Partagez | 
 

 âme en détresse (scar)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


/ avatar : arthur gosse.
/ crédits : old money ♥ (av) gif + signature (hoodwink)
/ autres personnages : la douce danae hernandez.
/ nombre de messages : 1408
/ cartes en main : 840

/ âge : 26
/ statut : célibataire. il préfère s'occuper de sa famille pour l'instant, même si les nuits sont longues.
/ occupation : serveur dans un café + livreur sur le coté pour arrondir ses fins de mois.
/ zone du queens : queens contemporain avec l'ensemble des burtons
/ beau bordel :

vlaniwin / daisy / deborah / tc summertime barbecue / nika / scar / luz / COMPLET
(en attente : tadeo)

MessageSujet: âme en détresse (scar)   Dim 29 Juil - 13:59

les bras ballants, le corps fatigué, irwin trainait ses pieds jusqu’à chez lui. il venait tout juste de terminer son travail. il avait passé plus de temps qu’il ne souhaitait là-bas à servir des clients mécontents qui ne lui offraient même pas de pourboires. les putains d’ingrats. son visage était figé d’un sourire lasse qui n’atteignait pas ses yeux. un « désirez-vous autre chose » toujours collé au bout de sa langue. il était programmé. à faire continuellement semblant de rire aux blagues salaces de son patron, à laisser les vieilles femmes tapoter son cul comme si c’était de la viande fraiche, à lancer des regards aguicheurs à tous les clients pour quelques pièces supplémentaires. il savait que s’il laissait tomber sa garde on le boufferait tout cru dans cette cage au loup. mais il tenait le coup parce qu’il n’avait pas le choix. chaque billet qu’on lui tendait c’était de la nourriture à foutre dans la bouche de ses frères et sœurs. comme un strip teaser il jouait presque de son corps, de cette sensualité pour obtenir ce qu’il souhaitait. on était bien loin de l’image parfaite qu’il tentait de refléter au reste de sa famille. les temps étaient dur, et le fric une rareté. avec les dettes laissés par ses parents, ses options étaient mince. maintenant c’était lui l’homme de la famille, il devait prendre soin d’eux et surtout ne pas les inquiéter. bien que personne n’était réellement crédule sur la situation. ça faisait des semaines qu’ils mangeaient des pâtes. des pâtes au jambon. des pâtes au pesto. des pâtes au beurre. ils devenaient de putain d’italiens. et bordel que c’était triste. l’ainé des burton tentait néanmoins de conserver cette joie de vivre qui le caractérisait tant. il tentait de relativiser, de trouver du positif dans chacune de ses actions. mais quand la pluie commençait à déferler sur son visage comme maintenant, il avait bien du mal. les gouttes d’eau ruisselaient le long de sa peau alors que le gamin commençait à courir jusqu’à son immeuble. l’orage se faisait entendre au loin alors que le ciel avec viré au gris, le soleil se cachant derrière les nuages. la colère des cieux du à cette chaleur étouffante. arrivant à la hauteur du bâtiment il se précipita à l’intérieur. mais le mal était fait, irwin était trempé. c’était une règle de base qu’il avait appris tout petit le feu ça brûle et l'eau ça mouille. « et merde. » qu’il articula tout essoufflé, se laissant presque tomber le long de la porte. ses pompes allaient mettre des jours à sécher. ses poumons en feu, il grimpa les escaliers marche par marche. il fut surpris en découvrant à nouveau la jolie blonde devant la porte de son voisin. elle semblait toujours là à l’attendre. « bonjour. » qu’il chantonna poliment tout en tentant de dompter ses cheveux mouillés comme pour faire bonne impression. « vous allez bien ? » qu’il demanda ensuite toujours aussi charmeur. parce que c’était les règles sociales imposées, et que même si ses parents n’étaient plus de ce monde il respectait cela.

_________________
maintenant que t'es dans le grand bain, devine comment on nage. t'auras toujours une espèce de rage, envie de prendre le large. ©️cosmic love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t745-oublions-nos-larmes-irwin http://savethequeens.forumactif.com/t774-ephemere-effet-mer-irwin#22494


avatar


/ avatar : j. halpin.
/ crédits : AILAHOZ // avatar, SIAL // signa, lorage // lyrics, little liars // icons.
/ autres personnages : colomba, eurydice, dino, arthur et cassandre.
/ nombre de messages : 942
/ cartes en main : 265
/ âge : 23
/ statut : le coeur à l'abandon, éprise de celui la reproduisant sur ses toiles. elle était sa muse, elle n'est plus qu'une image.
/ occupation : modèle de peinture, nue face aux pinceaux d'un homme pour qui elle aurait pu chuter. également bénévole, elle lit des histoires aux enfants défavorisés, et leur donne de son temps.
/ zone du queens : le queens contemporain, elle aime son ambiance, ses artistes.
/ beau bordel : ft azhar, rex, deborah, finn, mahe, irwin, artemisia.

MessageSujet: Re: âme en détresse (scar)   Lun 6 Aoû - 11:49

elle ne sait pas vraiment ce qu'elle fait là, à se morfondre pour des raisons si futiles. l'amour. idioties. son coeur partager entre deux hommes qui ne pouvaient se voir en peinture, et le terme était bien choisi. luke, et ses mots qui lui font tant de bien. les compliment la faisant se sentir toujours plus belle. elle en a besoin pour se sortir du cercle vicieux dans lequel elle s'est enfermée. il est bon pour elle, un médicament parfait. et, de l'autre côté, la destruction d'azhar. celui qui détruit son amour propre à coup de remarques infondées. pourtant, son coeur est sûr de l'objet premier de son amour. azhar. ça a toujours été azhar. ce sera toujours azhar, et c'est cela la pire erreur de ses sentiments. pourtant, malgré cette certitude, c'est encore devant chez luke qu'elle se retrouve en fin de journée. à attendre qu'il revienne. à attendre qu'il vienne régler tous ses problèmes. elle en avait marre de toujours attendre, que personne pourtant ne soit derrière elle pour la tirer vers le haut. elle est las de tout cela. elle en bave, et c'est trop tard pour faire machine arrière. alors, après avoir frappé plusieurs fois à la porte, et constaté qu'il n'était pas chez lui, scarlett avait voulu rentrer chez elle. affronter azhar, ou sa mère. elle se serait décidé sur le chemin, sans doute. seulement, le temps n'était pas pour lui plaire, il lui faudrait sûrement s'armer de patience et attendre que luke n'arrive, finalement. alors, sur le palier de la porte, les mains jointes dans son dos, la jolie blonde reste sage. un jour, son prince viendra. « bonjour. » sortant de sa contemplation, scar tourne la tête vers la voix et offre un sourire somptueux au nouveau venu. elle penche la tête sur le côté en lui rendant ses politesses. « bonjour. » regardant l'homme de haut en bas, elle remarque qu'il est trempé. lui n'a pas pu se résigner à échapper à la pluie. le pauvre allait certainement tomber malade avec un temps pareil. « vous allez bien ? » elle hoche la tête doucement, se décollant de la porte de luke pour regarder son cher voisin. « oui, merci. j'ai l'avantage d'être sèche. vous allez tomber malade, faites attention. » nouveau sourire alors qu'elle s'approche doucement de lui. toujours aussi timide. bridée. apeurée parfois. mais, cet homme savait mettre en confiance avec sa seule présence. avec le temps, ils pourraient même finir par devenir plus que des connaissances de palier. « par hasard, vous savez si luke sera bientôt là ? » elle avait l'impression d'être une adolescente à qui on a posé un lapin, et c'était très désagréable pour elle. alors, elle espère son retour, la peur de rester ici toute la nuit. à moins qu'elle ne se résigne à sortir malgré le temps pour rentrer chez sa mère ou son petit copain.

_________________
j'avais peur du chaos mais j'ai fini par t'approcher, pour que l'effet papillon laisse ses battements nous rapprocher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


/ avatar : arthur gosse.
/ crédits : old money ♥ (av) gif + signature (hoodwink)
/ autres personnages : la douce danae hernandez.
/ nombre de messages : 1408
/ cartes en main : 840

/ âge : 26
/ statut : célibataire. il préfère s'occuper de sa famille pour l'instant, même si les nuits sont longues.
/ occupation : serveur dans un café + livreur sur le coté pour arrondir ses fins de mois.
/ zone du queens : queens contemporain avec l'ensemble des burtons
/ beau bordel :

vlaniwin / daisy / deborah / tc summertime barbecue / nika / scar / luz / COMPLET
(en attente : tadeo)

MessageSujet: Re: âme en détresse (scar)   Jeu 9 Aoû - 12:55


cette femme il ne la connait pas vraiment, pour ne pas dire du tout. il l’aperçoit. il l’entrevoit. elle fait partie du décor, comme lui doit faire partie du sien. à attendre devant cette porte. toujours. infiniment. quelqu’un qui ne vient parfois pas.  elle semble avoir la patience du sainte. lui ne l’aurait pas. il se demande pourquoi elle persiste à venir. ce qu’elle peut bien trouver au voisin, même si irwin n’a pas compris toutes les nuances de leur relation. elle pourrait très bien être une cousine pour tout ce qu’il en savait. lui qui évitait d’écouter les commérages. lui qui préférait s’occuper de ses propres affaires. mais qui n’avait pas été complètement sourd aux suppliques de son petit frère. vlad qui lui avait expliqué la présence d’étranges tableaux chez ce luke. alors forcément irwin avait quelques soupçons et s’inquiétait quant aux véritables attentions de son voisin.  mais ça c’était une autre histoire, en ce moment son cœur se serrait à voir de nouveau cette demoiselle. ici. encore toute seule.  un jour elle lui avait dit son prénom. s quelque chose, mais ce vieux souvenir s’était enfui. il lui avait même un jour proposé de venir attendre chez lui. alors à chaque fois qu’il la voyait ainsi, il ressentait le besoin de lui tendre la main. de l’aider. c’était plus fort que lui. le complexe du héros, de sauver tout le monde.  il lui rendit son sourire si chaleureux, alors qu’à l’intérieur il avait froid. l’eau imbibant ses vêtements. l’ainé des burtons préférait se dire que ça sécherait. qu’il survivrait à quelques gouttes. « il faut dire que la pluie m’a pris de cours » qu’il avoua une mine légèrement triste, mais le regard pétillant. « je pense que ça ira,  j’espère. »  dit-il avec une certaine sincérité dans la voix. il ne pouvait se permettre de tomber malade et de risquer de louper des jours de boulot. le simple sourire de la demoiselle lui redonnait cependant  espoir. elle avait ce petit quelque chose. ce petit truc en plus qui empêchait irwin de détourner les yeux. elle semblait si douce. si fragile. mais irwin pouvait lire de la détermination dans les prunelles de ses yeux. un passé.  « j’avoue que je ne sais pas trop. » le gamin pinçait des lèvres  hésitant. il venait tout juste de rentrer, et ne croisait que rarement son voisin. du moins pas suffisamment pour connaitre ses habitudes. quelque peu embarrassé il passait d’un pied à l’autre. « vous avez essayé de l’appeler ? » qu’il lui demanda bêtement. elle avait surement dû essayer. elle ne semblait pas stupide, bien au contraire. « ça fait longtemps que vous attendez ? » qu’il finit par demander la voix douce ayant presque peur de l’offusquer.  laisser ainsi une demoiselle poireauter c’était bien trop triste. ce luke devait revoir ses bonnes manières. jouant avec les clés de l’appartement, il soupesa ses options. il avait froid, il était trempé et pouvait tout simplement rentrer chez lui. mais savoir qu’elle serait toujours là de l’autre coté de la porte serait misérable. soupirant, il se mordilla la lèvre inférieure. « peut..peut-être que vous pouvez….vous pouvez venir attendre à l’intérieur ? » qu’il proposa choisissant ses mots timidement, pointant du doigt la porte de son petit chez lui.

_________________
maintenant que t'es dans le grand bain, devine comment on nage. t'auras toujours une espèce de rage, envie de prendre le large. ©️cosmic love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t745-oublions-nos-larmes-irwin http://savethequeens.forumactif.com/t774-ephemere-effet-mer-irwin#22494


avatar


/ avatar : j. halpin.
/ crédits : AILAHOZ // avatar, SIAL // signa, lorage // lyrics, little liars // icons.
/ autres personnages : colomba, eurydice, dino, arthur et cassandre.
/ nombre de messages : 942
/ cartes en main : 265
/ âge : 23
/ statut : le coeur à l'abandon, éprise de celui la reproduisant sur ses toiles. elle était sa muse, elle n'est plus qu'une image.
/ occupation : modèle de peinture, nue face aux pinceaux d'un homme pour qui elle aurait pu chuter. également bénévole, elle lit des histoires aux enfants défavorisés, et leur donne de son temps.
/ zone du queens : le queens contemporain, elle aime son ambiance, ses artistes.
/ beau bordel : ft azhar, rex, deborah, finn, mahe, irwin, artemisia.

MessageSujet: Re: âme en détresse (scar)   Mar 21 Aoû - 12:26

elle est là, à le regarder de ses grands yeux d'enfant. abandonnée devant la porte d'un appartement. bien trop trouillarde pour sortir par ce temps. bien trop seule pour savoir où se réfugier. et lui, trempé, ne la regarde avec aucune pitié. c'est ce qui lui plaît, à scar. elle en a marre de passer pour la petite poupée brisée, bien trop fragile pour tenir tête à son ancien petit ami, et bien trop naïve pour comprendre que son amant actuel ne la traite pas comme il le devrait. lui, il la voit comme une jeune femme, tout simplement. elle le sent dans sa manière de lui parler. ce n'est pas de la pitié, seulement une bonne dose d'attention. scar savait qu'il avait des frères et soeurs, luke le lui avait appris lorsqu'elle avait avoué avoir attendu quelques temps chez lui, un jour qu'il n'était pas là. comme ce soir. son attention devait venir de là. une famille à s'occuper. des responsabilités qui dégringolent du ciel. c'est beau. scar aime ça. elle lui sourit encore lorsqu'il évoque la pluie à nouveau. il était trempé de la tête aux pieds. absolument avalé par les méandres de la tempête. la pluie. elle ne sait pas bien pourquoi elle lui pose cette question concernant luke. ils ne sont que voisins, rien de plus. et il n'a pas à connaître son emploi du temps par coeur. ne voulant plus l'embêter, elle se résout à cesser ses questions. elle hoche la tête lorsqu'il demande si elle a essayé de l'appeler. « plusieurs fois. et je ne sais pas, je n'ai pas la notion du temps ... » elle attendait depuis plus d'une heure. elle le savait bien. mais, elle ne voulait pas passer pour une gamine stupide capable d'attendre le prince charmant pendant plus d'une heure sans partir. mais elle était comme ça, scar. et elle ne changerait jamais. « peut..peut-être que vous pouvez….vous pouvez venir attendre à l’intérieur ? » elle relève la tête vers lui. surprise qu'il réitère sa question. doucement, elle regarde la porte de luke. puis la fenêtre sur laquelle glisse les goûtes de pluie. puis la porte de l'appartement d'irwin. elle ne sait pas ce qu'elle est censée lui répondre. était-ce par simple politesse qu'il lui proposait l'hospitalité ? elle ne voulait pas être de trop. elle se mord alors la lèvre, assez fort. « vous êtes seul ? je ne veux pas déranger ... » elle ne voulait pas se retrouver au milieu d'une famille. l'intrus. celle qui a été trop stupide pour rentrer chez elle avant la pluie, et se retrouve à profiter de la sympathie du voisin de palier. puis, que penserait luke ? elle balbutie quelque chose d'incompréhensible avant d'hocher doucement la tête. « je veux bien mais ... pour vous remercier, je peux peut-être vous préparer à manger pendant que vous vous séchez ? »

_________________
j'avais peur du chaos mais j'ai fini par t'approcher, pour que l'effet papillon laisse ses battements nous rapprocher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


/ avatar : arthur gosse.
/ crédits : old money ♥ (av) gif + signature (hoodwink)
/ autres personnages : la douce danae hernandez.
/ nombre de messages : 1408
/ cartes en main : 840

/ âge : 26
/ statut : célibataire. il préfère s'occuper de sa famille pour l'instant, même si les nuits sont longues.
/ occupation : serveur dans un café + livreur sur le coté pour arrondir ses fins de mois.
/ zone du queens : queens contemporain avec l'ensemble des burtons
/ beau bordel :

vlaniwin / daisy / deborah / tc summertime barbecue / nika / scar / luz / COMPLET
(en attente : tadeo)

MessageSujet: Re: âme en détresse (scar)   Jeu 23 Aoû - 13:18

irwin ne se montrait pas généreux envers toutes les âmes en détresses qu’il croisait. oh non, il y en avait bien trop dans ce monde. néanmoins, la demoiselle faisait office d’exception. l’ayant abrité une première fois, il réitérait l’invitation. l’ainé des burton affichait ce sourire bienveillant, alors qu’une de ses mains jouait avec ses clés. il pouvait voir le doute s’insinuer chez la jeune femme alors qu’elle soupesait la proposition. il lui laissait quelque instant d’intimité, observant l’environnement qui se trouvait autour de lui. les murs verts qui dégageaient une odeur de drogue, alors qu’on ne devinait presque plus la couleur original du tapis tellement il était dégoûtant. en d’autres termes : charmant. il ne souhaitait surtout pas la forcer, ou la mettre dans une situation délicate envers luke. bien au contraire, tout ce qu’il voulait c’était l’aider. il possédait peut-être un peu trop d’empathie et de conscience pour la laisser ainsi. « je vous promets que vous ne dérangez pas, sinon je ne vous l’aurai pas proposé. et puis je suis tout seul de toute façon. » qu’il expliqua en se voulant rassurant. le reste de la famille séjournait chez des amis divers et varié laissant abandonnant leur grand frère à son sort. il pouvait comprendre la demoiselle qui semblait peu encline à dire oui à un inconnu. c’était ouvrir une porte et tâtonner dans le noir. allez savoir ce qu’elle pouvait y trouver, mais ce ne serait pas non plus la première fois qu’elle accepterait. cette pensée enhardi quelque peu le gamin qui se désolait vraiment de la voir ainsi. « parole de scout je me tiendrais bien » qu’il souligna de peur qu’elle est mal interprétée ses intentions. ce n’était en rien un plan de drague foireux ou une approche qui aurait pour but d’aller plus loin. passant une main dans ses cheveux trempé, il se rapprocha de sa porte. il tâtonnât quelques secondes dans la poche de son pantalon avant d’y trouver ses clés. la jeune femme semblait avoir dû mal à trouver ses mots, mais irwin ne s’en formalisa pas. « oh il n’y a pas besoin. bien que ça soit très aimable de votre part. » qu’il commença à articuler, gêné qu’elle puisse penser qu’il demandait quelque chose en retour alors qu’il n’en était rien. « mais si vous y tenez tellement, je dirai pas non à un thé et à des gâteaux ? » qu’il rajouta rapidement en voyant l’air soucieux de la jeune femme. si ça lui tenait tant à cœur, il ne souhaitait pas aller contre sa volonté. et puis un thé et des gâteaux ça ne l’engageait à rien. ni elle. donnant un coup de poignet dans la serrure, il poussa la porte de son petit appartement. « je vous en prie après vous. bienvenue dans mon humble demeure.» un grand sourire s’étirait le long de ses lèvres, alors que ses épaules s’affaissaient trop content de retrouver son petit chez lui. la superficie n’était pas très grande, le salon et la cuisine faisant partie d’une même pièce. mais c’était tout ce qu’il pouvait se permettre, et espérait néanmoins que l’atmosphère qui s’y dégageait était chaleureuse. « par ailleurs je pense qu’on peut se tutoyer….enfin si ça vous va. » qu’il proposa d’une voix douce. depuis le temps qu’il se croisait, et ils semblaient tous les deux avoir le même âge ce qui en était que plus bizarre. irwin familier avec les lieux commença à jeter son sac dans un coin de la pièce alors qu’il retirait ses chaussures. « si je fais des saletés ma petite sœur va me tuer » qu’il expliqua en rigolant alors qu’on pouvait sentir tout l’amour qu’il lui portait dans sa voix. anita était une petite dure à cuire quand elle le souhaitait, et prenait son rôle de fée du logis très au sérieux. si elle le voyait ainsi trempé, à dégouliner dans tout l’appartement il n’en sortirait pas vivant. « ici c’est le coin cuisine/salon, un peu plus loin sur votre droite il y a les commodités si vous en avez besoin, et après deux chambres et une salle de bain. » qu’il crut bon d’expliquer dans un vague haussement d’épaules. « n’hésite pas à faire comme chez toi, je vais aller me changer, j’en ai pour une dizaine de minutes top » qu’il souligna sachant qu’il n’était tout de même pas très poli de laisser son invité ainsi. d’ailleurs si sa mère était encore de ce monde, elle lui aurait mis un coup de pied aux fesses pour se comporter ainsi avec la demoiselle.

_________________
maintenant que t'es dans le grand bain, devine comment on nage. t'auras toujours une espèce de rage, envie de prendre le large. ©️cosmic love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t745-oublions-nos-larmes-irwin http://savethequeens.forumactif.com/t774-ephemere-effet-mer-irwin#22494


avatar


/ avatar : j. halpin.
/ crédits : AILAHOZ // avatar, SIAL // signa, lorage // lyrics, little liars // icons.
/ autres personnages : colomba, eurydice, dino, arthur et cassandre.
/ nombre de messages : 942
/ cartes en main : 265
/ âge : 23
/ statut : le coeur à l'abandon, éprise de celui la reproduisant sur ses toiles. elle était sa muse, elle n'est plus qu'une image.
/ occupation : modèle de peinture, nue face aux pinceaux d'un homme pour qui elle aurait pu chuter. également bénévole, elle lit des histoires aux enfants défavorisés, et leur donne de son temps.
/ zone du queens : le queens contemporain, elle aime son ambiance, ses artistes.
/ beau bordel : ft azhar, rex, deborah, finn, mahe, irwin, artemisia.

MessageSujet: Re: âme en détresse (scar)   Lun 3 Sep - 6:26

L'impression d'être de trop poursuivait sans cesse Scarlett. Où qu'elle aille, elle avait l'idée que sa présence ne plaisait pas. Encore une autre facette de sa maladie, de quoi l'amener chaque jour, un peu plus, vers la tombe. C'était pour cette raison qu'elle hésitait à accepter la proposition du voisin de palier. Pesant le pour et le contre, il n'était pas difficile de comprendre que la belle n'avait pas beaucoup de solution dans son sac. Sortir lui était impossible avec un temps pareil, et elle n'avait nul part où aller. L'idée de retourner voir sa mère, et subir ses sermons ne lui plaisait guère. Celle d'aller jusqu'à Azhar, et attendre de sa part un semblant de tendresse, en admettant qu'il accepte de la laisser entrer après qu'elle l'ait si brutalement largué, n'était pas non plus une option fort appétissante. Que lui restait-il, à part le visage angélique de cet homme lui proposant l'hospitalité ? Rien. « Je vous promets que vous ne dérangez pas, sinon je ne vous l’aurai pas proposé. Et puis je suis tout seul de toute façon. » Ces quelques mots l'aidèrent à prendre sa décision. C'était oui. Elle allait mettre de côté ses peurs et doutes, et accepter, pour une fois, la main qu'on lui tend si chaleureusement. « Parole de scout je me tiendrais bien. » Et la voilà souriante. Comme quoi, il pouvait avoir les mots pour la faire sortir de sa torpeur. Elle aurait été capable de l'en remercier, et d'en aller. En lui offrant le bonheur d'un sourire, il en faisait déjà énormément pour sa pauvre âme égarée. Elle voulait faire quelque chose en retour, accepter la main qu'il lui tend, pour y déposer un présent à l'intérieur. Mais, elle ne savait rien faire de ses mains. Elle n'était bonne qu'à offrir de l'amour, surtout aux enfants avec lesquels elle travaille, et poser nue face à des artistes la défigurant sur la toile. Ses notions en cuisine n'était pas top, mais elle pouvait au moins essayer de le remercier en emplissant son ventre. Et, même s'il refusait un grand repas, elle se ferait un plaisir de le chérir de thé et de gâteaux. Elle avait d'ailleurs une excellente recette qui lui venait de sa grand-mère paternelle. Elle ne l'avait que peu connue, mais ses gâteaux étaient toujours présents dans la famille. Elle fini alors par le suivre jusqu'à l'entrée de l'appartement.
Les lieux étaient chaleureux aux yeux de Scar. Elle sentait l'atmosphère léger, l'impression que toute la famille d'Irwin jouait dans les locaux. On sentait qu'une famille nombreuse investissait les lieux, et cela donnait énormément d'âme à l'appartement. Scarlett adorait cela, elle s'y sentait bien. Elle murmure à demi-mot. « C'est très joli. » Elle hoche la tête doucement lorsqu'il lui propose de se tutoyer. En effet, au vue de certains facteurs, il était plus naturel d'aller vers le tutoiement. Scar retire également ses chaussures en l'entendant évoquer sa petite soeur. Elle ne voulait pas faire de saletés non plus, et risquer d'éveiller la bête sommeillant en sa soeur. Elle ne la connaissait pas, mais elle sentait dans le timbre de sa voix que c'était plus une taquinerie qu'une réel menace entre la fratrie.

Toujours regardant autour d'elle afin d'admirer l'esprit des lieux, elle sourit dans la direction du voisin lorsqu'il lui dit devoir partir un instant pour aller se changer. « J'attends, prends ton temps. » Et, en effet, la voilà à attendre. Elle se sent petite, malgré la taille de l'appartement. Abandonnée ainsi, elle prend l'idée de faire le fameux thé qu'il lui avait demandé, et quelques gâteaux. Fouiller dans les placards n'avait rien de poli, mais il lui avait lui-même donné l'autorisation de lui préparer un encas, alors elle ne s'en sentait pas gênée. Ouvrant un placard en hauteur de la cuisine équipée, elle attrape une théière, deux tasses, et le thé en question, sans se soucier de l'arôme. D'un geste expert, elle rempli le réservoir d'eau, et pose l'instrument sur son socle en attendant que ça chauffe. Elle attrape les tasses, et y installe les sachets en plongeant les cuillères dans le récipient vide. Placards après placards, la voilà cherchant les ingrédients pour faire les petits gâteaux pour accompagner la boisson. Elle pose un à un les objets sur le plan de travail, puis actionne le robinet afin de se laver les mains. C'est à cet instant précis que l'homme revient dans la pièce. Le regardant, coupant l'eau, elle désigne le plan de travail prêt à l'emploi. « Je me suis permise de tout préparer. Vous v... Tu veux me donner un coup de main ? » Il lui faut beaucoup de courage pour oser lui parler ainsi, ne pas le vouvoyer, se déplacer librement dans la pièce sans avoir l'impression d'être un boulet. Elle a envie de partir en courant, de retourner dans une tanière et d'y rester cachée à jamais. Pourtant, elle prend sur elle, et essaie de faire passer une image d'elle, complètement fausse. Celle de la femme forte, indépendante, sûre d'elle. Tout ce que la belle n'est pas.

_________________
j'avais peur du chaos mais j'ai fini par t'approcher, pour que l'effet papillon laisse ses battements nous rapprocher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


/ avatar : arthur gosse.
/ crédits : old money ♥ (av) gif + signature (hoodwink)
/ autres personnages : la douce danae hernandez.
/ nombre de messages : 1408
/ cartes en main : 840

/ âge : 26
/ statut : célibataire. il préfère s'occuper de sa famille pour l'instant, même si les nuits sont longues.
/ occupation : serveur dans un café + livreur sur le coté pour arrondir ses fins de mois.
/ zone du queens : queens contemporain avec l'ensemble des burtons
/ beau bordel :

vlaniwin / daisy / deborah / tc summertime barbecue / nika / scar / luz / COMPLET
(en attente : tadeo)

MessageSujet: Re: âme en détresse (scar)   Lun 3 Sep - 14:08

 la demoiselle observait son petit chez lui avec une certaine tendresse. l’appartement n’était pas très grand, mais une atmosphère familiale s’en dégageait. il avait fait en sorte que son frère et ses sœurs s’y sentent à l’aise et en sécurité. surtout dans un quartier qui pouvait être qualifié de pauvre et peu recommandable. malheureusement pour lui c’était tout ce qu’il pouvait s’offrir. s’il continuait à mettre de l’argent de coté, peut-être pourrait-il louer quelque chose de plus présomptueux. il devait simplement se montrer patient. l’ainé des burton n’en avait point honte, heureux et fier d’en être arrivé là. il savait aussi que si scar avait l’habitude d’aller chez luke, elle ne sentirait pas complétement dépaysée. « je m’excuse pour le bazar, je ne pensais pas que j’aurai de la compagnie » qu’il avoua à demi-mot, passant une main gênée dans ses cheveux. il faut dire que l’endroit avait connu des jours meilleurs entre les vêtements qui jonchaient le sol, les livres éparpillés dans tous les coins, les paquets de biscuits coincés derrière les coussins. l’ensemble donnait un piètre spectacle. se mordillant le creux de la joue, il lui avait rapidement présenté les lieux puis s’était éclipsé. la pluie avait fait ses dégâts, et le jeune homme souhaitait prendre une douche bien méritée. par pure politesse il s’était retenu de se précipiter dans la salle de bain, comme midas devant son pesant d’or. mais maintenant que la demoiselle se retrouvait ici et semblait plus confortable à ses cotés, il pouvait s’octroyer une rapide pause en toute bonne conscience. ou presque.
l’eau brûlante contre sa peau. la vapeur réchauffant ses muscles. irwin laissa échapper un grognement de béatitude. il ne s’était pas rendu compte à quel point il avait eu froid à rester dans ses vêtements trempés. sa chair de poule commençait à disparaitre, et son corps à prendre une teinte rosée.  le jeune burton aurait bien voulu y rester toute la journée, mais il souhaitait aussi se dépêcher pour ne pas faire languir trop longtemps son invité.  soupirant, il sortit de la douche et attrapa une serviette. une buée presque étouffante avait envahie la salle de bain. après avoir pris le temps de se sécher, le jeune homme enfila enfin des vêtements secs. tout en se dirigeant vers la cuisine, il enfila un pull, les cheveux encore humides.  scar était toujours là, douce , à se laver les mains. une petite partie de lui pensait que la jeune femme aurait pris ses jambes à son coup, trop timide, ou ayant peur de s’imposer. mais non. il affichait un sourire, agréablement surpris. « encore désolé de t’avoir laissé toute seule, ce n’était pas très poli de ma part. » qu’il rajouta avec une petite moue coupable. il espérait que la solitude dans ce milieu qu’elle ne connaissait pas, ne l’avait pas trop dérangé. c’est qu’en plus elle tenait parole, ayant déjà commencé à préparer les nécessités. « mais bien sur » qu’il s’exclama cette fois-ci complètement décontracté. il espérait que sa bonne humeur serait communicative.   « tu veux que je commence par quoi ? » qu’il demanda ne sachant pas exactement ce qu’était la marche à suivre. mettre le sachet de thé dans l’eau chaude était encore faisable mais pour le reste il n’était pas très doué. pendant longtemps, incapable de faire autre chose à manger que des pâtes pour son frère et ses sœurs, il achetait des plats tous préparés. et qui on allait pas se mentir n’était pas très bon. il avait dû commencer à apprendre les bases, ne serait-ce que pour clouer le bec à toutes ses mégères lors des réunions parents-professeurs. mais faute d’admettre que la cuisine n’était pas son point fort, et heureusement pour lui et pour le reste de la famille anita avait pris la relève. « tu es douée en cuisine ? parce que je te préviens moi c’est pas le cas. » qu’il souligna pour préparer mentalement la demoiselle. « et si jamais tu me vois avec du sucre dans la main, pitié vérifie que ce n’est pas du sel. » qu’il rajouta avec un petit sourire fatigué. on pouvait décidément sentir le vécu dans ses paroles.

_________________
maintenant que t'es dans le grand bain, devine comment on nage. t'auras toujours une espèce de rage, envie de prendre le large. ©️cosmic love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t745-oublions-nos-larmes-irwin http://savethequeens.forumactif.com/t774-ephemere-effet-mer-irwin#22494


avatar


/ avatar : j. halpin.
/ crédits : AILAHOZ // avatar, SIAL // signa, lorage // lyrics, little liars // icons.
/ autres personnages : colomba, eurydice, dino, arthur et cassandre.
/ nombre de messages : 942
/ cartes en main : 265
/ âge : 23
/ statut : le coeur à l'abandon, éprise de celui la reproduisant sur ses toiles. elle était sa muse, elle n'est plus qu'une image.
/ occupation : modèle de peinture, nue face aux pinceaux d'un homme pour qui elle aurait pu chuter. également bénévole, elle lit des histoires aux enfants défavorisés, et leur donne de son temps.
/ zone du queens : le queens contemporain, elle aime son ambiance, ses artistes.
/ beau bordel : ft azhar, rex, deborah, finn, mahe, irwin, artemisia.

MessageSujet: Re: âme en détresse (scar)   Mar 11 Sep - 13:00

Il était des personnes qui avaient en eux une bonté naturelle. Ce jeune homme devait en faire partie. Il accueillait chez elle une jeune femme qu'il ne connaissait que peu, et trouvait encore le moyen de s'excuser pour des raisons futiles. Scarlett se moquait que tout ne soit pas exactement rangé à sa place, ou même que ce ne soit pas un grand palace étoilé. Tout ce qu'aimait Scar, c'était la simplicité, et le naturel. C'était exactement ce qu'offrait ce petit appartement. Pour des raisons qui lui échappaient, la jolie blonde s'y sentait incroyablement bien. Elle était même assez à l'aise pour trouver elle-même les instruments dans les placards, et commencer à préparer les biscuits qu'elle lui avait proposés. Jusqu'à la nouvelle excuse, celle de l'avoir laissée seule pendant quelques minutes. Il est vrai que Scar inspirait la jeunesse et même l'enfance, mais elle pouvait tout de même rester seule dix minutes sans pour autant ressentir l'envie de pleurer dans un coin. Au contraire, durant ces quelques instants de solitude, elle avait fait connaissance avec les lieux, et ne s'y trouvait que mieux. Elle se contente alors d'un haussement d'épaules face à son pardon, elle ne lui voulait pas du tout. D'ailleurs, la belle était incapable de ressentir une once de rancoeur envers les personnes faisant le bien autour d'elles. Elle lui propose alors de se joindre aux festivités, afin de préparer de délicieux biscuits à savourer avec un bon thé. Elle le sent mieux, maintenant sec. Il semble plus décontracté, et surtout apaisé. Certainement l'effet de la douche, ou la vue de la jeune femme qui n'avait pas pris peur durant ces minutes à rester seule. Elle le prend alors au mot, et accepte son aide. « On va commencer par faire la pâte, pendant que l'eau chauffe. » Elle prend tous les ingrédients et les pousse vers lui. Elle n'a que peu d'assurance, mais essaie de calmer son poux lorsqu'elle pose les yeux sur lui. Elle est intimidée. Il paraissait si sûr de lui, et si joyeux, qu'elle avait du mal à se confronter à son regard à l'éclat de rêve. Elle agissait en chef de cuisine, mais était pourtant moins sûre de ses faits et gestes qu'il pouvait l'être. Alors, lorsqu'il lui demande si elle est bonne cuisinière, elle se contente d'un haussement d'épaules. Elle touchait à tout, et avait appris quelques secrets de sa famille, rien de bien fou. Elle allait ouvrir la bouche afin de le lui faire savoir, avant qu'il n'enchaîne sur ces quelques paroles le mettant en position d'idiot. Ce qu'il n'était pas, Scar en était persuadée. Et, malgré le malaise qui régnait dans son coeur, elle ne put réprimer un rire. C'était discret, dissimulé, mais présent tout de même. Elle met une main devant sa bouche, cachant ses dents déployés. Elle ne voulait pas qu'il pense qu'elle se moquait de lui, alors, elle cachait son visage afin de dissimuler son rire. Reprenant son calme, elle pose enfin son regard sur lui, un léger sourire aux lèvres. Elle lève alors la main droite, comme face à un tribunal. « Je vais prendre ce rôle très à coeur, et jure de ne pas te laisser tout gâcher avec tes bêtises. » Elle avait l'impression d'être une petite fille à parler ainsi. Puis, elle reprend ses idées antérieurs, et répond à sa première question. « Disons que je n'suis pas un cordon bleu, mais je pense être un chef étoilé à côté de toi, d'après ce que j'entends. » Elle taquine, ce n'est pas son genre, mais elle sent qu'elle peut se le permettre avec lui. Elle prend alors le verre doseur et commence à y verser de la farine afin de le transvaser ensuite dans le plat. Puis, confiant une bouteille de lait au jeune homme, elle ajoute. « J'ai une mission pour toi, il faut que tu verses doucement le lait, pendant que je touille. Acceptes-tu ta mission ? » Elle s'arme de la spatule, et le regarde en attendant. 

_________________
j'avais peur du chaos mais j'ai fini par t'approcher, pour que l'effet papillon laisse ses battements nous rapprocher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


/ avatar : arthur gosse.
/ crédits : old money ♥ (av) gif + signature (hoodwink)
/ autres personnages : la douce danae hernandez.
/ nombre de messages : 1408
/ cartes en main : 840

/ âge : 26
/ statut : célibataire. il préfère s'occuper de sa famille pour l'instant, même si les nuits sont longues.
/ occupation : serveur dans un café + livreur sur le coté pour arrondir ses fins de mois.
/ zone du queens : queens contemporain avec l'ensemble des burtons
/ beau bordel :

vlaniwin / daisy / deborah / tc summertime barbecue / nika / scar / luz / COMPLET
(en attente : tadeo)

MessageSujet: Re: âme en détresse (scar)   Sam 15 Sep - 2:58

irwin était étrangement heureux d’être en compagnie de la demoiselle. lui qui passait la plus part de ses soirées seul, dans cet appartement un peu trop vide. alors que son frère et sa sœur passaient leur temps avec leurs amis. c’était rassurant de les voir voler de leurs propres ailes, mais cela lui laissait une sensation de vide dans le cœur. parce que lui n’avait presque personne d’autre. la faute à son travail. la faute à sa famille. la faute aux responsabilités. la faute à la vie tout simplement. un tendre sourire s’étira sur ses lèvres en voyant scar s’affairer dans la cuisine. elle semblait à son aise, dans son élément. irwin ne voulait surtout pas abîmer cette fine balance et rassurance qu’elle avait trouvé, ici, dans la maison d’un homme qu’elle ne connaissait pas. même si elle ne semblait pas s’en rendre compte, cette gamine était courageuse. « très bien chef » qu’il dit en rigolant, opinant du menton. par mesure de sécurité, il sorti deux tabliers de cuisine d’un placard. à croire qu’il pense à tout. « tiens je pense qu’il devrait être à ta taille » il lançait un regard évaluateur sur le corps de la jeune fille, presque calculateur. c’était celui de sa mère qu’ils avaient conservé, un peu comme un trésor. anita le portait à chaque fois qu’elle cuisinait, attachement sentimentale, et peut-être pour avoir l’impression que sa mère l’aidait et mettait une pointe d’amour dans tous leurs plats. cette pensée rendait un peu triste l’ainé des burton, mais il n’oubliait pas qu’il faisait de son mieux et c’était tout ce qui importait. puis il vit scar sourire. elle et ses lèvres charnues. elle et son regard presque timide. elle et son rire au son si mélodieux. elle semblait rayonner, dégageant une certaine beauté naturelle du moins aux yeux du grand bonhomme. cela suffisait à remettre du baume sur son cœur. « tu devrais pas cacher ce rire, c’est mignon. » qu’il souligna avec douceur. « je suis un vrai clown » qu’il affirma avec une pointe d’humour dans sa voix et un vague haussement d’épaules, comme pour faire oublier son compliment. irwin était quelqu’un qui s’offusquait peu, qui prenait la vie comme elle venait, qui avait cette joie de vivre presque communicative, il fallait beaucoup le titiller avant de le voir énerver. « merci bien, ça vaut mieux pour nous deux. je veux pas atteindre à ta vie. et dans ce cas je jure de faire de mon mieux » qu’il s’exprima à son tour, imitant les gestes de la demoiselle, la main droite direction le ciel, dieu tout puissant. tout ça était très solennel pour faire de simples gâteaux. Enfin pas n’importe quels gâteaux, des gâteaux réalisés par scar & irwin. duo de choc. « j’y peux rien si j’ai pas la cuisine dans le sang » qu’irwin explique avec une moue presque boudeuse, légèrement outré. et pourtant il avait essayé, persévéré, mais ça n’avait servi à rien. il allait justement le lui prouver. attrapant la bouteille de lait il répondit le plus sérieusement du monde « j’accepte la mission ». il serait le meilleur verseur de lait que le monde n’a jamais connu. le visage concentré, il attendu que la demoiselle lui donne le feu vert pour commencer à verser le liquide dans le saladier. tâche plus ardue qu’il n’y parait. tout était une question de force et de mouvement de poignet. ni trop vide. ni trop fort, mais tout de même suffisamment. les sourcils froncés, il s’arrêta net quand elle lui fit signe de s’arrêter. il observait dubitativement l’étrange mélange de farine et de lait. on aurait dit une sorte de vomi blanc peut alléchant. il en était tout de même content, affichant un grand sourire timide. « tu vois c’était pas si mal. » il fallait être fier de toutes les étapes parcourus. « tu crois que c’est bon ? » qu’il demanda avec une pointe de curiosité dans la voix. et tel un gamin de cinq ans qui ne peut s’en empêcher, il plongea un doigt dans ce liquide douteux. le plaçant dans sa bouche il afficha une grimace et qui se tourna en mine déçu. il avait mangé un grumeau de farine, pas très bon. « c’est fade, je m’attendais à autre chose. » qu’il avoua tristement. à un million de saveur peut-être. « je crois que j’aime que le produit fini…pourtant je vois toujours ma sœur se lécher les doigts et manger la pâte. » qu’il expliqua perplexe, tentant de comprendre un problème insolvable. ça devait être un truc de fille, ou d’adolescent, pour tout ce qu’il en savait.

_________________
maintenant que t'es dans le grand bain, devine comment on nage. t'auras toujours une espèce de rage, envie de prendre le large. ©️cosmic love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t745-oublions-nos-larmes-irwin http://savethequeens.forumactif.com/t774-ephemere-effet-mer-irwin#22494
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: âme en détresse (scar)   

Revenir en haut Aller en bas
 
âme en détresse (scar)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Songe du jour : peut-être une âme en détresse [Pv Xalina]
» Jeune Maîtresse du Savoir cherche .....
» Loria [Grande Prêtresse]
» 2 petits vieux en détresse-sauvés
» Xalith Vyk'zlade [Haute-Prêtresse] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS ::  :: rising like a skyscraper-
Sauter vers: