Partagez | 
 

 face the fear of dying | jihon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


Jihane Al Masrí


/ avatar : dove bae cameron
/ crédits : nymphéas.
/ autres personnages : nika, tehani, mahe, keziah, mattie, tazmin, kenan, noam, dakota& harlow.
/ nombre de messages : 1929
/ cartes en main : 205

/ âge : 22
/ statut : célibataire , le manche de ton homme entre la main gauche. tu maîtrises complètement ta vie surtout à ton volant.
/ occupation : pilote professionnelle de stock-car.
/ zone du queens : la baies du queens avec lyzea.
/ beau bordel :
in progress
teagan lyzea al masri nevaeh peyton(2) lyes india sera jax atlas ilenzo ✽ #full

MessageSujet: Re: face the fear of dying | jihon   Dim 2 Déc - 15:23


Peyton & Jihane.
face the fear of dying
Tu doutes, tu penses beaucoup trop. Tu ne sais rien au final, tu ne sais pas si tu as ce maudit gêne, ou même les deux. Alors, autant dire que peut être que cette situation est conne, qu’au final t’es juste une petite poupée en pleine santé traumatisé par l’état de fin de ta pauvre mère. Mais autant dire que l’idée d’entrée dans cet endroit, te donne des sueurs. Ta vie serait si différente en sachant que tu as ou non les gênes, pourquoi tu ne les aurais pas ? Pourquoi. Ta grand-mère les avait, ta mère aussi. Alors, c’est comme se dire que sur trois génération tu étais la petite chanceuse du lot, tu devrais partir optimiste, mais ça toi tu ne sais pas faire. Tu vois le verre à moitié vide et à moitié plein. Il ne faut pas trop t’en demander après tout. Tu joues de tes doigts, alors que tu regardes cette jeune femme, qui a déposé son intention sur toi. Les lèvres ourlés tu essayes de ne pas paniquer plus, mais c’est bien compliqué, tu écoutes attentivement en essayant de ne pas paniquer à l’idée de faire comme elle : être courageuse. L’entendre le dire, t’as les larmes qui remontent, c’est plus fort que toi, t’as ton putain de destin qui se joue devant toi, puis toi tu n’as pas la moindre de chance de guider celui-ci, c’est la biologie, l’hérédité qui le fait. Le match est perdu ou gagné d’avance, c’est juste toi qui ne veut pas entendre le résultat. T’essuie ta seule larme qui a glissé en écoutant Peyton parler. Justement tout est une question de choix pour toi, beaucoup trop. T’aimerais ne pas avoir le choix, ça serait si simple, tellement plus simple. Toujours silencieuse, tu la laisses ajouter que tu devrais y aller, que tu ne devrais pas laisser de chance à la vie de te bouffer, à cette maladie de le faire non plus. Mais tu le sais c’est quoi le résultat, beaucoup trop de perte. T’es pas sûre, t’arrives pas à te convaincre. Qu’une putain de personne vienne te prendre de force et te traîner jusqu’à là-bas. L’inconnu est réconfortant, tu n’y penses que peu souvent. Mensonge. T’y penses tous les jours, tu penses à ta mère, à son combat, à tout ce qu’elle a vécu puis tu succombes dans la crise de larmes, trop mal pour avoir envie de vérifier que cette merde est à toi ou non. « Le problème c’est que j’ai le choix … et il le faudrait pas. » Le choix de savoir ou d’ignorer puis de succomber sans aucune chance de survie. Putain c’est frustrant pour toi. T’es pas la seule femme, des hommes aussi ont le gêne, mais pourtant les femmes succombent beaucoup plus, les hommes c’est rare. Tu lis des blogs en pagaille, encore et encore, surtout celui de ton amie India, mais cela reste malgré tout compliqué pour toi de te lancer. T’as beau échanger, espérer que tout pourrait très bien se passer, tu ne t’imagines pas vivre la mauvaise nouvelle, car des décisions difficile en découleront. « J’ai peur que ce soit positif … que je doive prendre des décisions, que je doive tout changer mon apparence et ma vie … » Trop de chose pour toi, si jeune, si fragile par le décès de ta mère, quand tu n’étais qu’une petite gamine en manque d’elle à la seconde ou son dernier souffle s’est affalé dans l’air. Ce même endroit, ce même hôpital qui l’a vu partir, te verra-t-il partir à ton tour ? Là est toute la question, en réalité. « Vous êtes courageuse … » D’y être rentrée, toi qui t’es toujours considéré comme audacieuse et courageuse, tu as la preuve que non, du moins pas pour tout.


_________________
† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Peyton Cooper


/ avatar : Camila Mendes
/ crédits : AILAHOZ
/ autres personnages : kristina, arya.
/ nombre de messages : 293
/ cartes en main : 200

/ âge : 23
/ statut : Petit cœur fatigué et esseulé.
/ occupation : Designer de bijoux chez Kingston Corporation.
/ zone du queens : Queens contemporain, avec sa grande sœur.
/ beau bordel :
you've been up and down down, you’ve been low low low, troubled sea so deep, troubled none no sleep.


MessageSujet: Re: face the fear of dying | jihon   Lun 24 Déc - 16:29

mad world

All around me are familiar faces, worn out places, worn out faces. Bright and early for the daily races, going nowhere, going nowhere. Their tears are filling up their glasses, no expression, no expression. Hide my head I wanna drown my sorrow, no tomorrow.
 


Elle aimerait pouvoir oublier. Elle aimerait pouvoir oublier qu’elle est malade, parfois. Pourtant, même si elle continue sa vie comme elle l’a toujours été, elle ne peut pas l’oublier. Son cœur défaillant le lui rappelle chaque jour. Est-ce qu’elle regrette d’avoir appris qu’elle était malade ? Bien sûr. Mais elle n’a pas eu le choix, parce qu’un jour son cœur lui a fait trop mal. Bien trop mal. A tel point qu’elle a dû se rendre à l’hôpital. Elle n’a pas eu le choix. Et elle n’a pas envie qu’un jour Jihane soit confrontée à une telle souffrance. Elle n’a pas envie qu’un jour sa santé la force à s’y rendre, alors qu’elle aurait pu anticiper bien plus tôt et peut-être s’en sortir. Elle ne sait pas vraiment de quoi elle souffre, Peyton, ou de quoi elle pense souffrir. Mais au vu de cette petite larme qui coule sur sa joue, au vu de l’état dans lequel elle se trouve aujourd’hui, elle a la sa sensation que c’est assez grave. Mais tout comme Jihane, Peyton connaissait la maladie bien avant d’être malade elle-même. Elle a vu son petit frère décéder d’une maladie foudroyante, et sa famille exploser juste après cela. Alors elle comprend à quel point la jolie blonde doit être effrayée, parce qu’elle l’était elle-même quelques mois plus tôt. Peyton l’écoute d’ailleurs attentivement. Elle écoute chacune de ses paroles. Et elle a l’impression de voir son reflet à travers Jihane. Peur de changer d’apparence, peur de changer sa vie. C’est exactement ce qu’elle a ressenti lorsqu’elle a appris pour son insuffisance cardiaque. Et c’est cette peur qu’elle garde au fond d’elle encore aujourd’hui. Elle a toujours été tellement vivante, Peyton, libre, volage, que de s’imaginer avec un poids à la place du cœur va la détruire à petit feu. Je sais ce que c’est… J’ai les mêmes peurs, moi aussi… Alors je ne suis pas si courageuse… Dit-elle, un faible sourire sur les lèvres. Courageuse, elle l’a toujours été. Toute sa vie. Mais là, refuser d’admettre la réalité, cela ne l’est pas. Alors après quelques secondes, sans même réfléchir, elle décide de reprendre la parole. Est-ce que vous… Vous voulez qu’on entre ensemble ? Elle peut lui répondre oui, elle peut lui répondre non, mais quoi qu’il arrive Peyton sait qu’elle a au moins essayé de l’aider. Elle essaie de l’aider comme elle aurait aimé qu’on puisse le faire pour elle, inconsciemment. Un paradoxe quand on sait qu’elle cache à sa famille ce qui lui arrive. Mais avec une inconnue, c’est toujours plus facile.


CODAGE PAR AMATIS

_________________


vagabond is you
vagabond is you, ran the mile no shoes. if the sun goes down too soon, embrace the starry eyed moon. vagabond is you, swam the sea at the darkest blue, you made it, made it through.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t916-peyton-wild-hearts-can-t-be-broken#28043 http://savethequeens.forumactif.com/t974-peyton-i-won-t-stop-until-we-re-free#30643


Jihane Al Masrí


/ avatar : dove bae cameron
/ crédits : nymphéas.
/ autres personnages : nika, tehani, mahe, keziah, mattie, tazmin, kenan, noam, dakota& harlow.
/ nombre de messages : 1929
/ cartes en main : 205

/ âge : 22
/ statut : célibataire , le manche de ton homme entre la main gauche. tu maîtrises complètement ta vie surtout à ton volant.
/ occupation : pilote professionnelle de stock-car.
/ zone du queens : la baies du queens avec lyzea.
/ beau bordel :
in progress
teagan lyzea al masri nevaeh peyton(2) lyes india sera jax atlas ilenzo ✽ #full

MessageSujet: Re: face the fear of dying | jihon   Sam 29 Déc - 18:56


Peyton & Jihane.
face the fear of dying
Poupée blessée par la vie, poupée dégouttée des maladies, trouvant toujours magnifique et courageux les personnes affrontant, gardant la tête haute. Toi tu le sais, petit fille est encore blottie dans les jupes de sa mère qui n’est pourtant plus là. Le cœur qui s’arrache encore et toujours à cette absence, tu ne parviens pas à oublier. Car on le dit souvent, que les filles sont amoureuse de leur papa, mais que leur mère devient importante de plus en plus ave les années passant. Et toi, elle te manque, c’est un manque ta mère, une brisure, une satanait maladie qui te l’a enlevé. La retrouver serait une bonne chose, mais tu songes bien trop à la peine, à la douleur que les tiens, famille comme ami pourraient ressentir à ta perte. Te voir mal au point, te voir souffrir et endurer des épreuves que personne ne devrait avoir à subir. Les larmes qui coulent aux mots de la jeune femme. Pas coureuse, comme toi elle frémit, mais elle affronte pourtant, alors, elle reste une personne forte à tes yeux, comme ta maman. T’en sais rien toi du pourquoi et comment tu as finis par lui parler, un mot gentil, un sourire et c’est partit, ton sac il s’est vidé, laissant les maux les plus douloureux sortir, creuser un trou en toi, un manque que tu pourrais ressentir à force d’avoir ruminé tout cela. « Je suis désolée. » T’as rien à ajouter à vrai dire, tu te sens désolée de l’accabler de tes maux, alors qu’elle-même à les siens, qu’elle doit t’entendre te plaindre, t’émouvoir alors qu’au final, tu es peut être tout bonnement en pleine santé, juste une peur horrible en toi qui te meurtrie, te laissant incapable de bouger. La question posée par la jeune femme tourne en boucle dans ta tête, le regard qui se perd sur le lieu de la douleur, alors que tu jonches tes opales sur sa personne de temps à autre en prenant une inspiration. Autant dire que tu peines à trouver la réponse. Secouant pourtant la tête de haut en bas, le cœur qui crie la douleur et la peine, ce même cœur qui est en train de te faire redouter d’avancer. Mais tu es debout, aux côtés de la jeune femme. « Oui ! » Tu dis cette syllabe en voulant bien faire entendre ton choix, un choix qui te fait déjà reculer trois pas en arrière, la peur d’avance, de t’enfoncer dans la vérité. L’électricité qui passe dans ton être te laisse tremblante, le regard balayant les personnes entrant et sortant, il te faut faire au moins une trentaine de pas pour y arriver, tu entends le rire de ta mère et tu étires tes lèvres, peu sûr du choix d’affronter ta peur, et d’être courageuse, cette fois-ci. Un pas après l’autre côte à côte, vous arrivez devant l’entrée, mais tu commences à redouter, la peur se faisant de plus en plus forte.

_________________
† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: face the fear of dying | jihon   

Revenir en haut Aller en bas
 
face the fear of dying | jihon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» EIRA ℂ Take a shot in the face of fear.
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» [Mission D] - Pile, Chat Saignant. Face, Chat Saignant Epicé
» Seul... face à une mer de cadavres [PV Noah]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS ::  :: boulevard of broken dreams :: versions #5 et #6 :: RPS-
Sauter vers: