Partagez

 

 gypsy women (sera)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


India Rosenbach


( play your cards )

/ avatar : clara.
/ crédits : (ava) perlman. (sign) uc.
/ nombre de messages : 1654
/ cartes en main : 2
gypsy women (sera) R3VANQ0S_o
/ âge : 22
/ statut : y'a d'abord eu personne, puis y'a eu lui, et les autres. lui à nouveau et plus jamais aucun autre.
/ occupation : influenceuse/blogueuse populaire sur la toile (mode, voyages, beauté, lifestyle).
/ beau bordel : gypsy women (sera) Original
☆ ☆ ☆
kéziah #2 - jihane - sera
anyone ? - anyone ? - anyone ?

gypsy women (sera) Empty
MessageSujet: gypsy women (sera)   gypsy women (sera) EmptySam 22 Sep - 20:51

près de trois ans qu'elle n'avait plus bougé, qu'elle n'avait plus quitté new york, sa ville de naissance. india, fille de la terre, fille du monde et de l'univers. elle n'avait jamais été faite pour rester ancré à un même sol pour l'éternité. elle avait tant besoin de respirer l'air d'ici et d'ailleurs, de voir les monts et merveilles que l'on offrait à l'être humain partout autour du globe. ses yeux ne cherchaient qu'à s'émerveiller de la beauté qui l'entourait. et à new york, elle avait l'impression d'avoir déjà fait le tour. trois années à fouler le goudron usé et à explorer des rues et ruelles qui ne l'inspiraient plus réellement, et c'était déjà trop pour elle. un vent d'air frais se devait de la transporter au plus vite, pour qu'elle retrouve enfin son éclat, ses couleurs et son bonheur. et étrangement, elle sait auprès de qui elle trouvera cet eldorado. sera, qui lui ressemblait tellement et avec qui elle partageait tant de points communs. elle savait qu'auprès d'elle, les envies de voyages ne seraient pas étouffé. et même si on ne leur accordait que quelques jours, elle se sentirait déjà plus légère que dans new york. elle ne savait pourquoi cette ville la révulsait autant. peut-être bien parce qu'elle l'associait à sa maladie, à celle-là même qui l'avait forcé à s'installer de façon plus stable dans le coin. pourtant, elle comptait bien oublier tout ça pour les heures à venir. les plages de miami leur feraient le plus grand bien et elle en profiterait pour enchainer les vidéos et autres articles qui alimenteraient son blog. elle avait tout prévu india, même les cahiers, les crayons, les stylos qui lui serviraient à coucher ses notes. ce n'était pas parce qu'elle profitait d'une douce échappée qu'elle en oubliait pour autant son travail. c'était son gagne-pain et elle ne comptait pas s'asseoir dessus dans l'immédiat. you better work bitch, comme l'aurait si bien dit britney.
elle est déjà bien trop excitée india, à tel point qu'elle ressemblerait presque à une gamine le matin de noël. elle trépigne d'impatience en plein vol, un vol qui lui semble même interminable. son premier voyage depuis bien trop longtemps avait le pouvoir de la mettre dans tous ses états, et la compagnie qu'elle avait à ses côtés ne faisait que compléter le tableau à la perfection. t'imagine même pas combien j'suis heureuse de repartir avec toi. elle le pensait très fort et avait plus que hâte de profiter avec sera. tu sais quoi ? tu m'dois des vidéos et une soirée sur la plage. elle dit alors qu'un malicieux sourire s'immisce sur ses lèvres. il n'y avait rien qu'elle affectionnait plus que les célébrations en bord de mer. elle avait toujours cette impression d'être en dehors du temps, d'être dans un paradis lointain, qui n'appartenait qu'à elle. ça lui rappelait monaco et tout ce qui allait avec, aussi. leurs échanges vont bon train et la distance entre new york et miami se réduit à vue d'oeil, si tant est qu'elles avaient le temps d'observer le ciel qui s'étendait à perte de vue par le hublot. et elle sursauta presque india, quand on leur indiqua l'atterrissage imminent. leur moment était enfin à portée de main et elle se voyait déjà redevenir une parfaite touriste la bloggueuse. elle avait déjà eu l'occasion de voir miami mais c'était comme si elle redécouvrait la ville pour la première fois. j'me dis souvent que ce climat irait parfaitement à mon teint. elle plaisante dans un léger rire auprès de son amie, alors qu'elles descendent de l'avion pour poser leurs pieds à destination. l'envol vers ailleurs pouvait désormais commencer.

_________________

i know, i know, i know, i know, we're
gonna make it 'cause no one else can
make me feel the way that you do.
i promise you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1195-i-promise-you-india http://savethequeens.forumactif.com/t1797-staring-at-the-moon-india


Sera Cohen


( play your cards )

/ avatar : sofia jamora.
/ crédits : hoodwink / avatar, baalsamine / icons
/ autres personnages : kestrel.
/ nombre de messages : 2125
/ cartes en main : 50
gypsy women (sera) Tumblr_oor0ysLFuj1sm7pamo6_r1_400
/ âge : 22
/ statut : papillon de nuit qui refuse de se poser sur une seule fleur, tu explores, tu goûtes et tu recommences, encore et encore.
/ occupation : assistante maquilleuse pour stars, les paillettes et les vips toi c'est le monde auquel tu veux appartenir.
/ zone du queens : le queens effervescent.
/ beau bordel : gypsy women (sera) Tumblr_oor0ysLFuj1sm7pamo9_r1_400
you just need to believe in me.
you know, like a fairy.


(( moodboard ))

☽ ☽ ☽

jihanemattieindia
lyessagekristina


6/6 | full

gypsy women (sera) Empty
MessageSujet: Re: gypsy women (sera)   gypsy women (sera) EmptyMar 25 Sep - 0:22


ces derniers mois se sont écoulés à la vitesse de la lumière, la fin de tes études, le travail que tu avais trouvé, la découverte d'un nouveau monde dont tu n'avais fait qu'en rêver jusqu'à maintenant. tu te sentais comme sur un nuage, sera. l'impression que les choses sont beaucoup trop irréelles, qu'il y a un moment où les brumes des rêves vont se dissiper et que ta chute au sol n'en sera que plus douloureuse. mais tu t’accroches à cette nouvelle vie, tu étais née pour cela tu te disais, pour faire partie de ce monde, de ces paillettes, de cette comédie humaine. tu en voyais des choses, mais ta bouche était close par loyauté envers ta patronne, celle qui t'avait prise sous son aile, celle qui croyait en ton talent, tu ne pourrais jamais lui montrer toute la gratitude que tu éprouvais à son égard. mais malgré ce monde aux allures parfaites dans lequel tu évolues dorénavant, tu ne pouvais qu’accueillir ces quelques jours de repos avec un ravissement non dissimulé. tu aimais bouger, sera, voyager et découvrir de nouveaux endroits. ta deuxième passion si on peut dire comme ça, tu trouvais le monde si vaste, prêt à être découvert, tu étais émerveillée par tout ce que tu avais sous les yeux, tant de choses qui étaient si près et pourtant si loin. et ce qui rendait cette nouvelle aventure encore plus attrayante, c'était que tu le partageais avec une personne chère à ton cœur, une que la vie n'avait pas gâtée mais qui lui avait offert une nouvelle chance. vous méritiez de passer ces quelques instants entre vous, l'air de la floride venant s'engouffrer dans vos cheveux, son soleil réchauffant votre peau, l'éclairant de sa puissante céleste. tu avais du mal à cacher l'excitation qui te traverse quand vous vous retrouvez à l'aéroport, tes yeux qui pétillent d'une malice immense, les étoiles que l'on peut entrevoir dans tes yeux clairs, un mélange explosif. tu te sentais libre, sera. libre de faire ce que tu voulais pendant votre séjour, de t'enivrer et de te laisser porter par tes émotions, tes désirs les plus enfouis. tu es sortie de tes pensées, de tes rêveries éveillées par la voix de la jeune femme à tes côtés. india. un prénom qui signifiait tellement de choses à tes yeux. un sourire doux qui se glisse sur tes lèvres alors qu'un rire léger t'échappe. sa bonne humeur était si communicative, tu ne peux t'empêcher de te laisser porter par elle. « une joie qui est réciproque, tu peux pas savoir à quel point ça m'avait manqué. » tu réponds dans un murmure, une main que tu viens poser sur son bras comme pour t'assurer qu'elle était bien là, avec toi. tout ce temps où elle n'avait pu t'accompagner dans tes voyages, la solitude qui était ta seule compagne. « je t'en fais le serment, si tu veux, je suis une femme de paroles. » tu lui adresses un clin d'oeil amusé, tu n'allais pas lui refuser ça, au contraire même tu étais plus que ravie. tu ne disais jamais non pour t'amuser, pour profiter de l'instant présent. tu comptes les heures, les minutes, les secondes qui vous séparent de miami, l'impatience qui coule dans tes veines quand on annonce enfin votre arrivée prochaine, tu avais hâte de fouler le sol, de te sentir enfin à destination. les mots d'india qui t'arrachent un nouvel éclat de rire alors que vous sortez de l'avion, le soleil qui brille haut dans le ciel sans nuages. « tu devrais songer à venir poser tes fesses ici, » tu susurres, les yeux malicieux. « et m'inviter à venir squatter chez toi. » tu sentais les frissons traverser ton corps, votre aventure ne faisait que commencer.

_________________
    a girl who wore passion like a dress made of diamonds and hair made of flames. ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1626-tease-hard-kiss-harder-sera http://savethequeens.forumactif.com/t1674-relatively-stable-sera


India Rosenbach


( play your cards )

/ avatar : clara.
/ crédits : (ava) perlman. (sign) uc.
/ nombre de messages : 1654
/ cartes en main : 2
gypsy women (sera) R3VANQ0S_o
/ âge : 22
/ statut : y'a d'abord eu personne, puis y'a eu lui, et les autres. lui à nouveau et plus jamais aucun autre.
/ occupation : influenceuse/blogueuse populaire sur la toile (mode, voyages, beauté, lifestyle).
/ beau bordel : gypsy women (sera) Original
☆ ☆ ☆
kéziah #2 - jihane - sera
anyone ? - anyone ? - anyone ?

gypsy women (sera) Empty
MessageSujet: Re: gypsy women (sera)   gypsy women (sera) EmptyMer 26 Sep - 2:16

quand on a l'âme nomade, on ne s'habitue jamais vraiment à la sédentarité. pourtant, ce mode de vie s'était imposé à elle sans qu'elle ne le demande. alors elle a fait ce qu'on attendait d'elle india, ou du moins ce que son corps attendait d'elle. la sagesse et les responsabilités pour seconde peau, elle a mis en pause toutes ses envies de voyages qui la tenaient souvent éveillée la nuit. elle a la tête pleine de destinations qu'elle rêve de s'offrir, d'images de cartes postales qui l'ont souvent émerveillées, de sol qu'elle veut à tout prix fouler avant le grand et dernier voyage. jamais rassasiée, elle entend le monde l'appeler chaque jour que dieu fait. et elle n'a aucune volonté india, elle l'avoue bien volontiers. quand ce fut la douce intonation de la voix de son amie qui lui avait fait miroiter des plages enchantées, l'occasion était trop belle pour ne pas la saisir au vol. elle s'est précipitée comme elle le faisait toujours et la valise avait été bouclée en moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire. et dans l'avion qui les mène tout droit vers miami, elle ne fait que trépigner et s'impatienter india. elle est pire qu'une gamine sur le chemin des vacances, celle qui demande sans cesse pour quand l'heure d'arrivée est prévue. elle est d'une compagnie agréable sera. on sait d'avance que l'ennui ne pointera pas le bout de son nez quand on se trouve à ses côtés. les deux jeunes femmes avaient toujours l'esprit qui carburait dans tous les sens, pouvant s'offrir des délires et des folies à tout moment de la journée. n'étant pas de ces personnes qui cachent leurs sentiments, elle ne manque pas de faire savoir ce qu'elle ressent à sera. dans le même temps, c'est comme un remerciement de lui permettre de retrouver ses premiers amours. l'inconnu, l'aventure, la découverte. il n'y avait rien qui pouvait la mettre plus en joie, enfin presque. une joie qui est réciproque, tu peux pas savoir à quel point ça m'avait manqué. une fois de plus, elles sont sur la même longueur d'ondes. si elle n'avait jamais croisé la route de sera, elle se serait sentie bien vide et orpheline la bloggueuse. et comme elle n'est pas prête à s'asseoir sur ce qui rend inoubliable ses excursions, elle force gentiment son amie à lui faire des promesses. elle veut sa soirée sur la plage india et elle n'en démordra pas. elle aurait même été prête à l'y trainer elle-même si elle avait décidé de la contrarier. je t'en fais le serment, si tu veux, je suis une femme de paroles. elle sourit à cette réponse, se remémorant qu'elle aussi pensait pouvoir dire ça d'elle-même, mais qu'elle avait finalement fait tout le contraire à plusieurs reprises. ok, haussant simplement les épaules, elle poursuit. de toute façon, tu sais aussi bien que moi que j'te le ferais payer si tu décides de me baratiner. il n'y a aucune animosité dans ses paroles, que des fausses menaces. rejoindre la terre ferme ne lui fait que ressentir davantage ce sentiment d'être enfin là où elle devait être. parce qu'elle ne voudrait être nulle part ailleurs, elle se sent si bien à miami. tu devrais songer à venir poser tes fesses ici, et m'inviter à venir squatter chez toi. lui répéter de telles choses n'étaient pas forcément l'idée de l'année, c'était une proposition qui pourrait rapidement faire son chemin dans son esprit libre et sauvage. en soi, il n'y avait plus grand chose qui la retenait à new york, pour ne pas dire clairement que rien ne la retenait. il ne restait plus que sa mère, qu'elle pourrait finalement tout aussi bien installer à ses côtés. et tu devrais simplement songer à me suivre. non, elle n'était définitivement pas prête à perdre sera en route. et quitte à faire des voyages ponctuels, autant s'économiser des trajets inutiles. il n'y avait que des idées folles qui traversaient les cerveaux quelque peu perchés des deux demoiselles. elles marchent jusqu'à trouver un taxi pour les conduire. qu'est-ce que tu dirais d'un passage rapide à l'hôtel pour se débarrasser de toutes nos affaires, puis cap sur la plage ? elle tentait tant bien que mal de retenir ses ardeurs india, mais elle peinait à vue d'oeil. c'était une fille de la plage, du soleil et de la plage. elle imaginait déjà les cornets de glace et l'ambiance si agréable qui règnerait sur place. au fond, il ne fallait pas grand chose pour faire son bonheur. un paysage de sable et plus rien n'existait autour.

_________________

i know, i know, i know, i know, we're
gonna make it 'cause no one else can
make me feel the way that you do.
i promise you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1195-i-promise-you-india http://savethequeens.forumactif.com/t1797-staring-at-the-moon-india


Sera Cohen


( play your cards )

/ avatar : sofia jamora.
/ crédits : hoodwink / avatar, baalsamine / icons
/ autres personnages : kestrel.
/ nombre de messages : 2125
/ cartes en main : 50
gypsy women (sera) Tumblr_oor0ysLFuj1sm7pamo6_r1_400
/ âge : 22
/ statut : papillon de nuit qui refuse de se poser sur une seule fleur, tu explores, tu goûtes et tu recommences, encore et encore.
/ occupation : assistante maquilleuse pour stars, les paillettes et les vips toi c'est le monde auquel tu veux appartenir.
/ zone du queens : le queens effervescent.
/ beau bordel : gypsy women (sera) Tumblr_oor0ysLFuj1sm7pamo9_r1_400
you just need to believe in me.
you know, like a fairy.


(( moodboard ))

☽ ☽ ☽

jihanemattieindia
lyessagekristina


6/6 | full

gypsy women (sera) Empty
MessageSujet: Re: gypsy women (sera)   gypsy women (sera) EmptyDim 7 Oct - 2:52


tu étais faite pour bouger, sera. depuis petite tu savais que tu étais née pour voir les choses en grand, sûrement présomptueux de ta part surtout venant de la gamine que tu étais à l'époque, mais toi tu as toujours su que tu voudrais plus. toujours plus. vivre au milieu des paillettes, des soirées mondaines, virevolter de lieux en lieux à la rencontre de ces célébrités que tu admirais ou non, tout ça c'était ce pour quoi tu étais faite. tu aimais avoir le contrôle sur ce que tu faisais, ton destin c'est toi qui en avait les rênes, les cartes en main tu jouais telle une marionnettiste avec ses poupées, tu faisais tout pour arriver à tes fins. personne n'allait décider pour toi, tu étais seule maîtresse à bord. ton futur était tracé selon tes propres rêves, tes propres désirs. tu l'aimais ta vie, telle qu'elle était actuellement, tu vivais à cent à l'heure. et pourtant, il y avait ces jours de liberté que tu attendais avec impatience, parce que tu découvrais le monde en dehors de ta ville, tu apportais de nouvelles cordes à ton arc, à ton besoin d'expériences, d'aventures. la floride qui t’appelait, miami était comme une évidence, un rêve enchanteur dans lequel tu voulais te jeter à corps perdu sans te retourner. quelques jours de bonheur, dans votre bulle à india et toi, ta meilleure amie, ton petit rayon de soleil. elle qui n'avait pu quitter la ville depuis tant d'années à cause de la cruauté de la vie, qui s'en remettait doucement, redécouvrant les joies qu'elle pouvait offrir. elle pouvait être si douce, et si amère cette putain de vie. tu ne peux qu'exprimer ta joie de partager ce voyage avec elle, la douceur qui vient briller dans ton regard clair, tu étais juste heureuse de pouvoir être avec la brune. ta compagne de voyage, ta meilleure amie. tu t'étais sentie vide quand elle n'était pas là, comme s'il te manquait la moitié de ton être, c'était peut-être ridicule comme manière de penser, niais aussi mais tu t'en fichais. india était si importante à tes yeux, tu ne pouvais cacher le bonheur de l'avoir à nouveau à tes côtés pour partager cette aventure ensoleillée. les paroles de la brune qui t'arrachent un éclat de rire cristallin, l'amusement qui pétille dans tes yeux, le sourire taquin qui ne quitte pas tes lèvres. tu fais mine de penser à ce qu'elle venait de dire, une fausse expression pensive qui se glisse sur ton visage, tu voulais la faire marcher un peu même si elle ne tombait pas dans le panneau, c'était toujours ton petit plaisir. « oh je serais presque curieuse de voir ce que tu es capable de trouver pour te venger. » tu réponds en tirant la langue. un défi que tu lui lances ? peut-être bien. tu ne serais pas capable de l'abandonner, de rompre une promesse, pas avec india en tout cas. pour d'autres, il te suffirait de jouer sur les mots, trouver la faille pour tourner les choses à ton avantage. mais avec india, tu ne pourrais pas revenir sur tes paroles. l'avion qui se pose enfin, tu accueilles la chaleur des rayons du soleil avec un ravissement non dissimulé, tu offres même ton visage un peu plus pour en profiter. un sourire éclatant qui étire tes lèvres, une nouvelle émotion qui traverse tes yeux verts quand india te répond. tu étais touchée, plus que cela même si c'était possible, ton cœur débordant d'affection pour ce bout de femme. « je te suivrais partout s'il le faut. » tu chantonnes, tes doigts jouant avec tes cheveux avant de nouer ton bras libre avec le sien. « tu le sais, tu es la femme de ma vie, india, rien ne pourra me séparer de toi. » tu ajoutes, la bouche en cœur. la proposition de ton amie qui ne passe pas dans l'oreille d'une sourde, tu lui adresses un regard amusé et pétillant de vie, l'excitation qui fourmille sous ta peau. « je dirais que c'est une idée excellente, tu vois quand tu veux. » tu la taquines gentiment.  un taxi qui s'arrête devant vous, une fois vos bagages dans le coffre, vous prenez place à l'arrière, l'adresse de l'hôtel que tu glisses au chauffeur. « j'ai entendu dire qu'il y a des vagues impressionnantes ici, je tenterais bien d'apprendre le surf. » tu lâches pensivement pendant le trajet, la tête posée contre le siège. et si un bel étalon pouvait jouer au coach avec toi, tu n'allais pas dire non.

_________________
    a girl who wore passion like a dress made of diamonds and hair made of flames. ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1626-tease-hard-kiss-harder-sera http://savethequeens.forumactif.com/t1674-relatively-stable-sera


India Rosenbach


( play your cards )

/ avatar : clara.
/ crédits : (ava) perlman. (sign) uc.
/ nombre de messages : 1654
/ cartes en main : 2
gypsy women (sera) R3VANQ0S_o
/ âge : 22
/ statut : y'a d'abord eu personne, puis y'a eu lui, et les autres. lui à nouveau et plus jamais aucun autre.
/ occupation : influenceuse/blogueuse populaire sur la toile (mode, voyages, beauté, lifestyle).
/ beau bordel : gypsy women (sera) Original
☆ ☆ ☆
kéziah #2 - jihane - sera
anyone ? - anyone ? - anyone ?

gypsy women (sera) Empty
MessageSujet: Re: gypsy women (sera)   gypsy women (sera) EmptyMar 16 Oct - 0:12

l'inconnu ne lui avait jamais fait peur, les folies sur un coup de tête non plus. toujours pleine d'entrain, elle prenait la vie comme elle venait. s'entêtant le corps et l'esprit à base de délires et de voyages qu'on lui envierait comme jamais. elle avait l'esprit léger india, celui qu'elle s'efforçait de garder quand les circonstances ne lui imposaient pas le contraire. les épreuves de la vie l'avaient forgés, lui avaient appris à apprécier tous les petits bonheurs, aussi simples soit-ils. et le premier voyage qu'elle entreprenait depuis près de trois ans avait une saveur particulière. il ressemblait presque à une première fois, pour celle qui en avait été privée trop longtemps pour son propre bien. alors elle retrouve très vite ses automatismes india, que ce soit pendant les vols en avion ou avec sera. elle repense à leurs conseils échangés, leurs vidéos partagées, leurs instants rien qu'à deux et elle achève d'être convaincue qu'elle n'aurait été mieux avec personne d'autre. pour être sûre de ce qui viendra par la suite alimenter leurs heures ensemble, elle demande une promesse sous forme d'une vidéo. de celles qu'elles géraient si bien parce qu'elles étaient un binôme parfait pour ça. dans l'élan du jeu, elle ne manque même pas de menacer sera si jamais elle osait lui faire faux bond. parce qu'elle ne s'avouera jamais vaincue india, pas avant d'avoir lutter jusqu'à la limite de ses forces. oh je serais presque curieuse de voir ce que tu es capable de trouver pour te venger. elle rit à cette réponse, imaginant déjà tout un tas de scénarios machiavéliques qu'elle pourrait lui présenter pour lui passer l'envie de se payer sa tête. ne me lance pas sur ce terrain ou tu risquerais d'avoir des surprises très moches. elle dit d'un air mystérieux pour faire paniquer sera, pour qu'elle ne sache pas à quoi s'attendre. pour commencer, j'pourrais déjà te priver de ma merveilleuse présence. et je sais ô combien ce serait une épreuve pour toi, petite chose perdue sans ta moitié. elle en rajoute india, ça lui fait plaisir d'en faire des caisses. et de toutes ses forces, elle se retient de rire parce que ça la démange. elle n'est pas le genre de jeune femme à se prendre au sérieux alors ça ne lui va tellement pas ce type de comportement. dans le fond, elle sait très bien que la future maquilleuse ne lui fera jamais un mauvais plan, elles s'appréciaient bien trop toutes les deux pour risquer d'entacher une si belle relation. ce n'est que de l'amusement, du divertissement. parce qu'elles ont besoin de ça aussi, ne serait-ce que pour se sentir encore plus vivantes. que ce soit leurs coeurs qui battent ou leurs mains qui tremblent, elles iront là où le frisson les appellera. pourvu que la meilleure des sensations ne les quitte jamais, celle que l'on ressent juste après le grand saut. tu le sais, tu es la femme de ma vie, india, rien ne pourra me séparer de toi. elle sourit un peu trop fort, elle pourrait presque s'en faire des rides à son âge pourtant pas si avancé. j'espère que t'as le remède miracle pour masquer mes traits de vieillesse si t'as l'intention de continuer sur cette lancée. elle est touchée india, mais elle prend toujours tout à la rigolade pour détendre l'atmosphère. en vérité, elle le dit aussi pour lui prouver combien elle a confiance en elle et qu'elle sait pouvoir compter sur elle pour des petits tracas de la vie quotidienne. tout à leurs discussions de gamines qui auraient oublié de grandir depuis trop longtemps déjà, elles se laissent porter par le taxi en direction de leur hôtel. leur havre de paix pour les deux jours à venir, leur petit coin de paradis. je dirais que c'est une idée excellente, tu vois quand tu veux. elle affiche son air offusqué avant de lui tirer la langue à son tour, échange de bons procédés. et la première escale qu'elle entend faire india n'est autre que la plage de sable chaud qui borde tout miami. elle l'attire tel un aimant et c'est sans doute ce qu'elle préfère dans cette destination. elle le fait savoir à son amie en espérant qu'elle aura les mêmes aspirations qu'elle. j'ai entendu dire qu'il y a des vagues impressionnantes ici, je tenterais bien d'apprendre le surf. avec un beau surfeur j'imagine ? elle commence d'un ton mielleux, dans l'unique but de taquiner son amie. je n'sais pas pourquoi je doute autant de tes véritables motivations. même si au final, t'auras quand même appris quelque chose. elle se retient de pouffer mais c'était beaucoup trop tentant de jouer sur ce tableau. elle refusait de ne pas saisir cette perche si savamment tendue. dis-moi, c'est le climat qui t'intéresse ou plutôt la population ? sous-entendu la population masculine plus précisément. sera était une fille de sa génération, et il n'y avait absolument aucun mal à ça. seulement, dans le feu de l'action, elle avait envie de rire et de leur faire des souvenirs mémorables india. et tous les moyens étaient bons pour y parvenir.
les minutes passent plus vite quand on a l'esprit occupé, ce qui était de toute évidence leur cas à cet instant. elles se retrouvent déposées devant leur hôtel avant même avoir eu le temps de réaliser qu'elle s'en rapprochait. elles avaient presque occulté leur chauffeur, ne se préoccupant que de leur petit séjour qu'elles rendraient inoubliables à bien des égards. un petit détour pour la réception et elles repartaient déjà vers leur chambre. juste un détail, je ne dors pas sur un transat cette nuit alors tu te débrouilles si tu trouves le surfeur de ta vie. et un petit jeu de mot pour la forme, à défaut de trouver l'homme de sa vie. tu lui dis que t'es à la rue et que vous n'avez pas d'autres choix que d'aller chez lui. j'sais pas, sois inventive, fais-moi rêver. elle ne doutait pas de la créativité de sera en la matière, elle pouvait s'avérer très persuasive quand elle le décidait et c'était une de ses plus grandes forces. pour en avoir fait l'expériences à maintes reprises, elle pouvait se permettre d'en juger. après avoir sorti quelques affaires de son sac, elle fait un passage rapide dans la salle de bain juste le temps d'enfiler un maillot de bain. le soleil et la mer les appelaient, elles se devaient donc de se montrer à la hauteur du défi. et elle se sentait d'humeur victorieuse aujourd'hui india, sera n'aurait qu'à bien se tenir.

_________________

i know, i know, i know, i know, we're
gonna make it 'cause no one else can
make me feel the way that you do.
i promise you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1195-i-promise-you-india http://savethequeens.forumactif.com/t1797-staring-at-the-moon-india


Sera Cohen


( play your cards )

/ avatar : sofia jamora.
/ crédits : hoodwink / avatar, baalsamine / icons
/ autres personnages : kestrel.
/ nombre de messages : 2125
/ cartes en main : 50
gypsy women (sera) Tumblr_oor0ysLFuj1sm7pamo6_r1_400
/ âge : 22
/ statut : papillon de nuit qui refuse de se poser sur une seule fleur, tu explores, tu goûtes et tu recommences, encore et encore.
/ occupation : assistante maquilleuse pour stars, les paillettes et les vips toi c'est le monde auquel tu veux appartenir.
/ zone du queens : le queens effervescent.
/ beau bordel : gypsy women (sera) Tumblr_oor0ysLFuj1sm7pamo9_r1_400
you just need to believe in me.
you know, like a fairy.


(( moodboard ))

☽ ☽ ☽

jihanemattieindia
lyessagekristina


6/6 | full

gypsy women (sera) Empty
MessageSujet: Re: gypsy women (sera)   gypsy women (sera) EmptyVen 23 Nov - 12:01


le besoin d'aventures, c'était fou comme c'était si facile de se laisser entraîner dans un voyage aussi aisément, tu ne tergiversais jamais longtemps avant de préparer tes affaires et de sauter à deux pieds dans cette promesse de nouveautés, de découvertes. et quand tu étais avec un être cher à ton cœur, c'était d'autant plus facile de te faire craquer. india, elle était comme toi, elle aussi elle avait l'esprit aventurier, des rêves d'ailleurs dans la tête. elle que la vie n'avait pas épargnée, qui pouvait à présent reprendre goût aux voyages, t'étais heureuse sera, de pouvoir partager de nouveau ces sensations de plaisir avec elle. l'excitation qui coule dans tes veines, qui vibre sous ta peau alors que les heures défilent, les paysages qui changent en dessous de vous à des milliers de kilomètres, t'as hâte d'arriver, de poser tes affaires, de partir fouler les terres de miami, d'y poser vos marques, vos traces. des idées qui tourbillonnent dans ta tête, ce voyage ce serait l'occasion de préparer une nouvelle vidéo pour ta chaîne, de partager avec tes abonnes ton bonheur d'être ici, car après tout c'était ça aussi que tu aimais, le contact que tu pouvais avoir avec eux à travers ton instagram ou ta chaîne youtube. c'était grâce à eux que tu avais réussi à décrocher ton boulot, ta patronne avait décidé de te prendre sous son aile, elle avait su déceler ton potentiel et tu ne pouvais que l'en remercier de te laisser cette chance exceptionnelle alors même que tu sortais de tes études. tu te jetais à fond dans ton travail, mais parfois le corps avait besoin de se ressourcer, et c'est là que ce petit voyage c'était imposé à ton esprit avec india comme partenaire évidente de tes escapades en dehors du queens. tu éclates d'un rire franc, sa menace qui t'amuse plus qu'elle ne t'angoisse malgré l'air que ta meilleure amie fait glisser sur ses traits pour te prouver qu'elle était déjà en train de concocter des plans maléfiques si jamais  ça devait arriver. elle faisait aussi peur qu'un chaton à tes yeux, mais ça c'est parce c'était india, tu n'avais jamais été du mauvais côté avec elle, vous aviez parfois vos désaccords mais jamais de grandes engueulades. tu priais pour que ça continue, tu ne sais pas ce que tu ferais si tu venais à la perdre, ce qui fait que tu souris un peu plus quand elle reprend la parole, elle lisait dans tes pensées comme souvent. « oh non, non je t'en supplie tout mais pas ça, comme tu le dis, je suis perdue sans toi. » tu te retiens de rire de bon cœur, en attrapant ses mains dans les tiennes, un air faussement désespéré sur tes traits, bien qu'un éclat de malice pétille dans tes pupilles. « ne sois pas si cruelle avec moi. » tu ajoutes, soufflant dramatiquement du bout des lèvres, tu joues sera, tu rends les choses plus dramatiques qu'elles ne le sont réellement mais tu fais comme india, tu en rajoutes. vous aimiez ça, en faire des tonnes, ça vous amusait. même si tu parles sur un ton amusé, tu n'en es pas moins sincère dans tes propos, ta confession qui est comme déclaration d'amitié, encore et toujours. tu aimais india, elle était une de tes plus proches amies, ton cercle – le vrai –  il n'était pas si grand en vérité, tu étais quelqu'un de sociable sera, mais les vrais amis, ils sont précieux, tu n'en as pas tant que cela. ceux pour qui tu pourrais tout faire, même le pire. et india était en pôle position, juste après ta famille. « je crois pas qu'on ait encore inventé ça, mais promis je me mets à la tâche dès que possible, je ne voudrais pas être responsable de ta vieillesse soudaine. » tu réponds avec malice, haussant un sourcil amusé alors que tu passes ton bras sous le sien. vous vous dirigez vers un taxi pour aller rejoindre votre hôtel, poser vos affaires et partir en exploration sur la plage, vos motifs sûrement différents. pourquoi ne pas profiter pour se rincer l'oeil par la même occasion ? ben que ton amie restait ta priorité, tu n'étais pas aveugle, tu savais apprécier les beaux spécimens. india n'est pas dupe, elle voit clair dans ton jeu et tes paroles, elle s'amuse de ça et tu ne peux répondre qu'avec un nouvel éclat de rire chaleureux. « qui sait ? un peu des deux je dirais. autant en profiter non ? » tu susurres en haussant une épaule. le trajet qui s'écoule vite, tu ne vois même pas les rues défilées, il faut dire vous étiez tellement dans votre monde, vous n'en sortez que lorsqu’on vous dépose devant votre hôtel. rapidement vous gagnez votre chambre, tu chantonnes du bout des lèvres, jetant un coup d'oeil par dessus ton épaule pour croiser les yeux rieurs de ton amie. tes lèvres qui s'étirent en un sourire félin, comme si india était devenue soudainement une proie. « t'en fais pas, je suis quelqu'un de civilisé quand même. je ne vais me te montrer ce spectacle si ça venait à arriver, le voyeurisme c'est pas mon délire. » tu lui réponds, sortant quelques affaires de ton sac pour te changer, india ayant eu la même idée que toi. tu enfiles un maillot deux pièces, avant de mettre un short et un débardeur le temps d'aller fouler le sable chaud, de plonger dans les vagues, les frissons qui courent le long de ton dos à l'idée de ce qui vous attendait.

_________________
    a girl who wore passion like a dress made of diamonds and hair made of flames. ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1626-tease-hard-kiss-harder-sera http://savethequeens.forumactif.com/t1674-relatively-stable-sera
Contenu sponsorisé






gypsy women (sera) Empty
MessageSujet: Re: gypsy women (sera)   gypsy women (sera) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
gypsy women (sera)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demain sera toujours un autre jour.
» CA SERA TOI QUI T'EN IRA... ✗ le 30/06 vers 18h48
» Toute offres raisonnable sera evaluer
» [PV] Plus dure sera la chute.. {Ika}
» Women's Championship: Kelly Kelly & Trish Stratus Vs Maryse & Ashley Massaro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS ::  :: running out of the limits-
Sauter vers: