. vous étiez des gosses à l'époque, de l'eau avait coulé sous les ponts. vous aviez connu tous deux d'autres expériences, ce serait con de s'arrêter à cet épisode malheureux, surtout que ce n'est pas comme si vous en étiez morts non plus. tu l'écoutes parler lyes, les expressions de ton visage qui changent légèrement à mesure qu'il continue, tu peux pas cacher la satisfaction qui vient éclairer ton regard, parce que t'es pas dupe sera, ça t'amuse de le voir comme ça tu pouvais pas le nier. ce cher lyes avait-il besoin de compagnie ce soir ? avait-il peur de se retrouver tout seul après avoir été abandonné par jihane ? vous vous lâchez pas du regard, t'as pas envie de détourner les yeux, parce que tu prends plaisir à le voir comme ça, c'était pas souvent que tu avais l'occasion de voir lyes dans cette position. t'aurais pu partir, tourner les talons et te casser sans un regard en arrière, après tout rien t'obligeait à jouer la remplaçante de la blonde ce soir, après tout c'était elle qu'il devait voir au début. mais c'est pas comme si tu avais mieux à faire, et puis bon si ça se trouve, la soirée allait prendre un tournant intéressant, qui sait avec lui il y avait toujours moyen d'être surprise. tu vois le sourire qui se forme sur ses traits à ta réponse, même s'il te répond pas, t'en attends pas non plus, tu te contentes de le suivre machinalement jusqu'à sa voiture, lyes qui prend tout de même la peine de te demander si tu avais une préférence. tu réfléchis sera, parce qu'au fond t'as aucune idée, ça aurait été ta meilleure amie, t'aurais su quoi lui dire sans hésitation, elle connaissait tes goûts autant que tu connaissais les tiens, mais lyes. c'était une toute autre histoire. tu ouvres la portière passager alors que lyes a déjà le cul vissé sur son siège, un nouveau sourire sur tes traits quand il continue sur sa lancée, ses expressions qui font naître une lueur de défi dans tes yeux clairs, la proximité du jeune homme qui fait vibrer tes pupilles de satisfaction.  « l'improvisation ça a du bon tu trouves pas ? » tu susurres du bout des lèvres, haussant un sourcil parfaitement dessiné à son adresse, s'il pensait qu'il était le seul qui pouvait jouer, il avait tord. t'étais pas du genre à reculer sera, au contraire tu fonçais parfois un peu trop, t'étais plus une gamine, t'étais plus la gosse qu'il avait connu. tu bouges pas sera, les yeux plantés dans les siens, tu l'observes comme s'il était un spécimen d'études, t'attends de voir ce qu'il va faire. il craquerait donc si aisément, ce n'était même pas drôle. « emmène-moi où tu veux lyes. » tu finis par murmurer, ton souffle qui caresse probablement son visage vu sa proximité, mais t'allais pas reculer. pas encore.

_________________
    a girl who wore passion like a dress made of diamonds and hair made of flames. ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1626-tease-hard-kiss-harder-sera http://savethequeens.forumactif.com/t1674-relatively-stable-sera


Lyes Skadden


( play your cards )

/ avatar : AYOUB
/ crédits : POÉSIES CENDRÉES.
/ autres personnages : STRAUSS
/ nombre de messages : 3766
/ cartes en main : 0
/ âge : 23
/ beau bordel :

hearts burst into fire – sera. Empty
MessageSujet: Re: hearts burst into fire – sera.   hearts burst into fire – sera. EmptyJeu 27 Juin - 3:38

les langues corrosives et les corps arrogants
une proximité plus qu’aguicheuse et tu t’languis d’ses pulpeuses qui s’mouvent, un peu trop désireuses à ton goût, skadden
sera cohen
ou la meuf qu’t’auras plus jamais – et c’un peu pour ça qu’t’en rêves, gamin
l’inaccessible
malgré l’ouverture qu’elle semble t’offrir sur un plateau d’argent, t’es parfaitement conscient qu’ce n’sera pas aussi simple
parce qu’à jamais rien d’simple avec les gonzesses t’façon
pas vrai ?
l'improvisation ça a du bon tu trouves pas ?
les opales qui s’défient, les sourcils qui s’haussent
y a pourtant ses lèvres qu’tu dévores du r’gard alors qu’tu lèches les tiennes
l’désir palpable, presqu’agressif
mais, lyes, t’es pas l’genre d’mec qu’aime l’avoir facile, t’préfères t’battre jusqu’au sang pour obtenir c’que tu veux
pour gonfler davantage ta fierté – ou ton ego surdimensionné
la meilleure chose qui soit…
et t’embarques dans son jeu corps et âme, skadden
parce qu’ça t’enrage autant qu’ça t’amuse, persuadé qu’c’est elle qu’en souffrira à la fin d’la soirée
comme si t’étais une récompense alléchante
comme si t’étais un trophée duquel on peut s’venter
t’es rien, lyes
un con parmi tant d’autres, l’genre d’mec qu’on classe dans la catégorie « erreur à n’plus refaire » mais, ça, tu l’sais déjà et elle est justement là, ta force
emmène-moi où tu veux lyes.
réponse satisfaisante
t’aimes bien avoir l’contrôle, mener la danse – dominer
ça flatte l’honneur, convaincu qu’t’es l’seul au monde qu’a des idées d’génie pour passer d’bons moments, ceux qui n’s’oublient pas
où j’veux, hein ?
tes iris qui quittent enfin ses lippes pour s’perdre dans son r’gard
et tout d’suite tu penses à la ramener chez toi
gamin impulsif qui veut tout, tout d’suite, mais c’est contraire aux règles du jeu
t’as pourtant l’âme d’un factieux, lyes, pas l’genre à t’prosterner devant les lois – t’préfères les contrer, les détruire, carrément
mais ce soir
ce soir t’as envie d’faire durer l’plaisir jusqu’à c’qu’il soit si intense qu’t’en perdes la tête
et p’t’être bien qu’ça attisera la curiosité d’sera, celle d’connaître l’véritable goût qu’t’as, skadden
c’noté.
l’murmure effronté
celui qui s’agence trop bien au d’mi sourire qu’étire tes lèvres
et cette proximité – suffocante – qu’t’abandonnes pour t’caler contre ton siège et rendre à sera la liberté qui lui appartient
pour l’instant –

tu mets pas d’temps à r’joindre l’bar l’plus proche, celui qu’t’as l’habitude d’fréquenter en compagnie d’jihane
excepté qu’cette fois-ci c’est la brune qu’tu laisses entrer en premier
vos pas qui vous guident jusqu’au comptoir et la salle qu’tu zieutes d’un batt’ment d’cil, à la r’cherche d’une proie facile
parce qu’t’es fauché, lyes
t’as rien dans les poches, rien pour satisfaire la soif d’ta belle amie
alors tu scrutes la pièce jusqu’à c’que tu tombes sur un type bien fringué, celui qui r’garde sa montre un peu trop souvent à ton goût
p’t’être bien en r’tard chez lui, l’épouse qui doit l’attendre d’pied ferme
et au même moment où tu t’penches légèrement vers sera, l’homme qu’t’observes s’dirige vers les chiottes
bingo !
installe toi, j’reviens.
et tu t’éloignes d’la brune pour t’engrouffrer à ton tour dans la salle de bain
l’homme qu’tu repères face aux urinoirs alors qu’t’en profites pour dévisager ton propre reflet dans l’miroir
jusqu’à c’qu’il termine et pivote sur lui-même pour faire volte-face
et c’est là qu’t’entres en scène, lyes
ta carcasse qui percute – accidentellement – la sienne, attention détourné, moment propice pour lui foutre la main au cul et t’emparer d’son porte-feuille qu’tu glisses aussitôt dans la poche d’ton jean
désolé, rien d’cassé ?
l’mec, pressé, il ronchonne avant d’franchir la porte et disparaître d’ton champs d’vision
l’fier sourire qui t’déforme l’visage
easy peasy
tu vérifies rapidement l’cont’nu du porte-feuille
rien d’exubérant, mais suffisant pour t’permettre d’passer une bonne soirée en compagnie d’sera
t’en profites pour prendre les billets et foutre tout l’reste à la poubelle
et quelques s’condes plus tard, c’est à ton tour d’t’extirper des chiottes pour r’joindre ta complice – pas si complice que ça, finalement
alors… t’bois quoi ?
l’sourire triomphant qui t’pend aux lèvres, celui qu’t’adresses à sera lorsqu’tu t’installes à ses côtés
et l’jeu n’fait qu’commencer

_________________

he's delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t146-reckless-behaviour http://savethequeens.forumactif.com/t190-these-violent-delights-have-violent-ends
Contenu sponsorisé






hearts burst into fire – sera. Empty
MessageSujet: Re: hearts burst into fire – sera.   hearts burst into fire – sera. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
hearts burst into fire – sera.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un article intéressant de Régine Chassagne du groupe Arcade fire
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]
» [PV] Plus dure sera la chute.. {Ika}
» Close to my fire [Keane]
» [DC] You wanted fire? Sorry, darling. My specialty is ice.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS ::  :: get high by the beach-
Sauter vers: