Partagez | 
 

 more words than one, go to a bargain // tanner.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


/ avatar : l. thoma.
/ crédits : old money // avatar, SIAL // signature, queen // lyrics, loudsilence // icons.
/ autres personnages : scar, colomba, eurydice, dino et cassandre.
/ nombre de messages : 194
/ cartes en main : 130
/ âge : 24
/ statut : fugitive. elle l'a abandonné il y a bien des années. aujourd'hui seule, butinant de fleur en fleur.
/ occupation : thanatopractrice, rendant un visage plus avenant à la mort. actrice ratée, découragée, en quête d'un rôle lui offrant grâce. future étoile. elle anime une émission de variété pour se faire connaître.
/ zone du queens : le misérable, celui qui la rend fantine dans l'âme.
/ beau bordel : ft tommy, bass, jonas, jaz, lion, sim, tanner.

MessageSujet: more words than one, go to a bargain // tanner.   Jeu 6 Sep - 21:58

La soirée peut enfin commencer, la reine est prête. Les fêtes ne sont pas rares dans l'appartement où loge Arthur. Ses colocataires sont souvent absents, et même lorsqu'ils sont là, ils prennent part aux festivités au lieu de s'offusquer du volume sonore. Ce soir, l'alcool était là, à côté des paquets de chips et des conneries à déguster pour éponger les degrés ingérés. Elle n'a pas peur des dommages, la belle. La routine, lorsqu'un invité termine la tête dans la cuvette des toilettes à vomir un reste de nouilles instantanées. Elle n'aide pas pour autant, préférant rester à discuter, chanter, braver les interdits sur son canapé bon marché. Pourtant, il y avait une nouveauté en cette belle soirée. Un nouvel invité, une nouvelle tête pour faire tourner le sang des demoiselles conviées. Un être souffrant des mêmes maux qu'elle ; la culpabilité dans l'âme. D'ailleurs, dans des temps reculés, Hazel aurait été parmi eux. La belle. La sage. La parfaite.
C'est donc avec un sourire exquis qu'Arthur reçoit l'homme en question au seuil de sa porte. Elle lui avait parlé d'une petite fête sans chichi, et c'est ce qu'elle comptait lui offrir. Malgré tout, elle n'avait pas prévu qu'ils soient si nombreux. Certains avaient emmené des amis, ainsi que les amis de leurs amis. Au final, il restait peu de place dans l'appartement, et bien que les présentations soient longues, elle comptait les honoraient. La belle faisait tout en bonne et due forme, comme à son habitude. Regardant alors Tanner, le rouge aux joues, elle loge un rictus au coin de ses lèvres. « Salut. » Elle s'écarte de la porte afin de le laisser entrer, sans pour autant le brusquer. « Je suis heureuse que tu aies pu venir. » Toujours aussi séduisant, et elle toujours trop loin de son soleil. Elle se sent bien lorsqu'il est dans les parages. Peut-être parce qu'il est le seul à la comprendre, à ne pas la juger hâtivement. C'était pour elle un plaisir sans nom. Lui ne la traitait pas de meurtrière, ne lui balançait pas des jurons à foison. Et, rien que pour cela, Arthur se sentait dans l'obligation d'en faire un de ses plus proches alliés. Elle continue de lui sourire et tend la main vers son appartement. « Bienvenue dans mon humble demeure. Viens, je vais te présenter à la bande. » Rayonnante, souriante. C'est une Arthur aérienne qui prend le dessus ce soir.

_________________
just killed a man. put a gun against his head. pulled my trigger, now he's dead.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


/ avatar : harvey nh.
/ crédits : @pastel breathing (avatar), @tumblr (signature + profil)
/ autres personnages : la belle nymphe attirée par les limbes (bonnie).
/ nombre de messages : 253
/ cartes en main : 177

/ âge : 28
/ statut : célibataire détruit par la perte de l'être cher.
/ occupation : serveur dans un vieux restaurant assez mal fréquenté dans le queens effervescent.
/ zone du queens : queens effervescent.
/ beau bordel :

MessageSujet: Re: more words than one, go to a bargain // tanner.   Sam 8 Sep - 19:39

more words than one, go to a bargain
arthur & tanner


Marry me girl, be my fairy to the world, be my very own constellation, a teenage bride with a baby inside getting high on information and buy me a star on the boulevard, it's Californication. Space may be the final frontier but it's made in a Hollywood basement and Cobain can you hear the spheres singing songs off Station To Station? And Alderaan's not far away, it's Californication.

Je m'étais à peine préparé. Un tshirt blanc, jeans noir, barbe de trois jours, juste un peu de gel dans mes cheveux et mon parfum Diesel sur moi et des chaussures qui brillaient aux milles éclats. Histoire d'être un minimum "classe" en bas. Au fond je venais juste pour Arthur, elle m'avait parlé d'une "petite fête", mais moi je voulais juste boire avec elle. Alors que je venais accompagner de ma meilleure amie : la bière. Un pack de six, trois pour elle, trois pour moi. J'avais essayé de dormir un minimum la nuit précédente pour pas paraître cadavérique.

J'étais venu à pied, j'avais écrasé ma clope au pied de son immeuble. Je montais les marches une à une, marcher m'aidait à évacuer toute sorte de stresse ou de haine, alors si je pouvais éviter le métro, les gens, les chauffeurs de taxi qui parlent trop, je le faisais sans hésiter. Je montais à son étage mais à peine sur le bon pallier que je fronçais les sourcils. J'entendais déjà un "brouhaha" de dingue sortir de la porte de son appart. C'était quoi le délire? Je m'approchais doucement en posant mon oreille à la porte et il y avait l'air d'avoir moulte de monde. Est-ce que c'était un poisson d'avril retardé? Je toquais, énervé, jusqu'à me péter les os de la main histoire que quelqu'un m'entende puis elle finit par m'ouvrir trente secondes plus tard. Mes yeux tombèrent instinctivement dans les siens, mais ils furent relevés aussitôt par tous ces gens qui m'étaient inconnus. Je ne répondis même pas à ses mots, en posant le pack de bière sur la première table qui me passait sous la main. Pas de "bonsoir", pas de "moi aussi je suis content d'être là", rien. Je regardais ces gens rire, boire ensemble, certains dansaient, d'autres riaient aux éclats sur le canapé.

- Tu me fais quoi là Arthur? Je croyais qu'il n'y aurait que toi et moi quand tu m'as annoncé "une petite fête".

Je croisais mes bras sur mon torse pour revenir sur elle jusqu'à la fusiller du regard. Je me sentais piégé, très con. Je n'aimais pas. Elle avait ça pour me forcer à rencontrer des gens? A faire ami-ami avec l'ennemi? Pire encore, elle voulait me "présenter une meuf" pour que j'oublie celle que je n'ai jamais autant aimé sur terre?

- Dis-moi que c'est une blague.

Je sursautais en attendant un bruit de "casse" derrière nous. Une nana à moitié bourrée déjà qui avait brisé au sol son verre. Je levais les yeux au ciel, j'inspirais lentement en me frottant le visage d'un air agacé. Je foutais quoi ici putain?
(c) DΛNDELION

_________________
hell is empty, demons are here
☾ ☾ ☾ That's what they'd always say : I'm a lost cause, not a hero but I'll make it on my own. I've gotta prove them wrong, we won't let them change how we feel in our hearts. We're not gonna let them control us, we won't let them shove all the thoughts in our heads and we'll never be like them. It's me against the world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t1487-tanner-some-people-are-just-born-with-tragedy-in-their-blood#54193 http://savethequeens.forumactif.com/t1573-tanner-the-dreams-in-which-i-m-dying-are-the-best-i-ve-ever-had#57732


avatar


/ avatar : l. thoma.
/ crédits : old money // avatar, SIAL // signature, queen // lyrics, loudsilence // icons.
/ autres personnages : scar, colomba, eurydice, dino et cassandre.
/ nombre de messages : 194
/ cartes en main : 130
/ âge : 24
/ statut : fugitive. elle l'a abandonné il y a bien des années. aujourd'hui seule, butinant de fleur en fleur.
/ occupation : thanatopractrice, rendant un visage plus avenant à la mort. actrice ratée, découragée, en quête d'un rôle lui offrant grâce. future étoile. elle anime une émission de variété pour se faire connaître.
/ zone du queens : le misérable, celui qui la rend fantine dans l'âme.
/ beau bordel : ft tommy, bass, jonas, jaz, lion, sim, tanner.

MessageSujet: Re: more words than one, go to a bargain // tanner.   Mer 19 Sep - 11:43

Dans certaines circonstances, Arthur pouvait se montrer fine manipulatrice. Elle savait jouer de ses charmes, de son verbe, et de tout ce que le monde peut lui offrir avant de convaincre une personne de se ralier à sa cause. Mais cela, elle ne le faisait que face à l'ennemi. Lorsqu'il s'agissait, au contraire, d'une personne estimée, il était pour elle inimaginable de se conduire en garce. En invitant Tanner à sa soirée, elle n'avait rien eu derrière la tête. Seulement l'idée de boire quelques verres avec lui, rire, discuter, et peut-être terminer dans ses bras, lui paraissait alléchante. Elle n'avait agit qu'en amie, en personne souhaitant intégrer une autre dans un groupe. Seulement, elle ne pensait pas que Tanner serait contre. En annonçant une petite fête, elle n'avait prévu qu'il y ai tant de monde dans son salon, il était vrai. Mais elle avait pour habitude de ne jamais fermer sa porte. Lorsqu'un invité arrivait accompagné d'un frère, un ami, des cousins et le voisin, elle les faisait tous entrer avec un sourire accueillant. L'hopistalité était son mot d'ordre. Et, malgré le bruit, la casse, et le nettoyage qui suivait, elle ne regrettait jamais ce choix.
C'était alors toujours avec son sourire prodigieux qu'Arthur avait ouvert la porte. Le visage de son ami ne présageait rien de bon. Il ne semblait pas à son aise. Elle ne comprend son erreur qu'une fois la bombe lâchée. Il pensait être seul avec elle. La belle arque un sourcil en le regardant, elle ne pensait pas avoir mentionné le fait qu'ils seraient deux. La belle n'a pas droit à un bonsoir, pas un mot de politesse, même pas une bise. Juste des reproches, paroles qu'elle semble entendre depuis toujours. Elle entrouvre les lèvres comme pour dire quelque chose, mais se contente ensuite de les refermer. Elle ne sait que dire pour sa défense. Elle regarde les bières sur la table, puis revient sur Tanner. « Je … » Elle hausse les épaules. Il était libre de s'en aller, s'il le souhaitait, mais ce n'était pas ce que voulait Arthur. Elle sursaute en entendant un bruit sourd, et se retourne afin de vérifier de quoi il s'agit. Rien de grave, pas de blessé, c'est ce qui compte pour elle. Elle se contente alors d'hurler à la foule. « Celui qui a cassé ramasse les morceaux, c'est la règle ici. Y'a un balais dans l'placard du fond, merci ! » Elle retourne ensuite son attention sur Tanner, et passe ses mains sur sa robe afin de la lisser, d'un air gênée. Elle se sentait de trop dans sa propre demeure. « Je ne pensais pas qu'autant de monde viendrait, je n'avais invité que quelques visages connus. » Elle ne savait comment prendre la chose. Le fait qu'il ait eu l'envie de passer la soirée seul avec elle. Le fait qu'il soit si offusqué à cause de la foule. Elle se mordille la lèvre, signe qu'elle réfléchit. Elle adorerait lui proposer de s'éclipser. Prendre le pack de bière, et monter sur le toit pour les siffler. Y passer des heures, regarder les étoiles, ouvrir les cœurs afin d'en dévoiler les maux. Mais, elle avait peur qu'il ne prenne la fuite, alors, elle se contente d'ajouter. « Si tu veux partir, je ne t'en empêcherai pas, mais … » Elle détourne le regard, ne se souciant plus du bruit de fond. « J'aimerais que tu restes, s'il te plaît. » Elle regarde autour d'elle les gens faire la fête. Elle en voyait certains presque déshabillés, bourrés, à moitié conscients alors que la soirée ne faisait que commencer. Cela ne présageait rien de bon. Alors, l'envie de fuir fût encore plus grande. Fuir avec Tanner, passer une meilleure soirée en sa compagnie. Sa seule compagnie.

_________________
just killed a man. put a gun against his head. pulled my trigger, now he's dead.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: more words than one, go to a bargain // tanner.   

Revenir en haut Aller en bas
 
more words than one, go to a bargain // tanner.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» What are words if you really don't mean them when you say them!
» Kotonoha no Niwa (The Garden of Words)
» Reese-My feelings are too loud for words and too shy for the world.
» DART to Haiti - Words of Thanks to Canadian Head of State
» A weak state by the non-virtue of our constitution?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS ::  :: rising like a skyscraper-
Sauter vers: