Partagez | 
 

 Haut-les-coeurs. (gass)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Cass Clark


/ avatar : Mathilda Bernmark
/ crédits : vava : hedgekey, signa : exordium & gifs : thegifs-queen.
/ autres personnages : La douce Opale & la poupée brisée.
/ nombre de messages : 55
/ cartes en main : 0

/ âge : 22
/ statut : Insaisissable comme le vent.
/ occupation : Tu carbures à l'adrénaline et à la vitesse quand tu ne sers pas des verres dans une petite boîte de strip-tease du coin.
/ zone du queens : Le queens effervescent.
/ beau bordel :
R i d e
or
d i e,
r e m e m b e r ?

❧❧❧

rps en cours :

Mad / Ore / Gabi / Rey / Lion / Kaz

rps en attente :

MessageSujet: Haut-les-coeurs. (gass)   Ven 21 Sep - 19:02

From Gabi :
Ce soir, on sort, on a un truc à célébrer. Mais j't'en dis pas plus, c'est une surprise !


Un grognement t'échappe lorsque t'entends vibrer ton téléphone. C'est pas permis de réveiller les gens aussi tôt (16h30), un Samedi en plus ! Tu te retournes dans ton lit, prête à retourner à tes rêveries mais la curiosité est trop grande. Ça a intérêt à être important. D'un geste sentant la flemmardise, à tâtons, tu cherches ton portable et -au bout de trois minutes, voyant que tu n'arrives à rien comme ça- tu te redresses finalement, mettant enfin la main dessus. La lumière t'éblouit lorsque ton doigt déverrouille l'écran et tu mets plusieurs secondes pour t'y acclimater. Des trous noirs apparaissent et obscurcissent partiellement ta vue. Tu grommelles et cligne des paupières pour les faire disparaître. Enfin, tes yeux parcourent le message qui t'a tiré de ton sommeil. Un sourire se dessine sur tes lèvres, il a clairement piqué ton intérêt.

To Gabi :
J'te trouve bien cachottier mais ça roule ma poule. À ce soir.

T'espères juste que c'est pas un de ses nombreux plans foireux, ou peut-être que si dans le fond. C'est ce que t'apprécies chez lui, son inventivité. Toujours à trouver des idées aussi géniales que débiles. Ça te met du baume au cœur et toi qui aime flirter avec le danger, t'es loin d'être la dernière pour foncer. Il a ce pouvoir, Gabi, d'enlever toute ton amertume et simplement faire ressortir le meilleur de toi-même. Celui-là même présent sous toutes tes couches d'émotions refoulées. T'es qu'une putain de bombe à retardement. Et un jour, tu vas imploser. Se sera pas beau à voir. Mais lui, au moins, il a ce privilège de te tirer ces sourires sincères, ceux que tu donnes pas facilement. Et te faire rire à en avoir mal aux côtes. Son authenticité et son naturel ont su trouver un écho en toi. Alors tu laisses de côté la Cass torturée et ne reste alors que la Cass insouciante, rigolote, celle qui met tant de temps à se dévoiler comme une photo en polaroid qui aurait mal pris la lumière. Parce que si t'avais pas tous ces tracas qui te pesaient sur les épaules, tu serais beaucoup plus légère, t'aurais pas besoin de parer les coups avant qu'ils ne soient donnés. Tu sortirais juste les griffes quand c'est nécessaire. Tu l'arborerais pas telle une armure pour t'empêcher d'exploser. Mais t'es pas malheureuse parce que tout ça, tu l'as rangé dans un tiroir que t'as fermé à double tour. Puis tu t'es relevée. Le seul problème, c'est que t'as pas pris le temps de faire ton deuil, de pardonner. T'as avancé en sautant des étapes. Et cette acidité qui brûle la peau de ceux qui osent t'approcher de trop près, est le résultat de ce que t'as refoulé. Petite princesse avide de liberté a oublié que tout vient toujours avec un prix. Prix que tu n'as pas encore réellement payé. C'est sur ces pensées que tes pas t'emmènent jusqu'au bar où vous vous êtes rencontrés pour la première fois. Oiseau de nuit, tu es parfaitement dans ton élément. Tu franchis la porte de l'établissement que tu ne connais que trop bien, votre QG. Il ne paye pas de mine vu de l'extérieur mais sa chaleur vous enveloppe dès que vous prenez la peine d'y entrer. Un immense sourire se peint sur tes lèvres lorsque tes yeux se pose sur Gabi et d'un pas enjoué, tu le rejoins en deux/trois enjambées, à votre table attitrée. « Salut beau gosse ! » D'un naturel pas forcément très tactile, tu te prêtes aisément à l'exercice avec tes proches et particulièrement avec lui. Tu le relâches après une brève accolade -faut pas trop t'en demander non plus- et tu t'installes en face de lui. « T'as de la chance, je travaille pas ce soir. » Tu remarques qu'il a déjà commandé vos boissons et un rire s'échappe d'entre tes lippes. « T'as pas perdu de temps à ce que je vois. » Tu prends un des verres et reportes ton attention sur lui, ta curiosité te démangeant sérieusement. « Bon, j'en peux plus des cachotteries Stinson, crache le morceau ! » Et pour le pousser à t'en dire davantage, tu lèves un toast. « À... ? » Tes iris inquisitrices attendent qu'il réponde à ton interrogation. Impatiente ? Oui, tu l'es. Ça fait quand même plus de trois heures que tu poireautes avec ton imagination débordante et t'as hâte qu'il l'arrête parce qu'au stade où t'es rendue, tu l'imagines s'être fait engagé comme escort pour une vieille veuve éplorée. Tu sais même pas d'où tu tiens ça, c'est juste qu'à force de te triturer les méninges avec « cette surprise », les idées les plus farfelues ont fini par faire le défilé dans ton cerveau.

_________________
Je suis le maître de ma vie. Je vogue au gré de mes envies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1687-mille-et-une-nuit-cass#62362 http://savethequeens.forumactif.com/t1761-suis-moi-je-te-fuis-fuis-moi-je-te-suis-cass#65067
 
Haut-les-coeurs. (gass)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haut les coeurs chez les motards ? (Bree)
» Haut les Nains ! [Messagers du Rêve - MJC Savouret, Epinal]
» Couleur de la cape de haut elfe
» On attaque à l'Est. [ Haut elfe Vs. Harad-Orientaux]
» tuto mes haut elfes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS ::  :: made of starlight-
Sauter vers: