Partagez | 
 

 It hurts like hell. (ainswell)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


avatar


/ avatar : Katherine McNamara
/ crédits : loudsilence.
/ autres personnages : peyton.
/ nombre de messages : 775
/ cartes en main : 1252

/ âge : 21
/ statut : En couple avec son enseignante Katheryn, de qui elle est totalement amoureuse, pour la première fois.
/ occupation : Etudiante en littérature depuis plus de deux ans, sans savoir où cela la mènera.
/ zone du queens : Queens vert, chez sa mère, mais plus pour longtemps.
/ beau bordel :
i have died everyday waiting for you, darling don’t be afraid, i have loved you for a thousand years. i love you for a thousand more.


MessageSujet: It hurts like hell. (ainswell)   Jeu 13 Sep - 10:32

And it hurts like hell
katheryn & kristina

« How can I say this without breaking, How can I say this without taking over, How can I put it down into words, When it's almost too much for my soul alone. I loved and I loved and I lost you, And it hurts like hell, yeah it hurts like hell. »
Anéantie. C’est ce qu’elle est depuis plusieurs jours maintenant, Kristina. Après sa conversation avec Katheryn, celle où l’enseignante lui a expliqué qu’elle ne veut plus jamais la revoir, qu’à ses yeux elle est simplement une histoire d’une nuit, la jolie rousse n’a fait que pleurer. Toute la soirée, toute la nuit, elle a pleuré encore et encore. Elle a tellement mal et elle est tellement sous le choc, qu’elle n’a pas réussi à relever la tête. Et, les quelques jours passant, elle s’est rendue compte à quel point la situation est difficile pour elle. En réalité, Katheryn lui manque, elle lui manque terriblement et la jeune femme n’a jamais imaginé qu’elle puisse tenir à a ce point à elle. Et, d’un autre côté, elle se sent humiliée, salie, elle a la sensation de s’être donnée, sa confiance et elle tout entière, à une personne qui n’a rien à faire d’elle. Katheryn reste avec sa femme, et elle l’a utilisé pour se sentir vivante l’espace d’une nuit, il n’y a rien de plus entre elles, et elle n’a aucuns sentiments pour elle. Alors que Kristina, elle, elle en est certaine, ses sentiments sont bien réels. Seulement tout ce qu’il lui reste à faire, c’est l’oublié, elle n’a pas d’autres choix, surtout après les choses horribles que Katheryn lui a balancé. C’est pour cette raison que ce soir, elle a accepté l’invitation de ses amis et s’est rendue dans ce bar dans l’espoir de faire la fête et ne plus penser à celle qui lui a brisé le cœur. C’est pourtant très mal engagé puisque ce bar, c’est celui où Katheryn l’a embrassé pour la première fois. Celui où elle est venue la chercher cette soirée où elles ont couché ensemble, toutes les deux. Alors elle a enchaîné les verres, un, puis deux, trois et quatre, pour finalement ne plus les compter. Résultat, elle est complètement ivre lorsqu’elle s’isole du groupe et décide de passer un appel à Katheryn. C’est une mauvaise idée, une très mauvaise idée, mais elle est tellement saoule et elle a besoin de lui dire ce qu’elle a sur le cœur. Alors elle a laissé un message, lui expliquant à quel point elle la dégoute, à quel point elle regrette d’avoir perdu son temps avec elle, à quel point elle a tout souillé, elle et ce bar. Et puis, elle a raccroché, retournant boire par la suite. Elle est mal, terriblement mal. Elle oublie même que, c’est durant une soirée de ce genre que des hommes ont abusé d’elle. Un verre à la main, une cigarette de l’autre, elle sort finalement du bar pour fumer en s’y adossant. Elle discute alors avec un garçon et d’autres personnes autour, elle ne sait plus du tout ce qu’elle fait, Kristina. 

 
(c) DΛNDELION

_________________
- - we build it up, we tear it down, we leave our pieces on the ground. we see no end, we don't know how, we are lost and we're falling.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1480-kristina-we-build-it-up-we-tear-it-down http://savethequeens.forumactif.com/t1494-kristina-this-is-my-fight-song#54564


avatar


/ avatar : Queen S. Paulson
/ crédits : by me.
/ autres personnages : N. Warren
/ nombre de messages : 167
/ cartes en main : 952

/ âge : 38
/ statut : Séparée de sa femme, éperdument amoureuse de son étudiante, Kristina
/ occupation : Prof de littérature à la fac
/ zone du queens : Dans une chambre d’hôtel, en centre ville.
/ beau bordel :


KRISTINA (13) - ELIAH - ISABELLA - You ?

MessageSujet: Re: It hurts like hell. (ainswell)   Jeu 13 Sep - 17:03

And it hurts like hell
katheryn & kristina

« How can I say this without breaking, How can I say this without taking over, How can I put it down into words, When it's almost too much for my soul alone. I loved and I loved and I lost you, And it hurts like hell, yeah it hurts like hell. »
Bouclant la dernière valise qui était encore posée sur le lit, elle la tire doucement pour la déposer sur ses roues et attraper l'autre sac bien rempli derrière elle. Poussant le tiroir désormais vide de la commode, elle pousse les deux portes du dressing a moitié vide et sort de la chambre avec ses deux gros sacs sans ce retourner. Arrivée dans le salon, Madison est là, assise dans le canapé, les bras croisée contre sa poitrine, elle ne lui adresse pas un regard alors que Kate tente tant bien que mal d'attirer son attention. - Je viendrais prendre le reste de mes affaires quand tu ne sera pas là ! Dit elle calmement, de cette voix humble, direct et sans hésitation. Attrapant son long manteau noir accroché au porte manteau, elle l'enfile rapidement et dépose ses affaires vers l'entrée. - Je comprend toujours pas pourquoi tu t'en va ! Avalant difficilement sa salive, Katheryn ce retourne légèrement vers elle, c'était pourtant évident non ? Ne voyait elle pas ? Hier soir, une nouvelle dispute avait éclatée, encore une ... la dernière en date remontait le jour ou elle avait croisé Kristina par hasard, le jour ou elles ce sont balancés toutes ses horreurs. Le soir, Katheryn pleuré, encore et encore, puis Madison était arrivé, elles ce sont embrouillées et une fois encore tous à volé en éclat. Hier soir, encore alors c'était trop pour elle, c'est pourquoi elle a prit la décision de quitter la maison, de partir à l'hotel quelques temps parce qu'elle en avait assez de cette situation et un peu de distance lui ferait le plus grand bien. En réalité, c'était surtout parce qu'elle n'arrivait plus à vivre dans la même maison que ... sa femme ! C'était malheureux à dire, mais c'était pourtant le cas. Elle refusait de l'avouer, elle ne parlait pas de ses faiblesses mais en ce moment c'était Kristina, celle qu'elle voulait voir, Kristina qui hantait ses pensées de jour comme de nuit, Kristina qui lui faisait ressentir ce manque et depuis la dernière fois elle n'arrivait pas à s'en remettre. Katheryn n'était plus que l'ombre d'elle même, fermée, froide, elle avait bien trop pleurée pour que les larmes coulent encore. Elle avait complètement changée, sa vie, son quotidien, même sa couleur de cheveux .... elle avait abandonné le blond pour revenir à sa couleur naturelle. Une toute nouvelle femme ... même si elle n'était le meilleur côté qui soit. - Bien sûr que tu le sais ! On va pas en reparler, j'ai fais mon choix, je vais pas revenir dessus. C'est mieux comme ça ! Soupir t'elle en détournant le regard pour attraper ses clés de voiture. - Qu'est ce qui ce passe Kat. J'arrive pas à comprendre, l'autre fois tu me disais que tu voulais qu'on arrange les choses et aujourd'hui tu pars ! Fermée comme jamais, elle fixe son épouse qui venait de ce rapprocher d'elle, l'air inquiet, triste surtout ... mais la brune n'y était plus du tout sensible, au contraire elle ce détourne même rapidement d'elle pour retourner vers la porte et l'ouvrir. - On prend tous de mauvaises décisions. Au revoir Madison. Et des mauvaise décision elle en prend ! Elle fait même que ça dernièrement ! Attrapant sa valise ainsi que son autre sac, elle sort de la maison et claque la porte derrière elle pour charger ses affaires dans le coffre de sa voiture. Une fois à l'intérieur, elle prend une grande inspiration comme si elle ce laissait le temps pour comprendre ce qu'elle était en train de faire véritablement. Prenait elle la bonne décision ? Il ne fallait pas voir cette séparation comme une rupture ? Ou peut être que si en réalité ... peut être que c'est ce qu'elle faisait ! Rompre en douceur en prenant de la distance. Quittant l'allée de la maison, Kate ce diriger vers le centre ville, loin, loin de la maison, loin de Madison et tous le reste de son "ancienne" vie pour ce retrouver à l'hotel.

Une grande chambre vide, elle avait choisi un hôtel en fonction de ses revenus et c'était plutot spacieux et agréable à vivre, même si ce n'était que provisoire, elle ne comptait pas rester ici éternellement. Elle prit le temps d'installer ses affaires, bien qu'elle ne ce sentait pas prête à déballer ses valises. Après quelques heures à tourner en rond dans cette chambre, la nuit commence doucement à tomber et elle ce décide donc d'aller faire un tour en ville. Elle avait toujours l'esprit ailleurs, tourmenté, toujours tournée vers la même personne, elle ce demandait même ce qu'elle pouvait bien faire, avec qui ... même si ça ne la regardait pas. Elle s'arrêta dans un café ou un piano bar, l'endroit y était chaleureux, accueillant, c'était l'endroit qu'elle fréquentait depuis ... sa dispute avec Kristina, elle n'avait pas osé remettre les pieds dans le café ou elle avait pour habitude d'aller. Elle ce commanda un verre de vin, puis s'installa à une table dans un coin reculé puis elle resta là, pendant une heure, deux, peut être trois. Il était tard mais Kate c'est un oiseau de nuit. Ce n'est que bien plus tard qu'elle revient à la raison et ce décide de rentrer à l'hotel du moins jusqu'à ce qu'elle écoute ce message. Il affichait celui de Kristina, elle l'avait appelé et avait laissé un simple message. Pendant une seconde elle hésita à l'écouter, mais le besoin d'entendre sa voix fut certainement bien trop intense pour qu'elle résiste. Le message en question était bourré de haine, d'insulte, la voix de Kristina ce brisait entre chaque mots même si elle semblait fortement alcoolisée. Elle n'était pas seule, il y avait du monde autour d'elle, un bar ? Une boite de nuit ? Puis elle raccroche. Sur le coup, Katheryn sent son cœur ce serrer un peu plus pourtant elle ne ressent pas le besoin de pleurer, elle a mal bien sur mais elle ne pleure pas, elle ne pleure plus. La douleur est pourtant intense, elle sait qu'elle ne devrait pas y accorder de l'importance pourtant ses pas la guide instinctivement vers ce bar, un heureux hasard puisqu'elle ne sait même pas elle même pourquoi elle choisi cet endroit. De l'autre côté de la rue, elle est planté là sur ce trottoir alors que son regard fixe cette jeune femme entouré de garçons, principalement de garçon. Cette fille, cette rousse ... Kristina.          

 
(c) DΛNDELION

_________________

I'm addicted to you !
i don't know just how it happened, i let down my guard... swore i'd never fall in love again but i fell hard. guess i should have seen it coming,
caught me by surprise...i wasn't looking where i was going, i fell into your eyes. ▬i'm addicted to you


~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


/ avatar : Katherine McNamara
/ crédits : loudsilence.
/ autres personnages : peyton.
/ nombre de messages : 775
/ cartes en main : 1252

/ âge : 21
/ statut : En couple avec son enseignante Katheryn, de qui elle est totalement amoureuse, pour la première fois.
/ occupation : Etudiante en littérature depuis plus de deux ans, sans savoir où cela la mènera.
/ zone du queens : Queens vert, chez sa mère, mais plus pour longtemps.
/ beau bordel :
i have died everyday waiting for you, darling don’t be afraid, i have loved you for a thousand years. i love you for a thousand more.


MessageSujet: Re: It hurts like hell. (ainswell)   Ven 14 Sep - 10:50

And it hurts like hell
katheryn & kristina

« How can I say this without breaking, How can I say this without taking over, How can I put it down into words, When it's almost too much for my soul alone. I loved and I loved and I lost you, And it hurts like hell, yeah it hurts like hell. »
Elle est entourée de tous ces garçons dont elle n’a absolument rien à faire. Ils sont là, ils lui parlent et tentent de la faire rire. Et elle, elle rentre dans leurs jeux. Elle sa laisse aller à la discussion, Kristina. Elle échange deux trois sourires en les laissant déambuler autour d’elle. En réalité, elle est ivre et elle fait tout ce qui est en son pouvoir pour ne plus ressentir cette douleur au fond de son cœur. Elle fait tout ce qu’elle peut pour oublier Katheryn, celle qui lui a brisé le cœur. Et, même si elle n’est pas certaine de pouvoir y parvenir, elle essaie du mieux qu’elle peut parce qu’elle n’a aucune autre solution. Son enseignante a été claire, elle ne veut plus la voir, elle ne veut plus continuer cette relation avec elle et… Désormais, leur relation est uniquement professionnelle. Même si pour Kristina, c’est bien plus compliqué et difficile à vivre que cela. Ses sentiments sont bien plus forts que prévu et, elle a la sensation de ne plus pouvoir s’en débarrasser. Alors après avoir pleuré pendant des heures et des heures, elle tente de noyer son chagrin dans l’alcool et, avec la compagnie que garçons. Mais alors qu’elle discute avec eux, elle regarde droit devant elle et ses yeux se pose sur une femme, juste sur le trottoir d’en face. C’est Katheryn, elle a changé de couleur de cheveux, mais Kristina la reconnait immédiatement. Elle est plantée juste en face et elle la regarde fixement. La jeune étudiante est comme sous le choc, elle a le sentiment de voir un fantôme et pourtant c’est bien réel. Elle est là. Devant ce bar où elles se sont embrassées pour la première fois. Alors sans aucunes hésitations et également influencée par l’alcool, Kristina n’hésites pas une seconde avant de traverser la route pour rejoindre le trottoir d’en face. Elle n’a aucune idée des changements dans la vie de son enseignante, alors sa présence ici reste incompréhensible aux yeux de la jeune femme. Juste devant elle, elle croise les bras en prenant la parole. Je rêve ! Elle marque un silence, plongeant ses yeux dans les siens. Elle tente de garder contenance, de ne pas montrer à quel point elle est encore touchée par ce qui s’est passé entre elles. Jamais Kristina n’a voulu en arriver à une situation aussi chaotique. Tout ce qu’elle voulait c’était rendre heureuse Katheryn et être heureuse avec elle, seulement désormais, elles sont déchirées chacune de leurs côtés et l’une à cause de l’autre. Qu’est-ce que tu fais ici, Katheryn ?! C’est elle qui l’a blessé, c’est elle qui l’a détruite. Et aujourd’hui, elle est encore ici face à elle, et elle ne comprend pas pourquoi. A cet instant, elle se dit qu’elle n’aurait jamais dû lui téléphoner, mais, à la fois, elle a tellement besoin de lui dire tout ce qu’elle ressent. D’extérioriser sa haine, sa souffrance, mais aussi sa déception. Elle lui a donné sa confiance, sa tendresse, son soutien, et même son corps, pour finalement être rejetée de la pire des manières.

 
(c) DΛNDELION

_________________
- - we build it up, we tear it down, we leave our pieces on the ground. we see no end, we don't know how, we are lost and we're falling.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1480-kristina-we-build-it-up-we-tear-it-down http://savethequeens.forumactif.com/t1494-kristina-this-is-my-fight-song#54564


avatar


/ avatar : Queen S. Paulson
/ crédits : by me.
/ autres personnages : N. Warren
/ nombre de messages : 167
/ cartes en main : 952

/ âge : 38
/ statut : Séparée de sa femme, éperdument amoureuse de son étudiante, Kristina
/ occupation : Prof de littérature à la fac
/ zone du queens : Dans une chambre d’hôtel, en centre ville.
/ beau bordel :


KRISTINA (13) - ELIAH - ISABELLA - You ?

MessageSujet: Re: It hurts like hell. (ainswell)   Ven 14 Sep - 21:50

And it hurts like hell
katheryn & kristina

« How can I say this without breaking, How can I say this without taking over, How can I put it down into words, When it's almost too much for my soul alone. I loved and I loved and I lost you, And it hurts like hell, yeah it hurts like hell. »
Elle ne devrait pas être ici, elle le sait, elle en à parfaitement conscience mais c'est sans réfléchir qu'elle c'est retrouvée ici devant ce bar ou tous à commencé et elle sait que c'est mal ! Depuis des jours elle tente de tous faire pour chasser Kristina de son esprit, les souvenirs qui la ramène à elle ou encore les sentiments qu'elle ressent pour elle. Elle c'est construit un véritable mur entre ses émotions et son cœur. Elle fait tous pour ne rien ressentir mais quoi qu'elle fasse, elle n'arrive pas à ce la sortir de la tête ! Kristina est toujours là et c'est à la fois horrible et agréable. Aujourd'hui, sa vie n'est plus du tout la même, elle sait qu'elle est en train de tous perdre, tous est en train de lui échapper, elle doute, elle ne sait plus si elle prend les bonnes ou les mauvaise décisions, si elle fait bien ou si au contraire elle fait mal ! C'est bien trop tard qu'elle ce rend compte de l'endroit ou elle ce trouve et surtout bien trop tard pour fuir lorsque son regard croise celui de Kristina. Oh mince ... pourquoi était elle venu ici ! Kristina, entourée de tous ses hommes, elle ne sait pourquoi mais ça la rend presque ... jalouse ? Non ! Ce n'est pas de la jalousie mais c'était comme si ça ne lui plaisait pas. Mais lorsque son regard croise enfin le sien, Kate ne parvient pas à détourner les yeux et lorsqu'elle la voit s'approcher c'est encore pire, elle sent son cœur 'affoler dans sa poitrine alors qu'elle ne bouge pas d'un poil. -  Je t'avoue que ... j'en sais rien ! Soupir t'elle en glissant ses mains dans ses poches sans détourner son regard de la jeune femme. Elle semblait ivre, ou elle avait un peu trop abusé de l'alcool. Son intuition était donc juste, elle n'était pas dans son état normal quand elle lui avait envoyé ce message. - J'ai eu ton message ... et je suis arrivé ici sans trop savoir ou j'allais. Déclare t'elle toujours en la fixant, mais prenant une grande inspiration elle reprend rapidement. - Mais je vais pas m'attarder, je m'en vais ... Elle venait à peine d'arriver qu'elle repartait déjà mais qu'est ce qu'elle devait faire ? Rester ici pour ce dispute avec elle ? Non, elle ne pourrait pas subir une nouvelle dispute.             

 
(c) DΛNDELION

_________________

I'm addicted to you !
i don't know just how it happened, i let down my guard... swore i'd never fall in love again but i fell hard. guess i should have seen it coming,
caught me by surprise...i wasn't looking where i was going, i fell into your eyes. ▬i'm addicted to you


~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


/ avatar : Katherine McNamara
/ crédits : loudsilence.
/ autres personnages : peyton.
/ nombre de messages : 775
/ cartes en main : 1252

/ âge : 21
/ statut : En couple avec son enseignante Katheryn, de qui elle est totalement amoureuse, pour la première fois.
/ occupation : Etudiante en littérature depuis plus de deux ans, sans savoir où cela la mènera.
/ zone du queens : Queens vert, chez sa mère, mais plus pour longtemps.
/ beau bordel :
i have died everyday waiting for you, darling don’t be afraid, i have loved you for a thousand years. i love you for a thousand more.


MessageSujet: Re: It hurts like hell. (ainswell)   Sam 15 Sep - 19:50

And it hurts like hell
katheryn & kristina

« How can I say this without breaking, How can I say this without taking over, How can I put it down into words, When it's almost too much for my soul alone. I loved and I loved and I lost you, And it hurts like hell, yeah it hurts like hell. »
C’est bien dur, c’est bien trop dur pour Kristina. Toute sa vie est littéralement bouleversée depuis plusieurs mois. Elle avait déjà affronté bien des épreuves, lorsque des hommes ont abusé d’elle. Et désormais, elle a des sentiments pour une femme, pour la première fois. Elle remet tout en cause, elle se questionne sur sa sexualité, sur elle-même. Et cette femme n’est autre que son enseignante, ce qui perturbe également ses études. Alors elle pensait pouvoir compter sur Katheryn, elle pensait qu’elle serait la seule personne capable de l’aider à traverser tout cela. Mais, en réalité, c’est elle qui lui fait plus de mal qu’autre chose. C’est elle qui vient la briser littéralement. Et elle ne réalise même pas à quel point elle fait n’importe quoi pour essayer d’oublier tout ce qui lui arrive. Ce soir, par exemple, elle n’est plus capable de s’arrêter alors qu’elle devrait faire tout autre chose. C’est peut-être son plus gros problème, à Kristina, elle a tendance à refouler ce qui lui arrive et elle se laisse submerger par ses émotions, par ce qu’elle éprouve. Elle se laisse ronger à l’intérieur et n’est plus réellement maîtresse d’elle-même. Elle n’était plus maîtresse d’elle-même lorsqu’elle a laissé ce message à Katheryn. Au fond, elle a juste besoin qu’elle souffre autant qu’elle, elle peut bien souffrir. Elle a juste besoin que son enseignante comprenne à quel point elle peut lui faire mal. Mais, alors qu’elle est plantée face à elle, elle n’a pas l’impression que ce soit le cas, Kristina. Elle détourne le regard, l’espace d’une seconde avant de reprendre. Oui, te contacter était une erreur. J'avais juste besoin de me lâcher ce soir. Elle tente de rester froide, de rester de marbre. Mais au fond de son cœur, ce qu’elle ressent pour Katheryn est un étrange mélange entre une colère infinie, une souffrance énorme, et… Le reste d’un peu de sentiments, de tendresse, d’un instinct protecteur. Et c’est ce qui est le plus douloureux, le fait que malgré toute cette déception, elle ne parvient pas à l’oublier, Kristina. Elle réalise petit à petit, que malgré tout ce qu'elle a affronté, l'abandon de son père, son viol, sa faiblesse c'est elle, c'est Katheryn. Et lorsqu’elle la voit, elle a bien trop mal en voyant où elles en sont arrivées. Mais, en entendant les dernières paroles de Katheryn, Kristina échappe un rire nerveux. Tu as raison, va-t’en c’est mieux. Elle n’en peux plus, elle n’en peux plus de la voir fuir continuellement. Alors qu’encore une fois, c’est elle qui est là, c’est elle qui est plantée de l’autre côté de la rue à la regarder, ce soir. Elle ne le supporte plus et une partie d’elle baisse les bras. Une partie d’elle commence à comprendre qu’elle a perdue bien trop de temps avec elle. Une partie d’elle réalise qu’elle doit définitivement la laisser partir, même si cela implique de ne jamais s’en remettre, parce que si Katheryn continue à fuir encore et encore, Kristina finira par le détester, elle le sent au fond d’elle.

 
(c) DΛNDELION

_________________
- - we build it up, we tear it down, we leave our pieces on the ground. we see no end, we don't know how, we are lost and we're falling.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1480-kristina-we-build-it-up-we-tear-it-down http://savethequeens.forumactif.com/t1494-kristina-this-is-my-fight-song#54564


avatar


/ avatar : Queen S. Paulson
/ crédits : by me.
/ autres personnages : N. Warren
/ nombre de messages : 167
/ cartes en main : 952

/ âge : 38
/ statut : Séparée de sa femme, éperdument amoureuse de son étudiante, Kristina
/ occupation : Prof de littérature à la fac
/ zone du queens : Dans une chambre d’hôtel, en centre ville.
/ beau bordel :


KRISTINA (13) - ELIAH - ISABELLA - You ?

MessageSujet: Re: It hurts like hell. (ainswell)   Sam 15 Sep - 23:12

And it hurts like hell
katheryn & kristina

« How can I say this without breaking, How can I say this without taking over, How can I put it down into words, When it's almost too much for my soul alone. I loved and I loved and I lost you, And it hurts like hell, yeah it hurts like hell. »
Elle souffre ! Bien sûr qu'elle souffre mais elle ne peut que s'en prendre à elle même ! C'est elle qui c'est mise dans cette situation, elle et en plus de ça elle le fait également payer à Kristina. La seule personne qui à réussi à la sortie de sa vie bien trop ennuyeuse, la seule personne qui l'a aidée à ce sentir vivant pour la première fois depuis longtemps. Elle fait du mal aux personnes qui l'entour et ce soir encore ! Pourquoi était elle devant ce bar, en face de celle qu'elle à brisé ? A croire que c'était juste son but ! Faire du mal à Kristina ! Pourtant c'était tellement loin d'être le cas ! C'était son message qui l'avait attirée ici, de l'inquiétude sans doute ... inquiète de la savoir ivre et sans repère. Alors elle était là mais qu'est ce qu'elle espérait ? Qu'elle soit ravie de la voir ? Bien sur que non ! Kristina est aussi froide qu'elle peu l'être avec elle, froide et directe tous comme Katheryn qui garde cette apparence froide, intouchable. Et pourtant, ça fait mal ! Tellement mal de ce retrouver en face d'elle et de ne pas pouvoir l'approcher d'avantage. C'est elle qui à provoqué tous ça mais c'est pour son bien, les sentiments sont toujours là et ils le seront toujours seulement rien n'est possible et c'est probablement beaucoup plus facile qu'elle la déteste ! Au moins ça lui donne une raison de rester loin d'elle. - Oui, j'imagine ... le message que tu m'as laissé était très clair ! Tu as surtout l'air ivre ! Et tu devrais surtout effacer mon numéro pour ne plus m'envoyer ce genre de messages. Déclare t'elle comme si elle avait son mot à dire alors que ... non ! Bon sang elle n'avait pas de leçon de morale à lui faire ! Puisque c'était elle qui était dans cet état il n'y a pas si longtemps. Mais peu importe, elle ne savait même pas ce qu'elle faisait ici, elle n'était pas censé être là et elle comptait bien s'en aller. Elle tournait même déjà les talons une fois de plus ! Katheryn tout craché ! Quand elle ne contrôle plus rien, elle prend la fuite ! Mais quand il est question de sentiments elle ne contrôle plus rien et elle déteste perdre le contrôle. - Oui, c'est probablement mieux pour toutes les deux ! Dit elle en avançant déjà dans la direction opposée. Bon sang ça allait ce passer comme ça à chaque fois maintenant ? Elles allaient s'engueuler à chaque fois ? Ce retournant subitement, Katheryn relança le sujet, à croire qu'elle le faisait exprès. - J'étais inquiète, je suis venue parce que j'ai compris que tu n'étais pas dans ton état normal ! Mais c'est stupide ! J'aurais pas du venir ! Et t'aurais pas du envoyer ce message !            

 
(c) DΛNDELION

_________________

I'm addicted to you !
i don't know just how it happened, i let down my guard... swore i'd never fall in love again but i fell hard. guess i should have seen it coming,
caught me by surprise...i wasn't looking where i was going, i fell into your eyes. ▬i'm addicted to you


~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


/ avatar : Katherine McNamara
/ crédits : loudsilence.
/ autres personnages : peyton.
/ nombre de messages : 775
/ cartes en main : 1252

/ âge : 21
/ statut : En couple avec son enseignante Katheryn, de qui elle est totalement amoureuse, pour la première fois.
/ occupation : Etudiante en littérature depuis plus de deux ans, sans savoir où cela la mènera.
/ zone du queens : Queens vert, chez sa mère, mais plus pour longtemps.
/ beau bordel :
i have died everyday waiting for you, darling don’t be afraid, i have loved you for a thousand years. i love you for a thousand more.


MessageSujet: Re: It hurts like hell. (ainswell)   Dim 16 Sep - 17:05

And it hurts like hell
katheryn & kristina

« How can I say this without breaking, How can I say this without taking over, How can I put it down into words, When it's almost too much for my soul alone. I loved and I loved and I lost you, And it hurts like hell, yeah it hurts like hell. »
Les choses tournent mal entre elles, comme chaque fois, en réalité. Peut-être qu’elles doivent commencer à se questionner, si chacune de leur conversation se termine en dispute. Peut-être bien que c’est parce que leurs sentiments l’une pour l’autre sont bien plus forts que ce qu’elles imaginent. Pour Kristina, c’est le cas, elle se sent comme rongée de l’intérieur lorsqu’elle se trouve en face de la belle brune, alors qu’avant, elle n’avait qu’une envie, la serrer dans ses bras. Et, ce qui la rend dingue plus que tout le reste, c’est qu’elle souffre alors qu’elle n’est aucunement responsable de cette situation. C’est Katheryn qui l’a rejeté, c’est elle qui ne veut pas d’elle, c’est elle qui a tout gâché dans leur relation, et plus encore, c’est elle qui les empêche d’être ensemble. Mais le plus dingue, c’est qu’avec son enseignante, Kristina a toujours la sensation d’être la fautive alors qu’il n’en est rien, et ce depuis le début. Ce soir encore, elle est là à lui reprocher d’avoir laissé un message sur son répondeur, alors que bon sang, elle lui a brisé le cœur quelques jours plus tôt. Mais pour une fois, Katheryn se ravise avant de prendre la fuite. Oui, je suis complètement ivre, c’est vrai ! Mais non, non, ne viens pas me dire que tu t’inquiète pour moi. Je sais que tu n’en as rien à faire ! Bien sur qu’elle l’est, elle a bien trop bu ce soir. Mais, si elle ne se contrôle plus, ce qu’elle lui dit est pourtant le reflet bien réel de ce qu’elle pense. Katheryn n’a rien à faire d’elle, elle en est persuadée. Mais en entendant les paroles suivantes de la belle brune, Kristi craque complètement et sort son téléphone devant elle. Très bien ! Tu veux que j’efface ton numéro ? Que je t’efface de ma vie ? Regarde-moi bien ! Elle se dirige vers le contact de Katheryn sur son téléphone et le supprime juste sous ses yeux, en le lui montrant. Voilà, c’est fait. C’est ce que tu voulais ? Tu as gagné, j’abandonne, je n’en peux plus ! Sa voix se brise sur ses dernières paroles. Elle n’en peut plus, c’est vrai. Elle n’en peut plus de se battre seule pour leur histoire, pour leur amour. Elle n’en peut plus de se battre à contre-courant, contre toutes les complications, contre Katheryn, alors qu’elle ne fait que la blesser encore et encore. La jolie rousse ne parvient plus à la retenir, voilà la triste réalité. Elle fait tout, elle fait tout depuis des semaines pour lui montrer qu’elle est là pour elle, qu’elle le sera toujours et qu’elle peut la rendre heureuse. Et chaque fois que Katheryn l’a rejeté, Kristina était là lorsqu’elle revenait. Mais cette fois est la fois de trop, les paroles qu’elle a tenues envers elle, lors de leur dernière rencontre l’ont bien trop ébranlé. Et, elle sent qu’elle n’en est plus capable.

 
(c) DΛNDELION

_________________
- - we build it up, we tear it down, we leave our pieces on the ground. we see no end, we don't know how, we are lost and we're falling.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1480-kristina-we-build-it-up-we-tear-it-down http://savethequeens.forumactif.com/t1494-kristina-this-is-my-fight-song#54564


avatar


/ avatar : Queen S. Paulson
/ crédits : by me.
/ autres personnages : N. Warren
/ nombre de messages : 167
/ cartes en main : 952

/ âge : 38
/ statut : Séparée de sa femme, éperdument amoureuse de son étudiante, Kristina
/ occupation : Prof de littérature à la fac
/ zone du queens : Dans une chambre d’hôtel, en centre ville.
/ beau bordel :


KRISTINA (13) - ELIAH - ISABELLA - You ?

MessageSujet: Re: It hurts like hell. (ainswell)   Dim 16 Sep - 20:13

And it hurts like hell
katheryn & kristina

« How can I say this without breaking, How can I say this without taking over, How can I put it down into words, When it's almost too much for my soul alone. I loved and I loved and I lost you, And it hurts like hell, yeah it hurts like hell. »
Elle savait que ça allait ce finir de cette façon, elle le savait bon sang ! Et pourtant elle insiste toujours ! Elle ne devait pas ! Elle aurait dû rentrer à l'hotel et laisser tomber, ce dire que ce message n'était ... qu'une erreur, un moment de faiblesse, une façon de ce dire adieu ! Mais non ! Bien trop bornée ou surtout malheureuse, elle avait écouté son envie et non sa raison et voilà que maintenant elle ce retrouve en face de la rousse, de celle qui fait battre son cœur et une fois de plus elle ce déchire avec elle. C'est de sa faute tous ça, elle ne peut s'en prendre qu'à elle même et c'est ce qu'elle à fait depuis qu'elle lui à balancé toute ses horreurs. Elle ne fait que ce remettre en question, ce demander si elle à fait les bon choix ou non ... elle ce pose tant de question mais ce retrouver en face de Kristina n'aide vraiment pas à arranger les choses. - Mais j'en ai pas ... Rien à faire ? Si c'est ce qu'elle lui à dit la dernière fois mais c'était pourtant tellement loin d'être vrais ! Si elle n'en n'avait rien à faire, elle ne serait pas là ce soir, elle ne ce serait même pas délacée, elle n'aurait même pas écouté ce message ! Mais la colère reprenait toujours le dessus, Kristina la détestait vraiment et quoi qu'elle puisse dire ne pourrait rien changer ... elle ne lui laisse même pas le temps de finir sa phrase et puis d'un côté il ne vaut mieux pas. A la place, la brune ce détourne une fois de plus pour prendre la fuite comme elle le fait à chaque fois mais elle ce ravise. - Kristina ...   Soupir t'elle alors que la rousse ce laisse emportée par la colère en effaçant son numéro. Comme si c'était aussi simple ... on efface pas quelqu'un de sa vie comme on efface un numéro. Elle abandonne ... ça devrait la rassurer ? Et pourtant c'est tout l'inverse. Baissant le regard, comme si ça venait de l'achever, elle avale difficilement sa salive avant de reprendre. - C'est mieux comme ça ... pour toi ...    Dit elle dans un soupir avant de reprendre. - Je voulais pas en arriver là avec toi d'accord ? Mais franchement qu'est ce que tu espérais Kristina ? Toi ... moi ? C'était impossible ! Alors oui ! Je préfère que tu me déteste que de te gâcher la vie avec une histoire qui n'a pas d'avenir !  Et c'est aussi pour cette raison qu'elle l'à ... rejeté, leur histoire n'avait pas d'avenir, alors autant tout arrêter avant que ça ne commence vraiment ... même si sa fait mal, même si elles en souffrent.  

 
(c) DΛNDELION

_________________

I'm addicted to you !
i don't know just how it happened, i let down my guard... swore i'd never fall in love again but i fell hard. guess i should have seen it coming,
caught me by surprise...i wasn't looking where i was going, i fell into your eyes. ▬i'm addicted to you


~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


/ avatar : Katherine McNamara
/ crédits : loudsilence.
/ autres personnages : peyton.
/ nombre de messages : 775
/ cartes en main : 1252

/ âge : 21
/ statut : En couple avec son enseignante Katheryn, de qui elle est totalement amoureuse, pour la première fois.
/ occupation : Etudiante en littérature depuis plus de deux ans, sans savoir où cela la mènera.
/ zone du queens : Queens vert, chez sa mère, mais plus pour longtemps.
/ beau bordel :
i have died everyday waiting for you, darling don’t be afraid, i have loved you for a thousand years. i love you for a thousand more.


MessageSujet: Re: It hurts like hell. (ainswell)   Dim 16 Sep - 20:54

And it hurts like hell
katheryn & kristina

« How can I say this without breaking, How can I say this without taking over, How can I put it down into words, When it's almost too much for my soul alone. I loved and I loved and I lost you, And it hurts like hell, yeah it hurts like hell. »
En l’espace d’une seconde, Katheryn se montre beaucoup moins assurée qu’elle ne l’était jusqu’à présent. Elle baisse le regard, elle a une voix plus blessée, et peut-être que finalement entendre Kristina lui dire qu’elle abandonne la bataille avec elle lui a fait quelque chose. Peut-être qu’au fond d’elle-même, ce n’est pas ce qu’elle veut. Mais la belle rousse ne parvient pas à le savoir, parce que son enseignante ne fait que souffler perpétuellement le chaud et le froid, elle ne fait que se contredire chaque fois. Alors ce qu’elle pense réellement, ce qu’elle ressent réellement, c’est un véritable mystère pour Kristina. Et ce qu’elle lui dit, ce soir, c’est en contradiction avec ce qu’elle lui disait quelques jours plus tôt. A l’entendre, la jolie rousse à la sensation que c’est pour elle qu’elle s’inquiète, alors que jusque-là, elle avait le sentiment qu’elle n’avait simplement aucune importance à ses yeux. Et cette fois, elle ne lui affirme pas qu’elle ne ressent rien pour elle, cette fois elle lui explique simplement qu’elles n’ont pas d’avenir ensemble. Et Kristina, elle, elle est totalement perdue. Passant sa main dans ses cheveux, une nouvelle fois bouleversée, elle reprend la parole d’une faible voix, épuisée par la situation. Katheryn, la seule chose qui nous empêche d’avoir un avenir ensemble, c’est toi. Et uniquement toi. Elle était prête à tout pour elle, pour laisser une chance à leur relation, à leurs sentiments. Elle était prête à l’attendre, elle était prête à l’épauler à chaque fois qu’elle en avait le besoin. Mais Katheryn ne lui en a pas laissé l’occasion, elle ne lui a pas demandé son avis, voilà la réalité.  Et c’est ce qui lui fait le plus mal, à Kristina, elle a la sensation de n’avoir aucune importance. Lorsque Katheryn veut d’elle, elle est là, et lorsqu’elle n’en veut plus, elle doit disparaître. Mais peut-être que Katheryn est en perdue, en réalité, peut-être même plus qu’elle. Et peut-être qu’elle souffre, elle aussi. Alors une nouvelle fois, une ultime fois, dans cette ruelle, Kristina prend sur elle. Elle baisse les armes, elle prend le risque de souffrir à nouveau, et elle le fait pour elle, pour Katheryn. Elle prend une grande inspiration, elle se calme, et elle s’approche pour poser doucement ses mains sur les bras de Katheryn. C’est la première fois depuis des jours et des jours qu’elle entre physiquement en contact avec elle. Ce que tu me dis ce soir, c’est différent de ce que tu m’as dis il y a quelques jours… Alors s’il te plait, sois honnête avec moi… Est-ce que tu as peur pour moi ? Pour toi ? Ou… Est-ce que comme tu me l’as dit la dernière fois tu… Tu n’as aucun sentiments pour moi ? Sans retirer ses mains de ses bras, elle attend patiemment sa réponse. Elle lui laisse une ultime chance, Kristina. Une dernière, parce que oui, elle est à prête à abandonner. Elle a tellement mal lorsqu’elle repense à leur dernière conversation, qu’elle est prête à lâcher prise, quitte à souffrir encore. Et elle le lui rappelle, juste avant qu’elle ne lui donne une réponse, parce qu’elle n’en peut plus de cette situation. Je te laisse une dernière occasion de me dire ce que tu as véritablement sur le cœur. Mais j’ai fait ce que tu m’as demandé, j’ai supprimé ton numéro de téléphone, alors ce sera la dernière fois, Katheyrn. Ce qu’elle tente de lui faire comprendre, c’est qu’elle ne peut pas se manquer, cette fois. Pas alors qu’elle baisse une fois de plus sa garde, après qu’elle lui ait brisé le cœur. Parce que ce qu’elle lui prouve, ce soir encore, c’est que ses sentiments pour elle sont indéfectibles, et qu’elle est prête à énormément de choses pour elle.

 
(c) DΛNDELION

_________________
- - we build it up, we tear it down, we leave our pieces on the ground. we see no end, we don't know how, we are lost and we're falling.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1480-kristina-we-build-it-up-we-tear-it-down http://savethequeens.forumactif.com/t1494-kristina-this-is-my-fight-song#54564


avatar


/ avatar : Queen S. Paulson
/ crédits : by me.
/ autres personnages : N. Warren
/ nombre de messages : 167
/ cartes en main : 952

/ âge : 38
/ statut : Séparée de sa femme, éperdument amoureuse de son étudiante, Kristina
/ occupation : Prof de littérature à la fac
/ zone du queens : Dans une chambre d’hôtel, en centre ville.
/ beau bordel :


KRISTINA (13) - ELIAH - ISABELLA - You ?

MessageSujet: Re: It hurts like hell. (ainswell)   Lun 17 Sep - 18:57

And it hurts like hell
katheryn & kristina

« How can I say this without breaking, How can I say this without taking over, How can I put it down into words, When it's almost too much for my soul alone. I loved and I loved and I lost you, And it hurts like hell, yeah it hurts like hell. »
 Non, bien sur que non ce n'est pas ce qu'elle veut ! Mais elle a tous fait pour que la jeune femme baisse les bras alors elle devrait ce réjouir, elle devrait être rassurée ... mais non ! Au lieu de ça, elle détourne le regard et semble presque malheureuse qu'elle décide de laisser tomber ! Pourtant Kristina avait toutes les raisons du monde de laisser tomber et Kate n'avait aucun droit de lui en vouloir ! Bien au contraire. Mais pourtant, elle ne peu s'empêcher de réagir, comme si ça faisait mal ... pourtant elle souffrait déjà beaucoup et elle pensait même que c'était impossible d'avoir encore plus mal. La rousse a toujours eu de l'importance à ses yeux, énormément même bien plus qu'elle ne le devrait ! Mais elle refuse de l'avouer, pour la simple et bonne raison que si elle l'avoue ... Kristina risque d'avoir de nouveau de l'espoir et elle ne veut plus lui donner de faux espoirs, pas encore. Pourtant ce message l'a inquiétée et c'est pour cette raison qu'elle à fait le déplacement, elle ne pensait pas vraiment le trouver dans ce bar mais elle l’espérait ! Elle est en totale contradiction avec ses propos de la dernière fois. La seule chose qu'elle ose lui dire c'est que leur histoire n'a pas d'avenir ... elles n'ont pas d'avenir ensembles ! C'est impossible ! - Non ... tu sais très bien que c'est plus compliqué que ça ... il ne s'agit pas seulement de moi ! De mon mariage ou de quoi que soit d'autre ! Tu sais que c'est impossible ! Elle avait bien conscience que Kristina était prête à tous pour qu'elles puissent être ensemble toutes les deux mais elle refusait de ce rendre compte que le monde entier serait contre elles ! A cause de cette relation, Kristina allait certainement perdre ses proches, ses amis, sa mère ... ou encore le reste de sa famille. Contrairement à ce qu'on peu penser, tous le monde n’accepte pas les couples gay et encore moins quand ils s'agit d'un couple avec une si grande différence d'âge. C'est horrible d'aimer autant quelqu'un mais de ne pas pouvoir être avec cette personne ... seulement Kate le fait pour son bien ! Pour celui de Kristina. Contre toute attente, la rousse finit par s'approcher d'elle, saisir ses bras pour attirer son attention et surtout comprendre. Relevant son regard brillant vers elle, Kate la fixe comme si c'était la première fois qu'elle la voyait devant elle. La première fois depuis des jours qu'elle osait la toucher. Si elle voulait lui dire ce qu'elle avait sur le cœur ... et bien c'était le moment ! - Je t'ai menti, c'est vrais ... j'ai des ... sentiments pour toi Kristina. Et c'est en train de me détruire ! J'ai peur pour tous un tas de choses ! Pour toi ... principalement ! Parce que je n'ai rien de bien à t'offrir contrairement à toi ! Elle reste toujours aussi fermée, elle lui donne une réponse mais elle tente toujours de garder ce qu'elle ressent pour elle, ses sentiments, ses émotions. - Je te fais suffisamment de mal comme ça ! Je n'ai aucun avenir à te donner, rien ... Déclare t'elle en détournant une fois de plus le regard. Mais cette fois elle était vraiment sincère. Que pouvait elle lui apporter de bien dans sa vie ? De l'amour ? Oui sans doute mais ça ne fait pas tous ! - J'étais réellement sincère pendant cette soirée, tous ce que j'ai pu te dire, ressentir, avec toi c'était réel ! Et je regrette de t'avoir dit toutes ses horreurs par ce que j'en pensais pas un seul mot ! Dit elle en relevant la tête vers Kristina. - Je voulais juste que tu me déteste, parce que ... c'était beaucoup plus simple comme ça, beaucoup plus facile de finir les choses avant qu'elles ne commence.

 
(c) DΛNDELION

_________________

I'm addicted to you !
i don't know just how it happened, i let down my guard... swore i'd never fall in love again but i fell hard. guess i should have seen it coming,
caught me by surprise...i wasn't looking where i was going, i fell into your eyes. ▬i'm addicted to you


~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: It hurts like hell. (ainswell)   

Revenir en haut Aller en bas
 
It hurts like hell. (ainswell)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» THE NEPHILIM & THE OBSCUR • Hurts Like Hell feat Sissy & Gene
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell
» Drag Me To Hell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS ::  :: boulevard of broken dreams :: version #3 et #4 :: RPS-
Sauter vers: