Partagez

 

 say yes to new adventures (cez)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Lisa Martinez


( play your cards )

/ avatar : carol.
/ crédits : (ava) old money. (sign) uc.
/ nombre de messages : 1405
/ cartes en main : 0
say yes to new adventures (cez) RRujIsEQ_o
/ âge : 20
/ statut : célibataire, et toujours vierge accessoirement.
/ occupation : sur les bancs de l'université.
/ zone du queens : b&b ranch, fly creek, ny.
/ beau bordel : say yes to new adventures (cez) Tumblr_mwckfj8U8R1rkf2rso1_500
☆ ☆ ☆
cez - primrose - bear
anyone ? - anyone ? - anyone ?

say yes to new adventures (cez) Empty
MessageSujet: say yes to new adventures (cez)   say yes to new adventures (cez) EmptyVen 27 Juil - 3:47

lisa ou l'indécision personnifiée. lisa, la vie et ses millions de possibilités. lisa qui ne sait jamais sur quelle voie se lancer. lisa qui attend juste un signe, un appel, un presque rien qui lui indiquera où est sa destinée.
et quand elle cherche tout ça, elle sait toujours exactement où elle doit aller. elle n'a que de maigres économies qu'elle continue d'alimenter dès qu'elle a un peu de temps pour elle. ne serait-ce qu'en période de vacances ou quand elle n'accorde pas déjà tout son temps pour du bénévolat à l'hôpital. parce qu'elle est comme ça lisa, toujours prête à tendre la main. même à ceux qu'elle ne connait pas, même à ceux à qui elle ne devrait pas. elle se plait à penser que chacun mérite qu'on lui offre une chance de s'en sortir, d'espérer, de se dire qu'un jour tout ira bien, qu'un jour tout ira mieux.
c'est le coeur léger qu'elle se rend chez cette voyante qu'elle a beaucoup trop l'habitude de consulter. étrangement, elle ne s'attend jamais au pire lisa. comme ci cette dame ne pouvait lui apporter que du positif. et c'est sans doute ses pensées emplies de bonnes ondes qui l'aident à obtenir exactement ce qu'elle attend. il parait que la pensée positive guérit bien des maux après tout. elle en est certainement le plus beau cliché. comme à chaque rendez-vous, elle croise ce sdf posté non loin de l'entrée. il lui adresse toujours un sourire amical et elle ne résiste jamais à lui glisser quelques pièces au creux de la main. si elle pouvait faire plus, elle le ferait bien volontiers. mais elle est tristement impuissante face à la détresse du monde la petite blonde. quelques pas plus loin, c'est dans la roulotte de madame irma qu'elle s'affiche. pas qu'elle s'appelle réellement comme ça, elle se contente d'alimenter le mythe lisa. elle s'assoit, elle ouvre son esprit, se libère de tout ce qui est de trop, offre les lignes de sa main et ne quitte pas des yeux la boule de cristal. ça la fascine que quelqu'un sache lire à travers des objets pareils, à partir desquels elle se révèlerait bien incapable de déchiffrer la moindre information. par chance, ce n'était pas son job. alors elle se contente simplement d'écouter la voyante en face d'elle déblatérer ce qu'elle a vu en tirant les cartes ou alors dans des visions de l'au-delà. ça la surprend toujours lisa, mais elle y croit pourtant dur comme fer. elle entend parler de ses études, de ses parents mais aussi et surtout d'une nouvelle rencontre qui devrait marquer un tournant dans sa vie. et c'est presque tout ce qu'elle a envie de retenir. elle ne connait pas grand chose à l'amour la jeune femme. elle ne sait que les comédies romantiques qui n'illustrent pas toujours les faits réels. et dans son excitation, elle ne peut s'empêcher de penser que son tour est peut-être arrivé. elle remercie cette femme d'une vieillesse discutable jusqu'à la prochaine fois.
et en sortant de la roulotte, elle marche, elle marche, elle marche... jusqu'à ce qu'un fast-food ne fasse briller ses yeux bien trop fort pour qu'elle choisisse délibérément de l'ignorer. elle passe sa commande presque aussi vite, une salade pour l'amie des animaux, et elle ne récupère qu'un plateau emplie de bien trop de viande pour qu'il lui soit vraiment destiné. pourtant, on ne fait pas tellement cas d'elle, ni de ses réclamations et on se contente de l'aiguiller vers la table de l'homme qui devait détenir son bien. excusez-moi... j'crois que vous devez avoir mon plateau. elle dit cela à moitié gênée de la situation qu'elle ne sait pas vraiment comment appréhender. et celui-ci est le vôtre. elle ajoute en lui tendant maladroitement celui dont elle avait été affublée jusque-là. elle n'aime pas l'odeur, elle n'aime pas ce qu'elle voit, elle déteste qu'on puisse délibérément accepter de continuer à se nourrir de viande animale. plus vite elle se débarrasserait de ces horreurs, mieux elle se sentirait.

_________________
you could be my king, i will be your queen. this could be the real thing, just like in the movies. the perfect ending, we could be fairytaling. the kiss, the whole thing, just like in the movies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t918-weaker-girl-lisa http://savethequeens.forumactif.com/t982-beat-of-my-heart-lisa


Cez Blackbird


( the lone wolf dies )

/ avatar : jack the lad #lhommedemavie.
/ crédits : carnavage/avatar, moi/sign.
/ autres personnages : betsi (n.peltz), brynn (n.o'neil), kurtis (r.king), sage (c.desjardins).
/ nombre de messages : 2002
/ cartes en main : 95
/ âge : 28
/ statut : à terre, l'coeur solitaire ; veuf avant-même de t'être marié.
/ occupation : combattant en infanterie (tireur de précision/sniper).
/ beau bordel :

say yes to new adventures (cez) Empty
MessageSujet: Re: say yes to new adventures (cez)   say yes to new adventures (cez) EmptySam 22 Sep - 1:44

lizanne / say yes to new adventures /

Les gens se trompent en assumant que la solitude, c'est être seul. T'as jamais été en phase avec cette idée Cez, au contraire. La solitude, c'est l'unique compagne qui ne te laisse jamais tomber et a fortiori, la seule que tu tolères de manière continue. Parce que la race humaine te prend la tête. La race humaine te fait chier. La race humaine t'insupporte neuf fois sur dix. Et comme ta propre compagnie ne fait pas non plus exception à la règle, tu ne t'accommodes que trop bien à l'absence. De toute façon, y'a pas grand monde qui a envie de se farcir ta sale gueule quand tout ce qu'ils veulent c'est passer une bonne journée. T'es loin d'être le type qu'on appelle dans ces cas-là. Mais tu t'en formalises pas Cez, parce que sans doute qu'au fond, ça t'arrange. ça t'arrange comme tous ces autres jours que tu passes seul. Comme hier. Comme demain, probablement. Et comme aujourd'hui.
Cuisiner, ça fait pas partie de tes passions (en admettant que t'en aies, des passions). Et t'offrir le luxe de profiter du fin cuisinier employé à la maison familial, ce n'est pas ce dont t'as envie, Cez. T'es ni un prince, ni un pacha, ni quoi que ce soit qui puisse faire penser que t'es issu d'une classe sociale supérieure à la moyenne. Tu préfères largement qu'on te prenne pour un type de la rue, parce que c'est ce que t'es de nature. T'as juste pas évolué dans le bon environnement. Alors quand t'as le choix entre un plat raté, un repas gastro ou un bon vieux hamburger, évidemment, tu optes toujours pour la troisième solution, te fichant pas mal par ailleurs de la provenance de la bidoche... quand elle est là. Parce que quand tu t'aperçois que ton plateau ressemble à une gamelle pour lapin, tu vois rouge, Cez. Dès la première seconde, tu t'apprêtes à faire demi-tour et à aller gueuler sur le premier employé qui aura le malheur de s'adresser à toi simplement pour te défouler, mais dans ta lancée, tu manques de bousculer une blondinette qui ne semble manifestement pas disposée à s'écarter de ton chemin. « Excusez-moi... j'crois que vous devez avoir mon plateau. » Tu la toises d'un air peu aimable avant de comparer les deux plateaux qui n'étaient visiblement pas entre les bonnes mains. « Et celui-ci est le vôtre. » Ouais, de toute évidence. Tu laisses échapper un rire sans joie. La jeune femme ne ressemblait pourtant pas non plus à un lapin, mais elle semblait avoir opté pour le même régime. Encore une de ces filles qui devait se soucier un peu trop de son apparence à cause de la pression sociale et de toutes les autres merdes qui pouvaient bien pousser une demoiselle à faire de tout, mais surtout n'importe quoi. D'une main assurée, tu attrapes le bien qu'elle te tend avant de lui tendre le sien. « Merci », tu lâches si bas que la gamine avait du peiner à l'entendre. « C'est pour quoi toute cette verdure ? Un concours de beauté ? Un mec à séduire ? » Le plus nonchalamment du monde, tu t'assois sur l'une des chaises la plus proche sans même attendre de réponse de la part de la blonde (sans doute parce que la question avait été posée un peu plus par politesse que par réel intérêt - tu ne te voyais juste pas te tirer comme ça). Pour autant, t'as vite fait de faire abstraction de la situation et du reste du monde pour te retrouver seul avec toi-même. Tu croques avec appétit dans ton hamburger et c'est à ce moment précis que tu te rends compte que la gamine n'a pas décollé d'un millimètre. Les yeux écarquillés, tu cesses toute tâche de mastication afin de t'adresser à elle à nouveau. « T'attends quoi ? », tu l'interroges avant de regarder les alentours comme pour vérifier si par hasard quelqu'un était dans les parages pour la rejoindre. « Y'a trop de tables libres ? Tu sais pas laquelle choisir ? » Tu étouffes le ton sarcastique en croquant une nouvelle bouchée mais ne quittes pas la demoiselle des yeux dans l'attente qu'elle réagisse de quelque manière que ce soit. Et curieusement, tu ne saurais parier sur une réaction plus qu'une autre.

_________________

fuis-moi comme le cholera parce que j'suis un voyou, c'est comme ça qu'on dit. et au pire, ça t'donnera envie d'me cracher à la gueule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t761-cez-grain-d-poussiere-au-combat http://savethequeens.forumactif.com/t838-cez-comme-un-seisme En ligne


Lisa Martinez


( play your cards )

/ avatar : carol.
/ crédits : (ava) old money. (sign) uc.
/ nombre de messages : 1405
/ cartes en main : 0
say yes to new adventures (cez) RRujIsEQ_o
/ âge : 20
/ statut : célibataire, et toujours vierge accessoirement.
/ occupation : sur les bancs de l'université.
/ zone du queens : b&b ranch, fly creek, ny.
/ beau bordel : say yes to new adventures (cez) Tumblr_mwckfj8U8R1rkf2rso1_500
☆ ☆ ☆
cez - primrose - bear
anyone ? - anyone ? - anyone ?

say yes to new adventures (cez) Empty
MessageSujet: Re: say yes to new adventures (cez)   say yes to new adventures (cez) EmptySam 2 Mar - 16:12

un changement plutôt agréable dans sa vie lui avait été conté, au milieu d'un tas d'autres petites ruelles à emprunter. ça l'avait fait sourire lisa, ça lui avait aussi permis de s'imaginer beaucoup. et personne ne savait pourquoi par rencontre, elle avait forcément entendu rencontre amoureuse. sans doute qu'elle avait trop le coeur à l'affût, alors qu'elle n'y connaissait encore pas grand chose. jeune comme elle était, il lui restait la vie devant elle pour apprendre ce qu'était véritablement ce sentiment qui faisait tourner le monde, autant que les myocardes et les têtes. elle avait déjà entrevu des scénarios par milliers, de ceux qu'elle avait découvert dans tous les films et bouquins à l'eau de rose qu'elle avait pu dévorer au fil des années. trop naïve, elle ne savait pas encore que la vie réelle était bien loin de ressembler à celles qu'on voulait nous laisser voir à travers des écrans. et elle le comprendrait bien malgré elle quand la flèche de cupidon l'aura percé à jour.
rapidement, elle se trouve déboussolée et bousculée dans toutes ses convictions quand elle tombe sur un homme aussi froid qu'un glacier en alaska. percutée de plein fouet par un ton qui ne respirait pas la sympathie, elle ne sait plus quoi dire lisa. si bien qu'elle ne pipe pas mot quand elle lui rend son dû et récupère le sien. c'est pour quoi toute cette verdure ? un concours de beauté ? un mec à séduire ? une fois encore, elle est sonnée par ses propos. le jugement est si évident qu'il transpire à travers chaque mot qui passe la barrière de sa bouche. le regard totalement interdit, elle le voit pourtant s'installer sur sa chaise sans ressentir la moindre gêne à son égard, sans même se préoccuper du fait qu'il pouvait l'avoir heurté ou non. l'homme était brusque, cinglant, semblait même vidé de toute émotion et elle n'était pas habituée à ça lisa. au milieu de ce fast-food, elle se retrouvait en terrain complètement inconnu, cherchant encore les armes pour parvenir à ré-amorcer un semblant d'attaque. elle n'allait tout de même pas déjà rester sur le carreau. alors c'était donc ça la rencontre censée changer sa vie ? c'était peut-être par lui qu'elle allait apprendre à se blinder, à passer au dessus du regard des autres. c'était peut-être lui qui allait réveiller le démon tapi dans l'ombre, si tant est que cet être infâme existait réellement quelque part. non décidément, elle n'avait jamais vu un tel enchaînement des évènements dans aucune des comédies romantiques sur lesquelles elle avait pu pleurer. au final, la révélation qu'on lui avait faite n'était pas si positive, pour celle qui avait déjà le moral miné devant tant de méchanceté gratuite. c'est juste que... je n'aime pas la viande. mi-vérité, mi-mensonge, ça illustrait plutôt bien la réalité des faits. elle se demandait pourtant pourquoi elle avait tenu à lui apporter au moins un semblant de réponse. pour un peu, elle était presque certaine qu'il se fichait pas mal de son explication. mais la situation lui apparaissait tellement surréaliste, qu'elle était comme figée sur place, les pieds bien ancrés dans le sol. incapable d'entamer ne serait-ce qu'un pas vers ailleurs. quelque chose qui lui échappe la retient ici, à cette table, auprès de cet homme qui était pourtant tout sauf d'un naturel avenant. et d'un coup, d'un seul, il oublie la présence de la blonde contre sa table. son attention toute reportée sur l'ignoble burger qui lui servirait à étouffer sa faim. elle retient à peine une grimace de dégoût quand elle le voit avaler ce que jamais elle n'accepterait même de voir dans son assiette. et c'est également à cet instant qu'il prend enfin conscience du fait qu'elle n'avait pas bougé d'un poil. peut-être bien que c'était cette table et cette chaise qu'elle voulait, d'une manière totalement puérile d'ailleurs. peut-être qu'elle n'avait pas fini de lui dire ce qu'elle avait sur le coeur aussi. y'a trop de tables libres ? tu sais pas laquelle choisir ? ce qui s'échappe de sa bouche l'irrite encore. pourquoi ressentait-il le besoin d'être aussi agressif avec les gens autour de lui, avec elle en l'occurrence. elle n'avait absolument rien fait pour mériter tout ça. alors elle pose finalement son plateau face à lui, s'engage à faire le tour de la table pour venir s'asseoir juste devant lui. vous avez un chien ? c'est d'une manière si désinvolte que ça sort. ça n'a sûrement même aucun lien avec ce qu'ils avaient pu se dire avant, du moins pas dans un sens qu'il comprenait, mais c'était tout ce qu'elle avait trouvé. pour établir un contact, pour lancer un échange. et c'est de toute sa douceur assortie à sa discrétion qu'elle se jette là-dedans. peut-être qu'elle devait creuser un peu lisa, peut-être que tout n'était pas tout noir et que les apparences étaient trompeuses. elle se devait de le découvrir avant de mettre définitivement à la poubelle les promesses de sa voyante.

_________________
you could be my king, i will be your queen. this could be the real thing, just like in the movies. the perfect ending, we could be fairytaling. the kiss, the whole thing, just like in the movies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t918-weaker-girl-lisa http://savethequeens.forumactif.com/t982-beat-of-my-heart-lisa


Cez Blackbird


( the lone wolf dies )

/ avatar : jack the lad #lhommedemavie.
/ crédits : carnavage/avatar, moi/sign.
/ autres personnages : betsi (n.peltz), brynn (n.o'neil), kurtis (r.king), sage (c.desjardins).
/ nombre de messages : 2002
/ cartes en main : 95
/ âge : 28
/ statut : à terre, l'coeur solitaire ; veuf avant-même de t'être marié.
/ occupation : combattant en infanterie (tireur de précision/sniper).
/ beau bordel :

say yes to new adventures (cez) Empty
MessageSujet: Re: say yes to new adventures (cez)   say yes to new adventures (cez) EmptySam 18 Mai - 21:09

lizanne / say yes to new adventures /

L'empathie, tu laisses ça aux autres. Tu ne vois absolument rien de bon dans c'putain de truc de masochiste bienveillant. C'est pour les cons qu'ont pas encore assez mal et qui s'imaginent gravir quelques marches jusqu'à l'ultime bonne conscience à chaque manifestation de compassion. Toi, Cez, c'est pas ton genre. T'es l'monstre d'égoïsme qui n'accorde jamais un seul regard à autrui, ni-même à ce qui peut bien se passer dans leur tête (et encore moins dans leur coeur). C'est pas ton problème, Blackbird. T'as déjà bien assez du poids de ta vie à porter à bout de bras, et Dieu seul sait combien les saloperies qui la pavent depuis vingt-sept piges pèsent lourd. T'as pas l'intention d'y ajouter quoi que ce soit qui n'y ait pas sa place, pas même les cinquante-trois petits kilos de la gamine qu'a bien failli te bouffer ton steak. C'est à peine si tu remarques l'effet que ta froideur a sur elle. Pourtant, elle se décompose significativement la jolie blonde, manifestement décontenancée par ton attitude. « C'est juste que... je n'aime pas la viande. » Tu l'entends à peine, Cez. Ou, plus justement, tu n'accordes aucune once d'attention à sa réponse. Elle pouvait bien justifier ses choix alimentaires de quelque manière que ce soit, ta vie en resterait inchangée de toute façon. Comme cette rencontre qui n'y laisserait très probablement aucune trace. Alors tu la balaies d'avance, juste pour gagner un peu de temps ; retourner à une solitude plus réconfortante (si tant est qu'elle le soit réellement). « Et bah il reste toujours le tofu », tu railles dans ta moustache. Au fond, tu cherches pas à la blesser. Tu penses même qu'elle a déjà déguerpi, la môme, au moment où tu fais l'erreur d'ouvrir la bouche pour encore en sortir des mots un peu trop tranchants pour elle. Et peut-être bien qu'elle fait partie de ces gens, elle : les compatissants. Les gentils qui se laissent tabasser par la vie et qu'en redemandent. Parce que tu t'dis qu'elle aurait pas fait pire en tendant l'autre joue quand elle décide de s'installer à ta table sans préavis. Et toi, Blackbird, t'es mal placé pour lui reprocher un putain de manque de savoir-vivre. Alors t'étouffes tous les propos qui devraient pas s'échapper en croquant une nouvelle fois dans ton burger de carnassier. Tu t'dis que peut-être, si tu l'ignores assez fort, elle finira par disparaître, la gamine. Parce que c'est c'que tu fais toi, Cez, faire disparaître les filles. Les faire fuir à mille lieux de tes travers. Comme Max qu'a fini par courir dans l'autre direction. Comme Joy qu'a été jusqu'à quitter cette putain de terre. Elle aurait jamais pu s'tirer plus loin que ça. Pourtant, la blonde, elle fait pas comme elles ; elle reste là, en dépit de ce mur de pierre que t'as érigé en moins de deux. Et le comble, c'est qu'elle te parle. « Vous avez un chien ? » L'un de tes sourcils s'arque sous l'étonnement. Déjà que tu t'attendais pas à ce qu'elle te fasse la conversation, tu restes perplexe devant ce choix de sujet. Et tu sais même pas si tu vas lui répondre, Cez. Tu voudrais juste qu'elle te foute la paix. D'ailleurs, tu t'gênes pas pour soupirer lourdement, assez pour qu'elle comprenne (du moins, tu l'espères) que sa présence te fait chier. Et que te lancer dans une discussion aussi. Mais y'a cet éclat dans ses yeux, une espèce de nuance presque satinée qui révèle une douceur certaine que tu t'prends en pleine gueule. Parce qu'elle te fait penser à quelqu'un. Et que si t'en avais l'opportunité aujourd'hui, tu la laisserais pas partir une seconde fois. Alors cette gamine, là, tu te décides à notifier enfin son existence (à défaut de l'apprécier). « Non, j'ai pas de chien. » C'est pas plus chaleureux. Mais faut t'accorder le fait qu'il y a, dans cette réponse, plus de bonnes intentions que quelques minutes auparavant. Ce serait quand même un peu trop t'en demander que d'être aimable. « C'est con, tu vas pas pouvoir me sortir le couplet du "t'aimerais qu'on tue ton chien pour le manger ?" », t'ajoutes sans même tenter de dissimuler le jugement qui teinte tes propos. « J'ai pas l'intention de devenir végétarien alors fais-moi plaisir, garde ton énergie. Je m'en porterai tout aussi bien, et toi, il te restera de quoi tenter de convaincre quelqu'un de plus réceptif. Tout l'monde y gagne. » T'avales une nouvelle bouchée. Tu voudrais éviter de regarder la demoiselle, mais tu te surprends à poser tes yeux sur elle malgré tout. Et la douceur qui émane d'elle te revient de plein fouet, à tel point que t'as pas l'coeur à rester sur une note si mauvaise. « M'enfin si ça peut te rassurer, j'fais pas de mal aux animaux. On va dire que j'suis un faux méchant. J'me contente de manger c'que j'ai dans mon assiette. » C'est pas que ça te dérange que les gens aient une mauvaise image de toi, Blackbird. Mais quand même. Aujourd'hui, t'as pas l'âme à passer pour un connard fini à la pisse.

_________________

fuis-moi comme le cholera parce que j'suis un voyou, c'est comme ça qu'on dit. et au pire, ça t'donnera envie d'me cracher à la gueule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savethequeens.forumactif.com/t761-cez-grain-d-poussiere-au-combat http://savethequeens.forumactif.com/t838-cez-comme-un-seisme En ligne
Contenu sponsorisé






say yes to new adventures (cez) Empty
MessageSujet: Re: say yes to new adventures (cez)   say yes to new adventures (cez) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
say yes to new adventures (cez)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE THE QUEENS ::  :: boulevard of broken dreams :: versions #9 et #10 :: RPS-
Sauter vers: